Forum d'information, de psychoéducation et d'entraide pour les personnes avec un trouble bipolaire (maniaco-dépression).
Le forum des bipotes  Index du Forum FAQ Rechercher S’enregistrer Connexion

Solitude

 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Le forum des bipotes Index du Forum ->
Questions / Réponses
-> Entraide et soutien...
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
ammos
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 29 Mai 2008
Messages: 19

MessagePosté le: Sam 16 Mai 2015 - 16:40    Sujet du message: Solitude Répondre en citant

Depuis quelque temps, je suis en errance. J'aspire à rompre avec la monotonie du quotidien. Je dois mener le plus douloureux des combats : la solitude me pèse. Les jours apporte leur variante mais le cadre reste identique malheureusement.
Solitude. Ce mot laisse entendre qu'elle est toujours présente dans notre être le plus intime, invisible. Elle est en nous, au fond de nous, dans l’abîme qui sépare nos individualités...je dois retenir ma plume par crainte de l'effroi que cela suscite en moi.
Comment je suis arrivé à ce point de l'existence où je dois grapiller des miettes de chaleur humaine, ce serait trop long à expliquer... En ce moment,Le temps maussade de Mai est le véhicule parfait de l'angoisse.
C'est l'histoire d'un bipolaire sur le chemin de l’existence, l’histoire de l’effort perpétuel d'un homme pour s’adapter à la vie dans un endroit qu’il abhorre. Cela pourrait être également l'horreur de l'échec à se construire une vie d'homme pleine et entière.
Comment faîtes vous pour briser la glace avec l'autre, construire des liens...vivre.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 16 Mai 2015 - 16:40    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Deroute
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 22 Sep 2011
Messages: 251

MessagePosté le: Lun 18 Mai 2015 - 17:36    Sujet du message: Solitude Répondre en citant

Slt ammos,

tu sais il n'y a pas vraiment de secrets, sinon je le saurais! lol

Je pense qu'il n'y a pas d'avance, 'faut bouger, s'y forcer dans la mesure du possible...et parfois ça en valais la peine une fois fait.

Sinon, dans ton post, t'as pas mal de réponses à tes questions si tu te relis en prenant un autre angle (je trouve ;-) )
Revenir en haut
mepine
Bipote Diamant

Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2012
Messages: 3 840

MessagePosté le: Lun 18 Mai 2015 - 22:25    Sujet du message: Solitude Répondre en citant

Salut,

On est tous seuls, au final. La solitude fait partie de la condition humaine.
Plus concrètement, je ne sais pas si être très entouré soit un avantage... Mais il est sûr qu'on a tous besoin d'un peu de chaleur humaine.
Je ne suis pas douée pour créer des liens facilement; je n'essaie même plus. J'attends de découvrir quelqu'un qui s'intéresse à moi et qui m'intéresse aussi pour chercher à entamer une relation. Avoir des connaissances ne me dit plus rien.
J'essaie de faire des choses positives de la solitude: lire, regarder un film... Au moins on se remplit de quelque chose de fort.

Amicalement,
Revenir en haut
kev78
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 17 Nov 2010
Messages: 339

MessagePosté le: Ven 22 Mai 2015 - 20:58    Sujet du message: Solitude Répondre en citant

Salut Ammos,

je crois que la solitude est un grand problème de nos sociétés dites "modernes".
Personnellement je crois que c'est un problème très répandu, et très destructeur.
Je le vois aussi comme une contre-partie de nos libertés en tant qu'individus.

Quand on a une maladie psychiatrique on est souvent seule dans cette société, l'entre-aide n'existe plus vraiment.
A mon avis il faut se faire violence pour rencontrer des gens, mais au moins avec des centres d'intérêts en commun je crois.
Tellement de gens seuls dans cette société.
Aussi c'est évident qu'on ait besoin de compagnie quand on va mal moralement, même gravement. C'est purement humain.
Et pourtant on est souvent d'autant plus seul.

