Forum d'information, de psychoéducation et d'entraide pour les personnes avec un trouble bipolaire (maniaco-dépression).
Le forum des bipotes  Index du Forum FAQ Rechercher S’enregistrer Connexion

message d'encouragement...

 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Le forum des bipotes Index du Forum ->
Questions / Réponses
-> Entraide et soutien...
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
kev78
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 17 Nov 2010
Messages: 339

MessagePosté le: Jeu 29 Jan 2015 - 22:27    Sujet du message: message d'encouragement... Répondre en citant

Salut les bipotes!

Je voulais juste dire:

Il y a environ 5 ans j'étais dans mon lit tout le temps et je ne pensais qu'au suicide...
Après en gros une vie en état dépressif latent au mieux, et au pire profondément mélancolique:

Aujourd'hui je travaille à plein temps, ce qui à mon avis a été décisif pour me (re)construire.
Néanmoins j'ai travaillé pendant 2 ans à mi temps et même si c'était très dur bah ça m'a bien aidé, ne serait ce que pour avoir l'argent pour payer mon psychothérapeute.

Mon psychothérapeute a été une personne clé qui a pu me donner autre chose et une autre vision de moi que ma famille complètement pathologique et maltraitante.
Bref j'ai appris à me considérer comme une personne plutôt que comme un objet (chacun sa problématique).

Il y a peu j'ai découvert un truc vraiment nouveau pour moi: me sentir bien.
Franchement j'ai tellement galéré que j'en demandais pas tant, survivre aurait suffi à me donner de la fierté vu que j'ai flirté avec la mort pendant très longtemps.

Franchement, vraiment un seul coup de gueule: c'est pas parce que vous avez souffert que vous devez sauver le monde: Je connais trop bien les discours style "je vais faire du social puisque j'ai moi même tant souffert". Il y a d'autres manières d'être utile aux autres, et lorsqu'on se sent bien et qu'on s'aime, on peut déjà illuminer le quotidien des autres.
Les métiers du social sont vraiment très ingrats.

Donc faites quelque chose qui vous plaît vraiment, apprendre à être en accord avec soi même est fondamental, et c'est une quête à vie, et pas si simple, mais grande est la récompense....

En vous souhaitant plus de lumière, et que votre Dieu, vos amis, vous même, ou/et votre psychothérapeute, vous protège...
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 29 Jan 2015 - 22:27    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Clair de nuit
Bipote Diamant

Hors ligne

Inscrit le: 05 Oct 2010
Messages: 1 715

MessagePosté le: Ven 30 Jan 2015 - 18:54    Sujet du message: message d'encouragement... Répondre en citant

Bonsoir Kev78,

Ton témoignage me touche beaucoup.

Il montre bien qu'il n'y a pas de fatalité, que si les choses peuvent un jour basculer du mauvais côté, elles peuvent aussi comme pour toi remonter de façon spectaculaire.
J'admire aussi ton courage et tes efforts pour te donner cette "2ème chance". Ils donnent envie de "remonter ses manches", se trouver, trouver sa voie, trouver sa vie et non plus seulement survivre ou pire, "flirter avec la mort"

Je te donne raison quand tu expliques combien on peut "illuminer le quotidien des autres lorsqu'on se sent bien", qu'on est "en accord avec soi-même" et qu'il n'est nul besoin d'endosser un rôle de sauveur pour cela.

Merci pour ce partage, pour ton courage, pour ta sagesse.

Et que toi aussi, la Vie te protège.

Chaleureusement
Revenir en haut
TheValuk
Bipote Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 24 Juil 2009
Messages: 1 361

MessagePosté le: Ven 30 Jan 2015 - 20:24    Sujet du message: message d'encouragement... Répondre en citant

Salut Kev,

Je suis moi aussi plutôt touché de lire ces lignes positives, quand je repense à la peine que tu m'inspirais quand tu allais mal.
Continue dans cette lignée et prends soin de toi, aux petits oignons !
Revenir en haut
kev78
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 17 Nov 2010
Messages: 339

MessagePosté le: Dim 1 Fév 2015 - 20:24    Sujet du message: message d'encouragement... Répondre en citant

Merci pour vos messages Clair de Nuit et TheValuk, merci à ceux qui l'ont lu aussi;

Donc si certains ont pu percevoir ce que je voulais exprimer c'est vraiment bien, parce que ce n'est pas si simple d'exprimer ce que je vis en ce moment, même si c'est positif.

J'ai été étonné lors de ma dernière séance de psychothérapie de parler de moments très douloureux que j'ai vécu, donc, dont je n'avais pas tant parlé auparavant pourtant. Il y a même eu des pleurs et c'était assez violent.

Mon psychothérapeute, très au fait de son propre métier, m'a expliqué que maintenant que j'allais mieux j'étais capable de parler de ces phases très douloureuses, et cela sans m'effondrer.

Effectivement il me semble que c'est exactement ça.

Donc, évidemment, remonter la pente est question de patience aussi, et je ne crois pas vous apprendre que ça se fait petit à petit, même avec parfois des régressions, mais aussi des bonds vers l'avant, comme pour moi récemment.

