Forum d'information, de psychoéducation et d'entraide pour les personnes avec un trouble bipolaire (maniaco-dépression).
Le forum des bipotes  Index du Forum FAQ Rechercher S’enregistrer Connexion

Comment gérer la rupture avec un bipo

 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Le forum des bipotes Index du Forum ->
Questions / Réponses
-> Aide aux proches.
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Pincho3
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2014
Messages: 5

MessagePosté le: Sam 23 Aoû 2014 - 22:37    Sujet du message: Comment gérer la rupture avec un bipo Répondre en citant

Bonsoir à tous,

Je suis nouvelle sur ce forum, je viens souvent pour lire vos témoignages, vos histoires, et ce soir j'ai besoin de me libérer un peu de la mienne ...
Voilà ça fait bientôt 4 ans que j'ai rencontré mon copain (ex depuis un mois et demi ...), au début : tout beau tout rose, fou amoureux de moi. Nous étions jeunes tous les deux, peut être trop pour être en couple, peut être trop jeune pour qu'il sache qu'on ne raconte pas en détail ses ébats amoureux avec ses nombreuses anciennes prétendantes et ex-copines ...
Notre relation a toujours été houleuse, avec des hauts très hauts et des bas à en perdre la raison. Je suis tombée en dépression au bout d'un an, je ne savais plus qui j'étais, je ne me reconnaissais plus dans le miroir. Je passais mon temps à me battre contre les filles qu'il laissait entrer dans sa vie, à qui il ne disait jamais de rester courtoises car il était en couple, qu'il laissait le draguer sans les interrompre ...
Au bout de deux ans, nous avons emménagé ensemble, et c'est là que tout s'est emballé. Il a commencé à avoir un comportement étrange, plus de libido (en apparence), plus goût à rien ... je sentais que qq chose se tramait. Au final, il m'a avoué être accro à la pornographie, qu'il ne pouvait s'empêcher de consulter ses sites, que je n'étais pas le problème etc ... en attendant, j'ai perdu confiance en lui, et surtout en moi.

Au bout de 4 mois il a enfin dénié consulter, moi j'y allais depuis un moment car je perdais la tête avec cette situation, la peur de rentrer chez soi et de tomber sur ça, de l'entendre trouver des excuses, inventer des histoires abracadabrantes pour cacher des preuves qu'il avait inconsciemment laisser en évidence. J'ai commencé à être parano, sur mes gardes, obsédée par cette histoire.
A cela s'est ajouté la violence, lui qui était si doux, tendre, amoureux ... il entrait dans des colères folles, frappait les murs, me menaçait de toute sa taille et de toute sa force. Puis deux semaines plus tard il redevenait amour et douceur, me faisait des déclarations si belles ...
Au bout d'un an de thérapie il a enfin commencer à résoudre ce problème d'addiction, et c'est là qu'il est rentré du psy en me disant qu'il serait probablement diagnostiqué bipolaire s'il allait voir un psychiatre, selon son psy... mais comme celui ci n'y croit pas, il ne l'a pas dirigé vers un psychiatre.

La il est devenu à nouveau différent : froid, distant, il alternait de plus en plus les phases où il avait énormément confiance en lui, capable d'écraser tout le monde et surtout moi sur son passage, puis les phases où il perdait confiance en lui, perdait goût à tout ... les phases où il voulait envoyer tout balader et me quitter, et les phases où il me disait qu'il était fou de moi, qu'il prenait conscience de l'ampleur de l'amour qu'il ressentait pour moi.
Jusqu'à il y a deux mois et demi : il m'annonce qu'il pense ne plus m'aimer alors que la veille il me susurrer encore je t'aime. Le mois et demi qui suivi m'a alors absolument détruite : froideur, distance, insensibilité, intransigeance ... je me pliais à ces moindres désirs mais en vain. Il m'a quitté après un rdv chez son psy. Le verdict tombait enfin : il ne m'aimait plus. Et ce fut un soulagement après l'enfer de l'indifférence.

