Forum d'information, de psychoéducation et d'entraide pour les personnes avec un trouble bipolaire (maniaco-dépression).
Le forum des bipotes  Index du Forum FAQ Rechercher S’enregistrer Connexion

Honte de ne pas avoir fait de TS

 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Le forum des bipotes Index du Forum ->
Questions / Réponses
-> Entraide et soutien...
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
mokuren
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 29 Sep 2011
Messages: 15

MessagePosté le: Sam 1 Fév 2014 - 15:28    Sujet du message: Honte de ne pas avoir fait de TS Répondre en citant

Bonjour,

Je suis en arrêt de travail depuis Vendredi dernier suite à une hospitalisation d'une nuit.
Un collègue m'a tenu des propos abhérents, me reprochant d'être parmis ceux qui sont toujours en arrêt pour "prendre des vacances" parce que "quand on sort faire les magasins, on n'est pas malade. Et ces arrêts sont prescrit pas des médecins "complaisants". Cet avis est partagé par mes autres collègues.
J'ai réussi à rester calme (de peur d'avoir une "crise" en plein bureau et des conséquences…). J'ai essayé de lui faire comprendre, lui donnant des exemples de gens dépressifs, mais je me suis heurtée à la phrase "oui de toute façon tu as toujours raison!".
Cette discussion, et d'autres évènements durant la fin de l'année, m'ont énormément éprouvé socialement.
Ce soir là, à la sortie du travail, dans ma voiture, sur le chemin du retour, j'ai craqué.

Je me suis mise à pleurer, voir de plus en plus flou, m'enfoncer, m'enfoncer dans mes pensées (je compare ça à la scène du mec qui s'enfonce dans le tapis, dans Trainspotting):
"La race humaine est trop cruelle", "Ce monde m'abime, je ne peux plus encaisser cette vie", "Depuis petite j'ai des problèmes avec les gens (gros problème d'insertion sociale), je suis condamnée à en avoir toute ma vie", "Ils ne peuvent pas comprendre, je suis seule et je serais toujours malheureuse", "je n'ai pas ma place dans ce monde, et même avec tout les efforts du monde, je ne l'aurait jamais".
Me contrôlant pour ne pas donner de coup de volant, j'ai réussi à rentrer chez moi.
Mon compagnon essayant de comprendre mon état, j'ai été incapable de lui expliquer et ai continuer à pleurer, prise de spasmes, n'arrivant plus à respirer, ne pouvant même plus parler.
Il m'a demandé si je voulais des cachets et je n'ai pu que lui répondre en criant "Non, je vais prendre toute la boîte! Il faut que tu m'emmènes à l'hôpital!" ce qui, à mon avis, signifiait "A l'aide!"
Je ne pourrait pas ouvrir la bouche autrement que pour crier, ces spasmes, c'était comme si ma vie voulait violemment sortir de moi.
A l'hôpital, j'ai su, toujours en criant et en pleurant, leur dire "je suis bipolaire, je fais une crise, il me faut des calmants et une surveillance pour la nuit".
Après quelques cachets (qui ne me font plus grand chose) et avoir vu des psy, ils m'ont gardé pour la nuit.
Je suis ressortie samedi matin, après une autre consultation, le psy me "félicitant" d'avoir fait ce qu'il fallait, et que je connaissais très bien ma maladie.
Ca ne va toujours pas super, aujourd'hui je suis chez moi, attendant une place en clinique psy, dans 2 semaines peut-être, pour…, pour quoi d'ailleurs? Moi je sais que j'en ai besoin mais mon psy… A part faire des ordonnances il ne fait pas grand chose (mais ça c'est une autre histoire).

Alors oui, je connais très bien ma maladie, j'ai été diag il y a 10 ans et je suis sous traitement depuis 2 ans et demi (Dépamide, puis changement pour Lamictal fin 2012).
Je n'avais pas fait de rechute depuis 5 ans.

