Forum d'information, de psychoéducation et d'entraide pour les personnes avec un trouble bipolaire (maniaco-dépression).
Le forum des bipotes  Index du Forum FAQ Rechercher S’enregistrer Connexion

En train de sombrer malgré traitement

 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Le forum des bipotes Index du Forum ->
Questions / Réponses
-> Entraide et soutien...
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Hypotenuse
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 16 Déc 2014
Messages: 18

MessagePosté le: Mar 17 Mar 2015 - 17:27    Sujet du message: En train de sombrer malgré traitement Répondre en citant

Bonjour à tous,

Voilà ça fait quelques mois que je suis sous lithium, et ça m'avait très bien stabilisé. J'ai réussi à arrêter (avec l'accord du psychiatre) l'antidépresseur (Venlafaxine), l'anxiolytique (Xanax).
Toutefois depuis 2-3 semaines je fais fasse à une forte dépersonnalisation : impression de vivre dans un rêve, de pas contrôler mes actions, de flotter, d'être complètement déconnecté de la réalité. C'est un sentiment très angoissant et insupportable à vivre. À cela s'ajoute une fatigue extrême, tout le temps envie de dormir.
Le psychiatre pense que c'est peut-être le lithium qui est trop fort, il me l'a baissé (de 1600 à 1200 mg), mais cela n'a rien changé, et j'ai depuis l'impression de re-sombrer en phase dépressive, je pleure tout le temps, j'ai plus goût à rien... De plus je pense constamment à mon ex copine qui m'avait quitté car elle ne supportait pas mes troubles bipolaires, et bien que cela fasse 10 mois, je ne m'en remets toujours pas, et c'est toujours aussi difficile.

Avez-vous déjà connu ce sentiment de dépersonnalisation ? Si oui, comment vous en êtes-vous sorti ?

Merci d'avance à tous. :)
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 17 Mar 2015 - 17:27    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
fontaine
Bipote Diamant

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mar 2008
Messages: 2 386

MessagePosté le: Mer 18 Mar 2015 - 17:50    Sujet du message: En train de sombrer malgré traitement Répondre en citant

bonjour hypotenuse
je laisse les prescriptions médicales aux médecins en principe
mais à mon avis tu devrais reprendre avec le lithium la venlafaxine (anti dépresseur) , chose que je faisais et fait sur un autre mode (xeroquel et venlafaxine)
c'est vrai qu'au début on vérifie si le lithium ne peut pas être la seul réponse, sachant que le lithium fait l'objet d'un grand nombre d'essai en dosage (tu dois avoir des prises de sang régulière pour vérifier ce dosage dans le sang )
il faut t'accrocher au fait qu'il existe des traitements efficaces mais long à mettre en œuvre, ils sont multiples, leurs dosages aussi.
en plus du psychiatre , peux tu trouver un psychothérapeute ?, c'est important de trouver des professionnels qui t'écoutent et peuvent installer un filet de sécurité.
je suis desolée pour ta rupture amoureuse qui doit être très douloureuse.je crois simplement que tu n'avais pas trouvé la bonne personne, là aussi, il faut faire confiance à l'avenir.
Revenir en haut
Hypotenuse
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 16 Déc 2014
Messages: 18

MessagePosté le: Mer 18 Mar 2015 - 18:32    Sujet du message: En train de sombrer malgré traitement Répondre en citant

Bonjour fontaine,

J'ai déjà un psychologue depuis de nombreux mois, mais je commence à me lasser des séances, et ça fait un bon petit bout de temps que je ne vois plus l'utilité...
Revenir en haut
JoseMiguel
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 15 Déc 2014
Messages: 114

MessagePosté le: Mer 18 Mar 2015 - 22:51    Sujet du message: En train de sombrer malgré traitement Répondre en citant

Salut Hypotenuse,

Si j'ai bien compris ton traitement se résume à du lithium (1200mg)
tu as arrêté la venlafaxine et le xanax.

Si tu te sens mal, il faut que tu voies rapidement ton psychiatre pour qu'il te modifie ton traitement.
Tiens bon. C'est peu être un passage transitoire.
Les arrêts d'antidépresseurs et d'anxiolytiques sont parfois très difficiles.

