Forum d'information, de psychoéducation et d'entraide pour les personnes avec un trouble bipolaire (maniaco-dépression).
Le forum des bipotes  Index du Forum FAQ Rechercher S’enregistrer Connexion

Dépression et addictions

 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Le forum des bipotes Index du Forum ->
Questions / Réponses
-> Entraide et soutien...
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Kamomille
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 31 Mar 2015
Messages: 17

MessagePosté le: Mer 15 Avr 2015 - 08:55    Sujet du message: Dépression et addictions Répondre en citant

Bonjour à tous
J espère que je suis dans la bonne rubrique.je suis nouvelle sur le forum .je suis diagnostiqué depuis mes 16 ans (j ai eu 29 cette année)et beaucoup mais alors beaucoup de mal à accepter la maladie.durant ces 13 ans je me disait que je n étais pas bipolaire mais juste addict au cannabis et que ça pouvais engendrer et être la causes de mes dérèglement de l humeur.mon premier virage maniaque a eu lieu a 16 ans après un premier arrêt du cannabis(je fumais depuis un an intensivement).a la suite de cela j ai commencer a avoir beaucoup d angoisse a faire de la boulimie sans tomber réellement en dépression.ca n est venu que plus tard.mais à chaque fois que je remettais a fumer ,à chaque arrêt virage hypomaniaque .donc je ne peux m empêcher de penser qu il y a un lien entre ma bipolarité et mon addiction.je me permet ce témoignage dans l espoir que que quelqu un puisse m éclairer à ce sujet.merci de m avoir lu.
Kam
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 15 Avr 2015 - 08:55    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Causette
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 10 Juin 2013
Messages: 25

MessagePosté le: Mer 15 Avr 2015 - 18:33    Sujet du message: Dépression et addictions Répondre en citant

Bonjour Kamomille,
je pense que le cannabis étant une substance psychoactive, elle a effectivement une incidence. Et que comme toute substance chimique introduite dans le cerveau (type les médicaments), on ne peut pas s'en sevrer d'un coup. Le cerveau a sa "norme" propre de substance, j'entends par là ce qu'il est habitué à absorber. Et qu'à chaque bouleversement brutal, le rebond est inévitable.
Il 'y'a rien de scientifique là dedans, c'est de l'intuition et du vécu. Bon courage à toi, et fais les choses en douceur ;)
Revenir en haut
updown
Bipote Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2014
Messages: 692

MessagePosté le: Mer 15 Avr 2015 - 18:50    Sujet du message: Dépression et addictions Répondre en citant

Bonjour Kamomille,

Je pense moi aussi qu'il y a un lien entre la bipolarité et l'addiction sous toutes ses formes. Mais dans le sens où nous sommes plus enclins à des conduites addictives lorsque nous avons cette pathologie.

Tout d'abord merci d'aborder ce sujet car je n'avais jamais osé en parler ici et là je me lance grâce à toi Razz

J'ai 32 ans et suis diagnostiquée depuis 1 an seulement. Avant de savoir que j'étais atteinte de cette maladie, je pensais faire de la dépression saisonnière (down à l'automne et up dès le printemps), je fumais du cannabis les étés et m'arrêtais dès septembre car je savais que j'allais retomber en dépression. Effectivement je sombrais mais ne faisais pas le lien avec le cannabis.

Aujourd'hui je fais ce lien car j'ai repris l'hiver dernier, quotidiennement, pensant être forte grâce au traitement qui me convenait. Re arrêt net il y a 2 mois plus des soucis financiers personnels et des problèmes de santé de mes proches et boum me voici repartie en dépression. Ma psy bataille avec le traitement pour me faire remonter la pente, je suis encore mal aujourd'hui.

Tout ceci pour te dire que je te conseille d'arrêter le cannabis car oui ça nous met dans un état que nous ne contrôlons pas. Certaines personnes qui ne sont pas atteintes de bipolarité peuvent peut être se permettre de fumer un joint de temps en temps mais pour nous c'est à proscrire formellement. Ça engendre trop de souffrances, on se sent surpuissant ou effondré par moments.

Si je te conseille d'arrêter c'est parce que ayant fumé pendant très longtemps et quotidiennement, je réalise aujourd'hui que c'est cette m**** qui combinée au traitement a causé la dépression que je vis en ce moment et surtout qu'elle est difficile à enrayer.

