Forum d'information, de psychoéducation et d'entraide pour les personnes avec un trouble bipolaire (maniaco-dépression).
Le forum des bipotes  Index du Forum FAQ Rechercher S’enregistrer Connexion

Séjours et déboires en psychiatrie

 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Le forum des bipotes Index du Forum ->
Questions / Réponses
-> Entraide et soutien...
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Corinnef
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mar 2014
Messages: 52

MessagePosté le: Jeu 3 Juil 2014 - 15:53    Sujet du message: Séjours et déboires en psychiatrie Répondre en citant

Bonjour les Bipotes,
Voici quelques jours que je suis rentrée de clinique psychiatrique. J'ai commencé à aller mal quand je vous ai appelé à l'aide. Mon psy à bien senti que son dernier antidepresseur ne fonctionnait pas, et de plus, nous venions de perdre un ami très proche, le papa de ma belle fille. Alors direction hôpital psy de Roman.
C'est une petite unité où les infirmières bossent plus que les psy.
Première réaction du chef de clinique: il trouve mon traitement trop lourd et m'enlève tous mes médicaments. Trois jours plus tard, il décide de me mettre des perf. de Seropram 10 mg. Deux jours après comme je ne peux pas dormir (vous avez essayé de dormir avec des serviettes de toilette pliées en 4 dans une taie d'oreiller vous? ) , il me fait donner du loxapac (je ne suis ni schizophrène ni paranoïa), dans la nuit, délire complet, hallucinations auditives, je me lève pour satisfaire un besoin pressant, je prends un vertige et je me vautre. J'ai mal mais je ne crie pas. Je suis restée je ne sais combien de temps avachie, puis je me suis traînée comme j'ai pu pour monter sur mon lit et atteindre la sonnette. Après un bout de temps, l'infirmier arrive et me dit "mais pourquoi vous tombez, vous? "
Question stupide. Je suis restée une semaine à avoir mal. Ils ont crû que je simulai. J'ai enfin passé des radios : fracture du pied gauche et d'une vertebre. Là, coucouche panier sans bouger juste qu'à ce que j'aie un corset (encore une semaine). Puis les psy s'aperçoivent qu'ils ne m'ont pas perfusee correctement pas assez de dosage à 20 mg et trop à 10. Ils en ont ras le bol de voir ma binette et me disent de rentrer chez moi (en Darth Vador), ce que je fais.
Au bout de 10 jours, je craque sérieux: je suis claustrophobe, ne supporte plus mon corset et cherche tous les moyens pour mourir. Mon mari craque aussi. Retour aux urgences de Romans, où après 8 h d'attente me revoilà face au chef de clinique qui en gros me dit qu'il refuse de me prendre dans son service, que je n'ai qu'à prendre tous les médicaments que je souhaite, et que je n'ai qu'à aller me faire soigner ailleurs.
Heureusement, mon psy rentre de vacances et me trouve une clinique vers Grenoble. J'ai le droit d'enlever mon corset, on me donne d'autres médocs. Bref, je vais mieux, mais je dois quand même rester le plus longtemps possible couchée chez moi. Voili voilou. Bon, je vous fais de gros bisous à tous. Mémé Coco ♡ ♥ ☆ ♥ ♡
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 3 Juil 2014 - 15:53    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Mamounette
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 15 Oct 2013
Messages: 320

MessagePosté le: Jeu 3 Juil 2014 - 16:20    Sujet du message: Séjours et déboires en psychiatrie Répondre en citant

Bonjour Mémé Coco

Quel courage il faut pour se faire soigner !!!!!
Prends soin de toi et surtout beaucoup de patience
Des gros bisous
Revenir en haut
updown
Bipote Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2014
Messages: 692

MessagePosté le: Jeu 3 Juil 2014 - 17:40    Sujet du message: Séjours et déboires en psychiatrie Répondre en citant

Coucou mémé Coco,

Grrrrrr ce que c'est rageant de lire que certains professionnels sont aussi irrespectueux et crétins!!!

Heureusement que ton psy a pris le relais, et j'en suis ravie pour toi. Continues à prendre soin de toi, c'est le plus important.
Et bas des rétros cette fichue clinique!

