Forum d'information, de psychoéducation et d'entraide pour les personnes avec un trouble bipolaire (maniaco-dépression).
Le forum des bipotes  Index du Forum FAQ Rechercher S’enregistrer Connexion

Maladie ou personnalité

 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Le forum des bipotes Index du Forum ->
Questions / Réponses
-> Entraide et soutien...
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Parabellum
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 23 Déc 2013
Messages: 150

MessagePosté le: Dim 2 Nov 2014 - 10:26    Sujet du message: Maladie ou personnalité Répondre en citant

Bonjour,
quand on apprends que l'on souffre de troubles de l'humeur, la première chose que la majorité des gens font c'est de faire des recherches sur internet et les livres. En général, la compréhension des grandes lignes de la maladie est rapide. Petit a petit on peaufine notre connaissance et on devient assez expert de nous même et de la maladie. On connait également notre traitement, notre psy. Là ou cela est plus complexe c'est de se projeter dans notre passé et notre présent en se posant la question "Tous ce qui est passé, la façon dont je me comporte, est ce la maladie ou ma personnalité ?", "est ce les 2 mélangés ?" Les psy nous disent que c'est comme le diabète par exemple que l'on ne définit pas une personne par une maladie . Moi je pense que ce n'est pas pareil, une maladie mentale, un trouble mentale ce n'est pas une maladie "physique", je pense que c'est quelque chose de directement lié à notre cerveau, qui nous fait agir, pensé, ressentir les émotions différement. Les médicaments ne changent rien, ils atténuent, cachent, retirent en partie les symptômes. Je suis pense que notre personnalité c'est d’être bipolaire entre autre (pas que), rien à voir avec un trop de cholestérol, du diabète ou être cardiaque.
Bon dimanche
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 2 Nov 2014 - 10:26    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
jewels
Bipote Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 24 Avr 2009
Messages: 717

MessagePosté le: Mar 4 Nov 2014 - 19:05    Sujet du message: Maladie ou personnalité Répondre en citant

Bonsoir Parabellum,

La question de la part de notre personnalité et celle de l'incidence du trouble bipolaire sur nos comportements se pose régulièrement et l'expérience de chacun peut faire varier les points de vue. Je ne crois pas que l'on puisse être "étiquetté" par l'affection d'une maladie mentale quelle qu'elle soit. Les prises médicamenteuses sont destinées à réduire les troubles nerveux et les thérapies comportementales ou psychologiques permettent de se reconnecter avec son soi et l'instant présent. Par expérience, je sais que le trouble ou la maladie mentale ne réduit pas la personne affectée à une marchandise périmée d'avance. Les techniques de stimulation, de libération de la souffrance (comme la psychothérapie par hypnose par exemple) prouvent qu'il existe un être unique derrière chaque manifestation dysharmonique de souffrances psychiques. Par ailleurs l'espoir individuel et collectif est une donnée constante qui induit et soutient le processus de mieux être.

Bonne soirée

Jewels
Revenir en haut
perledelune
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 22 Oct 2014
Messages: 20

MessagePosté le: Mer 5 Nov 2014 - 10:38    Sujet du message: Maladie ou personnalité Répondre en citant

Bonjour,

Je dois dire que le titre de ce post m'a tout de suite attirée...Bipolarité/personnalité...
Je suis pourtant bien placée pour pouvoir réfléchir à cette question, étant moi-même bipolaire ET psychologue.
Pour autant, comment se dissocier de cette maladie qui joue tellement sur notre caractère ?
Par ex, je prends une toute petite dose de solian. Si je l'arrête, je deviens très énervée après mon conjoint, anormalement je dirai.
Mais alors qui suis-je ? Celle qui prend les médicaments ou celle qui ne les prend pas ?
Qu'est ce que cela signifie d'être bipolaire ? Est-ce que ça veut dire qu'il faut s'attendre à des rechutes régulières ou peut-on espérer une stabilité durable ?
Je sais que ce n'est pas raisonné, mais je vis ma bibolarité comme une identité. Je me dis qu'il y a eu une erreur et que je n'aurai pas dû naître ou survivre car si je vis des épisodes de dépression comme cela, aussi fort et intense et en continu sans traitement, c'est bien que cela dit qq chose de moi, non ?

