Forum d'information, de psychoéducation et d'entraide pour les personnes avec un trouble bipolaire (maniaco-dépression).
Le forum des bipotes  Index du Forum FAQ Rechercher S’enregistrer Connexion

être bipolaire: DE L’OMBRE A LA LUMIERE -Mardi 18 mars sur France 5 à 20h35
Aller à la page: 1, 2, 3, 4, 5  >
 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Le forum des bipotes Index du Forum ->
Informations
-> Trouble bipolaire, on en parle...
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
luciel
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 27 Nov 2013
Messages: 344

MessagePosté le: Jeu 27 Fév 2014 - 16:35    Sujet du message: être bipolaire: DE L’OMBRE A LA LUMIERE -Mardi 18 mars sur France 5 à 20h35 Répondre en citant

LE MONDE EN FACE – CAROLE GAESSLER
DE L’OMBRE A LA LUMIERE :
PAROLES DE BIPOLAIRES
DIFFUSION MARDI 18 MARS A 20.35 INÉDIT




Ce documentaire donne la parole à des hommes et des femmes bipolaires.
Une maladie qui concerne 600 000 personnes en France soit un citoyen sur cent.


Gérard Garouste, peintre de renommée internationale, est bipolaire depuis près de 50 ans. Il a vécu dix longues années de dépression et plusieurs internements en hôpital psychiatrique.


Nadège, coiffeuse, réveillait ses enfants en pleine nuit pour les faire chanter à tue tête.


Denise, ex-ouvrière dans le textile et ancienne soudeuse, se sent bipolaire depuis toujours. A l’âge de 10 ans, elle a vu Jeanne d’Arc en chair et en os dans une église.


Marianne, architecte décoratrice d’intérieur, a alterné d’intenses moments de montée sexuelle et l’envie irrépressible d’en finir avec la vie.


Yann, photographe résidant en Chine, a été touché par la folie des grandeurs. Locataire d’un palais princier au coeur de Pékin, il dépensait compulsivement son argent en livres et en tableaux.


Tous subissent les assauts d’une maladie, autrefois nommée psychose maniaco-dépressive, d’une maladie en forme de montagnes russes, avec ses sommets et ses abysses, ses périodes d’exaltations puissantes et ses phases de mélancolie profonde.
Une maladie qui, tout en faisant de ses victimes, des décalés de la vie, les projette régulièrement dans une dimension de grande souffrance.


Après la diffusion de ce documentaire, Carole Gaessler s’entretient avec Florian Ferreri, psychiatre spécialiste des troubles bipolaires à l'Hôpital Saint-Antoine et Philippe Charrier, Président Fondateur de Clubhouse France. Président de l'UNAFAM, Union Nationale de Familles et Amis de Personnes Malades
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 27 Fév 2014 - 16:35    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
nini74
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 26 Juin 2013
Messages: 151

MessagePosté le: Ven 28 Fév 2014 - 13:00    Sujet du message: être bipolaire: DE L’OMBRE A LA LUMIERE -Mardi 18 mars sur France 5 à 20h35 Répondre en citant

Bonjour Luciel,

Merci pour cette information je pense que cela soit très intéressant.

Bonne journèe
Revenir en haut
luciel
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 27 Nov 2013
Messages: 344

MessagePosté le: Ven 28 Fév 2014 - 13:15    Sujet du message: être bipolaire: DE L’OMBRE A LA LUMIERE -Mardi 18 mars sur France 5 à 20h35 Répondre en citant

Oui, j'espère, ça va encore permettre de parler de nous au grand public ! Qu'il aie moins peur...
Revenir en haut
belvega
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 27 Nov 2013
Messages: 70

MessagePosté le: Sam 1 Mar 2014 - 08:11    Sujet du message: être bipolaire: DE L’OMBRE A LA LUMIERE -Mardi 18 mars sur France 5 à 20h35 Répondre en citant

j'ai l'impression qu'on va parler des bipolaires les plus marqués par la maladie.... ça risque de donner une image un peu biaisée à mon sens.
La bipolarité se décline en différents types, différentes forme.

Enfin, à voir
Revenir en haut
nad
Bipote Diamant

Hors ligne

Inscrit le: 29 Jan 2010
Messages: 3 734

MessagePosté le: Sam 1 Mar 2014 - 11:04    Sujet du message: être bipolaire: DE L’OMBRE A LA LUMIERE -Mardi 18 mars sur France 5 à 20h35 Répondre en citant

Bonjour,

Oui à voir, il est diffusé sur France 5, ce n'est pas NRJ 12, ni la UNE....puis le documentaire est tourné par l'agence CAPA, une agence des plus sérieuse.

Revenir en haut
luciel
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 27 Nov 2013
Messages: 344

MessagePosté le: Sam 1 Mar 2014 - 11:53    Sujet du message: être bipolaire: DE L’OMBRE A LA LUMIERE -Mardi 18 mars sur France 5 à 20h35 Répondre en citant

D'accord avec toi, Nad. France 5 et Carole Gaessler, c'est du solide. Alors oui, on parlera peut-être de cas plus "sérieux" que d'autres, la télé n'est pas la presse écrite (je suis journaliste) et il faut des choses un peu "en relief" pour illustrer. Mais franchement, si ici on est tous différents, pas mal d'entre nous ont aussi eu des moments très "up", non ?
Je suis à peu près certaine que vous avez tous ici, ou claqué votre argent inconsidérément ou trop bu un jour, ce qui a entraîné des comportements étranges, ou subi des internements ou réveillé vos proches en état d'exaltation ! Non ? ??
Plus je connais notre maladie, plus je m'aperçois qu'elle a un côté extrêmement déroutant pour nous comme pour l'extérieur. Dans la vie, je suis plutôt "intello calme". Dans des phases "up", j'ai fait des strip-tease en public après avoir bu, eu de terribles addictions sexuelles, jeté mon tee-shirt dans la foule en montant sur la scène lors d'un concert, ou insulté des gens. En phase "down", des TS, hospitalisation, silences et incapacité à sortir, me laver. Regarde bien l'annonce du doc, belvega : ils sont "comme ça", eux aussi, les exemples choisis. Le reste du temps, en intervalles libres ou quand le traitement nous a stabilisés, qui de l'extérieur saurait qu'on a fait des trucs insensés ? Mais on les fait et il faut l'admettre. Sinon, pourquoi qualifierait-on la bipolarité de maladie mentale ? Qui plus est, l'une des plus invalidantes, et qui entraîne pour nombre d'entre nous ici, RQTH voire invalidité ? Acceptons-le et acceptons aussi l'autre face : l'intelligence souvent supérieure à la moyenne, avoir été très fréquemment des enfants précoces, le charisme, la créativité. Mais notre face sombre EST notre maladie, sinon pourquoi serions-nous tous ici si cette pathologie n'apportait que du positif ? D'ailleurs, serait-ce alors une pathologie ? That's the question.
Revenir en haut
Bipote
Admin_Bipote

Hors ligne

Inscrit le: 07 Juil 2007
Messages: 10 982

MessagePosté le: Sam 1 Mar 2014 - 12:15    Sujet du message: être bipolaire: DE L’OMBRE A LA LUMIERE -Mardi 18 mars sur France 5 à 20h35 Répondre en citant

Bonjour à tou(te)s,

Merci pour l'information de diffusion de ce film documentaire dont nous connaissons l'existence pour avoir participé à sa réalisation avec l'aide de certains témoignages des membres du forum. Je comprends vos craintes de voir caricaturer les personnes bipolaires mais c'est justement ce dont ne voulait pas Alain Charlot le réalisateur, il a souhaité être au plus proche de nos réalités avec un plus profond respect. Pour le débat qui suit, je suis quand même fortement étonné de ne pas voir représenter une personne touchée directement par le trouble, surtout pour un doc qui s'intitule "DE L’OMBRE A LA LUMIERE : PAROLES DE BIPOLAIRES".

