Forum d'information, de psychoéducation et d'entraide pour les personnes avec un trouble bipolaire (maniaco-dépression).
Le forum des bipotes  Index du Forum FAQ Rechercher S’enregistrer Connexion

phas dépressive

 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Le forum des bipotes Index du Forum ->
Questions / Réponses
-> Entraide et soutien...
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Mykate24
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 24 Mai 2015
Messages: 17

MessagePosté le: Mer 8 Juil 2015 - 22:58    Sujet du message: phas dépressive Répondre en citant

Bonjour bipotes, j'ai connu une phase maniaque fin mai avec rebonds courant juin après avoir été en hypomanie depuis 3-4 mois

Puis une forte émotion, un "choc" d'ordre sentimental a résonné comme une bombe dans mon cerveau.
Depuis, j'ai enchaîné certaines phases dites "mixtes".

Mon psychiatre m'a prévenu qu'une phase dépressive carabinée, à la hauteur de la phase maniaque que j'ai connue allait se produire.

Je suis très fatiguée, n'ai goût à rien ; pensez-vous que la phase dépressive sera plus costaud dans les jours, semaines ou mois qui viennent ?

Merci bipotes pour votre réponse.

A bientôt,
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 8 Juil 2015 - 22:58    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Sassandra
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 04 Oct 2014
Messages: 488

MessagePosté le: Jeu 9 Juil 2015 - 09:31    Sujet du message: phas dépressive Répondre en citant

Bonjour Mykate

je comprends ton inquiétude mais d'une part chaque individu étant différent
je ne peux pas répondre à ta question -
par contre pour ma part je suis sure me concernant que lorsque
je suis en questionnements vis à vis de ma maladie
me posant sans cesse des question sur le pourquoi et comment à venir
quelque part j'alimente ma maladie -
Alors dans ces cas là je me dis
ok : je vais pas bien, c'est pas cool
mais j'ai qu'une chose à faire - non pas subir - mais vivre ce qui est
car je n'ai pas le choix ...

Il y a quelques années j'étais dans ton état et un copain passe me voir
bipolaire lui aussi
il me dit " tu sais bien que ça passe"
Cette phrase toute conne a fait un tilt dans ma tête
et quand je suis en phase down
elle me revient toujours en tête...

je crois que si on arrive à cultiver une parcelle d'optimisme et d'espoir
quand je suis dans le trou
m'aide à vivre différemment ma maladie.

Je t'embrasse
Revenir en haut
Mykate24
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 24 Mai 2015
Messages: 17

MessagePosté le: Jeu 9 Juil 2015 - 19:02    Sujet du message: phas dépressive Répondre en citant

Bonsoir Sassandra et merci pour ta réponse.
Mon psy m'a prescrit du seroplex car la souffrance est grande.
Il sait pertinemment qu'il m'est interdit mais les idées noires reviennent...
Je suis tombée sous le charme d'un gars en mars dernier. J'étais alors en train de '"monter".
Et puis je suis tombée sous le charme d'une manière très brutale. Il est célibataire depuis des années. Les copains, les voyages, les activités sont très importants. Le choc a été foudroyant. Une phase très très haute suivie de très très basses. Bref je dois digérer...
Voici l'émotion qui m'a fait chavirer...
Kiss, Kate
Revenir en haut
fontaine
Bipote Diamant

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mar 2008
Messages: 2 386

MessagePosté le: Ven 10 Juil 2015 - 07:59    Sujet du message: phas dépressive Répondre en citant

bonjour mykate
ta question de base ne peut vraiment avoir de réponse. Nul ne peut prévoir l'avenir. ton psychiatre te connais plus que nous, sa connaissance de la maladie peut lui permettre d'anticipé un peu.
par rapport à mes propres sensations, je crois que nous sommes assez vulnérables au coup de cœur et en retour aux chagrins d'amour.
je cherche parfois moi même comment guérir du cœur...
bon courage.
Revenir en haut
Sassandra
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 04 Oct 2014
Messages: 488

MessagePosté le: Ven 10 Juil 2015 - 09:48    Sujet du message: phas dépressive Répondre en citant

