Forum d'information, de psychoéducation et d'entraide pour les personnes avec un trouble bipolaire (maniaco-dépression).
Le forum des bipotes  Index du Forum FAQ Rechercher S’enregistrer Connexion

diagnostiquée récemment

 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Le forum des bipotes Index du Forum ->
Questions / Réponses
-> Entraide et soutien...
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
cyrmatjoly
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 21 Oct 2014
Messages: 13

MessagePosté le: Mer 22 Oct 2014 - 00:52    Sujet du message: diagnostiquée récemment Répondre en citant

Bonsoir

J'ai écrit une "petite" (ironie) présentation => http://bipotes.leforum.eu/t16617-Nouvelle-bipolaire.htm

Comme expliqué dans cette présentation j'ai été diagnostiquée vendredi 17 octobre, et depuis ma principale occupation c'est d'analyser mes 10 dernières années afin de savoir quels choix et agissements sont naturels et lesquels sont dus à ma bipolarité.

Ça m'obsède ! ces 10 dernières années ont été carrément chaotique !!! j'ai arrêté les cours en 1ère alors que j'avais les capacités de continuer, j'ai papillonné d'aventures en aventures, j'ai rencontré des inconnus avec qui j'avais parlé mois d'une heure sur le net, je me suis scarifiée; j'ai été internée ... la relation avec mes parents (père bipolaire => diagnostiqué après suicide; mère démissionnaire) a toujours été houleuse et je n'ai plus de contact avec ma mère depuis 3 ans même si je la relance régulièrement. Pendant ces 10 ans j'ai vivoté à droite à gauche je squattai chez des potes, j'ai jamais vraiment bosser, des heures de ménages mais c'est tout.

L'année dernière pendant un phase de manie (avec recul et avis du psy), j'ai décidé sur un coup de tête d'ouvrir une auto-entreprise d'écrivain public. Je ne le regrette absolument rien au final je travaille, pas beaucoup mais je bosse et à domicile en plus ce qui me permet d'être là pour mes enfants (3 ans et demi et 3 mois et demi).

Mais voilà, avec le recul et même si ma vie n'a pas été top; j'avais quand même l'impression que ces "erreurs" étaient miennes.... aujourd'hui je n'en suis plus sûre...

J'ai l'impression d'avoir été contrôlée par cette maladie comme on le serait d'un parasite.

Merci de me dire si je suis la seule à ressentir ça et si c'est le cas comment avez-vous réussi à le gérer.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 22 Oct 2014 - 00:52    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
fontaine
Bipote Diamant

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mar 2008
Messages: 2 386

MessagePosté le: Mer 22 Oct 2014 - 08:26    Sujet du message: diagnostiquée récemment Répondre en citant

chercher à se comprendre est naturel, nécessaire je crois, surtout quand on est atteint de troubles du comportements.
mais je ne pense pas qu'il faille se torturer sur le passé, ressortir de vieilles douleurs.
tu peux protéger ton avenir en repérant des situations types que tu as plus de mal à gérer, repérer des tics et des tocs personnels signes de malaise, pour trouver, essayer de trouver de solutions pour les surmonter
c'est un peu dur à expliquer, les mots me manquent
simplement ,ne te tortures pas, utilise les leçons ton vécu pour mieux vivre par la suite
je suis aussi en auto entreprise pour aider une amie a faire vivre une boutique de chapellerie. pour mener une petite activité économique , il faut une petite structure, l'auto entreprise est un cadre très simple, tu peux y mettre fin à tout moment.
écrivain public est une activité qui se développe beaucoup en ce moment, il y a des besoins, de donner des mots à des personnes analphabètes ou maitrisant mal la langue.je trouve que c'est une belle vocation (moi j'appartiens à un atelier d'écriture)
bonne journée et bon courage
Anne.
Revenir en haut
feuilledarbre
Bipote Diamant

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2008
Messages: 2 024

MessagePosté le: Mer 22 Oct 2014 - 11:23    Sujet du message: diagnostiquée récemment Répondre en citant

Re-bonjour cyrmatjoly

Je crois que nous sommes nombreux ici à être passés après le choc du diagnostic par une phase de relecture du passé au travers de la grille "trouble bipolaire" : c'est vertigineux, on a un sentiment de perte d'identité, de confusion entre ce qui constitue notre "vraie personnalité" et les symptômes .

.. Les grandes joies que j'ai ressenties dans ma vie en étaient-elles vraiment ?
Est-ce que j'ai déjà connu le bonheur ou bien ... est-ce que ce n'était que de l'euphorie ?
Est-ce que j'ai été vraiment libre de faire les choix qui ont impacté ma vie ou est-ce que j'ai été esclave de mes pulsions ?