J'ai commencé à imaginer une vie sans lui, me remettre tout doucement, recommencer à sortir après cet enfermement dans ce couple destructeur. Puis il est revenu chercher ses affaires, il était effondré, les semaines qui ont suivi n'étaient que "je suis fou de toi, tu me manques tellement, je veux qu'on se revoit ...". J'ai cédé, on s'est revu plusieurs fois, il me disait à nouveau ses choses belles que j'attendais et même quémandais depuis des mois ...

Je rentre de 5 jours chez lui, 5 jours avec des moments magnifiques, mais j'ai eu la désagréable surprise de le voir décrocher à un appel d'une de ses ex avec qui il a repris le contact et qu'il revoit très souvent ...
Je ne sais plus où j'en suis, que croire, est ce qu'il va à nouveau me redire qu'il ne m'aime pas, me rejeter ? Est ce qu'il joue avec moi pour avoir la même chose qu'il retire surement de son ex ? Est ce que je dois couper les ponts ou alors m'accrocher pour le retrouver ? Est qu'il pense toutes ses jolies choses qu'il me dit ? Est ce qu'il a repris contact avec cette fille parce qu'elle a compté ou parce qu'il a perdu tout repère avec cette rupture (appartement, revenu, amis ...) ?
J'ai bien sur ma part de responsabilité dans cette rupture, je ne suis pas toute rose, il a été adorable avec moi à une époque alors que moi j'étais horrible, mais j'ai toujours souhaité l'aider, je lui ai tout appris à la place de sa mère inexistante, je lui ai tout donné, je ne souhaite pas l'abandonner alors qu'il ne prend pas conscience qu'il a besoin d'aide. Je ne sais que faire, ce qui est le mieux pour lui et pour moi.

Je ne sais pas trop si vous pouvez me conseiller ou me soutenir, mais je vous remercie d'avoir lu mon pavé un peu décousu.

Je ne sais pas non plus comment finir ce long message alors je vous souhaite une bonne soirée/nuit/ ou journée, comme vous le voulez ;)
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 23 Aoû 2014 - 22:37    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Team bipote
Bipote Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 13 Avr 2014
Messages: 863

MessagePosté le: Sam 23 Aoû 2014 - 23:14    Sujet du message: Comment gérer la rupture avec un bipo Répondre en citant

Bonjour Pincho3


Il est d'usage pour les nouveaux arrivants de se présenter dans la rubrique appropriée.


Bonne continuation
Revenir en haut
Pincho3
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2014
Messages: 5

MessagePosté le: Sam 23 Aoû 2014 - 23:51    Sujet du message: Comment gérer la rupture avec un bipo Répondre en citant

Bonsoir,

Désolée je n'avais pas vu cette rubrique, merci !
Revenir en haut
Sisine
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 18 Avr 2011
Messages: 41

MessagePosté le: Dim 24 Aoû 2014 - 10:18    Sujet du message: bonjour Pincho Répondre en citant

Je viens de lire ton long message, qui ressemble à un cri de souffrance. Je ne peux pas décider à ta place seulement te donner des conseils et peut être te faire profiter de mon expérience.
C'est une maladie horrible, pour les malades et aussi pour les proches. Je vois que tu es de 1990 tu n'as donc que 24 ans et toute la vie devant toi....

Ce que tu racontes je l'ai vécu, je reconnais presque point à point tous les symptômes..... Et d'autres compagnes ou compagnons de bipolaires doivent aussi se reconnaitre...(tout en sachant que la maladie a différents visages)...

Moi aussi (j'avais 25 ans à l'époque) , j'ai voulu partir, revenir, ne pas l'abandonner... remplacer sa mère, accepter qu'il ne m'aime plus le mercredi et qu'il m'adore le vendredi, entendre parler des "belles" collègues et de lui, sans se soucier comment j'allais, quand j'étais sur un lit d'hôpital, qu'il ait des aventures avec des malades dans des séjours à l'hôpital psychiatrique......bref.... Un enfer pour moi....

J'ai 62 ans aujourd'hui, et je ne crois plus en rien, j'ai mis ma vie entre parenthèses, et je ne l'ai jamais abandonné, je l'ai soigné, fait soigner, tout cela dans l'indifférence la plus complète de sa part. J'ai été malade, très malade, et il n'a pas levé le petit doigt pour m'aider, son attitude envers sa famille, son travail et nos amis ont fait le vide autour de nous.... Je n'ai jamais lâché pourquoi ??? je ne sais même plus... J'ai l'impression d'être passé à côté de ma vie...