La psy a dû doubler la dose d'anti dépresseur et de thymorégulateur, et rien ne changeait niveau moral donc on vient de tripler cette fois ci!
J'espère vraiment que cette dose réussira à me faire remonter....

Je te conseille aussi d'en parler à ton psychiatre, si tu décides d'arrêter il faut qu'il soit au courant il pourra t'aider avec un traitement. Moi je ne lui avais pas dit que je fumais , c'est seulement quand j'ai arrêté que je lui ai avoué. De là la galère pour trouver le bon dosage afin de remonter!

Je te souhaite beaucoup de courage si tu décides d'arrêter, comme dit Causette fais le en douceur et demande à être aidée.

Amicalement,

Updown
Revenir en haut
feuilledarbre
Bipote Diamant

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2008
Messages: 2 024

MessagePosté le: Mer 15 Avr 2015 - 19:36    Sujet du message: Dépression et addictions Répondre en citant

Bonjour

Oui il y a sûrement un lien ... il y a un post sur le forum : http://bipotes.leforum.eu/t3128-Troule-ipolaire-et-cannabis.htm?q=cannabis#p156078

Bon courage à vous

feuilledarbre
Revenir en haut
Kamomille
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 31 Mar 2015
Messages: 17

MessagePosté le: Mer 15 Avr 2015 - 20:05    Sujet du message: Dépression et addictions Répondre en citant

Merci pour ces conseils les filles je vais méditer la dessus!
A bientôt
Revenir en haut
Sylvanien
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 15 Mar 2015
Messages: 115

MessagePosté le: Mer 15 Avr 2015 - 20:22    Sujet du message: Dépression et addictions Répondre en citant

Bonjour Kamomille.
Les phases dépressives sont parfois tellement douloureuses et longues que l'usage de stupéfiants nous devient impérieux.
J'ai recours à l'alcool quand je suis à bout, toutefois, c'est devenu pour moi le déclic qui m'amène à consulter le plus vite possible. Ainsi, je ne tombe pas dans la spirale infernale.
Tu abordes un sujet intéressant, qui doit parler à beaucoup d'entre nous.
Il serait intéressant si chacun pouvait nous donner ses "trucs " pour éviter cette compliquation supplémentaire.
Revenir en haut
Azur
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 24 Déc 2011
Messages: 40

MessagePosté le: Jeu 23 Avr 2015 - 01:52    Sujet du message: Dépression et addictions Répondre en citant

Bonjour a vous toutes et tous

J'ai lu les différents messages, moi aussi j'ai eu de gros soucis avec l'alcool.

Au début je ne comprenais pas pourquoi je m'alcoolisais,alors que je ne touchais pas a une goutte de cette grosse M...E.

Après en avoir discuter avec ma psy elle m'a expliquer le pourquoi du comment.

En faite ces souffrances s'appellent :

COMORBIDITEES et sont des "sous pathologies" qui se greffent a la bipo.

il y a différentes comorbiditées :

l'alcool

l'automédication ou excès médicamenteux

la boulimie l'anorexie

la drogue

le sexe

le suicide

Vous ne devez pas culpabiliser. Il faut en parler avec votre psy qui va vous aidez a comprendre a accepter ces comorbidités.

Grace a son aide vous allez cheminer jusqu'a apprivoiser ces s.......ries.

Je sais ce n' ai pas évident, j'en ai fait les frais.... Mais une fois que l'on a compris et assimilé, les différentes prises s'espaces jusqu'a l'arret total de la ou des substances.

Je ne me rappelle plus de toutes les comorbidités,parlez avec votre psy.

Les conseilleurs ne sont pas les payeurs mais perso cela m'a permis de ne plus être accro a ces addictions.
Revenir en haut
Azur
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 24 Déc 2011
Messages: 40

MessagePosté le: Jeu 23 Avr 2015 - 02:04    Sujet du message: Dépression et addictions Répondre en citant

zombie a écrit:
Bonjour a vous toutes et tous

J'ai lu les différents messages, moi aussi j'ai eu de gros soucis avec l'alcool.

Au début je ne comprenais pas pourquoi je m'alcoolisais,alors que je ne touchais pas a une goutte de cette grosse M...E.

Après en avoir discuter avec ma psy elle m'a expliquer le pourquoi du comment.

En faite ces souffrances s'appellent :

COMORBIDITEES et sont des "sous pathologies" qui se greffent a la bipo.

il y a différentes comorbiditées :

l'alcool

l'automédication ou excès médicamenteux

la boulimie l'anorexie

la drogue

le sexe

le suicide

Vous ne devez pas culpabiliser. Il faut en parler avec votre psy qui va vous aidez a comprendre a accepter ces comorbidités.

