Forum d'information, de psychoéducation et d'entraide pour les personnes avec un trouble bipolaire (maniaco-dépression).
Le forum des bipotes  Forum Index FAQ Search Register Log in

Peut on guerir du trouble bipolaire ?

 
Post new topic   Reply to topic    Le forum des bipotes Forum Index ->
Questions / Réponses
-> Aide aux proches.
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Baboin
Guest

Offline




PostPosted: Mon 31 Mar 2008 - 10:48    Post subject: Peut on guerir du trouble bipolaire ? Reply with quote

Bonjour,

je viens de m'inscrire au forum, mon épouse est bipolaire, nous vivons ensemble depuis sept ans et j'ai connu tous les stades de la maladie qui est a peu près stabilisée aujourd'hui grace aux médicaments. j'aimerai savoir si il y a eu des cas de guerison du trouble bipolaire car les psychiatres disent en général que les personnes souffrant de ce troube ont besoin d'un traitement à vie.
Merci pour vos témoignages
Back to top
Publicité






PostPosted: Mon 31 Mar 2008 - 10:48    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
gab 29
Bipote Turquoise

Offline

Joined: 24 Mar 2008
Posts: 302
bipote sans profession

PostPosted: Mon 31 Mar 2008 - 11:09    Post subject: Peut on guerir du trouble bipolaire ? Reply with quote

bienvenue au forum et pour repondre on parle de stabilisation de la maladie et non de guerison quant au traitement moi je vais le prendre a vie cela fait deja 20 ans de medocs et je vis plutot bien et je suis stabilisee depuis 3 ans je n ai plus de rechute plus de crise de manie de depression donc il ya de lespoir le tout est de savoir patienter et tout peut arriver je te souhaite bon courage pour la suite et a plus peut etre .gab .
Back to top
Bipote
Admin_Bipote

Offline

Joined: 07 Jul 2007
Posts: 10,982
Bipote Salarié

PostPosted: Mon 31 Mar 2008 - 11:29    Post subject: Peut on guerir du trouble bipolaire ? Reply with quote

Bonjour Baboin,

Dans la majorité des cas le traitement est prescrit pour une longue durée, qui peut aller jusqu’à la vie entière, car la vulnérabilité persiste et l’arrêt du traitement majore le risque de rechute ou de récidive. Cependant dans certains cas, après une période de stabilité de l’ordre de 2 à 5 ans, on peut être amené à tenter l’interruption du traitement thymorégulateur, progressivement et sous surveillance médicale, en tenant compte des bénéfices apportés jusque là par le traitement, de ses effets indésirables et… du choix du patient, pourvu que celui-ci soit éclairé. 
 
Bien à toi! 


▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬▬▬▬▬▬▬
 
Bipote, administrateur du forum.
Back to top
Akasha
Bipote Emeraude

Offline

Joined: 17 Mar 2008
Posts: 72
Bipote employée

PostPosted: Mon 31 Mar 2008 - 11:29    Post subject: Peut on guerir du trouble bipolaire ? Reply with quote

Bonjour Baboin, bienvenue sur le forum!
On ne guérit pas de la maladie bipôlaire; on se stabilise avec les médicaments (apparemment vous êtes dans cette configuration).
As-tu lu de la documentation sur les causes de la maladie bipôlaire? Tu trouveras des informations intéressantes (comme par exemple qu'on ne guérit pas une maladie génétique, la bipôlarité est dégénérative, l'accoutumance aux medicaments rend le traitement inneficace au bout de plusieurs années...)
Voilà
Akasha


▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬▬▬▬▬▬▬
 
" Le jour du jugement dernier, Dieu comparaîtra devant moi". Jean Yanne
Back to top
Iris
Bipote Saphir

Offline

Joined: 27 Feb 2008
Posts: 567
Bipote Enseignante

PostPosted: Mon 31 Mar 2008 - 13:07    Post subject: Peut on guerir du trouble bipolaire ? Reply with quote

Bonjour à tous,

Gab, tu dis etre stabilisée depuis 3 ans? Quelle chance.....moi je suis en début de traitement (dépamide) et je ne sens pas de grands changements.

Pourrais-tu me dire comment tu es parvenue à cette stabilité si enviable?

Merci beaucoup!

