Forum d'information, de psychoéducation et d'entraide pour les personnes avec un trouble bipolaire (maniaco-dépression).
Le forum des bipotes  Index du Forum FAQ Rechercher S’enregistrer Connexion

Traitement

 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Le forum des bipotes Index du Forum ->
Questions / Réponses
-> Traitements du trouble bipolaire.
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
codek64
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 23 Jan 2014
Messages: 209

MessagePosté le: Sam 25 Jan 2014 - 21:12    Sujet du message: Traitement Répondre en citant

Bonjour,
Je suis nouvelle sur ce site, bien que lectrice depuis fort longtemps. J'ai été diagnostiquée il y a environ 8 ans.
J'ai une question qui porte sur le traitement que je prends depuis mai 2013. C'est le traitement qui me convient le mieux, après en avoir essayé quelques uns.
Cependant, mes idées noires sur le suicide ne progressent pas. Je sais qu'à plus ou moins long terme, je ne pourrai plus continuer.
Je ne comprends pas car je me bouge, je travaille à mi-temps, je suis d'un naturel assez optimiste et j'ai absolument tout pour être bien.
Je voudrais savoir ce que vous en pensez :

Le matin :
Xanax 0.50 mg : 1 comprimé
Seroplex 20 : 1 comprimé

Le midi
Xanax 0.50mg : 1 comprimé voire plus si besoin dans la journée.

Le soir
Théralite 400 : 2.5 comprimés
Xeroquel 300 : 3 comprimés
Seresta 50 mg : 2 comprimés
Noctamide 2mg : 1 comprimé
Xanax 0.50 mg : 1 comprimé

Je dois dormir beaucoup pour tenir debout, mais j'arrive plutôt bien à m'arranger avec ça, depuis peu.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 25 Jan 2014 - 21:12    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
nini74
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 26 Juin 2013
Messages: 151

MessagePosté le: Dim 26 Jan 2014 - 18:42    Sujet du message: Traitement Répondre en citant

Bonjour,


Tu as un sacré traitement de cheval le soir je ne sais pas comment tu arrives à te lever pour travailler . A mon avis 2 anxiolytiques c'est déjà de trop en plus cumulé avec du xéroquel et du noctamide. Tous ce traitement te fatigue peut être de trop et la fatigue peut entraîner des idées noires. En même temps on rentre dans une saison pas facile depuis quand tu as des idées noires Excuse moi je t'ai tutoyer j'aurai du dire vous bon courage bonne soirée
Revenir en haut
codek64
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 23 Jan 2014
Messages: 209

MessagePosté le: Dim 26 Jan 2014 - 19:20    Sujet du message: traitement Répondre en citant

Merci beaucoup de m''avoir répondu. Aucun problème pour le TU. Au contraire.

C'est vrai que je suis fatiguée. Mais quand on retire un comprimé, je suis super contente, et au bout de 5 ou 6 jours, je ne vais pas bien du tout.

C'est pourquoi je m'arrange avec ça en ne regardant plus la télé le soir, en prenant mes cachets relativement tôt dans la soirée. Le moindre manque de sommeil me fait plonger. Par contre, lorsque nous devons sortir (fêtes, concert, resto, danse..), je suis contente et je peux tenir sans avoir sommeil le temps qu'il faut, à condition de pouvoir rattraper le retard après. Je prends mes cachets quand je rentre à la maison et je dors 10 à 12 h d'affilée. Et quand on ne fait rien de spécial, je déprime en me disant que c'est pas une vie, que tout mon temps tourne autour du traitement..... Et bla bla

Pour les idées noires, ça fait pas mal d'années. J'y pense très sérieusement 5 jours sur 7. C'est comme si je préparais "mon coup" pour ne rien louper.

