Forum d'information, de psychoéducation et d'entraide pour les personnes avec un trouble bipolaire (maniaco-dépression).
Le forum des bipotes  Index du Forum FAQ Rechercher S’enregistrer Connexion

Et les enfants dans tout ca?

 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Le forum des bipotes Index du Forum ->
Questions / Réponses
-> Aide aux proches.
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
nilda
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 05 Jan 2014
Messages: 30

MessagePosté le: Mer 15 Jan 2014 - 03:43    Sujet du message: Et les enfants dans tout ca? Répondre en citant

Cela fait 1h que je ne dors plus, pour ceux qui le souhaitent, je me suis présentée dans la rubrique appropriée cet aprèm.

Devant gérer les conséquences d'une crise de colère de mon conjoint et étant moi-même en arrêt maladie depuis mi-décembre (sujette à la déprime et problèmes professionnel), je suis plutôt fragile en ce moment. Je commence à accepter sa maladie, et fais des démarches pour avoir du soutien dans ma région (UNAFAM, rdv pris la semaine prochaine)

J'ai une petite fille de 5 ans qui vit de plein fouet la maladie de son papa. Depuis le diagnostic (début 2013), j'ai décidé de parler avec elle de tout ça, pour la ménager et surtout la déculpabiliser (à cet âge, on est le centre du monde donc elle se sent parfois coupable lors des crises de colère de son père)

Je ne veux pas non plus que toute notre vie tourne autour de la maladie, il fait aussi que je l'aide à préserver son insouciance mais je sais que ça la préoccupe, elle a parlé de la maladie de son papa à une amie de toute confiance et si est au courant de la situation de toute façon. Je lui ai commandé 3 livres pour en parler ensemble et dédramatiser.

Est-ce que d'autres proches pourraient partager leur expérience par rapport à leurs enfants? J'ai du mal pour le moment à savoir si je fais "bien", ni trop ni trop peu et cela m'angoisse pour ma fille.

Merci d'avance pour vos réponses. Douce nuit...
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 15 Jan 2014 - 03:43    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
bipolarité
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 29 Nov 2011
Messages: 486

MessagePosté le: Mer 15 Jan 2014 - 11:26    Sujet du message: Et les enfants dans tout ca? Répondre en citant

bonjour Nilda
Ta fille est bien jeune et je pense que tu as dû trouver les mots pour lui expliquer. Tout s'explique à un enfant quand c'est dit avec les mots qu'il comprend.

Les miens sont grands. J'ai été diagnostiquée bipolaire en 2004. Ils avaient 19 et 20 ans et j'ai beau leur expliquer même maintenant ils ont parfois du mal à comprendre ce qu'est la maladie...

Ta fille est maléable, elle pourra mieux comprendre si tu la protèges aussi.

Pour les miens ils restent sur le passé, ne veulent pas voir (sauf ma fille) que j'ai avancé et parfois je me demande ce qui est plus difficile à vivre : leur rejet ou ma maladie.

Bon courage et fais ce qu'il te semble le mieux pour ta petite fille.
Revenir en haut
nilda
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 05 Jan 2014
Messages: 30

MessagePosté le: Mer 15 Jan 2014 - 12:32    Sujet du message: Et les enfants dans tout ca? Répondre en citant

Merci beaucoup bipolarité pour ton témoignage. Ca a du être un choc pour tes enfants comme pour toi et c'est évident qu'il doit être plus difficile de communiquer sur ta maladie avec eux qui sont grands... Mais je ne pense pas que ce soit perdu malgré tout, il leur faut le temps (qui est différent pour toi et pour chacun d'eux) et un travail sur eux-mêmes pour accepter...

Pour ma fille, j'espère en effet que de la sensibiliser tôt et de la soutenir permettra de limiter les dégâts, à l'adolescence notamment: j'entends déjà les reproches qu'elle risque de nous faire...! C'est pour ça que je ne veux pas louper le coche maintenant, mais c'est terriblement angoissant!

