Forum d'information, de psychoéducation et d'entraide pour les personnes avec un trouble bipolaire (maniaco-dépression).
Le forum des bipotes  Index du Forum FAQ Rechercher S’enregistrer Connexion

Problème - Solitude

 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Le forum des bipotes Index du Forum ->
Questions / Réponses
-> Entraide et soutien...
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
As35
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 01 Sep 2014
Messages: 14

MessagePosté le: Mar 9 Sep 2014 - 22:37    Sujet du message: Problème - Solitude Répondre en citant

Bonsoir,
Je suis nouvelle sur le forum et je crois avoir vraiment besoin d'aide ...
Je m'explique : je suis en BTS 2ème à Landerneau et j'ai un appartement là-bas.
L'année dernière je voyais un deuxième année presque tous les soirs, on est sortis ensemble un petit moment et j'ai dormis chez lui très fréquemment pendant l'année.
Mais voilà, cette année il est parti et je me retrouve seule ...
Je sais c'est banal, idiot même mais je ne saurais pas expliquer ce que je ressens.
Ce soir j'ai craqué, je suis sortie et j'ai fait le chemin jusqu'à son ancien appartement, comme j'avais l'habitude de le faire avant.
Et arrivée devant je m'attendais à le voir sortir de chez lui, mais évidemment ça n'a pas été le cas.
J'ai fait une énorme crise de panique, d'une intensité rare, même pour moi.
Je me sens tellement mal si vous saviez. Un mélange de tristesse, de nostalgie.
Bref voilà, ce n'est pas grand chose dit comme ça, mais ça me tue réellement.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 9 Sep 2014 - 22:37    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
nini74
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 26 Juin 2013
Messages: 151

MessagePosté le: Mer 10 Sep 2014 - 08:16    Sujet du message: Problème - Solitude Répondre en citant

Bonjour As35,

Je ne trouve pas cela banal ni idiot mais pénible de ne pas expliquer ce que l'on ressent. Mon ami qui est bipolaire comme moi me le dit souvent. Mais ce que tu ressens n'a pas forcement un lien avec cela. Je ne te connais pas assez non plus c'est la première fois que je vois un de tes messages. Ressentir de la tristesse quand on se sent seule me parait très inquiétant par contre ta crise de panique n'est pas à laisser à la légère. J'ai eu des réactions comme ça après une rupture difficile d'aller devant chez lui en espérant le voir et je me sentais très mal. Mais tu sais le temps ressoud beaucoup de choses et atténue la souffrance ! Maintenant je ne sais pas si tu est suivie mais cela serait peut être bien d'en parler et comprendre ce qui se passe.

Bonne journée et bon courage
Revenir en haut
As35
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 01 Sep 2014
Messages: 14

MessagePosté le: Mer 10 Sep 2014 - 13:08    Sujet du message: Problème - Solitude Répondre en citant

Je fais régulièrement ce genre de crises de panique, je m'y suis habituée, mais celle-là était d'une rare violence ...
Le problème, et c'est là que ça devient compliqué à suivre, c'est que je fous qu'on ne soit plus ensembles. Quand on a rompu j'ai pleuré un soir et après je suis passé à autre chose très facilement. On continuait à se voir malgré tout et je dormais toujours chez lui. Pendant les vacances il ne m'a absolument pas manqué et je n'y ai même pas pensé. Ce n'est que quand je suis revenue ici que tout a dégringolé ...
J'étais suivie par une psychologue l'an dernier et je l'ai recontacté le 1er septembre pour avoir un rendez-vous en urgence. Mais je n'ai réussis à obtenir un rendez-vous que pour le 18 septembre.
En attendant je fais comme je peux mais c'est très dur. Ça m'handicape vraiment pour mes études en plus de ça ...
En tout cas merci de ta réponse, j'avais peur de paraître ridicule pour un si petit problème tout en sachant que sur ce site des personnes souffrent mille fois plus que moi.
Revenir en haut
fontaine
Bipote Diamant

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mar 2008
Messages: 2 386

MessagePosté le: Sam 13 Sep 2014 - 09:27    Sujet du message: Problème - Solitude Répondre en citant

parfois on a absolument besoin d'une présence près de soi, je vis ce moment aussi.
il y a un mot simple : solitude
des conséquences simples : des crises de paniques
moi en ce moment j'ai plus envie du temps pour moi, je n'ai plus envie de travailler, je peins des jardins c'est ma seule façon de me retrouver un peu, cela ne m'empêche pas quelques crises de larmes
je te souhaite de tout cœur de trouver de quoi amoindrir ta souffrance,
bon courage
Revenir en haut
Ada
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 08 Mar 2011
Messages: 42

