Forum d'information, de psychoéducation et d'entraide pour les personnes avec un trouble bipolaire (maniaco-dépression).
Le forum des bipotes  Index du Forum FAQ Rechercher S’enregistrer Connexion

Sortir de l'inertie

 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Le forum des bipotes Index du Forum ->
Questions / Réponses
-> Entraide et soutien...
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Brouillon
Bipote Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 20 Jan 2011
Messages: 539

MessagePosté le: Dim 31 Aoû 2014 - 12:34    Sujet du message: Sortir de l'inertie Répondre en citant

Je suis inerte, ne fais rien de mes journées si ce n'est m'abrutir devant l'ordi ou la télé. Parfois j'arrive à voir des amis ou à aller au club canin, mais des mon retour à la maison, c'est le même scénario, je procrastine. Mon inertie est extrême, j'ai bien du mal à entretenir la maison sans parler du jardin et même mes soins corporels laissent à désirer ...
Pour sortir de cet état larvaire, j'ai tenté la TCC, mais ce que je gagnais d'un côté je le perdais de l'autre ( j'avais réussi à maintenir une sortie quotidienne avec mes chiens que j'ai abandonné pour me consacrer à d'autres activités, au final je ne fais plus ni l'un ni l'autre ...) et les efforts fournis me semblaient monumentaux et surtout sans lendemain. Chaque tentative d'activité, même minime était une lutte, une lourdeur et une fatigue infinie.
En vu de sortir de cet état, j'avais envisagé un séjour en maison de repos, mais cette dernière vient de refuser mon dossier, en alternative on me propose un séjour en clinique, j'ai du mal à l'envisager, je ne suis pas en crise, je suis installée dans la chronicité ... La clinique peut elle être adaptée pour redynamiser quelqu'un ?
Autre axe de réflexion, arrêter le traitement, n'est-ce pas le Lamictal, le Risperdal ou/et le Norset qui me rendent amorphe. Bien sûr j'ai bien moins d'angoisses, mais peut être, qu'étant sortie de la crise, je n'en aurais pas trop ? Ce que je risque ? Je ne fais pas de crise de manie, tout juste des petites hypomanies, mais je suis passée par une phase de mélancolie délirante, me menace-te-elle toujours ? En en parlant avec une amie psychiatre, elle évoque le Lamictal comme cause possible de mon ralentissement (elle me trouve absente et ne me reconnait plus ...). J'en ai parlé à ma psychiatre, elle évoque le Norset (peut être pour ne pas toucher à ce qu'elle juge plus important). A ma connaissance l'anti psychotique et le régulateur d'humeur seraient plutôt tassant, mais je ne suis pas médecin ... Mais elle veut attendre son retour de vacances avant de toucher à quoi que ce soit ... aurais-je la patience ? Peut être déjà réduire à demi-dose ?
Bref, j'ai envie et surtout j'ai besoin que ça bouge !
Peut être avez vous d'autres pistes de réflexions ? (j'ai aussi passé une bonne semaine de vacances chez ma soeur, mais elle a dû réduire les "activités au vu de mon "dynamisme", pourtant j'ai essayé de me boosté et ai souvent serré les dents pour me bouger, bref, j'ai pas mal ramé ... et de retour à la maison, après une demi journée pleine de bonnes résolutions me revoilà à la case départ ...).
Je précise que je ne travaille pas ...
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 31 Aoû 2014 - 12:34    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
3zouzous
Bipote Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 04 Juil 2012
Messages: 1 391

MessagePosté le: Dim 31 Aoû 2014 - 18:00    Sujet du message: Sortir de l'inertie Répondre en citant

bonjour Brouillon,

j'ai passée ma journée à dormir!! moi aussi je me traine..... je crois que la rentrée, même si on ne travaille pas est un moment stressant (peut être justement parce que les autres "rentrent" et pas nous?)..
Pour la clinique, c'est surtout l'avis de ta psy qu'il faut écouter. elle seule connait ton état de santé et tes besoins réels. tu n'as vraiment pas d'énergie et ce que tu décris ressemble à une "descente" plutot dépressive... la prise en charge et le repos imposés par la clinique pourrait te permettre de faire une coupure et de te reposer dans un milieu protégé. à voir..