@+ joseMiguel
Revenir en haut
Hypotenuse
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 16 Déc 2014
Messages: 18

MessagePosté le: Mer 18 Mar 2015 - 23:48    Sujet du message: En train de sombrer malgré traitement Répondre en citant

Salut,

J'ai suivi le conseil, j'ai pris rdv avec mon psychiatre qui a accepté de me recevoir vendredi. Je pense que j'étais mieux sous antidépresseur, à mon avis va falloir s'y remettre...
Revenir en haut
fontaine
Bipote Diamant

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mar 2008
Messages: 2 386

MessagePosté le: Jeu 19 Mar 2015 - 10:31    Sujet du message: En train de sombrer malgré traitement Répondre en citant

bonjour hypotenuse
je crois qu'il ne faut pas être masochiste vis à vis de toi même.si les anti dépresseurs peuvent t'aider, profites de leurs utilités.
a droite et a gauche chacun a son opinion sur les anti dépresseurs.
je remercie le ciel qu'ils existent.(même si ,comme beaucoup, je fais attention comme tout le monde à la longueur de mon ordonnance)
les hommes oublis un monde où ces médicaments, ainsi que les régulateurs d'humeurs, n'existait pas.
je pense que j'aurais été relégué au fin fond d'un asile au mur délabré.
je te souhaite de te rétablir, au moins un petit peu.
bonne journée, anne.
Revenir en haut
girl anachronism
Bipote Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2011
Messages: 1 126

MessagePosté le: Jeu 19 Mar 2015 - 15:45    Sujet du message: En train de sombrer malgré traitement Répondre en citant

Bonjour Hypotenuse,

Si ça peut t'aider, sache que je souffre régulièrement de dépersonnalisation... et les crises finissent toujours par passer ! En me disant ça, j'angoisse moins et j'y prête moins attention.

Dans mon cas, j'ai une forte propension à la dépersonnalisation suite à un stress post-traumatique. Les séances d'EMDR ont grandement améliorer mon état (beaucoup moins de crises et moins fortes)

Sache qu'il y a des solutions médicamenteuses et/ou non médicamenteuses, alors garde espoir !
Revenir en haut
Hypotenuse
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 16 Déc 2014
Messages: 18

MessagePosté le: Jeu 19 Mar 2015 - 17:55    Sujet du message: En train de sombrer malgré traitement Répondre en citant

Merci pour ton post fontaine. Le truc c'est que j'étais tellement content de me sevrer des antidépresseurs que j'utilise depuis juin 2014... J'avais l'impression d'avoir franchi une étape, d'avoir gagné une bataille. Là j'ai l'impression d'avoir tout perdu de nouveau.

girl : S'il te plaît, ça te dérangerait de me parler de tes symptômes de dépersonnalisation ? Et pourrais-tu m'en dire plus sur l'EMDR et les traitements médicamenteux ?
Revenir en haut
feuilledarbre
Bipote Diamant

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2008
Messages: 2 024

MessagePosté le: Jeu 19 Mar 2015 - 23:10    Sujet du message: En train de sombrer malgré traitement Répondre en citant

Bonjour Hypotenuse

Comme on ne peut pas gagner toutes les batailles, il faut choisir ses combats.
Notre combat le plus important n'est il pas le chemin vers la stabilisation pour reprendre le cours de notre vie ?
On est tous d'accord qu'il est déjà bien rude à mener.

Alors ôtes toi de l'idée que tu aurais perdu une bataille contre les antidépresseurs ... déjà, qui te dit que tu devrais les prendre à vie ? personne, si ? Tu en as besoin aujourd'hui pour surfer sur le creux de la vague, mais ça ne préjuge en rien de demain.
Par exemple moi je n'en prend plus depuis 3 ans, je ne prends que le Dépakote.

L'objectif c'est de trouver le bon dosage médicamenteux pour te stabiliser mais j'ai lu quelque part sur le Forum qu'au bout de 5 ans de stabilisation, il est fréquent que le psy allège le traitement.