Bon courage à toi
Revenir en haut
Sabine69
Bipote Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 30 Avr 2011
Messages: 1 260

MessagePosté le: Mer 15 Jan 2014 - 12:33    Sujet du message: Et les enfants dans tout ca? Répondre en citant

Bonjour Nilda,

Désolée, je ne suis pas un proche, mais j'ai des enfants et ton post m'a touché.

Tu sembles avoir fait tout ce qu'il fallait vis-à-vis de ta fille, mais comme tu le dis, il faut préserver son insouciance et qu'elle ne culpabilise pas. Alors, peut-être, je ne sais pas, éviter d'aborder le sujet avec elle et la laisser peut-être venir vers toi si elle a des questions?

Pour ma part, lors du diagnostique, j'ai expliqué assez simplement et rapidement à mes loulous (10 et 4 ans à l'époque). En cas de rechute, je les préviens, je leur dit "attention, la maladie de maman revient, alors je risque d'agir comme cela, mais ce n'est pas votre faute). S'ils en ressentent le besoin, on peut en parler ensemble.

Si tu sens ta fille préoccupée, tu peux peut-être envisager de l'emmener quelque temps consulter un psychologue?

Courage!
Revenir en haut
nilda
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 05 Jan 2014
Messages: 30

MessagePosté le: Mer 15 Jan 2014 - 15:00    Sujet du message: Et les enfants dans tout ca? Répondre en citant

Ne t'excuses pas Sabine69, j'ai été réductrice involontairement en demandant des témoignages aux "proches" mais bien entendu, l'avis des bipolaires eux-mêmes m'est tout à fait utile et je t'en remercie!

J'ai vraiment pris conscience et accepté la maladie que très récemment: à vrai dire le 31/12, que j'ai du passer chez ma sœur avec ma fille en laissant mon conjoint avec son fils, tellement les derniers jours avaient été éprouvants, j'avais besoin d'air de toute urgence. Du coup, j'ai l'impression de ne penser qu'à ça d'autant que j'ai l'impression que mon conjoint est toujours en phase d'excitation et presque autant de colère. Alors vis-a-vis de ma fille, même si je tente de la protéger de manière à ce qu'elle ne soit pas trop spectatrice de certaines situations, les moments difficiles sont tellement fréquents qu'elle voit et entend plus de choses que je ne le voudrais. Donc ça me parait difficile de ne pas "debriefer" avec elle quand c'est trop violent verbalement ou que je pleure... Et je crois que ce sera comme ça jusqu'à ce qu'il arrive à se stabiliser.

Je ne pense pas qu'elle ait besoin de consulter pour le moment mais c'est évident que je ne l'exclue pas.

Mais tu as raison, peut-être faudrait-il que je prenne un peu de distance (moi-même) pour lui en parler moins ou à bon escient, ne pas trop projeter sur elle. C'est dur de trouver le juste milieu et mon cœur de mère est bien balloté!
Revenir en haut
nilda
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 05 Jan 2014
Messages: 30

MessagePosté le: Mer 15 Jan 2014 - 15:02    Sujet du message: Et les enfants dans tout ca? Répondre en citant

PS: elle ose en parler donc c'est plutôt bon signe, je pense
Revenir en haut
bipolarité
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 29 Nov 2011
Messages: 486

MessagePosté le: Mer 15 Jan 2014 - 17:46    Sujet du message: Et les enfants dans tout ca? Répondre en citant

bonsoir Nilda
si ta fille en parle, c'est effectivement bon signe... Les questions viendront certainement, alors laisse lui le temps.. Un enfant ça questionne toujours quand quelque chose l'interpelle.

Quand tu faisais un appel aux témoignages de proches (sourire) bah.. qui peut aussi bien témoigner que ceux qui souffrent de la maladie ?
A moins de pas être conscient de ce que l'on fait, je pense que nous sommes bien placés pour être proche et patients...
Revenir en haut
nilda
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 05 Jan 2014
Messages: 30

MessagePosté le: Mer 15 Jan 2014 - 20:04    Sujet du message: Et les enfants dans tout ca? Répondre en citant

Merci bipolarité, ton message me rassure!

