Forum d'information, de psychoéducation et d'entraide pour les personnes avec un trouble bipolaire (maniaco-dépression).
Le forum des bipotes  Index du Forum FAQ Rechercher S’enregistrer Connexion

le couple...

 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Le forum des bipotes Index du Forum ->
Questions / Réponses
-> Entraide et soutien...
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Lalila
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 11 Sep 2014
Messages: 3

MessagePosté le: Jeu 2 Oct 2014 - 06:54    Sujet du message: le couple... Répondre en citant

Bonjour,
Je n'ai absolument pas l'habitude d'écrire sur des forums et j'espère m'y prendre correctement?! Ce forum là m’apparaît comme un outil important pour les gens comme nous, et je suis sensible à la qualité des réponses... j'espère donc que mon sujet va inspirer!
J'ai 31 ans, diagnostiquée bipolaire depuis une dizaine d'années. J'ai 2 enfants, un homme aimant et dont je suis très amoureuse. Mes troubles ont été discrets ces 5 dernières années: mes grossesses rapprochées ayant entraîné une vie saine pendant plusieurs mois, j'ai été moins sujette aux périodes maniaques qui me caractérisent d'avantage que les périodes dépressives. Mais j'ai depuis quelques mois connu de nouveau des épisodes up difficiles à gérer...
Mes questions concernent la place de l'amour, la vie du couple...
Je vous explique!! Je suis quelqu'un (forcément!!!) de très sociable. J'ai beaucoup d'amis, de longue date, avec qui j'aime sortir, faire la fête... D'ailleurs, mon compagnon est un bon fêtard aussi!! Et depuis quelques mois, alors que je ne l'avais jamais trompé, je me retrouve dans des situations où j'ai besoin de séduire, d'être désirée, de flirter... Je connais le symptôme de l'hypersexualité, en ce qui me concerne ça n'est jamais allé plus loin que le flirt, mais je culpabilise tout de même beaucoup.
Ce qui se passe surtout, c'est que j'ai fini par réellement tomber amoureuse... C'est quelqu'un de proche de notre couple, avec qui un soir ça a dérapé. Je plais beaucoup, j'ai de grandes capacités à échanger avec les gens, j'ai beaucoup d'humour... et cet homme là pourtant très droit et respectueux est aussi tombé amoureux de moi. La distance qui nous sépare nous a empêchés d'entretenir une relation physique... mais nous nous sommes parlés tous les jours pendant des semaines, et nous avons exprimé cet amour qui grandissait en nous.
J'aime toujours profondément mon conjoint. J'ai pris le parti de tout lui dire. Il connait ma maladie. Mais c'est très dur à encaisser. Et puis en plus, c'est aussi un ami à lui.
Parallèlement, j'ai vu avec mon psychiatre pour reprendre un traitement (interrompu à cause des naissances), et je prends du dépamide, comme si ça pouvait empêcher les sentiments... Pour l'instant (après 4 semaines de traitement 900mg/jour) c'est pas flagrant!!!
Ma situation entraîne plusieurs questions:
La bipolarité entraîne-t-elle une capacité à aimer sincèrement plusieurs personnes en même temps? Comment le vivre?!
Quelle est l'attitude à adopter vis à vis de la personne avec qui on vit? FAUT-IL TOUT DIRE?? Comment protéger sa famille tout en composant avec sa propre individualité?
J'ai beaucoup d'estime pour l'intelligence qui caractérise les personnes bipolaires. J'espère que ma situation et mes questionnements vous donneront envie de réagir, j'ai vraiment besoin de soutien!!
Merci d'avance.... et au plaisir d'échanger ensemble!
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 2 Oct 2014 - 06:54    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Clair de nuit
Bipote Diamant

Hors ligne

Inscrit le: 05 Oct 2010
Messages: 1 715

MessagePosté le: Jeu 2 Oct 2014 - 07:57    Sujet du message: le couple... Répondre en citant

Bonjour Lalila (joli pseudo),

Je te trouve très lucide sur ce qui se joue dans ta vie actuellement.