Par contre, NON, TU NE TOUCHES PAS A TON TRAITEMENT!!! ni ne le diminue sans le consentement de ta psy!!! ce serait problèmes assurés!!! et là, vraiment le "retour à la case départ"!!
peu importe pour le moment les effets secondaires de tel ou tel médicament, tu ne sais pas pour le moment d'où ça vient, et si tes angoisses ont déjà bien baissées, c'est un "confort" très appréciable! seule ta psy peut diminuer ou non en limitant les risques au maximum, ou en changeant de médicament ect... c'est la "règle d'or"!!

aller, courage!
je t'envoie un bon bain de soleil, en Dordogne il fait beau! même si tu ne balades pas trop tes chiens, peut-être peux tu leur faire de gros câlins?!!

à bientôt
Bien à toi

Jeanne
Revenir en haut
Brouillon
Bipote Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 20 Jan 2011
Messages: 539

MessagePosté le: Lun 1 Sep 2014 - 07:46    Sujet du message: Sortir de l'inertie Répondre en citant

Merci Jeanne pour ton gentil message ! Oui, je vais faire un gros câlin à mes chiens, ça me fait du bien et à eux aussi ! Merci aussi pour le bon bain de soleil. Le ciel est bleu ce matin en Normandie, il faut en profiter, ils annoncent des nuages pour cet après-midi, quel drôle d'été on a eu !!! L'automne sera-t-il meilleur avec un été indien, je veux y croire.
Tu as raison, mon inactivité ressemble à une phase dépressive, mon psy TCC avec ses échelles de dépression le confirme, pourtant, je ne me sens pas très dépressive, juste éteinte et cela fait des années que cela dure, d'où mon "besoin" de changement. C'est mon amie psychiatre qui m'a glissé à l'oreille que mon inactivité pourrait provenir de mon traitement, enfin, je peux bien attendre le retour de ma psychiatre dans une semaine pour tenter un changement à ce niveau là, en espérant qu'elle voudra bien saisir l'étendue de ma plainte et osera toucher au traitement. Je me dis que si ça ne va pas, on pourra toujours faire marche arrière. Pour la clinique oui ou non, je suivrais ses recommandations, je ne parviens pas à me décider toute seule, autant j'étais convaincues pour la maison de repos, autant je suis dubitative pour la clinique, sans parler du fait qu'elle est hors de prix ...
Merci d'avoir pris le temps de me répondre et merci pour toute la bienveillance que tu m'adresses, cela m'a fait chaud au coeur.
Revenir en haut
3zouzous
Bipote Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 04 Juil 2012
Messages: 1 391

MessagePosté le: Mar 2 Sep 2014 - 07:22    Sujet du message: Sortir de l'inertie Répondre en citant



alors voilà ma pépette à moi!!! j'adore ses câlins aussi!!

j'espère que tu vas bien, ou mieux! si tu y arrives, peux-tu me mettre des photos de tes chiens??
grand soleil aujourd'hui, c'est vrai, je crois que nous allons avoir une belle arrière saison! aller, balade, balade!!

je t'envoie toute mon energie positive

bises
Jeanne
Revenir en haut
pat-brady
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 04 Aoû 2014
Messages: 226

MessagePosté le: Mar 2 Sep 2014 - 07:40    Sujet du message: Sortir de l'inertie Répondre en citant

Merci 3zouzous pour cette photo, un teckel poils ras noir et feu.... j'en ai eu 3 lorsque j'avais moins de 20 ans, deux marrons, Mylène , puis son fils Pinocchio et une petite femelle de la couleur de ta petite "pépette", elle s'appelait Sierra. J'adore toujours cette race, même si avec mon mari nous avons élevé des husky sibériens pendant 20 ans. husky, traîneau fait maison , harnais fait main, mais le teckel c'est tout de même bien plus calme......
Les husky m'épuisaient, ils étaient trop demandeurs, alors lorsque Giovanny notre dernier s'est éteint à 16 ans, nous avons fait le choix de rester avec Roméo, devenu avec l'age, mon petit chat/chien....
Bonne journée à toi.
Revenir en haut
Brouillon
Bipote Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 20 Jan 2011
Messages: 539

MessagePosté le: Mar 2 Sep 2014 - 07:55    Sujet du message: Sortir de l'inertie Répondre en citant

Bonjour Jeanne.
Elle est toute mimi ta pépète !!!! Pat-Brady, je ne crois pas que cela soit un teckel, ou je me trompe ? mais qu'importe, elle a une jolie bouille ! J'ai bien tenté d'envoyer une photo moi aussi, mais je ne suis pas douée, ça n'a pas marché. Bon pas grave, ce sont deux bouviers bernois mes ouafs, un mâle et une femelle, l'un grand et costaud, l'autre petite et compact, un pépère tranquille et une miss pétillante !
Bon hier je n'ai rien fait comme à mon habitude ... pourtant l'herbe aurait bien eu besoin d'être tondue, mais j'ai été balader mes chiens, une chose à la fois. Aujourd'hui ce sera tonte si le temps le permet. Merci pour tes ondes positives !
Revenir en haut
pat-brady
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 04 Aoû 2014
Messages: 226

