Forum d'information, de psychoéducation et d'entraide pour les personnes avec un trouble bipolaire (maniaco-dépression).
Le forum des bipotes  Index du Forum FAQ Rechercher S’enregistrer Connexion

Désolé, c'est encore moi

 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Le forum des bipotes Index du Forum ->
Questions / Réponses
-> Entraide et soutien...
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
lolo31
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 17 Juin 2015
Messages: 75

MessagePosté le: Mer 21 Oct 2015 - 17:10    Sujet du message: Désolé, c'est encore moi Répondre en citant

Bonsoir,

Comme le titre l'indique : désolé, c'est encore moi. Je sais que j'ai déjà publié divers posts pour recevoir un peu de soutient, mais j'avoue que j'en ai encore besoin. Je suis de nouveau en face down bien profonde. Je lutte chaque jour pour ne pas me scarifier mais je ne vais plus tarder à craquer.
Je n'en peux plus de souffrir, ça dure depuis que j'ai 9 ans, et je vais en avoir 23 dans quelques semaines. Toutes ces années sont passées sans que je ne pense à autre chose qu'à la mort ou au suicide. Je me griffais le visage et les bras car la douleur que je ressentais physiquement (et encore aujourd'hui lorsque je me scarifie) n'était pas aussi forte que celle que j'éprouvais psychologiquement.
Là je craque encore complètement, je n'ai pas de rendez-vous avant le 5 novembre avec mon psychiatre, et le prochain rendez-vous sera au mois de décembre. Il a trop de monde. Je ne veux pas jouer l'égoïste, tous ses patients souffrent, mais je ne pourrais pas attendre aussi longtemps. Je suis également suivie en psychothérapie par une autre psychiatre, mais je ne la vois qu'une demi-heure par semaine. Autrement dit on n'a pas le temps de parler, ou si peu.
Au niveau alimentaire je retombe en anorexie, je viens de perdre cinq kilos en moins de deux mois, et je veux en perdre encore. Je suis très mal dans ma peau, et j'ai beau être dans la "norme" (selon mon IMC) je suis parfaitement dans la moyenne. Sauf que je me trouve grasse et dégueulasse. Pardon du terme mais c'est ce que je ressens. Je fais du sport, raisonnablement, avec l'hôpital de jour.
Et puis il y a ce qu'il se passe psychologiquement : je suis en dépression totale. Je n'ai aucun projet d'avenir, je ne peux plus suivre des cours car je n'arrive plus à suivre, je suis complètement ailleurs et endormie par les médicaments qui troublent eux aussi ma concentration. Je ne sais pas ce que je vais devenir. Tous mes amis viennent d'être diplômés en master ou autre, et moi je ne suis rien. Ils travaillent, et moi je suis soit chez moi, soit à l'hôpital de jour. J'essaie de prendre des cours d'anglais et de guitare pour m'occuper, mais ça ne me fait que moyennement du bien. Les bénéfices durent quelques minutes, je sors contente et puis je redescends aussitôt.
Tout ce qu'on m'a dit c'était de m'accorder du temps pour "guérir", du moins trouver une certaine stabilité, mais je n'en peux plus d'attendre. C'est invivable.

S'il-vous-plait, j'ai vraiment besoin d'aide ou je sens que je vais prochainement retenté une connerie...
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 21 Oct 2015 - 17:10    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
mepine
Bipote Diamant

Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2012
Messages: 3 840

MessagePosté le: Mer 21 Oct 2015 - 19:36    Sujet du message: Désolé, c'est encore moi Répondre en citant

Salut,

Tu fais bien de revenir vers le forum quand tu vas mal, il est fait pour ça, et tu n'as pas à t'en excuser.

J'ai l'impression que ta situation est urgente, et nécessiterait une hospitalisation. Si tu le souhaites, tu peux te rendre aux urgences, qui te dirigeront vers le service psy de l'hôpital de secteur. Tu peux aussi te rendre chez ton généraliste, et réfléchir avec lui des possibilités qu'offrent ta région, quelles sont les cliniques où tu peux te rendre, si tu ne peux pas attendre ton prochain rendez-vous avec ton psychiatre.

