Forum d'information, de psychoéducation et d'entraide pour les personnes avec un trouble bipolaire (maniaco-dépression).
Le forum des bipotes  Index du Forum FAQ Rechercher S’enregistrer Connexion

question d'étiquette

 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Le forum des bipotes Index du Forum ->
Questions / Réponses
-> Diagnostic.
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Fifi1306
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 18 Jan 2014
Messages: 9

MessagePosté le: Jeu 23 Jan 2014 - 19:12    Sujet du message: question d'étiquette Répondre en citant

Bonsoir, je lisais en diagonale les différents signes de la maladie.. Je me pose ou repose parfois la question mais l'étiquette est-elle importante ?
Est-ce que ça change quelque chose de savoir si on est bipolaire, unipolaire, de type 1, 2 ou 3 ? Les symptômes, je les ressens au quotidien mais parfois où est le normal et le pathologique ?
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 23 Jan 2014 - 19:12    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Bipote
Admin_Bipote

Hors ligne

Inscrit le: 07 Juil 2007
Messages: 10 982

MessagePosté le: Sam 25 Jan 2014 - 11:10    Sujet du message: question d'étiquette Répondre en citant

Bonjour Fifi1306,

Je pense que poser des étiquettes n'est pas une bonne chose, y compris celle que nous pouvons nous coller. Nous ne pouvons nous réduire à une maladie ou à un diagnostic et dans ta question "Est-ce que ça change quelque chose de savoir si on est bipolaire? " tu participes aussi à cela car on est pas bipolaire, nous sommes simplement des personnes avec différentes particularités dont celle là. La langue anglo-saxonne fait d'ailleurs la distinction entre I have a bipolar disorder et I'm bipolar même si cela commence à changer. Il s'agit d'une façon de parler mais je crois que la lutte contre la stigmatisation commence déjà par soi-même.

L’autostigmatisation se produit lorsqu'on commence à croire en ces opinions négatives à notre sujet, ce qui peut entraîner une faible estime de soi, une perte d’espoir et une aggravation de l’évolution de la maladie. Ce qui peut se traduire par une opinion négative à propos de soi, des croyances comme par exemple : " Je suis bipolaire, Je ne suis pas capable, je n’y arriverai jamais " " Je suis bipolaire, Je ne peux pas travailler" " etc... La stigmatisation n’est pas seulement une conséquence pernicieuse de la maladie mentale : elle représente également un facteur de risque pour la santé et peut être la cause directe d’incapacité et de handicap.

Bref, j'ai bien compris le sens de ta question à savoir quel est l'intérêt de connaître le type de diagnostic qui peut nous concerner?. Il se trouve que dans ton cas et comme tu le mentionnes dans ta signature, tu as un père qui a un trouble bipolaire et de ce fait, tu connais le trouble à travers lui. Je ne sais pas si son trouble se manifeste de la même façon chez toi comme chez lui mais c'est simplement pour attirer ton attention sur le fait que si c'est le cas, les traitements qui ont été bénéfique pour lui peuvent l'être aussi pour toi. Tout cela est bien sur à prendre au conditionnel, c'est juste une réflexion qu'a fait le DR Christian Gay lors d'une conférence sur cet aspect héréditaire et biologique.

L'avenir et la recherche en psychiatrie va de plus en plus dans le sens de soins personnalisés, le "cas par cas" donc le découpage suivant les types et les différents consensus qui en découlent n'auront plus le même intérêt si tenté que cela peut ou pu l'être un jour. Le "poids" de la maladie peut être plus ou moins lourd et par exemple pour les personnes qui ont un trouble ou un tempérament cyclothymique, le recours systématique à un traitement thymorégulateur n'est pas systématique, une thérapie adaptée permet d'éviter cela avec toutes ces conséquences au long cours.

