Forum d'information, de psychoéducation et d'entraide pour les personnes avec un trouble bipolaire (maniaco-dépression).
Le forum des bipotes  Index du Forum FAQ Rechercher S’enregistrer Connexion

Qu'en pensez-vous?

 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Le forum des bipotes Index du Forum ->
Questions / Réponses
-> Traitements du trouble bipolaire.
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Jeff14
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 18 Déc 2015
Messages: 24

MessagePosté le: Mer 23 Déc 2015 - 22:22    Sujet du message: Qu'en pensez-vous? Répondre en citant

Bonsoir,
Dans ma présentation je vous disais les médicaments que je prends à savoir: depamide 300mg ( 1 cp le matin, 1 le midi et 2 le soir), dérobât ( 1/2 cp le matin) et du lexomil (1/2 cp le matin et 1/2 le soir).
Malgré cela j'ai eu un épisode dépressif en septembre avec idées suicidaires d'où le deroxat à 1 cp. Puis depuis quelques semaines virage maniaque ou hypomaniaque ( euphorie, jeux de mots, discours rapide et décousu...). Mon psy m'a alors conseillé de diminuer l'antidépresseur.
Hier, j'ai téléphoné à l Argos et la personne au bout du fil m a dit que mon traitement pouvait ne pas être adapté.
J'en ai parlé à mon psychiatre qui va partir à la retraite. Il m'a dit qu'il était habitué aux anciennes molécules. Il m'a dit d'attendre la venue de son successeur au mois de mai prochain.
Qu'en pensez-vous ?
Merci d'avance de vos réponses.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 23 Déc 2015 - 22:22    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
girl anachronism
Bipote Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2011
Messages: 1 126

MessagePosté le: Jeu 24 Déc 2015 - 09:46    Sujet du message: Qu'en pensez-vous? Répondre en citant

Bonjour Jeff14,

Je viens de lire ta présentation et ton message ci-dessus. Ton diagnostique de troubles bipolaires est récent donc ça me paraît normal que ton traitement puisse encore nécessiter des ajustements.
Apparemment, la prise d'antidépresseurs te déstabilise systématiquement, c'est qu'ils ne te réussissent pas. J'ai aussi eu des antidépresseurs pour soigner la dépression mais au final, ça a aggravé mon état. Les antidépresseurs ne sont pas conseillés chez les bipolaires, il n'y a que les thymorégulateurs qui puissent venir à bout des cycles dépression-hypomanie.

Le dépamide est un thymorégulateur qui agit plutôt sur l'hypomanie et moins sur la dépression. Il est particulièrement indiqué chez les bipolaires à dominante maniaque ou hypomaniaque qui font des dépressions consécutives à l'hypomanie ou à la manie.
Forcément, si le dépamide empêche de monter haut, tu risques moins de descendre trop bas.

Mais chez une personne à dominante dépressive, comme pour moi par exemple, le dépamide ne sera pas assez efficace. J'ai eu du dépamide mais cela ne m'aidait pas du tout car mon problème, c'était la dépression. Mon psy m'avait prescrit cette molécule suite à un virage maniaque sous antidépresseur.
C'était un peu comme de donner un truc qui booste trop (antidépresseur) et un truc pour annuler les effets boostants (le dépamide). Un peu idiot n'est-ce pas ?

Pour revenir à ton problème, il faudrait que tu puisses savoir si tu es plutôt un bipolaire dépressif ou un bipolaire (hypo)maniaque, et malheureusement, il n'y a que la répétition des crises qui nous permet de voir comme on fonctionne. Les prodromes (signes annonciateurs des crises) sont toujours les mêmes pour une même personne. Tu apprendras à reconnaître très vite ce qui te fait rechuter.

Un thymorégulateur qui me convenait bien était le lamictal qui aide particulièrement à prévenir les dépressions mais ne protège pas bien des hypomanies. Il n'est pas rare non plus de se voir prescrire deux molécules pour agir sur la dépression et l'hypomanie. C'est pour cela qu'au début, j'avais lamictal (pour aider contre les dépressions) et le lithium (téralithe) pour empêcher les hypomanies + action anti-suicide (le lithium protège des passages à l'acte).

