Forum d'information, de psychoéducation et d'entraide pour les personnes avec un trouble bipolaire (maniaco-dépression).
Le forum des bipotes  Index du Forum FAQ Rechercher S’enregistrer Connexion

Aimer, c'est plus fort que tout

 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Le forum des bipotes Index du Forum ->
Questions / Réponses
-> Entraide et soutien...
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Siggy
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 23 Mai 2015
Messages: 34

MessagePosté le: Dim 31 Mai 2015 - 13:42    Sujet du message: Aimer, c'est plus fort que tout Répondre en citant

Bonjour,

J'use d'un titre accrocheur mais qui est trop, tellement vrai dans mon cas (et celui de beaucoup je suppose).
Bipolaire de type 2 avec un trouble du déficit de l'attention, je ne résume ma vie qu'à mon homme que je chéri plus que tout. S'il n'était pas là, je me serais foutue en l'air depuis longtemps je pense.
Ma vie n'a jamais été facile : abus sexuels quand j'étais mineure, souffre douleur de ma classe quand j'étais au collège, perte de mon père d'un cancer et surtout cette maladie qui m'a suivie quasi tout du long de ma vie.
Car oui, mes parents m'ont emmenée voir des psychologues pour savoir "ce qui n'allait pas chez moi". Mais je n'ai été diagnostiquée qu'il y a 1 an alors que, dans ma famille, nous sommes plusieurs à être bipolaires. J'en veux à mes parents pour ça.

J'ai fais les démarches d'aller à l’hôpital voir des psychiatres car, dans un moment de "je ne sais pas quoi", j'ai menacé mon propre compagnon avec un couteau. Heureusement il m'a désarmée sans qu'il n'ai eu la moindre blessure. Je me suis dit qu'il y a vraiment quelque chose qui ne va pas avec moi, mais quoi ?

J'ai des pensée extrêmement violentes et morbides, envers moi, envers mes animaux. Des choses que j'ai du mal à sortir de ma tête. Mais il y a toujours le spectre de l'amour qui m'empêche de mettre en œuvre ces pensées.
"Si je fais ça, il sera triste"
"Si je fais ça, il sera déçu de moi"
"Si je fais ça, il ne m'aimera plus"

Je n'arrive pas à bien à transcrire mes émotions par des mots, c'est extrêmement difficile pour moi d'aller chez la psychiatre parce que je ne sais pas poser des mots précis sur mes émotions. Je prends juste mon Abilify, mon Xanax très docilement en espérant que ça ira mieux plus tard.

Excusez moi de ce pavé, mais j'avais besoin de m'exprimer.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 31 Mai 2015 - 13:42    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
aravis45
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 25 Mai 2015
Messages: 7

MessagePosté le: Dim 31 Mai 2015 - 15:26    Sujet du message: Aimer, c'est plus fort que tout Répondre en citant

Bonjour,
Je me reconnais dans ce que tu décris, l'impulsivité, la colère, la violence parfois.
J'ai peur de perdre mon mari...
Revenir en haut
JoseMiguel
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 15 Déc 2014
Messages: 114

MessagePosté le: Dim 31 Mai 2015 - 15:57    Sujet du message: Aimer, c'est plus fort que tout Répondre en citant

Bonjour,

Je pense qu'il faut en parler avec votre psychiatre.
Les TCC sont assez efficaces!
(Regarder les différentes phobies qui existent Siggy)
Mais je pense que c'est votre psychiatre qui va mettre un nom devant ces troubles.
Ensuite avec les TCC il essaiera de vous aider.

@+
joseMiguel
Revenir en haut
mepine
Bipote Diamant

Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2012
Messages: 3 840

MessagePosté le: Dim 31 Mai 2015 - 21:09    Sujet du message: Aimer, c'est plus fort que tout Répondre en citant

Salut Siggy,

Je comprends qu'on puisse aimer l'autre au point d'en faire le centre de son monde, mais je crois que ça peut être dangereux.
Je vais être pessimiste, mais l'amour ne dure pas toujours éternellement.
Je pense donc qu'il faut apprendre à s'aimer un peu soi-même surtout.
Et en effet, pour cela une psychothérapie peut aider...

Amicalement,
Revenir en haut
Belenos
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 09 Déc 2014
Messages: 44

MessagePosté le: Dim 31 Mai 2015 - 22:01    Sujet du message: Aimer, c'est plus fort que tout Répondre en citant

pendant longtemps j'ai eu également des pensées morbides (suicide ou meurtre). des trucs cons qui me mettaient très mal à l'aise parfois. mais j'ai constaté que, paradoxalement, lorsque je m'interdisais de telles pensées, j'en ressentais presque un manque. j'ai compris avec les années que j'avais PRIS GOUT à ces pensées torturées. une sorte d'automutilation de la psyché, c'était plus fort que moi.
si je peux te donner un conseil Siggy c'est lorsque tu sens que tu "dévies" arrête et observe-toi, observe le déroulement de tes pensées. cela peut paraitre très compliqué, mais essaye. les pensées nourissent nos émotions, alors il faut être vigilant à ce que l'on se projette mentalement...
Revenir en haut
Siggy
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 23 Mai 2015
Messages: 34

MessagePosté le: Dim 31 Mai 2015 - 23:06    Sujet du message: Aimer, c'est plus fort que tout Répondre en citant

JoseMiguel a écrit:
Bonjour,

Je pense qu'il faut en parler avec votre psychiatre.
Les TCC sont assez efficaces!


