Forum d'information, de psychoéducation et d'entraide pour les personnes avec un trouble bipolaire (maniaco-dépression).
Le forum des bipotes  Index du Forum FAQ Rechercher S’enregistrer Connexion

Humeur "normale" ?

 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Le forum des bipotes Index du Forum ->
Questions / Réponses
-> Traitements du trouble bipolaire.
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Clarak
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 22 Mar 2015
Messages: 46

MessagePosté le: Lun 27 Avr 2015 - 00:00    Sujet du message: Humeur "normale" ? Répondre en citant

Bonjour,

Cela fait quelques années que je me demande "qu'est-ce qu'une humeur "normale" pour des personnes comme nous" Comme j'ai toujours fonctionné avec des mouvements d'humeur (pas toujours problématique!), je ne sais pas. Mon entourage, hors de mes dépressions, m'ont toujours qualifiée personne énergique, débrouillarde, curieuse de nature et drôle. Le traitement va "me forcer" à avoir une humeur avec laquelle je vais devoir composer et bouleverser pas mal de choses que j'aime faire. Si j'ai moins d'énergie, ce que je ressens déjà avec le lithium (récent), je suis moins (si pas) apte à faire du grand jardinage, faire de longs parcours en voiture, de longue marche, de faire de l'exercice physique...

Il va falloir tout ajuster ?

Humeur "normale", qui sait ce que c'est ? C'est l'humeur stabilisée ? Et notre tempérament, notre personnalité dans tout ça ? Je me questionne et je me sens perdue. Je ne sais plus qui je suis, où je vais
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 27 Avr 2015 - 00:00    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
feuilledarbre
Bipote Diamant

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2008
Messages: 2 024

MessagePosté le: Lun 27 Avr 2015 - 20:04    Sujet du message: Humeur "normale" ? Répondre en citant

Salut Clarak


Comme je comprends ta question .. c'est vrai qu'après une vie entière en montagnes russes, à tout vivre et ressentir à 300%, on ne sait plus ce qu'est une humeur normale lorsqu'on est fraîchement diagnostiqué..


Je dirais, avec mes presque 5 ans de recul sur la "stabilité"  et même si ça peut paraître une lapalissade... qu'une humeur normale c'est une longue période sans dépression ni manie.  Ce qui n'empêche pas d'avoir des moments, voire des semaines entière d'abattement, de déprime .. mais aussi des moments de super-pêche, d'énergie débordante .. en fonction des événements de la vie, des saisons, des rencontres ... comme tout le monde, en fait. 
On peut avoir aussi les deux états dans la même journée, comme tout le monde là encore.
Une définition de l'humeur "normale" pourrait être : des fluctuations d'humeur ramenées au même niveau que les personnes non atteintes de bipolarité.


Sur ta crainte d'avoir perdu de l'énergie à cause du traitement, je te rejoins là encore. Personnellement je prends du Dépakote et j'ai été fatiguée pendant de longs mois au début. Ou bien était-ce les séquelles de la dépression que je venais de traverser? 
N'empêche que je crois que la maladie bipolaire et le traitement nous rendent un peu plus "fatiguables" que la moyenne. Ou bien peut-être que c'est parce qu'on est plus attentifs aux signes et qu'on ne veut pas se mettre en risque, je ne sais pas. 


Le fait est que j'ai l'impression d'avoir moins d'endurance qu'"avant" : par exemple une semaine intense de boulot me met à plat alors que ce n'était pas le cas il y a 6 ans ... tu me diras, c'est peut-être l'âge , aussi :-) .. ou peut-être que j'ai changé de de priorités .. c'est vrai que je fais davantage attention à mon bien-être jour après jour car je sais que c'est essentiel pour ne pas rechuter. Donc, dès que je sens que mon organisme fatigue , je ralentis illico ... ce que je ne faisais pas avant.


