Forum d'information, de psychoéducation et d'entraide pour les personnes avec un trouble bipolaire (maniaco-dépression).
Le forum des bipotes  Index du Forum FAQ Rechercher S’enregistrer Connexion

Mon expérience de bipo

 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Le forum des bipotes Index du Forum ->
Questions / Réponses
-> Aide aux proches.
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
leviathan
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 27 Nov 2014
Messages: 62

MessagePosté le: Dim 14 Déc 2014 - 13:16    Sujet du message: Mon expérience de bipo Répondre en citant

Bon je me lance.

A lire bon nombre de gens ici je retrouve clairement mon histoire, encore et encore et encore et encore.

Bon nombre de femmes ici se retrouve a la croisée des chemins avec une épée de Damoclès se demandant quoi faire avec ce conjoint, qu'elles ont connues ange de douceur et de gentillesse se transformant tantot en tyran tantot en légume.

Quoiqu'il arrive il/elle (oui je parle en mon nom mais vous pouvez aussi bien avoir une conjointe bipolaire ;) ) aura toujours le dernier mot, quitte a afficher une mauvaise foi déconcertante. Il est la, c'est le centre, il est incontournable, omniscient, et au bout d'un moment, il en devient vraiment effrayant.

Si vous en êtes rendu la je ne vais pas tourner autour du pot. Ti-rez-vous.

C'est ce que mon ex a fait. C'est franchement ce qu'elle a fait de mieux. Elle a refait sa vie, a retrouvée un gentil gars, ils coulent le parfait amour, grand bien leurs fassent ^^

A moins d'être vous-même bipolaire, donc d'être au même niveau que l'autre, vous n'avez pas la moindre chance d'y arriver. Ca vous demandera soit de finir par développer la même pathologie (je pense que peu de monde nourrisse ce rêve secrètement), soit d'afficher une image de faux cul parfaite pour profiter des restes de votre couple en espérant que votre compagnon se soigne (ca peut en revanche arriver) et donc lui offrir une épaule solide.

En revanche si vous espérer récupérer un conjoint au top, pour rappel la bipo est une maladie dégénérative qui se stabilise a grand renforts de thymo régulateurs, d'une vie stable, et surtout de psycho éducation. Ca demande du recul, de la maturité et une cellule familiale solide. Bref un travail d'infirmier a plein temps.

Disons que si votre conjoint n'a pas la tête solidement ancrée sur les épaules avec des objectifs a la hauteur de vos ambitions ... pas de langue de bois il vous vend du reve pour vous faire rester.

______________________


J'ai rencontré mon amie a mes 22 ans. Je sortais de ce que je croyais être une enième petite dépression. Je venais de lacher un job et me retrouvais "en vacances". Finalement mon ex s'est retrouvée avoir le profil type pour tomber dans mes filets.

Femme enfant, trop gentille, trouve toutes les excuses aux gens qu'elle aime, enfance difficile. Bien sur en bon bipo en phase montante j'avais une gueule de 30 mètres de long, j'avais tout vu et tout fais, et me suis rendu indispensable. Ca a clairement fonctionné 6 mois entre nous. J'étais content, j'avais mon jouet et passé 6 mois je suis devenu excécrable.

Seul comptait mes amis, mes études, ma recherche de logement. Ma copine me prenait la tête. Je n'avais même pas d'explication rationnelle a ma colère contre elle.

Un an après notre rencontre elle finit par dire stop une première fois. A juste titre on est d'accord.

Et bien c'est la ou la maladie est vicieuse. Mon comportement plus haut peut-être très facilement mis sur le dos de la maladie. Fatalement je suis devenu comme ca, une sorte d'échappatoire a la maladie que je ne connaissais et ne comprenais pas a l'époque, enfermé dans ma cellule familiale vicieuse.

Bref je tope mon ex, on parle des heures. Je la récupère a moitié puisqu'elle finit par comprendre que j'ai agis sans même avoir conscience de lui faire du mal. La elle me refait la même (c'est légitime) et in fine c'est mon pote qui lui ouvre les yeux.

Qu'elle m'a fait prendre conscience de ma connerie, que l'air de rien elle aussi a ses tords (bon l'air de rien elle a voulue s'envoyer un autre mec en guise de remerciement ^^) pendant que je payais mon loyer solo pensant qu'on vivrait ensemble alors qu'elle avait choisie ses parents comme excuse pour ne pas vivre avec moi qui avait consenti pas mal d'efforts (elle n'a rien fais pour m'aider a trouver un logement, participer financièrement, ni meme le meubler).

