Forum d'information, de psychoéducation et d'entraide pour les personnes avec un trouble bipolaire (maniaco-dépression).
Le forum des bipotes  Index du Forum FAQ Rechercher S’enregistrer Connexion

Des nouvelles d'un bipote

 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Le forum des bipotes Index du Forum ->
Questions / Réponses
-> Entraide et soutien...
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Seth
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 10 Oct 2012
Messages: 292

MessagePosté le: Mar 15 Déc 2015 - 16:12    Sujet du message: Des nouvelles d'un bipote Répondre en citant

Bonjour à vous les bipotes,

Je suis content de revenir sur le forum après plusieurs mois d'absence. J'étais parti sur une note plutôt positive, mon traitement m'allait assez bien et je voulais donner quelques nouvelles, votre aide m'ayant beaucoup aidé.
A l'heure actuelle, ça peut aller, je rencontre des hauts et des bas. Mon psy me suis toujours avec des adaptations de traitement.

J'ai aussi rencontré une fille il y a quelques mois qui semble accepter les passages difficiles que l'on peut rencontrer avec une personne malade. Elle-même ayant des problèmes, je pense que cela la rend très compréhensive. Mais comme certains comprendront, je ne me sens pas toujours digne de l'affection qu'elle me porte.. C'est d'ailleurs ce qui me pose le plus de problèmes à l'heure actuelle..

En effet, je crois que je suis rentré dans des cycles courts: je ne monte pas haut ni ne descends bas mais il y a des périodes qui durent quelques jours où c'est de la quasi-dépression (je vois tout gris et j'ai l'impression que le monde va me dévorer) puis je me lève un matin (comme aujourd'hui) et tout va mieux, une sorte de rempart mental s'est remis en place et me protège des pensées négatives qui étaient très envahissantes.
Après plusieurs épisodes dépressifs, il semble finalement que ces cycles qui s’enchaînent caractérisent maintenant la maladie chez moi. Ce n'est pas non plus ingérable mais je trouve ça très pénible au quotidien. On pourrait qualifier cela de toxique. Si des personnes pouvaient d'ailleurs me parler de leur expérience avec des cycles de cette nature, j'aimerais beaucoup profiter de leurs conseils.

Enfin bref, je me dis que ça ne va pas si mal et qu'au moins, je n'ai pas eu à faire face à une hospitalisation à nouveau et ça, c'est déjà beaucoup.

Bon courage à vous, on en a tous besoin :)

▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬▬▬▬▬▬▬
 
Troubles bipolaires de type II sur personnalité limite.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 15 Déc 2015 - 16:12    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
girl anachronism
Bipote Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2011
Messages: 1 126

MessagePosté le: Mar 15 Déc 2015 - 16:52    Sujet du message: Des nouvelles d'un bipote Répondre en citant

Bonjour Seth,

Je suis contente d'avoir de tes nouvelles ! Ce que tu décris, c'est exactement ce que je vis au quotidien: je n'ai plus de hauts ni de bas très marqués (en comparaison de ce que j'ai vécu) mais il y a toujours ces moments de ralentissements marqués et ces redémarrages soudain.
J'ai aussi l'impression que la maladie s'est stabilisée à ce rythme et bien que je ne sois plus engluée dans des dépressions sans fond, ces turbulences sont très, très fatigante.

Mes traitements n'ayant pas eu d'effets sur ce type de cycles, j'ai pu progressivement les arrêter et je dois reconnaître que sans traitement, on se sent à nu.
Donc même si ton traitement n'a pas d'effet sur les cycles, il te protège indirectement en t'aidant à mettre les choses à distance, ou du moins ça fait office d'airbag.

Sans traitement, je remarque encore plus (bien plus ! des tomates!! ) les causes de mes micro-rechutes:
-le stress
-les incidents inattendus
-les ruptures de rythme dans le sommeil, l'emploi du temps
-trop de visites, bavardages,...

En fait, j'ai remarqué que tout ce qui induit une modification de rythme dans notre routine me déclenche ces accès de fatigue. Essaye d'avoir la vie la plus routinière possible (malheureusement, on n'est jamais à l'abri d'une tuile inopinée).
J'ai aussi remarqué que je ne supporte pas d'être trop stimulée: des visites, des sorties, oui mais avec mesure. Il suffit d'une demi-heure de trop et hop, ça dérègle la machine !