Iris
Back to top
pahad
Bipote Saphir

Offline

Joined: 01 Sep 2007
Posts: 596
proche

PostPosted: Mon 31 Mar 2008 - 13:36    Post subject: Stabilisation et non guérison Reply with quote

Le trouble bipolaire se stabilise seulement (c'est déjà beaucoup !) et ne se guérit pas, pour le moment. On peut espérer que les recherches fondamentales en cours sur le fonctionnement du cerveau apporteront une solution à cette maladie ainsi qu'à d'autres maladies, mais aucune piste de recherche intéressante ne promet aujourd'hui une date sûre pour une guérison.

Cela rentre dans la catégorie des troubles que l'on peut qualifier de "métaboliques" et qui ne se guérissent pas comme les dysfonctionnements de la thyroide (régulation de la température) et de l'insuline (métabolisme du glucose).

Il n'y a pas de guérison spontanée. Tous les jours, hélas, on voit des bipolaires stabilisés qui arretent leur traitement de leur propre chef (effets secondaires, je veux être comme "tout le monde") ou sous l'influence des idées ambiantes (on ne prend un médicament que lorsqu'on est malade, les médicaments sont une camisole chimique dont il faut se passer). L'effet d'un arrêt de thymo est simple et radical : dans un délai de 3 à 6 mois on voit arriver une rechute brutale avec le redémarrage d'un cycle, qui le plus fréquemment commence sympatiquement avec une (hypo)manie qui procure un effet de libération et d'euphorie. Plus dure sera la chute.

Comment se fait-il que beaucoup de médecins, même les (rares) spécialistes, ont un discours très optimistes sur le sujet ?

Il y a deux raisons :

- Il ne faut jamais désespérer le malade. La grande majorité des malades (même stabilisés, même éclairés !) font l'expérience d'un arrêt de leur traitement. Il ne sert à rien de les prévenir brutalement : ils ne veulent rien entendre et si l'on insiste iront voir un autre médecin qui leur tiendra un discours plus optimiste.
Même à un cancéreux métastasé en phase terminale, un médecin dira en général "Il y a toujours quelquelque chose à faire", même s'il n'en pense pas un mot.
A défaut de préconiser une solution à ses maux, un discours optimiste vend au moins de l'espoir. C'est pour cela que certains psychiatres, parfaitement avertis, tiennent un discours du style "Il faut revoir le problème au bout de cinq ans de stabilisation..".

- La deuxième raison est hélas l'inexpérience du suivi du trouble bipolaire sur le long terme. On pourrait qualifier cela d'incompétence, mais comme il n'y a pas de formation médicale spécifique à ma connaissance (DU ou DIU) sur le trouble bipolaire cette inexpérience est générale (structurelle). Dans la formation des psychiatres, aujourd'hui, rien ne garantit l'expérience du TB sur le long terme. la grande majorité des services hospitaliers se contentant d'administrer des neuroleptiques (et des sédatifs) en cas d'agitation et des AD en cas de dépression, et de mettre le malade dehors au bout de quinze jours ou d'un mois, la "crise" étant passée. Il faut espérer que la création de "centres experts" permettra de sortir de cette situation calamiteuse spécifiquement française, due au dogmatisme du secteur psychiatrique. La situation générale de la psychiatrie dans les autres pays développés n'est pas meilleure (cf les enquêtes américaines sur le "primary care"), mais il existe des centres d'excellence.


▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬▬▬▬▬▬▬
 

Conférences et actualités sur le trouble bipolaire :http://aitb-bipolaire.org
Back to top
Véronique
Guest

Offline




PostPosted: Mon 31 Mar 2008 - 14:43    Post subject: Peut on guerir du trouble bipolaire ? Reply with quote

J'ai également entendu en conférence, que dans certains cas déterminés par le médecin, et non par le patient seul, il était possible de tenter l'arrêt au bout de quelques années, différentes conditions, dont certaines ont été citées pour exemple sont requises, et j'en ai conclu qu'il s'agissait de cas, je ne dirais peut-être pas marginaux (encore que ?), mais rares.

En entendant ces quelques exemples, j'en ai conclu que ce n'était pas pour moi du reste.

Alors, je ne sais pas si le Dr Gay ne veut pas desespérer les foules, mais c'est son discours en tout cas.

Nous ne sommes tout de même pas des cancéreux en phase métastasée, et s'entendre dire il vous faut prendre un traitement au long court, ce n'est pas s'entendre dire il n'y a plus rien à faire pour vous et vous allez vers une mort certaine, enfin je trouve. Nous, nous devons prendre un traitement au long court moyennant quoi la stabilisation est possible, même si hélas elle ne vient pas toujours de suite.

