Forum d'information, de psychoéducation et d'entraide pour les personnes avec un trouble bipolaire (maniaco-dépression).
Le forum des bipotes  Index du Forum FAQ Rechercher S’enregistrer Connexion

Troubles bipolaires et violence

 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Le forum des bipotes Index du Forum ->
Questions / Réponses
-> Entraide et soutien...
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
luciel
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 27 Nov 2013
Messages: 344

MessagePosté le: Jeu 30 Oct 2014 - 09:48    Sujet du message: Troubles bipolaires et violence Répondre en citant

Bonjour à tous,

Je voulais savoir si vous aussi vous avez parfois des accès de violence physique, d'impulsivité terrible qui vous dépassent sur le moment. Comme pas mal de bipolaires que j'ai rencontrés, j'étais une enfant surdouée pas suivie et j'ai subi du harcèlement physique et moral de mes 9 ans à mes 14 ans : jambe cassée, câble de vélo enfoncé dans la main, insultes,etc. Je me sentais très isolée et ma seule réponse (ils étaient stupides et les mots n'avaient pas de prise sur eux) ne pouvait être que les coups que je leur rendais. J'ai tu ce douloureux épisode de ma vie jusqu'à mon internement en 2013 où tout est ressorti... par l'étranglement d'un autre malade avant d'être ceinturée par des infirmiers.
Lorsque je me sens en situation d'infériorité ou de stress et de fatigue trop grande, je casse tout et j'agresse. Et j'oublie... J'ai travaillé un peu cette dernière année pour avoir un CIF et pouvoir faire une formation. Mais à la fin du CDD en septembre, j'étais épuisée et physiquement et moralement : patron stressant et odieux, trop de speed depuis un an et ma sortie de clinique, des angoisses sur mon avenir incertain. Bref, le 1er octobre, ma compagne rentre à la maison fatiguée, me parle un peu sèchement et je démarre au quart de tour. J'ai hurlé et tout cassé. Je calcule que ça m'est arrivé une vingtaine de fois au minium dans ma vie. Deux fois, j'ai agressé des gens qui me parlaient mal dans le métro et j'ai failli me retrouver en garde à vue.
Ca me fait peur et je me dis que si c'est comme ça lors de ma formation, si je n'arrive pas à gérer mon stress, je risque d'avoir de gros problèmes. La psychiatre m'a dit hier au CMP que je dois travailler sur l'estime de soi avec ma psychologue.
Et reprendre méditation et yoga. Mais je me demande si ça suffira...
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 30 Oct 2014 - 09:48    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Jacquote
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 28 Sep 2013
Messages: 142

MessagePosté le: Jeu 30 Oct 2014 - 21:11    Sujet du message: Troubles bipolaires et violence Répondre en citant

Bonjour Luciel, J'ai eu des épisodes de violence contre mon fils quand il était enfant il y a longtemps, que je ne pouvais évidemment pas contrôler. J'ai une culpabilité qui ne me quitte pas, bien qu'en ayant parlé avec lui, adulte maintenant, et qu'il ne m'en veut pas parce que j'étais malade, mais bon, je n'en suis pas persuadée. Mon plus jeune fils, bi-polaire lui aussi, est très violent, un rien le met dans des états incroyables, en général maintenant il s'excuse et va s'isoler dans une autre pièce pour crier et taper sur les meubles quand quelque chose l'a fortement contrarié. Ceci dit il est sous Tégrétol. Je pense que le travail sur l'estime de soi, la méditation et le yoga ne sont pas suffisants et qu'il te faut un thymo-régulateur pour t'aider à modérer cette agressivité au quart de tour que tu as en toi. Je te souhaite bon courage. Jacquote
Revenir en haut
sharissa
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2013
Messages: 177

MessagePosté le: Jeu 30 Oct 2014 - 21:35    Sujet du message: Troubles bipolaires et violence Répondre en citant

avant d être diagnostiquée j'ai défoncé une porte , au sens propre du terme pour aller filer une tarte à mon fils qui était de l'autre coté de la porte, je ne lui ai pas mis la tarte, la violence de mon geste m'a calmé, mais il est vrai que dans mes périodes de manie j'ai des tendances d’agressivités verbales faciles rarement physique mais c'est pas l'envie qui me manque
Revenir en haut
fontaine
Bipote Diamant