Bon courage Hypotenuse

Feuilledarbre
Revenir en haut
girl anachronism
Bipote Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2011
Messages: 1 126

MessagePosté le: Ven 20 Mar 2015 - 12:23    Sujet du message: En train de sombrer malgré traitement Répondre en citant

ça ne me dérange pas du tout d'en parler mais chaque personne est différente et nous n'avons pas tous les mêmes tolérance à la souffrance (aucun jugement là-dedans, juste le fait que de la même manière que nous ne sommes pas égaux face à la douleur, nous ne somme pas égaux face aux souffrances psychiques)

Mes symptômes:
-sensation que mon corps et mon esprit ne sont plus unifiés. C'est comme si je me regardais au-dessus de ma tête.

-d'où une très grande difficulté à marcher, j'ai l'impression que je vais m'écrouler. Enormes vertiges, impression d'être dans le gaz.

-quand je regarde les autres, c'est comme si je regardais un film. Tout est au ralenti et je me sens spectateur, comme si j'étais un spectre. Aucune connexion corps-sensation

-impression que mes pensées ne sont pas les miennes

-impression "d'étrange étrangeté": l'étrange devient étrange. Un peu comme si je vivais dans un film de David Lynch ^^

Ce qui aide à supporter la crise: tout ce qui peut te reconnecter à ton corps. Aller à la piscine aide beaucoup, je me concentre sur la sensation de l'eau sur mon corps.

Pour les traitements médicamenteux, il n'y a pas grand chose qui puisse agir directement. Les crises sont toujours déclenchées chez moi dans des moments de gros stress (fuite dans la dissociation pour fuir les ennuis) donc si ton humeur est équilibrée par les thymorégulateurs, tu seras moins fragile. La psychothérapie doit certainement aider à gérer le stress mais je n'ai jamais été une fan des psychothérapies donc je ne peux pas te conseiller sur ce point.

L'EMDR permet de traiter les conséquences de stress post-traumatique (agressions, harcèlement,...) Si penses que tes troubles dissociatifs ont pour origine un traumatisme, cela pourrait t'aider. Mais sois hyper vigilant, les troubles dissociatifs et l'EMDR c'est très délicat (risque d'aggraver les choses !) Il faut que ce soit fait par une personne très compétente qui saura juger du bénéfice-risque de ton cas. Ne jamais hésiter à dire à la personne qui fait l'EMDR si on sent que c'est pire que mieux !

Bon courage et n'hésite pas si tu as d'autres questions !
Revenir en haut
Hypotenuse
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 16 Déc 2014
Messages: 18

MessagePosté le: Ven 20 Mar 2015 - 17:38    Sujet du message: En train de sombrer malgré traitement Répondre en citant

Merci beaucoup pour vos réponses. Je suis allé chez le psychiatre toute à l'heure, il m'a prescrit du Zyprexa 5 mg le soir.
J'ai lu pas mal de témoignages sur ce médicament, il me fait un peu flipper... Notamment au niveau de la prise de poids, du diabète. :(
Revenir en haut
fontaine
Bipote Diamant

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mar 2008
Messages: 2 386

MessagePosté le: Ven 20 Mar 2015 - 18:17    Sujet du message: En train de sombrer malgré traitement Répondre en citant

bonjour hypotenuse
il faut avoir du recul sur les témoignages internet;
ils peuvent être intéressant
mais de nos jours c'est aussi l'écran de fumé et nous n'avons pas tous la même réaction face au même médicament.
tu dois te concentrer sur ton propre ressenti, sachant qu'il faut toujours un minimum de temps pour qu'il fasse effet.
bon courage, anne.
Revenir en haut
Hypotenuse
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 16 Déc 2014
Messages: 18

MessagePosté le: Sam 21 Mar 2015 - 17:53    Sujet du message: En train de sombrer malgré traitement Répondre en citant