D'ailleurs a lire comme ca on pourrait presque se dire que c'est elle la fautive. Oui dans les faits. Par contre avec la maladie c'est autre chose. Quand votre mec est a vomir de longue avec vous, vous stresse, vous culpabilise de tout, peu importe la vérité, vous voulez vous barrer et vous avez bien raison.

Bon au final la maladie était tout juste balbutiante. Moi et mon amie nous retrouvons. Elle suit son cursus, je suis le mien. On s'éclate, se fiance, tout vas pour le mieux. Je redeviens un gentil garçon. On se marre bien.

Avance rapide jusqu'en 2005 c'est a dire 3 ans après notre rencontre. Ma fiancée m'était acquise. Je l'ai trainée dans la boue. J'ai faillie la faire cocue avec son amie. Puis je l'ai jetée pour sortir avec la soeur de mon meilleure pote que je voyais comme la femme idéale. Résultat elle m'a tej au bout de 6 mois me mettant face a moi-même et mes défauts.

Je me suis retrouvé en miettes et la, la maladie s'est réveillée puissance 1000.

Ironie dans tout ca ? Mon ex fiancée m'a repris. Après tous les efforts qu'elle avait consentie pour notre couple, elle voulait être celle qui me récupèrerais. Clairement sa plus grosse erreur était d'avoir des sentiments pour moi.

Bref je retrouve un boulot, un appart cool, des amis, une stabilité dans mon quotidien, même ma fiancée. Génial non ?

Et bien non la maladie pas soignée fais son chemin. Et bousille tout. Je quitte mon job. Reste chez moi a buller et a déprimer. Mes amis me vois m'enfoncer et me tourne le dos les uns après les autres. Inévitablement ma fiancée fini par tomber sur un gentil garcon qui lui fera prendre la bonne décision.

Bien sur je ne comprend pas ce qui se passe, le monde entier est contre moi etc etc.

Tant et si bien qu'elle me fout dehors, bien sur je lui fais le chantage au suicide (c'est bidon les bipo sont laches, ils détestent leurs petites vies mais n'ont pas le courage la plupart du temps enfin la bêtise plutot) elle ne tombe pas dans le panneau.

La suite est en ligne droite. De son coté tout roule. Bien sur je la déteste pour ca. Après 7 ans elle me connaissais mieux que personne. Donc elle savait très bien si je changeais, mentais ou non. De mon coté je sombre dans mon addiction. Je tombe sur un ami en or qui me sort un peu de ma merde. In fine je ferai du sport comme une brute, jouerai un peu moins, me ferai des amis pour me soutenir dans ma maladie et irai voir un psy a l'occasion.

Il aura fallu attendre que j'arrive a 33 ans (11 ans après avoir rencontré ma fiancée) pour mettre le pied dans le bureau d'un thérapeute pratiquant la TCC pour définir avec précision mon problème. Bossant a deux (en clair je laisse pas mon thérapeute me regarder me sourire et attendre que la séance se passe pour lui filer 40 €) donc cherchant vraiment a m'en sortir, ca avance vite et bien, on peut progresser.

La venue au monde de mon fils l'an dernier m'a filé le déclic dont j'avais besoin. Plutot que de nourrir ma cyber dépendance il faut se concentrer sur ce qui compte vraiment. Ne pas tomber dans la facilité. Ce qui est un trait caractéristique du bipo, plus vous lui en faites, plus il va se cramponner a vous et en faire le moins possible. Ce qui bien sur ne l'aide pas.

Voila.

J'ai essayé ne faire ni trop long ni trop court sur le matériel de base.

N'hésitez pas chana et sateen a m'interroger sur les parts d'ombre ou chose sur lesquels je n'ai pas porté mon attention.

Bon week end ;)
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 14 Déc 2014 - 13:16    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Team bipote
Bipote Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 13 Avr 2014
Messages: 863

MessagePosté le: Dim 14 Déc 2014 - 15:41    Sujet du message: Mon expérience de bipo Répondre en citant

Bonjour et bienvenue sur le forum leviathan.

Citation:
N'hésitez pas chana et sateen a m'interroger sur les parts d'ombre ou chose sur lesquels je n'ai pas porté mon attention.


