Forum d'information, de psychoéducation et d'entraide pour les personnes avec un trouble bipolaire (maniaco-dépression).
Le forum des bipotes  Index du Forum FAQ Rechercher S’enregistrer Connexion

Questionnements...

 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Le forum des bipotes Index du Forum ->
Questions / Réponses
-> Entraide et soutien...
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
grisouris
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 10 Mar 2015
Messages: 6

MessagePosté le: Ven 20 Mar 2015 - 21:52    Sujet du message: Questionnements... Répondre en citant

Je suis nouvelle sur le forum. Ma bipolarité a été diagnostiquée il y a 1 an.
Mon psy est dans l'incapacité à répondre à mes interrogations (car habitué à des patients "éteints" par leur traitement), je me tourne vers vous pour répondre à toutes ou partie des questions que je me pose...

L'entourage (mes parents) ont bien du mal a accepter la maladie... Qu'en est-il pour vous ?
Comment expliquez vous à vos proches (famille, amis, rencontres...) ce qu'est exactement être bipolaire au quotidien, les conséquences que ça implique ?
En ce qui me concerne (je suis célibataire), par souci d'honnêteté, je choisis de dire que je suis bipolaire quand je fais une rencontre potentiellement sérieuse. Ce n'est pas toujours accepté, ça m'a même récemment été reproché quand un différent a eu lieu... Et vous, que faites vous ?
Je me permets donc de vous demander comment vous, vous vivez votre bipolarité ? Comment votre entourage la vit ? Est-ce que vous avez réussi a construire une vie de famille, professionnelle ?
Est-ce qu'il y a des "traits de caractère" ou des points communs à tous les bipolaires (en dehors des phases "up & down") ?
Est-ce qu'on peut s'attendre a une stabilisation durable voire peut être une rémission ?

Par avance, je remercie tout(e)s et celles et ceux qui voudront bien me répondre.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 20 Mar 2015 - 21:52    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
feuilledarbre
Bipote Diamant

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2008
Messages: 2 024

MessagePosté le: Sam 21 Mar 2015 - 10:30    Sujet du message: Questionnements... Répondre en citant

Bonjour Grisouris

Toutes les questions que tu te poses, on les connait bien ..

grisouris a écrit:
"L'entourage (mes parents) ont bien du mal a accepter la maladie... Qu'en est-il pour vous ?
Comment expliquez vous à vos proches (famille, amis, rencontres...) ce qu'est exactement être bipolaire au quotidien, les conséquences que ça implique ?

Personnellement je n'ai expliqué la maladie qu'à mes parents, enfants, et meilleurs amis. Je pense que les proches moins "proches" (entourage, rencontres ..) n'ont pas besoin de savoir : n'oublie pas que la maladie psychique fait peur et que la bienveillance n'est pas une qualité très répandue.
Seuls ceux qui m'aiment beaucoup ont fait l'effort de comprendre. Pour les aider à comprendre :
- ce livre " Vivre avec un maniaco-dépressif" du Dr C. Gay : http://bipotes.leforum.eu/t1282-L-essentiel-a-connaitre-pour-reagir-face-a-…
- ce super documentaire passé sur France 5 en mars dernier : http://www.dailymotion.com/video/x1i9imh_dans-la-peau-d-un-bipolaire-de-l-o… et abondamment commenté sur notre Forum :http://bipotes.leforum.eu/t15830-Lundi-18-mars-sur-France-5-20h35.htm?start=160&q=lumi%C3%A8re#p159501


grisouris a écrit:
En ce qui me concerne (je suis célibataire), par souci d'honnêteté, je choisis de dire que je suis bipolaire quand je fais une rencontre potentiellement sérieuse. Ce n'est pas toujours accepté, ça m'a même récemment été reproché quand un différent a eu lieu... Et vous, que faites vous ?"


Pour ma part, je pense qu'il faut être très prudent dans cette information : ne le dire qu'aux personnes qu'on connait très bien et dont on est sûr de la bienveillance.
Je crois que dans la période qui suit le diagnostic, on a souvent tendance à ne plus savoir vraiment qui on est.
On a du mal à distinguer "ce qui est vraiment nous" de ce qui a été un "symptôme de la maladie" dans nos actes passés.
Du coup on a peut-être tendance à se "définir par la maladie" et à le dire un peu trop rapidement aux personnes qu'on rencontre.
Pourtant avec un peu de recul, je peux te dire qu'avant d'être bipolaire, tu es une personne avant tout avec ses goûts, son tempéraments, ses talents, ses petits défauts, etc ...

grisouris a écrit:
Je me permets donc de vous demander comment vous, vous vivez votre bipolarité ? Comment votre entourage la vit ? Est-ce que vous avez réussi a construire une vie de famille, professionnelle ? Est-ce qu'on peut s'attendre a une stabilisation durable voire peut être une rémission ?


