Forum d'information, de psychoéducation et d'entraide pour les personnes avec un trouble bipolaire (maniaco-dépression).
Le forum des bipotes  Index du Forum FAQ Rechercher S’enregistrer Connexion

stress, créativité et hypomanie

 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Le forum des bipotes Index du Forum ->
Questions / Réponses
-> Entraide et soutien...
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Funnymoon
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 06 Oct 2014
Messages: 7

MessagePosté le: Jeu 23 Oct 2014 - 23:13    Sujet du message: stress, créativité et hypomanie Répondre en citant

Bonjour à tous,

je suis nouvelles sur ce forum. Je suis bipolaire type 2, diagnostiquée depuis 2 ans environ.
Après de nombreuses difficultés avec les médicaments pendant 1 an et demi. J'ai décidé d'arrêter depuis mai et cela a du moins permis de laisser derrière moi cette période sombre. De me restabiliser petit à petit et de nouveau avoir de l'énergie et de la force pour avancer.

Aujourd'hui je suis cherche à nouveau du travail. J'ai quasiment trouvé en fait. Mais j'ai peur du stress que cela commence déjà à faire ressurgir et du risque que cela entraine.

De plus ces derniers temps je remarque que je fais de nouveau des insomnies, et que j'ai une sorte de stress intense qui monte lorsque j'ai une activité créatrice (écrire un texte d'imagination, ou même préparer une présentation sur un sujet au choix pour un entretien d'embauche, ou travailler sur un projet de blog pro).

Je voudrais me protéger et me préserver autant que possible du stress, mais je veux pas renoncer à avoir des activités qui me permettrait de me réaliser.
Est ce que vous avez déjà vécu des choses similaires et comment gérez vous ces problématiques ? (Je vois de temps en temps une psychologue mais j'ai l'impression qu'elle sèche un peu face à cette problématique et qu'elle ne sait pas vraiment comment m'aider).
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 23 Oct 2014 - 23:13    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
fontaine
Bipote Diamant

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mar 2008
Messages: 2 386

MessagePosté le: Ven 24 Oct 2014 - 08:37    Sujet du message: stress, créativité et hypomanie Répondre en citant

bonjour funnymoontu semble avoir lâcher tout traitement, ce qui rend la prise en charge de ton stress plus difficile.
le matin je fais face à de très grosses angoisses, notamment les matins ou je décide de me consacrer à la peinture, c'est mon activité principale.
j'ai un traitement, des serestas, mais je peux être plier en deux par une main invisible.
hors traitement , j'ai aménagé mon appartement le plus chaleureusement possible, grigri et guirlande, quelques boudas, enfin tous ce qui symboliquement représente une protection
des huiles essentiels, de l'encens, beaucoup de musique.
des méthodes audio de relaxation
j'ai en plus de mes rendez vous chez le psychiatre, une psychothérapeute. malheureusement savoir les sources de mes angoisses, ne les guérissent pas.
le plus efficace, ce sont encore mes comprimés de seresta.
bon courage à toi
Revenir en haut
TheValuk
Bipote Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 24 Juil 2009
Messages: 1 361

MessagePosté le: Ven 24 Oct 2014 - 11:18    Sujet du message: stress, créativité et hypomanie Répondre en citant

Bonjour,

Je ne pourrai pas te conseiller par rapport à des stratégies de prévention/gestion des troubles sans traitement.
Pour moi c'est la base et j'imagine, sans vouloir être l'oiseau de mauvaise augure, que tu ne pourras sans doute pas faire exception à la règle.

L'avantage c'est que tu dis t'être "restabilisée". Avec plus d'énergie. Tant mieux, vraiment. Là tu es confrontée à la limite de cette manière de faire.

Peut-être que jusque là tu n'as pas eu la chance de trouver le psychiatre avec le bon traitement, et ça prend souvent du temps.
Sans forcément avoir une dose qui empêche de vivre, il y a peut-être des compromis à faire par rapport à ça. De nombreux bipolaires ne se coupent pas de leurs émotions à cause du traitement et parviennent à un certain équilibre même si ce n'est jamais parfait.

Bon courage.
Revenir en haut
Deroute
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 22 Sep 2011
Messages: 251

MessagePosté le: Ven 24 Oct 2014 - 13:35    Sujet du message: stress, créativité et hypomanie Répondre en citant

Slt Funnymoon,

Il y a des activités qui induisent le stress (de par leur nature, donc déjà pas évident, voir à éviter) et d'autres où généralement, ça ne devrait pas être le cas, et ce sont nous même qui l’induisons.