Et oui, les bipolaires eux-mêmes sont en effet bien placés également, c'est pour cela que j'ai rectifié dans un post suivant. J'espère que je n'ai froissé personne...!
Revenir en haut
vie
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 28 Jan 2011
Messages: 382

MessagePosté le: Mer 15 Jan 2014 - 23:19    Sujet du message: Et les enfants dans tout ca? Répondre en citant

Bonsoir Nilda,
Je te réponds en tant que proche. Notre fils avait 10 ans quand la maladie de son papa s'est déclarée. Il a vécu de plein fouet les moments difficiles, les hospi, les pompiers et la gendarmerie...De fait, cette maladie nous est tombée dessus et il m'est apparu naturel d'expliquer ce que papa avait pour ne pas qu'il se sente coupable.
Au fur et à mesure que moi aussi j'en comprenais le sens, je lui ai expliqué avec des mots simples puis j'ai attendu qu'il vienne me poser des questions. Le dialogue s'est instauré ainsi, je l'ai senti soulagé de comprendre que son père n'y était pour rien.
Il a treize ans aujourd'hui et connait très bien la maladie de son père, il sait aussi bien que moi rien qu'en le regardant qi ça va ou pas.
En revanche, étant séparée de son papa,  il se fait beaucoup de souci pour lui.


Je pense que c'est primordial de pouvoir poser des mots sur la maladie sans forcer les choses non plus, juste laisser une porte ouverte au dialogue, comme ça ta fille pourra venir te questionner au besoin.


J'espère que cela pourra t'aider un peu, bon courage à toi.
Revenir en haut
Perséphone
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 21 Déc 2013
Messages: 224

MessagePosté le: Mer 15 Jan 2014 - 23:31    Sujet du message: Et les enfants dans tout ca? Répondre en citant

Bonsoir, pour ma part, j'ai eu à "expliquer" la maladie à mes neveux et à ma nièce qui sont encore petits. Parce qu'ils ne comprennent pas pourquoi ils ont un super tonton qui du jour au lendemain n'aime plus leur tante et qui l'aime de nouveau.

Alors, j'ai utilisé des mots simples pour atténuer leur tristesse. Je leur ai dit que mon ami (que je n'appelle plus tonton) a une petite maladie embêtante qui fait que parfois pour lui c'est difficile et qu'il a besoin d'être seul pour bien guérir et être en forme..

Bien sûr, tout cela n'aura pas autant d'impact sur leur vie que s'il s'agissait de leur papa, mais je me suis dit que cela pourrait peut être t'aider dans ta démarche à ta fille.

Tout comme Vie, j'ai expliqué car le plus grand était en demande, je sentais bien qu'il ne comprenait pas. Et j'ai attendu les questions. Ils ont bien compris et j'ai bien insisté sur le fait que cela n'avait rien à voir avec eux et que cela ne changeait rien au super tonton qu'il avait pu être...
Revenir en haut
Perséphone
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 21 Déc 2013
Messages: 224

MessagePosté le: Mer 15 Jan 2014 - 23:34    Sujet du message: Et les enfants dans tout ca? Répondre en citant

Mais ce n'est pas évident. Ce soir, l'un de mes neveux fête ses 5 ans et au téléphone, il n'a pas compris que son "tonton" ne l'appelle pas. Il m'a demandé trop mignon d'appeler mon ami pour lui dire qu'il pense à son anniversaire. J'avoue ne pas avoir eu le courage de lui faire de la peine encore en lui disant que pour l'instant il n'y a plus de tonton et que cela risque de durer cette fois...
Revenir en haut
zabou13
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 17 Déc 2013
Messages: 155

MessagePosté le: Jeu 16 Jan 2014 - 08:28    Sujet du message: Et les enfants dans tout ca? Répondre en citant

