Forum d'information, de psychoéducation et d'entraide pour les personnes avec un trouble bipolaire (maniaco-dépression).
Le forum des bipotes  Index du Forum FAQ Rechercher S’enregistrer Connexion

enfants de bipolaire

 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Le forum des bipotes Index du Forum ->
Questions / Réponses
-> Entraide et soutien...
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
judex
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 19 Sep 2015
Messages: 71

MessagePosté le: Jeu 24 Sep 2015 - 14:06    Sujet du message: enfants de bipolaire Répondre en citant

Je pense que pour mes 2 enfants la vie doit etre plus dure que pour d'autres meme si je suis une mere aimante et comprehensive, ils en ont vu de ttes les couleurs surtout il y a
10 ans en arriere quand je n'étais pas diagnoquée. Ils avaient honte de mes vetements voyants lorsque j'étais up et en plus j'avais la petite habitude de chanter Oh come on,
oh come on baby ouuuuuuuu dans les rues. G eu mes périodes TS aussi et un jour mon fils m'a trouvé la corde au cou;je m'en veux tjs.Je n'arrive pas a en parler ni avec mon psy ni avec lui. Maintenant il a 19a et est en fac de psycho (quel hasard!) Ma fifille en ce moment vit une periode compliquée(15 a) le plein age dit bete et je n'arrive pas a la
soutenir;je vais donc avec son accord la faire voir à un psychologue. Avez-vous des enfants? Comment reagissent-ils. Que faire quand la folie du parent parasite les enfants? Merci de me répondre.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 24 Sep 2015 - 14:06    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Sassandra
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 04 Oct 2014
Messages: 488

MessagePosté le: Jeu 24 Sep 2015 - 18:52    Sujet du message: enfants de bipolaire Répondre en citant

Bonsoir judex

Mon constat en tant que mère n'est pas folichon , ma fille est toxicomane, en prison et je soupçonne depuis peu
une bipolairité mais comment faire passer le message : nous ne nous parlons plus, elle était très violente

Bien sur ma fille a du souffrir de mes sautes d'humeur, je l'élevais seule et j'avais un travail de saltimbanque

Maintenant je me dis que j'ai fait comme j'ai pu - elle refusait tout surtout les psy..

Ceci dit j'ai eu un père alcoolique et c'était le meilleur des pères dans mon souvenir

Bien sur pour un enfant, ne pas avoir un parent stable c'est douloureux
mais les épreuves font partie de la vie...

Je me rassure parfois en comparant mon histoire avec celle de mon conjoint
père alcoolo violent , tentant de l'étrangler car il respirait trop fort
ou mettant toute la fratrie - quinze gosses dehors en plein hiver
( ils ont été obligé de creuser des trous dans la terre et de s'y enterrer pour ne pas mourir de froid...

Je me dis que tant que l'amour est là...

Ta fille est à la fac , la mienne n'a même pas passé son bepc
et s'est donc déscolarisé très tôt.

Pendant mes périodes alcoolisation , j'ai fait des trucs pas cool
que j'ai gardé longtemps sur le coeur
Cela m'a fait beaucoup de bien de l'écrire et de partager avec une personne de confiance.

Le passé est le passé : rien au monde ne peut le changer
Il est bon de se débarrasser des gravats qui empêchent d'avancer

Je sais qu'il est également libérateur de demander pardon
de choses qui bloquent aussi lourdes que celle que tu décris ici
mais c'est vrai , c'est pas facile....Peut être essayer d'abord de l'écrire ????