A propos du niveau d'énergie, qui est peut-être -ou pas- atteint par les traitements  je dirais qu'il faut faire avec ce qu'on a, et que de toutes façons, tout vaut mieux que de retomber dans ces horribles extrêmes.
Pour faire au mieux avec la dose limitée d'énergie qui m'est accordée selon les moments, je me suis documentée sur les techniques de "bien-être" : gestion du stress, gestion du temps et des priorités, techniques de résolution des problèmes, personnes et situations "toxiques et énergivores", etc ..
Ainsi par exemple j'ai réfléchi aux activités qui me"ressourcent" (chant, dessin, méditation de pleine conscience), et je peux te dire que c'est une sacrée force de savoir ce qui va te permettre à coup sûr de "recharger les batteries".


Aujourd'hui je suis très satisfaite de mon niveau d'énergie , qui est beaucoup plus lissé dans le temps , et donc plus vivable.


Pour terminer, je te dirais de prendre garde à ne pas confondre ton humeur avec ta personnalité ( tes traits de caractère, ton tempérament, tes qualités et défauts "énergique, débrouillarde, curieuse de nature et drôle ").
Le trouble dont nous souffrons est un trouble de l'humeur, pas de la personnalité. 
Certes quand on est en up, on est beaucoup plus enclins à blaguer, plus énergiques, inventifs, créatifs, passionnés par 1001 trucs .. ça peut être super attirant pour les autres car on "rayonne" en quelque sorte .. l'hypomanie est très certainement un état que nous apprécions tous, et dont beaucoup d'entre nous sont nostalgiques tellement c'est agréable ... jusqu'à ce qu'on passe de "drôle" à"lourds" , d'"énergiques" à "agressifs", de "créatifs" à "du grand n'importe quoi ..." 


Je peux t'assurer que quand on est d'humeur normale, nos traits de caractère sont toujours là et bien là, la seule différence c'est qu'ils ne sont plus amplifiés jusqu'à la déformation. Au contraire ils sont devenus constants, et ça c'est un vrai apaisement.  
Revenir en haut
mepine
Bipote Diamant

Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2012
Messages: 3 840

MessagePosté le: Lun 27 Avr 2015 - 22:36    Sujet du message: Humeur "normale" ? Répondre en citant

Salut Clarak,

Le traitement limite quelque peu, c'est vrai...On se sent sans doute davantage fatigué. Mais ce sont au final de petites limitations, plutôt que l'absolue cloisonnement des rechutes, les limites terribles imposées par la dépression, où le lieu de vie se résume à la maison voire au lit.

Le traitement ne change pas la personnalité, comme le trouble ne le fait pas. C'est plutôt une question d'envies, l'absence de désir et de plaisir lors de la dépression, les désirs multiples et imprévisibles de la phase maniaque. Mais comme dit Feuilledarbre, la stabilité c'est surtout connaître une humeur gérable.

Amicalement,
Revenir en haut
Parabellum
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 23 Déc 2013
Messages: 150

MessagePosté le: Mar 28 Avr 2015 - 07:48    Sujet du message: Humeur "normale" ? Répondre en citant

Bonjour,
l'humeur stabilisée avec les médicaments ce n'est pas simple à gérer. Du jour au lendemain (enfin en quelques semaines ou mois) on se retrouve bloqué par le traitement. Je suis d'accord avec ce qui est dit plus haut, les médicaments fatigue beaucoup, avant j'avais des périodes ou je ne dormais pas plus de 3 heures par nuit, maintenant je fonctionne un peu plus normalement c'est à dire dormir au minimum 6 heures. La journée, par moment de vieux "réflexes" peuvent réapparaître, des débuts de manie peuvent s'enclencher mais c'est comme si un mécanisme se mettait en route et bloquait les choses, me ralentissait, une sorte d'antispam sur pc :). Du coup, en étant bloquer chimiquement, c'est très dure de retrouver les sensations agréables d'un début d'hypomanie (bonheur intense qui prends aux tripes.....nostalgie......) qui se transformera en agressivité et en surchauffe. Par contre, quel joie de ne plus descendre au plus profond du trou, de ne plus voir se grand cratère noir qui nous aspire, il ne reste plus que quelques petites déprimes par moment. Bien sur les médicaments ne stabilise pas tout, il reste notre esprit torturé par toutes ces années, nous sommes malades à vie, fragilisé à vie. Voilà à quoi ressemble pour moi un petit bout de stabilité.
Bonne journée
Revenir en haut
feuilledarbre
Bipote Diamant

