Forum d'information, de psychoéducation et d'entraide pour les personnes avec un trouble bipolaire (maniaco-dépression).
Le forum des bipotes  Index du Forum FAQ Rechercher S’enregistrer Connexion

Je voulais croire en dieu pour devenir plus forte

 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Le forum des bipotes Index du Forum ->
Questions / Réponses
-> Entraide et soutien...
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
isabel7
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mai 2013
Messages: 68

MessagePosté le: Sam 7 Juin 2014 - 22:33    Sujet du message: Je voulais croire en dieu pour devenir plus forte Répondre en citant

Pendant longtemps je me suis sentie protégée par une force divine et ayant lu Nietzche, je me l'attribuais donc à à moi. et puis ma vie a basculer dans une spirale infernale : je ne peux plus travailler sans me réveiller pendant la nuit dans un état de détresse, d'effroi, une agonie dont l'intensité me donne envie de de...il n'y a plus de passé, plus de présent et le future m'apparait flou. Où est ma place ?

Je suis bipolaire, bordeline, alcoolique et boulimique.

Je hais mon corps, je hais mes sieste, je hais ma vie.
J'ai voulu prier dieu pour qu'il me donne la force, confiance en moi, mais alors étrangement il m'arrivait encore plus de m.... Alors je l'ai banni de mon coeur.

Ton coeur est mort, non il bat encore pour mes 2 enfants. Mais je me sens si vide, je joue un rôle, celui de mère alors que j'ai envie hurler au désespoir. Comment jouer avec son enfant de 11 ans au Kapla, faire semblant, toujours semblant

Je n'arrive pas à sortir des ténèbres, parfois il y a une étincelle, mais c'est comme si j'étais tombée amoureuse de ma souffrance et je retombe dans le chao.
Il n'y a rien qui apaise ma douleur qui me laisse sans force, m'assassine chaque jour un peu plus. Parfois j'ai l'impression que je vais mourir de souffrance, la mort est imminente mais elle ne vient pas, pas naturellement.

Je me choute au séresta 50 et au somnifères. Je vais voir plusieurs généraliste et je prends des doses qui ferait lever les cheveux de mon psy qui faute de me calmer, m'endorme et au réveil rebelote. Ce qui fait que je perds la mémoire et toutes mes capacités cognitives. Mon nouveau psy du cmp est trop jeune pour adapter mon traitement, il a peur que je me suicide avec un médoc qui me ferait vraiment de bien. J'ai beau lui dire que si je le voulais vraiment pas besoin de son médoc, rien à faire.

Des années de bonheur, d'euphorie en contre partie de l'enfer.

Je sens le démon dans ma maison, il en a pris possession et je suis seule pour luter contre lui
Dieu n'a pas voulu de mon âme, mais je ne l'ai pas vendu au diable. Mais il est là, je sens sa présence, je suis une bonne proie, vulnérable. Il m'a déjà plongé dans les abimes de l'enfer, alors que veut il de plus de moi ?
Je suis fatiguée
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 7 Juin 2014 - 22:33    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
feuilledarbre
Bipote Diamant

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2008
Messages: 2 024

MessagePosté le: Sam 7 Juin 2014 - 23:46    Sujet du message: Je voulais croire en dieu pour devenir plus forte Répondre en citant

Bonsoir Isabel7

Je me souviens de toi quand tu étais arrivée sur le forum l'an dernier, diagnostiquée après un burn-out comme moi.

Tu sembles être en plein down ma pauvre :-(
Tes mots me parlent et je compatis, ton désespoir de ce soir est poignant.

Bats toi pour tes enfants ...si tu peux te raccrocher à leur existence, sans te juger, surtout fais -le, pour tenir .. pour continuer ..pour essayer d'avancer ??