Nous aurons l'occasion de revenir sur ce film documentaire et d'en assurer également la promotion. Vous pouvez déjà diffuser le plus largement possible cette information car c'est une grande première en France de pouvoir voir un doc de cette durée qui nous est consacré. Après, je n'ai pas pu le voir encore pour en parler, je sais que son réalisateur est un homme très bien et je suis heureux de le compter parmi mes amis.




MARDI 18 MARS 2014 À 20.35
LE MONDE EN FACEDANS LA PEAU D'UN BIPOLAIRE :
DE L'OMBRE À LA LUMIÈRE
Documentaire



Diagnostiquée en 2010, Marianne raconte des moments d'intense souffrance.
© Capa

Au travers de témoignages de malades, dont le peintre Gérard Garouste, ce documentaire lève le voile sur une affection encore mal connue, pourtant fréquente et très invalidante. Rencontre avec des bipolaires qui racontent leur mal de vivre. 

« La première fois que je me suis retrouvée tétanisée, c’était dans un supermarché. […] Je suis arrivée devant le rayon charcuterie et je ne pouvais rien acheter. […] Impossible de choisir, impossible de dépenser de l’argent aussi ; alors que je ne suis pas particulièrement radine, je me voyais ruinée. […] Là ont commencé quinze jours horribles où je ne dormais plus, j’étais dans une insomnie totale, dans l’obsession de choses sans importance qui prenaient des proportions totalement délirantes la nuit, et là je me suis dit : je deviens folle. » L’architecte et décoratrice Marianne Colombani, 51 ans, a ressenti les premiers symptômes de la maladie lors d’une simple course. Denise Mignot, une retraitée de 67 ans, se souvient, elle, de se « retrouver en dépression à l’âge de 10 ans, à la suite d’un déménagement. […] Si je pleurais chez moi, c’était la catastrophe, mon père ne comprenait pas et pouvait être violent, [alors] j’allais sur un banc et là je pouvais pleurer pendant des heures ». Marianne et Denise font partie des 600 000 Français atteints d’une affection autrefois appelée psychose maniaco-dépressive. 

De l’exaltation à la dépression

© Capa

Connue aujourd’hui sous le nom de trouble bipolaire, la maladie se caractérise, selon le Dr Christian Gay, psychiatre, « par une évolution très particulière avec des montées et des descentes un peu comme une balançoire ». Pendant les périodes « hautes », les symptômes sont spectaculaires : hyperactivité, hypersexualité, achats compulsifs… Le photographe Yann Layma a ainsi acquis « des milliers de choses, des bibelots, des tableaux par centaines… », tandis que Denise jetait son dévolu sur les livres : « Dès que j’entrais dans une librairie, je ne me contrôlais plus. » Nadège Langlois, une coiffeuse de 46 ans, réveillait ses filles à 4 heures du matin pour faire du karaoké. Diagnostiquée en 2010, Marianne met l’accent sur la créativité : « D’un coup, mon cerveau devient comme un puzzle qui s’imbrique » et la sexualité : « C’est complètement différent, on se fond, je suis la continuité du corps de l’homme. » Pour Gérard Garouste, bipolaire depuis quarante ans, la phase maniaque s’exprimait par des délires qui l’amenaient à faire des choses aussi insensées que de rechercher sa propre tombe dans un cimetière… 


A la période d’exaltation succède celle de la dépression, dont le stade le plus sévère est la mélancolie profonde avec, comme l’explique le Dr Gay, « des idées d’indignité, de ruine, de culpabilité, de dévalorisation, et un risque suicidaire important ». Ce mal-être ravageur, Yann le connaît bien : « Je ne souhaite à personne d’avoir cette perception terrible qui est la mort permanente, la mort dans les idées à chaque instant. […] En 2005, et pourtant j’avais tout pour être heureux, j’ai eu des hallucinations suicidaires tellement fortes que je m’attachais avec une ceinture au fond de ma baignoire […] pour ne pas me jeter par la fenêtre, me pendre… je me disais que la vie, c’est une seconde après une seconde… ça a mis trois semaines à passer. » Alternant phases de manie et phases de dépression, le trouble bipolaire est une affection très invalidante. Aujourd’hui, un médicament régulateur de l’humeur, le lithium, permet de soigner et de stabiliser un malade sur deux.






Beatriz Loiseau 
 
 
 
 
 

EN PLATEAU
Après la diffusion du documentaire, Carole Gaessler recevra le Dr Florian Ferreri, psychiatre, spécialiste des troubles bipolaires à l'hôpital Saint-Antoine (Paris), et Philippe Charrier, président fondateur de Clubhouse France et président de l'Unafam.


DOCUMENTAIRE 
DURÉE 52’ 
AUTEUR-RÉALISATEUR ALAIN CHARLOT 
PRODUCTION CAPA, AVEC LA PARTICIPATION DE FRANCE TÉLÉVISIONS 
ANNÉE 2013


http://www.france5.fr/et-vous/France-5-et-vous/Les-programmes/LE-MAG-N-12-2014/articles/p-19921-De-l-ombre-a-la-lumiere-Paroles-de-bipolaires.htm


Publiée le 31 janv. 2014
Emission allô docteurs du 22/01/2014 - VIVRE AVEC DES TROUBLES BIPOLAIRES

Les invités
Dr Florian Ferreri, psychiatre à l'hôpital Saint-Antoine à Paris
Pierre-Anthony Allard, témoin et auteur de l'ouvrage "Mes années Harcourt"
Revenir en haut
luciel
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 27 Nov 2013
Messages: 344

MessagePosté le: Sam 1 Mar 2014 - 12:25    Sujet du message: être bipolaire: DE L’OMBRE A LA LUMIERE -Mardi 18 mars sur France 5 à 20h35 Répondre en citant

Oui, je suis d'accord avec toi, Bipote, ça me semble être du beau travail. On parle enfin de nous de façon plus "grand public", avec le livre de Marie Alvery et Hélène Gabert, maintenant ce reportage, et une consoeur m'a demandé de témoigner (anonymement) pour un magazine féminin grand public sur la bipolarité au travail. Dommage effectivement qu'il n'y ait pas de bipolaires dans le débat, mais je pense que c'est encore difficile d'en parler en public pour nombre de malades...
Revenir en haut
Bipote
Admin_Bipote

Hors ligne

Inscrit le: 07 Juil 2007
Messages: 10 982

MessagePosté le: Sam 1 Mar 2014 - 12:59    Sujet du message: être bipolaire: DE L’OMBRE A LA LUMIERE -Mardi 18 mars sur France 5 à 20h35 Répondre en citant

De part mes expériences du forum et de l'association Clubhouse france, je peux dire que des personnes peuvent témoigner, ensuite c'est que cela rentre dans des "cases" de communication suivant le public visé.