MessagePosté le: Mar 2 Sep 2014 - 08:10    Sujet du message: Sortir de l'inertie Répondre en citant

Cou cou Brouillon, je croyais reconnaître un teckel, ce n'est pas grave et pour ce qui est des tontes, je suis comme toi, je m'y suis mise hier, un peu, la suite demain, le reste mercredi... je crois qu'il est prévu beau toute la semaine. L'essentiel est de la tondre.... mais de toutes façons, elle repoussera.
Bon courage donc à toi.
Revenir en haut
3zouzous
Bipote Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 04 Juil 2012
Messages: 1 391

MessagePosté le: Mar 2 Sep 2014 - 11:06    Sujet du message: Sortir de l'inertie Répondre en citant

alors je suis désolée mais ce n'est pas un teckel!! par contre elle est "batarde", incapable de vous dire sa race!! on me l'a donnée à 7 mois et on m'a vaguement dit que c'était un croisé biggle et ratier de prague.... mais je n'y connais rien!! elle s'appelle Princesse!

je vous admire toutes les deux parce que moi j'habite un appartement et je crois que je serais incapable de tondre une pelouse lol!!! vous êtes bien courageuses.....

bonne journée à vous
ici c'est rentrée scolaire pour mes 3 zouzous ados!
donc journée bien occupée....

à très bientôt
Jeanne
Revenir en haut
Brouillon
Bipote Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 20 Jan 2011
Messages: 539

MessagePosté le: Mar 2 Sep 2014 - 15:41    Sujet du message: Sortir de l'inertie Répondre en citant

Coucou, bon je me suis laissée convaincre par l'assistante sociale d'accepter un séjour en clinique. Peut être aurais-je un bonne surprise même si je suis assez dubitative, reste à savoir quand il y aura de la place ... Pas encore tondue la pelouse, BOUH !!!!
Revenir en haut
Mamounette
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 15 Oct 2013
Messages: 320

MessagePosté le: Mer 3 Sep 2014 - 02:45    Sujet du message: Sortir de l'inertie Répondre en citant

Bonjour Brouillon

C'est peut-être la meilleure solution pour toi. Je crois que nous sommes un peu pareilles, nous n'avons plus envie de nous battre, nous nous laissons couler gentiment.
Tu tournes en rond dans ta maison, tu n'avances à rien, je fais la même chose.
Je pense que tu fais le bon choix
Prends soin de toi
Revenir en haut
pat-brady
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 04 Aoû 2014
Messages: 226

MessagePosté le: Mer 3 Sep 2014 - 04:31    Sujet du message: Sortir de l'inertie Répondre en citant

Coucou, 3zouzous, Brouillon et Mamounette ;
Avant tout j'aimerai te dire 3zouzous que peut importe la race, ta petite compagne a ( de part ce que me laisse penser la photo)toutes les qualités pour certainement savoir t'écouter, être présente lorsqu'elle t'en sent éprouver plus qu'à d'autres moments le besoin . C'est ce qui m'apparaît dans son port de tête, son regard et ce que j'ai moi même vécu et garde en ressenti grâce à cette compagnie unique donnée sans compter par nos chers compagnons. Et comme tu le dis toi-même, et comme le prouve cette semaine, soleil, soleil, alors, ballade, ballade....
J'aimerai aussi me permettre Brouillon de te parler de mes expériences vécues en matières de "chutes", celles que nous connaissons tous ou avons connues avant qu'un bon traitement vienne arranger un peu tant de désordres. Cela fait bientôt 5 ans que je suis sous dépakote, traitement qui semble le mieux me convenir, un traitement qui n'est seulement pas à lui seul capable de tout régler, mais qui m'aide et déjà, rien que cette aide est énorme pour moi. Alors les périodes où l'on "coule"... certes les chutes dans l'ensemble aujourd'hui me paraisssent être moindre, mais certaines le reste sont cependant demeurées depuis ce nouveau traitement... Je suis mariée depuis 27 ans , notre fille en a 21 et je n'ai donc pas de lourdes charges à exécuter, ce qui me permet certainement de pouvoir lever le pied dès que je me sens tirée vers le bas.... mais certains passages m'ont fait être encore forte physiquement et rendue, vidée, moralement. Le mal être est alors énorme, on ne se comprend plus nous-mêmes, cherchant en nous les raisons, les pourquoi, tentant à tout prix de trouver "la" solution afin que rien dans ces méandres ne viennent trop attaquer le sein même de nos proches. J'ai eu la grande, très grande chance de passer(parfois à l'extrème limite) mais de passer à coté d'hospitalisations, qui m'auraient peut-être fait du bien, mais qui auraient eu d'autres conséquences par rapport à toute ma non acceptation. Je dirai donc que toi seule peut te sentir et reconnaitre quel doit être ton choix à ce moment là. Et puis Mamounette, c'est vrai, j'ai comme Brouillon, de la pelouse, du jardin et même des animaux du style, poules, canards et lapins , avec ce que cela implique de "corvées" aux jours d'intenses fatigues. Mes animaux ne sont jamais oubliés rassures-toi, mes pelouses quant à elles poussent, poussent, poussent ça c'est moins grave... Mon mari se dit peut-être, comme il est souvent en déplacement, qu'ainsi le temps peut me sembler moins long? ma fille part aussi en déplacements ils travaillent ensembles, alors durant 5 jours souvent, je suis heureuse à certaines heures plus difficiles de pouvoir m'aérer les pensées en simplement regardant vivre tout ce petit monde....