MessagePosté le: Sam 13 Sep 2014 - 09:53    Sujet du message: Problème - Solitude Répondre en citant

Bonjour,
Je pense que les crises de panique, les moments où l'on se sent brutalement très très mal, sont caractéristiques d'un trouble bipolaire mal équilibré. Pour prévenir cela, il faut avant tout trouver un traitement de fond efficace. Après, on peut apprendre à anticiper, mais c'est vraiment un travail de longue haleine...
Bon courage...
Revenir en haut
As35
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 01 Sep 2014
Messages: 14

MessagePosté le: Sam 13 Sep 2014 - 11:08    Sujet du message: Problème - Solitude Répondre en citant

C'est exactement ça, solitude. C'est vraiment quelque chose d'insupportable pour moi, passer des heures sans pouvoir parler à quelqu'un.
En général j'écris, ça m'aide un peu mais l'effet bénéfique est de courte durée malheureusement ...

Comment ça un trouble bipolaire mal équilibré Ada ?
Actuellement je n'ai pas vraiment de diagnostic, plusieurs psychiatres ont évoqué cette possibilité mais ils m'ont aussi dit que j'étais encore trop jeune pour pouvoir réellement poser un diagnostic.
Au fond de moi je sais qu'il y a un truc qui va pas. Mais du coup je n'ai aucun traitement ...

Merci de vos réponses en tout cas.
Revenir en haut
mepine
Bipote Diamant

Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2012
Messages: 3 840

MessagePosté le: Sam 13 Sep 2014 - 17:57    Sujet du message: Problème - Solitude Répondre en citant

Salut As35,

D'après ce que tu évoques, c'est en effet moins une peine de cœur qu'une angoisse de la solitude. C'est tout à fait compréhensible, la peur de n'avoir nulle part où se réfugier quand on est mal aux heures sombres de la nuit...

En ce qui concerne ton diagnostic, je suis étonnée que ton (tes?) psychiatre te dise que tu est trop jeune pour qu'il soit posé. Il est reconnu par le corps médical que plus on soigne le trouble bipolaire rapidement, plus on a de chances d'obtenir une stabilité. Si tu manifestes en effet des symptômes de dépression et d'(hypo)manie, il faut que tu reçoives un traitement adapté!

A bientôt,

Mépine
Revenir en haut
kev78
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 17 Nov 2010
Messages: 339

MessagePosté le: Sam 13 Sep 2014 - 23:32    Sujet du message: Problème - Solitude Répondre en citant

Bonsoir à vous tous, bipotes.

Je me permets de "déposer" ici en ce qui me concerne, au sujet de la solitude, car c'est une vraie problématique pour moi aussi.J'ai vu le mot de fontaine aussi j'aurais pu écrire sur son topique aussi, bref:
En fait, c'est compliqué, puisque , à la base, je suis quelqu'un de très sociable. Justement.
Je viens de faire mon premier voyage, organisé par moi, pour moi, et je l'ai fait seul, mais cependant en Auberge de Jeunesse, j'étais à Berlin.
La solitude est une problématique qui a traversé toute ma vie, aujourd'hui j'en suis au point où je préfère être seul que mal accompagné.
J'ai passé au moins 4 ans à vivre seul à Paris, avec des coupures certes où j'ai eu des copines, mais d'autres moments où la solitude et la dépression ont eu raison de ma santé mentale et ont abouti à plusieurs tentatives de suicide.
C'était il y a à peu près 5 ans.
Là j'ai surtout envie de dire, suite au voyage que je viens de faire, qu'il y a différentes problématiques sur la solitude: donc il y a l'abscence terrible d'affection, et de regard sur soi, donc de valorisation de soi et d'amour propre. Il y a ce vide affectif qui est terrible.
A Berlin j'ai rencontré des gens dans mon auberge de jeunesse, mais chaque fois que j'allais explorer la ville, j'étais de nouveau seul, et ça a par moment été très difficile, aussi à cause du Regard des Autres sur ma solitude, qui est souvent interrogateur, souvent un jugement, souvent suspicieux etc...
Ce regard là fait mal aussi.
J'ai trop souvent été avec des gens juste pour ne pas être seul, même si parfois au fond de moi je devais les détester.
Je ne conseille même pas de ne pas le faire quand on va mal d'ailleurs, des fois un peu de compagnie et le simple fait de Parler peut bien aider.
Enfin aller avec des gens juste pour ne pas être seul, je l'ai payé parfois cher quand même.
Aujourd'hui je m'en passe c'est que je suis devenu assez fort et aussi que je suis revenu chez mes parents, je crois avoir une bonne équipe thérapeutique aussi (psychiatre et psychothérapeute).Certes je suis encore en convalescence pour un moment peut être.
Mais ayant vécu tellement de violences et de situations extrèmes que aujourd'hui j'ai oublié les bons sentiments et cherche surtout à vivre quelque chose avant de crever, je veux dire à vivre vraiment, à le sentir, certes quand ça m'arrivera je le saurai.
Il y a un apprentissage pour être en accord avec soi m^me aussi, cette problématique a traversé ma vie aussi, je crois que ça va avec la problématique de solitude peut être.
Moi aussi j'écrivais et ça m'aidait, mais aussi c'était de courte durée.
Néanmoins c'est aujourd'hui que je peux relire ces écrits avec intérêts car ma mémoire manque évidemment pour les périodes de dépression grave.
Voilà, ce n'est pas mon topique et je ne veux pas être hors sujet, néanmoins je pense que c'est aussi une problématique sociétale, aujourd'hui tant de gens sont seuls dans nos sociétés occidentales (il n'y a qu'à voir les personnes âgées). Le piège c'est justement qu'on ne remarque pas ces personnes, on ne les voit pas, elles sont chez elles évidemment, et donc ça arrangerait pas mal de gens de penser qu'elles n'existent pas.