Mais suis-je vraiment légitime?
Mes collègues doutent de ma légitimité, c'est moi qui dit à mon psy combien de traitement je dois prendre, et effectivement c'est souvent moi qui lui dit quand j'ai besoin d'un arrêt…
J'était consciente de ma crise, assez consciente pour demander à être prise en charge. Une fois un peu calmée je leur ai dis que je ne voulais pas rester, je ne voulais pas prendre un lit alors qu'un "vrai" blessé en aurait plus besoin.
Le service d'admission de la clinique m'a dit au tel "peut être le 13/02, vous nous rappelez le 10, on fait un point". Dans 15 jours je n'aurais peut-être pas fait de TS, je ne pleurerais peut-être pas tout le temps… Je veux y aller, mais est-ce que j'en ai le droit...
Je comprends mes collègues, c'est difficile de comprendre qu'on peut être malade même si on ne tousse pas, qu'on n'a pas un bras dans le plâtre, ou qu'on n'a pas un cancer ( quoi que le cancer, au premier abord, ça ne se voit pas forcément non plus tout de suite ).
Même moi des fois je doute. Mon parcours de vie m'a prouvé que je suis bipolaire, mais quand je vais "bien", j'oublie.
Je me sens coupable. Coupable de ne pas avoir avalé une dose de médicament ou de ne pas m'être tranché les veines, ce qui là, aurait été quelque chose qui se voit, urgent!
Je prie souvent (je suis désolée, c'est horrible ce que je vais dire pour les gens "vraiment" malades), je prie pour qu'on me trouve une grave maladie. Elle ferait double emploi: on me prendrais enfin au sérieux, je me prendrais moi même enfin au sérieux, je serais légitime, et éventuellement, elle m'emmènerait, et je n'aurais plus à avoir le courage de faire le geste de mourir, elle le ferait pour moi.
Mais même là, je vis avec la mort depuis que je suis toute petite. J'y pense au moins chaque semaine, quand je prend ma voiture, quand je prend mes cachets, quand j'ai mal à la tête… Et je ne passe pas à l'acte… Alors même ça, ça ne me semble pas légitime.
Jusqu'au jour où…

Ce matin je n'ai pas pris mes cachets, pas envie...
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 1 Fév 2014 - 15:28    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
nad
Bipote Diamant

Hors ligne

Inscrit le: 29 Jan 2010
Messages: 3 734

MessagePosté le: Sam 1 Fév 2014 - 15:50    Sujet du message: Honte de ne pas avoir fait de TS Répondre en citant

Bonjour,

A l'évidence, ton traitement n'est pas adapté, tu es souvent mal, très mal....avec des idées pas terribles.

Tu as des idées suicidaires, ce qui n'a pas lieu d'être avec un traitement efficace.

A ta place, j'insisterais auprès du psy pour lui dire ta souffrance.

Tu n'as pas à te sentir coupable, encore moins à te justifier, la bipolarité est une maladie extrêmement souffrante.

Par contre l'intitulé de ton post est assez noir, je sais que tu vas mal, mais tu souffres et tu ne devrais pas hésiter à te faire hospitaliser en attendant une place en clinique.

Bon courage
Revenir en haut
bipolarité
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 29 Nov 2011
Messages: 486

MessagePosté le: Sam 1 Fév 2014 - 16:00    Sujet du message: Honte de ne pas avoir fait de TS Répondre en citant

bonjour Mokuren,

Je lis avec attention ce que tu viens de poster.

Tu as bien fait d'aller à l'hôpital car tu étais en souffrance.
Les autres ? les autres on s'en fout. Ce ne sont pas eux qui souffrent, c'est nous. Et ils n'ont pas la légitimité de dire si oui ou non tu as besoin d'un arrêt. Il est bien connu que nous devons sortir si on est en arrêt car sinon nous aggravons la situation.

Je comprends que tu trouves long d'attendre jusqu'à mi février. Malheureusement c'est à peu près le délai à moins de rentrer "les pieds en avant"... Dans ce cas là, l'hospitalisation est immédiate et c'est très rare qu'ils renvoient les gens chez eux...

Quant à ton psy, je pense que tu devrais en changer car il est aberrant que ce soit toi qui lui dise quand tu as besoin d'un arrêt de travail et de lui souffler les doses qu'il te faut pour ton traitement...

Peut-être, comme dit nad, que tu devrais voir avec lui pour le changer...

Courage et tiens nous au courant.
Revenir en haut
fontaine
Bipote Diamant

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mar 2008
Messages: 2 386

MessagePosté le: Lun 3 Fév 2014 - 16:42    Sujet du message: Honte de ne pas avoir fait de TS Répondre en citant