La réalisation d’essais cliniques randomisés avec différentes molécules administrées à des patients souffrant de troubles bipolaires ou d’autres syndromes dépressifs récurrents s’est révélée très complexe. En effet, comment peut-on défendre le bien-fondé d’un groupe de contrôle prenant un placebo alors qu’il s’agit d’une pathologie avec un risque suicidaire très important, et qu’il faut plusieurs années pour mettre en évidence un effet significatif sur la diminution des épisodes de troubles de l’humeur ? La sélection des patients introduit un biais et les médicaments ont, pour ces raisons, été testés pour l'essentiel dans des cas de manie ou de dépression, le curatif plutôt que le préventif. La démonstration de l’effet bénéfique d’un médicament dans la manie ou dans la dépression s’est transformée, par un tour de passe-passe, en un discours qui suggère que différents produits aurait un effet prophylactique dans le trouble bipolaire. En résumé, tout porte à croire qu’à part peut-être en ce qui concerne le lithium, aucun produit ne peut prétendre à cette appellation de stabilisateur de l’humeur. Si ils agissent tous d’une façon différente, ils devraient convenir préférentiellement à l’un ou l’autre patient. Nous devrions pouvoir dire ce que nous ressentons exactement comme effet bénéfique avec les produits que nous prenons. Mais des recherches qui tenteraient d’objectiver ce type de particularités ne serviraient pas directement les intérêts des firmes pharmaceutiques.

Je vais peut-être un peu trop loin dans cette question, les histoires de catégories peuvent simplement se référer à des recommandations. Après et comme je l'écris, la médecine basée sur les preuves est biaisée donc pas vraiment fiable. Ce qui est important à mon sens, c'est de bien se connaître, de s'informer de ce qui est peut-être bon ou mauvais pour nous suivant nos humeurs. Le forum des bipotes peut aider à cela dans le respect de l'autre quelque soit son type de trouble ou comment il se manifeste.

Merci de m'avoir lu, bonne journée!
Revenir en haut
Fifi1306
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 18 Jan 2014
Messages: 9

MessagePosté le: Sam 25 Jan 2014 - 22:53    Sujet du message: questionnement sur les traitements Répondre en citant

Je vous remercie pour votre longue réponse très intéressante. Comme vous le dites très bien, on ne peut pas se réduire à une maladie, ce que j'essaye de faire au quotidien. Pour ce qui est de mon père, il est décédé voilà deux ans. Il a toute sa vie été en H.P. lors de passages dépressifs très intenses avec prostration notamment, épisodes catatoniques très impressionnants pour l'enfant que j'étais...Durant les phases maniaques, il se mettait à chanter, à jouer du trombone (fictif) et à se préoccuper de sa voiture qui tombait soudain en panne (alors qu'il n'y avait aucun problème...). C'était un homme très bon, jovial et poète. Il a écrit de nombreux poèmes durant ses séjours. Bref, il me manque...Pour ce qui est de mon cas, je suis en thérapie analytique depuis l'âge de 20 ans et depuis mon épisode de dépression du post-partum, j'ai été "traité" avec un peu de tout : Zyprexa pendant la grande crise maniaque (j'ai beaucoup grossi), durant mon hospitalisation (un médoc qui me "bloquait" la parole : haldol ??). Depuis que ça va mieux, et que j'ai trouvé le "bon" psychiatre, je prends de l'Abilify 15, du Dépakote 1000, du Noctamide et du Citalopram 20. J'ai l'impression d'avoir trouvé avec ce traitement, le bon dosage... Pour en revenir à mon père, je ne sais plus ce qu'on lui donnait exactement mais je me rappellerai toujours qu'on lui faisait les fameux "électronarcoses". Il est devenu parkinsonien.. Y a t-il un lien ? je ne sais. Voilà, il est tard, j'ai un peu vidé mon sac. Si vous pouvez me donner votre avis, je vous remercie.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 19:14    Sujet du message: question d'étiquette

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Le forum des bipotes Index du Forum ->
Questions / Réponses
-> Diagnostic.
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Wikipedia | Psychomedia | Troubles-bipolaires.com | camh.ca - Le trouble bipolaire : Guide d'information | Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group Traduction par : phpBB-fr.com