Bonjour à vous

Quand je vous lis tous par rapport à vos peines de coeur
moi qui ai eu une vie sentimentale hyper agitée et hyper compliquée
je me dis parfois que pour certains trucs, en tout cas pour ce domaine
vieillir est une bénédiction - vivre dans et par la passion
tout le temps, je t'aime , je t'aime plus , je pars , tu pars
je pleure, je balance tes affaires par la fenêtre , je m'effondre
pour trouver quelques mois après le même type de prince charmant
tout aussi déjanté - plus ils l'étaient à mon image
plus j'en voulais -oufff oufff - fini tout ça !!!!
je vis avec quelqu'un rien de passionnel , plutôt amitié et tendresse
et quel repos !!!

Avec le recul et un peu d'humour
que d'emmerdements pour finalement à y regarder de près
quelques parties ( de nombreuses parties ) de jambes en l'air survoltées
car en bonne féminine il faillait y coller le terme de l'amour , la mure - absolument..

Quel repos actuel : je ne retournerai en arrière pour rien au monde
Revenir en haut
Sassandra
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 04 Oct 2014
Messages: 488

MessagePosté le: Ven 10 Juil 2015 - 09:52    Sujet du message: phas dépressive Répondre en citant

Revenir en haut
Mykate24
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 24 Mai 2015
Messages: 17

MessagePosté le: Sam 11 Juil 2015 - 23:25    Sujet du message: phas dépressive Répondre en citant

Je dois dire que je suis 'mordue' depuis mars dernier. çà m'a pris d'un seul coup. Je le considérais comme un copain et une bouffée de chaleur m'a envahie, un peu comme avoir bu une tequila. Je ne crois pas à une réciprocité. Dans ce domaine, nous ne sommes jamais sur la même longueur d'onde. Célibataire endurci, une activité chaque soir, très pris, il ne veut pas s'engager.
J'ai l'impression que la dépression s'installe un peu plus de jour en jour. Les matins sont terribles mais j'arrive à me mouvoir, à faire mes affaires.
Revenir en haut
Sassandra
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 04 Oct 2014
Messages: 488

MessagePosté le: Dim 12 Juil 2015 - 11:03    Sujet du message: phas dépressive Répondre en citant

Bonjour mykate..

perso en tant que biplaire , je me rends compte avec le recul
que j'aurais du faire gaffe à ces emportements passagers mais terriblement réels du coeur
et des sens..Ils étaient souvent l'expression de ma bipolarité..

Peut être pourrais tu avouer tes sentiments (qu'est ce que tu as à perdre ?°
Et en face d'un refus couper momentanément tout lien avec la personne.

Il m'est arrivé quelque chose comme ça il y a quelques années
je n'y comprenais rien - le gars était bien loin de mes "critères"
En fait j'étais seule depuis un moment
et ça devait être une poussée de libido.

ça devenait obsessionnel
Il se trouve que à l'époque je pratiquais l'auto hypnose ( ça marche pour certains trucs chez moi)
mais c'est une technique qui demande une pratique régulière..

Cette fois ci je me suis mis en état de relaxation profonde
et j'ai visualisé le mec en train de disparaître visuellement dans un nuage
lorsque je me suis réveillée toutes les pulsions et obsessions à son sujet avaient totalement disparues
j'en revenais pas!!!

Je signale au passage que certaines techniques
de relaxation et méditation pleine conscience
ne sont pas toujours bonnes pour moi :
ça dépend de mon état intérieur
mais je m'en rends vite compte
c'est lorsqu'elles réveillent des angoisses et sont douloureuses à vivre..

Il y a une autre technique qui jouait sur les obsessions
l'emdr mais encore une fois c'est pas radical pour tout et tout le monde
je vais voir sur internet si je te trouve quelque chose d'intéressant..