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2008
Messages: 2 024

MessagePosté le: Mar 28 Avr 2015 - 19:24    Sujet du message: Humeur "normale" ? Répondre en citant

Bonjour

Je relis ce fil très intéressant (merci Clarak de l'avoir ouvert), et je m'aperçois que je n'ai pas été très précise.

Personnellement mon dosage de Depakote n'est pas très fort (je suis passée de 1000 à 750), mais en tous cas je ne ressens pas du tout ce "blocage" que tu décris Parabellum. En effet même si je suis stabilisée et que je connais des périodes d"humeur normale, j'ai quand même des vrais débuts de "up" régulièrement , 1 à 2 fois par an, et tout autant de petits débuts de downs à traverser. Entre les deux, la vraie normothymie ne dure à vrai dire jamais plus de 2 ou 3 mois.

Alors, oui les "ups" sont beaucoup moins intenses qu'avant le traitement ( nostalgie .. euh oui ... mais aussi souvenir douloureux des chutes vertigineuses ..) Tout ça pour dire que me concernant, le traitement est loin de faire disparaître les courbes hautes et basses, il se contente de les réduire pour les rendre gérables.
En effet, comme l'explique Bipote, le traitement seul ne suffit pas : http://bipotes.leforum.eu/t12722-pourquoi-le-traitement-seul-ne-suffit-il-pas.htm
Il nous permet, en diminuant énormément l'intensité des phases, de mettre en place des stratégies pour les traverser au mieux et ne pas se laisser bringuebaler par elles comme un brin de paille sur un océan déchaîné : juguler les up et traverser les downs en continuant à vivre sa vie, sans que ça nous handicape trop. Reprendre les commandes, en quelque sorte.

Mais bien sûr, je crois que le traitement ne "guérit" rien du tout, il nous permet seulement de nous stabiliser, c'est à dire de sortir de ces infernales montagnes russes pour parvenir à les aborder comme des vagues sur lesquelles il est possible de surfer (pour reprendre la magnifique image de Bipote).

D'ailleurs je trouve que ce qui est le plus difficile quand on est stabilisé, c'est de surveiller sa bonne humeur, de la considérer en permanence comme un peu suspecte. Alors que c'est tellement agréable d'être de bonne humeur .. :-)

Je pense pour ma part que c'est le temps qui passe qui nous permet de mieux maîtriser la maladie : savoir ce qui, chez nous, est suspect ou pas, par exemple.
exemple : Est ce que mettre la musique à fond et danser toute seule dans mon salon , toute à la joie du soleil revenu à Paris , comme je l'ai fait ce matin, est suspect ? ( gros "kiff" soit dit en passant :-) Non, car cet après midi, j'ai eu un gros "coup de mou" pendant 2 heures au boulot après une contrariété, et puis surtout parce que je sais que ce matin je ne me suis pas réveillée avant le réveil, et que le signe annonciateur le plus évident chez moi ce sont les réveils précoces.
J'ai appris sur ce forum (cf rubrique "Psychoéducation") que pour maîtriser cette fichue maladie, il faut bien la connaître et aussi bien se connaître.

