Forum d'information, de psychoéducation et d'entraide pour les personnes avec un trouble bipolaire (maniaco-dépression).
Le forum des bipotes  Index du Forum FAQ Rechercher S’enregistrer Connexion

la difficulté du regard, l'hypertophie de l'alcoolique

 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Le forum des bipotes Index du Forum ->
Questions / Réponses
-> Entraide et soutien...
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
fontaine
Bipote Diamant

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mar 2008
Messages: 2 386

MessagePosté le: Mar 29 Déc 2015 - 08:38    Sujet du message: la difficulté du regard, l'hypertophie de l'alcoolique Répondre en citant

Toi, toi, si t'étais l' Bon Dieu
Tu f'rais valser les vieux
Aux étoiles...
J.Brel

bonjour
aujourd'hui je mets ce petit mot car j'ai peur de moi pour ces prochains jours.
mon beau père a 83 ans et marque des signes de faiblesse
il a était hospitalisé samedi en urgence, rendu le soir à sa maison, les résultats étant bon
il n'empêche, il est très fragile, sa mémoire est très défaillante.
une infirmière passe tout les jours faire son pilulier et l'examine .(il est veuf depuis moins de 2 ans)
bry ,ou j'habite(94) Stains, ou il habite (92) c'est une heure en voiture, deux en transport en commun. hors nous ne conduisons pas.
nous avons fait le réveillon de noël ensemble, les images de sa faiblesse ,les images de vieillesse me hantent, en plus je les associe à mon ressentie lors de la père de mon grand père paternel. l'impossibilité d'agir, l'inexorable, de se contenter de petites victoires.
j'ai au premier sens du terme mal pour lui et je suis très anxieuse d'un appel en catastrophe comme samedi dernier
je joue toujours au chat et à la souris avec ma dépendance alcoolique (j'ignore qui est le chat et qui est la souris)
mais là c'est une pression supplémentaire qui s'ajoute sur mes tendances anxieuses.
je sais sur quel médicament sauter
je sais sur quel téléphone bondir
il n'empêche

or l'alcool déclenche chez moi un phénomène très courant chez les alcooliques : l'autodestruction
je ne veux plus ....voir les amis, peindre, écrire, je scie ma branche consciencieusement.
je vais donc alléger ma présence sur le forum car je suis aussi abrupte dans mes propos
bon, je ne bois pas du matin au soir
je surveille le niveau de ma bouteille
je vais redoser le baclofene, mais j'ai fait plusieurs malaises, je suis devenue méfiante sur un haut dosage.
j'ai tout un arsenal de tactique
aller marcher, respirer, focaliser mon attention
n'empêche, là, c'est difficile
au pire j'irais en clinique
et pourtant je croyais en avoir fini avec ce cycle d'hospitalisation

et bien sur je me sens parfois inutile à coté de mon mari, qui se retrouve avec deux malades pour le prix d'un.
enfin, il sait que c'est de l'amour
les quelques phrases mis en avant de mon message ,tirée d'une chanson de J Brel,m'obsède.

voila, je voulais donner ces nouvelles sur ces petites épines qui poussent en moi...
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 29 Déc 2015 - 08:38    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
mepine
Bipote Diamant

Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2012
Messages: 3 840

MessagePosté le: Mar 29 Déc 2015 - 11:26    Sujet du message: la difficulté du regard, l'hypertophie de l'alcoolique Répondre en citant

Salut,


Assister au déclin d'une personne est terrifiant. Je viens de voir ma grand-mère, toute courbée, souffrante. On se sent impuissant, et ça nous renvoie à notre propre destin d'être mortel. 


L'anxiété, c'est de prévoir les problèmes avant même qu'ils arrivent. Le but est d'en détourner sa pensée, et s'il doit vraiment y en avoir, on peut les gérer. Avant, on ne fait qu'imaginer le pire.


Si tu sens que tu n'arrives plus à gérer ta consommation d'alcool seule, il serait sans doute bon d'aller en clinique. Ton mari te préfère sûrement en sécurité là-bas.


A bientôt, prends soin de toi,

▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬▬▬▬▬▬▬
 
Mépine

«Que la force me soit donnée de supporter ce qui ne peut être changé et le courage de changer ce qui peut l'être mais aussi la sagesse de distinguer l'un de l'autre.» Marc Aurèle
Revenir en haut
laelie
Bipote Diamant

Hors ligne

Inscrit le: 01 Sep 2013
Messages: 1 909

MessagePosté le: Mar 29 Déc 2015 - 13:27    Sujet du message: la difficulté du regard, l'hypertophie de l'alcoolique Répondre en citant

Bonjour,

Comme vous, je trouve cela terrifiant de se confronter à la vieillesse, avec l'angoisse de la perte en toile de fond...
Je rends régulièrement visite à ma grand-mère en maison de retraite, elle a 95 ans et souffre également de bipolarité. Elle était équilibrée avec le lithium mais les médecins l'ont arrêté à cause d'une insuffisance rénale. Et depuis qu'elle est entrée en maison de retraite il n'y a plus de psy donc pas de traitement... Je la vois donc souvent en période de dépression (les phases d'hypomanie sont plus faciles à vivre, à son âge elle ne prend plus de risques inconsidérés...).
C'est très dur de voir quelqu'un décliner comme cela, surtout quand la dépression s'en mêle...
Il faut essayer de les aider avec des petites attentions, malheureusement on ne peut pas faire plus...