J'ai décidé de vous écrire l'élément déclencheur de ma récente progression, mon apaisement: en fait simplement j'ai eu un déclic un moment et j'assume maintenant ma sexualité, et cela globalement, puisque je suis bisexuel.

C'est fou, cette prise de conscience a calmé la persécution que je ressentais, mon anxiété, je parle +, et surtout je me sens mieux, avec des moments où je me sens bien, ce qui est totalement nouveau pour moi.

Néanmoins je ne conseille à personne de se mettre la pression pour être en accord avec soi même, cela se fait vraiment au jour le jour, en essayant de s'écouter.

Il a fallu 5 ans de thérapie avec mon psychothérapeute actuel pour que je comprenne cela sur moi, comme quoi il y a des caractéristiques de soi même qu'on n'est encore trop fragile pour assumer parfois...

Pour moi il y a eu tout un travail sur moi pour soigner tout les problèmes de santé que j'avais accumulé lors de ma trop longue phase mélancolique, par exemple je porte un appareil depuis quelque mois à cause d'un acoufen fort que j'avais dans une oreille et cela m'a beaucoup soulagé aussi.

En vous souhaitant tous bon courage, et surtout de croire qu'il y a autre chose à vivre ici que l'enfer ou le malheur.

Kev.
Revenir en haut
Aime-Ti
Bipote Diamant

Hors ligne

Inscrit le: 25 Nov 2008
Messages: 3 558

MessagePosté le: Mer 4 Fév 2015 - 09:02    Sujet du message: message d'encouragement... Répondre en citant

Bonjour Kev78,

Quel bonheur de te lire.
Quand je pense au chemin que tu as parcouru depuis 5 ans avec ton psychothérapeute, c'est vraiment super.

Ton témoignage est un réel espoir pour tous nos amis du forum qui cherchent encore leur chemin. Il ne faut jamais désespérer.

Bonne chance à toi et au plaisir de te lire.

Aime-ti
Revenir en haut
kev78
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 17 Nov 2010
Messages: 339

MessagePosté le: Jeu 5 Fév 2015 - 12:51    Sujet du message: message d'encouragement... Répondre en citant

Bonjour Aime-ti,

Merci pour ton message! :)

J'ai voulu résumer mon parcours de ces 5 dernières années mais suffisamment détailler pour que l'on comprenne une certaine cohérence dans mon évolution, puisque ce n'est pas le fruit du hasard.

En souhaitant bon courage à tout le monde, et surtout en disant m***e à la fatalité!

Kev.
Revenir en haut
jewels
Bipote Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 24 Avr 2009
Messages: 717

MessagePosté le: Mar 10 Fév 2015 - 00:03    Sujet du message: message d'encouragement... Répondre en citant

Bonsoir Kev

Merci pour ton témoignage touchant et inspirant, porteur d'espoir. La psychothérapie est une aide précieuse. Pour ma part, toujours en longue maladie, je ressens un état de léthargie désespérant pour moi même et ma maison. De savoir que l'on peut retravailler après une dure lutte contre la dépression est encourageant.
Bonne continuation et bravo pour ces nouvelles

Jewels
Revenir en haut
kev78
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 17 Nov 2010
Messages: 339

MessagePosté le: Mar 17 Fév 2015 - 22:15    Sujet du message: message d'encouragement... Répondre en citant

Bonsoir et merci pour ton message Jewels,

Je mets du temps à te répondre mais je te réponds!

Pour ce qui est de la léthargie, c'est sûr que j'ai été dans le même état.

Je crois fort que la force que tu dois trouver pour résoudre tes problèmes et avancer est déjà en toi.

Là encore je pense simplement que seul un bon travail thérapeutique (pour cela se faire conseiller est important, moi j'avais demandé aux CMPs près de chez moi par exemple.

Aussi s'écouter est très important pour trouver le/la bon(ne) thérapeute, normalement on peut sentir si le thérapeute:
_est à l'écoute
_dégage l'impression d'être un bon professionnel, ni froid ni trop chaleureux, car une distance minimale est importante entre un thérapeute et son patient.
_si sa méthode de travail nous inspire (psychanalyse ou bien d'autres...).

Aussi la "béquille médicamenteuse" reste importante et là encore je prône le juste milieu, c'est à dire ne pas être shooté et non plus "nu",; c'est à dire ne pas être trop en contact avec sa souffrance, parce que c'est inutile.

Pour cela l'idéal est de communiquer un maximum avec son psychiatre sur son état émotionnel notamment, son écoute est bien importante aussi.

Si tu as déjà trouvé de bons professionnels Jewels je dis cela aussi pour ceux qui liront ce post.

A mon avis trop se mettre la pression est stérile.

Quand on est dans cet état vivre au jour le jour me semble le plus judicieux.

Je t'embrasse Jewels et tous/toutes les autres.