Audition de MM Philippe Charrier, pdt de l'UNAFAM, et Michel de Lisy, secrétaire général

Améliorer la psychiatrie en France, une urgence|
Revenir en haut
nad
Bipote Diamant

Hors ligne

Inscrit le: 29 Jan 2010
Messages: 3 734

MessagePosté le: Sam 1 Mar 2014 - 13:09    Sujet du message: être bipolaire: DE L’OMBRE A LA LUMIERE -Mardi 18 mars sur France 5 à 20h35 Répondre en citant

Bonjour,

Je suis d'accord avec Bipote, d'ailleurs la coiffeuse dans le doc, c'est moi.....je suis donc bien placée pour savoir que le documentaire a été fait par une pointure :Alain Charlot.

Je suis surprise moi aussi, car je n'étais pas au courant pour le débat, Alain Charlot ne devait pas savoir non plus, car la chaine quand elle a le documentaire fait ce qu'elle veut .

Donc ,il est fort probable qu'aucun des intervenants bipolaires n'ait été contacté pour être présent sur le plateau.

J'espère qu'à ma façon, j'aurai apporté quelque chose pour défendre notre cause.

Revenir en haut
luciel
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 27 Nov 2013
Messages: 344

MessagePosté le: Sam 1 Mar 2014 - 13:21    Sujet du message: être bipolaire: DE L’OMBRE A LA LUMIERE -Mardi 18 mars sur France 5 à 20h35 Répondre en citant

Alors, comme ça, tu réveillais tes enfants pour qu'ils chantent ? Hé ben, c'est du propre, Nad !!! lol
Revenir en haut
nad
Bipote Diamant

Hors ligne

Inscrit le: 29 Jan 2010
Messages: 3 734

MessagePosté le: Sam 1 Mar 2014 - 13:43    Sujet du message: être bipolaire: DE L’OMBRE A LA LUMIERE -Mardi 18 mars sur France 5 à 20h35 Répondre en citant




Revenir en haut
Bipote
Admin_Bipote

Hors ligne

Inscrit le: 07 Juil 2007
Messages: 10 982

MessagePosté le: Sam 1 Mar 2014 - 22:55    Sujet du message: être bipolaire: DE L’OMBRE A LA LUMIERE -Mardi 18 mars sur France 5 à 20h35 Répondre en citant

Bonsoir Luciel,

L'exemple de cette phrase de Nadège démontre bien que sorti de son contexte, elle peut avoir différentes réactions de la moquerie au côté extravaguant de la "folie"ou "démence" avec tous les fantasmes et représentations suscitées dans l'imaginaire collectif. Ce teaser est remplit d'exemples de ce type

Citation:
[...]A l’âge de 10 ans, elle a vu Jeanne d’Arc en chair et en os dans une église[...].moments de montée sexuelle et l’envie irrépressible d’en finir avec la vie[...]touché par la folie des grandeurs. Locataire d’un palais princier au coeur de Pékin, il dépensait compulsivement son argent en livres et en tableaux[...].


Je ne sais pas ce que tu en penses mais pour moi, la fin peut justifier les moyens et je ne peux pas dire que ce dossier de presse (?) donne une bonne image de nous mêmes et témoigne de nos souffrances. J'ai mis le lien plus haut, est-ce que tu peux nous dire si le documentaire est en ligne pour les journalistes s'il te plaît?

Bien à toi!


Dernière édition par Bipote le Sam 1 Mar 2014 - 23:37; édité 1 fois
Revenir en haut
luciel
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 27 Nov 2013
Messages: 344

MessagePosté le: Sam 1 Mar 2014 - 23:25    Sujet du message: être bipolaire: DE L’OMBRE A LA LUMIERE -Mardi 18 mars sur France 5 à 20h35 Répondre en citant

Bonsoir à toi Bipote,
oui a priori il y est, moi j'avais reçu un communiqué de presse de la chaîne, en fait. Je suis d'accord avec toi, mais ce ne sont pas les journalistes qui font les communiqués et dossiers de presse, mais les services de communication, des gens formés dans des écoles de comm', donc rompus au côté agressif, aux mots qui raccourcissent pour être percutants. C'est vrai que le truc de Jeanne d'Arc et le palais de Pékin, ça fait spectaculaire. Encore un stagiaire d'école de comm', lol. Cela dit, à nous de nous faire notre opinion, une émission ne peut pas être résumée dans un communiqué de presse...
Revenir en haut
Bipote
Admin_Bipote

Hors ligne

Inscrit le: 07 Juil 2007
Messages: 10 982

MessagePosté le: Lun 3 Mar 2014 - 08:57    Sujet du message: être bipolaire: DE L’OMBRE A LA LUMIERE -Mardi 18 mars sur France 5 à 20h35 Répondre en citant

Oui Luciel, tu connais mieux que moi ce monde là. J'ai suivi de loin avec Alain les aller et retour des avis et modifications sur ce film avec un nombre incalculable d'intervenants, j'ai halluciné ;).

En tout cas, je tiens à saluer d'ores et déjà les performances de nad et denise qui se sont mobilisées et impliquées personnellement pour notre cause, chapeau bas mesdames! nous pouvons être fier d'elles, non?


Désolé d'insister Luciel mais je te redemande si tu peux nous dire si le documentaire est en ligne donc visible pour les journalistes s'il te plaît? Nous avons l'idée d'adresser un mail à tous les membres du forum, tu peux comprendre que nous souhaitons déjà avoir la confirmation que les accords ont été respectés.

Bonne compréhension!
Revenir en haut
Deedee
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 22 Déc 2007
Messages: 459

MessagePosté le: Lun 3 Mar 2014 - 11:54    Sujet du message: être bipolaire: DE L’OMBRE A LA LUMIERE -Mardi 18 mars sur France 5 à 20h35 Répondre en citant

Bonjour à tous et toutes
C'est vrai que les livres je n'ai jamais pu les compter tellement il y en avait y compris dans des cartons au grenier.
et encore j'en ai donné beaucoup après ces phases d'achats pour que mari et enfants ne le voient pas
Revenir en haut
nad
Bipote Diamant

Hors ligne

Inscrit le: 29 Jan 2010
Messages: 3 734

MessagePosté le: Lun 3 Mar 2014 - 12:02    Sujet du message: être bipolaire: DE L’OMBRE A LA LUMIERE -Mardi 18 mars sur France 5 à 20h35 Répondre en citant

LOLLLLLLLLLLLLLLLLLLL

BISOU à toi Denise

Revenir en haut
bipotebreizh
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 28 Fév 2014
Messages: 45

MessagePosté le: Mer 12 Mar 2014 - 17:42    Sujet du message: être bipolaire: DE L’OMBRE A LA LUMIERE -Mardi 18 mars sur France 5 à 20h35 Répondre en citant

Merci pour l'info.
Revenir en haut
selven
Bipote Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 02 Juil 2013
Messages: 668