Je crois que l'idée serait de se cadrer soi-même avec des règles et manières de faire, genre ; éviter d'appréhender avant et d'être encore dedans après (ex : je suis dans mon lit et je gamberge à mes projets, pareil dès que j'ouvre les yeux), vouloir aller plus vite que la chanson, procrastiner,...etc

Encore une question de lâcher prise, comme pour beaucoup de choses je crois.

Penser à ce donner des temps imparti, des horaires, et dire stop quel que soit ce qui à été fait (de toutes façons si tu finis par être HS parce que tu culpabilises ou que ce n'est pas bien ou pas assez, t'aura absolument rien gagné et même perdu pour la suite), et faire ton planning pour le lendemain en te disant que ce que tu notes, c'est ce que tu n'auras pas à penser d'ici là, tu peux zapper comme le coeur plus serein comme ça.

Puis embrayer sur des choses dont tu sais qu'elles te changeront les idées et/ou t’apporteront du bien, tu n'en seras que plus en forme pour le lendemain.

Enfin voili, ce sont des choses que j'essaie d'appliquer au mieux quand je suis stable et veux le rester au mieux, et de toutes manières, ça vaut aussi pour tous en général (sans être bipo et sans aborder le côté medoc)
Revenir en haut
Funnymoon
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 06 Oct 2014
Messages: 7

MessagePosté le: Mar 28 Oct 2014 - 00:01    Sujet du message: stress, créativité et hypomanie Répondre en citant

Merci Deroute pour ta réponse. Pour une fois que quelqu'un n'en revient pas à une réponse avec les médicaments. :)
Deroute a écrit:

Je crois que l'idée serait de se cadrer soi-même avec des règles et manières de faire, genre ; éviter d'appréhender avant et d'être encore dedans après (ex : je suis dans mon lit et je gamberge à mes projets, pareil dès que j'ouvre les yeux), vouloir aller plus vite que la chanson, procrastiner,...etc



Du coup j'ai des questions sur tes méthodes ! Ma problématique est justement comment faire pour éviter d'appréhender avant et d'être encore dedans après ? Ne pas vouloir aller plus vite que la chanson, ne pas procrastiner ? ... Car dire à un procrastinateur de ne pas procrastiner, c'est comme dire à un dépressif de ne pas déprimer non ? ;)

Mais s'il vous plait pour la suite pas de moralisation avec les médocs. Ce n'est pas comme si je n'avais pas essayé, ce n'est pas comme si les médicaments ne m'avaient pas fait beaucoup de mal et ce n'est pas comme si j'étais dans une situation grave. Je suis stressée c'est vrai, j'ai plus de mal à m'endormir qu'il y a 15 jours. Je suis un peu décalée. Mais on peut essayer de se servir de ses ressources naturelles avant de direct puiser dans les médocs non ? surtout si le problème est à priori vivable. :) Ce qui m'intéresse ce sont les autres ressources. J'ai une bipolarité relativement légère et des périodes de rémissions longues. Les médoc peuvent (et on pu) agraver les choses. C'est une décision bien réfléchie.
Donc je ne vois pas l'intéret de prendre des médoc alors que je ne me sens pas triste, et que j'ai un fonctionnement normal.
Encore aujourd'hui à une formation sur l'image qu'on donne j'ai donné l'impression aux gens d'être calme et patiente.
Je n'ai pas envie de détruire cet équilibre fragile avec des expériences médicamenteuses hasardeuses pour l'instant.
Revenir en haut
Funnymoon
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 06 Oct 2014
Messages: 7

MessagePosté le: Mar 28 Oct 2014 - 00:08    Sujet du message: stress, créativité et hypomanie Répondre en citant

fontaine a écrit:

le matin je fais face à de très grosses angoisses, notamment les matins ou je décide de me consacrer à la peinture, c'est mon activité principale.


Merci fontaine. Cela m'interpelle que tes angoisses remontent notamment au moment de te consacrer à la peinture. Est ce que cela a toujours été le cas dans ta vie. Ou cela n'arrive que dans certaines "phases" ?

On entend souvent que les bipolaires sont très créatifs en phase manique / hypomaniaque. Est ce que vous l'avez constaté pour vous ?
Revenir en haut
Team bipote
Bipote Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 13 Avr 2014
Messages: 863

MessagePosté le: Mer 29 Oct 2014 - 01:38    Sujet du message: stress, créativité et hypomanie Répondre en citant

Bonjour Funnymoon,

Peux-tu nous en dire un peu plus sur toi dans la rubrique "Présentation"? C'est l'usage sur le forum.