Donc ne culpabilise pas pour les choix que tu fais, il est malade, il souffre, mais ce n'est peut être pas une raison pour que toi tu souffres autant aussi... Ce choix c'est toi qui le fera, sache que tu peux l'aider mais aussi que cela peut te détruire moralement, personne ne peut faire ce choix à ta place.... Courage à toi amitiés
Revenir en haut
Pincho3
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2014
Messages: 5

MessagePosté le: Ven 29 Aoû 2014 - 15:29    Sujet du message: Comment gérer la rupture avec un bipo Répondre en citant

Bonjour Sisine,

Tout d'abord merci d'avoir prêté quelques minutes à mon histoire et de m'avoir répondu.
Votre histoire me bouleverse totalement et en même temps me donne un soupçon de réconfort : si les conjoints de bipolaires s'y reconnaissent un peu c'est qu'il l'est vraiment et que son psy aurait du l'aider quand il l'a décelé, que je ne me fais pas d'idées comme il s'entête à me dire.
Aujourd'hui je crois que toute cette histoire me fait replonger dans une petite dépression, et je crois que pour me protéger il faut que je mette de la distance, surtout quand je vois la grande souffrance que vous éprouvez encore à avoir continuer de vous battre en vain ...

Merci de votre témoignage, je suis de tout coeur avec vous et vous souhaite beaucoup de courage !

Amicalement,
Revenir en haut
Sisine
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 18 Avr 2011
Messages: 41

MessagePosté le: Ven 29 Aoû 2014 - 17:47    Sujet du message: Un peu de réconfort... Répondre en citant

Je suis heureuse d'avoir pu te donner un peu de réconfort, mais en lisant ta longue lettre, je n'ai pu que me reconnaitre dans ta souffrance... Sa forme de bipolarité ressemble tellement à celle de mon mari que cela en est presque du copie conforme...

Nous étions parti en vacances avec notre bébé de deux ans au Maroc dans un club. Le bébé pleurait et trois femmes se sont mises à faire des réflexions à table en disant que nous ne savions pas élever notre enfant qu'il n'avait pas à venir déranger les gens à table (fallait il le laisser seul dans la chambre à leur avis ???) enfin de vieilles pestes qui à mon avis n'avaient jamais eu d'enfants. Mon mari au lieu de les remettre en place s'est levé, est parti, et m'a fait une scène horrible en me disant qu'il ne m'aimait plus, et qu'il allait prendre un studio en rentrant. Pour trois vieilles pies qui avaient râlé parce qu'un petit garçon faisait un caprice.

Quand j'ai accouché il a fait ses valises et est parti chez ses parents en disant qu'il ne m'aimait plus... Le trop plein de changement dû à l'arrivée du bébé l'avait chamboulé...

Il rentrait du travail et j'avais l'impression de côtoyer le plus grand chef pâtissier du monde (il travaillait dans la restauration) tout le monde était à ses pieds, les filles du boulot l'adulaient, enfin des scénarios à n'en plus finir.... Un jour (si tu as le temps tu peux te promener sur mes anciens commentaires tu verras toute l'histoire) il a eu une aventure en hôpital psychiatrique avec une malade...

J'ai eu droit à tous les détails, même une culotte sale dans sa poche.....L'horreur... Je suis sans me vanter une femme qui présente très bien et il n'a eu de cesse de me dire qu'elle était plus belle que moi, plus intelligente et surtout une bête de sexe.... (quand on sait qu'avec tous les médicaments qu'il prend la libido est complètement arrêtée.....) on voit la mesure des mensonges). Jusqu'a que je trouve une photo de cette pauvre femme qui ressemblait plus à une épave qu'autre chose. Je l'ai même eu au téléphone, je n'ai pu qu'avoir de la pitié, elle s'exprimait difficilement et je ne suis pas méchante...