Heureusement, je suis très bien entourée.
Revenir en haut
magellan75
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 31 Déc 2013
Messages: 12

MessagePosté le: Dim 26 Jan 2014 - 22:36    Sujet du message: Traitement Répondre en citant

Bonsoir codek64, c'est en effet un traitement lourd... J'ai eu aussi divers traitement et molécules... Mais les idées morbides, je les ai toujours eu, et je les ai encore tout les jours...et mon imagination déborde de créativité... J'ai posé la question un jour à mon psy, si ça peut t'aider, il m'a dit que ces idées sont comme des t.o.c psychologique et qu'on y pouvait rien. Alors quand tu les as...bascule sur ce qui te fais le plus plaisir ou comme moi, je m'occupe tout le temps, ça m'empêche de penser... Aimes-tu l'expression artistique, as-tu essayé d'extérioriser ces idées... En tout les cas, dis-toi que ce sont des pensées fugaces et non des idées!
Courage, ne cèdes pas à ces pensées! Laisses les transiter, c'est tout.
Revenir en haut
codek64
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 23 Jan 2014
Messages: 209

MessagePosté le: Lun 27 Jan 2014 - 10:52    Sujet du message: Traitement Répondre en citant

Merci Magellan 75. C'est vrai que c'est difficile de ne pas céder à la tentation. Mais comme toi, je m'occupe pour ne pas penser. J'ai bien des passions mais je trouve que je me décourage trop vite quand j'entreprends qqchose.
L'idée d'assimiler ça à des tocs m'intéresse beaucoup. Après tout, ça fait partie de la maladie. Ce sont des pensées fugaces que j'ai tenté par deux fois d'éliminer en prenant une surdose de médicaments. Et là, tout le monde pense à une tentative de suicide alors que je ne voulais que dormir pour ne plus penser.
Je souffre en permanence et je me "surinforme" sur internet pour trouver des réponses à mes questions.
Pour l'instant, il est question de ne pas faire souffrir mes Amours (mon Mari, mes 4 enfants, mes 2 petits enfants et une famille très proche de moi).
Merci encore car je viens d'arriver sur le site et déjà, je me sens moins seule.
Revenir en haut
codek64
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 23 Jan 2014
Messages: 209

MessagePosté le: Lun 27 Jan 2014 - 10:58    Sujet du message: Traitement Répondre en citant

Cela fait environ 10 ans que je vois très souvent un psychiatre. Alors en effet, il a diagnostiqué très vite le trouble. En effet, il a tenté plusieurs traitements. En effet, il semble qu'il ait trouvé le bon. Mais je pense que maintenant, j'en suis à avoir besoin d'une psychoéducation et là, par deux fois, il (le psy) m'a semblé "nul" en la matière. Et je me suis dit que pour 90 euros, j'avais droit à plus d'égard. Du coup, j'ai décidé d'annuler tous mes rendez-vous avec lui et de voir mon médecin traitant (il est vraiment bien pour ça), pour qu'il m'aide ou bien qu'il me dirige vers quelqu'un d'autre.
Revenir en haut
Nightshade
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 07 Aoû 2009
Messages: 190

MessagePosté le: Lun 27 Jan 2014 - 12:46    Sujet du message: Traitement Répondre en citant

Bonjour,

Au départ, n'étant pas médecin, je n'ai pas voulu commenter ton traitement.
Mais en effet, il me semble TRES lourd, en particulier avec des molécules que j'appellerai des "freins".
C'est une psychiatre (dite spécialiste en troubles de l'humeur) qui m'avait présenté les choses ainsi.

Pour équilibrer nos humeurs, nous avons besoin de freins et d'accélérateurs bien dosés pour tendre à un équilibre chimique.
Et aussi qui ne se court-circuitent pas trop entre eux, sinon les effets des uns sont annulés par les effets des autres et on en sait plus qui agit sur quoi.
Elle me disait qu'il fallait trouver le plus petit traitement permettant le maximum de stabilité. (Même si ça me parait lourd, c'est peut être pour toi ce plus petit traitement pour ta stabilité je ne sais pas).

Je parle uniquement pour le chimique qui ne remplace pas la thérapie qui est à mon sens indispensable (la forme de cette thérapie est à choisir en fonction des affinités de chacun) et aussi de l'hygiène de vie, du quotidien, et de tout ce que l'on peut mettre en place et bien sûr la psycho-éducation.

J'ai vu un paquet de psychiatre avant d'en trouver un qui me convienne et qui me propose un thérapie à personnalisée, adaptée et à laquelle j'adhère.
Donc continue tes recherches de psy!
Tout ne repose pas sur le traitement.

