Forum d'information, de psychoéducation et d'entraide pour les personnes avec un trouble bipolaire (maniaco-dépression).
Le forum des bipotes  Index du Forum FAQ Rechercher S’enregistrer Connexion

Demande d'aide

 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Le forum des bipotes Index du Forum ->
Questions / Réponses
-> Aide aux proches.
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
nutsou
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 12 Fév 2016
Messages: 5

MessagePosté le: Lun 15 Fév 2016 - 09:30    Sujet du message: Demande d'aide Répondre en citant

Bonjour à tous et merci pour votre accueil.
Je vais essayer de vous décrire mon histoire....afin que vous puissiez peut être m'aider à y voir un peu plus clair....ou en tout cas me donner votre avis ou votre ressenti.
Depuis 3 ans, je vis une très belle histoire d'amour avec un homme. Nous ne vivons pas ensemble par choix mutuel, nous avons chacun des enfants et n'avons jamais privilégié une vie de famille recomposée mais plutôt une histoire d'amour entre nous, même s'il nous arrive de faire des activités tous ensemble certains WE ou partir en vacances de temps en temps.....ma fille est en garde alternée une semaine sur deux avec moi et lui prend ses enfants 1 we sur deux et tous les mardis soirs. La semaine ou je n'ai pas ma fille nous passons tout notre temps ensemble alternant entre chez moi et chez lui.
9 mois après notre rencontre, j'ai observé très vite chez lui des attitudes étranges....une jalousie parfois excessive. des changements d'humeur sans raison particulière, et une incapacité réelle à pouvoir verbaliser quoi que ce soit si ce n'est " je sais pas". Du jour au lendemain il a décidé de disparaître de ma vie sans pouvoir expliquer les raisons de ce départ, si ce n'est dire qu'il m'aimait, que je n'étais pas responsable mais qu'il n'y arrivait pas....3 jours avant il criait qu'il m'aimait, donc ce fut extrêmement violent pour moi et surtout irréel....à 45 ans on ne disparaît pas comme ça sans au moins discuter avec l'autre pour "clôturer" l'histoire de manière respectueuse! J'ai mis tout ca sur la peur qu'il avait à s'investir dans la relation....et la colère passée, je lui ai proposé qu'on se voit pour discuter et se quitter en bon terme....ce qu'il a accepté spontanément...il est venu chez moi, il n'a pu m'en dire plus, j'étais face à un homme en très grande souffrance, perdu, ne sachant pas ce qui se passait chez lui, mettant en avant que sa raison l'emportait sur son coeur....cela m'a vraiment attristede le voir autant souffrir et surtout je ne comprenais pourquoi il s'infligerait autant de douleur alors que face à moi l'amour qu'il a pour moi transpirait tellement....bref, j'ai respecté son choix, n'ayant pas vraiment le choix et je l'ai laissé partir sans essayer de le retenir même si pour moi c'était un véritable déchirement....mais je restais convaincu que notre histoire n'était pas terminée...
3 mois après, il m'a recontacte, me disant qu'il n'y avait pas eu un seul jour où il n'avait pas pensé à moi, qu'il regardait nos photos etc....à mon grand bonheur notre histoire est repartie.....!!!
L'hiver dernier...,à peu près à la même période...de nouveau j'observe des comportements "inquiétants"....il s'enferme, ne parle plus ou très peu...est pris d'une fatigue extrême...se terre à la maison à regarder la TV sans aucun dynamisme pour autre chose.....stress pour un rien....humeur changeante....bref....j'ai mis ça sur le fait qu'il passait un examen à cette époque et que cela gênerait un gros stress chez lui....je n'ai pas pose de question, j'ai essayé d'être présente tout en étant discrète...et nous avons réussi à passer la tempête tant bien que mal....
Nous voici cet hiver....il a de nouveau disparu de ma vie depuis un mois....bis répétita de la première année, les mêmes paroles....depuis le mois de décembre j'observais des modifications de comportement, un enfermement progressif sur lui-même....des troubles du sommeil, un excès alimentaire sans plaisir apparent....et une froideur incompréhensible....un désintérêt de la sexualité.....j'ai dans un premier temps pense que j'étais responsable de tout ca....donc je lui ai demandé ce qui se passait...ce que j'avais fait, que peut être il était lasse de notre histoire...qu'il avait peut être rencontre quelqu'un d'autre.....il répond NON à tout...il m'aime...mais il ne sait pas ce qui se passe chez lui. Sa souffrance est perceptible (nous sommes très fusionnels) même son visage est différent....à cet époque j'ai été témoin d'une violente agression sur mon lieu de travail et j'ai été pris en charge par psy pour traiter le choc post traumatique dont j'étais victime....je me suis dit que cela l'a peut être perturbé...même si j'ai trouvé qu'il n'a effectivement pas du tout mesure ce qui m'était arrivé.....ne prenant pas vraiment "soin" de moi...
Depuis qu'il a coupé les ponts, j'ai pu discuté de tout ca, mes observations, mes ressentis au psychiatre qui me suit actuellement... il me parle bipolarité.... ce que je pense que j'ai toujours su depuis la première rupture au fond de moi....mais je ne voyais pas de haut je me disais que je devais me tromper....
J'ai réussi à maintenir un lien téléphonique jusqu'en fin de semaine dernière où il m'a dit qu'il ne reviendrait peut être pas...qu'il ne savait pas si c'était bien que je pense à lui etc etc.....je lui ai répondu que je respectais son choix....et j'ai essayé de lui expliquer qu'il avait besoin d'aide, que peut être ce serait bien qu'il consulte car ce qui se passe chez lui il ne peut ni le comprendre ni le contrôler seul....il a été attentif à ce que je lui disais ...je pense qu'il pleurait...il m'a dit qu'il ne s'était jamais posé ce genre d'analyse car d'habitude il quittait les femmes et comme il n'y avait pas de manque il passait à autre chose sans se poser de question...il me dit qu'il a toujours été comme ça , toute sa vie selon lui...etc j'ai essayé d'être bienveillante et en même temps le faire réfléchir à tout ca...car je sais su il a confiance en moi....
Voilà depuis plus de nouvelle, je ne l'appelle plus....et le laisse tranquille car je n'ai pas vraiment le choix....et je dois surtout m'occuper de moi pour l'instant car tout ceci est violent comme vous pouvez l'imaginer....
Que puis je faire de plus?
Merci de vos conseils....
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 15 Fév 2016 - 09:30    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
fontaine
Bipote Diamant