Bonjour nilda,
Mon époux est bipolaire. Nous avons 2 fils jumeaux âgés de 22 ans maintenant.
Ils ont grandi avec un papa malade, mais la différence avec toi c'est que le mot "bipolarité "de marc, mon mari, a été posé posé il y a 4 mois seulement!
Ils ont donc vécus , ainsi que moi même, avec un papa vivant souvent de fréquentes crises de dépression profonde, passant ses moments libres a dormir sur le canapé( donc il ne fallait pas faire de bruit car énervé si réveillé), ou dans les phases hypomaniaques a faire que ce qu'il avait envie de faire plaisir a lui. Et quelques phases stables ou il s'occupait volontiers de ses enfants, mais oh combien trop peu!
J'ai donc pratiquement élevé mes enfants seule, quand ils étaient bébés mois seule me levait la nuit, et idem pour tout me quotidien, éducation seule , gérer l'école seule, l'organisation des vacances, car marc fêtait incapable de tout cela.
Malheureusement je ne pouvais pas leur mettre de mot claire sur tout ce qui se passait, c'est a dire pas pu leur expliquer même avec des mots simples ce qu'implicitement la bipolarité
Il se sont donc beaucoup rapproché plus de moi, même si je faisait tout ce que je pouvais pour intégrer marc a tous les petits moments.
Si j'avais pu connaître a cette époque la bipolarité de marc, je pense que notre vie aurait été toute autre, surtout pour mes enfants. Comme toi j'aurais pu expliquer les variation d'humeur, involontaires, au moins ils n'auraient pas rejeté leur papa en grandissant; car même si je leur expliquais que leur papa était fatigué, si je les protégeais comme je pouvais, ils ont vécus des crises assez intenses et effroyables, préférant partir en vacances avec moi uniquement , invitant très peu les copains a la maison... Et j'en passe!
Ça s'est aggravé a l'adolescence forcément,un estpatibassez tôt très loin faire ses études et le 2 eme a ris un beau jour sa tente. Et son sac a dos pour se retrouver quasi sdf. J'ai donc pris des mesures d'urgence pour. Le loger
Tout ça a fait que peu a peu les relations avec leur papa son devenus de plus en plus rares, se protégeant instinctivement, et moi toujours entre 2 chaises essayant de préserver les liens familiaux
Mes fils n'ont pas souhaite de psychothérapie

Et donc quand le diagnostic de bipolarité a été connu, je leur est bien sur explique,et effectivement ils voient leur papa autrement, comme quelqu'un qui lutte contre la maladie et pas toujours responsable de ce qui se passait. Bien sur le mal a été fait et ils sont très marqués, mais les relations commence a changer un petit peu, et je pense que cela les aidera dans leur reconstruction a eux aussi
Voilà pourquoi c'est important que tu explique a ta fille avec des mots simples, sans effectivement focaliser dessus
Je dois te laisser maintenant pour cause des boulot mais n'hésite pas a le reposer des questions
Bonne journée

Zabou
Revenir en haut
nilda
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 05 Jan 2014
Messages: 30

MessagePosté le: Jeu 16 Jan 2014 - 15:08    Sujet du message: Et les enfants dans tout ca? Répondre en citant

Vos témoignages résonnent étrangement fort en moi. J'y retrouve beaucoup de situations que je vis avec mon conjoint et ma fille. Zabou13, je comprends ta souffrance car j'ai moi-même élevé presque seule ma fille, pas à cause de la bipolarité (mon conjoint a, contrairement à d'autres formes de la maladie, une vie sociale, professionnelle et familiale assez équilibrée) mais parce qu'il avait un métier où il travaillait en permanence jusqu'à il y a quelques mois (changement de travail avec horaires de bureau). Du coup, je suis souvent son défouloir et la plupart des crises ont lieu à la maison sous l’œil de ma fille...

