Forum d'information, de psychoéducation et d'entraide pour les personnes avec un trouble bipolaire (maniaco-dépression).
Le forum des bipotes  Index du Forum FAQ Rechercher S’enregistrer Connexion

divers effets secondaires

 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Le forum des bipotes Index du Forum ->
Questions / Réponses
-> Traitements du trouble bipolaire.
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
adelaide
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 25 Mar 2010
Messages: 53

MessagePosté le: Lun 11 Aoû 2014 - 10:07    Sujet du message: divers effets secondaires Répondre en citant

Bonjour,

Je suis aujourd'hui (et pour longtemps j'espère !) stabilisée grâce à un traitement qui a mis 5 ans (de crises et hospitalisations) à se mettre en place :
- Matin : un Lamictal 100, un Valium 2, un demi-Avlocardyl, deux Rubozinc ;
- Midi : un demi-Avlocardyl ;
- Soir : un Lamictal 50, deux Téralithe et demi, un Abilify 5, un Valium 10 - parfois un demi- ou un Noctamide.

Pour un bref historique, j'ai été diagnostiquée en 1992 (maniaco-dépression de type I) lors d'une violente crise maniaque ; j'ai vécu depuis 9 hospitalisations, avec néanmoins une période de 10 ans de normothymie au milieu de tout ça (1999-2009).

J'ai 4 questions :

- La perte de cheveux (importante ), apparemment due à la fois au Lamictal et au Téralithe ; c'est la raison pour laquelle je prends du Rubozinc, qui ne fait que freiner un peu cette chute conséquente : quelqu'un/e connaît-il/elle un remède efficace qui contrerait ce très désagréable effet secondaire ?
(Avant, j'étais fière de ma chevelure épaisse et bouclée, qui s'est transformée en une sorte de crêpe plate désespérante, malgré tous les soins que je lui apporte... Or ma chevelure est importante pour la conscience de ma féminité.)

- Les tremblements, dus au Téralithe, pour lesquels je prends de l'Avlocardyl, dont l'effet est tout relatif... : idem, connaissez-vous un traitement efficace (le Parkinane n'a pas du tout fonctionné) ?

- La baisse de la libido, due peut-être à tout ce cocktail (plus sans doute à un blocage à force de ne plus ressentir ni désir ni plaisir ? - j'y travaille autant que je peux...) : existe-t-il d'après vous un moyen de la ranimer ? J'ai entendu parler d'un traitement (hormonal) un peu équivalent au Viagra mais destiné aux femmes : quelqu'un/e le connaît, ou aurait d'autres solutions ?
Mon compagnon et moi vivons de façon quasi platonique depuis plusieurs années (environ 6 ans, après que notre vie sexuelle s'est éteinte progressivement depuis 2002 !), et cela me pèse - j'ai 48 ans, lui 59 ans... et le temps passe...

- Enfin, une question plus générale, "effets secondaires de la normothymie" :
Après 5 ans de crises, manie, dépression, état mixte, depuis un an "tout se passe bien", c'est-à-dire que je ne vais ni bien ni mal...
Ma vie me paraît fade, routinière (j'ai instauré un cadre assez strict sur les conseils de mon psychiatre et de ma psychologue : manger au moins deux fois par jour, dormir suffisamment à des horaires "normaux", ce que je n'avais jamais fait de toute ma vie d'adulte), banale, terne... ("Accessoirement", j'ai aussi chassé l'alcool de ma vie il y a bientôt 3 ans - j'ai été malade alcoolique pendant de nombreuses années.)
Moi-même, j'ai l'impression d'avoir perdu ma fantaisie, ma curiosité pour l'extérieur (je souffre en plus d'une assez légère phobie sociale), d'être éteinte, d'avoir perdu ma faculté de réflexion, bref, de vivre une vie sans intérêt, insipide et quelconque.
Avec quelques exceptions tout de même : je suis (notamment) comédienne, ce qui m'apporte les sensations fortes qui me manquent tant, aussi bien en tant qu'actrice qu'en tant que spectatrice (quand on a la chance de tomber sur un bon spectacle et quand on a la chance d'être engagée - ce qui est le cas actuellement pour une prochaine création - ou de participer à un atelier intéressant).
Est-ce que cette sensation, ce sentiment sont fréquents ? Est-ce que l'exaltation et le désespoir peuvent manquer au point de faire paraître les choses grisâtres, mornes, lorsque "tout va bien", c'est-à-dire ni bien ni mal ? Est-ce que, dans les période de normothymie, vous ressentez cette sorte "d'extinction", vous aussi ?

