Forum d'information, de psychoéducation et d'entraide pour les personnes avec un trouble bipolaire (maniaco-dépression).
Le forum des bipotes  Index du Forum FAQ Rechercher S’enregistrer Connexion

Peut-on travailler sous Rispéridone ?

 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Le forum des bipotes Index du Forum ->
Questions / Réponses
-> Traitements du trouble bipolaire.
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
wenn
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 09 Mar 2014
Messages: 119

MessagePosté le: Mar 20 Jan 2015 - 00:10    Sujet du message: Peut-on travailler sous Rispéridone ? Répondre en citant

Chers bipotes,

Je suis confrontée depuis deux semaines à une situation que je n'avais jamais connue et qui m'épuise puisque je suis passée d'un "down" intense à un "up" qui ne l'était pas moins en l'espace de quelques jours. J'ai l'impression que mes cycles sont de plus en plus rapprochés et de plus en plus forts, ce qui me fait peur. J'en ai parlé au psychiatre (j'étais encore bien agitée quand je l'ai vu et cela faisait presque une semaine que je n'avais pas dormi) qui m'a prescrit du Rispéridone (neuroleptique) pour me faire "redescendre" car je ne pouvais pas rester comme ça : il fallait que je dorme et surtout que je me calme.

Ce médicament, que je prends depuis deux jours, me fait un effet affreux (je suis très sensible aux effets secondaires). C'est sûr que l'endormissement est plus rapide (je tombe comme une masse), mais la première nuit j'ai eu le nez tellement bouché que j'ai dû respirer par la bouche, résultat : bouche très sèche, besoin permanent de boire, angoisse de ne plus respirer ; de plus je me suis levée dans la nuit et je ne tenais pas sur mes jambes, comme si j'étais ivre. Le lendemain matin je me suis réveillée avec la tête dans un étau et l'impression d'avoir une "gueule de bois" carabinée. J'ai mis beaucoup de temps à émerger. Cette nuit a été plus supportable mais ce matin quand le réveil a sonné j'ai cru que j'allais mourir. Là encore "gueule de bois " carabinée, vertiges, difficultés à me préparer et à préparer mon fils pour aller à l'école, sans parler des étourdissements éprouvés dans la voiture (sic) et du mal que j'ai eu à grimper les escalier pour me rendre au boulot. Une fois au lycée (je suis prof), j'ai souffert d'un manque d'articulation et de "connexions neuronales" devant les élèves ! C'était pathétique. Clairement je n'étais pas dans mon état normal et j'ai maintenant un peu la trouille de continuer ce traitement. Demain matin je ne vais pas au bahut, cela me facilitera les choses. On verra bien. Mais je me demande dans quelle mesure ce médicament est conciliable avec une vie professionnelle, j'avoue que ça m'a beaucoup gênée d'être comme ça devant mes élèves, j'avais peur qu'ils pensent que j'étais saoûle. Je précise, étant donné le champ lexical de l'état alcoolique que vous trouverez dans ce post, que je n'avais pas bu (enfin si, apéro samedi soir quand même, faut pas pousser non plus), c'est juste une image Very Happy !

Avez-vous déjà connu ces effets secondaires ? Passent-ils au bout de quelques jours ? Je suis tentée d'arrêter le traitement puisqu'il n'est que provisoire (le médecin ne me l'a prescrit que pour 3 semaines) mais en même temps j'ai peur de la rechute (ou de la remontée, j'avoue que là je ne sais plus) si je l'arrête... et puis s'il me l'a prescrit ce n'est sans doute pas pour rien...

Merci d'avance pour vos témoignages.
Bonne nuit et portez-vous bien
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 20 Jan 2015 - 00:10    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
emma16
Bipote Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 17 Jan 2012
Messages: 517

MessagePosté le: Mar 20 Jan 2015 - 07:57    Sujet du message: Peut-on travailler sous Rispéridone ? Répondre en citant

Bonjour wenn,
je suis aussi sous un neuroleptique et ai eu des effets secondaires au départ ( somnolence, vertiges, nausée) mais ils ont disparu au bout de quelques semaines. a chaque fois que je change de traitement je qui aussi dans un état lamentable et le dit c'est la dernière fois!!! la prochaine fois je m'arrête 15 jours, le temps que ça passe. bien sur certains effets peuvent rester, ton psychiatre décidera le mieux pour toi ( avec toi )!
courage, bientôt les vacances.
emma
Revenir en haut
chrono500
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 19 Avr 2009
Messages: 126

MessagePosté le: Sam 7 Fév 2015 - 20:43    Sujet du message: Peut-on travailler sous Rispéridone ? Répondre en citant

Bonsoir,

Les neuroleptiques assèchent les muqueuses, et peuvent provoquer le nez bouché, la bouche seche, yeux secs, constipation...
Ils ont aussi un effet sédatif qui disparaissent au bout de plusieurs jours voir semaines de traitement.
Revenir en haut
skoyz42
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 11 Déc 2014
Messages: 118

MessagePosté le: Mar 17 Fév 2015 - 17:05    Sujet du message: Peut-on travailler sous Rispéridone ? Répondre en citant

certains thymoregulateur comme le xeroquel sont aussi un neuroleptique , mais c'est le seul qui ne m'a pas detraqué
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 13:35    Sujet du message: Peut-on travailler sous Rispéridone ?

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Le forum des bipotes Index du Forum ->
Questions / Réponses
-> Traitements du trouble bipolaire.
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Wikipedia | Psychomedia | Troubles-bipolaires.com | camh.ca - Le trouble bipolaire : Guide d'information | Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group Traduction par : phpBB-fr.com