Il y a de quoi paniquer, crois moi je m'en souviens comme si c'était hier, au fond on ne sait plus qui on est.
Ça fait un peu ridicule de s'auto-citer, mais pour que tu comprennes je t'ai retrouvé mon 1er post de 2008 ici sur le Forum , où en "mode panique", j'utilisais presque les mêmes mots que les tiens

feuilledarbre a écrit:

Depuis quand ai-je le jugement faussé ? Est-ce que les joies que je ressens ne sont que de l'hypomanie ou des symptômes ? Comment pourrai-je me dire que mes émotions sont réelles et non pas dues à la maladie ?
Vais-je pouvoir reprendre mon boulot normalement ?
Avez-vous eu aussi du mal à accepter le diagnostic ? c'est un mélange de soulagement et de terreur !!!
Je revois ma psy dans 10 jours, elle attend le bilan sanguin pour doser au + juste depakote et lithium.
Oh s'il vous plait faites moi part d'expériences heureuses, de retour à la stabilité et à la sérénité, de reprise du boulot sans trop d'anicroches .. je suis terrorisée.


Alors 6 ans après, voici où j'en suis :
- J'ai repris le boulot en 2009 et n'ai pas eu de nouvel arrêt longue durée depuis
- Progressivement, grâce au traitement, à la psychoéducation, une hygiène de vie correcte, la méditation de pleine conscience, et aussi et surtout grâce au Forum qui m'a permis de me documenter sur la maladie, j'ai découvert un sentiment que je n'avais jamais connu en 40 ans de vie, qu'on pourrait nommer la "sérénité" ou quelque chose d'approchant
- je suis stabilisée depuis environ 2010 c'est à dire que je n'ai plus d'accès invalidants de up ou de down (j'arrive à les gérer)
- je suis revenue sur le forum en 2013 après la fameuse émission de France 5 " Bipolaire, de l'ombre à la lumière" , dans l'unique but de contribuer aux témoignages de personnes bipolaires stabilisées. A l'époque en 2008, le fait le lire des réponses de Bipotes stabilisés m'avait donné de l'espoir, donc je me suis dit que revenir sur le Forum était bien le moins que je pouvais faire.

Alors pour répondre à tes questions avec le petit recul que j'ai :

- Une personne avec des troubles bipolaires n'est pas une "bipolaire" , c'est une personne. Donc avant tout, une personnalité.
Moi je crois que l'humeur n'atteint pas notre personnalité, elle ne fait qu'amplifier certains de nos comportements.
Ici nous sommes tous extrêmement différents, la seule chose qui nous rassemble c'est la variation excessive de notre moral. Mais tu ne te résumes pas à ton moral : tu as tes talents, tes défauts, ton humour à toi, tes dons particuliers (bricolage ? musique ? écriture ?) , tes traumatismes, tes rêves ..

- Alors, oui, le déséquilibre chimique dont nous souffrons peut expliquer certains de nos comportements excessifs. Mais il ne commande pas et n'a jamais commandé nos émotions, notre intelligence et nos sentiments, qui nous appartiennent en propre.

- Est-ce que certains de nos choix ont été influencés par la maladie ? Peut-être... Mais est-ce que ce n'est pas le lot de l'humanité de voir ses choix influencés : pour certains par l'éducation, pour d'autres par des névroses ?...
L'avantage que nous avons, nous, à être conscients de notre trouble, c'est que nous sommes et serons plus vigilants.

Et parmi les choix que tu as fait, il y en a sûrement dont tu es fière : ton boulot, tes enfants, ton compagnon : concentre-toi sur ceux-là et accepte le reste ! Le passé est le passé comme le dit fontaine.

Aujourd'hui, tu reprends le gouvernail, comme on dit "aujourd'hui est le premier jour du reste de ta vie " .
Et comme le disait Bipote " on ne peut pas changer le flot des vagues, mais on eut apprendre à surfer" .

Je suis sûre qu'avec l'aide de ton psy et en parcourant les nombreuses et très riches informations du Forum, tu vas apprendre à surfer.

Amicalement
feuilledarbre
Revenir en haut
cyrmatjoly
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 21 Oct 2014
Messages: 13

MessagePosté le: Mer 22 Oct 2014 - 11:27    Sujet du message: diagnostiquée récemment Répondre en citant

Bonjour, Merci de m'avoir répondu.

C'est vrai que ça m'obsède mais je ne suis pas sûre que ça me torture je pense juste que j'ai vraiment besoin de comprendre, d'analyser et ququelque part d'intellectualiser tout ça. Si je passe par la réflexion je ne laisse pas mes sentiments prendre le dessus et je ne sombre pas.
C'est assez marrant parce que de toute ma vie je crois bien que c'est la première fois que j'arrive à faire ça. Et sur le sujet qui m'a empêché de le faire dans le passé. Je trouve ça assez cocasse... en même temps je me sens comme en flottement depuis l'annonce de ce diagnostic, là encore je ne me reconnais pas, j'arrive à prendre de la distance et raisonner autrement depuis quelques jours, comme si ça avait été un declic. Rien ne dit que ça va continuer ainsi.
Je pense aussi que comme c'est un "phénomène" qui se déclare souvent, comme ça a été le cas pour moi, à une période de construction affective, intellectuelle, et de vie tout simplement, l'adolescence, et qu'aujourd'hui je vais bientôt avoir 25 ans... j'ai l'impression que ma vie n'a pas été seulement la mienne et que cette construction du fait d'avoir été faussée pose problème. Je me dis que même si je suis sous traitement et en thérapie, même si avec patience et détermination je finis par me stabiliser, est-ce que cette construction si importante dans une vie ne va pas me faire défaut ?
C'est aussi pour ça que j'ai besoin de comprendre, analyser et souligner ce qui a pu être dans ma vie le comportement d'une jeune femme qui se construit réellement et ce qui a pu être le fait de ce trouble.
Revenir en haut
cyrmatjoly
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 21 Oct 2014
Messages: 13

