Forum d'information, de psychoéducation et d'entraide pour les personnes avec un trouble bipolaire (maniaco-dépression).
Le forum des bipotes  Index du Forum FAQ Rechercher S’enregistrer Connexion

Sevrage Séroplex

 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Le forum des bipotes Index du Forum ->
Questions / Réponses
-> Traitements du trouble bipolaire.
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
girl anachronism
Bipote Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2011
Messages: 1 126

MessagePosté le: Lun 4 Aoû 2014 - 15:53    Sujet du message: Sevrage Séroplex Répondre en citant

Bonjour,

J'ai hésité entre compléter un fil de discussion sur le séroplex ou encore poster ce message dans la rubrique Entraide car j'ai grand besoin de votre soutien.

J'ai décidé d'arrêter mes traitements il y a..., à vrai dire, je ne sais plus depuis combien de temps. Mon psy était d'accord, il faut dire que les traitements alternatifs me font énormément de bien (acupuncture, compléments alimentaires) et je voudrais voir si je peux me passer ou non de ma béquille chimique. Et si je ne peux pas m'en passer et bien, je pourrais dire "j'ai essayé"

Mon traitement c'était lamictal et séroplex. Depuis 3 semaines environ, je suis passée de 5mg de séroplex à 0mg. J'ai toujours le lamictal, il sera arrêter après.

Depuis l'arrêt (les symptômes sont apparus 2-3 jours après le dernier cachet) je souffre énormément. C'est un vrai cauchemar, un enfer sur Terre: nausée, maux de ventre, tension intérieure extrême, mal au coeur (à cause de la tension), insomnies,... la liste est longue. Je crois que j'ai tous les symptômes ou presque de la notice (pas de troubles de vision ni "décharges électriques") Crying or Very sad

Évidemment, je pleure souvent, je suis agressive avec ma famille (mais dans les brefs moments de mieux relatif je ne peux m'empêcher de m'excuser, même si je sais qu'ils ont conscience que ce n'est pas de ma faute) Je suis à fleur de peau

Comme un fait exprès tout le monde est en vacances. Il ne me restait que le généraliste, j'y suis allée ce matin et cela me démoralise encore plus.
C'est ahurissant, accrochez-vous bien !

"Il n'y a pas de sevrage avec les antidépresseurs. ça n'existe pas, ou alors quelques jours avec des AD à 1/2 vie d'élimination courte comme le Déroxat. Non, je n'y crois pas, de toute façon, un sevrage qui dure 3 semaines, ce n'est pas possible. En plus avec 5mg, c'était pas grand chose. C'est un retour de symptômes qui étaient là avant la prise de l'AD."

Je rétorque en lui faisant la liste de toutes mes souffrances et en insistant sur le fait que je n'ai jamais été comme ça.
"C'est le stress". Le stress ????? Mais je suis partie en vacances en bord de mer !!!!!!!!

Je suis repartie outrée, il n'a même pas proposé de médicaments pour calmer les symptômes, rien. Tout juste a-t-il daigné prendre ma tension qui malheureusement/heureusement était "parfaite".

Il encourage l'arrêt du séroplex car "il sera moins prescrit car on commence à soupçonner des problèmes cardiaques suite à la prise de cet AD" mais me dit que pour voir si mes symptômes sont liés à l'arrêt il faudrait le reprendre !

En attendant le retour de vacances du psy il faut prendre son mal en patience.

Pour ceux qui ont dû endurer un sevrage du séroplex, ça a duré combien de temps ?
Et une question générale sur le sevrage: comment avez-vous traversé cette épreuve ? (astuces, idées pour soulager les symptômes... sans recours à d'autres médicaments vu que le généraliste ne veut rien savoir)
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 4 Aoû 2014 - 15:53    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Solune
Bipote Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 18 Déc 2009
Messages: 561

MessagePosté le: Lun 4 Aoû 2014 - 18:44    Sujet du message: Sevrage Séroplex Répondre en citant

Bonjour Girl Anachronism,

A mon sens ( de patiente !!!) tu n’es pas sous l’effet d’un sevrage car tu l’as arrêté progressivement et dans des règles raisonnables .
Un sevrage qui se passe mal c’est tout de même suite à un arrêt brutal ou moyennement brutal…

Je connais une personne non bipolaire qui ne sait vivre sans ad, C’est une femme totalement ordinaire et un peu extravertie, quand l’elle arrête c’est la cata !
Si elle l’arrête progressivement, elle n’a pas l’effet sevrage-manque mais elle ne cesse de pleurer angoisser.. Elle ne sait pas vivre sans, (enfin c’est elle qui le dit).

Je dis pas que c’est ton cas, mais il y a un million de possibilités…

N’irais-tu pas chez un autre médecin traitant avant le retour du psy.
Tu aurais un autre avis et quelqu’un de plus sensible et intelligent que celui que tu décris !
Revenir en haut
TheValuk
Bipote Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 24 Juil 2009
Messages: 1 361

MessagePosté le: Lun 4 Aoû 2014 - 19:04    Sujet du message: Sevrage Séroplex Répondre en citant

Bonjour (bonsoir),

Témoignage auquel il sera difficile de donner une aide solide.
Je suis étonné de la réaction du médecin, je pensais, et je le pense encore, que tout arrêt de médicaments de ce type n'était pas à prendre à la légère. Donc sa réaction me semble bizarre.

