Forum d'information, de psychoéducation et d'entraide pour les personnes avec un trouble bipolaire (maniaco-dépression).
Le forum des bipotes  Index du Forum FAQ Rechercher S’enregistrer Connexion

traitement et travail

 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Le forum des bipotes Index du Forum ->
Questions / Réponses
-> Entraide et soutien...
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
laloupe
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 02 Mar 2012
Messages: 22

MessagePosté le: Dim 8 Juin 2014 - 11:39    Sujet du message: traitement et travail Répondre en citant

Bonjour à tous,

Je ne suis pas passée sur le forum depuis un momeny
Je suis Bip II et mon traitement : prozac 20 mg, lamictal 100mg matin et soir et temesta le soir,

Quad je suis arrivée sur ce forum l'année dernière, j'ai vite compris que les AD n'étaient pas nos meilleurs amis (même si, perso, je n'ai pas remarqué particulièrement d'accélération de mes crises)
J'avais donc commencé, avec l'aide de mon médecin, le sevrage du prozac,
J'y étais presque mais un événement familial m'a fait replongé et, à la demande de mon doc, j'ai repris mes AD,

Quelques mois plus tard, j'ai eu une promotion et je suis actuellement responsable d'équipe (bon, c'était pas forcément la meilleure décision de ma vie mais faut bien remplir le frigo)
Les pbs ont commencé à ce moment-là, Je me suis rendu compte que j'avais beaucoup de mal à réfléchir, analyser les situations, me souvenir des choses importantes,etc,,,
Le pb était sans doute déjà présent avant mais mon ancien poste ne nécessitait pas autant de réflexion,

Cette situation est très angoissante pour moi car je ne supporte pas de ne pas être à 100% opérationnelle (sans parler du fait que j'ai vraiment l'impression que ce pb joue en ma défaveur et que ma hiérarchie s'attendait à quelqu'un de plus efficace,,,)

Du coup, je vais mal (parano, syndrome du « je suis la plus nulle », etc,,,)
J'ai donc peur de réessayer un sevrage de mon AD vu que je ne vis pas la plus belle période de ma vie,
Et d'un autre côté, si c'est bien le Prozac qui me troue le cerveau, je me dis que ça peut valoir le coup de réessayer (mais bon quitte à peut-être replonger???)

Ca se lit sans doute mais je suis complètement paumée, Mon médecin reste sur sa position et me dit que « même s'il me soutient dans mes choix », pour lui, si j'arrête mon AD je vais retomber au fond du trou (et pas sûre que j'arrive à remonter la pente une fois de plus)

Mon psy est overbookée et limite injoignable, je ne le verrai donc pas dans les prochaines semaines (mais je compte bien prendre rdv dès demain, quitte à ce que mon rdv soit dans 2 mois>>vacances obligent)

Est-ce que l'un d'entre vous s'est retrouvé dans une situation similaire ? Je ne pourrai pas travailler sans la totalité de mon cerveau très longtemps avoir de rencontrer des pbs avec ma hiérarchie,

Merci d'avance pour vos « lumières »
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 8 Juin 2014 - 11:39    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Essie
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 20 Mar 2014
Messages: 88

MessagePosté le: Dim 8 Juin 2014 - 13:46    Sujet du message: traitement et travail Répondre en citant

Je t'ai lue mais je ne peux pas t'aider, je ne travaille plus depuis 11 ans.
Je sais que d'autres pourront. Bonne fin de journée :)
Revenir en haut
feuilledarbre
Bipote Diamant

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2008
Messages: 2 024

MessagePosté le: Dim 8 Juin 2014 - 16:45    Sujet du message: traitement et travail Répondre en citant

Salut Laloupe

Quand j'ai eu une promotion récemment, ça m'a mis dans tous mes états, la peur de ne pas y arriver a augmenté mon anxiété, et donc les bourdes se sont multipliées, ça aurait pu tourner au cercle vicieux , à la crise de panique et au craquage.

J'ai effectivement fini par avoir des remarques de ma hiérarchie, qui sur le coup m'ont anéantie.

Et puis ma meilleure amie m'a dit : " mais ? moi aussi j'ai des remarques de ma hiérarchie !! ça n'a rien à voir avec ton trouble bipolaire !"

