Forum d'information, de psychoéducation et d'entraide pour les personnes avec un trouble bipolaire (maniaco-dépression).
Le forum des bipotes  Index du Forum FAQ Rechercher S’enregistrer Connexion

petite histoire

 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Le forum des bipotes Index du Forum ->
Questions / Réponses
-> Entraide et soutien...
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Brouillon
Bipote Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 20 Jan 2011
Messages: 539

MessagePosté le: Jeu 16 Oct 2014 - 10:02    Sujet du message: petite histoire Répondre en citant

Encore dans le brouillard, je viens de manquer un passage à l'acte, d'ailleurs je ne comprends pas d'être encore là. Je ne vais d'ailleurs pas trop mal, juste un peu étourdie et faible et interrogative ? Quelle suite à donner à ce qui ne devait pas avoir de lendemain ... Je n'ai pas sombré accablée par des ennuis insurmontables, juste pas eu la force d'avancer, juste envie de baisser les bras par lassitude. J'avais bien prévu un séjour en clinique pour le cas ou il aurait su ranimer la flamme, mais ça ne s'est pas fait, on ne m'a proposé au bout de cinq semaines qu'une chambre collective moi qui suis une vraie sauvageonne et ai besoin de pouvoir me retirer dans mon antre pour me ressourcer, j'ai peut être eu tord, mais le train est parti et je crois que de toute manière cela n'aurait pas changé grand chose. Ce matin, je suis encore là, le regard dans le vide, flânant dans le jardin humide ou scintillent quelques gouttes d'eau, c'est beau et ça m'indiffère, les carreaux sont sales. Appeler ma psy et me taire ou parler honteuse, il n'y a pas d'effroi en moi, pas de déferlement noir, juste une grande lassitude muette et pourtant ces quelques mots sur la feuille.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 16 Oct 2014 - 10:02    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
feuilledarbre
Bipote Diamant

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2008
Messages: 2 024

MessagePosté le: Jeu 16 Oct 2014 - 20:27    Sujet du message: petite histoire Répondre en citant

Bonjour Brouillon

Je ne voudrais pas laisser sans réponse ton message après l'avoir lu :-(
Je suis désolée que ta lassitude et ta tristesse soient si lourdes.
Est-ce que tu vas mieux ce soir ? Parfois la tombée de la nuit apporte du soulagement lorsqu'on est déprimé.

En tous cas, je pense qu'il faut que tu appelles d'urgence ta psy pour lui raconter ton état, et ce même si tu te sens "honteuse".
N'oublies pas que la honte que tu ressens n'est qu'un symptôme de ta dépression, elle ne repose sur rien, c'est juste une illusion.

Peut-être que tu pourrais voir avec elle comment changer d'air d'une autre façon ? N'as tu pas de la famille (frère, soeur), chez qui tu pourrais aller quelques jours ?

Bon courage brouillon, accroche-toi heure après heure et jour après jour jusqu'à ce que ça passe .. je t'envoie plein d'ondes de courage

Amicalement
feuilledarbre
Revenir en haut
Brouillon
Bipote Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 20 Jan 2011
Messages: 539

MessagePosté le: Ven 17 Oct 2014 - 10:40    Sujet du message: petite histoire Répondre en citant

Merci Feuilledarbre pour ton message. Je vois ma psychiatre demain, je viens de l'appeler, il y a eu un désistement, ça tombe bien on dira, reste à savoir si je parviendrais à lui en parler, je n'ai pas pu en parler hier à ma psychologue ... en fait, je ne vois pas bien ce qu'ils pourraient faire pour moi, je ne souhaite pas d'hospit. Enfin en novembre mon frère va venir, j'ai juste à laisser passer la crise jusque là. Encore merci pour ton mot touchant.
Revenir en haut
feuilledarbre
Bipote Diamant

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2008
Messages: 2 024

MessagePosté le: Ven 17 Oct 2014 - 19:46    Sujet du message: petite histoire Répondre en citant

Oui, comme tu dis, laisser passer la crise, Churchill appelait ça le "dark dog", moi j'appelle ça "faire le gros dos" ..