Les crises se manifestent chez lui par de violentes colères et une hyperactivité sans relâche. Maintenant que je connais le diagnostic et que je me documente sur la maladie, je peux en effet mettre des mots pour expliquer à ma fille. Parce que c'est vrai, à certains moments, elle me disait des choses pas très agréables sur son papa et tentait de "prendre parti" pour moi car elle voyait que je souffrais. Et ça, je n'en voulais pas! D'un autre côté, je le déteste quand il est en crise et qu'il me sort des horreurs, qu'il devient parano, etc. donc je dois impérativement prendre du recul pour qu'elle-même ne le rejette pas.

Ça me parait un peu plus facile maintenant car j'ai moi-même pris de la distance (autant que je peux en tout cas!), je lui en veux moins et je peux transmettre ces sentiments à ma fille. Je me suis rendu compte qu'elle se sentais parfois coupable de l'aimer malgré tout... aujourd'hui, j'arrive à lui dire que c'est normal qu'elle l'aime, c'est son papa et que moi, même si je suis en colère contre lui, je l'aime aussi.

Lundi, nous avons reçu "Petite oursonne et son papa" édité par l'UNAFAM. Je lui ai lu et nous en avons discuté, il lui plait beaucoup. Hier soir, c'est son papa qui le lui a lu et aujourd'hui, elle m'a dit qu'elle n'arrête pas de penser à la dernière page où la maladie est expliquée sans métaphore à l'enfant... comme c'était sur le trajet de l'école, je n'ai pas insisté mais je lui en reparlerai pour savoir quelles questions elle se pose.

Je vous remercie vraiment pour vos témoignages, ils m'aident et me rassurent réellement. Je me dis que je suis sur le bon chemin avec ma fille, bien qu'il faudra sans doute adapter mon discours et mon accompagnement au fur et à mesure qu'elle grandira!
Revenir en haut
nilda
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 05 Jan 2014
Messages: 30

MessagePosté le: Jeu 16 Jan 2014 - 15:12    Sujet du message: Et les enfants dans tout ca? Répondre en citant

Perséphone a écrit:
Mais ce n'est pas évident. Ce soir, l'un de mes neveux fête ses 5 ans et au téléphone, il n'a pas compris que son "tonton" ne l'appelle pas. Il m'a demandé trop mignon d'appeler mon ami pour lui dire qu'il pense à son anniversaire. J'avoue ne pas avoir eu le courage de lui faire de la peine encore en lui disant que pour l'instant il n'y a plus de tonton et que cela risque de durer cette fois...


J'ai eu à gérer le m^me genre de situation quand je suis partie avec ma fille faire le réveillon de nouvel an chez ma sœur sans mon conjoint: mon neveu et ma nièce (presque 9 et 11 ans) se sont demandés pourquoi nous venions sans lui. Mais ils ont posé les questions avant que nous arrivions et ma sœur à géré ça comme une chef! Comme c'est tendu entre elle et son mari, ma nièce se demandait si on allait se séparer...

Bon courage à toi!
Revenir en haut
titebestiole
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 02 Juin 2013
Messages: 40

MessagePosté le: Ven 17 Jan 2014 - 17:12    Sujet du message: Et les enfants dans tout ca? Répondre en citant

Tu peux aller voir le site bycicle, j ai trouver plein de conseil adapter a l enfant qui m ont permis d expliquer la maladie a ma fille qui avait 4 ans ...on avait même trouver le cervaux de papa ....
Revenir en haut
nilda
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 05 Jan 2014
Messages: 30

MessagePosté le: Ven 17 Jan 2014 - 23:18    Sujet du message: Et les enfants dans tout ca? Répondre en citant

Merci titebestiole, je vais profiter du week-end pour regarder ce site!
Revenir en haut
titebestiole
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 02 Juin 2013
Messages: 40

MessagePosté le: Sam 18 Jan 2014 - 18:28    Sujet du message: Et les enfants dans tout ca? Répondre en citant

nilda, je me suis beaucoup reconnu dans ton message, moi aussi j ai eu beaucoup de mal a accepter sa maladie et à chaque rechute, ( dépression sutrtout) j'envisage de tout plaquer tellement je suis usée ...mais quand il revient à lui et bien tout reppart, en ce moment c'est ubn peu difficile car il perd son travail, il n'arrive pas à rester dans un emploi stable ....

pour le site que je t'ai conseilllé, c'est surtout axée sur la cyclothymie des enfant, je m'y était tourner car je faisait des recherche concernant ma grande chez qui on suspecte le même problème, crise de nerf, grosse fatigue, chouinerie bref et j'avais beaucoup apprécier la façon dont il était construit.