Comment accepter qu'il faille des molécules pour nous permettre d'être nous-mêmes ?

Ma meilleure amie me conseille de trouver un psychiatre pour la partie médicamenteuse et une psychologue pour la psychothérapie. Mais elle ne comprend pas que c'est me dissocier en deux que de dissocier la partie médicale de la partie psychothérapique.

Je ne sais pas si je suis d'un grand apport mais je comprends parfaitement ce questionnement.
Revenir en haut
Deroute
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 22 Sep 2011
Messages: 251

MessagePosté le: Mer 5 Nov 2014 - 14:09    Sujet du message: Maladie ou personnalité Répondre en citant

Slt Parabellum,Perledelune,

je pense qu'il ne faut pas oublier le côté neuro/chimique (ou neurobiologique) du cerveau ; et cela est bel et bien physique (la différence, c'est que côté souffrances et difficultés, elle est psychologique)

Côté medocs ; antidépresseur, antipsychotique, et anxiolytique sont des medocs très différent, pour les derniers, en effet ils ne joue que sur des symptômes sans aucun doute.

Ce que je me dis aussi, c'est qu'une grosse partie de ma vie, je n'ai pas voulu accepter que je puisse souffrir d'une pathologie ; comme si malgré la souffrance et les galères, il me paraissait plus facile et acceptable de penser que ça fasse partie de ma personnalité, à mes yeux et pour ceux des "autres".

Je pense que sans avoir un trouble bipolaire, il y a comme beaucoup de personnes, des raisons psychologique, qui elles aussi peuvent créer souffrances et difficultés, et ça c'est encore + à travailler en psychothérapie pour un bipo vu sa fragilité. (et d'autant + si elle à pu en être le déclencheur et/ou tout au mois l'entretenir)

Sinon si à savoir si voir un 'chiatre et un 'logue indépendamment ne serait pas "logique", perso je pense que tous les 'chiatre ne sont pas formé pour des psychothérapies, et que des simples psychologues ne sont pas formé du tout pour la "pharmacologie et neurologie".

Je vois plutôt le travail psychologique pour apprendre à marcher au mieux, et la médication comme une béquille en cas de défaillance.
Revenir en haut
Deroute
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 22 Sep 2011
Messages: 251

MessagePosté le: Mer 5 Nov 2014 - 14:56    Sujet du message: Maladie ou personnalité Répondre en citant

PS : j'ai oublié de mentionner les thymorégulateurs bien sûr.
Revenir en haut
Solune
Bipote Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 18 Déc 2009
Messages: 561

MessagePosté le: Mer 5 Nov 2014 - 19:59    Sujet du message: Maladie ou personnalité Répondre en citant

Bonsoir Parabellum,

C’est vraiment une question difficile, j’ai du recul pourtant…
La maladie l’emporte sur la personnalité quand elle n’est pas canalisée par un diagnostic et une médication. Après c’est parce que chacun est unique dans sa personnalité que chaque bipolaire à ses secrets, ses ressources et son histoire.
La maladie, imaginons une autre maladie, est une embûche sur le chemin. .. une embûche, quand ça va, un drame parfois aussi. Mais il y a moyen de se construire et de se reconstruire.
Tout regroupement de patients, bipolaires ou autres est une occasion de rencontre sur ce qui est universel, vaste programme…
Programme essentiel et beau!

Bonne soirée
Revenir en haut
TheValuk
Bipote Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 24 Juil 2009
Messages: 1 361

MessagePosté le: Mer 5 Nov 2014 - 20:24    Sujet du message: Maladie ou personnalité Répondre en citant

Tous ces questionnements sont très vrais et n'ont pas de réponse toute faite, loin de là.

Effectivement nous sommes tous uniques avec notre "personnalité", c'est un fait. Mais nos envolées hautes ou basses, dans toutes leurs nuances affectent nos émotions, nos perceptions, et donc notre caractère d'une certaine manière.