Kev.
Revenir en haut
jewels
Bipote Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 24 Avr 2009
Messages: 717

MessagePosté le: Mar 17 Fév 2015 - 23:32    Sujet du message: message d'encouragement... Répondre en citant

Bonsoir Kev,

Je lis et relis ta réponse qui est pleine de sagesse pour ce qui est de reconnaître les bons thérapeutes et la conduite à tenir quand on est en phase basse où se mettre la pression reviendrait à se faire une piqûre de désespoir. Mon psychiatre a augmenté les doses de prozac et lithium pour me sortir de ma léthargie que je vis très mal. Ne plus arriver à prendre soin de moi ni de ma maison et voir les heures défiler sans réagir, je n'en peux plus.

Ton message d'encouragement, ta réussite à sortir de ce mauvais pas est d'un grand soutien moral quand on a pas encore passé le cap. J'ai suivi une psychothérapie pendant 3 ans et je suis d'accord avec tous les critères que tu as énoncés. Je souhaite explorer les médecines douces (chinoise, reiki...) pour voir si un mieux être ne peut pas se dessiner de ce côté là.

encore un grand merci pour ton soutien, je t'embrasse

Jewels
Revenir en haut
kev78
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 17 Nov 2010
Messages: 339

MessagePosté le: Lun 23 Fév 2015 - 21:44    Sujet du message: message d'encouragement... Répondre en citant

Bonsoir Jewels,

J'ai lu plusieurs fois ton message en ayant du mal à me décider à te dire ce que je pense.

Enfin, tu as l'air plutôt consciencieuse toi aussi, ce dont tu me parles me semble sensé (critères de choix du thérapeute, utiliser les médecines douces etc...).

Ok pour les médecines douces, l'art, tout ce que tu veux qui te fait sentir un mieux être.

Cependant pour moi le trouble bipolaire ou unipolaire mélancolique ne se guérit que par la psychothérapie, et, selon moi, avec un travail sur les traumatismes, les émotions qui sont restées bloquées en toi, les répétitions, bref découvrir les Vraies Causes du ton Mal.

Aussi pour des troubles aussi graves que le trouble bipolaire 3 ans me semble peu.

La béquille médicamenteuse est importante pour survivre le temps de trouver des solutions.
Le/la psychothérapeute est là pour t'amener à découvrir tes propres blocages, ce que tu t'es interdit, enfin, en gros, à retrouver un accès à Toi Même.

Pour moi ça a été un travail d'inspiration psychanalytique (qui d'ailleurs n'est pas terminé après 5 ans).

Cependant il y a d'autres écoles (que la psychanalyse) qui prennent en compte les émotions.

Je crois que c'est le cas de la gestalt thérapie par exemple, mais aussi de l'hypnose, et d'autres.

Il y a des émotions qui restent enfouies en nous parce qu'elles ne peuvent s'exprimer: ce sont des traumatismes.

Il y a des schémas de fonctionnement négatifs qu'on a appris malgré soi (style dépréciation de soi), et seul un travail thérapeutique peut désarmer ces schémas, c'est à dire, les déconstruire, et enfin, le but étant que tu Deviennes ce que tu Es. (ce sont les schémas qui correspondent à ce que tu es profondément qu'il faut reconstruire ensuite).

C'est l'idéal, et c'est le travail d'une vie, mais certains philosophes l'ont dit très clairement.
"deviens ce que tu es" c'était Nietsche.
"Connais toi toi même" c'était Socrate.

Bon évidemment Nietzsche était féru de la philosophie grecque antique.

Personnellement je pense que c'est le but de la vie.

En te souhaitant bon courage.

Bises à toi.

Kev.
Revenir en haut
kev78
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 17 Nov 2010
Messages: 339

MessagePosté le: Lun 27 Avr 2015 - 20:03    Sujet du message: Bonnes Nouvelles Répondre en citant

Salut les bipotes,

Je donne quelque news si ça peut encourager certains.

J'ai déjà résumé mon histoire, mais je rappelle qu'en gros il y a 7 ans j'étais bloqué au lit avec des idées sucidaires.
J'ai beaucoup souffert d'acoufen aussi, enfin ma vie n'as pas été facile du tout.

Je crois être sorti de l'enfer depuis peu et je vois la lumière.
Comme quoi elle existe!
Je viens ici vous le prouver.

Demain j'aurai les clefs de mon nouvel appartement après avoir passé 7 ans chez mes parents(de retour de mes études).
C'est ma dernière étape vers l'indépendance et une ouverture sur d'autres possibles.
Personnellement je crois pas avoir vécu pire que mon état suicidaire chronique.
Aujourd'hui je ressens une certaine facilité pour la vie.
Comme si le plus dur avait été fait.
Parce que lutter contre cet envahissement, c'était le pire.

Bonnes vibes pour tout le monde, cette vie est très dure mais vaudra la peine d'être vécue.
En vous souhaitant d'être toujours plus proche de votre vrai "vous même".

Kev.
Revenir en haut
feuilledarbre
Bipote Diamant

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2008
Messages: 2 024

MessagePosté le: Lun 27 Avr 2015 - 20:16    Sujet du message: message d'encouragement... Répondre en citant

Salut Kev


Merci beaucoup de repasser nous donner de tes nouvelles, ton témoignage d'espoir est précieux.