Dans mon cas, je te livre juste mon expérience qui ne concerne et n'engage que moi, grâce à la thérapie, j'ai commencé à aller mieux ce qui m'a permis de me passer de certains médicaments "freins".
Je me suis aperçu aussi que trop de freins tassaient mes émotions vers le bas et m'empêchaient de respirer, de vivre, de prendre du plaisir.
J'étais "cassé" physiquement et psychologiquement par des molécules qui m'empêchaient de sortir de la dépression, des idées noires, de la mélancolie.
J'ai eu besoin un temps de ces médicaments car mieux valait pour moi être anesthésié plutôt qu'être mal mais dès que le ciel s'est dégagé, il m'a été indispensable de lever ces freins pour pouvoir me relever progressivement et pouvoir reprendre goût à la vie.
Donc avec le temps, on a éliminer des choses et on a alléger la camisole chimique qui m'anesthésiait.

Je ne dis pas qu'aujourd'hui je vais bien.
Je vais mieux.
La maladie me pourrit toujours la vie et m'empêche de vivre comme je le voudrais mais les instants de répit son plus nombreux et plus profitables.

Bon courage.

N.
Revenir en haut
codek64
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 23 Jan 2014
Messages: 209

MessagePosté le: Lun 27 Jan 2014 - 13:19    Sujet du message: Traitement Répondre en citant

Merci Nighthade. Il est tres important de voir que l on n est pas seule face à cette maladie.
Et de pouvoir comprendre qu il existe d autres solutions peut-être. Et si on se met à esperer a nouveau, c est bon signe.
Je vais continuer à rechercher et à explorer de nouveaux terrains.
Je suis d un naturel optimiste mais quand je chute....
Merci
Revenir en haut
Nightshade
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 07 Aoû 2009
Messages: 190

MessagePosté le: Lun 27 Jan 2014 - 13:49    Sujet du message: Traitement Répondre en citant

Je vais te sortir une phrase à 2 balles mais qui reflète pour moi l'espoir:
L'important à retenir quand on chute c'est le plaisir et le bonheur que l'on aura quand on remontera.
J'essaie de me dire ça, c'est joli sur le papier, très difficile à y penser quand ça va pas, mais le fait de garder cette phrase dans un coin de ma tête même derrière le fin fond de mon mal être, ça reste comme une chandelle allumée.
Revenir en haut
nad
Bipote Diamant

Hors ligne

Inscrit le: 29 Jan 2010
Messages: 3 734

MessagePosté le: Lun 27 Jan 2014 - 14:15    Sujet du message: Traitement Répondre en citant

Bonjour Code,

Moi aussi, je suis choquée par ton traitement......

Je ne comprends pas pourquoi tu as deux anxios différents (xanax, sérésta ) , à dose énorme en plus. Le xéroquel est là pour diminuer l'anxiété et ainsi éviter de prendre des benzos.Le noctamide est un benzo,aussi, je crois , pourquoi 2 ? En fait, ton organisme est bourré de benzos, tu ne peux pas te sentir bien. Il va te falloir aviser avec ton psy pour un sevrage...

Cela fait 10 ans aussi que je suis diagnostiquée, si au début j'avais un traitement plus lourd et encore par rapport à toi, il était homéopathique, aujourd'hui j'ai seulement le lithium .

Je t'invite à d'autres stratégies, une bonne connaissance de la maladie, et de toi, (psychoéducation) et voir pour une TCC, afin de te sentir mieux avec le moins de molécules possible.

Bon courage
Revenir en haut
codek64
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 23 Jan 2014
Messages: 209

MessagePosté le: Lun 27 Jan 2014 - 18:36    Sujet du message: Traitement Répondre en citant

Merci infiniment.
Je sais que j'ai un traitement lourd. Le Psy l'a ajusté sur plusieurs années et c'est vrai que mon état s'est amélioré.
Mais moi, innocemment (ou pas), je voudrais que mon état soit parfait. Et je le veux toujours. Alors j'avance.
Je parle énormément avec mon Mari (il aurait fait un bon psy).
Mais je suis toujours insatisfaite au fond de moi. Je fonce, je multiplie tout ce que je peux faire pour ne pas voir le temps passer.
Et quand arrive l'heure de la prise de mes médocs, je me calme car je sais que dans la demie heure qui suit, je dormirai. D'ailleurs, j'appelle mes nuits "mes petites morts" (ponctuées parfois de cauchemars tout de même).
Aaahlalalal qu'est-ce que je vais faire de moi ?
Revenir en haut
nad
Bipote Diamant

Hors ligne

Inscrit le: 29 Jan 2010
Messages: 3 734

MessagePosté le: Lun 27 Jan 2014 - 18:48    Sujet du message: Traitement Répondre en citant

Bonsoir,

Tu dis foncer, mais le problème c'est que du coup tu entretiens une espèce de speed dont nous n'avons pas besoin, d'où les médocs pour te stopper.

