Forum d'information, de psychoéducation et d'entraide pour les personnes avec un trouble bipolaire (maniaco-dépression).
Le forum des bipotes  Index du Forum FAQ Rechercher S’enregistrer Connexion

Actualités négatives au réveil : mauvais pour la santé

 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Le forum des bipotes Index du Forum ->
Informations
-> Trouble bipolaire, on en parle...
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Team bipote
Bipote Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 13 Avr 2014
Messages: 863

MessagePosté le: Ven 16 Oct 2015 - 12:17    Sujet du message: Actualités négatives au réveil : mauvais pour la santé Répondre en citant

Consommer des actualités négatives au réveil est mauvais pour la santé


Science & santé - 16.09.2015




D'après une étude, les personnes soumises aux mauvaises nouvelles relayées par les médias sont susceptibles d'être davantage déprimées pendant leur journée de travail.

Crise des migrants, France inhospitalière, Europe désunie et croissance toute timide... Vous avez parfois l'impression qu'écouter ou regarder les infos le matin vous sape le moral pour le reste de la journée. Des chercheurs américains se sont penchés sur la question et ont trouvé que le rapport entre consommation de mauvaises nouvelles et sentiment de tristesse n'est pas qu'une impression, comme le rapporte le site HNGN. D'après cette étude supervisée par l'Institute for Applied Positive Research et Ariana Huffington, la dirigeante du Washington Post, les personnes exposées aux «mauvaises ondes» de l'actualité sont plus susceptibles à 27% d'être crispées ou déprimées pendant leur journée de travail.

L'étude consistait à observer une groupe de 110 personnes. Une partie consommait des actualités déprimantes avant 10 heures du matin, quand l'autre partie regardaient trois minutes d'histoires heureuses ou de réussite. L'ensemble des participants répondaient six heures plus tard à un sondage sur leur humeur et leur niveau de stress.


Sentiment d'impuissance

Selon les chercheurs, cette tristesse provoquée par les actualités sombres découle de notre sentiment d'impuissance. HNGN rapporte les propos d'un des chercheurs à la Harvard Business Review.

«Nous pensons que les nouvelles négatives influencent la manière dont nous appréhendons notre travail et les challenges que nous rencontrons au bureau, parce qu'elles donnent une représentation de la vie dans laquelle notre attitude n'a pas d'importance. Les histoires rapportées par l'actualité évoquent des problèmes de notre monde face auxquels on ne peut pas faire grand chose, ou même rien du tout.»

Pour lutter contre cela, les chercheurs ne recommandent pas de devenir un ours qui se tiendrait à distance de l'actualité, mais plutôt d'éviter de se baigner dès le saut du lit dans un marasme d'infos déprimantes. Mieux vaut commencer la journée par de petites histoires positives de manière à ce que nous contrôlions notre consommation d'actualité «plutôt qu'elle ne nous contrôle» pour reprendre les mots des chercheurs.


http://www.slate.fr/story/106883/actualite-negative-travail?
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 16 Oct 2015 - 12:17    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Team bipote
Bipote Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 13 Avr 2014
Messages: 863

MessagePosté le: Jeu 12 Mai 2016 - 18:05    Sujet du message: Actualités négatives au réveil : mauvais pour la santé Répondre en citant

Se plaindre est mauvais pour la santé, c'est scientifiquement prouvé



Maïté Hellio - Publié le 29 avril 2016


Problèmes cardiaques, diabète, obésité : râler à tout bout de champ a des effets néfastes sur notre santé physique et mentale, avertissent des psychiatres américains.






"Encore une panne de RER ?" "Marre des embouteillages !" "C'est beaucoup trop cher ! " C'est bien connu, les Français ont érigé l'art de râler en sport national. Mais pourquoi se plaint-on ? A première vue, pour nous soulager, pour évacuer notre anxiété et notre stress. Mais détrompez-vous, ronchonner à trop forte dose nuit gravement à votre santé, comme le confirme les travaux du psychiatre américain Steven Parton cités par le site d'information Inc et publiés dans la revue de psychologie Psychpedia.