Pour ta consommation d'alcool je suis d'accord avec Mepine, un séjour en clinique serait sans doute plus prudent.

Courage !

▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬▬▬▬▬▬▬
 
Les gens heureux ne sont pas ceux qui ont été les plus épargnés par la vie. Ce sont ceux qui ont su en tirer une force vive pour rebondir.
Revenir en haut
fontaine
Bipote Diamant

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mar 2008
Messages: 2 386

MessagePosté le: Mer 30 Déc 2015 - 08:25    Sujet du message: la difficulté du regard, l'hypertophie de l'alcoolique Répondre en citant

bonjour
merci mepine et laelie de vos réponses
je pense également passée par la case clinique, je me sens comme une multirécidiviste
je vais me hâter lentement, attendre les fêtes de janvier et sans doute les vacances de février
puis j'irais causer au fond de ma carafe d'eau
je vais mettre tout cela en place, en attendant, je serre les dents.
les périodes de sevrage étant de toute façon très dur, au final je dois toujours surveiller la mauvais bête qui est en moi.
bisous à tous !
Revenir en haut
girl anachronism
Bipote Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2011
Messages: 1 126

MessagePosté le: Mer 30 Déc 2015 - 09:03    Sujet du message: la difficulté du regard, l'hypertophie de l'alcoolique Répondre en citant

Bonjour Fontaine,

Je te trouve très sage, plus sage que tu ne le penses, et plus forte aussi, car tu as une excellente connaissance de toi-même.
Tu connais tes limites et tes réactions, comme on dit "un homme averti en vaut deux". Malgré tout, la période que tu vis est difficile et met à l'épreuve toutes tes capacités à faire face. Tu as toute ma compassion et mon soutien.
Prends le temps de te soigner, de te ménager, il n'y a pas de culpabilité à avoir.

Grosses bises
Revenir en haut
TheValuk
Bipote Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 24 Juil 2009
Messages: 1 361

MessagePosté le: Jeu 31 Déc 2015 - 15:02    Sujet du message: la difficulté du regard, l'hypertophie de l'alcoolique Répondre en citant

Bonjour fontaine,

Je ne sais pas quoi dire de plus mais je tenais à t'adresser mon soutien...

Prends soin de toi.
Revenir en haut
fontaine
Bipote Diamant

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mar 2008
Messages: 2 386

MessagePosté le: Jeu 31 Déc 2015 - 16:33    Sujet du message: la difficulté du regard, l'hypertophie de l'alcoolique Répondre en citant

merci girl et valuk
merci
je vais mieux, quelques soucis de vie courante mis à part (je raconterais plus tard)
j'attaque sereinement cette soirée du 31...
bises!
Revenir en haut
fontaine
Bipote Diamant

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mar 2008
Messages: 2 386

MessagePosté le: Lun 18 Jan 2016 - 15:45    Sujet du message: la difficulté du regard, l'hypertophie de l'alcoolique Répondre en citant

bonjour
ce matin je suis allée voir mon psychiatre
il y a une semaine je lui avait fait un mail pour lui parler de mes difficultés avec une reprise alcoolique, la volonté d'un ex-sevrage, mon dernier séjour remonte il y a un an pile poile.
ce matin grimace, elle est très instit, quand j'ai vu la grimace, j'ai su qu'il y avait un hic!
est avec la peinture, l'écriture vous faites quoi?....je dois bourrer mes journées
je fais sauter la banque coté médoc: avec mon xeroquel du theralithe...bourrer et bourre le baclofene
j'ai du insister pour une lettre pour la clinique
au fond, selon son point de vu, a quoi ça sert puisque ça sert à rien....
j'ai un problème d'hyper sensibilité
mon mari n'est pas fan aussi
c'est le terrible en matière d'alcool
l'aveuglement
je veux éviter le grand plongeon, celui qui consiste en une consommation continue
malheureusement, pour le moment, je continue a ressembler à quelque chose
la raison, la fierté me disent de me battre
la personne seule que je suis à tendance à baisser les bras
reste à écrire, comment on fabrique des épaves dans la rue, comment la médecine soigne de moins en moins
la révolte
là, je la voie sur ses notes qu'elle ne met plus en perspective
grosse fatigue...
Revenir en haut
laelie
Bipote Diamant

Hors ligne

Inscrit le: 01 Sep 2013
Messages: 1 909

MessagePosté le: Mar 19 Jan 2016 - 18:51    Sujet du message: la difficulté du regard, l'hypertophie de l'alcoolique Répondre en citant

Bonsoir,

C'est terrible ces addictions, se sentir esclave... Je n'ai jamais eu de problème d'alcool, mais j'ai eu une période de dépendance aux médicaments, on se sent tellement vulnérable...

