Forum d'information, de psychoéducation et d'entraide pour les personnes avec un trouble bipolaire (maniaco-dépression).
Le forum des bipotes  Index du Forum FAQ Rechercher S’enregistrer Connexion

Le silence

 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Le forum des bipotes Index du Forum ->
Questions / Réponses
-> Aide aux proches.
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Anonyme
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 08 Fév 2016
Messages: 6

MessagePosté le: Mar 9 Fév 2016 - 20:46    Sujet du message: Le silence Répondre en citant

Bonsoir a tous.

Comme je l'ai rapidement expliqué dans ma présentation je me pose une question bete et n'ayant pas trouver de réponse sur internet ni auprès d'un psychiatre, je viens sur ce forum. Je voudrais savoir si au cours de phases dépressives il vous est arrivé de ne plus donné aucun signe de vie pendant des semaines ou des mois a la personne que vous aimiez ? Ma moitié est actuellement en phase dépressive et cela fait plus d'un mois que je n'ai aucune nouvelle de lui. Est ce un comportement qui fait parfois partie de la phase dépressive ?

Merci a ceux qui pourront m'aider a mieux comprendre.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 9 Fév 2016 - 20:46    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
girl anachronism
Bipote Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2011
Messages: 1 126

MessagePosté le: Mar 9 Fév 2016 - 21:16    Sujet du message: Le silence Répondre en citant

Bonsoir Anonyme,

Lors de mes épisodes dépressifs sévères, je me suis à chaque fois renfermée dans ma bulle. Ma famille pouvait me parler, je n'écoutais plus, j'étais loin, ailleurs, enfermée dans ma souffrance.
La dépression isole, c'est certain. Mais comme j'étais obligée de vivre avec ma famille vu que je vivais sous le même toit, ils savaient que j'étais là.

J'ai une connaissance qui au cours d'un épisode dépressif sévère, ne répondait plus au téléphone, ni aux sms, ni aux mails de sa famille et de ses ami(e)s. Cette personne se laissait dépérir jusqu'à ce qu'elle finisse par se rendre aux urgences et se fasse hospitaliser.

Donc pour répondre à ta question: oui, l'isolement et le silence sont des signes de dépression sévère. L'amour ne suffit hélas pas à maintenir une personne hors de l'eau. Quand on est au fond du trou, plus rien ne compte, même pas ceux qu'on aime et qui nous aime.

Si ton compagnon est à ce point renfermé sur lui-même, c'est qu'il doit être très, très mal. Une hospitalisation est à envisager.
Connais-tu le nom de son médecin traitant ou de son psy s'il en a un ? Tu pourrais les alerter et leur demander de l'aide.
Revenir en haut
emma16
Bipote Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 17 Jan 2012
Messages: 517

MessagePosté le: Mer 10 Fév 2016 - 21:00    Sujet du message: Le silence Répondre en citant

Bonsoir anonyme
personnellement quand je suis en dépression, même larvée mais chronique avec une grande lassitude, je me renferme, je garde le silence et je garde aussi mes distance. Par honte, par fatigue, par incapacité à répondre aux sollicitations extérieures. Quand je suis en dépression plus rien ne peut détourner mon attention de ma souffrance, c'est égocentrique mais cela fait parti du packege.
Mais l'attention des proches peut faire tenir la tête hors de l'eau. C'est compliqué, parfois on va tellement mal que l'on n'a même plus envie du moindre signe de vie, on se sent indigne de cette relation, on en a assez de tout, m^me pas forcément d'explication.
Comme le dit girl anachronism, si l'isolement est trop inquiétant peut être qu'une mise en sécurité à l’hôpital pourrait permettre à ton ami de reprendre part à la vie.
Bon courage.
Emma

▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬▬▬▬▬▬▬
 
Emma,
quel est l'essentiel finalement ?
Revenir en haut
brunelles
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 06 Nov 2008
Messages: 277

MessagePosté le: Jeu 11 Fév 2016 - 18:48    Sujet du message: Le silence Répondre en citant

Bonsoir Anonyme,

Emma16 décrit très bien cette honte qui nous envahit dans les périodes de dépression;
on est indigne de l'amour de l'autre, on a honte d'être en vie en voulant tellement ne plus l'être,
on se sent nul et inintéressant, on sait qu'on blesse l'autre et on s'en veut... tout en ne pouvant être autrement
Perso je me coupe de tous, sauf que je vis avec mari et enfant, mais les autres ne m'entendent plus.