MessagePosté le: Jeu 13 Mar 2014 - 09:10    Sujet du message: être bipolaire: DE L’OMBRE A LA LUMIERE -Mardi 18 mars sur France 5 à 20h35 Répondre en citant

bonjour à tous les bipotes,

je suis impatient de voir ce documentaire, pour voir en vrai nad lolllllllllllllllllllllllllllllllllll.
je veux souligné juste une chose , il faut vraiment remercié nad. car malgré sa maladie qu'elle combat depuis tant années, elle participe activement au site avec ses post bienveillant pour les autres bipotes (3660 posts) et aussi participe aussi à un documentaire à visage découvert pour aider à la compréhension du trouble bipolaire.
peut d'entre nous pourrez le faire? posez vous la question?
donc pour tout ça je pense que l'on doit la remercié et je le fais mille merci nad
maintenant à titre personnel je la remercie car elle a beaucoup participé à ma gestion de mon trouble bipolaire et si je suis dans une dynamique de stabilité ç'est en grande parti grace à elle donc merci nad
Revenir en haut
nad
Bipote Diamant

Hors ligne

Inscrit le: 29 Jan 2010
Messages: 3 734

MessagePosté le: Jeu 13 Mar 2014 - 10:55    Sujet du message: être bipolaire: DE L’OMBRE A LA LUMIERE -Mardi 18 mars sur France 5 à 20h35 Répondre en citant

Bonjour Selven,

Mille merci à toi. Oui pas évident de témoigner 'à nu ", mais si je l'ai fait, j'ai surtout voulu que l'on sache ce que nous traversons, nous qui souffrons de cette pathologie.

J'espère que cette contribution servira à chacun de nous.

Et oui, la transparence, pas toujours évident, mais pour moi, c'est important, j'ai toujours été sincère dans ma vie et ici même (trop même ).

Aujourd'hui, avec le virtuel, il est tellement aisé de s'inventer une vie, (profession , vie perso etc).

On le voit partout, surtout sur les forums, mais s'il est facile de se faire passer pour ce qu'on est pas sur la toile, il est encore plus aisé de le vérifier.

Donc tout cela pour vous dire que je vais me consacrer à ma vraie vie, que je n'invente pas , je suis grand mère d'un petit garçon qui a maintenant 5 mois, et dans deux mois une petite fille arrive, alors inutile de vous dire que je vais être occupée.

Je voulais vous dire de prendre soin de vous, d'être indulgent avec vous même, la vie est belle .

Et encore une fois, PRUDENCE, les trolls sont partout......

Bien à vous tous, les VRAIS.

Revenir en haut
nini74
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 26 Juin 2013
Messages: 151

MessagePosté le: Jeu 13 Mar 2014 - 12:33    Sujet du message: être bipolaire: DE L’OMBRE A LA LUMIERE -Mardi 18 mars sur France 5 à 20h35 Répondre en citant

Bpnjour nad,

C'est courageux de ta part de témoigner comme cela mais je suis d'accord avec toi que la sincérité est importante. A une époque je témoignais dans des écoles des hopitaux à propos d' alcool et ce n'est pas évident de se mettre à nu mais bon quand on sait que ça peut aider des personnes.

Merci d'être aussi présente sur ce site et de nous prouver que l'on peut s'en sortir et de ne pas désespérer.

Tu as l'air stabilisée et c'est génial. C'est super un petit être arrive dans ta vie cela doit vraiment illuminer. Je te souhaite de passer de bons moments avec tes petits enfants.

bonne journée
Revenir en haut
Bipote
Admin_Bipote

Hors ligne

Inscrit le: 07 Juil 2007
Messages: 10 982

MessagePosté le: Ven 14 Mar 2014 - 13:03    Sujet du message: DANS LA PEAU D'UN BIPOLAIRE : DE L'OMBRE À LA LUMIÈRE -France 5 , le 18 mars à 20h35 Répondre en citant

DANS LA PEAU D'UN BIPOLAIRE : DE L'OMBRE À LA LUMIÈRE



Commenter

RÉSUMÉ
Plusieurs témoignages de malades permettent de lever le voile sur une affection encore mal connue, bien que fréquente et très invalidante : la bipolarité. Gérard Garouste, peintre de renommée internationale, est atteint depuis près d'un demi-siècle par ce mal de vivre, qui se caractérise pour le patient par des phases d'extrême exaltation puis de grande dépression. Marianne, architecte décoratrice d'intérieur, oscille entre d'intenses moments de désirs sexuels et l'envie irrépressible d'en finir avec la vie. Autrefois dénommée psychose maniacodépressive, cette maladie, souvent stigmatisée et mal comprise, touche 600 000 Français et fait des ravages : 15 % des bipolaires se suicident. Carole Gaessler ouvre ensuite le débat avec ses invités.

AUTRES
  • Alain Charlot / Réalisateur
  • Sarah Lebas / Auteur


Interview du réalisateur par Bipote

Bipote : Peux tu nous décrire ton parcours en quelques mots?

Alain Charlot: Mon parcours : Je viens du cinéma. Quelques années de fac, des milliers de films et un travail qui s'est précisé au fil des ans, de critique de cinéma. Presse écrite dans les années 80 et télévision au début des années 90. 
Au sein de l'agence Capa et durant plus d'une vingtaine d'années, j'ai tourné 1500 reportages sur le cinéma.
De l'ombre à la lumière est le deuxième documentaire que je réalise


Pour quelles raisons ce documentaire à vu le jour?


Ne le cachons pas, ce documentaire a vu le jour parce que de plus en plus de journaux ont abordé la bipolarité dans leurs colonnes. Je sais que vous êtes nombreux à ne pas avoir apprécié l'article du Nouvel Obs et ses titres à l'emporte pièce mais c'est aussi grâce à ce numéro que l'idée d'un doc télé est née. Ca et les fameux coming out d'actrices ou d'acteurs connus. 
France 5, notre diffuseur, a fait le reste. C'est à leur demande que nous l'avons tourné. Dans la peau d'un bipolaire, de l'ombre à la lumière répond donc à une commande, mais ne donnons pas de tournure péjorative à ce terme, il existe des commandes appréciables. Ce fut le cas. 


Connaissais tu le trouble bipolaire avant de faire ce film ?



Je connaissais le trouble bipolaire avant de tourner le documentaire. Mon père était bipolaire. Mais je n'ai pas accompagné sa maladie car je vivais déjà de mon côté lorsque celle ci s'est déclarée. Se serait mentir que de prétendre que c'est pour cette raison que j'ai accepté de réaliser ce documentaire. Des déprimes (plutôt light) à répétition et le sentiment personnel (partagé par beaucoup de gens je suppose) de ne jamais me sentir totalement intégré à une entreprise, à une communauté, où même à ma famille, m'ont conduit depuis longtemps à m'interroger sur le rapport entre la normalité (je devrais plutôt écrire l'intégration) et le décalage social, physique ou affectif. Ce qui est intéressant avant toute chose dans le cas d'une personne qui souffre de maniaco-dépression, c'est l'amplification de tout ressenti. Sensibilité, passion, souffrance, joie, dépression, dépenses, frustrations, addictions, défauts et qualités. C'est la vie qui gonfle, sans retenue. Ce serait même (selon moi) la vie rêvée si elle ne décalait pas justement les bipolaires de la vie des autres (et non de la vie), faisant d'eux dans de nombreux cas des exclus de toute sorte. 
Mais cet intérêt s'arrête bien sûr là où commence la souffrance. 


Quels obstacles as tu rencontré?