Le psychiatre explique que plus une pensée est utilisée, plus on y revient facilement et régulièrement, car le chemin parcouru par cette idée a été enregistré par notre cerveau. Cela s'explique par les connexions entre les synapses : "Quand vous avez une pensée, une synapse crée un pont jusqu'à une autre et lui envoie un signal électrique. Ce dernier transporte et transmet l'information à laquelle vous pensez", détaille le scientifique.

Or plus ces connexions sont fréquentes, plus les synapses se rapprochent les unes des autres et moins le trajet est long à parcourir. Ainsi, si nous sommes hantés en permanence par des pensées sombres, nous sommes de plus en plus disposés à broyer du noir. Se crée alors un cercle vicieux pessimiste.


Pensée positive versus idée noire

"Cette situation arrive quand les synapses qui représentent le négatif sont plus proches et mieux connectées entre elles que celles qui traitent du positif. Naturellement, la pensée qui gagne est celle qui a le moins de distance à parcourir, et donc, ici, c'est la pensée négative", analyse Steven Parton.

Cette négativité est en outre très contagieuse car les personnes qui nous entourent s'évertuent à s'adapter à notre humeur, à s'identifier à nous.

"Quand on voit quelqu'un vivre une émotion, notre cerveau tente de recréer ce sentiment pour qu'on puisse se rendre compte de ce que la personne est en train de traverser. C'est l'empathie [...]. Mais il y a aussi des moments de partage moins bénéfiques comme quand vous passez toute une soirée avec des amis qui adorent ragoter, critiquer, se moquer", avance le psychiatre.

Dis-moi qui sont tes amis et je te dirais comment tu te sens. Par altruisme, il est donc bon de laisser ses idées noires sur le pas de la porte lorsqu'on rend visite à un ami pour éviter de polluer l'atmosphère. "Se plaindre auprès des autres reviendrait à péter dans un ascenseur alors que vous êtes enfermés avec eux", décrète le psychiatre Jeffrey Lohr.


Ce stress qui nous tue

Bougonner est aussi un puissant générateur d'anxiété. Quand on se plaint, on libère du cortisol, l'hormone du stress. Et cela nous rend plus vulnérable : système immunitaire défaillant, augmentation des risques de crise cardiaque, de diabète ou d'obésité. "Peu de gens le savent mais le stress est l'un des plus grands maux que peut subir l'organisme. Il possède une énorme influence sur ce dernier, et elle est très rarement positive, pour ne pas dire jamais", avertit Steven Parton. Se plaindre peut même nous tuer, selon le psychiatre.

Il est donc grand temps d'adopter la positive attitude au quotidien, de chasser nos idées noires pour se concentrer sur les bonnes nouvelles. Et peut-être de clamer que "ça va mieux", comme dirait le gouvernement.


http://tempsreel.nouvelobs.com/sante/20160429.OBS9463/se-plaindre-est-mauva…
Revenir en haut
brunelles
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 06 Nov 2008
Messages: 277

MessagePosté le: Mar 24 Mai 2016 - 17:18    Sujet du message: Actualités négatives au réveil : mauvais pour la santé Répondre en citant

Bonjour,

je voulais juste réagir pour dire combien je suis d'accord avec ces 2 articles!
On est bien mieux "coupé du monde" - j'entends, du monde médiatique - qu'à écouter les infos!!!
Cependant on est vite perdu ensuite...
Je suppose que tout est dans le dosage de la "prise d'actualités" et peut-être aussi dans le moment où on s'informe.
Je trouve que les infos le matin au réveil, c'est déprimant...

Quant à râler tout le temps, je pense que ce n'est plus à démontrer!
Personnellement, je lutte beaucoup contre ça (pas tjs avec succès, hélas...), mais en plus je dois lutter contre mon mari!!!!
Il râle et se plaint toute la journée pour tout!!! Souvent je me dis qu'il me plombe un peu, moi qui suis déjà limite.
Est-ce que la "râlerie" est une cause de divorce...???!!!

Bon vent à tous, et gaiement s'il vous plaît!

brunelles
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 18:25    Sujet du message: Actualités négatives au réveil : mauvais pour la santé

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Le forum des bipotes Index du Forum ->
Informations
-> Trouble bipolaire, on en parle...
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Wikipedia | Psychomedia | Troubles-bipolaires.com | camh.ca - Le trouble bipolaire : Guide d'information | Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group Traduction par : phpBB-fr.com