Et ça ça demande un peu de temps, mais ça en vaut la peine.
Revenir en haut
Parabellum
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 23 Déc 2013
Messages: 150

MessagePosté le: Mar 28 Avr 2015 - 19:45    Sujet du message: Humeur "normale" ? Répondre en citant

On est pas loin de décrire la même chose Feuilledarbre, pour moi aussi les phases hautes ou basses ont tendances à ne pas avoir disparus totalement, mais elles sont beaucoup moins intenses et beaucoup moins longues, d'où le blocage dont je parle. Je ne pars plus en vrille totale quand l'hypomanie s'enclenche, je la sent arriver, et je me sent tout même bloquer et moins apte à mettre à profit mon hyper activité. De même en phase basse je ne plonge plus, je peu tout de même rester une journée au lit mais plus des mois entiers. Bref, la frontière entre ton explication et la mienne ne me parait pas très grande, peut être me suis je mal fait comprendre. Personnellement je suis à 1500 de dépakote et en dessous j'avais de grande agitations qui persistaient, ça me faisait partir en manie dès le moindre stress, donc aucun effets. Et oui, être aidé en consultation régulière, est plus que complémentaire, c'est même indispensable, afin de mieux se connaitre, connaitre sa maladie et la gérer.
Bonne soirée
Revenir en haut
feuilledarbre
Bipote Diamant

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2008
Messages: 2 024

MessagePosté le: Mer 29 Avr 2015 - 08:24    Sujet du message: Humeur "normale" ? Répondre en citant

Coucou Parabellum


Oui, c'est vrai que nos expériences sont en fait très similaires, je comprends mieux ce que tu veux dire par "bloqué" et  par "mettre à profit cette hyperactivité". 


Comme ma dernière vraie manie remonte à 2009, le souvenir s'en éloigne et c'est tant mieux, car la nostalgie des bons côtés est de moins en moins forte. En plus, franchement je n'en ai pas que des bons souvenirs et je n'ai pas l'impression d'avoir réalisé grand chose dans cet état, plutôt la sensation désagréable d'avoir été la proie de quelque chose de plus fort que moi m'empêchant de contrôler mes actes et mes paroles. Comme un état d'ivresse permanent en quelque sorte. Et être ivre pendant plusieurs mois, franchement , je n'en redemande pas. 


Ma mémoire s'est remplie au fur et à mesure de souvenirs plus récents : réalisations, rencontres, relations plus durables  construites ces dernières années. C'est comme si après 40 ans en mode écorchée vive, j'avais apprivoisé la version d'un "moi" plus sereine, toujours fragile, mais plus calme.


J'y vois un avantage énorme, même si c'est au prix d'une vigilance quotidienne et d'une fatigue incontestable, c'est la possibilité de se projeter dans l'avenir plus confiant en ses capacités à en surmonter les aléas. 


Amicalement 
Feilledarbre







Revenir en haut
muscade
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 31 Mar 2011
Messages: 68

MessagePosté le: Mer 29 Avr 2015 - 15:40    Sujet du message: Humeur "normale" ? Répondre en citant

c'est vrai qu'il faut accepter d'être limitée physiquement.Il y a des choses que je ferai plus par exemple une semaine de rando montagne.pas grave je peux faire des rando a la demie journée.En ce moment je suis d'humeur normale.mais je reste hypersensible.En dehors du travail j'ai besoin de beaucoup de repos.comme vous.Mais passé la cinquantaine c'est aussi un peu normal
Revenir en haut
TheValuk
Bipote Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 24 Juil 2009
Messages: 1 361

MessagePosté le: Mer 29 Avr 2015 - 20:22    Sujet du message: Humeur "normale" ? Répondre en citant

En ce qui concerne cette fatigabilité, j'ai rencontré et rencontre encore certains problèmes à ce niveau-là.
Non seulement c'est pénible de tenir un rôle social (surtout professionnel mais aussi "mondain" avec les amis, la famille, etc.) mais en plus c'est carrément un comble quand on se prend dans la face des petites remarques comme quoi on serait des petites natures.
S'ils savaient les combattants que sont les bipolaires, je crois qu'un respect plus adéquat se manifesterait de ces personnes qui ont le don de juger à tort et à travers.
Revenir en haut
Clarak
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 22 Mar 2015
Messages: 46

MessagePosté le: Jeu 30 Avr 2015 - 21:19    Sujet du message: Humeur "normale" ? Répondre en citant

Bonsoir à toutes et tous,


Et dire que je ne me souviens même plus d'avoir posté ce sujet il y a 3 jours alors qu'il est au centre de mes pensées. Je perds la notion du temps et j'ai de véritables pertes de mémoire. C'est en me connectant que, par hasard, je tombe sur le sujet et vois vos témoignages !