En tout cas comme pour les autres maux il faut se battre évidemment, pour moi les gens se retrouvent seuls peut être parce qu'ils ont quelque chose en plus aussi, comme, trop d'intelligence et de sensibilité dans un monde de robots.
Pour moi, vous , les bipotes, êtes des êtres plus intelligents que la moyenne, car vous êtes tous hypersensibles, et cette hypersensibilité est déjà une forme de grande intelligence.
Seulement et évidemment, la maladie bipolaire, comme d'autres troubles psychiatriques, peut aliéner aussi comme lorsque la sensibilité justement est coupée, par la dépression qui anesthésie pour cause d'une souffrance juste insupportable, ou biensûr aussi par les médicaments, souvent c'est difficile voir impossible de faire la part des choses entre cause médicamenteuse ou dépressive pour l'anesthésie affective, enfin il y a pas mal de cas où c'est les deux.

Je ne conseille à personne d'arrêter ses médicaments évidemment.
En tant que malade psychiatrique on en a besoin, mais certes la médication peut être mal adaptée, si ce n'est destructrice (ça a été mon cas).
Enfin l'anesthésie affective ou médicamenteuse est un autre sujet, mais personnellement j'ai eu le problème de l'anesthésie affective et de la solitude en même temps, dans la période suicidaire dont je vous ai parlé.

As35, tu n'as pas à penser que ton problème n'est pas important , car la situation que tu vis est déjà extrème, il n'y a rien de naturel à vivre tout le temps seule au point de faire des crises d'angoisses.

Je te souhaite et vous souhaite a vous bipotes de prendre soin de vous.
ps: C'est la rentrée As35, tu peux regarder du côté de la vie associative s'il y a quelque chose qui t'intéresse.

Bien à vous,

Kev.
Revenir en haut
minouche
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 26 Juin 2014
Messages: 81

MessagePosté le: Dim 14 Sep 2014 - 01:30    Sujet du message: Problème - Solitude Répondre en citant

Bonsoir les bipotes!
çà faisait longtemps que je n'étais pas venue, j'ai eu beaucoup de choses, dont la venue de ma meilleure amie entre autre...
et aussi, je pense avoir vécu une phase plutot hypomaniaques, j'étais tellement speed et euphorique que par moment j'avais du mal à respirer....c'est plus calme là, et je pensais à vous...
et je vois que vous parlez de solitude.... c'est vraiment un de mes problèmes, ce soir je suis allée seule à un festival; hier il y avait mon amie, du coup je suis repartie au bout de 2h00, car seule au milieu d'une foule, c'est juste insupportable!
Pourtant un couple que je connais juste de vue m'a dit de rester avec eux toute la soirée, je n'ai pas su, au milieu d'un concert je me suis échappée...
c'est clair que comme le dit Kev, le regard des autres est pas cool....
je ne sais pas si ma solitude vient de mes symptômes ou de mon mode de vie si spéciale...?
au fond je ne souffre pas trop du célibat, mais plutot du manque d'amis, bienque cette année j'ai un nouveau couple d'amis....oui, c'est rarement des gens seuls; à mon âge on est couple souvent....
je vais essayer d'aller à la rencontre des gens où je pourrai éventuellement me faire des amis, mais bon, c'est pas évident!
Revenir en haut
As35
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 01 Sep 2014
Messages: 14