La team bipote
Revenir en haut
TheValuk
Bipote Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 24 Juil 2009
Messages: 1 361

MessagePosté le: Mer 29 Oct 2014 - 11:38    Sujet du message: stress, créativité et hypomanie Répondre en citant

Bonjour,

Citation:
Merci Deroute pour ta réponse. Pour une fois que quelqu'un n'en revient pas à une réponse avec les médicaments. :)


Citation:
Merci fontaine.


Funnymoon, j'ai envie de te dire que j'existe et que malgré un message qui ne t'a manifestement pas convenu, je ne me permettais pas de te faire la morale dont tu parles. J'émettais simplement mon avis sur la question. Ta question pour le coup.
Je ne crois pas avoir été irrespectueux mais en te lisant j'ai clairement l'impression que tu n'apportes de la considération que pour ceux (celles) qui vont dans ton sens.

Bonne journée.
Revenir en haut
fontaine
Bipote Diamant

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mar 2008
Messages: 2 386

MessagePosté le: Mer 29 Oct 2014 - 17:44    Sujet du message: stress, créativité et hypomanie Répondre en citant

bonjour funnymoon

la prise de médicament reste un choix personnel.
pour ma part, je suis médicalisée, mon cerveau serait dans une totale confusion sans traitement.
mes angoisses le matins existent depuis longtemps, mais je ne serais dater leurs apparitions.
c'est lié à des souvenirs personnels, un sentiment d'abandon quand tout le monde part et que je reste seule.
c'est très fort.
de fait je ne vois plus ma famille depuis longtemps, ce sentiment d'abandon n'est pas que virtuel, il est réel, malgré toute l'attention de mon mari.
je m'accroche à la vie notamment en peignant.
mais j'investie beaucoup dans la peinture, je me demande beaucoup au niveau du résultat, persuader que réussir en peinture est une façon d'avoir des amis, d'être entouré.
tu vois, je ne suis pas dupe, je connais mes mécanismes qui tournent autour de l'idée d'abandon/reconnaissance.
mais chez moi, connaitre n'apporte pas de guérison.
pas plus que l'idée de lâcher prise, de ne pas me soucier du résultat, du jugement des autres.
je travaille beaucoup mentalement sur ce point sans trop de réussite, mais j'essaie.
les bipolaires sont ils plus créatifs ? la question m'importe peu (nous sommes plus sensible, les carrières artistiques nous attirent peut être plus)
j'ai des années de psychothérapies derrières moi.
j'ai un mari très gentil.
j'ai appris qu'on pouvais facilement empirée sa vie, les améliorations sont plus difficiles
alors je m'accroche, j'ai d'être le plus zen possible, tasse de thé et petits gâteaux
quand on est fragile , il est important de faire la liste de ses petits (ou grands plaisirs) pour s'appuyer dessus.
je te souhaite une bonne journée.
Revenir en haut
Funnymoon
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 06 Oct 2014
Messages: 7

MessagePosté le: Sam 1 Nov 2014 - 16:02    Sujet du message: stress, créativité et hypomanie Répondre en citant

The Valuk...Il n'y a pas de "mon sens". Je pose une question, et tu n'y as pas répondu. Tu as émis un jugement sur ma manière de faire (ou comme tu dis un avis sur ma question). Avis que je ne demandais pas et qui a eu un impact négatif sur moi.

Je cherchais à savoir comment des personnes bipolaires luttait contre le stress (hors médicaments). D'ailleurs, qu'on soit sous traitement ou pas cette lutte reste d'actualité. Donc effectivement j'ai préféré ne pas commenter ton commentaire car il m'a blessé et que je n'ai pas besoin de ça. Cela n'a rien de malveillant. Je suppose que tu peux comprendre ça.

Exemple : si je demande à quelqu'un un conseil pour mes recherches de boulot et qu'il me dit "de toute façon ça sert à rien que tu cherches du boulot tu pourras pas le garder"... Il est hors sujet. je lui ai demandé un conseil pour une chose précise et m'en donner sur autre chose c'est une façon de ne pas respecter mon choix, ici chercher du travail. C'est généralement irrespectueux de donner des conseils aux gens sur tout et n'importe quoi quand ils n'ont pas sollicité ce conseil.