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mar 2008
Messages: 2 386

MessagePosté le: Ven 31 Oct 2014 - 08:21    Sujet du message: Troubles bipolaires et violence Répondre en citant

tes colères me font penser à celles de mon père
dont j'ai un peu héritée, dans une moindre mesure.
il m' a complètement traumatisé et n'a jamais demandé de pardon.
ce schéma m'a poussé à beaucoup me faire suivre pour éviter les dégâts.
donc en plus de mon psychiatre, j'ai une psychothérapie.
c'est vrai que je cherche dans les connaissances orientales, a apprendre à avoir de la distance, a cultiver une certaine sérénité.
je suis aussi sous xeroquel
gérer sa violence intérieure demande en effet un très gros travail , avec l'impression d'un total échec en cas de crise.
pourtant il faut penser que l'on va vers l'amélioration, réfléchir sur la raison du pétage de plomb et les méthodes d'évitements
ce que l'on appelle la thérapie comportementale (demande des renseignements à ton psy)
fait ta formation que tu sembles avoir tant désiré, ce serait dommage de laisser passer l'occasion.
bon courage, anne.
Revenir en haut
luciel
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 27 Nov 2013
Messages: 344

MessagePosté le: Ven 31 Oct 2014 - 09:38    Sujet du message: Troubles bipolaires et violence Répondre en citant

Jacquote a écrit:
Bonjour Luciel, J'ai eu des épisodes de violence contre mon fils quand il était enfant il y a longtemps, que je ne pouvais évidemment pas contrôler. J'ai une culpabilité qui ne me quitte pas, bien qu'en ayant parlé avec lui, adulte maintenant, et qu'il ne m'en veut pas parce que j'étais malade, mais bon, je n'en suis pas persuadée. Mon plus jeune fils, bi-polaire lui aussi, est très violent, un rien le met dans des états incroyables, en général maintenant il s'excuse et va s'isoler dans une autre pièce pour crier et taper sur les meubles quand quelque chose l'a fortement contrarié. Ceci dit il est sous Tégrétol. Je pense que le travail sur l'estime de soi, la méditation et le yoga ne sont pas suffisants et qu'il te faut un thymo-régulateur pour t'aider à modérer cette agressivité au quart de tour que tu as en toi. Je te souhaite bon courage. Jacquote


J'ai un thymo-régulateur, tu sais. Je suis suivie. C'est ça qui est ennuyeux.
Revenir en haut
luciel
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 27 Nov 2013
Messages: 344

MessagePosté le: Ven 31 Oct 2014 - 09:46    Sujet du message: Troubles bipolaires et violence Répondre en citant

fontaine a écrit:
tes colères me font penser à celles de mon père
dont j'ai un peu héritée, dans une moindre mesure.
il m' a complètement traumatisé et n'a jamais demandé de pardon.
ce schéma m'a poussé à beaucoup me faire suivre pour éviter les dégâts.
donc en plus de mon psychiatre, j'ai une psychothérapie.
c'est vrai que je cherche dans les connaissances orientales, a apprendre à avoir de la distance, a cultiver une certaine sérénité.
je suis aussi sous xeroquel
gérer sa violence intérieure demande en effet un très gros travail , avec l'impression d'un total échec en cas de crise.
pourtant il faut penser que l'on va vers l'amélioration, réfléchir sur la raison du pétage de plomb et les méthodes d'évitements
ce que l'on appelle la thérapie comportementale (demande des renseignements à ton psy)
fait ta formation que tu sembles avoir tant désiré, ce serait dommage de laisser passer l'occasion.
bon courage, anne.


merci, ma chère fontaine. Je fais une TCC depuis décembre, et je reviens de loin, tout n'est pas réglé, notamment l'estime de soi : vécu 5 ans avec une perverse narcissique alcoolique et violente, humiliations au travail, des "rabaissements" depuis toujours... Il faut dire que je n'ai été hospitalisée qu'à 48 ans, de toutes mes forces, je refusais ma maladie. On a essayé sur moi Dépakote, Téralithe, Abiilify, Xeroquel : tous ont eu des effets secondaires affreux. Seule le Lamictal me va. Et la méditation, j'ai du mal à m'y tenir en ce moment. Mais j'ai honte de ces moments, il faut que je trouve avec ma psychologue des méthodes d'évitement. Là, je ne travaille plus depuis le 30 septembre jusqu'à mi-janvier, je vais aller faire du yoga.
Revenir en haut
Deroute
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 22 Sep 2011
Messages: 251