Grace a son aide vous allez cheminer jusqu'a apprivoiser ces s.......ries.

Je sais ce n' ai pas évident, j'en ai fait les frais.... Mais une fois que l'on a compris et assimilé, les différentes prises s'espaces jusqu'a l'arret total de la ou des substances.

Je ne me rappelle plus de toutes les comorbidités,parlez avec votre psy.

Les conseilleurs ne sont pas les payeurs mais perso cela m'a permis de ne plus être accro a ces addictions.


Dans la vie meme pour les personnes "non bipots" tout n'est pas blanc ni gris.

Grosses bises.

La vie n'est pas un long fleuve tranquille.
Revenir en haut
TheValuk
Bipote Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 24 Juil 2009
Messages: 1 361

MessagePosté le: Sam 25 Avr 2015 - 21:17    Sujet du message: Dépression et addictions Répondre en citant

Salut,

Pour moi j'aurais tendance à dire que l'addiction à laquelle je fais très attention est ce qui relève du sexe.
J'ai connu des périodes où je visionnais des vidéos porno tous les jours de façon "boulimique" pour combler je ne sais quel vide.
J'ai arrêté et ma vie ne s'en porte que mieux. Mais je sais que je dois rester vigilant car je considère que c'est comme l'alcool pour les personnes alcooliques : si je recommence à visionner ne serait-ce qu'une vidéo, pour moi c'est un échec et je peux facilement retomber.

Et ça n'a l'air de rien mais dans une société qui considère la nudité normale, l'affichage à outrance du sexe sous des formes plus ou moins subtiles (mais c'est souvent le cas malheureusement), je crois que peu de monde considère que ça peut avoir un côté pathologie de "consommer du porno" comme on consommerait sa petite bière.
Ça peut le faire si ce n'est pas notre talon d'Achille. C'est clairement le mien.

Bonne soirée.
Revenir en haut
ella
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2012
Messages: 172

MessagePosté le: Sam 16 Mai 2015 - 15:11    Sujet du message: Dépression et addictions Répondre en citant

Salut

J'ai lu tous vos posts. Ca me parle. J'ai consommé du cannabis pendant des années, mais un jour je ne l'ai plus supporté: ça me faisait des "bad trips". Puis je suis passée à l'alcool doucement d'abord pendant le WE puis de plus en plus régulièrement.
C'est très intéressant ce dont nous parle AZUR sur les COMORBIDITEES.

J'en ai parlé avec mon psy. C'est clair que nous sommes plus enclin à tomber dans des addictions comme si on avait pas déjà assez de soucis.
J'ai suivi quelques séances d'Alcoologie et vu les alcooliques anonymes 2/3 fois, mais ça ne m'a pas aidé. Ca ne me ressemblait pas.
Je ne bois pas d'énorme quantités d'alcool. C'est pas tous les jours, mais le WE ou même en semaine si je touche un verre, je ne peux plus m'arrêter....
C'est horrible le lendemain matin toujours la même culpabilité, mais le pire: c'est le choc avec le mélange des médicaments !!
J'en suis malade pendant presque 2 jours.

Je pense aller consulter un service d'addictologie pour essayer d'arrêter. Certains ont-ils essayé ???

Prenez soin de vous
ELLA
Revenir en haut
lilychipie
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 30 Mai 2015
Messages: 95

MessagePosté le: Lun 1 Juin 2015 - 19:45    Sujet du message: Dépression et addictions Répondre en citant

ma psychiatre m'a dit un jour que les "pires" drogues pour un bipolaire étaient le cannabis et la cocaïne (2 drogues qu'évidemment j'affectionnais particulièrement)

et en effet, aprés avoir arreter la came, je me suis rendue compte qu'un seul malheureux pétard foutait en l'air mon traitement pour tout une semaine

je pense également que ces addictions sont un genre d'automédication (on joue les aprentis sorciers) pour apaiser les souffrances psy que la bipolarité engendre
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 21:07    Sujet du message: Dépression et addictions

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Le forum des bipotes Index du Forum ->
Questions / Réponses
-> Entraide et soutien...
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Wikipedia | Psychomedia | Troubles-bipolaires.com | camh.ca - Le trouble bipolaire : Guide d'information | Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group Traduction par : phpBB-fr.com