Ne te dis pas que ton traitement n'est pas adapté pour autant, il vaut mieux en effet attendre le nouveau psy (rien ne t'empêche d'en consulter un autre entre temps pour avis, d'ailleurs le remplaçant de ton psy peut ne pas te convenir). Parfois, il s'agit d'un problème de dosage, trop fort ou pas assez fort.
Un traitement trop ou pas assez dosé peut générer pas mal de symptômes qui pourraient faire penser à des rechutes: le lithium trop dosé rend léthargique et pourrait faire penser à un début de dépression.

A la réflexion, je trouve ça long d'attendre jusqu'à mai, si j'étais à toi, je consulterai un autre psy juste pour avis. Et comme je le dis, peut-être que le remplaçant ne te plaira pas, mieux vaut donc commencer à prospecter au cas où.

Bonne journée
Revenir en haut
Jeff14
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 18 Déc 2015
Messages: 24

MessagePosté le: Jeu 24 Déc 2015 - 10:04    Sujet du message: Qu'en pensez-vous? Répondre en citant

Merci girl anachronism pour ta réponse. Quand j'ai été diagnostiqué bipolaire c'était suite à un virage hypomaniaque du à un AD.
D'ailleurs j'ai appris que j'étais bipolaire grâce à la notice du depamide. Mon psy à horreur des étiquettes.
Je crois que suis de type II, avec ces derniers temps des états mixtes.
Revenir en haut
Jeff14
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 18 Déc 2015
Messages: 24

MessagePosté le: Jeu 24 Déc 2015 - 10:41    Sujet du message: Qu'en pensez-vous? Répondre en citant

Mon état actuel pourrait se définir ainsi : nervosité avec manifestation somatique comme les contractions musculaires,sommeil agité avec activité onirique intense, achats compulsifs et grosse angoisse. Avec tout ça je ne sais vraiment pas où je suis.
Quant à attendre le mois de mai, je revois mon psy le 15 février,mais il m'a dit que si ça n'allait pas il ne fallait pas que j'hésite à l'appeler avant.
Revenir en haut
girl anachronism
Bipote Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2011
Messages: 1 126

MessagePosté le: Jeu 24 Déc 2015 - 12:51    Sujet du message: Qu'en pensez-vous? Répondre en citant

Mon psy aussi n'aime pas les étiquettes mais un moment donné il faut appeler un chat un chat ! Mon psy n'a pas utilisé le terme de bipolaire les trois premiers mois, le temps qu'il soit sûr de son diagnostique mais une fois que le diagnostique est posé, pourquoi ne pas nommer la maladie ?

Les états mixtes sont en effet très pénibles. Il arrive qu'ils apparaissent au moment des changements de phase mais peuvent aussi rester isolés.
J'ai remarqué que des états mixtes peuvent survenir en fin d'épisode dépressif quand on va bientôt remonter la pente ou alors en fin d'épisode hypomaniaque. Ce sont des états transitoires (bien sûr, il y a aussi des cas d'états mixtes chroniques), pour les supporter, tu peux te dire que ça ne va pas durer.

C'est vraiment tard le 15/02 pour un rendez-vous de suivi. Normalement, on voit son psy une fois par mois, voire plus souvent lorsqu'il faut ajuster le traitement. Je pense que tu devrais l'appeler pour le voir avant, pas forcément pour qu'il ajuste quoi que ce soit mais pour qu'il évalue ton état et qu'il t'écoute. Si tes rendez-vous sont trop espacés, ton psy ne peut pas voir l'évolution de ta maladie, il ne peut pas te soutenir, t'écouter,... C'est mon avis, mais je trouve que ce n'est pas sérieux.

En attendant, essaye de te détendre: faire une grande promenade, aller à la piscine, prendre un bain relaxant, écouter de la musique, essayer de lire ou regarder un film,... Tout ça ne peut pas soigner mais ça fait passer le temps un peu plus agréablement.
Lors d'une très grosse crise dissociative, je ne pouvais plus sortir dehors. J'avais réussi, une fois, à aller dans le jardin et à m'occuper un peu de mes plants de tomates. C'est très peu de chose mais pendant un court instant, cela permet de sortir de sa maladie et de se sentir vivre malgré la souffrance générée par ces états de crise.

Un psy m'avait dit qu'il fallait profiter de ces petits instants. Quand on est très mal, les petits instants ne sont parfois que des secondes, des minutes mais c'est toujours ça de pris. Et puis, cela nous apprend à mieux les reconnaître, mieux les apprécier aussi.
Je suis sûre que tu trouveras autour de toi de quoi faire passer ce mauvais moment.