Lalila a écrit:
Ma situation entraîne plusieurs questions:
La bipolarité entraîne-t-elle une capacité à aimer sincèrement plusieurs personnes en même temps? Comment le vivre?!
Quelle est l'attitude à adopter vis à vis de la personne avec qui on vit? FAUT-IL TOUT DIRE?? Comment protéger sa famille tout en composant avec sa propre individualité?


Malheureusement, ma réponse n'est peut-être pas celle que tu attends.
Parce que je pense que les questions que tu soulèves, les "non-bipolaires" sont susceptibles de se les poser également et de vivre le même genre d'aventure (au sens large du terme).
Je pense également que les réponses à apporter sont on ne peut plus individuelles. Chacun va le vivre différemment, chacun devra donc trouver sa propre réponse, avec de l'aide ou pas.

Tu as déjà un embryon de réponse: tu te sens, toi, capable d'aimer cet homme et ton conjoint en même temps.
Quant à tout dire, c'est une question éthique très actuelle! Faut-il vraiment dire toute la vérité et sinon, dans quel cas (la dire ou pas)?
Je pense qu'il faut mesurer (dans le cas que tu évoques) avec le plus de conscience, de respect et de sensibilité possible ce qui est susceptible de blesser profondément, de créer un choc irréversible et/ou violent, de déstabiliser durablement et dangereusement la personne concernée par ces révélations.

"Protéger sa famille en composant avec sa propre individualité": la réponse est dans ta question, il te faut composer, trouver un équilibre entre "moi" et l'autre" (les autres). Tu as choisi une vie de famille, si tu veux la préserver, tu ne peux faire l'économie de cet effort et cette introspection (qu'est-ce que je veux/peux comme balance entre "moi avec moi" et "moi avec ma famille"?)

Pour ton traitement, si tu trouves que le résultat est insuffisant, parles-en peut-être à ton psy pour voir si un réajustement est envisageable.

J'espère que ces quelques réflexions t'aideront quand même.

Amicalement
Revenir en haut
feuilledarbre
Bipote Diamant

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2008
Messages: 2 024

MessagePosté le: Jeu 2 Oct 2014 - 08:50    Sujet du message: le couple... Répondre en citant

Bonjour Lalila

Moi aussi je pense qu'on peut éprouver de l'amour pour 2 personnes en même temps, et que ce n'est pas lié au trouble bipolaire.

Là où la maladie va peut-être influer, c'est qu'elle peut nous conduire à nous mettre en risque, dans le sens où des actions impulsives peuvent nous faire dévier de nos objectifs de vie, parce dans un excès d'optimisme on ne voit pas les conséquences, on est en mode "rien n'est grave", on risque d'envoyer valdinguer sur un coup de tête, sans le vouloir vraiment, ce que nous avions patiemment construit et ce à quoi on tient vraiment.

Moi aussi il m'est arrivé la même chose qu'à toi : raconter à mon mari, en pleurs, que j'étais tombée amoureuse d'un autre homme, tout en lui disant que je l'aimais encore. Je pensais sincèrement que c'était de l'honnêteté et du courage de ma part, mais en fait c'était pour lui faire partager ma souffrance, ma déchirure, c'était pour essayer de me rapprocher de lui et pour qu'on prenne une décision ensemble.
Alors que lui, franchement, que pouvait-il faire, à part souffrir ?
Il n'y avait que moi qui pouvait agir, m'éloigner du N°2, ou quitter le n°1.

Je pense que dans les phases "up" beaucoup d'entre nous sont très auto-centrés (c'est mon cas) et ont plus de mal que d'habitude à ressentir de l'empathie, à se mettre à la place de l'autre.

Je suis désolée de te le dire abruptement mais, malgré ses efforts de compréhension à l'époque, ça a quand même été l'évènement qui a marqué le début de la fin de notre couple. Je crois, avec du recul, qu'il ne s'en est jamais remis.
Si c'était à refaire, je ne lui en parlerais pas, pas avant d'avoir pris une quelconque décision (sauf si bien sûr la décision est une aventure clandestine).
Je gèrerais toute seule comme une grande ce qui m'arrive, en tous cas, sans son aide. Avec l'aide de mes amis ou de mon psy.
J'avais besoin d'adrénaline à l'époque ... j'ai été servie ... l'histoire avec N°2 n'en valait finalement pas tant que ça la peine et aujourd'hui je suis divorcée, ce que je regrette un peu.