Merci à vous et au hasard !


Je comprends mieux la signification mais ce n'est tout de même pas une mince affaire à "gérer" 
Je ne sais pas si je suis un peu stabilisée mais il paraît que oui. Si je n'avais pas cette foutue fatigue, j'apprécierais Suis limitée physiquement, c'est clair L'accepter ? C'est dans notre intérêt mais c'est un long processus, je crois. Pour l'instant, je suis calme et ma psychologue me dit qu'elle me préfère comme je suis, je n'ai plus cette impulsivité qui ne me lâchait pas. Seulement elle voyait aussi la fatigue sur mon visage et le fait que j'aille au ralenti. Dans ce cas, je ne vois toujours pas reprendre le travail (5 ans d'arrêt à cause du manque d'endurance et trop de crises) Suis encore plus fatiguée qu'avant ce traitement ! Est-ce les séquelles de la crise précédente (ou des) comme dit Feuilledarbre ? Je me pose la même question mais je crois qu'en partie, oui. Comme le dit TheValuk, c'est vrai que nous sommes de sacrés combattants ... même "stabilisés".
Quand tu dis, Mépine, que la stabilité, c'est surtout connaître une humeur gérable, je te suis tout à fait. C'était l'objet de ma dernière séance avec ma psychologue. Les émotions ne s'emballent plus d'une manière démesurée, il y a désormais de la place pour rationaliser ce qu'on peut ressentir. Pour ceci, je trouve ça extraordinaire car je n'ai jamais connu cet état raisonnable. J'en révais depuis longtemps !  ... même s'il me faut du lithium pour ça. Mais il y a le revers :  il faut supporter (la majorité des personnes le vivent) les tremblements des mains, quand on porte un verre à la bouche, quand on écrit parfois, la marche mal assurée, ... + la fatigue. Clair de clair que je ne travaillerai plus c'est impossible d'autant que j'ai des horaires complètement décalés, des heures supplémentaires logiques pour ce boulot et puis, le stress est quasi permanent pour le boulot en lui-même comme pour l'ambiance de l'intérieur. Ca fait 5 ans que je suis out et je ne suis toujours pas virée - je crois qu'un préavis leur coûterait trop ? - En attendant, j'ai des allocations d'invalidité pas loin d'un quart de mon salaire et je rends 2 mois de ces allocations chaque année aux impôts. Tout ça est difficile à accepter. Et je sens mon impuissance. Je vois que pas mal d'entre vous ont encore un travail et je me dis que je suis bien loin au niveau de la maladie. A 51 ans, je ne me vois pas d'avenir très glorieux. Enfin, je vais me reposer sur ce. Bonne nuit.
Revenir en haut
fontaine
Bipote Diamant

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mar 2008
Messages: 2 386

MessagePosté le: Ven 1 Mai 2015 - 16:02    Sujet du message: Humeur "normale" ? Répondre en citant

bonjour clarak
le lithium ne rend pas out au point de ne pas travailler et le tremblement des mains est lié plus souvent à un mauvais dosage de médicaments,qu'aux médicaments aux mêmes . je te l'assure ayant une activité de peintre. Désormais tu as aussi le xeroquel en régulateur d'humeur
j'ai une grande méfiance pour le mot normal ou le mot anormal
le mot impulsion me parle plus.
le malaise vient quand la réflexion n'intervient plus du tout. Autant être un bouchon dans l'océan.ta fatigue peut être nerveuse (chez moi :si j'ai trop de sensations à gérer)
je me méfie un peu aussi du jugement de l'entourage, sauf s'il est très proche. l'autre a un aperçu fragmentaire de toi. Seul mon mari sait mes heures d'enthousiasmes suivies par de gros dodos. le malaise est rarement perçu (d'où les parents ,ou proche qui découvrent des addictions chez leurs enfants bien après...)
nous ne sommes pas qu'un miroir.
concernant ton travail, il ne faut pas trop se plaindre de faire encore partie de l'effectif d'une entreprise
concernant tes impôts, je ne suis pas expert fiscaliste
on ne peut pas tout mélanger:
notre maladie et les aléas d'une vie politique
je viens de fêter mes 51 ans
ma santé s'est un peu détériorée il y a quelques jours, mais je crois toujours que des heures de bonheurs sont possibles, avoir des amies, rire avec eux, être utile à d'autre que moi, aimer les bords de mer (je voudrais connaitre les grandes plages de Belgique)