Sa remarque était frappée au coin du bon sens, et m'a fait beaucoup de bien.
Au boulot certains ont des remarques de leur chef parce qu'ils prennent trop de risques, d'autres parce qu'ils sont trop lents, d'autres parce qu'ils sont trop cool avec les horaires ... par définition on a tous des axes d'amélioration au boulot, sinon on serait topé "haut potentiel" avec une carrière fulgurante.

Donc, si tu as eu cette promotion c'est que tu la mérites, il faut que tu te relaxes avec ça.
Si tu as été choisi c'est pour de bonnes raisons.
Regarde autour de toi la façon qu'ont les autres de travailler, et tu verras qu'eux non plus ne sont pas parfaits. Tu oublies des trucs importants ? La belle affaire : d'autres ont peut-être une meilleure mémoire que toi ou un meilleur sens de l'analyse, mais une conscience professionnelle moins développée, une expertise technique moins forte, ou un moins bon sens commercial , que sais-je encore.

Je ne sais pas si ton médecin a raison de te conseiller d'attendre d'être en vitesse de croisière sur le plan professionnel pour le sevrage du Prozac. En tous cas, on sent que tu redoutes ce sevrage pour le moment, donc il faut peut-être choisir son combat (un combat après l'autre).

Mais en tous cas garde à l'esprit que quand on est en "down" on est sujet à la paranoia et au "catastrophisme" ( on se bâtit des scénarios catastrophes à partir d'un événement neutre, auquel d'autres personnes donneraient un sens tout à fait différent)

Je ne suis pas sûre que l'impression de ne pas disposer de 100% de ton cerveau à cause du Prozac soit justifiée, peut-être que c'est aussi parce que tu mets la barre trop haut dans ton nouveau job, et donc l'anxiété que tu ressens brouille elle aussi un peu ton esprit ?

Peut-être que tu peux essayer, déjà, de lutter contre cette anxiété ( méditation de pleine conscience, sport ..) pour que les 1ers mois de ton job s'écoulent et que tu consolides ta confiance.

Et dis-toi qu'au boulot, tu n'es "ni pire ni meilleure qu'une autre" ( c'était mon leitmotiv quand j'ai repris après un long arrêt maladie)

Courage, à bientôt

feuilledarbre
Revenir en haut
mepine
Bipote Diamant

Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2012
Messages: 3 840

MessagePosté le: Dim 8 Juin 2014 - 18:01    Sujet du message: traitement et travail Répondre en citant

Salut Laloupe,


Peut-être devrais-tu prendre le temps de mieux connaître ton nouveau travail et voir s'il y a de l'amélioration avec le temps. Je suppose que tu dois travailler dans la rapidité, et le stress peut causer au départ des oublis malheureux. La connaissance de ton métier va venir avec l'expérience.


Il n'est pas sûr non plus que le problème vienne du prozac. Les AD sont déconseillés aux bipolaires car ils peuvent créer des virages maniaques ou des cycles rapides. Ce n'est pas ton cas manifestement. A chacun son traitement au final, à définir avec son médecin. 


Par contre, j'ai tendance à penser, par expérience, que les anxiolytiques entraînent des problèmes de mémoire et de concentration... C'est peut-être une piste à creuser.


Amicalement,


Mépine
Revenir en haut
laloupe
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 02 Mar 2012
Messages: 22

MessagePosté le: Lun 9 Juin 2014 - 13:28    Sujet du message: traitement et travail Répondre en citant

Merci bcp pour vos réponses!
Effectivement, je pense que je me mets la pression toute seule, vive le manque de confiance en moi....

Je me rends compte que parfois, mon côté parano me joue des tours.
Je ne vais pas prendre de décision trop vite (eh oui, en bonne bipolaire que je suis, je voulais démissionner hier...) et me donner le temps de voir sur plus long terme.