Je t'embrasse
Revenir en haut
Nadeja
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2010
Messages: 57

MessagePosté le: Mar 14 Juil 2015 - 21:00    Sujet du message: phas dépressive Répondre en citant

Bonsoir, 

Nos humeurs sont changeante malgré nous . Comment peut-on se fier à nos sentiments amoureux?
Personnellement, je suis passée par des phases où j'étais en pleine séduction, ce qui m'intéressait c'était rêver , c'était l'image que je me faisais à ce moment précis de la rencontre et puis , dans la durée ça ne m'intéressait plus . Au fond, j 'aime la liberté , cette liberté d'être suspendue entre le rêve et la réalité. Les plus longues relations que j'ai eu étaient avec des garçons insaisissables, j ai compris par la suite que j'aimais fonctionner comme ça . J'ai eu une relation de huit ans avec un homme pervers, je l'aimais, je vivais pour lui mais au fond c'est la souffrance que j'aimais , elle était nourrie et persistante et puis un jour j ai pêté les plombs et j ai quitté cet homme , j ai fait pleins de rencontres et je me sentais belle.J ai été hospitalisée et j ai vécu l horreur et puis il m a hébergé , je remontais peu à peu toute seule . Il était amoureux , je sortais tous les soirs sans lui et il me disait je t'attendrai et puis je suis partie , j'étouffais j'en pouvais plus ... Donc force est de constater que pour moi la ... Up and down il est difficile de trouver une personne car j'ai des phases où je ne dors pas et je ne comprends pas que l autre soit si banal et puis la phase où je suis déprimée envie de rien envie de calme , besoin de récupérer et le moindre bruit la moindre présence me dérange.
Aujourd'hui j'ai un bébé et j ai plusieurs vies , celle qui s'occupe d'un bébé normal à qui je donne tout et qui est épanoui , la fille qui va bosser et qui supporte sans manifester ce qu'elle pense car sinon ça pête , la fille qui se sent vide à l'intérieur et c'est comme ça elle doit vivre avec . On n'a pas le choix , notre maladie est un paramètre à intégrer toute la journée , il faut se surveiller et ne pas tomber dans le trop et le trop mal . Bien sûr que non c'est pas facile , c'est même très dur on doit être un champion tous les jours pour ne pas se laisser envahir par nos émotions. 
Je disais que ça allait il y a quelques jours et pourtant ça revient mais je gère, pas le choix ...
J'ai pas envie de dire bon courage je déteste , je dirai trouvons la force pour gérer au mieux cet handicap invisible 
Tendres pensées
Bises
Revenir en haut
Sassandra
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 04 Oct 2014
Messages: 488

MessagePosté le: Mer 15 Juil 2015 - 09:23    Sujet du message: phas dépressive Répondre en citant

Bonjour ,

En tout cas tu as une très bonne analyse du sentiment amoureux
tel que j'ai pu le vivre par le passé.

Je suis actuellement avec un homme avec qui je vis depuis 7 ans

Je n'en reviens pas d'autant qui'il est au départ à l'opposé de ce qui pouvait créer phantasmes et illusions

Plus rien à voir avec la passion à tout prix - Il m'accepte, je l'accepte

il est lui même ancien alcoolo et il avait des séquelles dus à une hémorragie cérébrale.

Perso j'en ai fini avec la pression de la séduction à tout prix
et avec la tyrannie de l'esthétique et de l'apparence véhiculés par notre société.

C'est un grand calme et un grand bonheur dus je pense à mes 56 ans
quoique je connaisse des femmes de mon age
qui vivent encore avec les terreurs
de valeurs inopérantes et inadéquates.
Revenir en haut
Sassandra
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 04 Oct 2014
Messages: 488

MessagePosté le: Mer 15 Juil 2015 - 09:35    Sujet du message: phas dépressive Répondre en citant

Nadeja a écrit:

J'ai pas envie de dire bon courage je déteste , je dirai trouvons la force pour gérer au mieux cet handicap invisible 

Bises


Perso il s'agit pour moi d'acceptation
et parfois aussi non de subir ce que je ne peux changer
mais de le vivre au mieux..

Ma maladie m'handicape ok - mais il y a les côtés positifs de la maladie ( pour moi)
sentir les choses à 100 à l'heure
se sentir hyper vivante
réfléchir et comprendre très vite
pouvoir se concentrer doublement sur mes passions

Avec le recul : est ce que je voudrai du cerveau du clampin lambda ?