Ca me fait penser à la chanson "eleonor rigby.
"I look at all the lonely people", c'est le début du refrain.
Comme quoi le problème ne date pas d'aujourd'hui.

Aussi comme tu le dis si bien, cette solitude peut être ressentie d'autant plus qu'on est entourée de plein de gens, elle se situe dans notre intimité. C'est ce qui arrive quand on est avec des gens avec qui on a simplement rien en commun.
A mon avis la solitude est un des grands facteurs de suicide dans nos sociétés "modernes" aussi, je ne peux pas ne pas le croire c'est évident.

Mais, justement, peut être que c'est toi même que tu as besoin de trouver.
Je ne connais pas le détail de ta vie pour en juger.

Mais ça me touche parce que la solitude a été omniprésente dans ma vie.
Personnellment depuis que j'ai découvert mon identité sexuelle je me sens moins seul, pourtant je suis plutot en train de couper les ponts avec pleins de gens.
Mais voilà, maintenant que je suis moi, je ne suis plus un ennemi pour moi même.
En te souhaitant de te trouver, et aussi de trouver de la chaleur humaine pour te "réparer" ;)
Revenir en haut
ammos
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 29 Mai 2008
Messages: 19

MessagePosté le: Mar 2 Juin 2015 - 17:52    Sujet du message: Solitude Répondre en citant

Merci à vous trois d'avoir répondu. Mon existence s'est déroulée dans des conditions intolérables et pourtant je tâche de ne pas céder au cycle inapaisable de la colère. Attitude sans nuance que je répudie aujourd'hui car jugé comme une échappatoire trop commode.
Il est difficile de ne pas être sensible au flot d'idées qui émane de vos réponses. J'ai voulu poster un texte d'idées, dicté par les circonstances, sur la solitude. En Kev78, je salue la sérénité décontractée et le courage. Davantage, un dédain courtois vis à vis du monde tel qu'il se présente. En Fontaine, la musique des mots heureux me plaît bien.
Dès le début, je parle de mon manque de volonté et de détermination. Au cours de ma vie, plus d'une fois s'est ébauché un geste de retrait instinctif devant la poussée suspecte du désir et de la volonté, devant une remise en question radicale de mes conditions d'existence. Il va être temps de grandir, je pense. Une longue hésitation me fait flotter sur l'écume des jours.
Revenir en haut
fontaine
Bipote Diamant

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mar 2008
Messages: 2 386

MessagePosté le: Mer 3 Juin 2015 - 07:13    Sujet du message: Solitude Répondre en citant

bonjour ammos
a la question : comment réussir sa vie ?je ne suis pas sûr qu'en lisant l'ensemble des philosophes et théologiens réunis, tu aurais plus de clés.
c'est une question pour chaque homme ou femme sur la terre, une quête personnelle.
mais une vie est toujours faite de lumière et d'ombre
on ne mène rarement tout de front : la vie familiale, professionnelle, les passions, le bénévolat..., une bonne partie des facteurs nous échappe.
les vendeurs de bonheur actuels me fatigue un peu. Je crois profondément qu'il faut un minimum de sécurité matériel pour avoir un cœur plus léger.
mais il y a une évidence a profiter pleinement de chaque moment, fussent ils des micros moments, agréables ou heureux.
reste les pistes que l'on a envie de défricher, les associations que l'on peut contacter (le centre culturelle de la ville, la maison des associations, la journée des associations en septembre, vérifier les activités proposées en bibliothèque, vérifier les animations proposées par l'office de tourisme de la ville)
cela n'empêche pas les moments de solitude, quelques murs, quelques impasses. l'essentiel est de conserver l'envi de rebondir....je crois que c'est la conclusion du Faust de Goethe , en beaucoup mieux écrit,mais j'ai la flemme de chercher l'exactitude des dernières phrases....plus tard dans la journée, encore...
Revenir en haut
cyrielle44
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 04 Oct 2014
Messages: 221