Comme toi, je pense qu'il est important de continuer à venir sur le Forum quand on va bien pour montrer qu'il est possible de se rétablir, et ce d'autant plus quand le Forum nous a aidé quand on était si mal.


Plein de bonnes choses pour toi pour la suite.
Feuilledarbre
Revenir en haut
laelie
Bipote Diamant

Hors ligne

Inscrit le: 01 Sep 2013
Messages: 1 909

MessagePosté le: Lun 27 Avr 2015 - 22:28    Sujet du message: message d'encouragement... Répondre en citant

Tes messages sont réconfortants et encourageants !

Pour ma part je suis en thérapie depuis 15 ans et je ne vois toujours pas le bout du tunnel... Je commence seulement à assimiler que l'acceptation de soi est plus salutaire que la lutte. Les traumatismes sont là et il va falloir que j'apprenne à vivre avec plutôt que de faire comme s'ils n'existaient pas.
Mais c'est difficile, surtout quand les idées noires nous submergent...

Merci pour ton témoignage et bon emménagement !
Revenir en haut
Lucille
Bipote Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 07 Sep 2007
Messages: 1 090

MessagePosté le: Mer 29 Avr 2015 - 18:37    Sujet du message: message d'encouragement... Répondre en citant

bonne route à toi alors Kev78 pour une nouvelle vie...
Revenir en haut
kev78
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 17 Nov 2010
Messages: 339

MessagePosté le: Sam 9 Mai 2015 - 23:12    Sujet du message: message d'encouragement... Répondre en citant

Bonsoir à toutes,

Bon à force de vouloir être le mec qui va toujours bien des fois je dis plus rien lol.

Mais bon, c'est une phase chargée en anxiété pour moi là sachant que j'ai vécu des moments très durs seul en appartement.
Enfin dans le fond ça ira je pense.
Je parle de mon emménagement.

C'est vrai en effet que j'ai une grande force en moi maintenant.
Il n'y a rien de pire que l'enfer, et j'ai été en enfer très longtemps.

Donc maintenant j'essaie de prendre la vie pour un genre de jeu.
Peut être un jour assouvir ma passion de théâtre on verra. Justement on parle de "jeu" pour un comédien.

La bises à toutes/tous.

Kev.
Revenir en haut
Sassandra
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 04 Oct 2014
Messages: 488

MessagePosté le: Dim 10 Mai 2015 - 18:49    Sujet du message: message d'encouragement... Répondre en citant

Bonjour KEV , c'est super de lire ta façon d'aller mieux - à un moment tu dis que " quand on a vécu l'enfer..."

Je comprends et ressens vraiment cette phrase pour plein de raison :

ancienne tox et alcoolique,avec une bipolarité qui sera certainement toujours là
quand on me demande comment ça va maintenant -
je pense ou réponds toujours : "bien - on a vu pire"

Alors bien sur dans les périodes down - actuellement depuis quelques temps
elles sont plus nombreuses qu'avant ( sûrement du à un rapprochement familial - l'enfer c'est les autres)
- donc dans les périodes down c'est parfois moins évident de se dire :"je vais bien , tout va bien"
mais je suis une bipolaire optimiste et ça m'a fait plaisir de lire ta renaissance...

Je te souhaite le meilleur
Revenir en haut
kev78
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 17 Nov 2010
Messages: 339

MessagePosté le: Lun 11 Mai 2015 - 20:06    Sujet du message: message d'encouragement... Répondre en citant

Bonjour Sassandra,

Merci pour ton message c'est chou.

Oui certains ont la vie plus dure que d'autres et on est parfois impuissant devant son état d'humeur en berne.

Tout ce qui me paraît pertinent à ce sujet est assez simple:
Il n'y, à mon avis, pas d'autres solutions aux troubles psychiatrique qu'une psychothérapie, c'est vraiment un mal, une maladie, à soigner.
Une maladie qui fait tant souffrir aussi.
Vivre au jour le jour me semble une bonne stratégie, c'est à dire se donner des objectifs à très court termes.
Aussi le travail peut être précieux pour moins penser à soi, s'oublier un peu.
Le travail est un truc structurant.Malheureusement on ne peut parfois pas travailler.
Dans ce cas les activités de toutes sortes sont de bonne augure aussi, peu importe quoi dans le fond, du moment qu'on n' est pas dangeureux pour soi même.
Bref, des petites techniques anti-rumination ;)

Kev.
Revenir en haut
Sassandra
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 04 Oct 2014
Messages: 488

MessagePosté le: Lun 11 Mai 2015 - 20:43    Sujet du message: message d'encouragement... Répondre en citant

Merci pour les solutions - elles sont pertinentes
vivre un jour à la fois - poser des actes - ne pas focaliser sur le résultat
les activités oui - bon j'ai jamais pu trouver de psychothérapeuthe dans mes moyens
ça me pose pas trop de souci : je me sers de programme douze étapes pour dépendants
et la philosophie y est la même