Je dois dire que non.

ma maladie est pénible à vivre très souvent
j'ai de lac chance d'être encore en vie
peut être que je n'ai pas été une maman comme les autres et ma fille en a souffert
mais j'aime bien l'intérieur de mon cerveau

je ne suis pas la maladie
mais quelque part elle me définit
j'ai toujours été comme ça
et si il y a les côtés négatifs il y a aussi les côtés positifs qui font de moi une forte personnalité.

j'ai vu un film sur balzac hier
et je me suis dis : bon sang il est bipolaire ce type.

vérification sur le net : c'est ok.

Revenir en haut
Nadeja
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2010
Messages: 57

MessagePosté le: Mer 15 Juil 2015 - 13:33    Sujet du message: phas dépressive Répondre en citant

Je te comprends sassandra quand tu dis que ta personnalité fait partie de toi.
On n'est pas comme tout le monde car on vibre plus, on est sensible et on capte les ondes...
Sauf que non canalisé, ça devient gênant tel un surdoué qui s'emmerderait à l'école.
A l'ecole de l'émotion on est les meilleures élèves.
Je parle plus de mon exaltation et de ma tristesse , personne ne me suit.
Ce qui m a vraiment fait souffrir c'est l'incompréhension de ma famille qui a elle même ses pbs .
Je les ai toujours préservés et ils m'ont toujours fait du mal
pas normal ...
La foudre vient souvent de l'intérieur...
Je suis une petite fille qu'on a maltraité, qui n'avait pas sa place et qui a vécu en prison dans une vie de con.
Aujourd'hui je me suis réalisée mais il me manque une chose , celle de n'avoir pas fait les choses quand j en avais envie , parce que maintenant les envies c'est plutôt du chocolat ou une clope ...
Bises
Revenir en haut
Sassandra
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 04 Oct 2014
Messages: 488

MessagePosté le: Mer 15 Juil 2015 - 20:23    Sujet du message: phas dépressive Répondre en citant

Nadeja a écrit:

Ce qui m a vraiment fait souffrir c'est l'incompréhension de ma famille qui a elle même ses pbs .
Je les ai toujours préservés et ils m'ont toujours fait du mal
pas normal ...
La foudre vient souvent de l'intérieur...
Je suis une petite fille qu'on a maltraité, qui n'avait pas sa place et qui a vécu en prison dans une vie de con.
Aujourd'hui je me suis réalisée mais il me manque une chose , celle de n'avoir pas fait les choses quand j en avais envie , parce que maintenant les envies c'est plutôt du chocolat ou une clope ...
Bises


Bonsoir comment expliquer la dépendance à quelqu'un qui ne l'est pas
- impossible - même si la personne est pleine de bonne volonté
les derniers temps j'avais ( j'en ai encore ) des soucis avec la dépendance alimentaire

je me suis rendue compte que même la personne la mieux intentionnée du monde
ne peux pas le faire - comprendre qu'on puisse être accro à la bouffe
il n'y a qu'une personne souffrant de troubles du comportement alimentaire qui le peut
et encore si elle a réussi à mettre le mot de dépendance sur cette compulsion.

Il en est de même pour la bipolarité - lorsque je parle de cette maladie je
ne me sens comprise que par un bipolaire
même pas par les soignants si compétents qu'ils soient...

Est ce que nous savons nous ce que les "dits" normaux ressentent de notre maladie
comment ils la comprennent, comment il la subissent
comment elle peut les blesser car justement ils ne sont pas dans nos têtes...
Et nous ne sommes pas dans la leur.

Les blessures de l'enfance oui, je crois que tout enfant les vit
d'une façon comme d'une autre
un être en devenir est très souvent concassé par la réalité brute.

Je n'en veux pas à mes parents
mon conjoint avait un père maltraitant qui les étranglait quand ils respiraient trop fort
et les foutaient dehors ( quinze gosses) au point qu'ils étaient obligé de
s'enterrer dans la terre des champs pour ne pas mourir de froid en plein hiver..

Est ce que c'est mieux ou moins bien
que des attouchement sexuels sur mineurs
un père alcoolique mais aimant
une mère coincée dans son rôle de femme d'alcoolique
devant tout gérer pour que la famille "ressemble" à quelque chose ?