Merci de t'être présenté mais nous tenons à rappeler la charte pour cet extrait :

http://bipotes.leforum.eu/t975-Important-a-lire-avant-de-poster.htm

Citation:
Pour les questions, les demandes d'aide, nous vous demandons gentiment de le faire dans les rubriques concernées, et non dans cette rubrique "présentation, témoignage".


Merci pour ta compréhension et n'hésite pas à utiliser les autres rubriques.

Bonne journée.
Revenir en haut
leviathan
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 27 Nov 2014
Messages: 62

MessagePosté le: Dim 14 Déc 2014 - 15:49    Sujet du message: Mon expérience de bipo Répondre en citant

Ok merci pour ton intervention, pour le coup, j'ai plus déposé ca ici pour éclairer certains membres quand a ce que pense un bipo, peut-etre donc a déplacer dans une partie du forum plus appropriée ?

Bon week end a toi aussi ^^
Revenir en haut
sateen
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 04 Nov 2014
Messages: 145

MessagePosté le: Lun 15 Déc 2014 - 00:04    Sujet du message: Mon expérience de bipo Répondre en citant

Merci pour ton récit Léviathan!!

Je t'ai répondu sur mon histoire, j'avais l'impression qu'ici c'était pas au bon endroit ;-)
Des bises
Revenir en haut
chana
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 02 Mar 2011
Messages: 91

MessagePosté le: Mar 16 Déc 2014 - 01:14    Sujet du message: Mon expérience de bipo Répondre en citant

Bonsoir
Merci Léviathan pour ton témoignage
la question que je me pose c'est entre les up ou down, y a -t -il un moment où la conscience est là de ce que l'on fait de ce que l'on dit lorsqu'on est bipo? Est-ce qu'il y a des pertes de mémoire de ce que l'on a fait dit ou fait subir à l'autre? ou juste le déni?
Toi tu as l'air très conscient de tout, c'est le fruit de ton travail sur toi je suppose mais comment cela c'est mis en place si ce n'est pas indiscret bien sûr
en tout cas tu m'a l'air sur la bonne voie, j'espère pour toi une vie sereine désormais
j'ai reposté + sur mon cas dans l'autre post ;-) et séché mes larmes pour ce soir
Chana
Revenir en haut
sateen
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 04 Nov 2014
Messages: 145

MessagePosté le: Mer 17 Déc 2014 - 13:13    Sujet du message: Mon expérience de bipo Répondre en citant

Bonjour Leviathan,

J'espère que tu vas bien, on en t'a pas vu depuis quelques jours sur le forum... Je me pose les mêmes questions que Chana, sur la conscience de ce qu'on a fait après la crise. Et toi, avais tu une période normale entre le up et le down, ou chutais tu directement? (parce qu'il me semble qu'en down, les sentiments sont inexistants, alors ce n'est pas encore à ce moment là que mon amoureux se rendra compte si je lui manque..)
J'ai le moral à zéro depuis 2 jours...Je ne sais plus quoi faire pour remonter...A part avoir annulé mes vacances pour aller bosser, au moins je en serai pas à la maison en train de ressasser...
Bises
Florence
Revenir en haut
chana
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 02 Mar 2011
Messages: 91

MessagePosté le: Mer 17 Déc 2014 - 21:47    Sujet du message: Mon expérience de bipo Répondre en citant

Bonjour

oui j'espère entre autres , que ton récit n'a pas fait remonter de choses trop douloureuses qui t'auraient mis à mal
chana
Revenir en haut
Sabine69
Bipote Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 30 Avr 2011
Messages: 1 260

MessagePosté le: Dim 21 Déc 2014 - 19:32    Sujet du message: Mon expérience de bipo Répondre en citant

Bonjour Leviathan,

Qu'elle est la morale de ton histoire? En gros un bipo ne devrait pas trouver l'amour et vivre une relation normale?
Revenir en haut
leviathan
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 27 Nov 2014
Messages: 62

MessagePosté le: Lun 29 Déc 2014 - 09:10    Sujet du message: Mon expérience de bipo Répondre en citant

Bonjour Sateen !!