Il te faut vraiment faire de la psychoéducation, te poser, apprendre à maitriser la maladie, et non pas la subir , car là tu la domptes à coup de benzo......tu attends trop des médicaments.

Il n'existe aucune chimie qui t'ôtera cette insatisfaction.

Je t'invite à parcourir le forum afin d'y trouver les meilleures solutions.

Revenir en haut
codek64
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 23 Jan 2014
Messages: 209

MessagePosté le: Lun 27 Jan 2014 - 18:54    Sujet du message: Traitement Répondre en citant

Bonsoir,
Quand je regarde en arrière, je me demande comment j'en suis arrivée là. Tous ces médicaments, très minutieusement ajoutés, au fil des rendez-vous, c'est incroyable. C'est comme si le Psy avait fait de la haute couture.
A chaque rendez-vous, je me suis livrée telle que je me sentais, sans jamais exagérer ou mentir.
Et voilà avec quoi je me retrouve. Mais c'est pas grave au fond. Je me sens globalement mieux. Le tout est pour moi de continuer à vivre (à faire semblant souvent), à vivre bien et de ne pas plonger dans ces grands moments où j'hésite entre vivre juste bien ou juste mourir.
En ce moment, la "ligne du graphique" est plate. Je vivote comme une bipote.
Revenir en haut
codek64
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 23 Jan 2014
Messages: 209

MessagePosté le: Lun 27 Jan 2014 - 18:58    Sujet du message: Traitement Répondre en citant

Merci Nad,
Ce que tu dis est tout à fait exact. J'ai encore beaucoup à apprendre et même s'il faut penser à autre chose souvent, je devrais me concentrer non pas sur le traitement qui est actuellement la seule aide que j'ai, mais sur les solutions pour vivre avec la maladie. Au fond de moi, je sais que c'est possible.
Alors c'est vrai qu'au fur et à mesure que j'écris, je me rends compte que je me contredis mais globalement, je comprends davantage de choses.
Revenir en haut
nad
Bipote Diamant

Hors ligne

Inscrit le: 29 Jan 2010
Messages: 3 734

MessagePosté le: Lun 27 Jan 2014 - 19:00    Sujet du message: Traitement Répondre en citant

Ecoute si tu trouves que ce n'est pas grave, et bien tout va bien.

Perso, je ne vivote pas, je vis, avec cette pathologie, mais je VIS.

Je te souhaite de trouver la sérénité.

Revenir en haut
codek64
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 23 Jan 2014
Messages: 209

MessagePosté le: Mar 28 Jan 2014 - 10:01    Sujet du message: Traitement Répondre en citant

Du coup, je me sens perdue.
Le Psy m'aurait-il donné trop de médocs, il se serait trompé, il ne savait pas faire autrement???
J'ai annulé tous mes rendez-vous avec lui, tellement déçue par son silence quand je lui exposais mon état du moment (dépressif et suicidaire surtout). Et au bout de 10 minutes, c'est : "vous avez votre carte vitale" et hop 90 euros. J'attends bien mieux. Je suis prête à écouter, à entendre des choses qui me permettraient de me construire autour de la maladie et du traitement. je crois en la psychoéducation, il faut que je m'en occupe. Je crois que je vais demander à mon médecin traitant de me diriger vers quelqu'un d'autre. Au bout de 10 ans, ça va pas être facile mais bon, notre vie n'est pas facile et encore, y a pire n'est-ce pas ?
Revenir en haut
Nightshade
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 07 Aoû 2009
Messages: 190

MessagePosté le: Mar 28 Jan 2014 - 10:35    Sujet du message: Traitement Répondre en citant

Bonjour,

Te sentir perdue, c'est normal.
Pour ma part, je ne voulais pas te faire douter mais te faire réfléchir et réagir pour que tu en parles avec ton médecin.
Mais c'est là je trouve un effet pervers du forum et de demander l'avis sur un traitement car quand nous donnons notre avis en réagissant, la personne peut être amenée à douter, à ne plus avoir confiance et du coup ne plus vouloir se faire suivre...

