Forum d'information, de psychoéducation et d'entraide pour les personnes avec un trouble bipolaire (maniaco-dépression).
Le forum des bipotes  Index du Forum FAQ Rechercher S’enregistrer Connexion

Activité professionnelle et bipolarité

 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Le forum des bipotes Index du Forum ->
Questions / Réponses
-> Entraide et soutien...
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
itziar
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 10 Mar 2012
Messages: 189

MessagePosté le: Dim 14 Juin 2015 - 19:57    Sujet du message: Activité professionnelle et bipolarité Répondre en citant

Bonjour à vous tous!

J'aborde ce sujet car votre aide me serait précieuse.
J'avoue que je suis perplexe. A lire de nombreux messages, je constate qu'un certain nombre d'entre vous parvient à travailler à temps plein. Mais comment faites-vous donc???

Personnellement je suis BP II depuis la fin de mon adolescence, et évidemment diagnostiquée 20 ans plus tard, une fois devenue BP I, lorsque mon état de santé s'est bien détérioré suite à des circonstances de vie difficiles et a fini par exploser dans une ultime phase maniaque particulièrement violente et mémorable.
Avant cet ultime épisode j'avais travaillé, avec des hauts et des bas, beaucoup de conflits (de mon fait), d'arrêts maladie et d'instabilité de ma part. A ce moment là j'ignorais que j'étais bipolaire, je souffrais, c'est tout.
Mais depuis, c'est à dire depuis maintenant 12 ans, impossible de travailler, je me sens trop fragile, trop vulnérable, la moindre émotion suffit à me mettre KO pour des jours. J'ai l'impression que quelque chose s'est définitivement cassé en moi, sur le plan neuronal.

Evidemment je le vis très mal. J'ai Bac+7, j'étais enseignante et architecte. Me retrouver pensionnée pour invalidité n'était pas prévu au scénario.
Bien sûr je ne passe pas mes journées à ne rien faire. Le peu d'énergie qui me reste, je l'utilise à mettre en place des projets que je réalise en 3 fois plus de temps que nécessaire. S'il me fallait 1 an en temps normal, là il me faut 3 ans car je traverse des périodes d'épuisement durant lesquelles je ne suis capable de rien.
Et ça je le vis très très mal!!!
Du coup, je me dévalorise et culpabilise beaucoup. Je m'isole. Je vis entourée de mes chiens. J'évite toute relation car je me sens irrémédiablement nulle et je crains des remarques blessantes. Il faut dire que je croise peu de gens compréhensifs. Je ne sais plus quoi faire pour essayer de mieux vivre cette situation.

Vous-mêmes comment faites-vous???
Quels conseils me donneriez-vous?
Merci d'avance pour vos témoignages.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 14 Juin 2015 - 19:57    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Suidonez
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 17 Mai 2015
Messages: 80

MessagePosté le: Lun 15 Juin 2015 - 02:29    Sujet du message: Activité professionnelle et bipolarité Répondre en citant

Je me reconnais pas mal là dedans...

De génie hyper créatif en nouveaux concepts, je n'ai maintenant plus qu'une intelligence lambda et une créativité aux fraises, la bipolarité m'a plus ou moins tout prit à ce niveau, les changements de cycles ont finit par altérer tout ça, et les traitements aussi..

Le meilleur conseil est : cesse de culpabiliser, ça fera qu'empirer ton état! Tu es malade, ce n'est pas ta faute, tout ce que tu peux faire c'est faire au mieux, et ça prendra le temps que ça prendra. La culpabilité altère encore plus l'état.

Voilà, je t'embrasse, bon courage :)
Revenir en haut
moonchild
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 10 Juin 2015
Messages: 25

MessagePosté le: Lun 15 Juin 2015 - 15:37    Sujet du message: Activité professionnelle et bipolarité Répondre en citant

Suidonez a écrit:
Je me reconnais pas mal là dedans...

De génie hyper créatif en nouveaux concepts, je n'ai maintenant plus qu'une intelligence lambda et une créativité aux fraises, la bipolarité m'a plus ou moins tout prit à ce niveau, les changements de cycles ont finit par altérer tout ça, et les traitements aussi..

Le meilleur conseil est : cesse de culpabiliser, ça fera qu'empirer ton état! Tu es malade, ce n'est pas ta faute, tout ce que tu peux faire c'est faire au mieux, et ça prendra le temps que ça prendra. La culpabilité altère encore plus l'état.