Plus que la bipolarité mon vrai souci c'est les dépendances
couches après couches drogue alcool
actuellement un travail sur la dépendance alimentaire en berne
et puis j'ai trouvé sur le net avec surprise que
yavait aussi une fraternité anonyme pour bipolaire
Dual Recovery Anonymous (Bipolaires Anonymes)..


c'est une forme "de thérapie" qui me va

Quand aux activités pour ça ya pas de souci
que ce soit dans le "zartistique"
une curiosité presque sans limite
et de l'activité physique
pour ça c'est cool : je m'ennuie pas

Je ne me suis dailleurs plus jamais ennuyé depuis que j'ai arrêté les toxiques
- une bonne chose

Les périodes down : je fais le gros dot et j'attends que ça passe
j'essaie de poser au ralentis un acte après l'autre en l'augmentant de jour en jour
et en tentant de ne pas me décourager si ça fonctionne pas
et recommencer
j'étais un peu décontenancée dernièrement car
mes rythmes avaient changé - alors quand même un peu d'inquiétude : peur de rester coincée
mais bon comme dab la surface est toujours là

et l'avantage de la surface quand tu as été au fond
cré nom de diou : c'est le panard !!!!
Revenir en haut
kev78
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 17 Nov 2010
Messages: 339

MessagePosté le: Mar 12 Mai 2015 - 20:28    Sujet du message: message d'encouragement... Répondre en citant

Bonjour Sassandra,

Ok content de voir que tu as trouvé tes trucs à toi pour t'en sortir.
Aussi c'est vrai que payer une psychothérapie revient cher et c'est bien dommage.

Effectivement avoir connu le pire fait relativiser.
Après moi par exemple j'étais pas bien aujourd'hui car épuisé, et cela sûrement parce que le cannabis que j'ai fumé la veille au soir a du m'empêcher de m'endormir.

Après le fait d'avoir connu pire ne suffit pas, je ne pourrais pas prétendre cela, pas si j'essaie d'exprimer librement ce que je ressens.

Le fait d'avoir connu l'enfer me fait relativiser, mais ça ne suffit pas; tu vois là je suis balayeur et j'ai un bac + 3.

La réalité tape dur, mais c'est vrai que je n'ai pas peur de la mort par exemple, j'y ai beaucoup trop pensé pour cela.
Pour moi l'honneur est la seule chose qui reste à défendre dans ma vie parce que mon honneur a été trainé dans la boue toute ma vie.

je vais pas rentrer dans les détails, mais pour "racheter" mon honneur je suis près à faire beaucoup de choses...
Juste plus grand chose dans la vie ne m'effraie, une journée à pousser un chariot et ramasser la merde des gens est suffisamment aliénante et quand je vois les gens faire des enfants je me dis qu'ils sont vraiment à l'ouest.

Voilà, je suis loin de voir la vie tout noir et tout blanc.

j'aime bien écrire mes ressentis, et je viens ici parce que les gens ici semblent parfois être les seules personnes dont je pourrais me sentir proche.

En tout cas bon courage.

Kev.
Revenir en haut
Sassandra
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 04 Oct 2014
Messages: 488

MessagePosté le: Mer 13 Mai 2015 - 09:17    Sujet du message: message d'encouragement... Répondre en citant

kev78 a écrit:

Après moi par exemple j'étais pas bien aujourd'hui car épuisé, et cela sûrement parce que le cannabis que j'ai fumé la veille au soir a du m'empêcher de m'endormir.


Kev.


Après l'arrêt d'alcool j'ai continué à fumer le chichon, pendant six ans en gros : totalement incompréhensible
ça me rendait parano et provoquait des p...de crises d'angoisse
et je fumais quand même - et j'étais mal - très mal

Un jour je parle de ça un une psy en lui disant : je comprends pas
je continue à fumer alors que ça me démolit - ça ne m'apporte rien

Elle me répond : " c'est parce que vous continuer à y chercher le plaisir que vous y avez trouvé au début"
c'était tout con comme réponse mais très logique

De temps en temps une fois tous les six mois je tire dessus lorsque ça tourne ( pas tout le temps - selon mon état mentalà
et c'est toujours le même scénario :ça me rend mal et quand j'analyse ce que j'y trouve
pour moi c'est débile : l'effet est abrutissant - les seules fois ou c'est bon
c'est quand je vais nager - on dirait presque un dopant...
Longueur sur longueur en natation c'est une peu rébarbatif alors avec trois taffes
je peux me créer des jeux mentaux ou des challenge ou faire de la médit
sur le mouvement en lui même mais il n'y a vraiment que là , car je pense
que la nage évacue le stress causé par le cannabis...j'"en achète plus et c'est à l'occasion
et j'ai vraiment eu aucun mal à faire cela ...