Les obstacles : J'ai été bien aidé. Beaucoup de gens sont prêts à parler de leur trouble bipolaire. France 5, de plus, est une télé estimée. Je pense qu'évoquer la bipolarité pose plus de problèmes aux médeçins qu'aux patients. 
Les obstacles ont été à peu près les mêmes que d'habitude, des gens qui changent d'avis, des refus, de l'attente. Mais les intervenants du film, y compris ceux qui n'y figurent plus, m'ont généreusement consacré leur temps. 
En ce qui concerne le montage, les obstacles sont plus délicats. Théoriquement, on ne peut pas se mettre en tête de plaire à tout le monde, ça peut paraitre égoiste mais on fait d'abord le film que l'on aimerait voir (comme on achète régulièrement des cadeaux que l'on aimerait recevoir soi même). 
Une fois cela posé, j'avoue que j'avais quand même en tête l'idée de ne blesser personne. J'ai essayé, je dis bien essayé, d'être respectueux des gens rencontrés. Il y a des thèmes que je n'ai pas voulu aborder de peur de créer un amalgame avec certains clichés fâcheux, comme l'alcolisme par exemple. D'un autre côté, les gens atteints de trouble bipolaire qui se trouvent dans le film, évoquent leurs pulsions d'achat, leur envie de suicide,  ou parfois, leurs visions. Ainsi que leur rapport au travail ou à l'environnement familial. 
Je n'ai pas eu envie non plus d'associer au documentaire le fossé existant entre certains médecins et les bipolaires. J'ai par exemple constaté que la rancœur d'une personne bipolaire envers le métier même de psychologue peut être importante. Le fait est qu'en France, notre médecine n'en sait pas assez. Mais pour moi, c'était un autre débat. De même que je n'ai pas tenu à parler du système associatif. Il existe, avec ses failles, mais j'ai préféré mettre l'accent sur les récits des intervenants bipolaires. 

D'un point de vue personnel, est-ce que la réalisation de ce film t'a apporté quelque choses?


C'est toujours difficile de savoir et interpréter ce que la vie vous apporte. 
La première rencontre, lorsqu'on se lance dans un documentaire, est souvent culturelle. On lit avant de rencontrer les gens. Et c'est toujours gratifiant d'investir à sa mesure, un univers jusqu'alors inconnu.   Quel qu'il soit. 
Le docteur Christian Gay m'avait prévenu «les bipolaires sont des gens attachants» et c'est vrai qu'ils le sont. Ca a été un plaisir de rencontrer Denise, Nadège et les autres. 
Pour ce qui est de l'apport, on va dire...élémentaire, il y va de notre énergie à comprendre la personne qui se trouve en face de vous. Tourner un documentaire sur la bipolarité n'a fait que renforcer en moi le sentiment qu'il faut toujours s'extraire de soi et s'installer dans les pensées de l'autre. Pas pour le manipuler mais pour le découvrir. En ce qui me concerne, ça fait belle lurette que si je vois un gars qui hurle dans le métro, je pense automatiquement à sa souffrance. Si je suis en voiture derrière quelqu'un qui stationne, je ne klaxonne pas. Avant de gueuler, je préfère comprendre ce qui se passe. La stigmatisation n'a jamais été mon truc. J'en doute mais si je pouvais contribuer, ne serait-ce qu'un tout petit peu, à atténuer les nombreux tabous relatifs à la psychiatrie, je serais satisfait.
Le dernier apport auquel je pense touche à l'interprétation que j'ai maintenant de la maladie. Cette nouvelle connaissance expliquerait (Je n'en suis pas sûr à 100 %) le suicide d'un de mes amis, le comportement partiel de mon père, et d'une façon plus générale les visions mystiques de figures historiques (comme Jeanne d'Arc et bien d'autres) . En tout cas c'est une idée que j'ai envie de creuser, l'dée d'un rapport (étroit ou non) entre la foi religieuse et le trouble maniaco-dépressif....Je m'égare un peu.. 

En quelques mots quels messages souhaitent tu faire passer pour tout le monde et aux bipotes plus particulièrement?


Je n'ai pas vraiment de messages. Je n'aime pas les messages. Mais s'il en fallait un, ce serait de cultiver la connaissance de la maladie. C'est un des premiers trucs qui m'a frappé, le savoir hallucinant que les gens que je rencontrais, avaient de leur maladie. 
Ca n'est pas fortuit. Les soins passent, mais ça, vous le savez déjà, par la lecture, et l'échange. Je ne suis pas devenu un spécialiste de la question, loin de là, mais j'aimerais que le monde, à commencer par les accompagnants (je connais la compagne d'un ami bipolaire qui est selon moi dans un semi déni de la maladie), se penche un peu plus sur la question.  


Merci beaucoup Alain pour cette contribution, nous sommes plusieurs à avoir hâte de voir ton doc.


http://www.france5.fr/emission/de-lombre-la-lumiere-paroles-de-bipolaires
Revenir en haut
Deedee
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 22 Déc 2007
Messages: 459

MessagePosté le: Ven 14 Mar 2014 - 14:18    Sujet du message: être bipolaire: DE L’OMBRE A LA LUMIERE -Mardi 18 mars sur France 5 à 20h35 Répondre en citant

Merci Bipote ....
Bisous
Revenir en haut
Astazou
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 31 Déc 2009
Messages: 56

MessagePosté le: Ven 14 Mar 2014 - 16:17    Sujet du message: La bande annonce est négative Répondre en citant

Je viens de visionner la bande-annonce de l'émission et je n'y vois que les clichés et amalgames classiques. C'est dommage.
Je suis bipolaire type 1 depuis 30 ans et je tiens à rassurer ceux qui viendraient sur ce forum pour se renseigner.
Je n'ai jamais eu l'impression d'être habitée par un autre moi-même. La bipolarité est différente de la schizophrénie.
Je n'ai jamais été violente et surtout pas envers mes enfants. Je m'isole et les néglige par périodes.
Je n'ai jamais fait de dépenses compulsives mais l'inverse: des économies compulsives.
J'ai toujours travaillé mais avec de fréquents arrêts maladie et hospitalisations et des difficultés consécutives aux lourds traitements nécessaires.

Oui, un bipolaire est fragile, excessif, et disjoncté par périodes. Oui nous sommes des boulets pour nos entourages qui sont condamnés à s'adapter à nos phases dépressives et maniaques. Mais nous avons aussi des qualités consécutives à notre maladie: Une meilleure tolérance et écoute des autres grâce à notre émotivité, des talents de créativité grâce à l'excès de nos délires et souvent des intelligences supérieures à la moyenne.

Le bipolaire de cette bande-annonce est un bipolaire qui s'ignore ou fait un déni de sa maladie, ne se soigne pas, pourrit sa vie et celle de son entourage.

Si ce reportage peut, malgré cette mauvaise bande-annonce, contribuer à lever l'un des derniers tabous de notre société à savoir la folie et ses divers aspects dont la bipolarité, je m'en réjouis. S'il peut amener des bipolaires à accepter de se soigner et des entourages tant familiaux, sociaux que professionels à nous comprendre, nous accepter, nous aider, tirer le meilleur parti de nos qualités et continuer à nous aimer, un grand pas aura été fait grâce à ce reportage et à France5 et pour cela, j'en remercie l'auteur et le producteur.
Revenir en haut
Bongrainivraie
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 12 Sep 2011
Messages: 340

MessagePosté le: Ven 14 Mar 2014 - 17:19    Sujet du message: être bipolaire: DE L’OMBRE A LA LUMIERE -Mardi 18 mars sur France 5 à 20h35 Répondre en citant

Comme tu l'exprimes ASTAZOU, j'ai trouvé que ce teaser était trash, naze, absurde, à se marrer de bétise!