As-tu pris la décision de rentrer en clinique ? Ta psy te propose quelles solutions ? Uniquement médicamenteuses ?
Peut-être pourrais-tu envisager une autre prise en charge en psychothérapie, avec un spécialiste des addictions ? Ou tenter l'hypnose ?

Je te souhaite bon courage, prends soin de toi !

▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬▬▬▬▬▬▬
 
Les gens heureux ne sont pas ceux qui ont été les plus épargnés par la vie. Ce sont ceux qui ont su en tirer une force vive pour rebondir.
Revenir en haut
mepine
Bipote Diamant

Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2012
Messages: 3 840

MessagePosté le: Mar 19 Jan 2016 - 19:03    Sujet du message: la difficulté du regard, l'hypertophie de l'alcoolique Répondre en citant

Salut fontaine,


C'est assez décourageant cette absence de réaction de ta psychiatre. Mais il ne faut pas s'y arrêter. Sois déterminée à faire ce qui est le mieux pour toi, et si tu penses que la clinique peut te faire avancer, vas-y! Les psys ne voient nos souffrances que de l'extérieur au final, c'est à nous-mêmes de savoir ce qui est bon pour nous.


L'important c'est que toi tu veuilles te battre. Tu as la force de connaître et de reconnaître le problème. Et aussi celle de vouloir le combattre. 


J'ai pensé à l'hypnose pour arrêter la clope. J'imagine qu'il faut tout tenter!

▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬▬▬▬▬▬▬
 
Mépine

«Que la force me soit donnée de supporter ce qui ne peut être changé et le courage de changer ce qui peut l'être mais aussi la sagesse de distinguer l'un de l'autre.» Marc Aurèle
Revenir en haut
fontaine
Bipote Diamant

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mar 2008
Messages: 2 386

MessagePosté le: Jeu 21 Jan 2016 - 08:03    Sujet du message: la difficulté du regard, l'hypertophie de l'alcoolique Répondre en citant

bonjour mepine et laelie
bonjour tous les bipotes
j'essaye de faire le gros dos, mais cela me déstabilise
je suis d'accord avec toi mepine, les psychiatres n'ont pas notre ressenti au jour le jour
ma psy a analysé mon problème comme un problème d'hyper sensibilité avec l'alcool en refuge
donc elle veut soigner l'hyper sensibilité et ça j'y crois pas trop, m'étouffer sous une tonne de medoc je trouve cela plutôt dangereux
et puis il y a le problème de l'alcool, en soi.
j'ai été suivi par l'élan retrouvé (spécialisé dans la prise en charge de l'alcoolisme) et puis un centre d'alcoologie à nation, j'ai fait une thérapie de groupe sur la gestion de l'émotion et l'alcool
chacun s'occupe de sa chapelle
pour l'alcoologue on est alcoolique
pour le psychiatre boderline
chacun applique ses livres sans forcement être ouvert à l'écoute.
par rapport à tout ça, je suis en stand by
j'ai décidé de ne rien décidé, j'encaisse mes excès.
je partirais en vacance en février avec mon mari
j'aviserai après
bonne journée !
Revenir en haut
fontaine
Bipote Diamant

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mar 2008
Messages: 2 386

MessagePosté le: Lun 25 Jan 2016 - 07:57    Sujet du message: la difficulté du regard, l'hypertophie de l'alcoolique Répondre en citant

bonjour, je donne quelques nouvelles
je connais mes moments de fragilité alcoolique, les moments où je vais être difficulté
notamment tout les matin vers 10h, alors je sors , je me promène.
cela ramène le verre à midi
puis le soir
je ne sais pas m'empêcher de consommer mais je sais de nouveau arrêter
j'ai un peu l'impression de passer mon temps à gérer mon addiction et mes problèmes nerveux de façon plus générale
parfois je dois me remettre des balades si je vais là ou il y a trop de monde
la clinique, c'est une façon de déposer les armes, remettre aux autres le soucis de l'auto surveillance
même si après, le prolongement d'un sevrage se conclue par de nouvelles tensions du corps et de l'esprit.
je réfléchie
j'ai donc des moments tranquilles dans la journée, je suis allée voir star war en 3D avec mon mari, que la force soit avec moi !
bonne journée !
Revenir en haut
vivi28
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 06 Jan 2016
Messages: 42

MessagePosté le: Lun 25 Jan 2016 - 12:03    Sujet du message: la difficulté du regard, l'hypertophie de l'alcoolique Répondre en citant

bon courage fontaine!

▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬▬▬▬▬▬▬
 
vivi
Revenir en haut
fontaine
Bipote Diamant

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mar 2008
Messages: 2 386

MessagePosté le: Mar 26 Jan 2016 - 07:47    Sujet du message: la difficulté du regard, l'hypertophie de l'alcoolique Répondre en citant

merci beaucoup vivi
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 15:29    Sujet du message: la difficulté du regard, l'hypertophie de l'alcoolique

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Le forum des bipotes Index du Forum ->
Questions / Réponses
-> Entraide et soutien...
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Wikipedia | Psychomedia | Troubles-bipolaires.com | camh.ca - Le trouble bipolaire : Guide d'information | Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group Traduction par : phpBB-fr.com