Prends TRES vite rendez-vous avec un nouveau psychiatre!
Il est impossible que tu restes sans suivi et surtout tu as besoin de connaitre, comprendre ta maladie, son fonctionnement, les effets bénéfiques et indésirables des traitements, leurs modes d'actions...
Tu dois être totalement actrice dans ta thérapie, qu'elle soit psychologique ou médicamenteuse.
Tu dois pouvoir donner ton avis sur ce que l'on te prescrit et avoir accès à toutes les informations disponibles sur ces molécules.

90€ pour 10 min sans t'écouter sans prendre en considération ton mal être et te donner une ordonnance, c'est inacceptable.

Mais il existe de bons psy.

Peut être peux-tu demander à ton médecin? A des amis?
Peut être dans le public? CMP ou hôpital psy?
Même si ils n'en ont pas des qui te conviennent, le personnel peut t'orienter sur quelqu'un du privé.

Mais ne reste pas comme ça, ton traitement même lourd, tend à t'"équilibrer" mais si on put faire mieux.
Ne l'abandonne pas avant d'avoir vu quelqu'un d'autre.
Revenir en haut
nad
Bipote Diamant

Hors ligne

Inscrit le: 29 Jan 2010
Messages: 3 734

MessagePosté le: Mar 28 Jan 2014 - 11:34    Sujet du message: Traitement Répondre en citant

Bonjour,

Je te conseille de prendre un psy qui pratique la TCC , tu peux aussi acheter un guide sur la psychoéducation, tu trouveras des références sur le forum.

Sois exigente quant au psy, car il s'agit de ta santé .

Surtout continue ton traitement, car toute modification se fait avec un professionnel.

Bon courage
Revenir en haut
codek64
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 23 Jan 2014
Messages: 209

MessagePosté le: Mar 28 Jan 2014 - 23:51    Sujet du message: Traitement Répondre en citant

Chers Nightshade et nad,
Tous vos conseils me sont très précieux. On se comprend bien.
Pas d'inquiétude cependant sur mes doutes. C'est vrai, c'est normal.
En attendant, bien sûr, je vais continuer mon traitement à la lettre.
Mais surtout je vais très vite m'arranger pour trouver le médecin qui me conviendra.
Qui sait?
Enorme MERCI.
Revenir en haut
codek64
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 23 Jan 2014
Messages: 209

MessagePosté le: Mar 28 Jan 2014 - 23:56    Sujet du message: Traitement Répondre en citant

Merci Nightshade,
Ta phrase me plaît beaucoup. C'est simple et si vrai. Oui, sur le papier, c'est plus facile, mais nous avons besoin de nous rassurer d'une manière ou d'une autre.
Comme dirait Dany Boon :"Je vais bien, tout va bien". LOOOL
Revenir en haut
codek64
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 23 Jan 2014
Messages: 209

MessagePosté le: Mer 29 Jan 2014 - 00:07    Sujet du message: Traitement Répondre en citant

Je pense que tous vos conseils sont très bons. En tout cas, ils m'aident, c'est le but.
Cependant, je pense que j'ai vraiment besoin de vous car vous êtes beaucoup plus réfléchis sur le sujet.
Par exemple, quand je dis que je vivote, c'est ce que je ressens. Mais il est bien plus important de VIVRE avec.
Je sais que je peux y arriver.
MERCI, mille mercis.
Revenir en haut
codek64
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 23 Jan 2014
Messages: 209

MessagePosté le: Ven 14 Fév 2014 - 00:27    Sujet du message: Traitement Répondre en citant

Je viens de trouver où j'en suis. Je me dirigeais vers la psychoéducation et voilà que je lis, dans un document du forum que la crainte que les professionnels ont, quant à nous aider, est que l'on s'enferme trop dans la maladie, que notre vie ne tourne qu'autour.... Ca m'a fait réfléchir et c'est vrai que ça a fait un déclic. Je ne parle que de ça, comme pour me justifier, tout ce que je fais, que je vis reviens toujours à la même chose.
Alors tout à coup, et c'est là que le déclic est intervenu, je me suis dit, tu as une belle vie, tout le monde t'aime..... que demander de plus. Prends tes médocs, dors suffisamment et ça devrait suffire. Et je dois dire, qu'en si peu de temps, j'ai fait un pas de géant.
Bon d'accord, maintenant j'attends la dépression qui va suivre. Serais-je apte à la gérer. On verra. C'est notre vie. A bientôt de vous lire tous. Amicalement.
Revenir en haut
Nightshade
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 07 Aoû 2009
Messages: 190

MessagePosté le: Sam 15 Fév 2014 - 13:02    Sujet du message: Traitement Répondre en citant

Bonjour Codek64,

Je reviens sur ce fil de discussion après quelques jours.