Voilà pour les interrogations qui me tarabustent bien.
Merci de m'avoir lue.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 11 Aoû 2014 - 10:07    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
updown
Bipote Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2014
Messages: 692

MessagePosté le: Lun 11 Aoû 2014 - 13:33    Sujet du message: divers effets secondaires Répondre en citant

Salut adelaïde,

Tout d'abord je suis stupéfaite du cocktail que tu ingères au quotidien!!
Il me semble bien costaud.
Première question qui me vient de suite:

As tu discuté avec le psy de le baisser, car stabilisée il serait bon de tester si en enlevant ou en baissant une molécule ton corps et ton esprit pourraient encaisser? Enfin selon moi il serait vraiment important d'y songer, car à mon sens c'est ce qui te "bouffe" entre autre ta libido, te plombe les humeurs...
Je suis loin d'être psychiatre mais en tant que bipo je trouve qu'il serait temps de vivre avec moins de molécules....

Je sais que c'est loin d'être évident pour le corps d'arrêter ou de baisser un médoc pris depuis longtemps, perso je pense que mon corps s'est habitué aux antidépresseurs, je me vois mal les arrêter(et je ne tenterais plus!).

Ensuite, pour raviver la flamme du désir, je suis persuadée que cela peut se régler à deux, avec son partenaire, dialoguer pour répondre aux besoins et désirs de l'autre... Un échange!
Concernant la vie "fade", je dirai de ne pas s'empêcher de faire ce dont on a besoin et envie, se faire plaisir, prendre soin de soi, se fendre la poire aussi, c'est super bon!

Je suis toute jeune stabilisée, avec un petit traitement, et je suis bien, pas super bien mais juste bien, heureuse et enjouée quand il le faut.
Je ne ressens plus de grosses excitations comme en période up, cela me convient.

Toutefois au début de mon traitement je n'étais pas très enjouée, je trouvais que je n'avais pas les réactions "normales" aux situations.
C'est passé à la longue...

Pour finir, bravo de ton abstinence d'alcool, je tiens à te féliciter! Une bonne façon de prendre soin de toi Okay

Je te souhaite beaucoup de courage, de fous rires et de bonheurs simples, continue à t'éclater sur scène et donne nous de tes nouvelles.

Amicalement,
Updown
Revenir en haut
adelaide
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 25 Mar 2010
Messages: 53

MessagePosté le: Lun 11 Aoû 2014 - 14:56    Sujet du message: divers effets secondaires Répondre en citant

Merci, Updown, pour ta réponse :-)

Tu sais, moi-même je suis stupéfaite de la lourdeur de mon traitement. Mais il baisse peu à peu depuis un an (tu imagines d'où je suis partie... ! j'avais aussi, notamment, du Théralène, du Rivotril, de la Mépronizine...) ; et j'ai bon espoir qu'il baisse encore - je voudrais notamment me débarrasser du Valium (mais il n'y a pas si longtemps j'en avalais 45 mg par jour) qui m'abrutit et amoindrit mes facultés de concentration, d'attention, et du Lamictal qui, dixit mon psychiatre, provoque la chute des cheveux (m'enfin si le Téralithe aussi, je suis mal barrée...).

En ce qui concerne le désir, au début de l'année j'avais commencé un "réapprivoisement" ; ça se passait plutôt bien, tout doucement, à deux, comme tu le dis et comme il est naturel. Et puis le décès d'une personne proche a coupé net notre route. Depuis, c'est de nouveau calme plat, et je ne me sens pas de motivation pour remettre la machine en marche ; ce qui est contradictoire puisque cette partie de notre relation me manque. Je me sens démunie...

Quant à ma vie fade, seigneur, ce sont justement les envies qui me font défaut. Je mène ma petite barque sur une rivière plane, aux berges monotones. Sans coups de cœur, sans éclats de rire, sans larmes. Faut dire que je ne suis pas une pro de la rigolade Rolling Eyes Je sais rire, si si, mais c'est rare. Pleurer (et parfois rire en même temps), ça je sais faire (enfin, je savais, beaucoup plus souvent). Me faire plaisir, je m'y efforce, et j'y arrive de temps en temps, dieu merci !
Mais c'est mon paysage sans relief qui m'ennuie, et je ne parviens pas à lui en donner.
Cela dit, j'ai été malade pendant 5 ans sans presque discontinuer. Cela ne fait qu'un an que je vais mieux - pardon : bien, à c' qu'on dit. Peut-être faut-il du temps pour s'habituer à une vie stable, et réussir à l'habiter avec fantaisie et légèreté...
Et puis, avoir quitté l'alcool a aussi été un grand changement dans ma vie, après plus de 20 ans d'alcoolisme. Il faut s'y faire aussi.
Peut-être faut-il juste que je m'arme de patience et que je garde les yeux bien ouverts sur le monde...