Bon courage!
Revenir en haut
emma16
Bipote Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 17 Jan 2012
Messages: 517

MessagePosté le: Mer 21 Oct 2015 - 20:17    Sujet du message: Désolé, c'est encore moi Répondre en citant

Bonsoir lolo31,
Je pense comme mépine qu'il serait bien que voit quelqu'un dès ce soir ou demain. Ton médecin traitant t'aiderait pourra t'ecouter et organiser une hospitalisation. Parfois il faut se protéger de nous même et poser nos lourds bagages. Plus la charge du quotidien, des personnes pour parler à tous moment, des gens qui nous comprennent. C'est peut être une vision idyllique mais c'est mon expérience. Alors il faut continuer à lutter contre la douleur mais tu n'est plus seule.
Pour avoir vécu ce que décrit, qd je ne vais pas bien du tout je vais voir on généraliste tous les jours, mais souvent, je suis obligée d'être hospitalisée. Je ne pense pas que ce soit une marque de faiblesse, c'est toujours une décision terrible à prendre pour moi, trop honte. Du coup je pourrais dire que je fais preuve de courage quand j'arrive à accepter de ma faire aider.
Bon courage lolo31.
Emma
Revenir en haut
lolo31
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 17 Juin 2015
Messages: 75

MessagePosté le: Jeu 22 Oct 2015 - 08:12    Sujet du message: Désolé, c'est encore moi Répondre en citant

Je ne peux pas me faire hospitaliser, je l'ai été jusqu'en septembre... Et honnêtement je n'en ai pas l'envie, là. Tout s'était très bien passé mais j'ai besoin de rester chez moi. Je me referme, reste dans ma chambre et dors pour que le temps passe, quand je n'ai pas d'activités. Et puis logiquement l'hôpital de jour devrait m'aider mais là j'ai l'impression que c'est sans espoir pour moi... Je pense que je vais voir avec mon généraliste, oui. Je doute qu'elle ait des solutions mais c'est toujours bon à prendre. Et ça me ferait peut-être du bien de parler à un professionnel. Le truc c'est qu'avec les médicaments je n'ai plus de phase up, mais au contraire je n'ai plus que des downs, c'est ça qui me tue. A quoi ça sert de prendre des médicaments si c'est pour me stabiliser dans le mal ? Je comprends que plus la phase up est haute, plus la phase down l'est proportionnellement, mais je n'ai pas l'impression que ça fonctionne comme ça chez moi depuis quelques temps. J'ai testé et approuvé cette théorie plus d'une fois, mais je ne comprends pas pourquoi depuis le début de l'année je suis tout le temps en dépression. J'ai eu une phase up il y a moins de deux mois et ça m'a fait un bien fou, et là je me re-casse la figure....
Revenir en haut
fontaine
Bipote Diamant

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mar 2008
Messages: 2 386

MessagePosté le: Sam 24 Oct 2015 - 08:30    Sujet du message: Désolé, c'est encore moi Répondre en citant

bonjour lolo
oui, tu peux écrire et encore ton mal être sur le forum
nous sommes là pour nous écouter et nous soutenir
il est vrai que les psychiatres ont du mal à faire face à la demande d'aide actuelle, on en forme si peu.
écrire a un autre avantage, l'écriture contient toujours une forme d'analyse ,de recul, de réflexion
c'est aussi une forme d'expression, écrire sa douleur pour éviter de la vivre intégralement dans son corps avec tout les débordements possibles.
tu a raconté une chose qui m'a rappelé des souvenirs.
j'ai fait une ts en licence et une dépression après ma maitrise à l'université. Mes amis partaient en troisième cycle ou prendre de bons jobs. Moi j'étais out.
nous ne vivions pas la même chose et nos horloges n'ont pas fonctionner en même temps. Mais chaque personne est soumis à son rythme personnel.
j'ai coupé mes appels et j'ai regretté
avec le temps, je suis contente d'avoir rencontrer des gens brillants.Adulte, la vie sépare toujours un peu ( et surtout nous n'avions pas internet)
j'ai repris des études dans des formations pour adultes
aujourd'hui je reprends mon écriture sur le forum après quelques jours de vacances à Arcachon
j'ai photographié la mer et les voiliers.il faisait beau.la dune et les pins.
La roue de la vie, c'est une image terriblement banal.
il faut se préserver pour donner sa chance à la vie.
je pense que multiplier tes points d'attaches est une bonne chose : hôpital de jour, psychothérapie, psychologue, ce sont toujours des points de soutiens même partiels.
quant à sentir le besoin d'être avec soi même, c'est aussi nécessaire.
c'est l'automne, nous sommes moins dopé par le soleil extérieur. C'est peut être le moment de réfléchir à aménager le mieux possible son terrier : confort, décoration (je vis dans un monde photos que je dispose un peu partout),livres,musiques.
plus sensible, plus fragile, il faut accepter de passer du temps à savoir se préserver .Or au final il existe un tas de petites ficelles pour rappeler à l'esprit que la vie existe.
bonne journée à tous!
Revenir en haut
lolo31
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 17 Juin 2015
Messages: 75