MessagePosté le: Ven 31 Oct 2014 - 10:27    Sujet du message: Troubles bipolaires et violence Répondre en citant

Slt Luciel,

je pense qu'il y aurai un travail psychologique à faire du côté de ton enfance/ado (perso ça m'a bien aidé déjà), ceci dit, ça n'est pas parce qu'il y a une prise de conscience que tout sera résolu malheureusement, mais ça apporte déjà une meilleur connaissance de soi et donc de mieux fonctionner.

Côté thérapie, les thérapies cognitives et comportementale sont très bien puisqu'elle s'applique au présent, et donc surtout à penser à mettre en œuvre au quotidien ; mettre en place au mieux avec le temps des automatismes et modes de réaction en prenant conscience et donc pour anticiper.

Perso, j'ai arrêté d'être suivi par un psychologue (seulement un psychiatre) puisque je me connais maintenant assez bien pour réagir au mieux à ce qui se passe en moi. (côté bipo, la psychoéducation apporte du bien aussi)

C'est clair, il n'y a pas de miracle non plus, et j'ai souvent tendance à dire : "chassez le "naturel" et il revient au galop" ou "On ne change pas mais on s'améliore" (a savoir aussi ce qui tient du tempérament ou de la bipo)

Mais ça n'est pas négatif, c'est juste une manière de me faire penser a anticiper et/ou de prendre conscience avant de partir en vrille ou pétage de plomb. ( et pour les débuts de phase au mieux)

Mais pour revenir aux colères, on parle et revient souvent sur tout ce qui est courants de meditation/relaxation ; c'est clair, c'est très bien.

Mais toute colère n'est pas forcément injustifiée (parfois le prob n'est que dans l'intensité), et quand elle est légitime, ça n'est pas toujours une bonne idée de la brider complètement ; et c'est pas mal non plus d'essayer de la détourner pour la décharger/libérer dans des activités sportives et physique.

Enfin bref, je crois que c'est une question de se connaitre au mieux pour anticiper les mauvaises perceptions (de soi et des autres)et modes de réactions.
Revenir en haut
luciel
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 27 Nov 2013
Messages: 344

MessagePosté le: Ven 31 Oct 2014 - 10:57    Sujet du message: Troubles bipolaires et violence Répondre en citant

Deroute a écrit:
Slt Luciel,

je pense qu'il y aurai un travail psychologique à faire du côté de ton enfance/ado (perso ça m'a bien aidé déjà), ceci dit, ça n'est pas parce qu'il y a une prise de conscience que tout sera résolu malheureusement, mais ça apporte déjà une meilleur connaissance de soi et donc de mieux fonctionner.

Côté thérapie, les thérapies cognitives et comportementale sont très bien puisqu'elle s'applique au présent, et donc surtout à penser à mettre en œuvre au quotidien ; mettre en place au mieux avec le temps des automatismes et modes de réaction en prenant conscience et donc pour anticiper.

Perso, j'ai arrêté d'être suivi par un psychologue (seulement un psychiatre) puisque je me connais maintenant assez bien pour réagir au mieux à ce qui se passe en moi. (côté bipo, la psychoéducation apporte du bien aussi)

C'est clair, il n'y a pas de miracle non plus, et j'ai souvent tendance à dire : "chassez le "naturel" et il revient au galop" ou "On ne change pas mais on s'améliore" (a savoir aussi ce qui tient du tempérament ou de la bipo)

Mais ça n'est pas négatif, c'est juste une manière de me faire penser a anticiper et/ou de prendre conscience avant de partir en vrille ou pétage de plomb. ( et pour les débuts de phase au mieux)

Mais pour revenir aux colères, on parle et revient souvent sur tout ce qui est courants de meditation/relaxation ; c'est clair, c'est très bien.