J'en ai entendu parler par les psychiatre de mon centre expert oui, le hic c'est que je n'ai pas le temps de caser ce genre de rendez vous. De plus j'ai un très gros problème avec les psychologues, j'ai du mal à leur faire confiance.

mepine a écrit:
Salut Siggy,

Je comprends qu'on puisse aimer l'autre au point d'en faire le centre de son monde, mais je crois que ça peut être dangereux.
Je vais être pessimiste, mais l'amour ne dure pas toujours éternellement.
Je pense donc qu'il faut apprendre à s'aimer un peu soi-même surtout.


Je sais bien que c'est dangereux et que je risque beaucoup à m'attacher trop à une personne sans m'aimer moi même. pour le moment m'aimer est insurmontable, j'ai très peu confiance en moi, c'est une des choses sur laquelle je travaille le plus.

Et Belenos, je ne me délecte absolument pas de ces images de violences, j'en ai extrêmement peur. J'ai commencé à avoir peur de tout et de n'importe quoi (un accident, un accès de folie). Je m'imagine souvent me faire arracher les ongles ou tuer ma chienne volontairement ou par accident.
Je pense que j'en parlerai demain avec ma psy car c'est très violent dans ma tête en ce moment. Je suis en période haute et je n'ai pas d'euphorie mais des sortes d'accès de paranoïa liés à des accidents ou des meurtres. Je me demande pourquoi j'ai commencé à avoir ces images là, cela ne fait que depuis 1 ou 2 ans que j'imagine des trucs pareils. J'ai vraiment l'impression de vivre ce genre de choses de manière extrêmement réalistes et c'est encore pire quand je prends du cannabis (que j'ai arrêté pour cette raison).

Siggy
Revenir en haut
Suidonez
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 17 Mai 2015
Messages: 80

MessagePosté le: Lun 1 Juin 2015 - 12:54    Sujet du message: Aimer, c'est plus fort que tout Répondre en citant

Roh le poisseux, j'avais écrit un long message appliqué, et miss-click, j'ai changé de page sans le faire exprès avant d'envoyer...

Donc en gros je disais que j'avais été très ému par ta petite histoire, que la mienne s'en rapproche fortement, à la différence que je n'ai pas perdu mon père d'un cancer, le mien m'humiliait quotidiennement (avoir perdu son père et avoir l'impression de pas en avoir eut, ça s'en rapproche finalement) Et que je n'ai plus eut de pensée violente à l'égard d'autres personnes depuis quelques années, par contre, à mon égard oui, hélas, chaque fois que ça va pas.

Concernant ton fonctionnement amoureux, j'étais pareil, mais je rejoins maintenant l'avis de mepine, il est extrêmement dangereux de faire le pilier de sa vie une personne autre que toi et sur qui donc tu n'as aucun contrôle (si la relation est saine), car l'amour est pour sa partie la plus intense qu'une réaction chimique éphémère, et que tu te mets gravement en danger vis à vis de la fin de cette relation. Après tu peux avoir une énorme chance, et tomber sur une personne qui puisse accepter celà, t'accepter entière avec ta maladie, et arriver à être heureux ainsi et se sentir à ta place avec toi, et du coup que ça puisse durer toujours... Mais c'est un scénario très peu probable, par vécu et observation des autres, une relation contenant une personne instable, ça ne dure pas éternellement, sauf si les deux personnes ont de gros soucis, mais dans ce cas, ça devient une relation pas très saine.

Après, pour le "besoin d'être aimé", malgré la mort de mon coté romantique idéaliste naïf, il persiste chez moi, mais maintenant je suis conscient que comme le sous-entends mepine, ce besoin d'être aimé des autres (même amicalement), c'est finalement un manque d'amour qu'on se porte à soit même. Mais c'est clair que s'aimer soit même c'est pas facile, encore plus quand tu as une maladie qui t'aide pas à avoir une bonne opinion de toi...

Et le cannabis, t'as raison stoppe à jamais cette merde, ça fait très mauvais ménage avec les troubles psy! (ouais, c'est du vécu aussi )
Revenir en haut
Belenos
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 09 Déc 2014
Messages: 44

MessagePosté le: Mar 2 Juin 2015 - 05:31    Sujet du message: Aimer, c'est plus fort que tout Répondre en citant

"Et Belenos, je ne me délecte absolument pas de ces images de violences, j'en ai extrêmement peur. J'ai commencé à avoir peur de tout et de n'importe quoi (un accident, un accès de folie). Je m'imagine souvent me faire arracher les ongles ou tuer ma chienne volontairement ou par accident."