Désolé pour ce long silence qui pour le coup était totalement forcé, en effet j'ai été banni pour avoir "trop posté" ... Faut en vouloir comme argument pour virer quelqu'un deux semaines d'un forum ou t'es la pour poster mdr

Bref j'imagine que si les modo sont bipo aussi la vie du forum doit être assez semblable à certaines époques sombres de notre histoire ^^

En tout cas j'espère que mon histoire en avance rapide t'as permise de te situer par rapport a ta propre situation. Ca n'a rien de simple d'avoir des sentiments pour un bipo. Après il faut bien comprendre que mon point de vue n'a rien d'un point de vue de référence, c'est juste mon point de vue par rapport a ma propre expérience.

N'hésite pas a refaire le point ici ou ailleurs j'essaierai au mieux de t'éclairer !!

Cordialement.
Revenir en haut
chana
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 02 Mar 2011
Messages: 91

MessagePosté le: Lun 29 Déc 2014 - 10:37    Sujet du message: Mon expérience de bipo Répondre en citant

Bonjour
Banni pour trop parlé sur le forum, je ne comprends pas. Perso je m inquiétais un peu de ton silence
Comment ça va dans cette période de fin d année?
Est ce que cela t embêterais de nous expliquer un peu plus, de façon pragmatique, en quoi consiste la TCC?
Merci à toi d être là
Chana
Revenir en haut
leviathan
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 27 Nov 2014
Messages: 62

MessagePosté le: Lun 29 Déc 2014 - 15:34    Sujet du message: Mon expérience de bipo Répondre en citant

chana a écrit:
Bonjour
Banni pour trop parlé sur le forum, je ne comprends pas. Perso je m inquiétais un peu de ton silence
Comment ça va dans cette période de fin d année?
Est ce que cela t embêterais de nous expliquer un peu plus, de façon pragmatique, en quoi consiste la TCC?
Merci à toi d être là
Chana


Je présume comme ne l'indique pas la charte utilisateur qu'on a le droit à un nombre limité de post ;)

La Thérapie Cognitive et Comportementale est une méthode de soin qui si je ne l'ai pas dis soigne 13 maladies sur 15 dixit widipédia au contraire de la psychanalyse qui n'en soigne qu'une.

Dans l'idée la TCC s'intéresse non pas a notre vécu, notre famille, et surtout notre passé, mais bien nous même dans le présent.

Quels sont nos soucis et que fait on de travers pour qu'ils aient une persistance dans notre quotidien. Ainsi le thérapeute s'arme des instruments de la médecine moderne pour proposer une gamme de solutions efficaces avec la psycho éducation pour nous empécher de franchir la ligne qui nous met tant en danger et nous sécuriser dans le présent ;)
Revenir en haut
Team bipote
Bipote Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 13 Avr 2014
Messages: 863

MessagePosté le: Lun 29 Déc 2014 - 22:10    Sujet du message: Mon expérience de bipo Répondre en citant

Bonjour,

Leviathan,

Tu as en effet été banni deux semaines conformément à la charte :

" Les membres qui postent de façon excessive des messages seront avertis et sanctionnés si la situation perdure."

L'équipe de modération a dû te faire plusieurs autres petits rappels à l'ordre, et t'a donc laissé le temps de (re)lire la charte. Pour toute question particulière, merci de t'adresser à l'équipe par e-mail, plutôt que d'y faire allusion dans tes posts, comme le demande également la charte. Le forum lui-même doit rester axé sur les réponses aux questionnements des membres:

"Pour toutes les communications qui concernent le forum, nous vous invitons à nous contacter par email directement."

Merci de ta compréhension,

La team bipote
Revenir en haut
chana
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 02 Mar 2011
Messages: 91

MessagePosté le: Mar 30 Déc 2014 - 07:48    Sujet du message: Mon expérience de bipo Répondre en citant

Bonjour
Merci de ta réponse, du coup je suis allée voir des articles et sites sur le sujet, mais je ne suis pas sûre qu il soit prêt pour cela car il prend à peine conscience du mal qu il nous a fait. En fait en gros, il dit qu'il veut bien nous croire mais ne se rend pas compte
Est ce que tu crois que cela suffit pour entamer une démarche efficace, je ne suis pas convaincue

Chana
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 21:06    Sujet du message: Mon expérience de bipo

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Le forum des bipotes Index du Forum ->
Questions / Réponses
-> Aide aux proches.
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Wikipedia | Psychomedia | Troubles-bipolaires.com | camh.ca - Le trouble bipolaire : Guide d'information | Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group Traduction par : phpBB-fr.com