Etant instituteur, je peux analyser avec du recul mon mode de fonctionnement en classe. Et j'ai beau y faire, changer me semble utopique :
- dans mes phases "normales", ok, de la tempérance et tuti quanti.
- Tout se passe bien, etc : légère euphorie qui me rend passionné par ce que je fais, et l'inverse et vrai. Parfois ce que j'enseigne me passionne et je m'"euphorise". Ainsi le rapport que j'ai avec les élèves reste globalement le même mais je suis plus indulgent sur certaines choses, j'utilise l'humour plus que d'habitude...
- Mode "down" : énergie au ralenti, des efforts pour rendre les cours vivants, irritabilité face au bruit...

Bref, chacun peut imaginer le tableau. On dit que les enfants ont besoin de constance, de régularité, etc. Je ne pense pas être "néfaste" pour eux sur ce sujet dans la mesure où je suis stabilisé et que mes amplitudes d'humeur restent raisonnables. Mais elles existent...

Après je relative en me disant que c'est plus ou moins pour tout le monde pareil dans les domaines de la vie (boulot, amour, etc) : des jours "avec" et des jours "sans". Et voilà !

Revenir en haut
Parabellum
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 23 Déc 2013
Messages: 150

MessagePosté le: Jeu 6 Nov 2014 - 13:03    Sujet du message: Maladie ou personnalité Répondre en citant

Bonjour,
je vous remercie tous pour votre contribution à ce post, qui n'est pas fermé d'autres peuvent amener de l'eau au moulin sur ce sujet.
Finalement cette question n'a pas de réponses, je pense que ce trouble est biologique certes, mais qu'il est également directement lié à notre cerveau, le diabète ou le cholesterol seront liés eux aussi à des organes. Mais le fait que cela soit lié à notre cerveau, fait que nous sommes différents psychologiquement des autres. Les thymorégulateurs cachent notre personnalité réelle puisque sans eux nous sommes telle que l'on est ou devrions etre. Avec eux, nous sommes en quelque sorte modifiés, les symptomes sont plus ou moins effacés, notre mode de fonctionnement est changé artificiellement, mais au fond nous sommes toujours quelqu'un avec ce trouble, puisque l'on rechute sans thymos.
Bonne fin de journée
Revenir en haut
TheValuk
Bipote Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 24 Juil 2009
Messages: 1 361

MessagePosté le: Jeu 6 Nov 2014 - 20:50    Sujet du message: Maladie ou personnalité Répondre en citant

Bonsoir,

J'ai quand même un peu de mal avec le fait de se dire que les thymorégulateurs cachent notre "vraie" personnalité et que sans eux nous serions tels que nous devrions être.
Ce serait donc le cas, pour reprendre l'exemple, pour les personnes atteintes de diabète ? Si elles arrêtaient leur traitement, elle seraient "elles-mêmes" ?
J'exagère un peu bien sûr car on touche à la psychologie en ce qui nous concerne.

Mais j'ai quand même l'impression, au risque de passer pour un bouddhiste, que cette fameuse personnalité dont nous nous targuons tous n'est que systèmes de réactions à l'environnement en général. Et c'est vrai que nous sommes tous différents, heureusement.
Tout ça pour dire que le "vrai" nous-même, quelque part... Qu'est-ce que ça peut bien nous faire puisque ces médicaments sont censés nous épargner des psychoses, des états lamentables qui nous renvoient à une réalité sinistre et complètement vaine.
Revenir en haut
Solune
Bipote Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 18 Déc 2009
Messages: 561

MessagePosté le: Ven 7 Nov 2014 - 18:52    Sujet du message: Maladie ou personnalité Répondre en citant

Bonsoir,

je rejoins thevaluk,

(bon faut éviter une guerre des mots, on est dans l'écrit),
les thymo ne cachent pas notre personnalité que du contraire, ils apaisent le côté qui appartient à la maladie et de là toute la personnalité peut s’exprimer.
C’est intéressant de voir aussi, que chaque bipolaire trouve une réponse chimique personnelle à ses besoins, le dépakote, le lamictal et le lithium ne sont pas prescrits de la même manière chez tout le monde…

Bonne soirée à tout le monde
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 19:10    Sujet du message: Maladie ou personnalité

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Le forum des bipotes Index du Forum ->
Questions / Réponses
-> Entraide et soutien...
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Wikipedia | Psychomedia | Troubles-bipolaires.com | camh.ca - Le trouble bipolaire : Guide d'information | Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group Traduction par : phpBB-fr.com