Pour l'inexpérience du suivi du trouble bipolaire au long court, sans doute, mais là ça ne concerne plus les spécialistes du trouble, ni même tous les psys du reste, mais seulement certains d'entre eux, c'est vrai à l'hôpital on vous met dehors, parfois sans même vous annoncer de diagnostic, juste avec une ordonnance de sortie et débrouillez vous, mais ensuite, il est des psys de ville honnêtes qui savent suivre leurs patients au long court aussi. Même si globalement la situation française certes n'est pas ce qu'on fait de mieux.


Last edited by Véronique on Mon 31 Mar 2008 - 15:00; edited 3 times in total
Back to top
Charlotte
Bipote Saphir

Offline

Joined: 26 Sep 2007
Posts: 798
bipote salariée

PostPosted: Mon 31 Mar 2008 - 14:55    Post subject: Peut on guerir du trouble bipolaire ? Reply with quote

Eh bien, pour ma part, le Dr Gay m'a dit que je serais sans doute guérie dans 2 ou 3ans si je parviens à bien me stabiliser (c'est ça qui me fait peur). Celà signifie que je dois tout mettre en oeuvre pour trouver un traitement adapté le plus rapidement possible et stopper progressivement ma consommation d'anxio et d'alcool.

Alors je ne sais pas s'il a dit ça pour me rassurer mais je m'accroche à cet espoir et je SAIS que je peux guérir complètement Okay
Back to top
titi77
Bipote Saphir

Offline

Joined: 09 Feb 2008
Posts: 514
bipote demandeur d'emplois

PostPosted: Mon 31 Mar 2008 - 16:38    Post subject: Peut on guerir du trouble bipolaire ? Reply with quote

coucou les bipotes

je rejoins gab en parlant de stabilité de périodes de rémissions.Pour ma part pas de phases maniaques ou dépressives depuis 2003 mais j'ai

 accepté ma maladie et il est hors de question pour moi pour l'instant d'envisager l'arret du traitement.C'est tellement bon de regouté a la vie

 alors pourquoi faire une quelconques modifications a partir du moment ou on a trouvé la bonne alchimie.


AU PLAISIR
Back to top
Paona
Bipote Turquoise

Offline

Joined: 25 Sep 2007
Posts: 104
Bipote 37ans

PostPosted: Mon 31 Mar 2008 - 16:56    Post subject: Peut on guerir du trouble bipolaire ? Reply with quote

"Même à un cancéreux métastasé en phase terminale , un médecin dira en général "Il y a toujours quelquelque chose à faire", même s'il n'en pense pas un mot". Shocked Ben, Pahad, pour vivre au quotidien avec "un cancéreux", la comparaison me choque! On n'est pas "neu-neu" ,on avait bien compris où tu voulais en venir dans ta présentation, mais je pense que cette phrase est de trop...
Paona Neutral


▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬▬▬▬▬▬▬
 
("Il primo grado della pazzia è di credersi prudente, ed il secondo è di proclamarlo" : Le premier degré de la folie est de se croire sage, et le second est de le proclamer").
Back to top
pahad
Bipote Saphir

Offline

Joined: 01 Sep 2007
Posts: 596
proche

PostPosted: Mon 31 Mar 2008 - 17:42    Post subject: Le droit à la vérité et le droit de ne pas savoir. Reply with quote

Coquelicot wrote:

Nous ne sommes tout de même pas des cancéreux en phase métastasée, et s'entendre dire il vous faut prendre un traitement au long court, ce n'est pas s'entendre dire il n'y a plus rien à faire pour vous et vous allez vers une mort certaine, enfin je trouve..


Si j'ai cité cet exemple du cancer, c'est pour l'avoir vécu et pour pousser à l'extrême, même si cela en défrisse certaines et les fait bondir, le problème du droit des patients à la vérité (telle qu'elle est connue par le médecin à l'heure de l'entretien) La loi sur les droits du patients (4 mars 2002) a tranché sur les discussions et les habitudes médicales anciennes :

- Le patient a droit à son diagnostic, de la part de son médecin

- Le patient a droit aux conséquences prévisibles de son diagnostic et de son traitement

- le patient a le droit de prendre ou non son traitement (important pour les malades hospitalisés). S'il est incapable de donner son consentement éclairé, une "personne de confiance" du malade doit être consultée obligatoirement

- Le patient a droit à consulter son dossier médical

[mode sarcastique : ON] (à sauter si vous êtes allergiques)
Cela tranche avec l'habitude ancienne de beaucoup de médecins que je schématise ainsi :

- Le patient a droit à une ordonnance, rédigée en termes incompréhensibles, qui est censée le guérir.