Voilà, je t'embrasse, bon courage :)


d'accord avec Suidonez, astuce pour déculpabiliser (car c'est l'exercice le plus difficile) c'est de considérer sa bipolarité comme une jambe cassée, culpabiliserais-tu d'avancer moins vite parce que tu as une jambe cassée?... (ça vaut c'que ça vaut mais c'est l'astuce que j'utilise quand je commence à basculer dans la culpabilité)
Revenir en haut
Suidonez
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 17 Mai 2015
Messages: 80

MessagePosté le: Lun 15 Juin 2015 - 20:18    Sujet du message: Activité professionnelle et bipolarité Répondre en citant

Pas mal ton image moonchild ^^ j'utilise pas le même truc, mais en gros la finalité est la même, il faut comprendre et accepter que notre incapacité par moment est du à notre maladie, et qu'on est pas incapable, ou feignant, ou désorganisé, et que c'est la faute à la maladie.... Ca a été longtemps très dur pour moi (et ça l'est toujours parfois), car j'ai une famille qui travaille énormément (du genre 60-70h par semaine), et pour qui "le travail c'est la santé", et donc, pour eux je vais mal car je bosse pas assez, et donc je vais mal car je vais pas aller mieux... Et vu que j'accepte très bien la critique et me remets facilement en question, bah ça a été très dur pour moi d'arriver à les remettre en doute, mais maintenant, je crois que c'est bon. :) Je suis pas plus heureux quand j'arrive rien à faire, mais au moins je me déteste moins pour ça...
Revenir en haut
itziar
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 10 Mar 2012
Messages: 189

MessagePosté le: Mar 16 Juin 2015 - 02:15    Sujet du message: Activité professionnelle et bipolarité Répondre en citant

Merci Moonchid et Suidonez pour vos conseils!

Moins culpabiliser, c'est sûr, cela m'aiderait. Je le constate d'ailleurs. Lorsque j'arrive à accepter pleinement d'être un légume au fond du trou et donc de ne rien faire quelque temps sans me culpabiliser, mon énergie revient naturellement à plus ou moins brève échéance et je retrouve alors mon efficacité.
Mais cesser de culpabiliser n'est pas si simple. D'abord, comme tu le dis Suidonez, il y a le regard des proches qui, dans mon cas, a bien pris 10 ans pour accepter que j'étais[[b]b] malade,[/b][/b] et ce ne fut pas sans peine, après moult conflits.

J'avais bien pensé rompre tout contact mais ce n'eût été bénéfique qu'à court terme. Car ce regard critique d'autrui, on finit par le retrouver de toutes façons. Je pense qu'il est impossible pour une personne n'ayant pas vécu tout au moins une dépression, de comprendre notre souffrance.

Et puis la culpabilité et moi c'est une longue histoire d'amour-haine. Adolescente déjà, j'étais coupable d'exister aux yeux de mon "père", si on peut appeler ça un père. Donc j'ai encore un peu de travail à faire sur ce sujet.

A ta question Moonchild, est-ce que je culpabiliserais d'aller moins vite si j'avais une jambe cassée, bien sûr je répondrai non. En revanche si ce handicap perdurait, je me sentirais inférieure, voire nulle, un sous-être humain en somme. Vous voyez j'ai encore du boulot pour avoir un peu d'estime de moi en tant que simple être humain ayant droit à la vie sur cette terre.
Le problème est que j'ai toujours vécu dans le culte de la performance et j'ai beaucoup de mal à changer mon angle de vue. J'adore la vitesse, tout ce qui est rapide et performant, même mes chiens sont des lévriers avec qui je cours chaque jour. La vitesse c'est vraiment mon kif.

Bon, en résumé, je dois travailler à ne pas cul-pa-bi-li-ser!. Ne pas culpabiliser. J'ai le droit, tout être vivant a le droit de respirer, vivre, sur cette terre sans nécessairement être performant. Je ne suis coupable de rien, je suis malade! Je crois que je vais l'écrire partout sur mes murs.
Revenir en haut
itziar
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 10 Mar 2012
Messages: 189

MessagePosté le: Mar 16 Juin 2015 - 02:33    Sujet du message: Activité professionnelle et bipolarité Répondre en citant

Mais même certains psy m'ont dit, non pas que j'étais coupable, pas jusque là quand même!, mais que j'avais une grande part de responsabilité!!!
Responsabilité d'avoir subi des manipulations et tentatives d'escroqueries de mon "père", car j'aurais dû savoir que cela serait arrivé!!! Il faut l'entendre pour le croire!!!
Responsabilité d'avoir encore des flashes, des images s'imposant à moi de violences subies dans le passé. A leurs dires, je n'étais même pas fichue de contrôler mes pensées!!!
J'ai finalement découvert il y a quelques années que ces flashes ne sont pas des pensées, mais des images post-traumatiques, donc évidemment impossibles à contrôler!

C'est dire si certains "professionnels" sont à chier!!! voire néfastes est dangereux pour leurs patients. J'ai mis très vite fin à nos consultations bien sûr, mais tout de même entendre ce genre de propos, ça blesse profondément et ça laisse des traces!
Revenir en haut
Suidonez
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 17 Mai 2015
Messages: 80

MessagePosté le: Mar 16 Juin 2015 - 22:49    Sujet du message: Activité professionnelle et bipolarité Répondre en citant

Marquer ce genre de phrase chez toi un peu partout, ça peut être une idée :) Moi chez moi j'ai écrit à certain endroit des affirmations de choses que je souhaiterai "je me sens tout le temps bien", "j'ai une vie professionnelle satisfaisante", au moins, quand je passe devant, je les lis, et ça casse un peu les litanies négatives qui tournent dans ma tête quand je vais mal..