bipolarité a entièrement raison :les autres ont s'en fout !
j'ai résisté a 3 ou 4 lavages d'estomac , et après ? (des mechands pourront parles de chantage aux suicides et je passe sur le réveil à l'hôpital ou t'es seul au monde)
le plus grave il y a 7 ans
une amie a fait la même chose 6 mois plus tard : elle est morte ,elle était célibataire, personne n'était là pour l'envoyer à l'hôpital. son appartement a été vendu, ses biens dispersés en 6 mois, un enterrement à la sauvette, fin de Sandra. Je ne l'oublierais jamais, Sandra est ma mauvaise conscience.
j'ai eu tout l'occasion de méditer sur sa mort, son oubli rapide.
oui, la race humaine n'est pas toujours tendre, encore plus en milieu professionnel, un milieu que je compare a un poulailler avec un acharnement sur les plus sensibles. sans compter que la crise économique semble pousser les gens entre eux, dans une sorte de compétition, parfois même sans objet.
tu a besoin de t'arrêter ; tu t'arrêtes
ce n'est pas facile de dire que le monde est brute
moi même, je consomme trop d'alcool du fait de ce constat. Je suis la première à reconnaitre mon erreur.
passe toi une vieille musique de michel berger et de France gall : résiste !
tu as besoin de faire le point : certaines cliniques sont très bien pour se reconstituer (moi je part toujours avec une piles de livres)
hélas le temps d'attente est souvent long, accroche toi !
cordialement,anne.
Revenir en haut
fontaine
Bipote Diamant

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mar 2008
Messages: 2 386

MessagePosté le: Lun 3 Fév 2014 - 16:43    Sujet du message: Honte de ne pas avoir fait de TS Répondre en citant

raccourcie sur you tube : résiste ! http://youtu.be/C0TqZnJQH9s
Revenir en haut
fontaine
Bipote Diamant

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mar 2008
Messages: 2 386

MessagePosté le: Lun 3 Fév 2014 - 16:46    Sujet du message: Honte de ne pas avoir fait de TS Répondre en citant

note : la publicité qui apparait en encart ,au profit d'un organisme qui aide les employeurs a vérifier le bien fondé des arrêts maladies, n'a vraiment pas la place sur ce site ! quel mauvais gout !
Revenir en haut
mabulle
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 17 Juin 2009
Messages: 279

MessagePosté le: Lun 3 Fév 2014 - 23:18    Sujet du message: Honte de ne pas avoir fait de TS Répondre en citant

Bonsoir,


Le site ne contrôle pas les pubs qui passent, c'est sûrement Google. La pub s'adapte au contenu, en fait. 


Ça ne sert à rien de discuter dans ces cas là. A tes collègues mieux vaut répondre que si ils ont des doutes, ils peuvent alerter la DRH pour qu'elle déclenche un contrôle. (En réalité ce genre de contrôle n'arrive que rarement). Ton état de santé ne les regarde pas. C'est tout. 


Discuter avec des gens qui n'ont que du mépris pour nos pathologies, qui sont bourrés d'idée préconçues et qui n'en changeront pas, ça ne sert à rien, sinon à offrir, toujours plus. 


Le suicide, il y a beaucoup à en dire. Les gens qui ne sont pas malades ne comprennent pas notre rapport à la mort. En ce moment j'y pense tous les jours, ça ne veut pas dire que je vais le faire. 
Bizarrement ça m'aide. Je me dis: "allez encore une journée, je pourrais en finir demain". J'ai enchaîné comme ça, pendant des mois, une journée après l'autre. La mort m'accompagne, c'est pas forcément un mal. Elle symbolise cette porte de sortie possible, ça me permet de me sentir moins piégée par la maladie. 


Bon, si je dis à mon psy que je pense à mourir tous les jours, ça risque d'être compliqué. 


J'ai fait 7 TS. Ça ne fait pas que mon entourage me prend au sérieux. Ma mère dit que je ne me suis jamais suicidée, je cherchais juste à attirer l'attention sur moi.... C'est vous dire!
Les réveils en réa, c'est pas vraiment des bons souvenirs. 


J'ai 5 amis qui se sont suicidés. Deux étaient bipolaires. C'est dire si le suicide fait partie de ma réalité. 


Il n'y a aucune légitimité dans le suicide, c'est pas un passage obligé!!!et heureusement. 


Prends tes distances avec tes collègues pour ce qui est ton état de santé. Vu leur réaction tu n'obtiendras rien. 


Bon courage!!! 
Revenir en haut
sasmira
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 25 Sep 2013
Messages: 49

MessagePosté le: Ven 7 Fév 2014 - 21:39    Sujet du message: Honte de ne pas avoir fait de TS Répondre en citant

Bonsoir Mokuren,

j'ai lu ton message un soir de la semaine, je ne sais plus quand exactement, mais j'ai senti des similitudes dans nos parcours:

- TS

- arrêts de travail.