Oui nous sommes beaucoup ici à avoir une vie professionnelle, familiale et sociale tout à fait satisfaisante; la maladie étant "invisible de l'extérieur" par exemple au travail. Bien sûr ça demande l'observance rigoureuse du traitement et de l'hygiène de vie ( voir ce post essentiel sur la psychoéducation : http://bipotes.leforum.eu/t3083-La-psychoeducation-du-trouble-bipolaire.htm…, et en plus pour certains, d'autres techniques pour surfer sur les ups et les downs : pratique de la méditation de pleine conscience, yoga, thérapie cognitive , etc ..

grisouris a écrit:
Est-ce qu'il y a des "traits de caractère" ou des points communs à tous les bipolaires (en dehors des phases "up & down") ?


Alors ça je n'y crois pas du tout. Personnellement ça m'énerve énormément quand on met tous les "bipolaires" dans le même sac.
Avant tout nous sommes des personnes, et accessoirement des personnes "atteintes de trouble bipolaire", qui ne sont "que" des troubles de l'humeur et non pas des troubles de la personnalité.
Nos traits de caractère nous appartiennent en propre, alors, qu'on nous les laisse, zut ! :-)
Au mieux peut-on retrouver des points communs concernant la gestion des émotions : beaucoup d'entre nous se disent hyperémotifs (avec tout ce qui s'ensuit sur la sensibilité artistique exacerbée, l'empathie, les réactions excessives...etc ..) mais pour moi ce ne sont pas des traits de caractère, je vois ça juste comme une conséquence de l'amplitude de nos humeurs. Mais peut-être que j'ai tort .. :-)

grisouris a écrit:
Est-ce qu'on peut s'attendre a une stabilisation durable voire peut être une rémission ?

Le terme de rémission ou de guérison n'est pas employé pour des maladies chroniques comme la nôtre. On parle de rétablissement ou de stabilisation, et , oui bien sûr, c'est une réalité : ici de nombreux Bipotes stabilisés continuent à venir témoigner pour aider les autres Bipotes en voie de stabilisation, et c'est toute la beauté du Forum. (Par exemple je suis considérée comme stabilisée depuis 2010 et j'avais trouvé beaucoup d'aide sur ce Forum lorsque j'étais perdue et me posais les mêmes questions que toi)

Amicalement
Feuiledarbre
Revenir en haut
feuilledarbre
Bipote Diamant

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2008
Messages: 2 024

MessagePosté le: Sam 21 Mar 2015 - 10:36    Sujet du message: Questionnements... Répondre en citant

Pardon je me suis trompée de lien pour le livre du Dr C. GAY : Vivre avec un maniaco-dépressif"
voici le bon lien :
http://bipotes.leforum.eu/t898-Vivre-avec-un-maniaco-depressif.htm?start=15#p7904
Revenir en haut
fontaine
Bipote Diamant

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mar 2008
Messages: 2 386

MessagePosté le: Sam 21 Mar 2015 - 10:40    Sujet du message: Questionnements... Répondre en citant

dans la case réponse rapide , je t'invite a décortiquer les différents chapitres déjà créée dans ce forum.je me suis déjà exprimée de nombreuses fois sur tes questions, il suffit de farfouiller.
bonne journée.
Revenir en haut
grisouris
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 10 Mar 2015
Messages: 6

MessagePosté le: Lun 23 Mar 2015 - 08:54    Sujet du message: Questionnements... Répondre en citant

Ok, merci feuilledarbre pour tes réponses et suggestions, je vais me documenter en plus...
Je suis en train de lire "la vérité sur les troubles bipolaires de Paul E. Jones, et je compte continuer mes lectures des fois que je trouverais un ouvrage capable d'expliquer à mes proches mieux que moi le trouble, ce qu'on ressent, comment on le vit, etc. Parce-que sérieux, je suis à la ramasse complet pour ce qui concerne ma mère surtout. Elle conçoit que je sois "malade" mais elle persiste à me dire que je dois prendre sur moi en périodes "d'hyperémotivité"... :/
(je fais des "crises de larmes" quand je suis triste (après une rupture par exemple) ou je m'emporte facilement (quand on me met la pression), sans forcément arriver à mettre des mots sur ce qui se passe dans ma tête, dans mon cœur et dans mon corps au moment ou je le vis...

Fontaine : je poursuis également mes recherches sur le forum... merci du conseil ;) Seulement pas facile de s'y retrouver dans tous les sujets postés d'autant que que je manque souvent de temps... (je travaille à plein temps, j'ai mon élevage d'animaux, ma maison... à m'occuper... Mes journées sont bien remplies...).
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 07:25    Sujet du message: Questionnements...

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Le forum des bipotes Index du Forum ->
Questions / Réponses
-> Entraide et soutien...
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Wikipedia | Psychomedia | Troubles-bipolaires.com | camh.ca - Le trouble bipolaire : Guide d'information | Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group Traduction par : phpBB-fr.com