Mille bisous affectueux, à bientôt,
updown
Revenir en haut
Corinnef
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mar 2014
Messages: 52

MessagePosté le: Jeu 3 Juil 2014 - 17:52    Sujet du message: Séjours et déboires en psychiatrie Répondre en citant

Merci à toi, Mamounette et à toi aussi, Updown. Maintenant, avec un peu de recul, je prends cela à la rigolade.
Revenir en haut
feuilledarbre
Bipote Diamant

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2008
Messages: 2 024

MessagePosté le: Jeu 3 Juil 2014 - 20:04    Sujet du message: Séjours et déboires en psychiatrie Répondre en citant

Coucou Mémé Coco

Eh bien ! ce qui m'épate le plus c'est de voir que tu prends ça à la rigolade si peu de temps après !

Bisous, et bon courage pour la station allongée

feuilledarbre
Revenir en haut
chrono500
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 19 Avr 2009
Messages: 126

MessagePosté le: Lun 7 Juil 2014 - 17:20    Sujet du message: Séjours et déboires en psychiatrie Répondre en citant

Bonsoir

Et oui quel courage de tes péripéties à l'HP de Roman. L'essentiel c'est que tu te sentes mieux actuellement.
Tu sais maintenant vers quelle clinique te tourner lorsque tu auras de nouveaux des problèmes.
Est ce que tu as un thymo pour réguler ton humeur ?

Bonne continuation, soignes toi bien,

Chrono
Revenir en haut
mepine
Bipote Diamant

Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2012
Messages: 3 840

MessagePosté le: Mar 8 Juil 2014 - 23:25    Sujet du message: Séjours et déboires en psychiatrie Répondre en citant

Salut Mémé Coco,

Je suis contente pour toi que tu sois parvenue à prendre autant de recul en si peu de temps! J'espère également que tu vas mieux, physiquement et moralement.

Personnellement il m'est également arrivé une mauvaise expérience en clinique, que j'ai eu plus de mal à digérer.

Pour l'anecdote:

Après une dépression sévère au cours de laquelle on m'a diagnostiquée, un psy a tenté sur moi le dépakote, qui ne m'allait pas du tout, associé à 2 AD, sans résultat. Un second, qui m'a dit douter de ma bipolarité, m'a prescrit du xeroquel, 50, avec 1 AD. Au bout d'un mois j'étais en hypomanie. Le troisième (que je consulte toujours), après m'avoir vue en urgences, m'a proposée une hospitalisation dans une clinique où j'avais déjà fait un séjour. J' y avais déjà été soignée un mois pour dépression, sans qu'ils posent le diagnostic (!). Bref, j'y retourne. Le psy de la clinique me dit qu'il va passer le xeroquel de 50 à 300. Je craignais d'augmenter le dosage si rapidement, mais il m'a répondu qu'on était là pour me surveiller. La nuit même, je me réveille en sueurs, en proie à un malaise, avec une envie irrépressible d'une boisson sucrée, comme pour une crise d'hypoglycémie. Je me traîne jusqu'au bureau des infirmières, car je n'avais que de l'eau dans ma chambre. Mais elle me renvoie sèchement dans ma chambre. L'aide-soignant prend quand même la peine de me raccompagner. J'étais en larmes. Je me rendors un peu, et au matin je retourne au bureau des infirmières en leur demandant quelque chose de sucré. J'étais toujours aussi mal. Elles m'ont dit d'attendre le petit déjeuner. A ce moment, j'étais assise par terre devant le bureau, je ne tenais plus debout. J'ai réussi à me lever, et à retourner dans ma chambre. J'ai attendu leur petit déjeuner. Après l'avoir pris, je me suis sentie mieux, et je suis allée directement me plaindre à l'infirmière en chef. Au bout d'une semaine, j'ai demandé au psy de m'autoriser à sortir, ce qu'il a fait. Si j'avais été chez moi, je suppose que mon compagnon m'aurait au moins apporté du soda...

Amicalement,

Mépine
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 04:22    Sujet du message: Séjours et déboires en psychiatrie

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Le forum des bipotes Index du Forum ->
Questions / Réponses
-> Entraide et soutien...
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Wikipedia | Psychomedia | Troubles-bipolaires.com | camh.ca - Le trouble bipolaire : Guide d'information | Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group Traduction par : phpBB-fr.com