On ne peut pas ré-écrire son histoire, mais peut-être qu'elle peut servir à d'autres. Mon ex-mari n'a pas eu les épaules assez larges pour m'aider à traverser cette "épreuve".
Peut-être que ton conjoint sera lui assez solide, mais je te conseille ne ne surtout pas en faire ton confident, préserve-le au maximum, dis lui que tu l'aimes, que tu ne veux pas le quitter, que tu vas gérer seule ce qui t'arrives, et parle de ce problème avec tes amies et ton psy.

Bon courage
Revenir en haut
Sabine69
Bipote Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 30 Avr 2011
Messages: 1 260

MessagePosté le: Jeu 2 Oct 2014 - 12:50    Sujet du message: le couple... Répondre en citant

Bonjour Lalila,

Je partage entièrement l'avis de Feuilledarbre.

J'ai été infidèle à de nombreuses reprises, mon ex conjoint était au courant, et cela a détruit notre couple et l'a malheureusement fait beaucoup souffrir.

Toi seule peut juger de ce qui est bon pour ton couple ou non. Parles-en avec ton psy, il saura peut-être d'aider à savoir ce que tu veux vraiment.

Bon courage, pas facile comme situation!
Revenir en haut
Lalila
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 11 Sep 2014
Messages: 3

MessagePosté le: Ven 3 Oct 2014 - 11:06    Sujet du message: le couple... Répondre en citant

Un grand merci pour le temps que vous avez pris à me lire et me répondre.
Vos témoignages et votre recul sont un éclairage précieux... ils vont sûrement amorcer un début de réflexion et de retour à une réalité redoutée.
Pour l'instant, les sentiments sont trop forts de mon côté pour imaginer être a l'origine d'une "rupture" avec mon no 2... inconsciemment j'espère peut être que c'est lui qui parviendra a le faire.
Je me reconnais totalement dans cette idée d'être auto centrée, ce défaut d'empathie qui me caractérise habituellement.... comme si j'avais un droit au bonheur à m'octroyer... tout en ayant conscience d'une façon de penser différente, je n'arrive pas à faire autrement, et je garde un espèce de fantasme qu'il y aura un moyen de les garder tous les 2, dans un accord parfait. Quand je me relis, je vois bien que c'est n'importe quoi, mais je suis bloquée a cette étape dans le raisonnement! !!
Je suis envahie par une grande tristesse, je ne sais pas si elle est pathologique ou "normale". Je pleure beaucoup.
Je me suis toujours posée énormément de question sur l'amour, le couple... j'ai tellement d'amour à offrir, et tellement besoin d'en recevoir!!! Je m'interroge sur la notion d'exclusivité, l'idée d'une fidélité à toute épreuve... je suis prête bien sûr a ce que mon homme vive dez choses similaires, mais je ne sais pas si a long terme le couple le supporte... c'est très brouillon pour moi encore tout ça! Mon psy pense qu'il faut que je retrouve une stabilité amoureuse, une relation a 2... bien évidemment, ca ne me plaît pas du tout ;)
Être bipolaire est il lié a ce besoin d'amour et de reconnaissance? Suis je seulement une polyamoureuse?! Est ce lié au symptôme de l'hyper sexualité que d'avoir envie de se laisser aimer (et non seulement coucher...!!)
Merci encore de vous être intéressées à mon cas!!
Au plaisir de vous lire...
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 12:28    Sujet du message: le couple...

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Le forum des bipotes Index du Forum ->
Questions / Réponses
-> Entraide et soutien...
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Wikipedia | Psychomedia | Troubles-bipolaires.com | camh.ca - Le trouble bipolaire : Guide d'information | Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group Traduction par : phpBB-fr.com