TS: il y environ 1 an de cela, mon médecin généraliste, qui me suit depuis 7 ans, me propose une hospitalisation en clinique au vu de mon état; pas le choix je dis ok. Mais bon, c'est dans +/10 jours. Alors je bois et je bois encore et je fais cette TS qui va en quelque sorte légitimer cette hospitalisation. Suis-je claire? Ce n'était pas prémédité, je ne pense pas encore aujourd'hui avoir un tempérament suicidaire mais j’ai quand même fait ce que j’ai fait... pour dire aux autres que j'avais une raison valable d'aller en clinique???? Pour prouver que qqch ne va pas?
Peu importe car c'est lors de cette hospitalisation que le diagnostic Bipolaire va tomber. Un peu comme si on avait mis la lumière après des années sombres.

Arrêt de travail: j'ai repris le travail après mon congé parental en décembre 2013. Après 1 mois de travail, j'ai déjà eu 1 semaine d'arrêt... et encore, mon doc voulait que je prenne 10 jours car elle me connait. Après 15 jours de reprise depuis l'arrêt, je sens que je commence à craquer. Je tiens la journée au boulot et le soir venu, je me vide sur mes enfants et la bouteille de vin..............

Voili voilà

Tout ça pour dire que TS ou pas TS, on ressent les mêmes choses... saleté de maladie de notre cerveau qui ne va pas bien du tout!!!!!!
Revenir en haut
bipolarité
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 29 Nov 2011
Messages: 486

MessagePosté le: Sam 8 Fév 2014 - 14:59    Sujet du message: Honte de ne pas avoir fait de TS Répondre en citant

bonjour sasmira
tu n'as pas pensé au mi temps thérapeutique ?
Revenir en haut
sasmira
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 25 Sep 2013
Messages: 49

MessagePosté le: Sam 8 Fév 2014 - 20:40    Sujet du message: Honte de ne pas avoir fait de TS Répondre en citant

Bonsoir, je ne connais pas le mi-temps thérapeutique... c'est quoi? (je vais chercher sur google...)
Revenir en haut
sasmira
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 25 Sep 2013
Messages: 49

MessagePosté le: Sam 8 Fév 2014 - 20:42    Sujet du message: Honte de ne pas avoir fait de TS Répondre en citant

je vois que le mi-temps thérapeutique concerne les temps pleins, or je suis déjà à 90%.
Revenir en haut
bipolarité
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 29 Nov 2011
Messages: 486

MessagePosté le: Sam 8 Fév 2014 - 20:54    Sujet du message: Honte de ne pas avoir fait de TS Répondre en citant

bonsoir sasmira..
ah ! cela aurait pu être une solution pour toi de travailler moins et d'avoir l'intégralité de ton salaire...
A priori un 90 % est de trop pour toi vu ce que tu écris...
Tu pourrais peut-être trouver une autre solution pour protéger ta santé ?
Je n'avais que celle-ci à te proposer.. désolée..
Bonne soirée
Revenir en haut
mabulle
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 17 Juin 2009
Messages: 279

MessagePosté le: Sam 8 Fév 2014 - 21:40    Sujet du message: Honte de ne pas avoir fait de TS Répondre en citant

Bonsoir,


J'ai eu trois mois de mi temps thérapeutique alors que je suis à 80%. Le mieux c'est de demander un rendez vous à la médecine du travail. Tu n'as pas besoin de demander à ton employeur, tu appelles directement. 
Revenir en haut
sasmira
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 25 Sep 2013
Messages: 49

MessagePosté le: Dim 9 Fév 2014 - 10:10    Sujet du message: Honte de ne pas avoir fait de TS Répondre en citant

Bonjour,
merci pour les infos; ça tombe bien tout ce que vous m'avez dit car j'ai rdv ce mardi avec le médecin du travail, suite à ma demande de RQTH.
Bon dimanche.
Revenir en haut
mabulle
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 17 Juin 2009
Messages: 279

MessagePosté le: Dim 9 Fév 2014 - 10:44    Sujet du message: Honte de ne pas avoir fait de TS Répondre en citant

Bonjour,


Dans mon cas, le médecin du travail avait appellé le médecin conseil du service médical de la sécu. 
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 19:14    Sujet du message: Honte de ne pas avoir fait de TS

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Le forum des bipotes Index du Forum ->
Questions / Réponses
-> Entraide et soutien...
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Wikipedia | Psychomedia | Troubles-bipolaires.com | camh.ca - Le trouble bipolaire : Guide d'information | Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group Traduction par : phpBB-fr.com