Il ne s'occupe de rien à la maison sauf un peu de ménage, mais je suis obligée de bricoler, de m'occuper des papiers, de la vie de la maison car cela ne lui vient pas à l'idée... Je viens de faire tous les papiers pour son passage en retraite car il était en invalidité et il ne s'en est absolument pas soucié... tout est comme cela mais quand nous voyons quelqu'un de notre connaissance il se vante d'avoir fait ceci ou cela.... Bref tu vois même en comprenant la maladie, en faisant équipe avec le psy et en l'aidant de mon mieux, je me suis transformée au fil des ans en infirmière...... Alors ne crois pas comme il te le dit que tu te fais des idées..... Essaie de sortir de cette dépression en prenant confiance en toi, rien n'est de ta faute... Tu as deux voies à choisir, ou tu passes à autre chose ou tu fais comme moi....
Cordialement
Sisine
Revenir en haut
Reglisse
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 30 Mai 2014
Messages: 66

MessagePosté le: Ven 29 Aoû 2014 - 17:58    Sujet du message: Comment gérer la rupture avec un bipo Répondre en citant

Bonsoir,

Moi, ce que je me demande, c'est comment on fait pour supporter tout cela Question

Mon mari qui se sauve chez ses parents alors que je viens d'accoucher, ce ne serait pas la peine de revenir, et qui plus est, 2 ans après, à défaut de prendre ma défense, m'humilie.....et bien ça aurait été vite réglé avec moi, bipo ou pas. Ca annonçait quand même les années à venir....

Des fois, on a la vie qu'on choisit, les bipos n'avons pas le choix quant à la maladie, mais choisir de rester avec des êtres comme ça, et bien....

Bonne soirée.
Revenir en haut
Sisine
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 18 Avr 2011
Messages: 41

MessagePosté le: Ven 29 Aoû 2014 - 18:31    Sujet du message: Comment gérer la rupture avec un bipo Répondre en citant

C'est tellement difficile à comprendre et à aborder cette maladie que l'on ne sait plus ou on en est parfois.... On est complètement démolie et incapable parfois de faire face à ce qui nous arrive.... De plus quand la famille refuse de comprendre et d'aider le proche, comment faire.... C'est vrai cela peu paraitre étrange que je sois restée... par amour ou par pitié, il y avait une chanson qui s'appelait comme cela...
Revenir en haut
Reglisse
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 30 Mai 2014
Messages: 66

MessagePosté le: Ven 29 Aoû 2014 - 21:58    Sujet du message: Comment gérer la rupture avec un bipo Répondre en citant

Bonsoir,

Je voudrais dire à Pincho qu'elle est en train de foutre sa vie en l'air. Je suppose que tu vas vouloir des enfants, quel avenir pour toi, pour eux, avec un malade qui n'est pas traité en plus.

Tu n'as que 24 ans et tu commences ta vie...certes, il souffre, et bien c'est son problème, qu'il aille se faire soigner.

Tu vas passer tes années à poursuivre ses nanas ? sans compter les maladies qu'il peut te ramener ! Tu te prépares une drôle d'existence.

Je te dis clairement, sauve toi, et vite en plus.

Bon courage.
Revenir en haut
Kahlan
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 16 Juil 2014
Messages: 69

MessagePosté le: Sam 30 Aoû 2014 - 07:44    Sujet du message: Comment gérer la rupture avec un bipo Répondre en citant

Sisine a écrit:
C'est tellement difficile à comprendre et à aborder cette maladie que l'on ne sait plus ou on en est parfois.... On est complètement démolie et incapable parfois de faire face à ce qui nous arrive.... De plus quand la famille refuse de comprendre et d'aider le proche, comment faire.... C'est vrai cela peu paraitre étrange que je sois restée... par amour ou par pitié, il y avait une chanson qui s'appelait comme cela...


Bonjour,

tu sais mon copain a rompu hier à cause de cet enfer de maladie, je suis décelée depuis 5 ans mais traitée au lithium depuis même pas un an.
mon copain m'a dit tu ne te supporte pas toi même tu n'imagine pas ce que j'endure. Aujourd'hui il ne reviendra que quand je serais stable mais même si j'ai mal il a raison, je dois d'abord être stable et je n'ai pas le droit de lui demander de me supporter si moi-même je pète toujours un câble.

c'est un poison pour tout le monde cette maladie, les malades et les proches, se soigner n'est pas suffisant il faut être stable pour que le conjoint supporte, je l'ai appris hier a mes dépends
Revenir en haut
Reglisse
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 30 Mai 2014
Messages: 66

MessagePosté le: Sam 30 Aoû 2014 - 10:45    Sujet du message: Comment gérer la rupture avec un bipo Répondre en citant

Bonjour,

Pour vivre avec les autres, il faut déjà être capable de vivre seul.