Apparemment tu y as été progressivement donc dis-toi que tu n'aurais pas pu mieux faire. Mais ça me semble "normal" de manifester des effets négatifs comme tu les décris.

Moi aussi j'avais été sous seroplex il y a quelques années et j'étais à 20 mg. Puis 15 mg. Puis 10, 5 et 0 mg.
Tout ça progressivement bien sûr.
Mais malgré tout je me rappelle avoir vécu des moments très difficiles avec de grosses angoisses et agitations. Irritabilité. Surtout la nuit, je n'arrivais pas à m'endormir.
Ça a duré quelques jours/semaines puis c'est passé.

Alors ce que j'ai envie de te dire, c'est peut-être d'aller voir un autre médecin pour avoir un son de cloche différent (ou pas ? le comble) si ça peut te rassurer. Mais sinon tu n'as pas d'autre choix que de prendre ton mal en patience et de faire confiance à ta psychiatre qui t'accompagne dans cette décision que tu as prise, et qu'elle a validée.

Courage !

Revenir en haut
girl anachronism
Bipote Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2011
Messages: 1 126

MessagePosté le: Mar 5 Aoû 2014 - 08:52    Sujet du message: Sevrage Séroplex Répondre en citant

Merci pour votre soutien; je vais voir si je peux obtenir un RV auprès d'un autre médecin. J'y ai pensé mais quand une personne tierce vous le dit ça confirme ce qu'on devrait faire.

Autre anecdote, chez un autre généraliste: j'avais été chez un allergologue pour faire des tests d'allergies alimentaires. Je lui dis que j'ai déjà été testée pour une allergie aux acariens mais que je ne prends pas de médicament pour cela. Il en a été très surpris et m'a dit qu'il fallait prendre tout le temps l'Aérius contre les acariens car il voyait toujours la même chose: des patients de plus de 60 ans qui avait développé un asthme après avoir passé leur vie sans soigner leur allergie aux acariens. Il me donne une ordonnance pour 3 mois à faire renouveler par le généraliste par la suite.

Je vais donc chez le médecin (pas le même que celui que j'ai vu hier) et là: "oh mais ce n'est pas parce que l'allergologue a beaucoup de patients qui sont devenus asthmatiques que l'allergie aux acariens donne de l'asthme sur le long terme. Il n'y a pas de nécessité à prendre de l'Aérius tout le temps"
J'ai failli repartir les mains vides, juste le médicament pour deux mois de plus, après "ce ne sera pas nécessaire" Shocked
Alors à quoi sert l'avis d'un spécialiste si le généraliste ne l'écoute pas ????

Pffff... où va-t-on, je vous le demande...

Revenir en haut
Seth
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 10 Oct 2012
Messages: 292

MessagePosté le: Ven 15 Aoû 2014 - 15:08    Sujet du message: Sevrage Séroplex Répondre en citant

Salut!

Je réagis un peu tard mais je suis outré de la façon dont a réagi ton médecin. Il n'y a qu'à voir tout les témoignage concernant le sevrage car, oui! il existe. La preuve, sinon on ne l'arrêterait pas progressivement. Les demi-vies sont courtes pour certains mais le problème ne réside pas la. Courte ou longue, le cerveau doit finalement apprendre à vivre sans une béquille et il sait très bien que quelque chose manque d'où ces effets.
Cela m'est arrivé 2 fois avec du Seroplex et de l'Effexor. Je n'avais rarement ressenti des sensations pareilles. C'était globalement la même chose que toi, j'étais dans une espèce de coton tout le temps avec la tête qui tourne. Ca a duré plus d'une semaine.
Même chose pour ma mère qui sort d'une dépression. Elle a pourtant fait des palliers et a terminé à 5 mg mais elle était quand même mal.
Et la encore, au travail, j'ai une patiente à qui l'on a carrément enlevé les 20mg du matin d'un seul coup. Elle est dans un état... Elle pleure sans arrêt, agressive et c'est presque, pour elle, une conviction délirante que son mari est toujours vivant. Ca fait mal au coeur et j'aurais envie d'en coller une à son médecin pour faire subir à cette personne une épreuve pareille.

Tout ça pour dire que des témoignages de ce genre d'expériences sont très fréquent avec des symptômes très semblables. Alors je pense sincèrement que le sevrage existe. Je pense même que c'est aussi dur que de vouloir arrêter la cigarette sans moyen de substitution (pour avoir essayer).

Halala..

Cordialement.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 07:15    Sujet du message: Sevrage Séroplex

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Le forum des bipotes Index du Forum ->
Questions / Réponses
-> Traitements du trouble bipolaire.
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Wikipedia | Psychomedia | Troubles-bipolaires.com | camh.ca - Le trouble bipolaire : Guide d'information | Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group Traduction par : phpBB-fr.com