MessagePosté le: Mer 22 Oct 2014 - 11:48    Sujet du message: diagnostiquée récemment Répondre en citant

Re Bonjour feuilledarbre

Après ta réponse hier soir je suis allée voir tes premiers posts, étant donné que je suis moi comme tu le dis au "premier jour du reste de ma vie" je suis allée voir le "premier jour du reste de ta vie" et effectivement je me suis retrouvée dans ce que tu disais. Ça m'a rassurée, je ne suis pas seule.
Je commence en effet à réussir à penser que je ne suis pas que ça, que je ne suis pas qu'un trouble. Mon compagnon ne serait pas tombé amoureux d'un trouble, mes fils ne sauteraient pas dans les bras d'un trouble, l'association qui me laisse gérer toute la logistique de cette assoc. Ne l'a pas laissé à un trouble... tout ça entre doucement...

J'ai aussi ce week-end et après auto-analyse de mon comportement passé, qu effectivement sans ces troubles je n'aurai peut-être pas mes enfants aujourd'hui, ni mon entreprise, et je n'aurai pas publié un recueil de poèmes... j'aime à croire que ce trouble m'a aussi apporté du bon.
Je n'arrive tout de même pas à oublier qu'il m'a arraché mon père mais avec des si, on ne refait pas le monde.
j'aime mes enfants et j'aime mon compagnon ils sont ma force comme ma faiblesse, ils sont mon moteur et ma détermination. C'est eux qui me sauveront, ils l'ont déjà fait, c'est pour eux que je suis allée consulter. A moi aujourd'hui de comprendre pour pouvoir me gérer. Le problème étant qu'aujourd'hui j'ai l'impression de ne plus me connaître et de ce fait comment pourrais je y voir les signes du crises si je ne sais pas ce qui est pas norme...
il est tôt cela fait à peine 5 jours, j'imagine que ça viendra avec le temps, les questions, elles, n'ont pas attendu.
Revenir en haut
feuilledarbre
Bipote Diamant

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2008
Messages: 2 024

MessagePosté le: Jeu 23 Oct 2014 - 00:26    Sujet du message: diagnostiquée récemment Répondre en citant

Re-bonjour cyrmatjoly

Tu te demandes "comment pourrais-je voir les signes de crise si je ne sais pas ce qui est ma norme ?"
Tu as raison, c'est tout l'enjeu d'apprendre à détecter ces signaux annonciateurs pour pouvoir déclencher son plan "up" ou son plan "down".
Par exemple dans mon cas un indice évident c'est le sommeil (réveils précoces et insomnie = up; hypersomnie=down).

Pour toi ce sera peut-être ça ou d'autres signes, mais tu le sauras dès que tu te seras un peu auto-observée pendant quelque temps.

Pour te donner des pistes, je te conseille d'aller lire le dossier "psycho-éducation" du forum :
http://bipotes.leforum.eu/t3000-Dossier-psycho-education-trouble-bipolaire-maniaco-depression.htm#p25020

ainsi que ce post intéressant sur certains outils comme le journal de l'humeur : http://bipotes.leforum.eu/t4869-Graphe-de-l-humeur.htm

Bonne soirée
feuilledarbre
Revenir en haut
fontaine
Bipote Diamant

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mar 2008
Messages: 2 386

MessagePosté le: Jeu 23 Oct 2014 - 08:12    Sujet du message: diagnostiquée récemment Répondre en citant

propos de feuilledarbre :
Une personne avec des troubles bipolaires n'est pas une "bipolaire" , c'est une personne. Donc avant tout, une personnalité.
Moi je crois que l'humeur n'atteint pas notre personnalité, elle ne fait qu'amplifier certains de nos comportements.
Ici nous sommes tous extrêmement différents, la seule chose qui nous rassemble c'est la variation excessive de notre moral. Mais tu ne te résumes pas à ton moral : tu as tes talents, tes défauts, ton humour à toi, tes dons particuliers (bricolage ? musique ? écriture ?) , tes traumatismes, tes rêves ..


oui, elle explique très bien.

bonjour à tous
Revenir en haut
cyrmatjoly
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 21 Oct 2014
Messages: 13

MessagePosté le: Jeu 23 Oct 2014 - 23:04    Sujet du message: diagnostiquée récemment Répondre en citant

Il est vrai que feuilledarbre a les mots justes pour apaiser les esprits embrouillés

Bonsoir
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 02:22    Sujet du message: diagnostiquée récemment

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Le forum des bipotes Index du Forum ->
Questions / Réponses
-> Entraide et soutien...
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Wikipedia | Psychomedia | Troubles-bipolaires.com | camh.ca - Le trouble bipolaire : Guide d'information | Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group Traduction par : phpBB-fr.com