Mais les logiques de retour sur investissements de la chaîne semblent leur imposer d'avoir à acheter cette sorte de court-métrage, genre policier et film glauque noir pour attirer du monde et donc des fonds. On voit que le scénariste (ou les) de ces images ne connaissent rien au thème, ils ont juste projeté leurs peurs de leur propre troubles schizo sur le scénario. C'est une société privée qui s'est chargé de l'annonce, son prix aussi doit être privé !

Rassure-toi même le réalisateur est épouvanté de cette annonce. Son travail n'a rien avoir.
C'est bien pour cela que ce forum est là pour faire entendre une voix écrite comme la tienne. Bon WE printanier.
Revenir en haut
codek64
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 23 Jan 2014
Messages: 209

MessagePosté le: Ven 14 Mar 2014 - 20:34    Sujet du message: être bipolaire: DE L’OMBRE A LA LUMIERE -Mardi 18 mars sur France 5 à 20h35 Répondre en citant

Chères Bongrainivraie et Astazou,

Ce minuscule post pour soutenir ce dont vous parlez. Merci à vous d'avoir "signalé" ce que vous avez ressenti sur le sujet.
Revenir en haut
codek64
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 23 Jan 2014
Messages: 209

MessagePosté le: Ven 14 Mar 2014 - 20:40    Sujet du message: être bipolaire: DE L’OMBRE A LA LUMIERE -Mardi 18 mars sur France 5 à 20h35 Répondre en citant

Excusez-moi, je n'avais réussi qu'à en regarder la moitié. Maintenant que j'ai tout regardé, mais je suis "épouvantée" par le film lui-même, son personnage, le résumé horrible qu'on fait ici du trouble bipolaire. Perso, j'avais l'impression de regarder un film d'horreur. Et si nos chers "amis incompréhensifs" tombent là-dessus, mais on est morts !!!

Bon j'arrête, vous avez déjà tout dit, en tellement mieux écrit. MERCI
Revenir en haut
Parabellum
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 23 Déc 2013
Messages: 150

MessagePosté le: Ven 14 Mar 2014 - 21:15    Sujet du message: être bipolaire: DE L’OMBRE A LA LUMIERE -Mardi 18 mars sur France 5 à 20h35 Répondre en citant

Bonsoir,
la bande annonce est je l’espère pas le reflet du documentaire, car je ne me reconnais pas du tout là dedans, le personnage est violent, angoissant, limite psychopathe de film d'horreur. La première scène avec le couteau à la main et les enfants qui arrivent et la suggestion de meurtre qui en découle c'est flippant. Je regarderais le documentaire car je pense que c'est juste une bande annonce pour attirer le public, mais bon c'est mal joué de la part de france 5, car la maladie bipolaire c'est de la souffrance, pour nous même et nos proches et c'est un chemin de vie chaotique. Je me suis sentit mal à l'aise en visionnant ça, et c'est pas par effet miroir.
Revenir en haut
Sabine69
Bipote Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 30 Avr 2011
Messages: 1 260

MessagePosté le: Ven 14 Mar 2014 - 23:57    Sujet du message: être bipolaire: DE L’OMBRE A LA LUMIERE -Mardi 18 mars sur France 5 à 20h35 Répondre en citant

Bonjour,

La clinique où je suis a mis une communication sur ce film. A voir!
Revenir en haut
codek64
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 23 Jan 2014
Messages: 209

MessagePosté le: Sam 15 Mar 2014 - 00:09    Sujet du message: être bipolaire: DE L’OMBRE A LA LUMIERE -Mardi 18 mars sur France 5 à 20h35 Répondre en citant

Bonsoir,

On a bien ressenti la même chose donc. Et nous qui sommes concernés, sommes aussi consternés par cette bande annonce. Mais t'as raison, après, il faut voir le documentaire.

Bonne nuit.
Revenir en haut
Bipote
Admin_Bipote

Hors ligne

Inscrit le: 07 Juil 2007
Messages: 10 982

MessagePosté le: Sam 15 Mar 2014 - 06:33    Sujet du message: être bipolaire: DE L’OMBRE A LA LUMIERE -Mardi 18 mars sur France 5 à 20h35 Répondre en citant

Bonjour à tous,

France 5 | Dans la peau d'un bipolaire from Les Télécréateurs on Vimeo.


Bande annonce "Dans la peau d'un bipolaire" : Au travers de témoignages de malades, dont le peintre Gérard Garouste, ce documentaire lève le voile sur une affection encore mal connue, pourtant fréquente et très invalidante. Rencontre avec des bipolaires qui racontent leur mal de vivre. En France, 600 000 personnes souffrent de troubles bipolaire. Ce film, proposé par Carole Gaessler dans Le Monde en Face, donne la parole aux malades.


J'ai hésité avant de mettre la vidéo sur le forum et en même temps, cela montre bien comment des personnes non averties (ils n'ont d'ailleurs sans doute pas vu le documentaire et de toute manière n'ont pas pris contact avec le réalisateur) peuvent se représenter le trouble. C'est justement avec ce genre de fantasmes que nous devons lutter chaque jour. Chaque fois que nous osons en parler, voilà toutes ses représentations qui passent dans la tête des gens. Anormal, imprévisible, déraisonné, incurable…DANGEREUX

Les comportements violents et illégaux sont fortement associés par la population avec les notions de « folie » et « maladie mentale », ainsi que la notion de danger.
En réalité: lien faible entre maladie mentale et crimes
⇒ Moins de 1% des crimes sont commis par des personnes atteintes de troubles graves de santé mentale*

 Seule une minorité de patients est réellement dangereux : ceux qui ont interrompu leur traitement médical, prennent des toxiques et sont désocialisés.

Un patient suivi en psychiatrie a 12 fois plus de risque d’être victime d’un crime violent que la population générale……Et 140 fois plus de risque d’être victime de vols**

 Environ 90% des suicides sont associés avec des troubles psychiques ***

*JL Senon, 2007
**Rapport de la Commission « Violence et santé mentale » Anne Lovell 2005
***Expertise collective Autopsie psychologique, Inserm 2005

Stigmatisation = « on » met une étiquette

Discrimination = « on » met à l’écart
Les personnes souffrant de troubles psychique font face « au mur », le mur qui les sépare de la communauté, le mur qui est érigé par la société et qu’on leur refuse de franchir.

Discrimination:
 Dans les relations familiales
 Dans les relations amicales et sociales
 Dans le domaine du travail

« Il est plus difficile de désagréger un préjugé qu'un atome. » Albert Einstein.
Imaginez toutes les personnes qui vont voir ce documentaire avec une telle bande-annonce, pensez vous rééllement qu'elles vont accepter cette image et vont spontanément aller vers les soins? Non, c'est la raison pour laquelle la stigmatisation n’est pas seulement une conséquence pernicieuse de la maladie mentale elle représente également :
-un facteur de risque pour la santé et une cause directe d’incapacité et de handicap.*
*Professeur Norman Sartorius 2010 (spécialiste mondial de l'OMS sur la stigmatisation des maladies mentales)

Sur le forum L’amalgame «maladie mentale-violence»




De plus, c'est une grosse erreur de la chaîne car cela ne correspond pas du tout à l'esprit du documentaire et du réalisateur, je le cite.
Alain Charlot a écrit:
, j'avoue que j'avais quand même en tête l'idée de ne blesser personne. J'ai essayé, je dis bien essayé, d'être respectueux des gens rencontrés. Il y a des thèmes que je n'ai pas voulu aborder de peur de créer un amalgame avec certains clichés fâcheux, comme l'alcolisme par exemple.