MessagePosté le: Mer 3 Juin 2015 - 08:12    Sujet du message: Solitude Répondre en citant

Bonjour

La solitude...... Une personne sur dix, selon un sondage est concernée la capacité a rester seul est un symptôme de bonne santé mentale soi disant !

célibataire, séparé, veuf, un conjoint souvent absent .... nombreux sont dans cette situation

la sécurité matériel comme dit Fontaine est rassurante dans notre société tout est devenu plus difficile


mais ne contraint pas a ne pas oublier que le plaisir de Penser, d 'écouter de la musique avoir des occupations est un élément clé de se sentir de bien

sortir avec une ou quelques personnes de confiance de temps en temps, rassure

Conserver une motivation, une raison de se lever le matin. .booster et sans jugement, la compagnie des animaux m'a aidée a sortir vers l'extérieur .... lire..... jardiner... au gout de chacun cinéma ..

Ne pas se fermer durant un certains temps on s'installe en brouillard apathique .... Courage
Revenir en haut
Suidonez
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 17 Mai 2015
Messages: 80

MessagePosté le: Mer 3 Juin 2015 - 23:36    Sujet du message: Solitude Répondre en citant

La solitude... Tout le monde la vit.

J'ai grandit la tête bercé de contes de fées, me disant qu'il y aurait des amis, une famille, un amour, pour me sauver un jour, mais en réalité, rien de tout ça existe, dans le fond, nous sommes tous totalement seul, aussi triste soit cette image.

Même nous, tous ici, à nous soutenir, nous le faisons quand même par égocentrisme, car ça nous aide aussi, car on espère un retour un jour, consciemment ou inconsiemment. Mais il n'y a rien de mal à ça, car c'est dans la nature humaine.

Alors que faire ? L'accepter, apprendre à s'aimer, et prendre chez les autres ce qu'on a besoin pour être bien, sans pour autant leur nuir... Dur équilibre, mais c'est ça la meilleure piste.
Revenir en haut
ammos
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 29 Mai 2008
Messages: 19

MessagePosté le: Jeu 4 Juin 2015 - 15:59    Sujet du message: Solitude Répondre en citant

Afin de circonscrire ce malaise tenace, je suis en quête d'un psychotherapeute pratiquant les TCC ou/et la therapie interpersonnelle en ville de Brest. De l'aide serait la bienvenue...
Revenir en haut
Sassandra
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 04 Oct 2014
Messages: 488

MessagePosté le: Dim 7 Juin 2015 - 00:09    Sujet du message: Solitude Répondre en citant

Bonsoir ammos - quand j'étais jeune je ressentais la solitude
Avec le recul , je crois qu'il s'agissait d'une incapacité à être en phase avec moi même
Après il y a eu l'errance , courir, le métro , rencontrer des gens de tout et de rien
pour juste remplir le vide qui était en moi

Maintenant c'est différent
je suis pas totalement " en phase" mais je me supporte grandement
alors je me sens moins seule...

Bon courage à toi
Revenir en haut
fontaine
Bipote Diamant

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mar 2008
Messages: 2 386

MessagePosté le: Mar 9 Juin 2015 - 07:29    Sujet du message: Solitude Répondre en citant