Mais bon, si quelqu'un a des tuyaux sur la chute des cheveux, les tremblements et comment booster la libido malgré tout mon traitement, je suis preneuse Razz
Revenir en haut
3zouzous
Bipote Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 04 Juil 2012
Messages: 1 391

MessagePosté le: Mer 13 Aoû 2014 - 12:51    Sujet du message: divers effets secondaires Répondre en citant

bonjour adelaide,

tu as effectivement un traitement encore assez lourd, mais cela est amené à changer, progressivement. il ne faut pas aller trop vite.
Il faut du temps pour se "remettre" de 5 années difficiles. J'ai moi-même été hospitalisée à maintes reprises de 2006 à 2010, puis plus d'un an "dans le gaz" à la maison. j'ai eu jusqu'à une dizaine de médicaments!!! et je commence à me sentir réellement "moi-même", c'est à dire plus stable depuis 1 an environ je dirais... (donc environ 2-3 ans à "revenir" après la période de crise forte de 4 ans)

Aujourd'hui, je n'ai "que" trois médicaments en traitement de fond (xeroquel, lamicatl et lyzanxia)

Pour les tremblements, j'en ai bcp au réveil, et pour ça ainsi que pour traiter des migraines, je prends de l'avlocardyl aussi (un demi le matin, un quart midi et soir). pour moi c très efficace et en dehors de quelques vertiges parfois, pas d'effets secondaires.
Je prends aussi du lamictal (300 mg/jour) le matin et là non plus, aucun effet secondaire.

difficile de savoir exactement quel médicament provoque quels effets secondaires quand on en prend plusieurs....

question libido, je suis séparée depuis 7 ans du père de mes enfants et depuis, aucune relation quelle qu'elle soit! et bizarrement ça ne me manque pas! mais si je vivais en couple, je comprends que comme toi cela me poserai problème.. je sais que bcp de médicaments jouent là-dessus (pas le lamictal en tous cas), mais je ne peux pas t'être d'une grande aide..

oui il faut du temps pour s'habituer à une vie stable, et peu à peu avec tous les efforts que tu mets en place, je suis sure que tu vas te retrouver, parce que c'est bien de ça qu'il s'agit, redevenir (ou devenir??) la personne entière que nous sommes au plus profond de nous et qui a tant été mise à mal par les fractures douloureuses de la "maladie"...

Je pense à une chose aussi (mais peut-être que je me trompe?), tu as réussi à arrêter l'alcool depuis 3 ans. c'est vraiment ENORME!!! mais quand on a visiblement été accro pendant si longtemps (tu parles de 20 ans non?), la vie "d'après" ne doit plus avoir le même gout si? peut-être que cette ivresse que te procurait l'alcool te "manque" dans ton quotidien parce que tu n'as pas encore réussi à là remplacer par quelque chose d'aussi "excitant"? peut-être que ton travail de comédienne est justement la clé de l'exaltation dont tu as besoin, "normale" et non "pathologique" de la vie que tu veux mener?...

accroche toi! courage! et patience..... tu es sur le bon chemin!

bien à toi

Jeanne
Revenir en haut
adelaide
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 25 Mar 2010
Messages: 53

MessagePosté le: Jeu 14 Aoû 2014 - 10:07    Sujet du message: divers effets secondaires Répondre en citant

Merci beaucoup, Jeanne, de ton témoignage !

Tu exprimes très bien mon ressenti quant à "redevenir la personne que l'on est profondément".
2-3 ans !... Il va donc me falloir être patiente... (ce qui n'est pas mon fort !)

En ce qui concerne mes cheveux, je crois que je vais consulter un dermatologue - on me l'a conseillé. Je suis en vacances actuellement chez ma mère, qui m'a dit ce matin : "Ça me chagrine vraiment de voir tes cheveux..." Et moi donc !!

Pour l'alcool, c'est vrai, il arrive que l'ivresse me manque, avec son cortège de désinhibitions... Mais j'ai trop de mauvais souvenirs, où je me mettais tellement minable, pour être tentée de retomber. J'aurais besoin en effet de trouver quelque chose qui me fasse un effet "similaire" - mes apparitions au théâtre sont trop rares, hélas...

Difficile de faire sa vie, avec cette affreuse maladie...