Les malades sont souvent psychodépendants, et des fois ne sont même pas en couple par amour mais parce qu'ils sont incapables d'être seuls.

Avons nous le droit, nous, malades, de faire subir ça aux autres ? non, je ne crois vraiment pas.

Kalhan, de te retrouver sans ton compagnon, va te booster pour te stabiliser, prendre soin de toi et te remettre en question. Il a bien fait de partir. Les malades assistés ne se stabilisent jamais tout à fait.

Bon courage à tous.
Revenir en haut
Pincho3
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2014
Messages: 5

MessagePosté le: Dim 31 Aoû 2014 - 15:58    Sujet du message: Comment gérer la rupture avec un bipo Répondre en citant

Bonjour à toutes,

Merci pour vos réponses. Comme le dis Sisine, on reste quelques fois par amour ou par pitié ... Actuellement j'éprouve pitié et colère mélangées, le voir régresser alors que j'avais réussi à le sortir de la vie déplorable qu'il menait et vers laquelle il replonge la tête la première à peine séparés ...

Je pense aussi Reglisse que poursuivre sur cette voie serait foutre ma vie en l'air, il est malade, refuse de l'admettre et de se faire soigner, et même au contraire fait tout pour aller droit dans le mur, et je ne veux pas qu'il m'entraîne dans cette vie superficielle et si instable. Comme tu dis il y a une notion de psycho dépendance mais c'est très malsain et vicieux : quand je ne vais pas vers lui plusieurs jours, il finit par m'appeler et me refaire des belles déclarations, une fois qu'il voit que j'ai mordu à l'hameçon, il me délaisse et m'ignore, et je ne le supporte plus. En tout cas merci pour ta franchise Reglisse elle m'a soulagé d'un poids.

Kahlan, j'espère que ta rupture, bien que douloureuse, va te permettre de te connaître mieux et de ne te concentrer que sur toi pour apprivoiser ta maladie sans avoir peur de faire du mal. Je te souhaite beaucoup de courage !

Bonne journée à vous !
Revenir en haut
Sealsheep
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 05 Mai 2014
Messages: 173

MessagePosté le: Ven 5 Sep 2014 - 09:30    Sujet du message: Comment gérer la rupture avec un bipo Répondre en citant

Pincho3,

Bonjour,

Je crois que le problème c'est ce que tu veux toi, qu'il soit bipolaire ou non, c'est comme avec un alcoolique : il y aura des rechutes, l'alcool sera toujours là présent..
Comme j'aime souvent à dire à ceux qui ont du mal à quitter l'autre, et qui serait pret à se faire très mal pour ne pas avoir à '"l'abandonner"
TU N ES PAS JESUS.
Tu es jeune , tu as essayé de comprendre, mais à ton age , tu as toi meme des choses à vivre à construire et à comprendre, savoir quelle femme tu es entrain de devenir, quelle genre de relation tu veux.
Tu n'es responsable ni de sa maladie, ni de son comportement, ni de vouloir être heureuse meme sans lui.
Tu balotes et c'est bien normal , tu l'aimes.
Mais tu dois t'aimer d'abord, sa maladie à lui sera toujours là, et si il ne veut pas se traiter, tu ne le convaincras que difficilement.
"Aide toi et le ciel t'aidera". Pour acccepter d'etre soigné il faut accepter sa maladie, et tout ça c'est un processus interieur qui doit etre volontairement declanché par le malade.

Juste pour te dire, que tu tu as le droit d'etre heureuse, et de ne pas te faire du mal dans ta volonté de l'aider :)
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 02:23    Sujet du message: Comment gérer la rupture avec un bipo

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Le forum des bipotes Index du Forum ->
Questions / Réponses
-> Aide aux proches.
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Wikipedia | Psychomedia | Troubles-bipolaires.com | camh.ca - Le trouble bipolaire : Guide d'information | Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group Traduction par : phpBB-fr.com