Puissiez-vous, attraper chaque doux instants, chacune à votre manière et selon vos aspirations, et moi, de mon 44 ensoleillé cette semaine, j'attrape des morceaux de cet astre merveilleux et vous les adresse en signature à ces mots que je me suis permise.

merci à vous et bon courage.
Revenir en haut
3zouzous
Bipote Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 04 Juil 2012
Messages: 1 391

MessagePosté le: Mer 3 Sep 2014 - 07:54    Sujet du message: Sortir de l'inertie Répondre en citant

bonjour Brouillon,
bonjour à toutes,

Oui, pat-brady, ma chienne est mon petit rayon de soleil....avec mes enfants!!....c'est un grand réconfort, quand elle sent que je suis triste, elle vient se lover contre moi pour faire des câlins...

Pour ce qui est de la clinique Brouillon, j'irai dans le sens de mamounette... tu pourras te reposer, prendre le temps de t'écouter, faire une "coupure" parfois si appréciable dans notre quotidien douloureux de solitude... on y rencontre aussi parfois des personnes sympas, tu seras suivie et écoutée par des soignants formés pour et cela peut te faire du bien.

en attendant qu'une place se libère, essaie de prendre soin de toi!
je suis bien avec toi

bon courage


Revenir en haut
Brouillon
Bipote Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 20 Jan 2011
Messages: 539

MessagePosté le: Mer 3 Sep 2014 - 07:58    Sujet du message: Sortir de l'inertie Répondre en citant

Merci pour toutes vos réponses !
Avouons le je vous envie toutes un peu d'avoir une famille, c'est sans doute ce qui me fait le plus défaut dans ma situation, pas de conjoint et pas d'enfants, alors il faut savoir tenir seule le tête hors de l'eau, ce n'est pas facile. Pour mon traitement, en un sens, il semble fonctionner, je chute certes, mais pas aussi bas que sans traitements, le problème c'est que je suis restée coincée à mi-parcours, je ne suis plus en dépression sévère mais je suis toujours en dépression modérée, je ne parviens pas à renouer avec mon énergie vitale, pour l'instant, rien n'y a fait. J'essaye donc cette option d'un passage en clinique pour me remettre en selle. Pat-Brady, j'ai été récemment hospitalisée en HP pour une semaine, cela m'a permis de faire un break et d'exorciser un peu l'image,"vol au-dessus d'un nid de coucou" que j'en avais. Ce n'était pas parfait, mais c'était bien moins dramatique que ce à quoi je m'attendais, cela me permet sans doute d'envisager plus sereinement un séjour en clinique, même si j'eu préféré un séjour en maison de repos, mais il parait qu'ils ont un service "convalescence" ! 3zouzous, oui, j'espère y rencontrer des personnes sympas ! Enfin je verrai bien, mais au moins j'aurai essayé une démarche pour me sortir de mon marasme. En attendant qu'une place se libère, profitons du soleil !!! Il s'est fait bien rare cette année et ait accueilli comme une denrée rare !
Bonne journée à vous tous !
Revenir en haut
Brouillon
Bipote Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 20 Jan 2011
Messages: 539