Maintenant je comprends mes parents et leur vie et leur problématique
ma fille est en prison
et me hait..
Encore maintenant je suis la petite fille de 56 ans
qui doit prouver à sa mère tout ce dont elle est capable.
La cassette de sabotage est encore enclenchée
mais cette cassette c'est à moi de la désamorcer
le passé est le passé et si je suis restée infantile sur certain fonctionnement
A moi de couper le cordon ombilical ( je m’améliore petit à petit)

On n'apprend pas à vivre en se couchant dans un lit de plume moelleux à souhait...

Je te souhaite une bonne soirée
Revenir en haut
Nadeja
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2010
Messages: 57

MessagePosté le: Mer 15 Juil 2015 - 21:18    Sujet du message: phas dépressive Répondre en citant

Je suis d'accord avec toi sur l'incompréhension des autres car ils se sentent désarmés dans leur rôle de spectateur.
Mais il ne faut pas sortir de saint cyr pour savoir que ça existe les problèmes psy, ça existe d'être différent et est-ce pour cette raison qu'on doit laisser tomber ?
Pour ma part, je serai à côté de mon fils quoi qu'il arrive et surtout pas à le juger à lui dire que c'est de sa faute et qu'il rend tout le monde malheureux. Facile de culpabiliser l'autre lorsque ça sort de l'ordinaire , il faut un petit effort intellectuel . J'ai souvent cette phrase en tête , pour juger il faut comprendre et quand on a compris on n'a plus envie de juger . Oui on peut étouffer avec nos problèmes sociaux , le père de mon fils est parti , je devrais en vouloir à mon fils alors même qu'il m a demandé de choisir entre lui et moi . Oui une part de féminité est partie, je ne suis plus aussi désirable et alors ? C'est la nature, après un accouchement avec pré éclampsie à 41 ans ça met du temps ... Et puis à mon retour de congés on m a annoncée que j'étais virée prends 12  000 et casse toi ? Tout le monde m a dit de lâcher mais moi ? NON on ne me traite pas comme ça , J'aurais pu être fière comme on m a dit et me casser mais non j ai décidé de me casser quand MOI je l'aurais décidé et à mes conditions ...
Alors il faut un petit effort intellectuel pour mûrir tous les pbs mais rien n'est insurmontable dans la mesure où on continue d'avancer et on place ses pions . On arrête de chialer sur son sort car la vie est injuste et non ... il n'y a pas de justice c'est un paramètre .
Ce que je veux dire par là c'est que c dégueulasse de se moquer d'un manchot , de lui rendre la vie dure et bien pour moi c'est pareil , on m a fait la vie dure au lieu de m'aider ...On m a enfermée à l hôpital avec de vrais dingos , sans dents , sales et moi je suis devenue proche de la clochardise car l'environnement ça transpire et on m a dit tu es foutu c'est bien fait car tu as un sale caractère tu es prétentieuse voilà la prétentieuse tu n'es plus rien ...je suppliais de me faire sortir et non personne ne venait , on m a coupé les cheveux j'étais un monstre et du coup je voulais me cacher 
l'enfer je l ai connu et parfois je te dis qu'il vaut mieux rester dans un lit moelleux que de souffrir, le malheur ça fatigue , pas besoin de le vivre pour connaitre la vie . 
Moi je me sens handicapée et ce qui est difficile c'est qu'avec notre mal on est obligé de vivre dans un monde où il n'y a pas de place pour les écarts sous peine de le payer très cher ...
Ma vie est faite d'écart en avant en arrière et ce n'est pas que de ma faute , il y a un truc dans mon cerveau qui n'adhère pas .
Alors j'ai des parades , je sais bien jouer le jeu mais parfois j ai envie d'exploser ! Je me l'interdis formellement depuis que je suis maman .
J'ai envie que mon bébé soit heureux d'avoir une maman qui ne se fait pas remarquer ...enfin je suis pas du genre mais en tous cas, j'arrondis les angles .
Revenir en haut
Sassandra
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 04 Oct 2014
Messages: 488

MessagePosté le: Jeu 16 Juil 2015 - 09:00    Sujet du message: phas dépressive Répondre en citant