Sinon pour témoigner de notre vécu, ici c'est au jour le jour que l'on avance, je n'envisage plus trop l'avenir tellement je suis tomber de haut, je pense plutot à l'avenir de mes filles et à me protéger si nécessaire, je suis bien entouréer par les médecins qui nous suit, nous suivons également une térapie famillial depuis quelle temps quin ous permet de parler autour de la maladie. J'envisage aussi de faire appel à unifam si ca va pas. je proffite de chaque instant comme si du jour tout pouvais s'arrêter ce que je n'espère pas, ma grande a bien intégrer que son papa n'allait pas bien , la petite est plus réservée sur le sujet ..., je ne cache pas ma situation, l'école est au courant de la maladie du papa ce qui permet de mieux appréhender les louper ( cahier pas signer quand je suis pas là ou devoir pas fait), étant militaire je m'absente de temps à autre de la maison ce qui est très difile pour lui, nous avons une aide qui vient dans ses momen là le soir, mais il se doit de gérer la maison au mieux et je reconnais quand mettant des outils en place, il s'en sort pas trop mal, ( repas congeler, vetement pret pour la semaine, enfant qui mange à la cantine ) tout est fait pour lui générer le moins de stresse possible mais pour moi il était primordiale qu'il participe à la vie de famille et s'occuppe des filles car il reste avant tout un papa et du faite que j'ai des grosse journée (7h00 18h30) on a pas eu le choix il fallait qu'il assume un minimun....je ne sais pas ou nous allons mais pour l'instant les choses avancent tout doucement, je ne vis pas au quotidien avec la maladie mais j'ai appris à reconnaitre les signes qui pourrait faire tout basculer et je m'adapte à la situation, la période des fêtes, ou les vacances osont en général des période de up suivi par ses grande phase dépressive que je ne supporte plus, il suit aussi beaucoup les saisons. Il a cmpris l'importance du traitement mais ne semble pas recoonaitre les phases ..., surtout ne baisse pas les bras pour tes enfants et prend soin de toi, dis toi que tu reste avant tout femme et pas infirmière ou maman pour lui c'est important qu'il se sente soutenu mais pour le reste il y a le cadre proffessionnel qu'il ne faut pas mélanger ....voilà ce que je peut te dire pour l'instant
Revenir en haut
nilda
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 05 Jan 2014
Messages: 30

MessagePosté le: Sam 18 Jan 2014 - 20:09    Sujet du message: Et les enfants dans tout ca? Répondre en citant

C'est un beau témoignage, titebestiole, car apparemment ton conjoint à plus de mal que le mien: vie prof très stable, il était dans son précédent boulot depuis 20 ans! Vie affective assez stable (je suis la 3ème mais 7 à 10 années avec ses précédentes compagnes et je pense que c'est aussi lié à son ex-boulot bcp trop prenant). Je trouve que tu as l'air de t'en sortir bien et d'être lucide par rapport à tout ça.

Pour ma part, je sais que j'ai besoin d'aide (pour une toute autre raison, je suis en arrêt maladie depuis plus d'un mois et je recommence un traitement d'antidépresseurs donc assez fragile en ce moment), j'ai rdv avec 2 bénévoles de l'UNAFAM mardi matin. J'ai hâte et en même temps j'ai le trac!!!
Revenir en haut
zabou13
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 17 Déc 2013
Messages: 155

MessagePosté le: Sam 18 Jan 2014 - 22:24    Sujet du message: Et les enfants dans tout ca? Répondre en citant

Titebestiole,
Mes enfants sont grands maintenant et n'ont pas eu la " chance" d'avoir très tôt une explication aux variations d'humeur et et la quasi absence de leur papa.