solitude
ce matin je me sens très seule
toujours après quand je passe voir mon frère. beaucoup de silences.je n'expliquerais pas la situation, du reste nous nous voyons peu.
la solitude familiale , je remercie tous les jours le ciel d'avoir un mari aimant pour oublier
mais tout ne s'oublie pas
est ce la formule de brel : on oublie rien, on s'habitue c'est tout ! non, cette phrase est trop tranchée
ce repas a réanimé des douleurs
du coup, la journée d'hier a été éthylique, la peur d'une grosse rechute
quand mon mari est parti au travail ce matin,presque envie de pleurer
l'envie de rappeler un psy qui m'est cher, mais qui travaille en clinique, entendre de mots de lui.
j'ai prévenu mon mari que je prendrais du selincro quelques jours.je suis obligée de prévenir, ce médicament nouveau contre l'alcool coupe les jambes lorsqu'on prend un verre et je reste la journée au lit. c'est efficace car il met hors de combat. il faut prévenir ses proches pour qu'ils ne soient pas surpris.
tout ces nouveaux médicaments : baclofene ,selincro, c'est un miracle pour une alcoolique
reste à faire le gros dos , j'ai ramené de ma bibliothèque un énorme livre de peinture :"l'art magique" d'André breton, je vais me refugier dedans, andre breton est l'auteur du manifeste sur les surréalistes. mon état de santé m'ouvre naturellement des portes sur cet état.
ça fait du bien d'écrire et de se décrire
bonne journée.
Revenir en haut
kev78
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 17 Nov 2010
Messages: 339

MessagePosté le: Jeu 11 Juin 2015 - 19:18    Sujet du message: Solitude Répondre en citant

Bonsoir,

J'ai lu avec attention plusieurs fois cette discussion.

Aujourd'hui je constate dans vos posts que la définition de la solitude est déjà bien différente selon chacun, surtout selon chaque ressenti.

En ce qui me concerne je suis au coeur du sujet car j'ai emménagé il y a deux semaines dans mon nouvel appartement et j'apprécie grandement de ne pas avoir à supporter mes parents notamment.

Donc physiquement je suis très seul mais je vois quelque monde à mon travail quand même.
mais bon je vous dit le nombre d'amis que j'ai en ce moment c'est zéro, néanmoins j'apprécie de ne pas être avec des gens qui ne m'apportent rien et qui même me font du mal.
Il est clair que la solitude est un sentiment subjectif même si elle se définit par une "solitude physique".

Aussi maintenant j'habite dans une grande ville et j'apprécie cela, j'ai un meilleur accès à Paris aussi, ce qui est bien pour moi.
Bref, un vrai petit individualiste je suis lol, je suis justement à l'âge où on est sensé faire des enfants et se caser, mais je sais beaucoup trop ce que c'est que d'être mal avec d'autres justement.
Aussi tout ceci s'explique par le fait que j'ai vécu l'enfer et pendant longtemps.
Donc ça m'a renforcé mais j'aurais pu ne pas en sortir vivant.
je ne crois pas que j'ai "un dédain vis à vis du monde" comme tu les dis ammos, mais c'est proche de mon sentiment puisque j'ai une haine pour pas mal de gens mais j'en aime bien d'autres aussi...

Aussi ce n'est pas un choix pour moi d'être seul et je pense que je finirai par rencontrer d'autres gens.
Et puis j'ai eu des hauts et des bas depuis que j'ai emménagé.

Mais vraiment le proverbe "mieux vaut être seul que mal accompagné" est très vrai, et puis dans ma vie j'ai été beaucoup trop avec des gens qui n'avaient pas ma valeur, et ça m'a fait beaucoup de mal.
Donc la question de la solitude a été justement une problématique que j'ai travaillé en thérapie.

Ce que je peux dire maintenant c'est qu'il est clair qu'on ne trouve jamais les bonnes personnes quand on ne sait pas qui l'on est, et donc souvent quand on ne s'aime pas aussi.
Et c'est dur de savoir qui l'on est vraiment, ce qu'on aime vraiment, mais franchement ça vaut le coup.

En vous souhaitant tous bon courage ;)
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 19:15    Sujet du message: Solitude

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Le forum des bipotes Index du Forum ->
Questions / Réponses
-> Entraide et soutien...
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Wikipedia | Psychomedia | Troubles-bipolaires.com | camh.ca - Le trouble bipolaire : Guide d'information | Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group Traduction par : phpBB-fr.com