Forum d'information, de psychoéducation et d'entraide pour les personnes avec un trouble bipolaire (maniaco-dépression).
Le forum des bipotes  Index du Forum FAQ Rechercher S’enregistrer Connexion

Bipolarité et travail

 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Le forum des bipotes Index du Forum ->
Questions / Réponses
-> Entraide et soutien...
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Pascale67
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 27 Mar 2015
Messages: 64

MessagePosté le: Mar 14 Avr 2015 - 17:56    Sujet du message: Au sujet de la maladie Répondre en citant

Moi hormis au travail,
Je n'hésite pas à dire que je suis bipolaire et j'explique qu'il y a plusieurs degrés avant on disait troubles maniaco dépressif
Ce qu'il faut faire c'est s'inscrire à un groupe de thérapie pour bipolaires
A Paris il y a plusieurs centre psychiatrique qui fait des réunion de groupes pour spéciaux comme nous.
Par contre si ça peut te rassurer les gens comme nous sont souvent des gens supérieurement
Intelligent à la moyenne et nous au moins nous ne sommes pas des robots formatés par le système

Du moins c'est mon ressenti.

À plus tard c'est l'heure de la promenade des chiens
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 14 Avr 2015 - 17:56    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
damus
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 29 Déc 2009
Messages: 18

MessagePosté le: Dim 3 Mai 2015 - 21:09    Sujet du message: Bipolarité et travail Répondre en citant

Bonsoir,
En parler au travail oui mais dans une petite structure où la fonction de chacun est vitale pour le groupe c'est plus difficile. Quand on débite du travail en grande quantité (après coup je me demande comment j'ai pu donner autant de moi d'une manière efficace !) tout va bien.
Dans mon cas, mon boss a tendance à penser que je n'ai rien à faire en temps "normal"... et il m'en donne davantage. Donc quand je vais moins bien ou que je suis stabilisée, je me sens complètement débordée et j'en veux à mon entourage et la roue redémarre dans l'autre sens. J’éprouve un sentiments d'injustice, et je me regrette d'en avoir fait autant.
j'ai trouvé un truc infaillible pour les horaires : primo, je demande à ma plus jeune collègue de faire attention à moi (elle a pas mal de compassion et est capable de tirer la sonnette d'alarme). Segundo, j'ai une réellement programmé une alarme sur mon téléphone à une heure fixe que je considère normale "range tes affaires et pars". Ça marche très bien sauf lorsque je n'en tiens pas compte... (mais c'est rare car c'est devenu un rituel). Mais j'ai lu qu'on ne devais pas s'apostropher mais employer uniquement le "je".
Dans mon entourage familial le sujet est tabou, je n'ai plus d'amis et plus l'envie de m'investir. Mes seuls proches concernés, outre mon psy, sont mes collègues de travail.

Je ne sais pas si mon message entre dans la discussion mais vous lire me fait du bien.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 16:26    Sujet du message: Bipolarité et travail

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Le forum des bipotes Index du Forum ->
Questions / Réponses
-> Entraide et soutien...
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Wikipedia | Psychomedia | Troubles-bipolaires.com | camh.ca - Le trouble bipolaire : Guide d'information | Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group Traduction par : phpBB-fr.com