Quel témoignage poignant ma nadeja..

tu vois je savais que ma fille avait un souci psy : surement le même que le mien
j'ai rien pu faire

J'ai alerté toutes les instances possibles et inimaginable
de sa toxicomanie , de sa violence surement liée à une bipolarité génétique
mon dieu que ça a été dur d'élever cette enfant
qui était de plus manipulatrice
dur : un enfer

J'ai été obligé de prendre des distances elle m'aurait fracassée (elle est très violente et se bat comme un homme)

Les hommes battus ça existe ? OUI - son dernier copain elle l'avait choisi pour sa faiblesse
et il ramassait

Tu peux pas savoir tout ce que j'ai tenté , tout ce que j'ai essayé
jusqu'à ce que je me dise que j'étais impuissante
et baissé les bras

l'avant dernière fois ou elle a été incarcérée - pour violences
je lui avais dit que malgré toutes ses insultes , menaces de mort ( je ne rentrais pas dans son jeu)
j'allais la voir au parloir et je lui avais dit que si elle replongeait
je n'irai plus et je m'y tiens - je crois que à elle y est pour un moment
parceque à un moment faut être ferme devant toute sorte de manips
et parceque quelque part j'ai peur de sa violence.

la prison est elle mieux que l'hopital psy : je ne crois pas
Revenir en haut
Sassandra
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 04 Oct 2014
Messages: 488

MessagePosté le: Jeu 16 Juil 2015 - 09:03    Sujet du message: phas dépressive Répondre en citant

je me suis faite interner pendant trois ans en psy ya 25 ans
je n'ai pas vécu cela comme tu le décris ( j'ai eu de la chance)
par contre je leur en ai fait voir !!!!

Je pense que si j'avais su pour ma maladie psy
et pour celle de ma fille
et que j'avais cotoyé un forum comme celui- ci
peut être aurais je pu faire quelque chose
mais vraiment
que faire quand quelqu'un refuse TOUT ?
Revenir en haut
Nadeja
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2010
Messages: 57

MessagePosté le: Jeu 16 Juil 2015 - 17:16    Sujet du message: phas dépressive Répondre en citant

ça me fait mal d'imaginer ta peine face à ton impuissance pour ta fille .
Oui la violence est dure à gérer et parfois il vaut mieux se cacher pour sauver sa peau => ça m'est arrivé avec mon oncle skyzo mais tellement intelligent aussi ...
Il y a des degrés dans la maladie
Moi je ne faisais de mal à personne, je n ai frappé personne c'est juste que j'étais en phase extravertie ...
Il faut savoir faire la part des choses et pas mettre tout le monde dans le même panier
prison ou hôpital ? Dans mon cas j etais en prison à l hopital car on me mettait souvent en isolement et je pêtais encore plus les plombs
prison ou prison chimique ou les deux pour moi ?
Je suis d'accord avec toi : il faut être ferme avec les manipulateurs sinon ils explosent les limites .
Je n'aime pas être ferme mais je me fais un plaisir de l'être lorsque la personne en face me prend pour une abrutie.
Ce n'est pas les aider que de tout pardonner même l'impardonnable...
Les manipulateurs sont comme des enfants : il faut dire stop sinon ils comprennent pas
Revenir en haut
Sassandra
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 04 Oct 2014
Messages: 488

MessagePosté le: Ven 17 Juil 2015 - 08:53    Sujet du message: phas dépressive Répondre en citant

........
Revenir en haut
Mykate24
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 24 Mai 2015
Messages: 17

MessagePosté le: Mar 21 Juil 2015 - 23:29    Sujet du message: phas dépressive Répondre en citant

Merci les filles pour vos témoignages.
Pas facile, la vie ! alors, quand on a des troubles bipolaires, c'est le must !!!
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 07:09    Sujet du message: phas dépressive

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Le forum des bipotes Index du Forum ->
Questions / Réponses
-> Entraide et soutien...
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Wikipedia | Psychomedia | Troubles-bipolaires.com | camh.ca - Le trouble bipolaire : Guide d'information | Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group Traduction par : phpBB-fr.com