Bon après-midi
Revenir en haut
Jeff14
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 18 Déc 2015
Messages: 24

MessagePosté le: Jeu 24 Déc 2015 - 13:07    Sujet du message: Qu'en pensez-vous? Répondre en citant

Merci pour ton soutien. Je vais suivre tes conseils. Ce que tu dis des rdv la personne de l Argos que j'ai eu au téléphone hier m a dit la même chose. Il faudrait que j'ai un suivi moins espacé.
J'ai une amie qui est suivie par le même psy et qui est sous depakote mais elle a plus de manies que moi.
Revenir en haut
girl anachronism
Bipote Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2011
Messages: 1 126

MessagePosté le: Jeu 24 Déc 2015 - 13:36    Sujet du message: Qu'en pensez-vous? Répondre en citant

En effet, le Dépakote est plus indiqué en prévention de la manie que de la dépression.
Les molécules de Dépakote (=divalproate de sodium) et Dépamide (=valpromide) sont proches. Ce sont deux thymorégulateurs efficaces pour les bipolaires à dominante de manie/hypomanie.
Revenir en haut
Jeff14
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 18 Déc 2015
Messages: 24

MessagePosté le: Jeu 24 Déc 2015 - 14:59    Sujet du message: Qu'en pensez-vous? Répondre en citant

Le problème chez moi c'est que je ne sais pas de quel type de bipolarité je suis. Depuis mon enfance, je suis plutôt de nature mélancolique et rêveuse. Mais mon entourage aimait aussi mon côté "deconneur ".
Lorsque mes parents ont divorcés j'ai commencé à somatiser. Je me croyais atteint de plusieurs maladies mortelles. Ensuite je me suis mis à boire à me droguer et à prendre des risques sur le plan de la sexualité. J'avais un côté autodestructeur.
C'est comme ça aussi que suis séropositif au vih et que je sui sous trithérapie.

À vue de nez, je dirais que je suis plutôt dépressif avec des virages hypomaniaques sous antidépresseur.
Revenir en haut
girl anachronism
Bipote Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2011
Messages: 1 126

MessagePosté le: Jeu 24 Déc 2015 - 17:49    Sujet du message: Qu'en pensez-vous? Répondre en citant

Jeff14 a écrit:
Le problème chez moi c'est que je ne sais pas de quel type de bipolarité je suis. Depuis mon enfance, je suis plutôt de nature mélancolique et rêveuse. Mais mon entourage aimait aussi mon côté "deconneur ".
[...] À vue de nez, je dirais que je suis plutôt dépressif avec des virages hypomaniaques sous antidépresseur.


Ta première définition plaide en faveur des troubles bipolaires de type II: dépression et hypomanie.
Ta deuxième définition, en faveur des troubles bipolaires de type III: dépression avec hypomanie survenant uniquement suite à la prise d'antidépresseurs.

As-tu déjà eu des hypomanies spontanées, sans aucun antidépresseur ? Quand tu parles de ton côté "déconneur", est-ce que c'était avec un antidépresseur ?
Revenir en haut
Jeff14
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 18 Déc 2015
Messages: 24

MessagePosté le: Jeu 24 Déc 2015 - 20:56    Sujet du message: Qu'en pensez-vous? Répondre en citant

girl anachronique a écrit:


Ta première définition plaide en faveur des troubles bipolaires de type II: dépression et hypomanie.
Ta deuxième définition, en faveur des troubles bipolaires de type III: dépression avec hypomanie survenant uniquement suite à la prise d'antidépresseurs.

As-tu déjà eu des hypomanies spontanées, sans aucun antidépresseur ? Quand tu parles de ton côté "déconneur", est-ce que c'était avec un antidépresseur ?

Mon côté "deconneur " survenait sans antidépresseur, mais il est vrai que lorsque je suis sous AD, ma "manie" est plus importante.
C'est pour cela si je suis avec le bon traitement.
Revenir en haut
Jeff14
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 18 Déc 2015
Messages: 24

MessagePosté le: Ven 25 Déc 2015 - 20:36    Sujet du message: Qu'en pensez-vous? Répondre en citant

Bonsoir
Bon je sais pas si j'ai bien fait, mais ce soir j'ai décidé de supprimer un comprimé par jour de depamide. On verra ce que ça va donner par la suite.
Revenir en haut
laelie
Bipote Diamant

Hors ligne

Inscrit le: 01 Sep 2013
Messages: 1 909

MessagePosté le: Ven 25 Déc 2015 - 20:56    Sujet du message: Qu'en pensez-vous? Répondre en citant

Bonsoir,
Je ne trouve pas très raisonnable de diminuer sans avis d'un psychiatre. Apparemment ton traitement ne te convient pas, mais ce serait peut-être plus sage d'envisager d'introduire un autre thymoregulateur, plus adapté pour les dépressions ?
Bon courage !

▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬▬▬▬▬▬▬
 
Les gens heureux ne sont pas ceux qui ont été les plus épargnés par la vie. Ce sont ceux qui ont su en tirer une force vive pour rebondir.
Revenir en haut
Jeff14
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 18 Déc 2015
Messages: 24

MessagePosté le: Ven 25 Déc 2015 - 21:22    Sujet du message: Qu'en pensez-vous? Répondre en citant

laelie a écrit:
Bonsoir,
Je ne trouve pas très raisonnable de diminuer sans avis d'un psychiatre. Apparemment ton traitement ne te convient pas, mais ce serait peut-être plus sage d'envisager d'introduire un autre thymoregulateur, plus adapté pour les dépressions ?
Bon courage !


Je comprends très bien ta réaction laelie mais j'aimerais bien voir ce que ça va donner. Rien ne m'empêche de reprendre mon depamide à la dose habituelle pour moi. Mais il est vrai que si le depamide était efficace pour moi, normalement ça devrait me stabiliser.
Revenir en haut
girl anachronism
Bipote Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2011
Messages: 1 126

MessagePosté le: Ven 25 Déc 2015 - 21:41    Sujet du message: Qu'en pensez-vous? Répondre en citant

Jeff14 a écrit:
laelie a écrit:

Je ne trouve pas très raisonnable de diminuer sans avis d'un psychiatre. Apparemment ton traitement ne te convient pas, mais ce serait peut-être plus sage d'envisager d'introduire un autre thymoregulateur, plus adapté pour les dépressions ?


Je comprends très bien ta réaction laelie mais j'aimerais bien voir ce que ça va donner. Rien ne m'empêche de reprendre mon depamide à la dose habituelle pour moi. Mais il est vrai que si le depamide était efficace pour moi, normalement ça devrait me stabiliser.


Bonsoir Jeff14,

En fait, ce n'est si simple que cela car:
- arrêter le dépamide en enlevant un comprimé par jour, c'est beaucoup trop rapide. Tu t'exposes à un très (très) gros risque de rechute, ou du moins à un sevrage brutal. Généralement, les diminutions en vue d'un arrêt de traitement se font très, très lentement.

-deuxièmement, je rejoins Laelie: il faut plutôt considérer un changement de molécule en douceur plutôt qu'un sevrage "à l'arrache" avec rien pour substituer le dépamide.

-Enfin, je ne suis pas du tout d'accord avec l'idée que si ça se passe mal, tu pourras toujours reprendre le dépamide. Bien sûr, tu pourras le reprendre mais il y a un risque que ce ne soit pas assez fort (pour certaines molécules, l'effet est moins puissant à la reprise qu'au départ, comme s'il y avait une résistance au traitement). Ensuite, même si tu ne fais pas de résistance au dépamide, si tu fais une rechute carabinée, non seulement, tu devras reprendre le dépamide mais d'autres médicaments car ça risque de ne pas suffire.

D'habitude, je ne suis pas aussi véhémente mais j'avoue que je suis inquiète. Je te conseille vivement de consulter un psy pour avis complémentaire. Seul lui pourra te dire si ton traitement est adapté ou non et pourra t'aider à en changer.
Je comprends ta réaction mais ce n'est pas du tout raisonnable, d'autant plus que tu n'es pas stabilisé. Décider de gérer par soi-même et d'arrêter "pour voir" quand on est stabilisé, c'est déjà chaud, alors le faire dans un état dépressif...