Je t'envoie des ondes de courage.
prends soin de toi
A très bientôt je l'espère
Revenir en haut
TheValuk
Bipote Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 24 Juil 2009
Messages: 1 361

MessagePosté le: Dim 8 Juin 2014 - 10:22    Sujet du message: Je voulais croire en dieu pour devenir plus forte Répondre en citant

Bonjour isabel7,

Citation:
Pendant longtemps je me suis sentie protégée par une force divine et ayant lu Nietzche, je me l'attribuais donc à à moi


Je pense que cette phrase peut parfaitement illustrer un épisode "up".
Qui impliqe inévitablement ce que tu dis :

Citation:
et puis ma vie a basculer dans une spirale infernale


= phase "down".


Tu es en détresse et pense que ça n'aura pas de fin :

Citation:
Il n'y a rien qui apaise ma douleur qui me laisse sans force, m'assassine chaque jour un peu plus.


Mais tu dis prendre du séresta/somnifères : sauf erreur de ma part ce traitement ne peut pas à lui seul apaiser les manifestations du trouble bipolaire. Peut-être est-il urgent de s'entretenir avec ton psychiatre à ce sujet ? La "stabilisation" est possible, et Dieu n'y pourra pas grand chose si tu me permets.

D'ailleurs :

Citation:
Je sens le démon dans ma maison, il en a pris possession et je suis seule pour luter contre lui
Dieu n'a pas voulu de mon âme, mais je ne l'ai pas vendu au diable. Mais il est là, je sens sa présence, je suis une bonne proie, vulnérable. Il m'a déjà plongé dans les abimes de l'enfer, alors que veut il de plus de moi ?


Je ne sais pas si c'est une métaphore ou si tu penses vraiment ce que tu écris, mais dans les deux cas, ce qui ressort de ton discours est une immense culpabilité dont tu dois te débarrasser. Sache que tu n'y es pour rien dans ta maladie, que tu ne la mérites pas, que personne ne t'a infligé un châtiment particulier et que tu es en mesure de l'accepter et de "faire avec".
Pour t'aider dans cette voie, un suivi psychothérapeutique me semble assez pertinent pour te débarrasser de ces sentiments de dévalorisation intérieurs.

Courage !

Revenir en haut
jewels
Bipote Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 24 Avr 2009
Messages: 717

MessagePosté le: Mar 24 Juin 2014 - 13:17    Sujet du message: Je voulais croire en dieu pour devenir plus forte Répondre en citant

Bonjour Isabel 7
Ta profonde détresse humaine m'évoque aussi bien des moments difficiles. Les périodes down avec les pathologies associées selon les cas sont extrêmement pénibles à supporter.Au début il s'agit de trouver un bon psychiatre et ensuite d'enchaîner quand on se sent prêt avec un bon psychologue car la souffrance ne s'évanouit pas seulement avec une aide chimique.

Je pense dans mon fort intérieur que tu vis un enfer mais qu'il s'agit d'une pathologie très cruelle à vivre,si tu crois en Dieu, tu peux penser logiquement qu'il ne se réjouit pas du mal qui arrive comme pourrais le faire le diable lui-même.
Je te souhaite plein de courage.

Jewels
Revenir en haut
Hoppe
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 24 Sep 2012
Messages: 60

MessagePosté le: Mar 24 Juin 2014 - 21:12    Sujet du message: Je voulais croire en dieu pour devenir plus forte Répondre en citant

C'est dur de répondre à ce message, de trouver les mots justes.

Je vais essayer :

On ne veut pas croire en Dieu, soit on le rencontre soit non.

Avant mes problèmes; j'y croyais pas, c'est pas que je ne veux pas, c'est que je ne l'ai pas rencontré.

Je suis allé à l'église, à Lourdes.. Et ben rien....

Ce n'est pas ma faute, j'y crois pas.

On ne choisit pas de croire ou de ne pas croire, je parle d'y croire vraiment pas de faire semblant pour une éventuelle intégration dans une communauté.

Comme, on ne choisit pas d’être malade ou de ne pas l’être...

Mais Dieu, ne t'a pas rejeté, il ne laisse personne au bord de la route...

Donc, désolé de te dire que si Dieu, il y a ( avec ou sans Nietzche ), il ne t'a pas rejetée...

Et donc le Démon, ne t'a pas envahi non plus....