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mar 2008
Messages: 2 386

MessagePosté le: Lun 15 Fév 2016 - 17:04    Sujet du message: Demande d'aide Répondre en citant

bonjour nutsou
a mon avis tu as déjà beaucoup donné dans cette histoire
un homme ne peut passer son temps à partir/revenir
il souffre peut être, mais il fait souffrir aussi et je pense profondément que relation amoureuse ne peut pas, de doit pas être masochiste.
j'ai le sentiment que tu l'as beaucoup écouter, mais il faut être disponible pour d'autres histoires
si cette personne a des problèmes de santé, c'est à elle de consulter, de faire un travail sur elle même. c'est que nous traversons des périodes dépressives ( c'est mon cas en ce moment) mais j'ai un mari et j'essaie de le ménager
soignés tes blessures me semble pour le moment le plus important
Revenir en haut
nutsou
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 12 Fév 2016
Messages: 5

MessagePosté le: Mar 16 Fév 2016 - 11:31    Sujet du message: Demande d'aide Répondre en citant

Bonjour Fontaine,
Je vous remercie pour votre réponse. Je pense effectivement qu'une relation amoureuse ne peut se passer ainsi....je suis assez lucide sur la situation et j'essaie de me protéger et surtout de protéger ma petite fille, je ne veux pas qu'elle puisse penser que les relations amoureuses peuvent en être ainsi....faites d'allers et retours....et de départs brusques, de disparitions soudaines...sans même prendre le temps de dire au revoir! C'est donc pour cela que je ne cherche pas à prendre des nouvelles....car la froideur qu'il dégage lorsqu'il est dans cet état ne ressemble pas à l'homme qu'elle côtoie lorsqu'il va bien, et effectivement j'essaie de prendre le recul nécessaire et prendre soin de moi....car tout ceci est difficile à vivre...même si je dirais que je suis moins perturbée par ce qui se passe....car aujourd'hui je comprends mieux ce qui se passe! Avec l'aide du psy avec qui je travaille en psychothérapie cela me permet de mettre des mots sur ses maux! Et aussi de me préparer lorsqu'il reviendra...car selon le psy....il va revenir!! Ce que je pense aussi!! Il me semble lui avoir donné les clés de réflexion sur son état...maintenant je ne peux pas faire à sa place et j'ai bien conscience de cela... Même si tout ceci est douloureux, mon Coeur saigne mais ma raison l'emporte cette fois-ci et s'il ne souhaite pas consulter pour se faire bilanter, je devrai mettre un terme à tout cela....
Merci beaucoup de votre écoute.
Revenir en haut
nutsou
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 12 Fév 2016
Messages: 5

