Forum d'information, de psychoéducation et d'entraide pour les personnes avec un trouble bipolaire (maniaco-dépression).
Le forum des bipotes  Index du Forum FAQ Rechercher S’enregistrer Connexion

ma mére, ma douleur

 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Le forum des bipotes Index du Forum ->
Questions / Réponses
-> Entraide et soutien...
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
fontaine
Bipote Diamant

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mar 2008
Messages: 2 386

MessagePosté le: Ven 12 Déc 2014 - 09:07    Sujet du message: ma mére, ma douleur Répondre en citant

elle a accouché d'une enfant, mais pas d'une mère, le 21 avril 1964.
a sa décharge, elle même fut peu cajoler, majorité accordé à 16 ans.
sans doute, elle n'a pas donné ce qu'elle n'a pas reçu.
moi je n'ai pas donné car je me suis mis a détesté ce cordon ombilical mal ficelé entre nos générations
ma mère est grande dans mon cœur comme l'absence qu'elle a engendré
pourtant elle était seule dans mon cœur, mon père ne s'y intéressant pas.il y a des hommes en famille sans famille, qui traine les mioches en banquette arrière de l'auto vu qu'il a acheté une 5 portes.
il y a eu un grand vide, des places a prendre, qui sont restées à prendre.
comme un pélican fou ,j'ai tout coller dans mon bec, les madeleines de Proust, les boites en coquillages de grand mère, les bouchons champagnes de quelques fêtes, pas mal de ratons laveurs et beaucoup de n'importe quoi. le n'importe quoi est important quand on est en mal de vivre, en mal de mère.
elle était mal là, dans son rôle de maternité.
après elle était en vacances- en vacance de maternité.
soudain elle refait des apparitions au hasard de rapprochement géographique (de trois rues)
elle est de nouveau mal là
elle fait de nouveau mal
une vieille mère maintenant.l'addition d'une vie ne fait pas de cadeaux. elle transforme n'importe petit vieux en victime, d'autant plus victime qu'ils ont été bourreau. ce sont des bourreaux aux chômages, les muscles ont fondus sur les bras, les bras ne peuvent plus frapper. cette lumière au fond de l'œil, c'est de l impuissance.
la langue marche encore, l'intérêt, l'avidité, la rapacité survivent dans les mots
j'ai eu mal de ne pas l'avoir
j'ai eu mal de ne pas la voir
j'ai mal de la voir
mais je reste là, sans rien dire, son visage ridée reflète son monde en désarroi.
il y a des gens qui ont gagné le droit de faire du mal, c'est la seule chose qu'ils savent faire.
on ne peut les balayer sauf à les voir tomber mort au sol
victime consentante, j'ai autant pitié du bourreau que je voudrais la secouer sans fin, jusqu'à obtenir le visage d'une mère, enfin.
mais je sais, que c'est inutile
elle n'a jamais eu le mode d'emploi
et je suis seule
toujours seule
une vielle orpheline qui verse des larmes d'enfants.
je sors une petit mouchoir décoré d'une éléphant bleu, de quelques fleurs au parfum de lavande.
l'enfance, quand on l'a pas , on la fabrique, ça prends du temps, mais c'est du bien fait et ça dure longtemps.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 12 Déc 2014 - 09:07    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Sealsheep
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 05 Mai 2014
Messages: 173

MessagePosté le: Ven 12 Déc 2014 - 14:37    Sujet du message: ma mére, ma douleur Répondre en citant

Coucou,
Nos parents, toute une histoire. Camus ou Sarte, un dans le genre, disait que si nous n'avions pas de parents nous serions libre.
C'est difficile à porter l'histoire familiale, surtout avec l'age, on se rend de choses qu'on fait nos parents qui étaient cruels, inconscientes, destructices.
Personne ne peut nous soulager de ça. La seule à faire, il me semble, c'est de ne pas s'acharner à vouloir changer nos parents, ou les actes du passé...
On se fait mal dans le vide.
Il faut essayer en soi pour soi, de vivre notre vie, avec nos blessures mais pas sous elles.
Courage !
Revenir en haut
cyrielle44
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 04 Oct 2014
Messages: 221

MessagePosté le: Sam 13 Déc 2014 - 13:54    Sujet du message: ma mére, ma douleur Répondre en citant

Bonjour Fontaine,



Difficile à vivre je comprends,

je connais très bien cette mère , qui juge tout et un père râleur et violent dans ses colères et indifférent.

j'ai été bridée jusqu'à mes 20 ans et la suite pas mieux,

quand j'ai commencé à sortir,

Le mot d'ébauche m'a t-elle dit à ma première sortie du soir et m'attendait souvent de pied ferme à l'entrée du couloir de ma chambre.