Merci

Pour le moment j'en ai pris un hier soir (5 mg), j'ai pas remarqué d'effet positif/négatif. Les autres neuroleptiques que j'ai pris (Tercian, Nozinan), l'effet se faisait sentir dès la première prise.
Mais je vais devoir aussi reprendre des AD pour tenir le choc parce que là j'ai reçu une lettre d'un avocat, mon ex veut porter plainte pour """harcèlement""" (3 contacts en 8 mois...). Bref je suis dans une véritable descente aux enfers là.
Revenir en haut
girl anachronism
Bipote Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2011
Messages: 1 126

MessagePosté le: Sam 21 Mar 2015 - 18:50    Sujet du message: En train de sombrer malgré traitement Répondre en citant

Effectivement, si tu as trop de soucis en ce moment, mieux accepter les médicaments . Tu pourras toujours revoir tes traitements à la baisse quand ça ira mieux.
Pour ma part, je reprends du lithium parce que je n'arrive plus à faire face, les soucis s'accumulent et j'arrive au bout de ma résistance.
Je prends les devants, au cas où Arrow

Soigne-toi et bon courage !
Revenir en haut
Hypotenuse
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 16 Déc 2014
Messages: 18

MessagePosté le: Sam 21 Mar 2015 - 18:53    Sujet du message: En train de sombrer malgré traitement Répondre en citant

Pourquoi tu avais arrêté le thymorégulateur ? Je croyais qu'il fallait le garder à vie pour éviter les rechutes...
Revenir en haut
girl anachronism
Bipote Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2011
Messages: 1 126

MessagePosté le: Sam 21 Mar 2015 - 19:25    Sujet du message: En train de sombrer malgré traitement Répondre en citant

J'ai toujours un thymorégulateur, je prends du Lamictal depuis 3 ans. J'avais un antidépresseur mais depuis que je l'ai arrêté en juillet 2014, je suis hyper, hyper angoissée. J'ai refusé les benzodiazépines parce que je ne voulais pas de problèmes d'accoutumance. Les anxiolytiques camouflent les angoisses mais n'équilibrent pas.

Depuis l'arrêt de l'AD, je souffre d'angoisses terribles. J'ai eu de l'Atarax, le temps que mon cerveau se régule tout seul (avant la prise d'AD je n'étais pas angoissée comme ça, donc c'est un problème de sevrage à rallonge)
Malheureusement, le rééquilibrage spontané est trop lent et c'est intenable.
Vu que ça traîne trop et que j'ai beaucoup de soucis personnels, j'ai repris le lithium qui a des vertus anxiolytiques (bon à savoir !)

C'est efficace pour les angoisses, je ne comprends pas qu'on n'en prescrive pas à la place des anxiolytiques. Avec mes soucis, j'ai déjà eu un hiver à dominante dépressive, j'anticipe la montée l'été.

Donc voilà, le lithium est un complément ponctuel à visée anxiolytique et éventuellement en prévention d'une hypomanie. Mais mon psy m'a dit que pour avoir un effet sur l'humeur, il faudra en prendre plus. Dans mon cas, 1 cp de 400mg LP de téralithe c'est anxiolytique, 2 cp pour bien cadrer l'humeur.

Attention: je dis que le lithium c'est anxiolytique mais ça ne se prend pas à la demande comme un benzodiazépine ! Je prends du téralithe tous les jours et les effets ne se sont faits sentir qu'au bout d'une semaine !

J'hésite à lui demander d'augmenter. Je ne sais pas si ça va suffire 1 comprimé. Depuis l'année dernière, j'ai eu énormément de bouleversements, positifs comme négatifs, je tiens bon mais j'ai du mal à cerner mes limites. Je suis allée très loin, oui, je pense que je vais lui demander de monter à 2 x 400mg LP.

Mon objectif est toujours d'abandonner tout, mais pour l'instant, c'est impossible. Peut-être qu'un jour, je pourrais m'en passer ou alors, avoir des traitements à dose ultra light Razz

Renseigne-toi au maximum sur les traitements et la maladie, être acteur de ses soins, c'est une des clés du rétablissement !
Revenir en haut
girl anachronism
Bipote Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2011
Messages: 1 126

MessagePosté le: Sam 21 Mar 2015 - 19:32    Sujet du message: En train de sombrer malgré traitement Répondre en citant

Mon psy dit que les traitements ne sont pas forcément à vie pour tous ! Tout dépend de notre fragilité, de notre histoire, de nos risques de rechute,...
Il pense qu'au bout de 4-5 ans, on peut déjà réévaluer les doses.