MessagePosté le: Dim 23 Oct 2016 - 15:26    Sujet du message: Demande d'aide Répondre en citant

Bonjour à tous et à toutes,
Je reviens de nouveau sur le forum afin d'exprimer mes inquiétudes et essayer d'avoir vos avis éclairés sur la situation. J'avais déjà posté en début d'année lorsque mon ami avait de nouveau disparu pour la deuxième fois sans aucune explication et comme je l'avais prédit il est revenu vers moi début juin....exprimant ne pas pouvoir vivre sans moi....j'ai essayé d'aborder avec lui les difficultes rencontrées...les différentes phases observées...son mal être général...à savoir que je suis moi même aidée par mon psy où je suis une psychothérapie depuis janvier...cela m'aide beaucoup à prendre une certaine distance et surtout à me recentrer sur moi. Depuis quelques semaines, la situation se détériore de nouveau, il est distant ++, froid et dans l'impossibilité ni de me toucher, ni de discuter....je ne parle pas de notre sexualité qui est devenue extrêmement rare voir inexistante depuis un mois....mais malgre tout il continue à venir chez moi et dormir avec moi....sa froideur me glace le sang...je ne le reconnais pas et j'ai bien peur que tous ces signes annoncent de nouveau un départ brutal.
J'ai essayé de lui faire part de tout ceci afin qu'il essaie lui de prendre en compte son etat mais malheureusement je le pense dans le déni...ou son état actuel ne lui permet pas de se rendre compte?? Je ne sais que faire....le secouer? Me faire toute petite et faire comme si de rien n'était? Que me conseillez-vous? SVP aidez moi... Merci à ceux qui voudront bien me lire et me répondre.
Revenir en haut
mepine
Bipote Diamant

Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2012
Messages: 3 840

MessagePosté le: Lun 24 Oct 2016 - 23:46    Sujet du message: Demande d'aide Répondre en citant

Salut nutsou,

Je pense qu'il faut absolument ouvrir le dialogue avec ton ami, lui exposer ta vision de son état et tes craintes, et lui conseiller de se faire aider par un psychiatre rapidement. Peut-être lui-même n'est-il pas conscient de sa situation...

Mais tu ne peux pas continuer à supporter ses disparitions ponctuelles. Il faudra à un moment ou à un autre le mettre au pied du mur, lui dire que l'alternative est qu'il se prenne en charge et se fasse soigner, qu'il souffre de ce trouble ou pas, ou que tu ne le laisseras pas revenir...

▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬▬▬▬▬▬▬
 
Mépine

«Que la force me soit donnée de supporter ce qui ne peut être changé et le courage de changer ce qui peut l'être mais aussi la sagesse de distinguer l'un de l'autre.» Marc Aurèle
Revenir en haut
nutsou
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 12 Fév 2016
Messages: 5

MessagePosté le: Mer 26 Oct 2016 - 20:03    Sujet du message: Demande d'aide Répondre en citant

Bonsoir Mepine, et merci d'avoir pris un peu de votre temps pour me lire et me donner quelques conseils.

J'essaie peu à peu d'aborder le sujet avec lui mais bien qu'il soit attentif à ce que je dis, la période actuelle est extrêmement délicate....il parle peu et se ferme de plus en plus....il ne faudrait pas grand chose pour qu'il disparaisse de nouveau, donc je me contente actuellement d'être présente auprès de lui....et c'est déjà un grand pas car auparavant il stoppait nette notre relation....je le sens tellement triste, tellement en souffrance et je pense qu'il essaie de faire des efforts....il dit qu'il ne doit pas avoir de coeur...et reconnaît que le problème vient de lui...mais lorsque je l'encourage à consulter il évite le sujet...donc je me contente simplement de lui parler de mes observations quant à son etat ...semant peu à peu espérant que cela germera peu à peu....enfin je fais comme je peux comme vous pouvez l'imaginer. Je pense que du temps va être nécessaire vers l'acceptation du fait qu'il est malade...mais je ne désespère pas...pas encore :) j'essaie de me préserver des temps pour me ressourcer et je protège aussi ma fille en évitant qu'ils se voient durant ces périodes la.
Mais je vous rejoins sur le fait que je ne vais pas pouvoir vivre comme ça bien longtemps mais je me dois d'essayer, de laisser une chance à notre relation qui est merveilleuse dans les périodes d'accalmie, c'est un homme tellement respectueux et merveilleux....mais l'hiver risque effectivement d'être rude. ;)
Merci pour votre attention