Savoir qu'une succession de jours noirs ou gris sombres est devant nous, qu'on ne sait pas combien de temps ça va durer .. qu'il n'y a rien à faire que d'accepter ce désespoir poisseux qui nous tombe dessus, le plus souvent sans raison particulière .. l'accepter parce que, si on se débat en essayant de lutter, par exemple en essayant de se raisonner, de trouver des raisons qui nous feraient dire que tout n'est pas noir, eh bien c'est pire que tout, on s'enfonce encore plus, comme dans des sables mouvants ...

Dans ces cas là, moi je me dis qu'il ne faut surtout pas que je réfléchisse.
Ni à l'existence en général, ni à ma vie en particulier, ni à la personne que je suis ou que je voudrais être, parce que la dépression eh bien ça déforme notre pensée en nous donnant un filtre noir sur toute chose, ça fausse notre raisonnement.
Et on a beau le savoir, avoir les infos théoriques sur les ruminations, les biais cognitifs, etc .. il n'empêche qu'éprouver des émotions négatives carabinées en permanence pendant de longues semaines, et essayer de s'en distancier et bien c'est usant.

La seule chose qui marche pour moi, dans les périodes de down sévère, c'est de me changer les idées : cinéma, séries a gogo (vive le streaming) , lecture... tout ce qui peut me projeter dans une autre vie que la mienne, parce que justement pendant ces périodes-là la mienne me désespère.

Je voulais partager ces pensées avec toi et aussi t'indiquer un post du Forum que je relis consciencieusement quand je vais mal :
http://bipotes.leforum.eu/t6812-Exercices-que-puis-je-faire-pour-prendre-soin-de-moi-meme-pour-passer-au-mieux-a-travers-cette-periode-difficile.htm

Tiens le coup Brouillon : une heure après l'autre, jusqu'au soir, jusqu'à la tombée de chaque nuit , jusqu'à ce que la vague passe ..

Amicalement
feuilledarbre
Revenir en haut
Brouillon
Bipote Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 20 Jan 2011
Messages: 539

MessagePosté le: Sam 18 Oct 2014 - 09:01    Sujet du message: petite histoire Répondre en citant

Merci Feuilledarbre pour ton message. Oui, faire le gros dos, c'est bien ça. Je m'abrutis devant l'écran de l'ordi ou de la télé, tout ça pour ne pas ressasser, je suis incapable de la moindre activité car je ne me concentre pas assez sur elle et me mets à gamberger des que je passe à l'action, drôle de paradoxe, sans oublier qu'il me manque l'énergie nécessaire, tout prend l'allure d'une montagne insurmontable et à le chic de plus de m'irriter au plus au point, bref de mauvaise humeur la bestiole. Enfin je vais attendre que le pic de la crise passe, le problème c'est que je suis plus ou moins en dépression depuis 4 ans maintenant ... ça fait long ... Il y a des moments supportables et d'autres moins ... mais je n'arrive jamais à sortir complètement la tête de l'eau, et ce malgré le soutien assidue de psychologue et psychiatre. Enfin demain est un autre jour, peut être qu'il me fera sourire enfin.
Revenir en haut
feuilledarbre
Bipote Diamant

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2008
Messages: 2 024

MessagePosté le: Sam 18 Oct 2014 - 09:38    Sujet du message: petite histoire Répondre en citant

Coucou Brouillon

En tous cas, s'il te plait, sois transparente avec ta psychiatre aujourd'hui, ok ? Essaie de ne pas faire comme avec ta psychologue ..
Raconte-lui tout sans penser à une quelconque honte ou quoi que ce soit, si tu as peur de ne pas pouvoir lui raconter le moment venu, peut être pourrais tu écrire 2-3 lignes sur une feuille et t'engager à lui donner ?

Parce que nous les Bipotes on est loin et on ne te connait que virtuellement, et tu le sais bien que c'est à elle qu'il faut tout raconter.

Bon courage Brouillon

Amicalement
feuilledarbre
Revenir en haut
Brouillon
Bipote Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 20 Jan 2011
Messages: 539

MessagePosté le: Sam 18 Oct 2014 - 19:25    Sujet du message: petite histoire Répondre en citant

Merci Feuilledarbre pour ta sollicitude. Oui j'ai pu en parler à ma psychiatre, elle m'a communiqué où je pouvais la joindre la semaine prochaine et je dois la contacter en cas de nouvelles pensées suicidaires pour une hospitalisation. Par loyauté je sais que je ne tenterais rien, c'est un genre d'engagement moral. Je vais attendre jusqu'à lundi ou mardi, et j'aviserais alors si je suis toujours en zone rouge, j'ai un bon indicateur, si je n'ai pas récupéré mes chiens qui sont en pension d'ici là, c'est que je n'aurais pas fait surface et qu'une hospitalisation sera préférable.
Bonne soirée à toi.
Revenir en haut
feuilledarbre
Bipote Diamant

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2008
Messages: 2 024

MessagePosté le: Sam 18 Oct 2014 - 23:08    Sujet du message: petite histoire Répondre en citant

Bon courage Brouillon, pense à ceux qui t'aiment et ceux que tu aimes et accroche- toi !