J'ai tout accepté, la place d'aîné...... n'est pas simple je nettoyais la salle de bains à fond pour qu'elle accepte ma sortie du soir, un peu dingue, j'ai offert les plus beaux cadeaux comme acheter sa mère pour ressentir une mère aimante

Même ces gendres, elle ne les apprécient pas

Elle a pourtant eu une enfance merveilleuse des parents formidables elle a connu l'époque quand tous les quartiers étaient tous réunis comme une famille

Elle est bien différente de ce que je suis malheureusement on ne peut pas changer sa famille


A Force de Tout voir,
l'on finit par tout supporter,
A force de tout supporter,
l'on finit par tout tolérer,
A force de tout tolérer,
L'on finit par Tout
Accepter , A force de Tout
Accepter, on finit par tout Approuver Saint Augustin
Revenir en haut
fontaine
Bipote Diamant

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mar 2008
Messages: 2 386

MessagePosté le: Lun 15 Déc 2014 - 09:39    Sujet du message: ma mére, ma douleur Répondre en citant

j'aimerais juste qu'elle arrête de faire mal, voila longtemps que je ne lui demande plus d^'être maternelle
merci de vos messages
écrire permet de me soulager
mais j'ai retrouvé en une après midi toute la douleur que je ressentais adolescente.
bonne journée.
Revenir en haut
cyrielle44
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 04 Oct 2014
Messages: 221

MessagePosté le: Lun 15 Déc 2014 - 10:38    Sujet du message: ma mére, ma douleur Répondre en citant

Elle ne changera pas hélas

comment on peut faire souffrir ses enfants, on se pose la question et si tu lui dis tu rentres en conflit

Ma belle mère me disait parfois dans la vie il faut être un peu égoïste et penser un peu à soi, se protéger

Penses à Toi
Revenir en haut
Jacquote
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 28 Sep 2013
Messages: 142

MessagePosté le: Jeu 25 Déc 2014 - 12:04    Sujet du message: ma mére, ma douleur Répondre en citant

Bonjour Fontaine,
La mienne est en EPHAD, maladie d'Alzheimer, 92 ans, elle est à côté de chez moi, je vais la voir une fois par semaine, je ne peux pas plus, je suis mal pendant 2 jours après. C'est horrible de la voir se dégrader de jour en jour. Il y a eu l'internement de force, il y a eu la chute et le col du fémur, il y a les couches, l'odeur, l'absence de dents. Parfois, dans tout ça, un fou rire, un sourire, même un calin, (elle a accepté que je la caline, mais ce n'est pas elle qui me calinait), mais beaucoup de paranoia, de méchanceté vis à vis des autres, dure elle a été, dure elle reste. Alors voilà je l'aime ma maman ma petite maman je ne veux pas que tu meures je suis ta petite fille celle que tu n'as pas aimée celle que tu ne calinais pas celle que tu n'embrassais pas celle dont tu te moquais en appelant les autres pour qu'ils rient de moi, je veux que tu m'aimes avant de partir, et je la hais, tu m'as fait tellement de mal et tu continues tu ne penses qu'à toi tu reconnais mon pas mais c'est parce que je suis la seule à venir te voir et bientôt je devrais payer pour toi (participation EPHAD, j'angoisse), je devrais te donner alors que toi tu ne m'as rien donné. Voilà Fontaine, c'est dur, je suis très mal depuis que ma mère a été hospitalisée il y a de cela 3 ans, alors je te comprends, mon dieu comme je te comprends, et en plus, curieux, je suis née aussi un 21 avril, mais de nombreuses années avant toi ! Bon courage, ma mère ne changera pas, la tienne non plus, soit cette mère bonne pour toi. Jacquotte
Revenir en haut
fontaine
Bipote Diamant

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mar 2008
Messages: 2 386

MessagePosté le: Mar 6 Jan 2015 - 08:12    Sujet du message: ma mére, ma douleur Répondre en citant

je ne suis pas revenue sur vos posts, merci de vos messages, touchants.
j'ai mis l'image de ma mère très loin derrière moi. j'y suis arrivée.
la vie continue....
Revenir en haut
Jacquote
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 28 Sep 2013
Messages: 142

MessagePosté le: Mar 13 Jan 2015 - 10:42    Sujet du message: ma mére, ma douleur Répondre en citant

Bravo Fontaine ! Bonne route. Jacquote
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 19:15    Sujet du message: ma mére, ma douleur

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Le forum des bipotes Index du Forum ->
Questions / Réponses
-> Entraide et soutien...
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Wikipedia | Psychomedia | Troubles-bipolaires.com | camh.ca - Le trouble bipolaire : Guide d'information | Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group Traduction par : phpBB-fr.com