Bon courage à toi - je sais de quoi je parle : ces hontes si lourdes et si dévastatrices !!!!!
Revenir en haut
emma16
Bipote Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 17 Jan 2012
Messages: 517

MessagePosté le: Jeu 24 Sep 2015 - 19:18    Sujet du message: enfants de bipolaire Répondre en citant

bonjour judex, bonjour sassandra, merci pour ton témoignage
regarder devant, se débarrasser de ses gravats, c'est tellement dure.
J'ai également deux enfants de 16 et 13 ans, qui ont toujours connu soit mes dépressions et multiples hospitalisation et mes up à tout déranger, dépenser tout l'argent du foyer ne pouvoir manger que des pâtes et du jambon alors que je gagnais bien ma vie. Je ma dis les pauvres !!! mais en fait avec beaucoup d'amour, ils ont l'air de s'en sortir. Bon mon fils est en échec scolaire, dyslexique comme son père et avec une mère toujours fatiguée ou irritée ce n'était pas possible de travailler.
Il est vrai , je trouve aussi qu'ils n'ont pas les mêmes billes entre les mains, mais mes enfants sont tellement riches ... peut-être qu'ils ont développer un 7eme sens ? Il faut dire que mon entourage à toujours été présent et leur à beaucoup parlé. Ils ont mis des mots sur mes maux et je les en remercie. J'ai pu en parler aussi avec eux, et je n'ai pas remarquer qu'ils soient sur la défensive ??? bon ils ne sont pas encore partis du nid et je ne sais pas ce que demain me réserve mais je suis plutôt rassurée pour eux, même si je m'en veux beaucoup, encore et encore.

Bon courage.

Emma
Revenir en haut
Sassandra
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 04 Oct 2014
Messages: 488

MessagePosté le: Jeu 24 Sep 2015 - 19:33    Sujet du message: enfants de bipolaire Répondre en citant

Revenir en haut
judex
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 19 Sep 2015
Messages: 71

MessagePosté le: Jeu 24 Sep 2015 - 21:00    Sujet du message: enfants de bipolaire Répondre en citant

Merci beaucoup Sassandra et Emma; mes enfants sont ma plus belle reussite mais voilà il y a cette culpabilité que vous connaissez aussi bien que moi. Parfois ils me parlent de mes "conneries"et g super honte, je leur ai deja demandé pardon mais ils ne me pardonnent pas...Sassandra je pense à ta fille car moi meme g eu des periodes toxico et g fais du mal a ceux qui m"aimaient. Continues de travailler afin de te liberer. J'essaie d'en faire autant. Courage à vous 2.
Revenir en haut
Sassandra
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 04 Oct 2014
Messages: 488

MessagePosté le: Ven 25 Sep 2015 - 09:51    Sujet du message: enfants de bipolaire Répondre en citant

Bonjour

Ce qui est important ( d"après ce que je lis régulièrement dans mon programme de rétablissement pour dépendants)
c'est de dire aux personnes : " voilà je t'ai blessé - j'ai eu tort" etc etc sans chercher d'excuses - juste énoncer les faits
que la personne pardonne ou pas en face : c'est de son ressort et pas du tien

Il y a beaucoup de choses que j'ai pardonné à mes parents ( presque tout et même peut être tout)
quand j'étais à l'age adulte car la vie me permettait de le faire...

Alors bien sur - il y a aussi le travers de la maladie qui vient et qui revient
et qui nous fait refaire les même choses
De même qu'avec la dépendance
alors nos proches n'ont plus confiance en nous

Il y a des solution : psycho éducation pour la bipo
ne pas boire le 1er verre , ne pas faire le 1er sniff pour les dépendances et j'en passe

Mais cette démarche ne peut venir que de moi

J'allais dire aussi attention avec les "amendes honrables" - (énoncer mes torts a ma fille)
personne très manipulatrice et qui a usé et abusé de mon sentiment de culpabilité
pour le retourner à son profit

Pour ma part je crois que c'est très important d'arriver à se pardonner soi même
c'est la première démarche.