Enfin, j'ai plusieurs activités qui m'aident à tenir quand je ralentis. L'anxiété aggrave les choses, l'idéal étant de laisser couler en faisant le gros dos.

Pour l'instant, je suis parvenue à un équilibre dans mon instabilité. ça tangue mais je sais que je peux encore améliorer les choses en apprenant à dire non quand je sens que j'atteins la zone orange. A l'heure actuelle, je tire trop sur la corde et me retrouve encore trop souvent dans la zone rouge sans même me rendre compte du passage de l'orange au rouge ! J'appréhende les fêtes de Noël car je sais que je vais avoir besoin de me ménager, pas toujours facile de s'éclipser.

J'oubliais, le sommeil est vraiment essentiel dans les cycles rapides. J'ai encore du mal à gérer ce point car là, par exemple, je sais que j'aurais besoin de dormir mais je ne peux pas prendre de médicament parce qu'en ce moment, j'ai tous les jours une contrainte à devoir prendre la route et si je prends de l'atarax, je pourrais m'endormir au volant. C'est dur de tout concilier.

Donc, voilà, tu n'es pas le seul Razz mais je ne suis pas encore parfaitement au point dans la gestion des cycles rapides. J'envisage de voir une psychothérapeute pour travailler à apprendre à prendre ses distances, dire non,...

Et toi, comment gères-tu ?
Revenir en haut
wignut
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 10 Jan 2012
Messages: 70

MessagePosté le: Mar 15 Déc 2015 - 18:04    Sujet du message: Des nouvelles d'un bipote Répondre en citant

Bonjour,
Je vis une période dépressive depuis des années après avoir vécu des périodes de manies himalayesques et des épisodes délirants.Mon amie est sur le point de me quitter car elle ne supporte plus mes périodes ou je suis prostré, incapable de faire quoi que ce soit. Il est SUPER important d'avoir des proches qui comprennent les affres de cette maladie. Ma vie se doit d'être réglée au cordeau, le moindre imprévu me cause des sommets de stress, il est inutile de dire qu'un week-end en amoureux ou avec des potes imprévu c'est hors de question! Quand à avoir un travail(petit sourire) J'ai renoncé à vivre en province car je devais prendre la voiture et je devais me reposer des heures après seulement 20 petites minutes de trajet! Longtemps j'ai eu des idées de suicide……. Mon traitement est réduit au minimum car dans le passé je restais des heures à dormir et à manger. Un vrai zombie. Pourtant je dois la mort dans l'âme me résoudre à augmenter mon traitement car je n'en peux plus! Pardon pour cette note sombre
Revenir en haut
Divergent
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 12 Avr 2015
Messages: 59

MessagePosté le: Mar 15 Déc 2015 - 18:27    Sujet du message: Des nouvelles d'un bipote Répondre en citant

Salut Seth,

Ce que tu décris, je le vis aussi, des cycles rapides avec des moments d'exaltation qui peuvent durer que quelques heures mais parfois plusieurs jours, et des états dépressifs qui dure le même temps. En fait je suis presque plus concerné par ça, que les cycle long comme avant. Je précise que je ne prend aucun traitement, et que donc, je tente de voir les signes précurseurs d'une phase.

Cependant pas simple car comme le dis Girl Anachronism, on passe vite du orange au rouge. C'est vrai que d'avoir une vie routinière stabilsie la chose même si on n'est pas à l'abri de l'imprévu. Mais pafois la routine c'est ennuyant, et je sais que pour moi, m'ennuyer c'est pas bon car déclencheur de crise dépressive suicidaire à long terme.

Cette maladie est très compliqué à géré mais je pense que c'est faisable de la rendre vivable malgré tout, cependant, faut s'armer de patience pour trouver le bon équilibre (avec ou sans traitement)

▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬▬▬▬▬▬▬
 
En bordure des bornes des limites
Être conscient de vivre confirme t'il la réalité de la vie?
BP II (voire I à confirmé) / trouble de la personnalité limite
Revenir en haut
Seth
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 10 Oct 2012
Messages: 292

MessagePosté le: Mar 15 Déc 2015 - 21:14    Sujet du message: Des nouvelles d'un bipote Répondre en citant

Merci de vos réponses vraiment!