la prise de médicament reste un choix pour chacun, une balance personnelle....
Revenir en haut
Clarak
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 22 Mar 2015
Messages: 46

MessagePosté le: Sam 2 Mai 2015 - 17:26    Sujet du message: Humeur "normale" ? Répondre en citant

Bonjour Fontaine


Que de certitudes !
Chacun sa façon de réagir aux médicaments et aux effets secondaires, je crois!
Quand je parcours le forum, certains tremblent, d'autres pas ! Dans mon cas, le dosage est correct, les contrôles sont très serrés. Le tout est d'accepter ces effets indésirables et d'être plus stable ... Je crois qu'il est trop tôt pour me prononcer mais je dois dire que le calme en moi, c'est neuf et ne me déplaît pas. Vu que c'est récent (qq mois), je n'ai vraiment envie de me ruer sur un autre médicament. J'ai déjà du Lamictal et bien d'autres ne m'ont jamais calmé comme aujourd'hui.


Faire encore partie des effectifs de l'entreprise, une chance ? En quoi ? Ca ne rapporte rien ! Qu'une voie sans issue. Avec ce lien fantôme, je ne peux même pas penser me reconvertir dans un domaine plus calme. Même une formation m'est interdite. 


Et comme dit plus haut, le directeur, très près de ses petits sous, ne veut pas me virer. Préavis trop cher. Il sait très bien que je ne reviendrai pas, même le médecin du travail a mis son veto pour une reprise mi-temps médical


Bon, j'arrête avec mes explications. Je passe à autre chose. 


Sur ce, bienvenue sur les plages belges, Fontaine !


Amitiés à toi 
Revenir en haut
Molloy
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 28 Avr 2015
Messages: 20

MessagePosté le: Lun 4 Mai 2015 - 00:53    Sujet du message: Humeur "normale" ? Répondre en citant

Bonjour,
Je relance un peu le sujet, parce que je suis à la recherche d'infos sur la médiation pleine conscience et les résultats sur l'humeur.
Les résultats ont l'air probant sur la dépression, mais je n'ai vraiment vu d'études sur la manie, les période de stress, ou d'anxiété.
Pour ceux qui ont essayé, et pour qui cela fonctionne pouvez vous m'aiguiller ?
Merci.
Revenir en haut
Nath
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 06 Fév 2008
Messages: 120

MessagePosté le: Sam 23 Mai 2015 - 17:13    Sujet du message: Humeur "normale" ? Répondre en citant

TheValuk a écrit:
En ce qui concerne cette fatigabilité, j'ai rencontré et rencontre encore certains problèmes à ce niveau-là.
Non seulement c'est pénible de tenir un rôle social (surtout professionnel mais aussi "mondain" avec les amis, la famille, etc.) mais en plus c'est carrément un comble quand on se prend dans la face des petites remarques comme quoi on serait des petites natures.
S'ils savaient les combattants que sont les bipolaires, je crois qu'un respect plus adéquat se manifesterait de ces personnes qui ont le don de juger à tort et à travers.


C'est exactement ce que je vis et pense.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 05:58    Sujet du message: Humeur "normale" ?

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Le forum des bipotes Index du Forum ->
Questions / Réponses
-> Traitements du trouble bipolaire.
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Wikipedia | Psychomedia | Troubles-bipolaires.com | camh.ca - Le trouble bipolaire : Guide d'information | Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group Traduction par : phpBB-fr.com