MessagePosté le: Lun 8 Sep 2014 - 17:56    Sujet du message: Sortir de l'inertie Répondre en citant

Bon, j'ai vu ma psychiatre et lui ai parlé du traitement. Elle ne veut rien changer, elle pense que ma fatigue psychique vient du fait que je me bats toujours pour ne pas être envahie par les angoisses et elle a peur que si j'arrête le traitement je sois à nouveau confrontée à mes angoisses. J'avoue que son argumentation m'a un peu refroidie, pas envie de passer à nouveau par ces crises d'angoisse destructurantes qui me laissent elles aussi à terre, je ne sais pas si je pourrais à nouveau les supporter. Bon, je vais profiter du passage par la clinique pour réaborder le sujet, il ne reste plus à attendre qu'une place se libère et que l'entente préalable de la sécu soit accordée.
Revenir en haut
3zouzous
Bipote Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 04 Juil 2012
Messages: 1 391

MessagePosté le: Lun 8 Sep 2014 - 19:06    Sujet du message: Sortir de l'inertie Répondre en citant

bonsoir Brouillon,

je ne connais pas le Norset. j'ai essayé une fois le risperdal que je n'ai pas supporté.
je suis beaucoup plus "dépressive" qu'en hypomanie en général, et avec une anxiété généralisée sévère.
Depuis 3 ans, je prends du xeroquel qui est un antipsychotique (comme le risperdal donc) cela m'a bcp apaisé les angoisses, bien que très "ralentissant" au départ, ainsi que le côté "délires" parfois où les idées s'emmêlent... je n'arrêterai mon xeroquel pour rien au monde tellement la baisse des angoisses m'a permis une vie "presque" normale).

Je prends aussi depuis 2 ans du lamictal, et après de nombreux essais d'antidépresseurs inutiles, ça m'a bien apaisée. je ne ressens plus de gros "coups de barre" depuis. et ça ne me ralentit pas du tout par contre. je me sens bien, et ça agit donc très bien sur mon côté "dépressif".
quand vraiment je me réveille trop stressée, il peut m'arriver de prendre du lysanxia en "si besoin", mais juste de temps en temps.

as-tu en plus de ton traitement de fond un "si besoin" en cas de crise d'angoisse genre anxyolitique ou autre??
depuis quand prends tu le lamictal, le risperdal et le norset exactement?? car il faut un peu de temps pour que les effets des médicaments soient pleins, mais tu dois probablement le savoir?!!...

Je pense donc que l'"alchimie" entre les médicaments est difficile à trouver, chacun agit à sa façon et on "marche souvent sur des oeufs", mais si ta psy (et toi même) avez remarqué une diminution de tes angoisses, il faut lui faire confiance....car nous savons à quel point cet état de paralysie nous empêche de vivre. je crois que cela fait partie de la pire des souffrances psychiques à prendre en compte. tu élimines tes "ennemis" petit à petit!! d'abord l'angoisse, ensuite ce sera la fatigue psychique, et la déprime....
tu vas y arriver! tu fais tout pour!

courage,
j'espère que tu nous tiendras au courant dès qu'une place se libère pour toi en clinique,
je t'envoie plein de jolies pensées positives
Revenir en haut
Brouillon
Bipote Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 20 Jan 2011
Messages: 539

MessagePosté le: Mar 9 Sep 2014 - 08:56    Sujet du message: Sortir de l'inertie Répondre en citant

Merci Jeanne pour ta réponse et pour ton partage concernant ta réaction aux médicaments. Comme pour toi l'anti psychotique est venu à bout de mes angoisses, j'aurais sans doute du mal à m'en passer, il m'offre des soirées détendues. Je le prends depuis un an et demi à peu près à raison de 3 mg le soir. TU dis ne pas l'avoir supporté, quels furent les effets secondaires ? Le Norset (antidépresseur plutôt sédatif) je le prends depuis 4 ans. J'ai essayé d'autres anti-dépresseurs, ils m'ont tous angoissée, idem pour l'Abilify, qui après un début très prometteur, m'a rendue très nerveuse. Le Lamictal, je le prends depuis le début de l'année, j'avais fondé beaucoup d'espoir sur son introduction pour son action connue sur les phases dépressives , mais soit il n'a presque rien changé, soit il m'a rendu plus amorphe. Il ralentit cependant les hauts et les bas. Je chute toujours assez bas mais de façon moins brutale, je sombre doucement. Tu le prends à quel dosage ?
J'ai bien des réserves de Xanax en cas de besoin mais je ne m'en sers pas, je n'ai plus que des angoisses presque normal. La pensée tourne bien en rond mais elle n'est pas vertigineuse et je sais assez bien m'en détourner. Il faut dire que chez moi l'angoisse ne provoque pas d'agitation physique, elle me sidère plutôt.