Ne fais pas de bêtises Jeff, tu sais comment tu es maintenant, tu ne sais pas comment ça peut tourner. On pense contrôler et on peut très vite perdre le contrôle, dans un sens ou dans l'autre et pour redresser la barre après, c'est une autre paire de manche.
Revenir en haut
Jeff14
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 18 Déc 2015
Messages: 24

MessagePosté le: Ven 25 Déc 2015 - 21:51    Sujet du message: Qu'en pensez-vous? Répondre en citant

Merci pour ta sollicitude girl anachronism,mais j'ai dû me faire mal comprendre. Je ne veux absolument pas supprimer le depamide,mais seulement réduire la posologie en passant de 1200mg à 900mg.
Revenir en haut
mepine
Bipote Diamant

Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2012
Messages: 3 840

MessagePosté le: Sam 26 Déc 2015 - 12:18    Sujet du message: Qu'en pensez-vous? Répondre en citant

Salut Jeff,

Pourquoi diminues-tu le dépamide? As-tu des effets secondaires gênants?

Jeff14 a écrit:
Mon état actuel pourrait se définir ainsi : nervosité avec manifestation somatique comme les contractions musculaires,sommeil agité avec activité onirique intense, achats compulsifs et grosse angoisse. Avec tout ça je ne sais vraiment pas où je suis.
Quant à attendre le mois de mai, je revois mon psy le 15 février,mais il m'a dit que si ça n'allait pas il ne fallait pas que j'hésite à l'appeler avant.


Ce que tu décris ici ressemble à un état mixte. Une molécule telle que le dépamide sert à t'en protéger. Au contraire, un anti-dépresseur peut l'induire. Donc je dirais également que ce n'est pas une bonne idée de diminuer le dosage de ton médicament ainsi, sans en avoir discuté avec ton psychiatre. S'il t'a proposé de l'appeler avant ton rendez-vous, n'hésite pas à le faire.

Depuis quand es-tu sous ce traitement? Il faut du temps pour qu'un médicament fasse son effet, et si tu le supportes, tu devrais attendre de voir quel effet il a sur toi plutôt que de vouloir en changer. Le dépamide est un médicament ancien, tout de même souvent utilisé, donc il doit avoir un certaine intérêt.

Prends soin de toi,

▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬▬▬▬▬▬▬
 
Mépine

«Que la force me soit donnée de supporter ce qui ne peut être changé et le courage de changer ce qui peut l'être mais aussi la sagesse de distinguer l'un de l'autre.» Marc Aurèle
Revenir en haut
Jeff14
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 18 Déc 2015
Messages: 24

MessagePosté le: Sam 26 Déc 2015 - 12:53    Sujet du message: Qu'en pensez-vous? Répondre en citant

mepine a écrit:
Salut Jeff,

Pourquoi diminues-tu le dépamide? As-tu des effets secondaires gênants?

Ce que tu décris ici ressemble à un état mixte. Une molécule telle que le dépamide sert à t'en protéger. Au contraire, un anti-dépresseur peut l'induire. Donc je dirais également que ce n'est pas une bonne idée de diminuer le dosage de ton médicament ainsi, sans en avoir discuté avec ton psychiatre. S'il t'a proposé de l'appeler avant ton rendez-vous, n'hésite pas à le faire.

Depuis quand es-tu sous ce traitement? Il faut du temps pour qu'un médicament fasse son effet, et si tu le supportes, tu devrais attendre de voir quel effet il a sur toi plutôt que de vouloir en changer. Le dépamide est un médicament ancien, tout de même souvent utilisé, donc il doit avoir un certaine intérêt.

Prends soin de toi,

Chère mepine, comme je l'ai dit plus haut, je n'envisage pas de supprimer le depamide mais de diminuer la posologie en passant de 1200mg à 900mg. Dose que j'avais au début. C'est moi qui ai demandé à passer à 1200mg car quand on effectuait le dosage sanguin, il n'y avait pas assez de concentration du médicament à la dose de 900mg.
Même à 1200mg, j'ai des troubles, preuves en est que ce traitement n'est peut-être pas le plus adapté.
Pour répondre à ta question, je prends la depamide depuis 2 ans et ça m a bien stabilisé jusqu'en septembre dernier où j'ai refais un épisode dépressif, d'où la mise en place du deroxat qui m'a fait disjoncter.
Revenir en haut
Jeff14
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 18 Déc 2015
Messages: 24

MessagePosté le: Sam 26 Déc 2015 - 20:51    Sujet du message: Qu'en pensez-vous? Répondre en citant