Il faudrait savoir si ton ami s'est retiré de toute vie sociale, auquel cas ça semble sérieux.
Si c'est plutôt dirigé contre toi, ça serait bien pour vous 2 de s'expliquer, la parole fait moins souffrir que le silence.

J'espère que ça va s'arranger, il faut essayer d'entrer en contact.

brunelles

▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬▬▬▬▬▬▬
 
"la mer n'existe pas..."
Revenir en haut
Anonyme
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 08 Fév 2016
Messages: 6

MessagePosté le: Dim 14 Fév 2016 - 03:06    Sujet du message: Le silence Répondre en citant

Bonsoir, merci pour vos messages, ça m'aide.

Apparemment il s'isole surtout de moi mais garde contact avec les autres et la plupart ne savent pas de quoi il souffre. Je ne comprends pas cette attitude et ça me fait du mal parce que ça me donne l'impression de ne plus existé a ses yeux alors qu'avec les autres il est a peu près normal. Depuis quelques jours je vais mal, habituellement j'arrive a m'accroché meme si parfois j'ai des petits moments ou ça ne va pas fort j'arrive a remonté rapidement mais là je n'y arrive pas parce que je ne comprends pas son silence juste avec moi. Je le sens si loin de moi quand on se parle, comme s'il ne se sentait pas concerné par nous et pourtant il me dit qu'il m'aime et a aucun moment il ne parle de rompre il veut continuer mais cette espèce d'indifférence qu'il a me fait vraiment mal, je ne ressens plus son amour aussi fort. C'est une enveloppe presque vide même s'il reste agréable. Il n'est pas traiter et refuse de l'être on en a déjà parler plusieurs fois mais il ne veut rien entendre alors je ne l'embête plus avec ça sinon il se fâche et il a des colères terribles.

Ce rejet me perturbe vraiment, je ne comprends pas la raison. Est ce un comportement connu dans ces phases ? Il se protège de moi ? Il me protège de lui ? Il a peur de quelque chose ? D'habitude je gère bien les moments durs mais cette fois je ne comprends pas du tout, aidez moi s'il vous plait. Si vous saviez comme je l'aime et je me sens déjà impuissante pour l'aider mais là c'est pire je me sens inexistante pour lui.

C'est la maladie qui peut provoqué ce genre d'attitude ? Est ce qu'il se montre tout simplement tel qu'il est réellement avec moi sans avoir peur d'etre juger et il le cache aux autres ?
Revenir en haut
Anonyme
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 08 Fév 2016
Messages: 6

MessagePosté le: Dim 14 Fév 2016 - 03:23    Sujet du message: Le silence Répondre en citant

Fausse manip je n'avais pas fini le message.

Je voulais finir en vous remerciant pour votre aide.
Revenir en haut
girl anachronism
Bipote Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2011
Messages: 1 126

MessagePosté le: Dim 14 Fév 2016 - 09:42    Sujet du message: Le silence Répondre en citant

Bonjour Anonyme,

Peut-être qu'il ne s'isole pas de ceux qui ne connaissent pas sa maladie pour mieux la leur cacher. Il sait que s'il s'isole trop de ces personnes, elles vont se poser des questions, vont vouloir se mêler de ses affaires. Donc pour être tranquille, il se force à maintenir un semblant de relation sociale.
Par contre, toi, tu connais sa maladie, il n'a pas besoin de faire semblant avec toi.