TheValuk a écrit:


J'émettais simplement mon avis sur la question. Ta question pour le coup.
Je ne crois pas avoir été irrespectueux mais en te lisant j'ai clairement l'impression que tu n'apportes de la considération que pour ceux (celles) qui vont dans ton sens.
.



Quant à mon commentaire et le fait de me faire la morale il ne t'était pas spécifiquement destiné. Je voyais le truc venir et j'y ai été assez confronté et blessé comme ça. C'est juste pour me protéger, pas pour blesser qui que ce soit.
Revenir en haut
g g
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 25 Jan 2012
Messages: 235

MessagePosté le: Sam 1 Nov 2014 - 17:16    Sujet du message: stress, créativité et hypomanie Répondre en citant

Bonjour , Funnymoon , ce message pour dire qu'il y a au moins une bipo inscrite sur ce forum ( meme si je participe pas ou peu depuis déjà pas mal de temps ) qui ne prend aucun médicament spécifique , je me contente de 2 gélules d' oméga 3 , cela peut éventuellement en laisser certains sceptiques , chacun voit comme l'on dit " midi à sa porte " en tous les cas les 3 différents régulateurs d'humeur que l'on m'a fait essayer , je ne les ai pris qu'au plus quelques mois pour le premier , un peu plus pour le deuxième et quasiment juste le temps de ma dernière hospitalisation pour le dernier ( il y aura 5 ans fin novembre ) ; je ne prétend pas etre " stabilisée " , comme le veut l'expression souvent employée , je ne souhaite meme pas y penser , j'essaie de " faire avec " au quotidien , et avec effectivement le moins possible de stress , je ne travaille plus et c'est pour moi un facteur d'équilibre important , je me repose dès que j'en ait besoin , évite le plus possible les contrariétés ( je vis seule avec mes chiens et mes chats ) n'ai plus qu'une amie qui me connait bien ( les autre j'ai " tourné la page " ) depuis plus de 20 ans et qui me téléphone tous les soirs quasiment , on parle de tout et de rien sans contrainte ( je pense , du moins pour ce qui me concerne ) de toutes les façons , j'ai toujours été assez sauvage ... , par ailleurs , je n'ai plus de famille digne de ce nom ... C'est certainement , je le conçois , plus facile de vivre un peu ainsi bien évidemment à mon age que pour quelqu'un de jeune ; j'accorde aussi beaucoup d'importance à ce qu'on veut bien appeler l'hygiène de vie : alimentation saine ( ai la " chance " de ne pas avoir " d'addictions " ) , bio autant que faire se peut , sommeil à volonté que j'ai mis des mois à retrouver de qualité satisfaisante pour mon équilibre , après ma dernière prise " forcée " de médicament , je fais aussi 2 ballades journalières d'au moins une heure chacune ( cela oxygène le corps et la tete ) ... J'essaie de ruminer le moins possible , je coupe court le plus rapidement possible , et à ma façon la plupart du temps j'essaie aussi de positiver et de relativiser . Enfin chacun ses méthodes ... Ce témoignage pour au moins que tu trouves ici une personne qui pense un peu comme toi , qu'il est appréciable de " vivre " , si l"on peut se le permettre , sans ces médicaments dont on a pu et du supporter un temps les effets que je n'hésite pas à qualifier pour ce qui me concerne de délétères ... Bonne continuation et bon courage .. g g
Revenir en haut
Team bipote
Bipote Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 13 Avr 2014
Messages: 863

MessagePosté le: Sam 1 Nov 2014 - 21:19    Sujet du message: stress, créativité et hypomanie Répondre en citant

Bonsoir Funnymoon

Nous te renouvelons notre demande de poster dans la rubrique "présentation" comme c'est l'usage pour les nouveaux membres sur le forum. 

Nous t'invitons de manière générale à respecter les principes de la Charte du forum:

Citation:

 Merci de respecter la Nétiquette des forums et la politesse en particulier : dire bonjour en début de message, se présenter dans la rubrique présentation, remercier un contributeur qui répond utilement à une de vos questions, constituent des règles universelles de courtoisie.
 Une bonne communication est celle qui permet à tout le monde de dire ce qu'il pense et ressent tout en respectant ce que l'autre pense et ressent


La team bipote
Revenir en haut
TheValuk
Bipote Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 24 Juil 2009
Messages: 1 361

MessagePosté le: Dim 2 Nov 2014 - 12:13    Sujet du message: stress, créativité et hypomanie Répondre en citant

Citation:
The Valuk...Il n'y a pas de "mon sens". Je pose une question, et tu n'y as pas répondu. Tu as émis un jugement sur ma manière de faire (ou comme tu dis un avis sur ma question). Avis que je ne demandais pas et qui a eu un impact négatif sur moi.