Oui, je laisserais un petit mot quand une place à la clinique se sera libérée.
Merci pour les jolies pensées positives !!!
Revenir en haut
Kahlan
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 16 Juil 2014
Messages: 69

MessagePosté le: Mar 9 Sep 2014 - 09:52    Sujet du message: Sortir de l'inertie Répondre en citant

Bonjour à tous,

j'arrive après la bataille mais pour vous dire que je suis comme vous, je feignante a la maison et je ne me décolle pas de la tv, pour pas penser à autre chose et peut-être pouvoir me rendre compte que ça va mal. j'arrive a voir du monde mais idem la vaisselle s'entasse l'hygiène corporelle laisse a désirer etc...

il parait qu'on a des saison dans l'année où on est plus susceptible d'être en phase descendante, j'ai souvent entendu parlé du printemps mais peut-être que l'entrée dans l'hiver, le froid et la possibilité de ne plus sortir qui approche joue.

c'est qu'une hypothèse mais moi je sais que je fais ça pour ne pas penser et ne pas voir si je suis down
Revenir en haut
pat-brady
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 04 Aoû 2014
Messages: 226

MessagePosté le: Mar 9 Sep 2014 - 11:55    Sujet du message: Sortir de l'inertie Répondre en citant

Bonjour à tous, comme toi Brouillon, nombreux sont les jours où j'ai l'impression de me traîner, pourtant mon mari veille à bien m'occuper ( peut-être l'esprit) car il me ramène toutes sortes de bêtes dont il me faut m'occuper. Mais certains jours.... c'est la croix et la bannière..... d'ailleurs heureusement que ce sont des êtres vivants, parce que si c'était du ménage ou autre.... quel retard parfois! mais j'essaie de relativiser en me disant que ce que j'arrive à faire est déjà bien, et qu'en bonnes périodes je ratraperai peut-être un certain retard! pour moi, le plus difficile est de ne plus oser me projeter, par connaissances sans doute de la triste réalité de tant de projets jamais aboutis....J'avouerai que c'est cette perspective là qui m'est la plus dure intérieurement. Sans doute devrais-je apprendre à devenir sage... sage tout le temps....
Revenir en haut
Brouillon
Bipote Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 20 Jan 2011
Messages: 539

MessagePosté le: Mar 9 Sep 2014 - 19:22    Sujet du message: Sortir de l'inertie Répondre en citant

Kahlan, je crois que nous avons tous des périodes de l'année ou nous allons plus mal, il semblerait que chez moi la fin de l'été soit une mauvaise période, j'avais déjà eu un bas l'année dernière au mois de juillet/août, bis repetitas cette année ... Maintenant en septembre, alors que les journées se raccourcissent, cela parait presque logique que le moral en vu de l'hiver qui pointe doucement son nez baisse. Je nous souhaite de vite retrouver un peu d'énergie. Je comprends bien que la télé soit un moyen d'éviter à penser à notre réalité psychique, chez moi aussi elle sert à me détourner de la déprime mais aussi de l'angoisse, je m'oublie en m'abrutissant devant l'écran.
Pat-Brady, je trouve ça chouette que tu parviennes à t'occuper de ta petite ménagerie, personnellement je me suis sentie dépassée et me suis séparée de mes chèvres et moutons, cela me provoquait finalement de grosses angoisses. Il me reste mes deux ponettes, que j'ai depuis fort longtemps (plus de 20 ans pour l'une d'entre elles) et mes deux chiens, je n'ai pas la force de m'en séparer et les conserve malgré les journées d'angoisse où je ne peux plus m'en approcher (pour les ponettes) j'ai mis un système en place pour pouvoir les nourrir malgré tout. Drôle d'angoisse qui attaque même le lien à mes animaux familiers ...

Une douce soirée à vous !
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 14:18    Sujet du message: Sortir de l'inertie

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Le forum des bipotes Index du Forum ->
Questions / Réponses
-> Entraide et soutien...
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Wikipedia | Psychomedia | Troubles-bipolaires.com | camh.ca - Le trouble bipolaire : Guide d'information | Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group Traduction par : phpBB-fr.com