Bonsoir,
Suite aux retours des uns et des autres, j'ai décidé de ne rien modifier à mon traitement principal à savoir la depamide. Par contre j'ai supprimé le deroxat et je me sens un peu quoique je crois être dans une phase "up". Je suis atteint de " fièvre acheteuse " et d'addiction à la masturbation, alors que jusqu'ici ma libido était plutôt en berne. Je me suis acheté un nouveau smartphone alors que j'en avais déjà un. L'ancien je vais essayer de le vendre sur le célèbre site d'achat et de vente.
Il faut quand même que j'arrête, car je vais me retrouver dans le rouge avec ma banque.
Revenir en haut
fontaine
Bipote Diamant

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mar 2008
Messages: 2 386

MessagePosté le: Mer 30 Déc 2015 - 16:06    Sujet du message: Qu'en pensez-vous? Répondre en citant

bonjour jeff
j'ai pris la peine de lire l'intégralité de ton post "qu'en pensez vous"
c'est normal de s'interroger sur nos maux, mais je dirais qu'il faut le faire raisonnablement
de rire moi même de ce paradoxe de vivre des sentiments, des excès que nous n'arrivons pas bien à dominer et d'essayer de raisonner.
mais je crois que c'est notre paradoxe chez les bipotes
en premier lieu, un traitement se prend en fonction d'une consultation suivie chez un médecin, un psychiatre de préférence vu nos médicaments.
c'est lui le référent, il te suit, il connait ses traitements.(il y a des nigauds dans toutes les professions, mais on part sur un postulat de base)
en cas de soucis, il modifit, et si cela ne va vraiment pas, il faut changer de psy
et reprendre avec lui un nouveau suivi. il lui faudra un minimum de temps pour te connaitre.
ainsi, je ne suis pas trop fan des consultations annexes de gens,d'assoc.
tu peux avoir des informations, des avis intéressants, des sujets de réflexion ,le forum est là pour cela.
mais le traitement doit de nouveau être discuté avec ton médecin
de plus ces médicaments demandent un temps d'effet, il faut aller doucement sur le tripotage de pilulier (avec nos marges : je sais si j'ai besoin d'un seresta ou d'augmenter mon baclofene de temps en temps)
quand aux classifications, cela nous donne une base de soin
tu ne colleras jamais à 100% avec une définition
je crois qu'il faut s'axer simplement sur la résolution de nos problèmes pratiques. je suis comme toi, une consommatrice un peu effrénée. Je me suis donnée des petites règles pour ne pas aller trop loin : je m'éclate dans les bazars chinois ou de magasin beaux arts sur du petits matériels. mon appartement est un peu le temple du kitch mais mon mauvais gout rend les choses plus abordables.

je reviens au suivi auprès d'un psy, c'est dur, c'est lourd de construire un suivi qui tient la route, mais la patience peut payer
le problème des psy, c'est qu'ils sont souvent pris d'assaut, pas assez nombreux. on peut compléter avec une psychothérapeute (un psychologue).J'ai longtemps eu ce double suivi, voir triple avec l'ajout d'un alcoologue.
le soucis de la psychothérapie est double : trouver la bonne personne et le non remboursement des honoraires.

voila!
je te souhaite de trouver de bons interlocuteurs, c'est essentiel, même si cela prend du temps
ne pas trop jouer à l'inspecteur gadget sur les médocs
bonne journée !
Revenir en haut
alchimiste
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 27 Juil 2015
Messages: 46

MessagePosté le: Mer 6 Jan 2016 - 22:46    Sujet du message: Qu'en pensez-vous? Répondre en citant

mon premier antidépresseur a été le déroxat, et là je suis passé de dépressif à maniaque.... levée des inhibitions, je faisais n'importe quoi. peut etre ce médicament cause ce genre d'effets chez certains.
quand à la remise en question, c'est normal que le psychiatre te pose des questions.. pour poser son diagnostic. Alors c'est pas évident quand par exemple tu vois un nouveau psychiatre qui doute de ta bipolarité, de ta dépression, tant que tu n'as pas expliqué toute ta vie... et même avec les meilleurs des médicaments, tu auras toujours des changements d'humeur je pense c'est normal. ils seront juste moins impressionnant. Mais c'est une maladie qui doit être vraiment très bien surveillé car quand on va mieux on ne veut plus vraiment des médicaments.
Courage^^
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 22:13    Sujet du message: Qu'en pensez-vous?

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Le forum des bipotes Index du Forum ->
Questions / Réponses
-> Traitements du trouble bipolaire.
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Wikipedia | Psychomedia | Troubles-bipolaires.com | camh.ca - Le trouble bipolaire : Guide d'information | Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group Traduction par : phpBB-fr.com