Je vous remercie encore d'avoir pris le temps de me répondre

Bonne journée
Revenir en haut
Essie
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 20 Mar 2014
Messages: 88

MessagePosté le: Lun 9 Juin 2014 - 13:53    Sujet du message: traitement et travail Répondre en citant

Bien Laloupe ! En effet, nous sommes "extrémistes" comme me dit mon homme !!!
Tu as bien fait de passer poser tes idées ici, les membres ont un peu déblayé, et toi, tu as fait le tri :)
Bravo !
Revenir en haut
feuilledarbre
Bipote Diamant

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2008
Messages: 2 024

MessagePosté le: Lun 9 Juin 2014 - 16:04    Sujet du message: traitement et travail Répondre en citant

Salut Laloupe

Je ne compte plus , moi aussi , le nombre de fois où j'ai "failli" démissionner ...
Gare aux réactions impulsives.. :-)
maintenant j'ai 1 règle au boulot : ne jamais réagir au chaud, toujours "dormir dessus" (= laisser passer au moins 1 nuit avant d'agir)
ça m'a sauvé la mise jusqu'à maintenant, je croise les doigts !

A bientôt
Revenir en haut
Parabellum
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 23 Déc 2013
Messages: 150

MessagePosté le: Lun 9 Juin 2014 - 16:38    Sujet du message: traitement et travail Répondre en citant

Salut,
j'ai démissionné pleins de fois plus jeune de boulot sans importance, et puis dans mon travail actuel j'ai faillit démissionner des dizaines de fois, j'ai déjà pris à part des chefs ou collègues en les "déchirant" tout fort dans les couloirs. Après coup, je ne m'en voulais même pas car ça soulage. Je déteste l'injustice dans le travail et là ou d'autres ne dirons rien, "nous" je pense que l'on réagit excessivement. La vie au travail est compliqué car si par moment je peux agir en étant à fond, à d'autres moments impossible d'avancer. Et la désorganisation matériel + les oublies ne sont pas compréhensibles des autres, ils pensent que l'on est pas capable. Avec le temps j'ai appris à ne plus prendre le travail au sérieux, je ne suis et je ne serais jamais carriériste, je veux juste un boulot pour vivre et faire vire ma famille, je n'ai pas envie de progresser, cela me donnerai trop de stress et enclencherais des phases maniaques. La vie c'est aussi profiter de sa famille et du temps libre. Je prends le travail comme quelques chose de léger, je me dit que si ils sont pas content ils ont qu'à prendre quelqu'un d'autres. Essie, ma femme me dit tout le temps moi aussi que je suis extrémiste, ton commentaire m'a fait rire.
Bonne soirée à vous
Revenir en haut
Essie
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 20 Mar 2014
Messages: 88

MessagePosté le: Lun 9 Juin 2014 - 17:46    Sujet du message: traitement et travail Répondre en citant

Nos proches ont raison Parabellum.
Mon homme et moi, ça fait 7 ans dans 3 mois qu'on est ensemble, et sincèrement, je pense l'avoir quitté au moins 30 ou 40 fois....
Excessifs dans les sentiments, dans les sensations, et je trouve qu'ils ont énormément de courage de supporter ces moments là, où nous on ne se rend même pas compte de ce qu'on dit, de ce qu'on fait. Pour ma part, je me "réveille" quelques heures après le début de la crise, et je me rends compte que tout ce que je viens de vivre, de faire subir, tout cela n'a existé pour ... rien...
Nous avons d'ailleurs élaboré un PLAN en cas de crise.
Mais tout ça c'est nouveau pour moi (l'auto psycho éducation hein ^^)
Pardon, j'ai piqué un peu le post...
Revenir en haut
Luciole
Bipote Diamant

Hors ligne

Inscrit le: 28 Déc 2011
Messages: 4 006

MessagePosté le: Lun 9 Juin 2014 - 20:49    Sujet du message: traitement et travail Répondre en citant

LaLoupe,

On est fort pour se mettre la pression....
Je suis sûre que tu es capable, prends les choses l'une après l'autre et pas de barre trop haute.
Tu vas y arriver !

Bonne soirée,
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 14:20    Sujet du message: traitement et travail

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Le forum des bipotes Index du Forum ->
Questions / Réponses
-> Entraide et soutien...
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Wikipedia | Psychomedia | Troubles-bipolaires.com | camh.ca - Le trouble bipolaire : Guide d'information | Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group Traduction par : phpBB-fr.com