Merci encore
Revenir en haut
3zouzous
Bipote Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 04 Juil 2012
Messages: 1 391

MessagePosté le: Jeu 14 Aoû 2014 - 17:09    Sujet du message: divers effets secondaires Répondre en citant

je suis heureuse Adelaide si j'ai pu t'être un peu utile, je sais à quel point c'est réconfortant d'avoir des réponses ici et de pouvoir partager, on sort de la solitude et de l'incompréhension souvent auxquels nous devons malheureusement faire face.

Le dermato est une super idée! (en as tu déjà parlé même à ton généraliste?)

Pour ta maman, c'est un peu "maladroit", mais je suis sure qu'elle ne voulait pas te peiner... je comprends que le regard des proches soit souvent difficile, l'idéal serait de pouvoir t'ouvrir à elle de ton ressenti?.....enfin je ne connais pas vos relations!

Pour ce qui est du théâtre, je ne sais pas grand chose de ton âge, de ton expérience professionnelle, de ton statut ect.... mais si la scène te manque, ne peux tu pas (si tu ne le fais pas déjà?) aller "t'amuser" dans une association, jouer, rencontrer des gens (même non pros.) voir enseigner? (les écoles recherchent souvent des profs pour leurs ateliers par exemple?)
enfin ce sont des idées qui me viennent!

bonne fin de séjour avec ta mère.
prend bien soin de toi

Jeanne
Revenir en haut
adelaide
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 25 Mar 2010
Messages: 53

MessagePosté le: Ven 22 Aoû 2014 - 10:34    Sujet du message: divers effets secondaires Répondre en citant

Bonjour, Jeanne (quel joli prénom !),

Ma mère a pour spécialité d'être maladroite, mais je ne lui en veux pas : elle n'est pas du tout méchante. Nos relations sont bonnes, même si passer une semaine entière avec elle reste une épreuve... Sans compter la présence pendant deux jours de ma vieille tante et de ma cousine, plus bavardes que des pies : là, ç'a été terrible. Je me suis découverte plus vulnérable que je ne le pensais. Mon sommeil en a été affecté, ma stabilité aussi - à la fin, je pleurais d'épuisement mental...
Mais me voilà rentrée chez moi, je vais retrouver mes marques et me remettre.

Je vais prendre rendez-vous avec ce dermato dès cet après-midi ; me suis lavé les cheveux avant-hier : impression d'en avoir perdu presque la moitié, ce n'est plus possible.

Quant au théâtre... J'ai 48 ans (bientôt 49) et j'en fais depuis l'âge de 15 ou 16 ans - et après le bac ç'a été ma seule formation (j'ai même obtenu un "BTS de comédienne" !! eh oui, ça existe !). Mais je n'ai été intermittente qu'une année : trop d'angoisses, d'instabilité, de précarité. Je vis donc en corrigeant des livres pour diverses maisons d'édition et ne joue que dans des projets qui me plaisent - lorsqu'on m'engage ! C'est-à-dire peu souvent... Je suis donc un atelier régulier, qui me permet de ne pas "perdre la main", dirigé par un autre metteur en scène très intéressant.
Voilà pour mes activités (sans compter l'aquagym, pour rester un peu en forme).

Pour aujourd'hui, je dois régler des soucis avec la Sécu (pension d'invalidité : grand n'importe quoi !), notamment. Et d'autres choses peu rigolotes. Mais surtout, me ménager : j'en ai besoin.

Merci encore de ta réponse.
Revenir en haut
anna11
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 22 Jan 2010
Messages: 31

MessagePosté le: Sam 23 Aoû 2014 - 11:07    Sujet du message: divers effets secondaires Répondre en citant

Bonjour,

Mes cheveux ont une grosse chute systématique tous les ans en Septembre. Pour contrer cela, mon homéopathe me fait prendre des comprimés de Silinovea ( 2 matin et 2 soir), ça marche bien et c'est à prendre au moins 6 mois. ( chute enrayée en 2 mois puis repousse au bout de 4). Malheureusement, c'est des compléments alimentaires pas remboursés donc au final c'est assez cher.
J'espère que tu vas trouver une solution.
Revenir en haut
adelaide
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 25 Mar 2010
Messages: 53

MessagePosté le: Lun 6 Oct 2014 - 13:20    Sujet du message: divers effets secondaires Répondre en citant

Je viens donner des nouvelles.

Merci, Anna - si mon traitement actuel ne fonctionnait pas, je me rabattrais sûrement sur le tien.
Mais voilà, après avoir vu le dermatologue qui m'a diagnostiqué une sorte de dermatose du cuir chevelu, je suis des soins depuis un peu plus d'un mois :
- lotion Diprosalic (à poser la veille du shampoing) ;
- shampoing Sebiprox (2 fois par semaine) ;
- Silletum (2 gélules par jour).
Le tout prévu sur 2 mois.
Et ça fonctionne ! Je perds de moins en moins mes cheveux
J'ai même l'impression d'en avoir davantage, pas aux pointes, mais vers les racines - logique

Pour ce qui est des tremblements, l'Avlocardyl fait effet quelques heures, mais c'est tout...

