Forum d'information, de psychoéducation et d'entraide pour les personnes avec un trouble bipolaire (maniaco-dépression).
Le forum des bipotes  Index du Forum FAQ Rechercher S’enregistrer Connexion

Quel est le sens de la vie.

 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Le forum des bipotes Index du Forum ->
Espace détente
-> Et si on parlait d'autre chose pour changer?
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Molloy
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 28 Avr 2015
Messages: 20

MessagePosté le: Jeu 13 Aoû 2015 - 04:08    Sujet du message: Quel est le sens de la vie. Répondre en citant

Certains diront que cette question ne peut trouver de réponse que dans une recherche spirituelle, une quête de soi, un questionnement métaphysique, ou qu’elle ne peut se concevoir que dans l’acceptation d’un tout, qui fait de nous, non pas des êtres à part entière, mais des individus d’une entité que nous devons servir. En l’occurrence ici, pour votre serviteur, l’entité de la race humaine.
Tout d’abord, pourquoi se poser cette question ? Rien ne m’y oblige, c’est un fait. Or l’être humain, contrairement au chinchilla, ou à l’hippocampe, aime à se torturer l’esprit plutôt qu’à laisser libre cours à son existence. L’homme est un être insatisfait, il se demande ce qu’il fait là, avant tout pour savoir s’il ne mériterait pas une vie meilleure, plutôt que de savoir si la vie qu’il mène est satisfaisante pour son propre environnement.
En tant qu’être humain, je suis donc cet être insatisfait qui cherche à savoir ce que j’ai bien pu faire pour me retrouver à ramer en votre compagnie dans cette galère. Oui, parce que nous y sommes tous jusqu’au cou. Cheminons donc ensemble vers ce sens qui nous fait défaut.
La première réponse, non pas la plus simple, mais la plus répandue, est que nous répondons au dessein d’un ou plusieurs dieux, qui, de part leurs positions de créateurs, mentors, guides, ou metteurs en scène, ont sur nous un aval qui leur permet de se jouer de nous sans que nous n’ayons mots à dire, en laissant nos maux s’interdire une quelconque réclamation de garantie ou de vice de forme. Simple dans l’idée, elle l’est. Il est rassurant en effet de croire qu’un individu tout puissant s’occupe de tout, et qu’il va un jour ou l’autre venir nous libérer d’un mal qu’il aurait lui même engendré, afin de tester, sonder les cœurs des hommes. Or, sans jeter la pierre aux croyants, de toute confession, de toute croyance, force est de constater que ce modèle de pensée n’est valable que par la foi, et qu’elle ne repose sur aucune donnée vérifiable. De plus, la foi des uns est elle plus contestable que la foi des autres. L’inquisition est elle plus puissante que la loi islamique ? Chaque jour, dans un océan d’égoïsme, les judéo-chrétiens que nous sommes laissent mourir de faim des êtres humains pour des raisons mercantiles, au nom de la toute puissante économie de marché. Nous décapitons, brûlons, fusillons au nom du père et du prophète. Nous prenons les places de parking des handicapés, nous les moquons, nous les excluons de nos écoles. Nous parquons nos vieux dans des mouroirs sous prétexte d’un jeunisme exacerbé. Or nous sommes les vieux de demain. Ou est donc cette moralité religieuse qui doit agiter nos vies pour les rendre meilleures, et leur donner un sens ?
Si vous n’avez donc pas la foi, pour les autres nous vous la laissons, car vous avez trouvé votre sens de la vie, il faut vous y accrocher comme une moule à son rocher, si vous n’avez pas la foi donc, il vous faut donc vous tourner vers d’autres sirènes pour vous diriger dans cet océan de mystère qu’est notre vie.
Le big bang, et la théorie de l’évolution, nous informent, peut être, d’où nous pourrions venir, mais en aucun cas la direction à prendre. Cette seule information nous aide à savoir que nous faisons partie d’un tout, et que ce tout doit être pris en compte avant l’existence même de l’individu. En effet, c’est dans un esprit de survie communautaire que nous devons avoir des enfants par exemple. Non pas parce que c’est petit et mignon, non, mais avant tout pour perpétuer une race, la race humaine, pour les vilains que je vois venir avec leurs idées tordues. Or notre société dans son égoïsme d’individualité ne comprend même plus cette dimension puisque certains pays ont une démographie déclinante, tuant de ce fait le principe même de survie de l’homme en tant que groupe.
Nous touchons là le cœur même de la question du sens de la vie. En effet, croyance ou science, font de nous des êtres de société. La religion en tant qu’aliénés d’un chemin tracé par un créateur, que nous devons suivre pour obtenir une épitaphe sur tombe en récompense, tandis que la science nous rappelle que notre existence est liée à une histoire humaine commune, qui ne peut se poursuivre que par notre coopération individuelle à une société. Cette coopération est elle aussi limitée, puisqu’elle nous demande de procréer, de travailler, et de mourir en paix.
Bref, Science ou Religion nous mènent au trou. Le problème majeur se situe sans doute dans cette perspective que la vie s’arrête, pour tous, riche ou pauvre, beau ou laid, petits et grands, célèbre ou inconnu. Le même chemin est celui d’une mort annoncée. Le sens de la vie est donc loin d’être inconnu.
Pourtant malgré cette perspective funeste, il nous reste à faire des choix dans notre existence. Au delà de tout dieu, de toute croyance, de toute pression sociale.
Nous devons avant tout prendre conscience de notre état d’individu vivant dans une société. Cette individualité ne doit pas prendre le pas sur la communauté, mais la communauté ne saurait écraser l’individu. Dans le cas simple de la plus petite entité de communauté que nous connaissons tous, la famille, il arrive fréquemment que la femme devenue mère s’oublie pour laisser place aux enfants, devenant mère avant d’être femme. L’actualité nous apprend toutefois que l’inverse se produit malheureusement, lorsque la mère oublie son rôle dans la communauté et laisse seul son enfant chez elle pour aller danser, ou faire quelques emplettes. Il n’y a ici aucune condamnation des mères, le père lui-même ayant plus de facilité à s’individualiser et à laisser son épouse gérer le foyer en oubliant la communauté.
Il n’est donc pas nécessaire de révolutionner le système politique mondial avant d’avoir compris le principe même de l’équilibre communautaire au sein de l’entité famille, à savoir être un individu au sein, et non au service d’un groupe. Nous sommes donc loin d’un esprit de servitude, mais au cœur d’un système d’échange et de partage, sans attente d’une reconnaissance divine d’un paradis que nous ne verrons sans doute jamais. Le sens de la vie doit être la recherche d’un épanouissement individuel et collectif dans une temporalité restreinte par un présent plus ou moins immédiat, afin de profiter du jour qui vient, sans se soucier des épreuves funestes de demain.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 13 Aoû 2015 - 04:08    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
TheValuk
Bipote Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 24 Juil 2009
Messages: 1 361