- Le patient a le devoir de suivre ce qui lui est prescrit (ordonné), sans cela tant pis pour lui, le medecin s'en lave les mains (principe d'asepsie).

- Le patient a le devoir de dire "merci docteur" et de payer son dû.

- Le patient étant d'une espéce inférieure, par définition non éclairée (il n'a pas obtenu son diplôme de médecine), n'a aucun droit de porter un jugement sur son médecin et ses pratiques (tiens on peut dire la même chose des profs, quand ils sont fonctionnaires)

- Le patient doit croire que ce que prescrit le médecin est par nature bénéfique (un médicament) et aucun effet secondaire négatif ne doit lui être annoncé prématurement. Cela risquerait de nuire à l'adhenrece du patient à son traitement et à la confiance aveugle qu'il doit à celui-ci.

- le médecin fait ce qu'il peut et n'a aucun compte à rendre si ce n'est à son très confraternel ordre des médecins, pour le principe.

Bien sûr, il y a quelques échappatoires pour le médecin, formaté à l'ancienne et ne voulant pas suivre la loi :

- Il peut considérer que son patient est trop peu éclairé pour comprendre ce qu'on lui dit.

- Il peut estimer qu'il n' a pas de personne de confiance sous la main, qu'aucun décret d'application n'a défini exactement la procédure et que l'urgence lui impose de prendre des décisions.
[mode sarcastique : OFF]

Il reste quand même un grand nombre de cas ou le médecin peut être perplexe et mentir (surtout par omission) :

- Quand la première urgence lui parait être de rassurer un patient anxieux.

- Quand il n'est pas sûr de son diagnostic ni du pronostic à 5 ans (objection : rien ne l'empêche de dire qu'il n'est pas sûr, la majorité des patients ne croient pas que leur médecin est infaillible, ils lui demandent simplement de faire du mieux qu'il peut).

- Quand la mort est proche et que le patient la redoute.


▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬▬▬▬▬▬▬
 

Conférences et actualités sur le trouble bipolaire :http://aitb-bipolaire.org
Back to top
Paona
Bipote Turquoise

Offline

Joined: 25 Sep 2007
Posts: 104
Bipote 37ans

PostPosted: Mon 31 Mar 2008 - 17:49    Post subject: Peut on guerir du trouble bipolaire ? Reply with quote

Mort de Rire "Il peut considérer que son patient est trop peu éclairé pour comprendre ce qu'on lui dit."
"Le patient étant d'une espéce inférieure, par définition non éclairée (il n'a pas obtenu son diplôme de médecine), n'a aucun droit de porter un jugement sur son médecin et ses pratiques (tiens on peut dire la même chose des profs, quand ils sont fonctionnaires) "

Merci Pahad pour ces "perles"! Malheureusement si "véridiques"!
Paona


▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬▬▬▬▬▬▬
 
("Il primo grado della pazzia è di credersi prudente, ed il secondo è di proclamarlo" : Le premier degré de la folie est de se croire sage, et le second est de le proclamer").
Back to top
Bipote
Admin_Bipote

Offline

Joined: 07 Jul 2007
Posts: 10,982
Bipote Salarié

PostPosted: Mon 31 Mar 2008 - 18:54    Post subject: Peut on guerir du trouble bipolaire ? Reply with quote

Bonjour,
Quote:

Le trouble bipolaire apparaît comme une pathologie chronique, invalidante. L’analyse de la littérature fait apparaître que son évolution et son pronostic connaissent de très importantes variations interindividuelles, influencées par de nombreux facteurs liés aux caractéristiques de la pathologie elle-même et aux comorbidités fréquemment associées. La plupart de ces facteurs jouent ce rôle pronostic en influençant le risque de récurrences. Les données de la littérature indiquent clairement que le meilleur indicateur du risque de rechute ultérieure est le nombre d’épisodes antérieurs. De ce point vue, le pronostic de la maladie apparaît clairement lié à la prévention des récurrences, ce qui se joue dès les premiers épisodes.