Le but, aussi, c'est d'approfondir un sujet pour envisager tous les angles. Et effectivement j'ai abordé le problème des médicaments pour soulever les limites de l'"auto-gestion" du trouble bipolaire.
Ce n'est pas un jugement, je répète. Tu fais ce que tu veux, et je suis désolé si ça a eu un impact négatif sur toi.

De plus même si tu as précisé que les médicaments n'étaient pas ta "tasse de thé", tu n'as pas pas explicitement demandé à ce que l'on s'abstienne strictement d'en parler. Et quand bien même, un forum reste un forum où les avis sur n'importe quel sujet sont inévitables et sains.
Sinon, à quoi bon poster sur un lieu public si on ne veut pas lire toutes les réponses.
Revenir en haut
Deroute
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 22 Sep 2011
Messages: 251

MessagePosté le: Dim 2 Nov 2014 - 15:06    Sujet du message: stress, créativité et hypomanie Répondre en citant

Slt funnymoon,

houlala, à part ce que je t'ai écris, je n'ai pas plus de méthode que d'essayer ça (ce qui me donne quand même des resultats), ça n'est pas manque d'avoir cherché, et si il y avait une méthode universelle et miracle je le saurais! lol

Donc là, je ne te serais pas d'une grande aide, ceci dit, je crois que le "lâcher prise" et même la procrastination sont des choses qui se travaille indépendamment aussi, puisqu'il ne faut pas avoir un trouble bipo pour ça.

Pour la comparaison que tu fais entre procrastination et dépression (bipo ou majeur), perso je pense que la différence est que la procrastination reste un symptôme psychologique et non pas une maladie (même passagère comme une dépression qui joue aussi sur la neurobiologie), par contre elle peut y contribuer.

Pour la procrastination, la peur de l’échec est une raison qui revient souvent, entre autres.

En même temps, vu que ton sujet évoque aussi le côté créatif, moi qui suis musicien et donc qui en connait bien d'autre et aussi d'artiste dans d'autre domaine, je peux te dire que la créativité va et viens, bipo ou pas!

Donc encore une raison de plus de ne pas se mettre la pression, mais juste essayer d'accepter que la créativité, ça n'est pas quelque chose de ponctuel comme un horaire de travail et de productivité journalier. (j'aimerai bien pourtant! lol )

PS : fait un copié/collé de ton premier post dans présentation, pour la forme, perso ça m'en parait une ;-)

Merci team bipote :-)

Citation:

Du coup j'ai des questions sur tes méthodes ! Ma problématique est justement comment faire pour éviter d'appréhender avant et d'être encore dedans après ? Ne pas vouloir aller plus vite que la chanson, ne pas procrastiner ? ... Car dire à un procrastinateur de ne pas procrastiner, c'est comme dire à un dépressif de ne pas déprimer non ? ;)

Mais s'il vous plait pour la suite pas de moralisation avec les médocs. Ce n'est pas comme si je n'avais pas essayé, ce n'est pas comme si les médicaments ne m'avaient pas fait beaucoup de mal et ce n'est pas comme si j'étais dans une situation grave. Je suis stressée c'est vrai, j'ai plus de mal à m'endormir qu'il y a 15 jours. Je suis un peu décalée. Mais on peut essayer de se servir de ses ressources naturelles avant de direct puiser dans les médocs non ? surtout si le problème est à priori vivable. :) Ce qui m'intéresse ce sont les autres ressources. J'ai une bipolarité relativement légère et des périodes de rémissions longues. Les médoc peuvent (et on pu) agraver les choses. C'est une décision bien réfléchie.
Donc je ne vois pas l'intéret de prendre des médoc alors que je ne me sens pas triste, et que j'ai un fonctionnement normal.
Encore aujourd'hui à une formation sur l'image qu'on donne j'ai donné l'impression aux gens d'être calme et patiente.
Je n'ai pas envie de détruire cet équilibre fragile avec des expériences médicamenteuses hasardeuses pour l'instant.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 07:12    Sujet du message: stress, créativité et hypomanie

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Le forum des bipotes Index du Forum ->
Questions / Réponses
-> Entraide et soutien...
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Wikipedia | Psychomedia | Troubles-bipolaires.com | camh.ca - Le trouble bipolaire : Guide d'information | Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group Traduction par : phpBB-fr.com