MessagePosté le: Dim 25 Oct 2015 - 18:29    Sujet du message: Désolé, c'est encore moi Répondre en citant

Je te remercie pour ton message, Fontaine. Le fait est que je les jalouse. Jalouse d'avoir un avenir là où je n'en ai plus aucun. Longtemps je me suis dis que la vie ne valait pas la peine d'être vécue pour moi, et le seul avenir que je voyais c'était celui qui m'attendait autour d'une corde. Je m'efforce à penser différemment, à me dire que jusqu'à présent je n'ai pas eu de chance et que des choses bien meilleures m'attendent, mais le fait est que je n'y crois plus. Pourtant il y a toujours quelque chose en moi qui m'obstine à me battre. Le seul problème, c'est que je tourne ces armes vers moi-même. Je me scarifie, gère mon alimentation de la manière la plus drastique qui soit, bref cette sorte d'épée que j'ai pour me battre sert plus à me faire du mal qu'autre chose, et je n'en peux plus d'avancer comme ça, dans l'incertitude omniprésente. Ecrire, je le fais. Je m'y suis remis. Tranquillement, mais sûrement. J'ai encore du mal à trouver la motivation pour le faire. Mais je vais suivre vos bons conseils et espérer. Je n'ai plus que ça à faire maintenant. Espérer.
Revenir en haut
emma16
Bipote Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 17 Jan 2012
Messages: 517

MessagePosté le: Dim 25 Oct 2015 - 18:34    Sujet du message: Désolé, c'est encore moi Répondre en citant

Bonjour lolo31,
un jour à ton age (et j'ai l'impression d'avoir un peu le même parcours, les mêmes souffrances), un jour je me suis dit droit dans les yeux que la vie était belle, elle m'a prit par la main et ça a été bien.
Garde espoir.
Emma
Revenir en haut
lolo31
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 17 Juin 2015
Messages: 75

MessagePosté le: Mer 4 Nov 2015 - 19:56    Sujet du message: Désolé, c'est encore moi Répondre en citant

Pardon Emma, je n'avais pas vu ton message. J'essaie sans cesse de me rabâcher que la vie est belle, que je dois en profiter mais mes humeurs totalement instables, en ce moment où je valse entre la dépression et l'hypomanie à une vitesse incroyable, me compliquent la tâche. Je ne vois que de la souffrance autour de moi, rien qui ne vaillent la peine de se battre. Je baisse complètement les bras, j'aimerais tellement que tout cela s'arrête...
Revenir en haut
emma16
Bipote Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 17 Jan 2012
Messages: 517

MessagePosté le: Jeu 5 Nov 2015 - 07:47    Sujet du message: Désolé, c'est encore moi Répondre en citant

bonjour lolo31,
comment vas tu ? tu as rendez-vous avec ton psy aujourd'hui ?
j'espère que tes pulsions se sont calmées. As-tu trouvé un peu de paix et d'indulgence envers toi même ? Lâcher prise, ne pas lutter dans la tourmente. Nous sommes tellement exigeants avec nous même surtout quand ça va mal. Mais c’est souvent une exigence mal placée. Si seulement nous avions la sagesse d’accueillir le mal être sans lutter, sans juger.
Je ne sais pas trop, j'ai fais cela hier sur les conseils de plus sages que moi ici. J'ai coulé un bain, pleuré, appelé une copine, envoyé des mails, tout cela sans me débattre, prête à en échanger avec mon mari, ce que je n'ai pas fait en fait. Le plus dur a été de ne pas faillir devant ma fille.
Je parle de moi, alors que c'est de toi dont il s'agit. Comment vas-tu ?
Bonne journée.
Emma
Revenir en haut
BiPiment
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 20 Oct 2015
Messages: 34

MessagePosté le: Jeu 5 Nov 2015 - 08:52    Sujet du message: Désolé, c'est encore moi Répondre en citant

Apprendre à lâcher prise est à mon sens le plus difficile avec l'acceptation de la maladie.