MessagePosté le: Dim 14 Sep 2014 - 19:06    Sujet du message: Problème - Solitude Répondre en citant

Mépine : Je sais moi aussi je trouve cela étrange, mais ils m'ont dit que comme je n'avais connu qu'une seule grosse dépression dans ma vie et que mes phases hypo (si c'en est vraiment) n'étaient pas vraiment marquées, ils ne pouvaient pas en être sûrs.
De toute façon je ne sais pas j'accepterai un traitement dans tous les cas. Je n'ai que 19 ans ! Et penser à l'éventualité d'être sous traitement le reste de ma vie ne m'enchante pas vraiment.

Kev : Tu as bien raison de poster ça. Le vrai sujet c'est la solitude. Il y a tellement de gens seuls ! Personnellement j'ai énormément d'amis, dont beaucoup sont très proches, je suis très sociables, je sors tout le temps et je parle tout le temps aussi. Pourtant je me sens terriblement seule. Même entourée je ne peux m'empêcher de me sentir enfermée. Je n'y comprends rien. Et quand je me retrouve dans mon appartement après être rentrée du week-end chez mes parents, c'est la grosse crise d'angoisse (comme ce soir ...). Alors je pleure pendant des heures, je sors me balader en fumant cigarettes sur cigarettes, et c'est atroce ! Je n'arrive pas à combattre ça et à me sentir bien.
Revenir en haut
As35
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 01 Sep 2014
Messages: 14

MessagePosté le: Sam 27 Sep 2014 - 13:38    Sujet du message: Week-end Seule Répondre en citant

Bonjour tout le monde.
Voilà ça fait maintenant trois semaines que je suis rentrée à Landerneau, en deuxième année de BTS.
J'ai retrouvé la même classe, les mêmes profs, le même appartement etc. Sauf mes amis ex deuxième année qui sont partis.
Hier soir c'était la soirée d'intégration pour les premières année. Et je n'ai pas pu m'empêcher de penser que c'est à cette soirée l'an dernier qu'avait commencé ma relation avec un deuxième année.
Tout me revient en boucle, tous les moments qu'on a passé ensembles. Et en temps normal je me force à aller à peu près bien, parce que je vois du monde tous les jours au lycée.
Mais là c'est le premier week-end où je reste dans mon appartement cette année. L'an dernier j'y restais un week-end sur deux mais je le passais chez lui, et après notre rupture je le passais chez un ami.
Là je n'ai plus personne c'est horrible. Je me sens tellement tellement seule. Ça faisait une semaine que j'appréhendais ce moment, ce week-end. Je faisais des crises d'angoisses très intenses. Si intenses que je me suis scarifiée ... Je sais c'est affreux, mais ça faisait plus d'un an que je ne l'avais plus refait. Et voilà que ça m'est retombé dessus ...
Je ne sais plus quoi faire pour stopper ce calvaire. Si vous avez des conseils à me donner faîtes-le je vous en supplie, j'ai peur de ne pas tenir.
Je sais d'ailleurs comme cette histoire peut paraître futile, mais je vous jure que ça me tue.
Merci à ceux qui me liront.
Revenir en haut
feuilledarbre
Bipote Diamant

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2008
Messages: 2 024

MessagePosté le: Sam 27 Sep 2014 - 15:21    Sujet du message: Problème - Solitude Répondre en citant

Bonjour AS35

La solitude peut être très difficile à vivre en effet.

La seule chose que tu dois te dire à mon avis est " faisons passer le temps jusqu'à lundi matin, en m'activant pour ne pas partir en vrille"
S'il fait beau à Landerneau, il vaut mieux que tu sortes t'aérer (lèche-vitrines, musée, cinéma ?) parce que broyer du noir tout seul chez soi est un cercle vicieux. Dehors, force toi à être attentive à ce qui t'entoure : ce que tu vois, ce que tu respires, les gens que tu croises ..ça déviera ton esprit de tes ruminations.
Si vraiment tu n'arrives pas à te changer les idées, eh bien tu pourrais aller au cinéma , non ? (en tous cas, ça fonctionne sur moi)

Penses-tu que tu pourrais demander à ton psy des stratégies à mettre en place pour mieux supporter la solitude, en attendant de te faire de nouveaux amis ?