Pense à toi, et chaque jour à faire un pas, un truc qui te fait plaisir... Certes le chemin sera peut être long, mais l'essentiel c'est le but.

Bonne Chance à Toi.
Revenir en haut
anna11
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 22 Jan 2010
Messages: 31

MessagePosté le: Mer 25 Juin 2014 - 14:45    Sujet du message: Je voulais croire en dieu pour devenir plus forte Répondre en citant

Bonjour Isabel7

Ton message m'a beaucoup touchée car j'y reconnais des émotions que j'ai pu éprouver lors de phases de la maladie où je ressentais aussi une immense culpabilité et l'impression d'être tellement indigne que Dieu lui même me rejetait. Je sais que c'est une pensée qui génère une souffrance terrible, mais c'est notre maladie qui déforme tout.

En ce moment, je suis en période stable et n'ai plus ce genre d'idées.
Je suis catholique et je crois que Jésus accueille et aime chacun comme il est, particulièrement les malades, à l'image de tous les malades qu'il a aidé dans sa vie.
Il a lui même souffert à la fin de sa vie,souffre avec nous quand on souffre et espère pour chacun un mieux empli d'amour.

Lorsque j'étais malade, ce qui m'aidait c'est d'essayer de voir l'amour en clair obscur autour de moi : tous ces gestes d'accueil et de partage dont j'étais le témoin ou le bénéficiaire, essayer de remercier pour ça, pour ma famille aussi
; ça m'aidait aussi de m'intéresser à la vie de personnes ou d'associations qui aident les autres pour me remonter le moral, voir ce qui est beau dans le monde, la beauté de la nature...

Je suis sûre qu'il y a dans ta vie de beaux "détails" pour y accrocher le regard. J'espère que tu vas sortir de cette phase difficile.
Je t'envoie du courage. Bises

Anna11
Revenir en haut
caralain
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 01 Nov 2010
Messages: 114

MessagePosté le: Mer 25 Juin 2014 - 17:01    Sujet du message: Je voulais croire en dieu pour devenir plus forte Répondre en citant

Bonjour Isabel7

Ta souffrance est terrible à lire, elle fait vibrer la part malade de mon corps au rythme des spasmes du tien.
J'ai confiance en toi,
Tu es très forte: être capable de décrire avec autant de lucidité son état et demander de l'aide signifie qu'en toi, l'envie de vivre est plus forte que celle de mourir.
Je suis chrétienne mais ne pratique pas. Pour moi, Dieu est une force de vie, elle est en toi, elle se bat avec toi, n'en doute pas.
L'amour de tes enfants, de tes parents et de tes proches sont autant de fontaines de vie, laisses les venir à ton aide, acceptes cet amour pour récupérer suffisamment d'amour de toi. Cet amour là, si souvent malmené, est la clef de la stabilisation. Tu n'est pas une créature satanique, "un démon", bien au contraire tu es un très bel être humain, qui souffre immensément de ne plus s'aimer suffisamment pour se soigner vraiment. Tu sais parfaitement que ton traitement est inapproprié, et que ton psy est dépassé, cette conscience c'est ton envie de vivre qui te la donne, c'est un trésor.
Tu sais très bien quel chemin prendre pour aller mieux.
Essayes de te pardonner d'être malade pour t'aimer une peu mieux,
je penses que tu dois avoir en mémoire des souvenirs de sensations agréables, heureuses, l'été est là avec les souvenir de vacances, de fruits savoureux et de liberté, essayes d'y replonger et de renouer ne serait-ce qu'un fil de joie.
Malgré la maladie, il est possible de s'aimer suffisamment pour se soigner et aimer sans faux-semblants.
Je te souhaite de la force et du courage.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 04:18    Sujet du message: Je voulais croire en dieu pour devenir plus forte

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Le forum des bipotes Index du Forum ->
Questions / Réponses
-> Entraide et soutien...
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Wikipedia | Psychomedia | Troubles-bipolaires.com | camh.ca - Le trouble bipolaire : Guide d'information | Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group Traduction par : phpBB-fr.com