Évolution du trouble bipolaire, F. Bellivier, Encéphale Vol 32 - N° 4-C2 - Aout 2006


▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬▬▬▬▬▬▬
 
Bipote, administrateur du forum.
Back to top
Varanoff
Bipote Turquoise

Offline

Joined: 13 Mar 2008
Posts: 249
bipo/border stage opérateur scierie fruytier

PostPosted: Mon 31 Mar 2008 - 20:09    Post subject: Peut on guerir du trouble bipolaire ? Reply with quote

non c'est a vie

ca se soigne mais ca ne se guérri pas

comme le sida

désolé


▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬▬▬▬▬▬▬
 
nous sommes tous des cas unique
Back to top
Paona
Bipote Turquoise

Offline

Joined: 25 Sep 2007
Posts: 104
Bipote 37ans

PostPosted: Mon 31 Mar 2008 - 20:37    Post subject: Peut on guerir du trouble bipolaire ? Reply with quote

Bonsoir,
Je relis "ma" citation et je retire:
"(...)tiens on peut dire la même chose des profs, quand ils sont fonctionnaires ":
Car ce que je cite de la phrase de Pahad ne s'applique que pour les médecins psy, je ne vois pas le rapport avec les profs Embarassed Toutes mes excuses pour les enseignants du forum : Embarassed
Bonne soirée
Paona Funny


▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬▬▬▬▬▬▬
 
("Il primo grado della pazzia è di credersi prudente, ed il secondo è di proclamarlo" : Le premier degré de la folie est de se croire sage, et le second est de le proclamer").
Back to top
Iris
Bipote Saphir

Offline

Joined: 27 Feb 2008
Posts: 567
Bipote Enseignante

PostPosted: Tue 1 Apr 2008 - 00:53    Post subject: Peut on guerir du trouble bipolaire ? Reply with quote

Merci Paona,

ce post t'honnore.....

Amitiés et estime

Iris
Back to top
Amberwood
Bipote Turquoise

Offline

Joined: 12 Feb 2008
Posts: 276
bipote invalidité

PostPosted: Tue 1 Apr 2008 - 01:22    Post subject: Peut on guerir du trouble bipolaire ? Reply with quote

ben "malheureusemen"je vais te dire comme les autres, l'état peut se stabiliser mais guérir, j'en doute fort.

tous les psys que j'ai rencontré sont formels , la bipolarité se stabilise pour être davantage viable,
.
l'intensité des phses et la longueur s'estompent quand le "bon" traitement est trouvé et SUIVI.

trop nombreux sont ceux qui stoppent leur traitement à un moment où ils se sentent bien, puis c la catastrophe...

amitiés
amber


▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬▬▬▬▬▬▬
 
et si on faisait connaissance nous les funambules !!!
Back to top
poète
Bipote Saphir

Offline

Joined: 02 Sep 2007
Posts: 561
bipote Professeur retraité

PostPosted: Tue 1 Apr 2008 - 05:19    Post subject: Peut on guerir du trouble bipolaire ? Reply with quote

Paona, j'enseigne depuis 31 ans et parfois, oui, j'en saigne !
Back to top
Akasha
Bipote Emeraude

Offline

Joined: 17 Mar 2008
Posts: 72
Bipote employée

PostPosted: Tue 1 Apr 2008 - 16:06    Post subject: Peut on guerir du trouble bipolaire ? Reply with quote

Merci de ne pas nous tenir dans une ignorance certaine du genre "mais oui je peux combler un déficit génétique par la seule force de ma pensée et guérir du trouble bipôlaire".
Merci vraiment.


▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬▬▬▬▬▬▬
 
" Le jour du jugement dernier, Dieu comparaîtra devant moi". Jean Yanne
Back to top
daphné
Bipote Emeraude

Offline

Joined: 17 Oct 2007
Posts: 36
proche enseignante

PostPosted: Tue 1 Apr 2008 - 22:13    Post subject: Peut on guerir du trouble bipolaire ? Reply with quote

Akasha wrote:

As-tu lu de la documentation sur les causes de la maladie bipôlaire? Tu trouveras des informations intéressantes (comme par exemple qu'on ne guérit pas une maladie génétique, la bipôlarité est dégénérative, l'accoutumance aux medicaments rend le traitement inneficace au bout de plusieurs années...)


Ah bon, l'accoutumance peut rendre les médicaments inefficaces? Et c'est quoi "dégénérative"?
Merci pour ces éclairages.
Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    Le forum des bipotes Forum Index ->
Questions / Réponses
-> Aide aux proches.
All times are GMT + 2 Hours
Page 1 of 1

 
Jump to:  

Index | Create a forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Conditions générales d'utilisation
Wikipedia | Psychomedia | Troubles-bipolaires.com | camh.ca - Le trouble bipolaire : Guide d'information | Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group