Les groupes de parole que j'ai pu cotoyer avaient cet avantage
tu parles ( si tu le veux) autour d'une table
et écoute ( surtout l'écoute des autres) pour se rendre compte
que ma partie noire , d'autres l'ont aussi
que je ne suis pas la plus abjecte des femmes et des mères
non pour me dédouaner
mais pour dire et faire la paix avec mon passé
en essayant de m'améliorer

Il y a un tas de personne qui ne se remettent JAMAIS en question

C'est mon expérience et a vision des choses
Revenir en haut
judex
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 19 Sep 2015
Messages: 71

MessagePosté le: Ven 25 Sep 2015 - 10:13    Sujet du message: enfants de bipolaire Répondre en citant

Merci à toi Sassandra, ta derniere phrase me fait bcp de bien. Je me remets frequement en question et peut etre trop d'ailleurs. J'ai de vieux demons qui sont en passe d'etre chasses mais g peur de correspondre mots pour mots à ta signature; tout à l'heure je vais travailler la dessus avec mon psy. Bonne journée.
Revenir en haut
Sassandra
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 04 Oct 2014
Messages: 488

MessagePosté le: Ven 25 Sep 2015 - 13:46    Sujet du message: enfants de bipolaire Répondre en citant

Revenir en haut
Sassandra
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 04 Oct 2014
Messages: 488

MessagePosté le: Ven 25 Sep 2015 - 14:01    Sujet du message: enfants de bipolaire Répondre en citant

c'est la phrase d'un psy qui m'avait totalement interpellée
quand je lui faisais part de mes immenses difficultés avec ma fille.
J'étais presque restée comme bouche bée.
Eh oui c'était oublié la réalité selon laquelle toute l'humanité n'est pas construite psychiquement de la même manière
et sur mon schéma psychologique...

C'est parce que je n'avais jamais énoncé les choses de cette façon
ni même tenté de l'envisager que j'ai vécu quatre avec un pervers.
Incapable que je l'étais à l'époque dans ma jeunesse et dans une forme d'orgeuil
d'envisager qu'il puisse y avoir des cerveaux différents du mien...

Ma fille écrit à son père - je ne suis pas Mme irma
mais je pense pouvoir envisager sa sortie - avec la connaissance de la vie que j'ai maintenant
il n'y a en elle - encore et toujours aucune remise en cause perso.

Son père me dit que les gens peuvent changer et qu'il faut se donner et leur donner le temps que ça arrive.

Malheureusement mon expérience de la prison et de la vie et du sevrage en milieu carcéral
et de ce que ce milieu peut provoque de pire plutôt que de mieux
me permettent d'être assez catégorique...

Tant que des fonctionnements de base ne changent pas
inutile d’espérer

Juste laisser la vie faire son oeuvre dans un sens ou l'autre
sans anticiper
sinon tu ne vis plus.
Revenir en haut
sido
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 13 Oct 2015
Messages: 3

MessagePosté le: Sam 7 Nov 2015 - 17:21    Sujet du message: enfants de bipolaire Répondre en citant

Certains enfants de bipolaires s'en sortent et c'est tant mieux.

D'autres non... et malheureusement c'est le cas du mien. Pourtant, c'était un enfant adorable, drôle et plein de passions. Il souriait tout le temps. Dyslexique, il a beaucoup souffert à l'école. Mais ces occupations péri-scolaires semblaient le rendre heureux.

Aujourd'hui, il a été diagnostiqué bipolaire à 18 ans, a fait une première cure de désintoxication à 18 ans, pour se retrouver en HDT à 19 ans en crise maniaque et en hospitalisation "volontaire" à 20 ans. Il n'est pas vraiment dans le déni, mais semble refuser le monde de la psychiatrie et le parcours qu'il lui propose. Il ne veut pas être associé aux malades.

Résultat, il a choisi la grande marginalité : squat, manche, campement précaire avec des chiens. Ce monde lui convient parce qu'on ne le juge pas alors qu'il faut quand même admettre que les "normaux" jugent. Il boit et se drogue (comme les autres) ne prend aucun médicament. Il est entouré de copains qui ne sont pas malades en tout cas ça ne se voit pas.