Allez, courage !
Revenir en haut
As35
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 01 Sep 2014
Messages: 14

MessagePosté le: Sam 27 Sep 2014 - 16:17    Sujet du message: Problème - Solitude Répondre en citant

C'est ce que j'essaye de faire en effet, le problème c'est que dès que je sors de chez moi, je panique complètement. Tous les endroits de cette ville me rappelle mon ex-copain, tous les moments qu'on a passé ensembles. Il n'y a pas un endroit ici où je n'ai jamais mis les pieds avec lui, ça comporte aussi mon appartement. J'étouffe ici.
J'ai énormément de travail à avancer pour lundi et j'essaye de me forcer à le faire, mais je suis incapable de me concentrer ...
Du coup je vais essayer d'aller au cinéma, c'est en effet une bonne idée, ça va me vider la tête.
Merci en tout cas pour tes conseils et ton soutient.
Revenir en haut
Clair de nuit
Bipote Diamant

Hors ligne

Inscrit le: 05 Oct 2010
Messages: 1 715

MessagePosté le: Sam 27 Sep 2014 - 23:08    Sujet du message: Problème - Solitude Répondre en citant

Bonsoir As35,

Personnellement, je pense que si tu en arrives à la panique et surtout à te scarifier, il faut soit voir ton psy très rapidement, soit consulter aux urgences psy de ta ville.
Feuille d'arbre est aussi de bon conseil, mais après avoir réglé l'urgence du moment.
Bon courage.

Amicalement
Revenir en haut
kev78
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 17 Nov 2010
Messages: 339

MessagePosté le: Sam 27 Sep 2014 - 23:51    Sujet du message: Problème - Solitude Répondre en citant

Bonsoir As35,

Je pense aussi qu'il y a une urgence à ce que tu consultes un professionnel du soin psychologique.
Bref un psychiatre ou un psychologue.
En urgence c'est sûrement + facile de trouver un psychiatre.
Bon courage; et ne fais pas de bêtise, ça ne te mènera nul part.
Revenir en haut
As35
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 01 Sep 2014
Messages: 14

MessagePosté le: Dim 28 Sep 2014 - 00:07    Sujet du message: Problème - Solitude Répondre en citant

J'ai un rendez-vous avec ma psy le 7 octobre, je me sens capable d'attendre jusque-là. Et puis de toute façon je ne crois pas que voir quelqu'un en urgence m'aiderait, je ne pourrais même pas parler à cette personne. J'ai mis des mois avant d'oser parler réellement à ma psy.
Merci de votre soutien en tout cas, ça m'aide un peu.
Revenir en haut
Luciole
Bipote Diamant

Hors ligne

Inscrit le: 28 Déc 2011
Messages: 4 006

MessagePosté le: Dim 28 Sep 2014 - 16:36    Sujet du message: Problème - Solitude Répondre en citant

Bonsoir As,

Alors, comment te sens-tu ?
Dimanche est déjà bientôt fini, je suppose que cela ira mieux avec les cours.
J'espère que tu vas te faire des connaissances pour vivre cette nouvelle année plus sereinement.
Prends soin de toi,

Luciole
Revenir en haut
As35
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 01 Sep 2014
Messages: 14

MessagePosté le: Dim 28 Sep 2014 - 18:08    Sujet du message: Problème - Solitude Répondre en citant

Bonsoir Luciole,
Effectivement ça va un peu mieux, même si c'est pas le top.
J'ai fait un grand ménage dans mon appartement tout le samedi après-midi, et j'ai travaillé toute la journée aujourd'hui, ça m'a aidée un peu.
C'est très étrange ce que je ressens. Il y a des moments où d'un coup je me mets à pleurer et il suffit que je pense à un truc, comme par exemple le fait que ça soit ma dernière année, et d'un coup ça va mieux.
J'arrive pas trop à gérer les montagnes russes de mes émotions en ce moment, c'est perturbant.
Revenir en haut
Luciole
Bipote Diamant

Hors ligne

Inscrit le: 28 Déc 2011
Messages: 4 006

MessagePosté le: Dim 28 Sep 2014 - 21:01    Sujet du message: Problème - Solitude Répondre en citant

Oui, As35, c'est perturbant les changements rapides de ressentis..
Je te souhaite une bonne soirée et une bonne nuit,,,
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 07:07    Sujet du message: Problème - Solitude

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Le forum des bipotes Index du Forum ->
Questions / Réponses
-> Entraide et soutien...
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Wikipedia | Psychomedia | Troubles-bipolaires.com | camh.ca - Le trouble bipolaire : Guide d'information | Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group Traduction par : phpBB-fr.com