Forum d'information, de psychoéducation et d'entraide pour les personnes avec un trouble bipolaire (maniaco-dépression).
Le forum des bipotes  Index du Forum FAQ Rechercher S’enregistrer Connexion

Un atelier radio destiné aux handicaps psychiques

 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Le forum des bipotes Index du Forum ->
Informations
-> Trouble bipolaire, on en parle...
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Team bipote
Bipote Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 13 Avr 2014
Messages: 863

MessagePosté le: Ven 9 Oct 2015 - 18:07    Sujet du message: Un atelier radio destiné aux handicaps psychiques Répondre en citant

Un atelier radio destiné aux handicaps psychiques




«Détente et bonne humeur, infos pratiques, les conseils de nos psychologues…et toute la musique sur Vivre FM.» Le jingle résume en quelque mots la mission de cette radio dédiée au handicap. Dans le studio parsemé de stickers jaunes, des animateurs et techniciens, handicapés ou non, discutent sur un ton drôle mais sérieux du handicap.

«On traite aussi bien du handicap psychique des enfants autistes, en passant par le handisport et les personnes en fauteuil roulant», explique Vincent Lochmann, le rédacteur en chef de la radio. Créée il y a 11 ans elle emploie aujourd’hui 15 salariés et compte 25 bénévoles.

Mis à part les émissions sur les associations ou sur le quotidien du handicap, l’équipe organise aussi des formations destinées aux personnes en situation de handicap psychique ou victimes de traumatismes crâniens et d’AVC. «Le but est de leur redonner confiance en eux et de leur réapprendre à s’exprimer», explique Laurence Hivernat, la directrice de la radio.


La parole enfin libérée

Cinq sessions de 10 stagiaires ont lieu chaque année. Pendant sept semaines, ils se retrouvent au Centre Cino dans le 17e arrondissement, un centre d’initiation aux métiers de la radio équipé de son propre studio. «Tous les participants ont entre 18 et 60 ans. Ils ont tous un point commun, c’est qu’ils sortent d’une période de crise. Mais le but n’est pas d’en faire des journalistes confirmés», poursuit-elle.

Interview, reportages, montage de son, voilà autant de techniques qu’ils apprennent ensemble. «Ils s’habituent à tenir un délai, à travailler en groupe, à mener un projet à bien… C’est une façon de reprendre de l’assurance pour revenir dans le monde du travail», analyse Frédéric Lochmann.

Lorsque le stage se passe bien, une deuxième formation leur est proposée, dans les locaux de la radio cette fois. Un parcours qu’a suivi Sébastien, 34 ans. Après avoir été longtemps traité pour des troubles maniaco-dépressifs, cet ancien assistant artistique s’est reconverti dans la radio.

«Le courant est tellement bien passé pendant mes stages que l’équipe m’a confiée une chronique à la rentrée», explique le jeune homme en large chemise verte et chaussettes assorties. Depuis septembre, il anime une émission appelée Chacun son grand Paris, qui traite de l’accessibilité des lieux insolites de la capitale.


Sortir d’une période difficile

Si Sébastien a trouvé sa voie, d’autres se sont tout simplement retrouvés eux-mêmes, comme Mohammed. A 35 ans, il décrit son parcours comme «très dispersé», entre inactivité et études interrompues.

«Puis j’ai eu trois années noires. C’était le chaos. Je n’arrivais même plus à me lever.» Mohammed reste très pudique sur cette période difficile. Il cherche ses mots et noue nerveusement ses mains. «Ce stage m’a beaucoup remué intérieurement. J’ai fait un travail profond sur moi et ma parole s’est libérée», poursuit-il.

Ici, il aime en particulier faire du montage radio. En complément, il se rend tous les matins au Service d’accompagnement à la vie sociale (Savs), qui l’aide à organiser sa vie quotidienne, aussi bien pour les démarches administratives que pour les loisirs. «J’aime commencer ma journée là bas, ça permet de structurer ma journée.» Il aimerait suivre un autre stage de réinsertion puis reprendre ses études de psychologie dans quelques années.

Tous ne font pas leur vie à la radio mais le stage leur permet de prendre un nouveau départ. En France, 8% de la population française est touchée par une maladie psychique selon un rapport de l’Union nationale de familles et des amis de personnes malades ou handicapées psychiques (Unafam).


http://www.20minutes.fr/magazine/handicap/perspectives/un-atelier-radio-des…
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 9 Oct 2015 - 18:07    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Sassandra
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 04 Oct 2014
Messages: 488

MessagePosté le: Sam 10 Oct 2015 - 09:13    Sujet du message: Un atelier radio destiné aux handicaps psychiques Répondre en citant

Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 16:51    Sujet du message: Un atelier radio destiné aux handicaps psychiques

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Le forum des bipotes Index du Forum ->
Informations
-> Trouble bipolaire, on en parle...
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Wikipedia | Psychomedia | Troubles-bipolaires.com | camh.ca - Le trouble bipolaire : Guide d'information | Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group Traduction par : phpBB-fr.com