Mais cette après midi, mon conjoint marc et moi même avons eu enfin un petit rayon de soleil dans cette periode bien morose, RV avec une psychologue qui nous a dit, je trouve, quelque chose de très important: la personne atteint de bipolarité est effectivement une personne malade, mais une maladie qui se traite et se prend en charge comme d'autres maladies chroniques, le diabète par exemple qui est aussi une maladie qui peut bouffer la vie . Le malade est avant tout une personne , avec sa personnalité , ses qualités et ses défauts. Des gens atteints de cette maladie peuvent poursuivre un chemin de vie avec espoir, certains ont même de grandes responsabilités.
Faire comprendre aux enfants qu'effectivement leur pap est malade expliquer, puis ne pas focaliser. Plus facile a dire qu'à faire! Mais de l'optimisme ne nous fait pas de mal. Nous sommes mariés depuis 23 ans, quand le diagnostic de bipolarité est " tombé" il y a 3 mois j'ai été secouée même si je m'y attendais, je n'étais pas vraiment rentrée dans les détails.De plus, a part le psychiatre difficilement joignable et assez avare en explications, nous ne sommes pas entourés. Nous sommes médecins tous les 2, marc est son propre médecin traitant ainsi que le mien, donc personne pour passer la main; et le problème de vouloir maîtriser les choses soit même dans ce cas. Je suis donc médecin la journée a l'extérieur, et... Médecin a la maison! Rôle de femme dans tout ça?
Cet après midi enfin un bol d'air! Vivre entant que couple, famille, avec une maladie, mais pas que la maladie. Effectivement responsabiliser ton conjoint, vis a vis de tes enfants, s'entourer au niveau de l'école pour sécuriser les enfants ;
J'ai élevé les miens avec bien des tourments ; je pense que l'aide que nous avons maintenant aurait aidé mes enfants a être moins attends psychologiquement.
C'est maintenant aussi que je vais pouvoir aider mes enfants dans leur mal être, tout en restaurant l'image de leur papa
Je suis réellement contente de n'avoir jamais baissé les bras. Marc, en dehors de ses mauvaises périodes, est une personne très attachante, drôle, généreuse.....
Je vais aller aussi a des réunions de l'UNAFAM, voir un peu ce qui s'y passe ...

zabou
Revenir en haut
nilda
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 05 Jan 2014
Messages: 30

MessagePosté le: Sam 18 Jan 2014 - 23:52    Sujet du message: Et les enfants dans tout ca? Répondre en citant

Que d'espoir, Zabou13 dans ton témoignage, ça fait du bien!

Cette semaine, j'ai reçu 3 livres que j'ai commandés pour ma fille:
- Petite oursonne et son papa, édité par l'UNAFAM, qui explique très bien et très simplement les troubles bipolaires, elle a beaucoup aimé
- Un papa qui a des ailes et Papa n'est jamais fatigué, édités par Similes (Belgique). Je lui ai lu le 2ème car elle le souhaitait: c'est une famille Lapin et son doudou est un lapin!
Je trouve super d'avoir ces supports car même si on ne vit pas forcément pile-poil la même chose, moi ça me permet de faire des parallèles avec notre vie. Et d'ailleurs, je suis très contente car mon conjoint lui a lu le premier également, un pas de plus vers l'acceptation de la maladie?!

Bonne nuit et bon dimanchr
Revenir en haut
katyusha
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 24 Déc 2013
Messages: 39

MessagePosté le: Dim 19 Jan 2014 - 00:42    Sujet du message: Et les enfants dans tout ca? Répondre en citant

Bonsoir nilda.