Un jour mon toubib m'a dit que le cannabis pouvait être dépréssogène
c'est son terme : facteur à dépression
Revenir en haut
Sassandra
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 04 Oct 2014
Messages: 488

MessagePosté le: Mer 13 Mai 2015 - 09:23    Sujet du message: message d'encouragement... Répondre en citant

kev78 a écrit:


Le fait d'avoir connu l'enfer me fait relativiser, mais ça ne suffit pas; tu vois là je suis balayeur et j'ai un bac + 3.

La réalité tape dur,
J

Bac plus trois aux langues o arabe littéraire et dialectal - non je suis pas une apprentie terroriste

Revenir en haut
Sassandra
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 04 Oct 2014
Messages: 488

MessagePosté le: Mer 13 Mai 2015 - 09:28    Sujet du message: message d'encouragement... Répondre en citant

j'ai bien essayé de bosser dans les circuits normaux
je supportais pas la pression - on me demandait de suveiller mes collègues et de faire des rapports
je me suis barrée et suis devenue semi déliquante ( vol à l'étalage et revente)
j'étais devenue pro là dedans et n'ai jamais eu de souci avec la justice - ça remonte à ya 25 ans en gros
après petits boulots sur petit boulots mais moi j'aimais bien ça , allée au système d
que la rue m'avait appris...
Revenir en haut
Sassandra
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 04 Oct 2014
Messages: 488

MessagePosté le: Mer 13 Mai 2015 - 09:32    Sujet du message: message d'encouragement... Répondre en citant

j'ai pas de regrets : quand je vois ceux que je connais qui sont à des hauts postes
et qui subissent la pression due au contexte social , je me dis
que je n'ai rien à regretter - j'ai fait des conneries , j'ai viré quand ça allait trop loin
et il y a quinze ans je suis devenue animatrice clown : un boulot sur mesure
tiré de mes lectures de gosse : en famille - sans famille , et notre dame de paris...

Quand on me demandait quel métier je voulais faire gosse
je répondais bohémienne ou exploratrice
quelque part j'ai allié mes rêves de gosses à la réalité..
Revenir en haut
Sassandra
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 04 Oct 2014
Messages: 488

MessagePosté le: Mer 13 Mai 2015 - 09:37    Sujet du message: message d'encouragement... Répondre en citant

Perso , je trouve que ça sert à rien de regretter
Balayeur et alors ? Par contre si l'on se sent fait pour autre chose
peut être faut il voir comment on peut y arriver
je ne suis pas une adepte de la sécurité à tout prix
ça me fait suer - et bien sûr en tant que bipolaire
je me suis mise dans des situations hyper dangereuse
avec quelque part ce que j'appelle mes puissances supérieures
qui sont pour moi la confiance et la bonne étoile:
j'y ai toujours cru et ça continue...

je vais arrêter : je dactylographie vite
et mon cerveau fonctionne vite

Merci de tes réponses : c'est intéressant des échanges de vécu - à plus
Revenir en haut
Sassandra
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 04 Oct 2014
Messages: 488

MessagePosté le: Mer 13 Mai 2015 - 09:42    Sujet du message: message d'encouragement... Répondre en citant

Sassandra a écrit:
j'ai bien essayé de bosser dans les circuits normaux
je supportais pas la pression - on me demandait de suveiller mes collègues et de faire des rapports
je me suis barrée et suis devenue semi déliquante ( vol à l'étalage et revente)
j'étais devenue pro là dedans et n'ai jamais eu de souci avec la justice - ça remonte à ya 25 ans en gros
après petits boulots sur petit boulots mais moi j'aimais bien ça , allée au système d
que la rue m'avait appris...
Revenir en haut
Sassandra
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 04 Oct 2014
Messages: 488

MessagePosté le: Mer 13 Mai 2015 - 09:45    Sujet du message: message d'encouragement... Répondre en citant

je viens d'avoir un message d'avertissement car je poste trop long ( ce qui est vrai ) mais comment supprimer les pessages ?
Revenir en haut
Team bipote
Bipote Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 13 Avr 2014
Messages: 863

MessagePosté le: Mer 13 Mai 2015 - 15:43    Sujet du message: message d'encouragement... Répondre en citant

Bonjour Sassandra,

Il n'est pas possible de supprimer les messages. Fais simplement plus attention par la suite.

Merci de ta compréhension,
Revenir en haut
kev78
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 17 Nov 2010
Messages: 339

MessagePosté le: Mer 13 Mai 2015 - 18:03    Sujet du message: message d'encouragement... Répondre en citant

Salut Sassandra

Vraiment intéressant tout ce que tu m'écris.
En fait j'ai des points commun avec toi je le sens.
J'ai moi même une histoire avec les addictions.

C'est vrai qu'il y a une école de la rue mais si on s'en sort LOL là je parle ni de toi ni de moi mais j'ai connu des gens qui sont jamais sorti de la violence de cette vie, qui y ont laissé leur peau.
Je parle de la violence à titre divers, et c'est vrai que la violence est omniprésente dans nos sociétés: violence routière, sexuelle, physique, psychologique, verbale, familiale etc...

C'"est bien toi aussi tu as joué de tes dons pour t'en sortir.