Savoir faire le "mort" n'est pas donné à tout le monde mais il ne faut pas oublier que cela fait partie de notre bien être au moins autant voir plus que de se dire "bon aller il faut que je me sac les fesses".

Lorsqu'on ne se sent plus capable de se supporter le mieux est de se laisser aller entre les mains de spécialistes, eux savent quoi faire et ce n'est pas un échec en soit au contraire. Pour l'entourage cela peu dramatiser une situation mais a vrai dire ça fait aussi ouvrir les yeux sur l'importance de ce type de pathologie, non ce n'est pas un caprice, non ce n'est pas une preuve de faiblesse prémédité pour avoir des vacances !

Lolo31 ne t'excuse de ne pas aller bien, ne t'excuse pas d'être malade et d'avoir besoin d'aide !
Je te souhaite plein de courage au plaisir.
Revenir en haut
lolo31
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 17 Juin 2015
Messages: 75

MessagePosté le: Dim 15 Nov 2015 - 10:39    Sujet du message: Désolé, c'est encore moi Répondre en citant

Merci à tous pour vos messages, ils me font du bien à lire. Désolée si je mets un peu de temps à répondre, mais j'ai du mal à trouver mes mots. J'ai eu une nouvelle phase up il y a deux semaines, mais elle n'a duré que quatre jours. Je suis dégoûtée. C'est comme si les médicaments essayaient de me stabiliser, mais dans la dépression. Si c'est le cas, alors ça marche très bien !
Ne t'excuse pas Emma, ton vécu est important et ta manière de voir les choses et comment tu les vis me rappelle que je ne suis pas seule dans ce cas. C'est triste, mais rassurant.
BiPiment, j'essaie de me laisser aller avec mes thérapeutes, mais la psychiatre qui me suis en psychothérapie ne me garde qu'une demi-heure, et mon psychiatre un quart d'heure. Autant dire que c'est loin d'être suffisant pour moi, j'ai vraiment besoin de m'exprimer. Dire tout ce que j'ai à dire en ce laps de temps est impossible, surtout qu'avec ma timidité j'ai du mal à entrer directement dans le vif du sujet. Et puis un sujet en amène un autre, plus douloureux et ainsi de suite. Et là, fin de la consultation, on reste là-dessus. Je suis super mal à chaque fois que j'en ressors. Heureusement il y a les ateliers de l'hôpital de jour, mais ce n'est pas suffisant à mon sens. En plus les fêtes arrivent, et je n'ai pas envie de les passer à l'hôpital. Du coup je continue mes scarifications, la dernière fois c'était à l'épaule pour que personne ne les voit. Malheureusement le sang qu'il y avait sur mon tee-shirt, que je n'avais pas vu, à fait comprendre à mes parents que j'avais fait une nouvelle "bêtise". Le pire dans tout ça c'est que je veux m'en sortir, mais je ne veux pas arrêter les scarifications. Elles me font trop de bien et me soulagent. C'est comme si je ne trichais plus, que j'étais vraiment moi-même avec ces marques. Le problème c'est que je cicatrise trop bien, du coup il faut avoir l’œil si on les remarque, et ça, ça me tue. Je veux qu'elles se voient, que cette douleur que j'ai en moi ressorte. Je sais que c'est difficile à comprendre, mais j'ai l'impression d'être vraiment avec un poids en moins quand elles sont là.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 14:13    Sujet du message: Désolé, c'est encore moi

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Le forum des bipotes Index du Forum ->
Questions / Réponses
-> Entraide et soutien...
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Wikipedia | Psychomedia | Troubles-bipolaires.com | camh.ca - Le trouble bipolaire : Guide d'information | Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group Traduction par : phpBB-fr.com