Cette situation me mine, je ne supporte pas de le voir délirant, sale, agressif, ne me donnant des nouvelles que quand il a besoin d'argent. Protégez vous me disent psychiatre, psychologue, infirmière qui me suivent (je suis bipo 2). Je ne fais rien à part l'attendre devant la télé ou à faire des puzzles sur mon ordinateur, attendant le pire : une arrestation, un accident...

Alors réjouissez vous d'avoir des enfants qui font des études, souhaitent vivre avec vous, pas malades. Je crève à petit feu de ne rien pouvoir faire pour le sortir de cette ornière.

La psychiatrie ne réagit qu'aux drames, les démarches pour l'internement sont d'une complexité aberrantes. J'ai appelé le 15 à sa dernière visite, j'ai pu en juger.

J'attends le drame ...

C'est tout
Sido
Revenir en haut
ella
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2012
Messages: 172

MessagePosté le: Mar 1 Déc 2015 - 01:23    Sujet du message: enfants de bipolaire Répondre en citant

JUDES

Courage. SASSANDRA et EMMA.

Je suis touchée par vos post,car je sors tout juste d'une crise UP (hypomanie) où j'ai mené la vie de fou à ma fille de 14 ans et mon mari.
Ils devenaient fous, ne savaient + quoi faire... Mon mari n'a pas reconnu les signes avant coureurs...
Je ne les supportait plus je hurlais !!!!! pendant 1 semaine !!!!!!!

Bref: Elle a connu aussi ma dépression il y a 2 ans qui a duré 8 mois/ un zombi au fond de mon lit à chialer + bouger.... horrible.....

J''ai 1 fille aînée: 30 ans: mariée, 1 enfant, stable: Monitrice-éducatrice
La seconde 24: maître-nageur célibataire, ca va.

Ce que vous dites est vrai sur la culpabilité: je me suis excusée combien de fois sur mes comportements excessifs, ma bipolarité etc...
Mais les ados enfants de de Bipos ont tendance à user de nos faiblesse, en appuyant la où ça fait mal.

C'est vrai qu'elles ont une maman parfois excentrique qui s'habille en léopard, qui chante dans les bars (on a eu 1 groupe pendant 6 ans), c'était la maison baba cool en Guadeloupe....

Comme je leur ai toujours dit à mes filles: on fait comme on peut. Quand je partais en cure de repos pendant les dépression et qu'elles ne comprenaient pas, on a réexpliqué.....

Je témoigne ce soir, merci ça me libère d'un grand poids. Je ne me sens plus coupable ce soir. Courage les filles. A toutes les Mamans.

BIZ ELLA
Revenir en haut
ella
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2012
Messages: 172

MessagePosté le: Mar 1 Déc 2015 - 01:40    Sujet du message: enfants de bipolaire Répondre en citant

COURAGE SIDO
J'avais zappé ton post.
C'est affolant ce que tu décrit pour ton fils. Pourtant tu dis qu'il a bien accepté la 1ère hospitalisation.
La bipo + la toxicomanie c'est clair que c'est pas le + facile à gérer. Surtout quand ils sont majeurs. On te dit qu'ils doivent venir d'eux-même !!!
Ne baisse-pas les bras. Comment lui faire accepter un traitement ? Toute la question est là. S'il a encore peur du regard des autres ?

Il y a des bons services pour bipolaires comme christian GAY et même des cliniques en bretagne ? Si tu arrives à le convaincre.....
COURAGE.....

ELLA
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 12:18    Sujet du message: enfants de bipolaire

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Le forum des bipotes Index du Forum ->
Questions / Réponses
-> Entraide et soutien...
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Wikipedia | Psychomedia | Troubles-bipolaires.com | camh.ca - Le trouble bipolaire : Guide d'information | Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group Traduction par : phpBB-fr.com