Je n'étais pas sûr de pouvoir appeler cela des cycles rapides en fait. C'est tout nouveau pour moi et j'ai mis du temps à bien identifier ces micro-phases. Je pensais au début que c'était réactionnel (un contexte professionnel difficile par exemple) mais je me rends compte que cela se produit en quelques heures sans forcément avoir de raison particulière. Je m'énerve un peu moi-même d'ailleurs, je me dis "tu n'as aucune raison d'aller mal alors remue-toi!" Mais bon comme d'habitude dans ces cas-là, on reste imperméable au positif..

En tout cas, c'est un nouvel apprentissage car la maladie prend une nouvelle forme. Elle ne m'envoie peut-être pas à l'hôpital mais c'est pas évident les jours où ça va mal.
Et comme vous le disiez, le traitement semble avoir ses limites ;(

▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬▬▬▬▬▬▬
 
Troubles bipolaires de type II sur personnalité limite.
Revenir en haut
Divergent
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 12 Avr 2015
Messages: 59

MessagePosté le: Mar 15 Déc 2015 - 21:52    Sujet du message: Des nouvelles d'un bipote Répondre en citant

Seth, je m'aperçois en plus que tu es comme moi, bipolaire type II sur trouble de la personnalité limite.

Du coup ces micro phases, en général sans cause peuvent parfois avoir des causes aussi, suite à une émotion qui est mal passé, la personnalité limite va par exemple s'énerver plus que de raison, ce qui va dégénérer.

Aujourd'hui j'ai une micro phase dépressive sans cause, mais j'ai déjà eu ce genre de phase suite à une contrariété que la plupart aurait juste survolé sans problème.

Bref ces 2 troubles qui cohabitent, j'ai l'impression que parfois, l'un entraine l'autre ...

Courage en tous les cas!

▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬▬▬▬▬▬▬
 
En bordure des bornes des limites
Être conscient de vivre confirme t'il la réalité de la vie?
BP II (voire I à confirmé) / trouble de la personnalité limite
Revenir en haut
Seth
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 10 Oct 2012
Messages: 292

MessagePosté le: Mer 16 Déc 2015 - 02:52    Sujet du message: Des nouvelles d'un bipote Répondre en citant

En effet, il y a vraiment des similarités. Je pense surtout à quand tu dis "une contrariété que la plupart aurait juste survolé sans problème" et c'est cela qui m'énerve presque. Quand je pose un oeil pragmatique, je me rends compte qu'il n'y a rien de catastrophique. C'est comme si l'esprit perdait sa capacité à relativiser et restait complètement bloqué sur ces contrariétés.
Une fois que ça va mieux, c'est toujours la même chose: je me dis "mais pourquoi tu t'es mis dans cet état?"

Et malheureusement c'est là que je me rends compte de la difficulté pour l'entourage car dans ces cas-là, je me ferme. Je ne suis pas méchants mais je veux juste qu'on me laisse tranquille dans mon coin.

Ca vaut ce que ca vaut mais le médecin m'a dit que cette succession de crises mineures étaient préférables à l'aggravation des troubles que l'on peut parfois observer. C'est réducteur mais en gros, pour lui, il y a une bifurcation et on pourrait dire que j'ai pris la moins mauvaise..

▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬▬▬▬▬▬▬
 
Troubles bipolaires de type II sur personnalité limite.
Revenir en haut
fontaine
Bipote Diamant

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mar 2008
Messages: 2 386

MessagePosté le: Mer 16 Déc 2015 - 07:49    Sujet du message: Des nouvelles d'un bipote Répondre en citant

bonjour seth
bonjour tout le monde
je vis la même chose, du rire aux larmes dans des temps très court
je suis hypersensible, mon psychothérapeute m'a souvent parlé de protection
mettre son bonnet et son écharpe, j'ai fini par apprendre à le faire. Je laisse trop de plumes facilement...
de fait, je vis beaucoup à la maison avec quelques sorties pour éviter le retranchement totale.
c'est comme la chanson "chacun son chemin" pour trouver un minimum de bien être
bonne journée !
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 23:17    Sujet du message: Des nouvelles d'un bipote

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Le forum des bipotes Index du Forum ->
Questions / Réponses
-> Entraide et soutien...
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Wikipedia | Psychomedia | Troubles-bipolaires.com | camh.ca - Le trouble bipolaire : Guide d'information | Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group Traduction par : phpBB-fr.com