Avec ma famille proche, je suis plus taciturne en phase dépressive qu'avec les autres. Ce n'est pas une duplicité voulue mais une duplicité contrainte.
On se méfie du regard des autres sur la bipolarité, en particulier au début de la maladie quand on a tellement de la mal à la gérer. J'apprends à être la même avec tout le monde, mais il arrive encore que je fasse semblant dans certaines situations. C'est un mécanisme de défense et de protection par rapport à un monde extérieur.

Si ton ami a le même comportement que celui que j'ai, il ne faut pas t'inquiéter de le voir à peu près normal avec les autres" et différent avec toi, ça ne veut pas dire qu'il te rejette. Il semble en grande souffrance, son comportement est authentique avec toi.
Ce serait bien que tu puisses avoir une discussion avec lui et que tu puisses lui dire que tu as remarqué que son comportement était différent avec toi et avec les autres, et essayer de savoir s'il se force et fait semblant avec les autres pour éviter d'avoir à justifier de son état.

Le fait qu'il refuse toute prise en charge est très ennuyeux car la maladie ne s'arrange pas avec le temps. S'il entre dans des colères terribles, ça ne sert à rien de mettre le sujet sur le tapis, tu as tout à fait raison. Par contre, plus tard, quand il sera sorti de sa dépression, dans un moment propice, tu peux l'amener à réfléchir sur son état, lui demander comment il le vit, ce qu'il souhaiterait,... Le jour où il en aura assez des montagnes russes, peut-être qu'il cherchera de l'aide.

Essaye de te ménager et de penser aussi à toi.
Bonne journée
Revenir en haut
Pichu
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 28 Jan 2016
Messages: 65

MessagePosté le: Dim 14 Fév 2016 - 10:45    Sujet du message: Le silence Répondre en citant

Courage à toi ! C'est très dur et je comprends ta souffrance. j'ai envie de te dire qu'il faut garder espoir en se détachant un peu , en se disant que parfois le temps fait bien les choses.
Revenir en haut
Anonyme
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 08 Fév 2016
Messages: 6

MessagePosté le: Dim 14 Fév 2016 - 11:45    Sujet du message: Le silence Répondre en citant

Bonjour Girl anachronism,

Les premiers temps il m'a cacher sa maladie aussi jusqu'au jour ou il me l'a avouer en me disant qu'avec moi il pouvait etre vrai. Je crois que son comportement est du au fait qu'il soit authentique avec moi mais je sent aussi de la peur chez lui par rapport a notre histoire, je sais qu'il a peur de souffrir parce que notre couple est important pour lui. Il m'a dit que ça faisait longtemps qu'il ne c'était pas investi dans une histoire comme ça et je crois qu'en pleine phase dépressive certaines de ses peurs ressortent et il me fuit pour ne pas s'y confronté. Je crois que ses deux éléments ( authentique + peurs ) sont la raison principale de son comportement.

Je ne lui parle pas du traitement quand il est dans un mauvais moment parce que je sais qu'il n'est pas en état pour ça et j'ai déja vu ce que ça donnait si j'insistait. Les fois ou on a pu en parlé il m'a toujours dit qu'il n'en voulait pas alors je n'insiste plus et il prendra la décision lui meme quand il sera pret.
Revenir en haut
Anonyme
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 08 Fév 2016
Messages: 6

MessagePosté le: Dim 14 Fév 2016 - 11:54    Sujet du message: Le silence Répondre en citant

Pichu a écrit:
Courage à toi ! C'est très dur et je comprends ta souffrance. j'ai envie de te dire qu'il faut garder espoir en se détachant un peu , en se disant que parfois le temps fait bien les choses.


Merci
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 15:26    Sujet du message: Le silence

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Le forum des bipotes Index du Forum ->
Questions / Réponses
-> Aide aux proches.
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Wikipedia | Psychomedia | Troubles-bipolaires.com | camh.ca - Le trouble bipolaire : Guide d'information | Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group Traduction par : phpBB-fr.com