La seule chose que je me dis maintenant pour les "stup" c'est peu importe lesquels, et puis il y a tant d'autres addictions qui ne sont pas des drogues, genre déjà toutes les cyber dépendances, le travail "worholic", le sport, la voiture, moto, la bouffe etc..
Tout ce que je me dis c'est pourvu que l'addiction de moi ou n'importe qui ne détruise pas ma vie, pas sa vie.
Le reste est histoire de morale.
En bref je pense qu'il faut arrêter un dépendance si elle nous fait du mal.
Mais on est tous dépendant.
L'air qu'on respire est une sacrée dépendance aussi, et puis l'eau aussi, on y est dépendant en tant qu'êtres humains.

Bref, je vais pas trop parler de moi sinon je me sens seul après lol.

Bises à toi.
Revenir en haut
Sassandra
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 04 Oct 2014
Messages: 488

MessagePosté le: Mer 13 Mai 2015 - 21:36    Sujet du message: message d'encouragement... Répondre en citant

kev78 a écrit:
Salut Sassandra


La seule chose que je me dis maintenant pour les "stup" c'est peu importe lesquels, et puis il y a tant d'autres addictions qui ne sont pas des drogues, genre déjà toutes les cyber dépendances, le travail "worholic", le sport, la voiture, moto, la bouffe etc..
Tout ce que je me dis c'est pourvu que l'addiction de moi ou n'importe qui ne détruise pas ma vie, pas sa vie.
Le reste est histoire de morale.

.


je vais essayer d'être concise - pour moi c'est pas une histoire de morale -
oui bien sûr un paramètre important pour les addiction c'est qu'elles ne soient pas destructives
ni pour soi même ni pour ses proches...

En fait, je poserais cela surtout sur ce questionnement
Quelles sont mes valeurs ?
Une de mes valeurs de base a toujours été et reste : la liberté...
Pour les drogues dures et l'alcool ça s'est passé ainsi :
"tu te dis libre mais en fait tu es littéralement cadenassée par ces produits
ru parles agis, fonctionne par eux et pour eux - ça a été un questionnement fondamental
Il me reste la dépendance alimentaire et la cigarette mais c'est surtout la boulimie
qui grève ma liberté et mon développement perso
Pour l'instant j'arrive pas à " décrocher" - j'y trouve encore des avantages sûrement
puisque le déclic n'a pas lieu - laisser le temps au temps..
Et surtout se regarder avec une honnêteté que rien ne peut arrêter...

ça viendra peut être un jour
Bise à toi également
Revenir en haut
kev78
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 17 Nov 2010
Messages: 339

MessagePosté le: Jeu 14 Mai 2015 - 15:59    Sujet du message: message d'encouragement... Répondre en citant

Bonjour Sassandra,

Oui les addictions ne sont pas là par hasard en général, il y a toujours une souffrance derrière, donc je pensais humblement qu'il y aurait peut être un travail sur soi à faire sur l'acceptation de soi avec ses tendances à l'excès.

Evidemment ça ne suffirait pas de travailler sur soi uniquement du côté de l'acceptation de ses addictions puisqu'il faut se construire des limites aussi souvent pour ne pas se faire de mal; sinon c'est de l'auto-destruction.

L'acceptation des soi en tant que personnalité dépendante est souvent plus ignorée que se construire des limites, quand on fait un travail sur soi.

C'est pour cela que c'est ce que j'ai mis en avant dans mon raisonnement avant.

Bise.
Revenir en haut
Sassandra
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 04 Oct 2014
Messages: 488

MessagePosté le: Jeu 14 Mai 2015 - 17:58    Sujet du message: message d'encouragement... Répondre en citant

Le travail sur soi est nécessaire - se connaitre , connaitre ses limites
connaitre les fonctionnements issus de chocs émotifs ou de traumas...
Je travaille dessus autrement - et ma démarche sur ce forum en fait partie
perso ça a jamais trop collé avec le secteur psy- c'est comme ça
et s'il avait fallu entamer un truc qui dure 20 ans pour arrêter
je serai encore le nez dans la mouise-

A 56 ans si j’attende de trouver un psychothérapeute branché dans les troubles du comportement alimentaire
pour arrêter de bafrer à 75 ans je pèse 150 kilos et j'ai déboursé la moitié de mon assurance vie...

pour les dépendances - perso - je connais le système qui me va : pas la premier verre
pas le premier shoot, trois repas équilibrés pas la première bouchée entre les repas
pas le premier vomissement...un jour a la fois

Ce n'est que mon opinion et mon expérience perso aussi (ça a fonctionné pour les deux
premières dépendances)- on est tous différent... à plus
Revenir en haut
kev78
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 17 Nov 2010
Messages: 339

MessagePosté le: Jeu 14 Mai 2015 - 20:38    Sujet du message: message d'encouragement... Répondre en citant

Salut Sassandra,

Oui j précise que je parle de travail sur soi en général, ça peut être de beaucoup d'autres manières que la psychothérapie que je fais.
Déjà il y a plein d'écoles différentes thérapies qui existent, à mon avis chacun doit y trouver ce qui est bon pour lui, ce qui n'est pas chose facile d'ailleurs.
Mais ce que je nomme travail sur soi est le fait de se confronter à la vie et donc à soi même et de divers manières, donc ça peut être être artiste ou travailler ou vivre sa passion...
à+!
Revenir en haut
Sassandra
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 04 Oct 2014
Messages: 488

MessagePosté le: Jeu 14 Mai 2015 - 21:56    Sujet du message: message d'encouragement... Répondre en citant

ou vivre sa vie - ce pour quoi on est fait- perso j'ai l'impression d'être ok avec ça - c'est pour ça que
je me dis bipolaire optimiste ....