Mais toute colère n'est pas forcément injustifiée (parfois le prob n'est que dans l'intensité), et quand elle est légitime, ça n'est pas toujours une bonne idée de la brider complètement ; et c'est pas mal non plus d'essayer de la détourner pour la décharger/libérer dans des activités sportives et physique.

Enfin bref, je crois que c'est une question de se connaitre au mieux pour anticiper les mauvaises perceptions (de soi et des autres)et modes de réactions.


Bonjour et merci de ton message. Je fais déjà une TCC mais c'est long, on a déjà dû remonter à l'adolescence pour comprendre ma bipolarité. je vais aussi refaire du sport mais je suis tellement fatiguée...
Revenir en haut
Madmod
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 29 Juil 2014
Messages: 29

MessagePosté le: Ven 31 Oct 2014 - 12:54    Sujet du message: Troubles bipolaires et violence Répondre en citant

Bonjour Luciel, Bonjour à tous,
...j'avoue... j'ai fondu en larmes en lisant ton post... la période n'est pas spécialement facile (quelques mois seulement que j'ai appris être malade après 20 ans de up/down, et entrain de me séparer de mon mari, en lui laissant mes 2 enfants en bas âge...)
bref, pas facile, mais c'est surtout que ça a fait résonance en moi, et je me suis dit "et m... encore un truc de cette foutue maladie!"... moi aussi, défoncé porte, cassé assiette et objets divers... et violente avec mes mômes... des baffes associées à des mots violents... pour être au fond du trou après car je n'ai pas réussi à maîtriser cette colère... mais jusqu'à vous lire tous, je pensais que ça n'avait rien à voir avec la maladie... il faut que j'en parle avec le psy-chiatre/chologue!!
Revenir en haut
Parabellum
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 23 Déc 2013
Messages: 150

MessagePosté le: Ven 31 Oct 2014 - 13:20    Sujet du message: Troubles bipolaires et violence Répondre en citant

Bonjour,
pareil que vous, des colères incompréhensibles pour des petits trucs souvent sans importances. Aucun controle de soi, de la violence sur les objets, les murs ou les portes. Beaucoup d'agressions verbales, j'attaque là où ca fait mal. Ces états arivent en général pas sans raison, mais suite soit à une injustice (enfin ressentit comme telle) ou une incompréhension des autres. En phase d'hypomanie je ne supporte pas que les gens ne me suivent pas, ne soient pas d'accord avec moi, et je les trouvent lents à réagir, faignants. C'est une vision déformée de la réalité mais cela aboutit a de la haine, de la colère envers eux, comme si j'étais le seul à savoir tout gérer, à avoir raison. J'ai parfois une grande haine, une grande colère en moi, à l'intérieur tout est pret à exploser. Je suis certains que cela n'est pas du à notre personnalité mais à la maladie.
Bonne journée
Revenir en haut
luciel
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 27 Nov 2013
Messages: 344

MessagePosté le: Ven 31 Oct 2014 - 13:36    Sujet du message: Troubles bipolaires et violence Répondre en citant

D'après ma psychologue, il y a une part de personnalité : le vécu, qui fait que parfois on a été rabaissé, qu'on a perdu confiance en soi et qu'on réagit au quart de tour dès qu'on se sent menacé dans notre dignité. Mais il y a aussi la maladie, dont l'une des caractéristiques est l'impulsivité, hélas. Je revois ma psychologue - que je consulte depuis décembre -le 12 novembre prochain. On a déjà fait plein de choses en TCC : apprendre à ne rien faire, à me reposer, à gérer les problèmes familiaux et comportementaux, à restaurer mon image de moi-même pour trouver un travail et une vie au plus près de ce que je suis... Et là, on va "traiter" ça. Elle est spécialisée en troubles de l'humeur et en affirmation de soi. Mais on a déjà fait pas mal dans ce domaine. Cela dit, visiblement, j'ai encore pas mal de boulot
Je vous tiendrai au courant, merci à tous. Allez, je vais me forcer à méditer un peu, là.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 06:03    Sujet du message: Troubles bipolaires et violence

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Le forum des bipotes Index du Forum ->
Questions / Réponses
-> Entraide et soutien...
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Wikipedia | Psychomedia | Troubles-bipolaires.com | camh.ca - Le trouble bipolaire : Guide d'information | Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group Traduction par : phpBB-fr.com