C'est marant comme chez la plus part des personnes bipolaires ou dépressives que je connais, y'a toujours un des parents ou un des proches qui donnent le ressentis d'avoir pas le droit d'exister... A ce demander si ça a pas un rapport de cause à effet.

Après pour ce qui est des responsabilité... Hum... Tout dépend pourquoi, après tout, on doit quand même faire de notre mieux, même si on est malade. Pour ce qui est des pensées, elles se controlent (j'avais des TOCs j'ai apprit à controler ça), après, je m'y connais pas en images post-traumatiques, mais il doit sans doute avoir un moyen d'effacer ça.

Je te souhaite bon courage, bisous !
Revenir en haut
itziar
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 10 Mar 2012
Messages: 189

MessagePosté le: Mer 17 Juin 2015 - 00:06    Sujet du message: Activité professionnelle et bipolarité Répondre en citant

Oui, bien sûr qu'il y a un rapport de cause à effet! Les causes des troubles bipolaires sont pluri-factorielles: génétique, vécu traumatique durant l'enfance, puis événement stressant déclencheur dans le présent, c'est ce que j'appelle la triple peine.

Pour les stress et images post-traumatiques, il y a l'EMDR comme "traitement", mais il doit être mis en place rapidement, des années après c'est beaucoup moins efficace. Et malheureusement pour moi c'est un traitement récent découvert aux USA, donc un peu trop tard.
Les stress post-traumatique sont des expériences vécus, tels que viol, agression, violences subies, situations de guerre... donc difficiles d'effacer ça, et bien évidemment ce ne sont pas des pensées mais des flash, des émotions violentes qui resurgissent.

Le problème c'est qu'en psy, en quelques années, ils sont passés du tout victimaire, au tout responsable, soit d'une extrème à l'autre. On te dit aujourd'hui que ce qui compte ce n'est pas ce que tu as vécu, mais la façon dont tu l'as vécu. Et je pense que ce n'est pas innocent si cette théorie arrive de nos jours. Je pense qu'ils auraient pu difficilement tenir ce discours aux rescapés d'Auschwitz!!!

En tous cas, merci pour tes conseils et bon courage à toi aussi!
Revenir en haut
Suidonez
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 17 Mai 2015
Messages: 80

MessagePosté le: Mer 17 Juin 2015 - 01:49    Sujet du message: Activité professionnelle et bipolarité Répondre en citant

Je suis assez d'accord pour ces trois points concernant la bipolarité. J'espère qu'un jour ils découvriront un quatrième point : rémission totale :)

Je connais l'EMDR, mais j'ai jamais pratiqué, j'ai fait qu'un rdv préliminaire, mais entre le prix que ça coute, et que mon psy trouvait ça risqué que ça risquait de m’embrouiller encore plus, j'ai finalement pas testé.

Hum... Bah je suis pas totalement contre l'idée de : "On te dit aujourd'hui que ce qui compte ce n'est pas ce que tu as vécu, mais la façon dont tu l'as vécu.", autant en prenant en compte ma propre vie, des choses qui peuvent paraître très graves que j'ai plutôt bien gérer, et des choses qui peuvent sembler anodines qui m'ont fait énormément de mal...
Et pour continuer dans cette idée, le Docteur Dominique Megglé, ancien psy à moi, qui a été aussi une figure importantes dans le monde des thérapies brèves (PNL entre autre) et de l'hypnose, a raconté dans une interview une chose que j'ai trouvé assez intéressante, il a voulu faire mettre son père, ancien détenu d'un camp nazi, devant un reportage sur le sujet, croyant que son père ne parlait jamais de son passé car lourdement traumatisé, et à la fin du reportage, son père se lève, et va pour partir, il lui demande ce qu'il en a pensé, et il lui répond simplement : "complaisance". A l'époque, j'ai trouvé ça extrêmement dur, mais ensuite, après observation, et quelques expériences, je me suis rendu compte que c'était très vrai... Après, notre cas à nous est particulier, parfois, on peut être mal sans la moindre raison... C'est pas une question de complaisance, on a un cerveau un peu déréglé. :)

Au plaisir d'échanger, bonne nuitée !
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 12:01    Sujet du message: Activité professionnelle et bipolarité

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Le forum des bipotes Index du Forum ->
Questions / Réponses
-> Entraide et soutien...
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Wikipedia | Psychomedia | Troubles-bipolaires.com | camh.ca - Le trouble bipolaire : Guide d'information | Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group Traduction par : phpBB-fr.com