A plus Kev - conversation humaine interessante ...
Revenir en haut
kev78
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 17 Nov 2010
Messages: 339

MessagePosté le: Ven 15 Mai 2015 - 20:34    Sujet du message: message d'encouragement... Répondre en citant

Bonsoir Sassandra,

Oui j'aime bien ton dessin.

En fait j'apprécie l'art moderne, il y a beaucoup d'écoles celui là un peu cubisme non?
Je suis allé à Berlin en septembre 2014 il y avait beaucoup à voir dans le thème de l'art contemporain.

Perso je devrais m'y mettre j'ai déjà peint un peu lol.
Tu as raison être bipolaire n'est pas du tout incompatible avec l'optimisme ;)
Revenir en haut
Sassandra
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 04 Oct 2014
Messages: 488

MessagePosté le: Ven 15 Mai 2015 - 22:07    Sujet du message: message d'encouragement... Répondre en citant

Non pas d'école : en hp et en cure désintox les atelier proposé m'ont permis
de me brancher sur ce que j'avais envie de faire- de la peinture....

après une post cure j'arrive dans une ville inconnue ( j'étais tombé amoureuse de la région Drôme Ardèche)
et pan ! une cession d'inserstion ou ils faisaient atelier d'écriture et peinture
Franchement je remercie les gens et les structures que j'ai pu croisé - ils m'ont sorti de ma daube intérieure

Des années de recopiage et le "clown bipolaire" c'est le début de là ou j'ai commencé à me "lacher" ya peu de temps
je sais même pas comment il est sorti celui là - au stylo et retravaillé à l'ordi photoshop pour le fond et certains trait..

Maintenant je suis en pleine cambrousse j'ai trouvé un cours 10 euros les trois heures - et le type qui fait ça
me permet de mettre en pratique la technique apprise avec le recopiage...

Oui tu devrais t'y mettre - perso même en pleine période down - dès que je suis à l'atelier
la torpeur disparait...Faut essayer et pas se dire qu'on est incapable de...

ça c'est ma thérapie - biz à plus
Revenir en haut
kev78
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 17 Nov 2010
Messages: 339

MessagePosté le: Sam 16 Mai 2015 - 14:38    Sujet du message: message d'encouragement... Répondre en citant

,

Oui faire quelque chose qu'on aime est toujours une thérapie ;)
Aussi je trouve beaucoup aussi à travers une activité artistique.
Pour moi ça a été le théâtre aussi.

A + biz.
Revenir en haut
Sassandra
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 04 Oct 2014
Messages: 488

MessagePosté le: Sam 16 Mai 2015 - 18:55    Sujet du message: message d'encouragement... Répondre en citant

Revenir en haut
moonchild
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 10 Juin 2015
Messages: 25

MessagePosté le: Mer 17 Juin 2015 - 05:06    Sujet du message: message d'encouragement... Répondre en citant

Simplement, merci pour ce message d'espoir...
Revenir en haut
Sylvanien
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 15 Mar 2015
Messages: 115

MessagePosté le: Lun 6 Juil 2015 - 09:12    Sujet du message: message d'encouragement... Répondre en citant

C'est ce qui fait la force de ce forum!

oui, merci pour ce témoignage plein d'optimisme!
Revenir en haut
kev78
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 17 Nov 2010
Messages: 339

MessagePosté le: Mer 29 Juil 2015 - 20:52    Sujet du message: message d'encouragement... Répondre en citant

Salut les bipotes!

Merci pour vos réactions!

C'est bien si vous y trouver quelque chose qui peut vous aider.
J'ai vraiment vu le pire dans ma vie mais c'est vrai que "positiver" n'est pas un vain concept, l'histoire du verre moitié vide et moitié plein, ce genre de concept.

Quitte même à être buté et à continuer à luter pour sa dignité seulement, même quand le partie semble perdue.
C'est ça le "fighting spirit".

Je crois que je reviendrai vers vous pour vous parler de mon évolution, là maintenant pas trop le temps.

Bises à vous toutes et tous.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 02:09    Sujet du message: message d'encouragement...

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Le forum des bipotes Index du Forum ->
Questions / Réponses
-> Entraide et soutien...
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Wikipedia | Psychomedia | Troubles-bipolaires.com | camh.ca - Le trouble bipolaire : Guide d'information | Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group Traduction par : phpBB-fr.com