MessagePosté le: Jeu 13 Aoû 2015 - 18:10    Sujet du message: Quel est le sens de la vie. Répondre en citant

Bonjour à toi,

Vaste sujet !

Citation:
Le sens de la vie doit être la recherche d’un épanouissement individuel et collectif dans une temporalité restreinte par un présent plus ou moins immédiat, afin de profiter du jour qui vient, sans se soucier des épreuves funestes de demain.


C'est plein de bon sens mais tellement difficile
Revenir en haut
Molloy
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 28 Avr 2015
Messages: 20

MessagePosté le: Jeu 13 Aoû 2015 - 18:14    Sujet du message: Quel est le sens de la vie. Répondre en citant

Ouep mais quand ta fille de 3 ans te pose cette question dans la voiture c'est compliqué de répondre.
Revenir en haut
TheValuk
Bipote Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 24 Juil 2009
Messages: 1 361

MessagePosté le: Jeu 13 Aoû 2015 - 23:51    Sujet du message: Quel est le sens de la vie. Répondre en citant

Surtout de cette façon là !
Revenir en haut
fontaine
Bipote Diamant

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mar 2008
Messages: 2 386

MessagePosté le: Ven 14 Aoû 2015 - 07:57    Sujet du message: Quel est le sens de la vie. Répondre en citant

bonjour Molloy
je prends ton texte comme un témoignage sur une longue réflexion.
Ma réserve est sans doute sur un schéma manichéen de la personne humaine. Le sens de la vie peut simplement être dans la recherche personnelle, la volonté de s'améliorer, parfois avec un quelques petits arrangements avec les dogmes , les sciences en tout genre.
a titre personnel, je crois que l'on peut rêver sa vie, rêver de parler aux oiseaux ou aux étoiles, se rêver chamane ou diseuse de bonne aventure, rêver de connaitre un jour le japon, rêver de rencontrer une personne fabuleuse.
je suis dans une opium de ma propre fabrication
"Rêver, c'est ça" chanson de Souchon
bonne journée !
Revenir en haut
jb53
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 05 Aoû 2015
Messages: 45

MessagePosté le: Sam 22 Aoû 2015 - 10:36    Sujet du message: Quel est le sens de la vie. Répondre en citant

Le sens de la vie c'est Toi
Sur ton chemin
De croix pour certain
D'étoiles pour d'autres

De l"espoir d'un matin
Au tourment de la nuit
Des obstacles, des carrefours
Des peines et des amours

De bal en chapelle
De ripailles en prières
D'insolente jeunesse
Au silence de sagesse

Une lueur, un souffle, une voix
Nourrirons ton âme
Pour mettre ton cœur a l'unisson
Du sens que la vie t'a offert.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 22:56    Sujet du message: Quel est le sens de la vie.

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Le forum des bipotes Index du Forum ->
Espace détente
-> Et si on parlait d'autre chose pour changer?
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Wikipedia | Psychomedia | Troubles-bipolaires.com | camh.ca - Le trouble bipolaire : Guide d'information | Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group Traduction par : phpBB-fr.com