c'est ce que je pensais également. cela me dégoutait tellement que je me rendais pas compte du rapport que j'avais
avec ces images mentales. je me faisais des films en somme, car je croyais que je devenais fou, et je crois que une partie
de moi voulait cette violence pour qu'on le remarque, pour qu'on ne le laisse pas seul avec cette souffrance. c'était un appel
au secours de mon inconscient, mais c'était très glauque.
Revenir en haut
Siggy
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 23 Mai 2015
Messages: 34

MessagePosté le: Mer 3 Juin 2015 - 13:10    Sujet du message: Aimer, c'est plus fort que tout Répondre en citant

Ma moitié m'accepte entièrement avec la maladie puisque comme il dit "si le diagnostique avait changé quelque chose, je me serais barré depuis longtemps". A ce niveau j'ai plutôt de la chance. Nous avons des projets ensemble (comme celui de faire construire notre maison) et voyons vers l'avenir ce qui est, à mon sens, une très bonne chose. Le problème c'est que, depuis que je prends des médicaments, je me sens anesthésiée et je n'ai plus aucunes envies. J'ai même du mal à écrire parce que j'ai l'impression de dramatiser alors qu'en fait, je vais plutôt bien.

Je pensais que mes pensées morbides étaient quelque chose d'isolé. Est ce que ça va rester toute ma vie ? Je vais avoir ce genre d'angoisses pour toujours ?
Revenir en haut
JoseMiguel
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 15 Déc 2014
Messages: 114

MessagePosté le: Mer 3 Juin 2015 - 14:00    Sujet du message: Aimer, c'est plus fort que tout Répondre en citant

Bonjour Siggy

Siggy a écrit
>>Je pensais que mes pensées morbides étaient quelque chose d'isolé. Est ce que ça va rester toute ma vie ? Je vais avoir ce genre >>d'angoisses pour toujours ?

Ne t'inquiètes pas ça va s'atténuer avec les TCC (Thérapies Cognitives Comportementales)

Est ce que ton psychiatre a mis un nom devant ces phobies???

@+

joseMiguel
Revenir en haut
Siggy
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 23 Mai 2015
Messages: 34

MessagePosté le: Mer 3 Juin 2015 - 14:08    Sujet du message: Aimer, c'est plus fort que tout Répondre en citant

Non, je n'ai pas eu le temps de lui en parler, on a surtout parler de mon projet de vie en fait. La poisse, j'ai complètement zappé.

Je lui en parlerai quand je la reverrai dans un mois.
Revenir en haut
ella
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2012
Messages: 172

MessagePosté le: Mer 3 Juin 2015 - 18:02    Sujet du message: Aimer, c'est plus fort que tout Répondre en citant

Bonjour Siggy

Ca fait +de 18 ans que je vis avec mon mari. C'est le seul qui a tenu le coup: j'en ai épuisé 2 avant !
Pour moi aussi l'amour inconditionnel de l'autre a une importance capitale qui m'a fait "tenir" avancer et "rester en vie" dans les phases down :(dépression suicidaires).
Mais je rejoins les autre bipotes, même si on a des rêves de "fusion" où l'autre nous comble, et nous donne tout, à la longue c'est ingérable pour lui et pour le couple.

Et oui les thérapies, la pratique d'une activité sportive, culturelle peuvent t'aider à devenir plus "zen".
L'amitié aussi peut te redonner confiance en toi...

C'est vrai que la maladie Bipolaire peut nous rendre agressif, possessif, destructeur, mais aussi hypersensible, hyperaffectueux...
En gros nous avons une énorme demande affective.

Mais n'oublie jamais que nous sommes 2 êtres séparés, distincts, uniques...
Comme je le fais tous les jours, avec difficulté certes, tu dois apprendre à t'aimer, à te faire confiance, à te réconcilier avec toi-même.
Tout vient de toi.

"Prendre 1 certaine distance vis à vis des pensées et des émotions négatives, c'est créer 1 espace pour qu'émergent les innombrables sources de joie qu'1 être humain peut vivre lorsqu'il sait écouter la vie en lui. " (paroles bouddhistes)

BIZ Courage... Ca ira...
ELLA
Revenir en haut
Siggy
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 23 Mai 2015
Messages: 34

MessagePosté le: Ven 19 Juin 2015 - 10:04    Sujet du message: Aimer, c'est plus fort que tout Répondre en citant

Merci Ella,

J'y vois un peu plus clair. Il est vrai que j'ai remarqué avoir un énorme besoin affectif en matière de famille et d'amis et en même temps avoir envie de solitude. J'aimerai être une solitaire mais je n'y arrive pas, j'ai toujours besoin d'une main sur mon épaule pour me dire "ne t'en fais pas, ça ira".
Je suis en état mixte à tendance dépressive actuellement, je le vie très mal et mon homme aussi semble être fatigué à force. Pourtant il m'assure qu'il va bien. Il fait tout pour ne pas que je m'inquiète, pour me mettre à l'aise, j'aimerai pouvoir en faire autant pour lui.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 07:17    Sujet du message: Aimer, c'est plus fort que tout

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Le forum des bipotes Index du Forum ->
Questions / Réponses
-> Entraide et soutien...
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Wikipedia | Psychomedia | Troubles-bipolaires.com | camh.ca - Le trouble bipolaire : Guide d'information | Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group Traduction par : phpBB-fr.com