Concernant la libido, ma foi, c'est calme plat, à part quelques récents rêves érotiques - et déjà ça, ça fait du bien Mais l'homme n'est guère motivé, ce qui n'aide pas, bien sûr. Ah... la perte de confiance en soi !...

Ma vie normothymique... je m'y fais peu à peu, au bout du compte. Il faut dire que j'ai été "aidée" récemment par une sorte de tornade émotionnelle qui m'a bien secouée :
Je suis engagée par un metteur en scène dont j'admire énormément le travail, pour sa prochaine création. Nous avons eu 15 jours de répétitions en septembre : il a été infect, pervers, nous parlant comme à des chiens, allant fouiller au plus profond de chacun ce qui peut être le plus détraqué (donc le plus dangereux pour moi). Pour le supporter et réussir à travailler malgré tout, j'ai été obligée quelques jours d'augmenter mes doses de Valium et d'Avlocardyl... J'en suis sortie bien bousculée...
Et voilà qui a sacrément (et dangereusement) chahuté ma vie quotidienne.
Nous retravaillons tout février pour la création en mars dans un théâtre bordelais. Il va falloir que je me blinde, en restant à la fois ouverte et disponible - exercice difficile.
Heureusement, je suis en parallèle un atelier dirigé par un autre metteur en scène, beaucoup plus sain.

Enfin, nouvelle incroyable pour moi, j'ai arrêté de fumer le 3 octobre ; j'entame donc mon 4e jour sans cigarette, moi qui ai fumé à une période jusqu'à 3 paquets par jour ! Ça me met en joie

Je vous souhaite à tou-te-s une excellente journée, même sans
Revenir en haut
Causette
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 10 Juin 2013
Messages: 25

MessagePosté le: Mar 18 Nov 2014 - 20:10    Sujet du message: divers effets secondaires Répondre en citant

Bonjour

un petit tuyau pour la perte de cheveux (l'année dernière j'ai perdu la moitié de ma chevelure en 3 semaines, merci le Depakote) : la cistine B6. Parles-en avec ton généraliste. c'est un simple complément alimentaire. J'ai fait ue cure de trois mois, pb réglé!!
En ce qui concerne les mornes rives d'une rivière plate, c'est mon quotidien aussi. Mais comme tu le dis justement, je pense qu'il faut se laisser le temps de prendre ses marques, de poser de nouveaux repères, de nouvelles grilles d'analyse. Ca prend du temps, comme tout en ce qui concerne la bipolarité.
Tu peux être sacrément fière de toi qt au chemin parcouru. Le reste ne sera que meilleur encore. Courage à toi!!
Revenir en haut
adelaide
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 25 Mar 2010
Messages: 53

MessagePosté le: Lun 1 Déc 2014 - 10:09    Sujet du message: divers effets secondaires Répondre en citant

Je viens donner quelques nouvelles :)

Après 2 mois de traitement (lotion, shampoing, Silletum), je retrouve peu à peu ma chevelure :) Je vois le dermato pour un bilan cette semaine ; je lui parlerai de la cistine B6 (merci !), car j'ai l'impression que je recommence à les perdre un peu trop (plus que pendant le traitement, en tout cas).

Les tremblements : c'est stationnaire...

La libido : morte et enterrée, semble-t-il :(

La morne plaine : eh bien, je m'y fais un peu. Je me satisfais de petites choses : je ne fume toujours plus (depuis le 3 octobre), me suis mise à la course à pied, vois des spectacles dont quelques-uns sont vraiment bien, suis toujours mes ateliers théâtre en attendant la reprise des répétitions en février (j'ai d'ailleurs des textes à apprendre, et ça, j'ai du mal à m'y mettre...).
Par contre, je lis peu si ce n'est plus (moi qui étais une dévoreuse de livres), je n'ai quasi aucune réflexion sur rien... me sens assez vide, flottante, encore...
Mais tout ça est supportable.
Voilà pour le bilan petit.

Bonne journée à vous toutes et tous :)
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 02:11    Sujet du message: divers effets secondaires

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Le forum des bipotes Index du Forum ->
Questions / Réponses
-> Traitements du trouble bipolaire.
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Wikipedia | Psychomedia | Troubles-bipolaires.com | camh.ca - Le trouble bipolaire : Guide d'information | Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group Traduction par : phpBB-fr.com