Forum d'information, de psychoéducation et d'entraide pour les personnes avec un trouble bipolaire (maniaco-dépression).
Le forum des bipotes  Index du Forum FAQ Rechercher S’enregistrer Connexion

Cicatriser la déchirure

 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Le forum des bipotes Index du Forum ->
Questions / Réponses
-> Entraide et soutien...
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Brouillon
Bipote Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 20 Jan 2011
Messages: 539

MessagePosté le: Sam 3 Oct 2015 - 12:26    Sujet du message: Cicatriser la déchirure Répondre en citant

Il y avait une fois une femme dont les émotions la débordaient, ses sens déliraient, entendaient des sons hallucinants dans une angoisse sans nom, étrangère à elle même, comme l'émergence d'une voix inconnue en soi, une voix qui venait percuter son identité désormais ébranlée. Il y a la si belle image d'une flamme pour parler de l'âme, pourtant tout au fond d'elle, elle n'a pas trouvé la lumière, au contraire ce fut un gouffre noir et tourbillonnant qu'elle croisa. Jamais elle ne crût ce qu'elle vivait pourtant, ce qu'elle entendait n'était pas qu'une illusion vibrante, c'était, ce qu'elle ressentait, ces regards intrusifs ou fuyants, ces coups de harpons sur sa chair mise à nu, elle savait qu'elle ne les devait qu'à elle même, le monde n'était pas soudainement devenu hostile, elle était l'animal traqué sans chasseur. On peut la féliciter de n'avoir pas crû en ses délires, mais à quel prix ... un déchirement en soi, perdre l'âme en gardant la raison, ne pas perdre la raison tout en basculant dans la folie des sens, scission, morcellement. Elle a vécu l'enfer en gardant les yeux ouverts, en elle une blessure béante, quand elle y repense, elle est saisie d'effroi, de colère contre elle même et d'un manque de confiance, elle sait qu'elle ne peux pas compter sur elle. Douleur, brûlure, chaos.
Il y avait une fois une femme qui s'oubliait pour revivre, juste une épée de Damoclès au dessus de la tête.
Comment cicatriser après un épisode psychotique, là où l'on rencontre sa racine, n'y a-t-il que l'oubli pour apaiser ou existe-t-il une autre voie pour se pardonner et se réconcilier avec soi même ?
Comment avez vous réussi à intégrer vos épisodes psychotiques ? Parfois je me dis qu'il aurait mieux valu que je crois en mes sens, il n'y aurait pas cette déchirure, mais peut être alors, aurais-je été happée par la folie sans en ressortir, sans doute, ma raison a été ma dernière défense, elle a tenu.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 3 Oct 2015 - 12:26    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
fontaine
Bipote Diamant

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mar 2008
Messages: 2 386

MessagePosté le: Lun 5 Oct 2015 - 08:11    Sujet du message: Cicatriser la déchirure Répondre en citant

bonjour brouillon
ton texte a une vertu quasi-poétique
sans doute, seule la poésie permet d'exprimer les états limites
j'écris beaucoup personnellement ( voir dans artistique, texte de bipolaire)
les cauchemars, les angoisses gonflent l'imagination
j'ai un très beau livre sur la mélancolie dans la peinture.(mélancolie : folie et génie en occident)
voila, mon refuge est artistique. De nombreux artistes, peintre, écrivain, musicien ont traversé des crises psychotiques, leurs œuvres en sont profondément marqués.
tous le monde a une richesse à offrir...
Revenir en haut
mepine
Bipote Diamant

Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2012
Messages: 3 840

MessagePosté le: Lun 5 Oct 2015 - 13:37    Sujet du message: Cicatriser la déchirure Répondre en citant

Salut,

Oui ton texte est poétique, et a sans doute une vertu thérapeutique. En écrivant ces épisodes, peut-être te sentirais-tu mieux. Personnellement, je n'en suis pas encore capable. Ma blessure est cicatrisisée, mais elle me gratte encore un peu.

C'est surtout quand je retourne à des endroits où j'ai fait des choses folles durant ma plus importante phase maniaque, où je me suis mise en danger. J'ai comme des flashs de ce qui m'est arrivé. J'essaie de me dire que je n'y pouvais rien.

Je remercie Dieu qu'il ne me soit rien arrivé de vraiment grave, qui aurait pu me causer un traumatisme bien plus grave que cette sensation de honte que je ressens. Je suis en effet redevenue croyante après cette crise. J'ai le sentiment quelque part d'avoir été protégée...

Amitiés,
Revenir en haut
melinagordon2
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 19 Nov 2010
Messages: 50

MessagePosté le: Sam 17 Oct 2015 - 14:14    Sujet du message: Cicatriser la déchirure Répondre en citant

Oh comme je te comprends !

Je n'ai plus confiance en moi et comme tu dis, je ne peux plus compter sur moi. Je suis tombée tellement bas un jour, j'ai vu mes tréfonds, mon coté obscur, mon coté sale, mon autre face ; celle dont peu personnes rencontreront, par là je veux dire les "normaux".
J'ai vécu l'enfer à l'intérieur et je me mutilais pour en faire sortir la souffrance... Aujourd'hui, j'en suis revenue, entendez par là "stabilisée", pourtant sur mon corps il reste les vestiges de ces périodes de "guerre". Je suis horrifiée de ce que j'ai pu etre, la déchéance de soi. Je ne me le pardonne pas, je dirais meme que je m'en veux, mais souvent secrètement je regrette de ne pas avoir été au bout, car aujourd'hui je dois vivre avec la possibilité que cela arrive à nouveau et c'est justement là que je ne fais plus confiance, je sais que je ne fais pas le poids contre cette saloperie de maladie. Je reste enfermé chez moi, je ne bosse plus, je vois un minimum de personnes, ai rompu tout lien avec ma famille : je suis tellement gênée de ce qu'ils ont vu !! J'ai 34 ans et j'ai l'impression que ma vie est finie, adieu la grande carriériste que j'étais. Je suis si triste de m'etre perdue. La vie continue, sans moi.

Je ne sais pas comment on cicatrise cette déchirure dans notre vie, je peux juste te confirmer (que pour ma part) qu'apres on est plus jamais la meme.

Je te serre dans mes bras...
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 22:56    Sujet du message: Cicatriser la déchirure

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Le forum des bipotes Index du Forum ->
Questions / Réponses
-> Entraide et soutien...
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Wikipedia | Psychomedia | Troubles-bipolaires.com | camh.ca - Le trouble bipolaire : Guide d'information | Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group Traduction par : phpBB-fr.com