Ma petite expérience personnelle : Mes jumeaux ont 5 ans, donc même âge que ta fille.
La bipolaire dans la famille, c'est moi, et je suis séparée.

Je présente des phases hypomaniaque donc de ce côté la, je les préserve facilement. Par contre, quand je descend, je ne fais pas dans la dentelle....la je remonte à peine d'une phase très très basse... J'ai été profondément triste, en arrêt de travail.
Alors je leur ai simplement expliqué que maman était très fatiguée et aussi triste mais que ce n'était pas de leur faute. Qu'il ne fallait pas qu'ils s'inquiètent, maman avait besoin d un peu plus de calme et aussi de repos.
Je n ai pas jugé nécessaire de leur expliquer la maladie : c'est trop complexe pour leur âge ( déjà pas simple pour certains adultes).

J'ai consulté un pédopsychiatre il y a deux semaines : les enfants de 5 ans peuvent comprendre 90 % de ce qu'ils entendent, il faut leur donner des mots compréhensibles pour eux, par contre il faut être capable de leur dire que ce sont des choses qui concernent les grands et surtout, qu ils ne sont pas coupables.

Ma fille a été beaucoup angoissée de me voir ainsi mais n'a osé poser aucune question...et pourtant elle avait changé de comportement (cauchemars, angoisses le soir, etc). Mon comportement l'interpellait mais elle gardait tout pour elle.... Sans doute peur d'être coupable. Je veux dire par la que ce n'est pas parce qu'un enfant ne cherche pas à savoir et se tait que cela ne le travaille pas.

Katyusha
Revenir en haut
nilda
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 05 Jan 2014
Messages: 30

MessagePosté le: Dim 19 Jan 2014 - 09:28    Sujet du message: Et les enfants dans tout ca? Répondre en citant

Merci Katyusha pour ton aide et ton avis éclairé. J'imagine que c'est difficile à gérer quel ce genre de situation quand on est seule.

Je ne sais plus exactement quand j'ai parlé de la maladie à ma fille, mais ce n'est que quelques mois après le diagnostic, quand les crises de colère de mon conjoint sont devenus plus fréquentes (août). Comme tu le dis, les enfants comprennent beaucoup de choses et il m'a semblé que cette explication la soulagerait et l'aiderait à ne pas se sentir coupable. D'autant que je lui ai expliqué qu'il était soigné par des médicaments et un docteur et qu'avec le temps, ça irait mieux.

Je suis moi-même confrontée à la dépression (enfin plutôt une grande fatigue et déprime en ce moment qu'une véritable dépression) mais dans ce cas, je ne lui ai pas parlé de maladie, juste de tristesse et de fatigue. Je sais que mon état est complètement lié à une situation professionnelle et que la solution arrivera, ce n'est qu'une question de temps (quelques semaines).

Bon dimanche (sous la pluie ici)
Revenir en haut
chana
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 02 Mar 2011
Messages: 91

MessagePosté le: Mar 30 Déc 2014 - 09:14    Sujet du message: Et les enfants dans tout ca? Répondre en citant

Bonjour
Mon histoire ressemble beaucoup à celle de zabou. Je ne vais pas la reprendre ici
Mon fils a 16ans et n a quasiment connu son père que sous des traits bipo dans traitement
Ne se traitant aujourd hui qu'avec ou sans médoc rien n'est réglé et nous nous separons
Mon fils, suivi par un pédopsychiatre depuis 3 ans commence à lâcher son ressenti et son vécu. C est explosif
J étais sourde et aveugle des conséquences de la situation
Le réveil est très difficile
Ou en êtes vous aujourd hui?
Restez conscients vigilants et surtout prenez soin de vous
Cjana
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 04:29    Sujet du message: Et les enfants dans tout ca?

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Le forum des bipotes Index du Forum ->
Questions / Réponses
-> Aide aux proches.
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Wikipedia | Psychomedia | Troubles-bipolaires.com | camh.ca - Le trouble bipolaire : Guide d'information | Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group Traduction par : phpBB-fr.com