Si tu as un haut débit, la fibre ou l'adsl , les séries en streaming c'est bien aussi, pour surmonter la solitude et les journées grises... je parle d'expérience : en ce moment je dévore "Downtown abbey" et "Scandal"

Amicalement
feuilledarbre
Revenir en haut
mepine
Bipote Diamant

Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2012
Messages: 3 840

MessagePosté le: Sam 18 Oct 2014 - 23:34    Sujet du message: petite histoire Répondre en citant

Salut Brouillon,

Je suis contente d'apprendre que tu as parlé à ta psy! Je trouve ton état préoccupant, dans le sens où tu ne perçois pas d'amélioration depuis un bon bout de temps! Il doit bien y avoir quelque chose à faire. Déjà du point de vue du traitement, mais également de ton quotidien et des activités que tu peux pratiquer. Je pense que l'hospitalisation est une possibilité que tu devrais tenter: qu'as-tu à perdre? Si c'est une hospitalisation volontaire, tu sortiras quand tu voudras si vraiment cela ne te convient pas!

Il me semble avoir lu que tu as obtenu l'AAH: voilà encore une bonne chose, une inquiétude en moins!

Bon courage,

Mépine
Revenir en haut
Brouillon
Bipote Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 20 Jan 2011
Messages: 539

MessagePosté le: Dim 19 Oct 2014 - 06:46    Sujet du message: petite histoire Répondre en citant

Bonjour Feuilledarbre et Mépine, merci pour vos réponses, elles me donnent le sentiment d'être entendue et me sortent un peu de la solitude dans laquelle je me suis enfermée. Quand je ne vais pas bien, comme dit ma psychiatre, je fais la tortue et me réfugie dans ma carapace. Oui pour l'aah ça aurait dû me rassurer mais ça a plutôt eu l'effet inverse, comme la signature de mon état, il faut bien que j'accepte que je ne peux plus être celle que j'ai été, c'est un peu démoralisant mais je vais m'y faire, c'est aussi une opportunité de vivre autrement et de me consacrer à mes loisirs et à mes chiens. Pour l'hôpital, j'y ai déjà fait un séjour d'une semaine au mois de juillet, une première pour moi. Cela ne s'était pas trop mal passé bien que j'ai été dans le service des cas lourd par défaut de place dans le service plus léger, je n'ai pas eu de pensées suicidaires pendant cette semaine tant j'étais occupée à m'adapter au lieu, en un sens c'était reposant, mais j'avais été contente d'en ressortir. Alors je n'y suis pas farouchement opposée même si peu favorable. Comme tu dis Mépine je n'ai rien à perdre si je continue à broyer du noir comme je le fais, j'y retournerais. Pour les médicaments, je crois qu'on est arrivé à la limite des possibilités, j'ai un régulateur d'humeur, un anti-psychotique pour les angoisses et un anti-dépresseur. Avec plus d'anti-dépresseur, les angoisses me reprennent et je passe en phase mixte ... Ma psychiatre n'a rien su me proposer de plus hier, sauf des anxiolytiques mais je n'ai pas donné suite. J'ai bien des angoisses matinales mais elles passent assez vite en me levant. Sans doute, elles me fatiguent et me font mal démarrer la journée, mais je ne m'en rends même plus vraiment compte.
Bonne journée à vous et bon courage Feuilledarbre, tu sembles aussi fragilisée en ce moment à te plonger ainsi dans des séries à gogo.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 03:59    Sujet du message: petite histoire

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Le forum des bipotes Index du Forum ->
Questions / Réponses
-> Entraide et soutien...
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Wikipedia | Psychomedia | Troubles-bipolaires.com | camh.ca - Le trouble bipolaire : Guide d'information | Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group Traduction par : phpBB-fr.com