A lire, une bonne critique dans Télérama 


 Dans la peau d'un bipolaire : de l'ombre à la lumière
Santé par Alain Charlot 



Mardi 18 mars de 20:35 à 21:45 sur France 5
Voir dans la grille
SYNOPSIS DE DANS LA PEAU D'UN BIPOLAIRE : DE L'OMBRE À LA LUMIÈRE

Plusieurs témoignages de malades permettent de lever le voile sur une affection encore mal connue, bien que fréquente et très invalidante : la bipolarité. Gérard Garouste, peintre de renommée internationale, est atteint depuis près d'un demi-siècle par ce mal de vivre, qui se caractérise pour le patient par des phases d'extrême exaltation puis de grande dépression. Marianne, architecte décoratrice d'intérieur, oscille entre d'intenses moments de désirs sexuels et l'envie irrépressible d'en finir avec la vie. Autrefois dénommée psychose maniacodépressive, cette maladie, souvent stigmatisée et mal comprise, touche 600 000 Français et fait des ravages : 15 % des bipolaires se suicident. Carole Gaessler ouvre ensuite le débat avec ses invités.

LA CRITIQUE TV DE TÉLÉRAMA DU 15/03/2014

C'est une maladie qui a touché des célébrités (Marilyn Monroe, Winston Churchill ou encore Robert Schumann) que ce documentaire aborde frontalement : le trouble bipolaire. 1 % de la population mondiale en souffrirait, et un malade sur deux tenterait de mettre fin à ses jours. Ceux qui en sont atteints en parlent souvent tout bas. Les témoignages de cinq personnes bipolaires, anonymes ou connues (l'artiste Gérard Garouste et le photographe Yann Layma), et de leurs familles sont donc précieux.

Les témoins évoquent leur maladie sans tabou, parlant des phases maniaques —« magiques », selon l'un d'eux —, qui se traduisent par des achats compulsifs, une hyperactivité et une hypersexualité, et des périodes de mélancolie profonde au cours desquelles l'un d'eux explique « arriver à une vision extrêmement juste du sens de la vie, à savoir qu'il n'y en a pas ». Ils parlent d'exclusion, de manque de confiance en soi, de désir de mourir, d'hallucinations, mais aussi de reconstruction, de combat pour la vie et de l'importance d'être bien entourés. Pudiques mais sincères, ils permettent de libérer la parole sur une maladie parfois tardivement diagnostiquée, avec laquelle il est pourtant possible de vivre normalement, à condition de l'apprivoiser. « Si je trouve les arbres trop beaux, je sais que c'est inquiétant », admet ainsi ­Gérard Garouste. — Maréva Saravane
 
Suivi, à 21h45, d'un documentaire sur la schizophrénie, et à 22h25, d'un débat avec Florian Ferreri, psychiatre spécialiste des troubles bipolaires à l'hôpital Saint-Antoine, et Philippe Charrier, président de l'Union nationale des familles et amis de personnes malades.
Maréva Saravane

PROCHAINES DIFFUSIONS TV DE L'ÉMISSION DANS LA PEAU D'UN BIPOLAIRE : DE L'OMBRE À LA LUMIÈREDans la peau d'un bipolaire : de l'ombre à la lumière


Dernière édition par Bipote le Sam 15 Mar 2014 - 09:45; édité 1 fois
Revenir en haut
fdbl
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 14 Oct 2010
Messages: 188

MessagePosté le: Sam 15 Mar 2014 - 07:29    Sujet du message: être bipolaire: DE L’OMBRE A LA LUMIERE -Mardi 18 mars sur France 5 à 20h35 Répondre en citant

Bonjour à tous,

Modeste contribution à la suite de vos interventions...

Je ne me sens pas si "choquée" par ce teaser; si on le regarde (mis à part le gros plan sur le couteau qui là est un peu too much dans la réalisation) on retrouve quand même l'ensemble des thématiques classiques de la BP (impact sur les relations, sur la famille, sur la sexualité, sur le travail, l'argent...) y compris "the" question: à la fois celle du suicide et celle d'être à la fois soi même sans l'être en période de crise.

Ensuite certes la réalisation du teaser est faite pour .... faire de l'audience. Il ne donne pas dans la dentelle certes.

C'est gros, grossier évidemment, mais si ensuite le documentaire est de qualité, suivi d'un débat de qualité, et que cela permet concrètement que peut être le documentaire soit plus visionné, cela ne me gêne pas tant que cela.

Si j'ai bien lu dans un autre post (désolée, je ne sais pas "citer" "quoter" en général ça bugue...), il semblerait que le réalisateur n'ait pas pu visionner et donc cautionner entièrement la version finale du doc qui sera diffusé: ça par contre cela me gêne beaucoup plus...

Bonne journée!
Revenir en haut
Perline
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 11 Nov 2011
Messages: 30

MessagePosté le: Sam 15 Mar 2014 - 08:49    Sujet du message: être bipolaire: DE L’OMBRE A LA LUMIERE -Mardi 18 mars sur France 5 à 20h35 Répondre en citant

Bonjour à tous,

J'étais atterrée en visionnant la bande annonce, atterrée. J'espère qu'Alain Charlot a pu participer au montage et que le documentaire reste respectueux de son esprit d'origine. Faisons confiance aux débats animés qui suivront ; s'ils sont conduits sans voyeurisme, on peut espérer rattraper l'effet dramatisant et "sensationnel" désastreux du générique. Nous comptons sur vous, madame Gaessler - et je ne doute pas un instant que vous le voyiez comme ça également, vous avez d'ailleurs choisi vos invités avec grand soin.

Avant-hier, j'étais dans l'amphithéâtre d'un laboratoire pharmaceutique bien connu en psychiatrie. La conférence avait pour titre "Etre schizophrène et vivre normalement". Nous étions 200 environ à écouter Florent Babillote, qui a le courage de témoigner à visage découvert dans son livre, mais aussi en intervention. Les gens étaient scotchés. Pendant le débat, la parole a circulé d'une façon incroyablement respectueuse et admirative. Florent est toujours sous traitement et parfaitement stabilisé. Mieux : il est devenu aide-soignant et a même travaillé dans l'unité où il avait été précédemment hospitalisé.

Je pense qu'il faut que d'autres voix se lèvent. Nad, DeeDee, et vous tous qui avez témoigné : chapeau, et merci. Comme me le disait Florent jeudi à propos de la déstigmatisation, "on part de loin mais il faut continuer". Alors certes, la bande annonce du film n'est pas des plus heureuses, mais l'existence et la diffusion du documentaire d'Alain Charlot est une grande ouverture vers une meilleure connaissance avec, comme tu dis Bipote, moins de fantasme.