Nutsou
Revenir en haut
mepine
Bipote Diamant

Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2012
Messages: 3 840

MessagePosté le: Dim 30 Oct 2016 - 19:27    Sujet du message: Demande d'aide Répondre en citant

Salut nutsou,

Je pense vraiment que tu devrais aborder le problème avec lui, en douceur, lui dire que tu crois qu'il a besoin de se faire aider, et lui conseiller de voir un psychiatre. S'il est dans cet état et reste sans soins, sa dépression risque d'empirer et de durer longtemps... Si tu dis qu'il reste alors qu'habituellement il serait parti, c'est peut-être qu'il est plus en confiance et donc à même de t'entendre.

Bon courage!

▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬▬▬▬▬▬▬
 
Mépine

«Que la force me soit donnée de supporter ce qui ne peut être changé et le courage de changer ce qui peut l'être mais aussi la sagesse de distinguer l'un de l'autre.» Marc Aurèle
Revenir en haut
mymyly
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 28 Sep 2016
Messages: 9

MessagePosté le: Ven 4 Nov 2016 - 20:26    Sujet du message: Demande d'aide Répondre en citant

Bonsoir,
Je trouve ton attitude positive, bienveillante , empathique ......... J'aurais aimé moi aussi rencontrer une personne telle que toi, généreuse et compliante.
J'ai lu tous tes messages. Il est difficile de communiquer avec une personne déprimée. Lui "rentrer dedans" n est pas la solution. Cela renvoie encore plus le sentiment d’incurabilité, d'incomprehention, de fatalisme, d apathie. Intervenir de façon véhémente auprès d'une personne déprimée ne fonctionne pas selon moi!!! Sachant que les bipolaires ressentent les émotions de façon plus intenses que les autres, il doit vraiment être dans un triste état. Ce qui ne signifie pas que tu dois le laisser te faire souffrir. Il faut absolument qu'il se soigne, lui expliquer gentiment, lui dire ce que tu ressens. Il a beaucoup de chance d avoir en face de lui une personne compréhensive prête à l'aider , il doit en avoir conscience. Je connais très bien ce systeme de défense, l'évitement, la fuite, je l'ai pratiqué une bonne partie de ma vie et je le regrette tant !!!! Au pied du mur, acculée, je pensais qu'il n'y avait pas d'autre solution et je partais, plaquais, changeais de direction pour éviter le problème sans comprendre pourquoi. J'ai 46 ans, diagnostiquée depuis 5 ans, infirmière. J'ai été dans le dénie pendant des années. Admettre que l'on a un problème, même si on le sait au fond de soi, pour moi c'était comme disparaître, mourir, admettre que je n’étais pas "moi", que ma fragilité, mon originalité c'était la maladie, non lié à ma personnalité et à celle que je pensais être. Cela implique de renoncer à ce que l'on pensais être, admettre une différence, une faille que la société regarde d'un très mauvais œil. J’arrête mon délire !!!! -sourire-, tout cela pour dire que c est vraiment très difficile d'admettre qu'il faut consulter, que l'on a besoin d'aide, que l'on s est peu etre trompé une bonne partie de sa vie. J'aimerais vraiment t'aider, selon moi lui parler souvent, avec douceur de ce que tu ressens, de ce que son comportement engendre est important. Mais il est également capital que tu penses à toi et te protège
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 23:13    Sujet du message: Demande d'aide

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Le forum des bipotes Index du Forum ->
Questions / Réponses
-> Aide aux proches.
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Wikipedia | Psychomedia | Troubles-bipolaires.com | camh.ca - Le trouble bipolaire : Guide d'information | Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group Traduction par : phpBB-fr.com