Je vois que tu as pris du recul, regardé et analysé tout ça et qu'il y a eu un déclic.

Effectivement, nous ne nous définissons pas par notre pathologie.
Nous sommes avant des êtres humains, avec des émotions, des sentiments, qui vivons et devons profiter de la vie et nous pouvons nous définir par une multitudes de choses bien plus intéressantes qu'une maladie.

Il est normal que tu craignes la dépression qui peut venir.
Je suis aussi comme ça quand je vais bien, je me dis, "c'est quand que je me casse la gueule de nouveau?"

Par contre une chose est sûre, le pas de géant que tu viens de faire, il est acquis.
Même si la dépression revient et que tout ce que tu viens de dire, de réaliser, te paraitra loin à ce moment là, le fait d'avoir déjà fait ce chemin te permettra de le retrouver plus facilement quand ça n'ira pas bien.

Tous pas en avant que nous faisons quand nous allons bien ne sont pas perdus quand on rechute même si on les perd de vue.
Ils aident à ce que la rechute soit moins profonde et moins longue car en nous, nous savons que ce n'est qu'une rechute et que par le passé nous avons su et pu être bien, que ça a existé, et donc que ça re existera.

Bon courage et bon weekend.

N.
Revenir en haut
codek64
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 23 Jan 2014
Messages: 209

MessagePosté le: Sam 15 Fév 2014 - 19:38    Sujet du message: Traitement Répondre en citant

Bonsoir Nightshade,

Merci pour ce que tu écris. C'est tellement vrai.

En ce moment, j'ai l'impression de flotter entre deux.

Sauf que cette fois, j'ai compris que je n'étais pas "que" la maladie et que je pouvais très bien vivre en prenant mon traitement, en dormant suffisamment.
Je trouve tout beau autour de moi, je découvre tout ce que j'ai (je ne parle pas de matériel), j'ai l'impression de sortir la tête de l'eau et de prendre mon souffle comme jamais.

Ce qui est sûr, c'est que je n'ai jamais ressenti cela de ma vie. A presque 50 ans..... Ouf

En tout cas, je te remercie pour ces lignes réconfortantes. Je pense à tous, tous ceux qui souffrent de cette invisible douleur et je les soutiens de tout mon cœur.

Merci encore.

C.
Revenir en haut
codek64
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 23 Jan 2014
Messages: 209

MessagePosté le: Sam 15 Fév 2014 - 19:44    Sujet du message: Traitement Répondre en citant

J'ai quand même une frousse bleue de me casser la gueule. Comme une angoisse qui attend sagement son tour pour revenir me hanter. Mais ça va passer. Enfin j'espère.

Bonne soirée
Revenir en haut
codek64
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 23 Jan 2014
Messages: 209

MessagePosté le: Dim 16 Fév 2014 - 20:32    Sujet du message: Traitement Répondre en citant

Bonsoir,

Depuis que je vous ai rejoints sur le forum, je comprends plein de nouvelles choses et je me sens bien mieux. MERCI

Une petite question quant à ce "fameux" traitement : Est-ce mon foie, mes intestins, mon cœur........ qui sont très sollicités qui vont lâcher avant moi ?
Bref, à derrière ces médocs, y-a-t-il un danger qui me guette ? Qu'est-ce qui m'attend ?
Ma mémoire est tellement confuse déjà...
Merci de me répondre sincèrement. De toute façon, je continuerai de le prendre puisque je suis bien.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 18:24    Sujet du message: Traitement

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Le forum des bipotes Index du Forum ->
Questions / Réponses
-> Traitements du trouble bipolaire.
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Wikipedia | Psychomedia | Troubles-bipolaires.com | camh.ca - Le trouble bipolaire : Guide d'information | Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group Traduction par : phpBB-fr.com