J'aimerais bien donner un petit coup de pouce. Mais je ne sais pas où et comment envoyer un MP :)))

Perline


Bipote a écrit:
Bonjour à tous,

J'ai hésité avant de mettre la vidéo sur le forum et en même temps, cela montre bien comment des personnes non averties (ils n'ont d'ailleurs sans doute pas vu le documentaire et de toute manière n'ont pas pris contact avec le réalisateur) peuvent se représenter le trouble. C'est justement avec ce genre de fantasmes que nous devons lutter chaque jour. Chaque fois que nous osons en parler, voilà toutes ses représentations qui passent dans la tête des gens. Anormal, imprévisible, déraisonné, incurable…DANGEREUX


débat avec Florian Ferreri, psychiatre spécialiste des troubles bipolaires à l'hôpital Saint-Antoine, et Philippe Charrier, président de l'Union nationale des familles et amis de personnes malades.
[/quote]
Revenir en haut
Sisine
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 18 Avr 2011
Messages: 41

MessagePosté le: Sam 15 Mar 2014 - 09:12    Sujet du message: La bande annonce du film de Mardi.... Répondre en citant

Bonjour les amis proches et bipotes,
Comme beaucoup d'entre vous je me suis "ruée" sur la bande annonce du film de mardi. En me disant que peut être enfin on allait avancer dans la recherche de la maladie en la présentant correctement au public... J'étais enthousiasme à l'idée que des membres du forum que nous connaissons bien, notamment Nad qui souvent m'a donné des conseils très judicieux pour moi, épouse d'un mari bipo avaient collaborés à la création de ce film. A son visionnage, je ne peux qu'être un peu sceptique sur le contenu de l'émission.... Si pour moi le Monsieur de la bande annonce ressemble un peu par son comportement à mon époux... (violence verbale, agressivité, pétage de plombs....) je sais pertinemment que tous les bipos ne sont pas identiques, et c'est montrer un aspect effrayant et rejeter encore plus ces personnes que de nous les présenter uniquement sous ce jour. Si nous proches, restons, c'est qu'ils ont aussi des côtés qui font que nous avons beaucoup d'amour et de tendresse à leur encontre... sinon nous serions tous masochistes... La maladie a des formes tellement différentes suivant les individus, que c'est faire un peu faire de "l'accroche audience" que de présenter ce téléfilm uniquement sous ce jour sombre.... Pour moi, le couteau malheureusement a fait parti de plusieurs "up", le comportement entre amis aussi, la violence verbale oui, mais c'est une forme de la maladie pas la totalité.....
J'attends avec impatience le film pour voir la suite, et j'espère pour le réalisateur qui a fait un gros travail que les gens de la TV n'auront pas "gâché" ses efforts...
Amicalement à tous
Revenir en haut
luciel
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 27 Nov 2013
Messages: 344

MessagePosté le: Sam 15 Mar 2014 - 17:20    Sujet du message: être bipolaire: DE L’OMBRE A LA LUMIERE -Mardi 18 mars sur France 5 à 20h35 Répondre en citant

J'envisageais de dire à mes parents et à mes amis de regarder ce documentaire. Je viens de voir la bande-annonce et je suis horrifiée. Mais on passe pour quoi ? On fait peur, là, c'est tout !!!
Voilà, je n'oserai pas leur dire, j'ai honte, on dirait le teaser d'un mauvais thriller.
Tout le travail fait par le réalisateur (très compétent et respectueux, d'après ce que j'ai pu lire) est sapé. Je pense à ma mère, qui va être effrayée. Je pense à mes amis, qui ne le regarderont peut-être pas. Je pense à ma compagne, pour qui c'est déjà difficile et qui va se demander jusqu'à quel point cette bande-annonce est du sensationnalisme.
Bref, je suis en colère. Et triste.
Revenir en haut
Astazou
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 31 Déc 2009
Messages: 56

MessagePosté le: Sam 15 Mar 2014 - 17:39    Sujet du message: Bande annonce Répondre en citant

J'ai à nouveau revisionné cette bande-annonce en essayant de me mettre dans la peau d'un bipolaire qui s'ignore.
Soit il ne va pas se reconnaitre dans ce portrait excessif, et zapper sur une autre émission,
soit il va se reconnaitre et risque de se suicider car la bande annonce qui se termine par "comment se débarrasser de cet autre quand cet autre, c'est vous?" suggère vraiment l'idée à une personne en phase dépressive de se faire sauter la tête.
L' un des objectifs d'une émission sur les bipotes, c'est de lever les tabous afin d'amener les malades à se soigner, pas l'inverse!

Par contre je trouve le commentaire de Telerama très juste. "Quand je trouve les arbres trop beau, je sais que c'est inquiétant", voilà une phrase qui exprime bien comment un bipolaire qui se connait, reconnait les prémices de démarrage d'une phase maniaque. Moi, c'est quand il ne reste plus un centimètre de libre pour coller un nouveau post'it sur les trois cotés du frigo que je sais qu'il est urgent d'augmenter les doses de médicaments.

Un jour, il faudra monter un groupe de travail constitué de bipotes, famille et psy et faire nous-mêmes une vidéo de 1 mn de la bipolarité sans complaisance et sans excès. On n'est jamais si bien servi que par soi-même.
Revenir en haut
luciel
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 27 Nov 2013
Messages: 344

MessagePosté le: Sam 15 Mar 2014 - 17:48    Sujet du message: être bipolaire: DE L’OMBRE A LA LUMIERE -Mardi 18 mars sur France 5 à 20h35 Répondre en citant

Astazou, sans mauvais jeu de mot, je suis ta femme !!! Je suis journaliste, en reconversion et j'ai déjà fait des petites vidéos de 3 mn que tu peux trouver sur Youtube. Il faut qu'on montre nous-mêmes qui on est, laisser parler les autres à notre place, voilà ce que ça donne !!! Sinon, moi, c'est quand je trouve la vie absooooolument formidable, géniale et que je voudrais vivre au moins 200 ans que je sais que je dois voir la "dame aux médicaments", lol
Revenir en haut
Louis
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 23 Avr 2013
Messages: 5

MessagePosté le: Dim 16 Mar 2014 - 10:55    Sujet du message: être bipolaire: DE L’OMBRE A LA LUMIERE -Mardi 18 mars sur France 5 à 20h35 Répondre en citant

Je suis choqué par cette bande annonce.
Revenir en haut
Louis
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 23 Avr 2013
Messages: 5

MessagePosté le: Dim 16 Mar 2014 - 10:57    Sujet du message: être bipolaire: DE L’OMBRE A LA LUMIERE -Mardi 18 mars sur France 5 à 20h35 Répondre en citant

Je rejoins tout ceux qui disent qu'il ne vont pas le conseiller et qui ont peur que ceux à qui ils en ont parlé soient horrifiés par ce reportage si il est du même tenant que la bande annonce.
Revenir en haut
luciel
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 27 Nov 2013
Messages: 344

MessagePosté le: Dim 16 Mar 2014 - 11:07    Sujet du message: être bipolaire: DE L’OMBRE A LA LUMIERE -Mardi 18 mars sur France 5 à 20h35 Répondre en citant

Je l'ai revue et je suis furieuse. Et si on écrivait tous à France 5 ?
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 10:47    Sujet du message: être bipolaire: DE L’OMBRE A LA LUMIERE -Mardi 18 mars sur France 5 à 20h35

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Le forum des bipotes Index du Forum ->
Informations
-> Trouble bipolaire, on en parle...
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2, 3, 4, 5  >
Page 1 sur 5

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Wikipedia | Psychomedia | Troubles-bipolaires.com | camh.ca - Le trouble bipolaire : Guide d'information | Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group Traduction par : phpBB-fr.com