Je n'ai pas attendu jusque là mais bon, je ne suis pas une patiente facile
Sérieusement, je n'ai pas fait de rechutes, même en allégeant les traitements sur un an, donc il a considéré que c'était encourageant.
Je disais que j'avais eu un hiver plutôt dépressif mais c'était plus de la dépression "classique" que de la dépression "bipolaire". Parce que pour compliquer les choses, on a découvert l'année dernière que j'étais surdouée et les surdoués ont des moments de dépression existentielle qui ne se traite pas avec des antidépresseurs.

Il me faut donc faire la part des choses entre: dépression du surdoué et dépression bipolaire, et euphorie du surdoué qui s'emballe pour tout et euphorie hypomaniaque !!!

Pas facile mais j'ai trouvé la solution: no stress ! Si on panique, on aggrave les choses. Je reste prudente, d'où l'ajout du lithium, au cas où.
Revenir en haut
grisouris
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 10 Mar 2015
Messages: 6

MessagePosté le: Dim 22 Mar 2015 - 17:17    Sujet du message: En train de sombrer malgré traitement Répondre en citant

Bonjour Hypotenuse,
Pour le traitement, je ne peux pas t'aider sur la conduite à tenir, dsl...
En revanche, pour "aller mieux" en périodes des "downs" (qui ne durent pas + de 15j pour moi) j'ai quelques "parades" qui peut être seront adaptables pour toi (tu feras le tri).
- j'essaye tant bien que mal de faire des taches que j'aime habituellement faire (peindre, écouter de la musique "dynamisante", bricoler, m'occuper de mes animaux... des fois juste les regarder vivre ils ont certaines mimiques qui me procurent un tout petit bonheur sur l'instant mais c'est déjà ça...)
- j'aime "rêvasser" à ce que pourrait être ma vie idéale, avec la personne qui serait idéale pour moi (c'est très subjectif et peu réalisable dans l'absolu) mais rêver, c'est caresser l'espoir de... donc vivre et se projeter ;)
- j'ai pris l'habitude de "fréquenter" des sites de rencontres gratuits pour parler de tout et de rien avec des inconnus (bien évidemment je ne révèle jamais mon identité !). J'évoque mes problèmes "immédiats", mes "tracasseries" de l'instant, ceux de l'interlocuteur... Ça me soulage de pouvoir parler immédiatement à quelqu'un de "non concerné" par ma vie, de détaché, et ça fait prendre conscience aussi que d'autres sont également en souffrance et que parfois leur souffrance ou leurs ennuis sont pires que les miens... Une sorte de comparaison comme pour évaluer le degré de ce que je ressens par rapport à ce qui serait "ressenti" si je n'étais pas bipolaire... Je sais pas si je suis claire ?! Enfin j'essaye de dédramatiser ma situation... Difficile à faire quand on es au plus mal je le concède mais réalisable quand une lueur d'espoir repointe.
- dernière chose : si vraiment je suis mal, au "pic du plus mal" (ça ne m'es arrivé qu'une fois, genre angoisses, crises de paniques, idées noires...), je consulte en urgence.

Je ne sais pas si je suis d'une grande aide... Je ne suis diagnostiquée et donc sous traitement que depuis 1 an et je me rends compte au fil de mes lectures sur le forum que par rapport à certains, mes "phases up et & down" sont très éloignées les unes des autres (plusieurs années entre chaque périodes et des mois pour que l'une ou l'autre ne s'installe..).
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 07:23    Sujet du message: En train de sombrer malgré traitement

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Le forum des bipotes Index du Forum ->
Questions / Réponses
-> Entraide et soutien...
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Wikipedia | Psychomedia | Troubles-bipolaires.com | camh.ca - Le trouble bipolaire : Guide d'information | Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group Traduction par : phpBB-fr.com