Forum d'information, de psychoéducation et d'entraide pour les personnes avec un trouble bipolaire (maniaco-dépression).
Le forum des bipotes  Index du Forum FAQ Rechercher S’enregistrer Connexion

Reprendre une psychothérapie

 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Le forum des bipotes Index du Forum ->
Questions / Réponses
-> Traitements du trouble bipolaire.
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
brunelles
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 06 Nov 2008
Messages: 277

MessagePosté le: Jeu 18 Fév 2016 - 15:40    Sujet du message: Reprendre une psychothérapie Répondre en citant

Bonjour à tous,

J'aimerais avoir votre soutien car je n'ai plus de volonté...

Je traverse des moments de dépression très forts, avec des idées noires envahissantes,
la dernière fois j'ai failli sauter le pas, sans même réussir à me raccrocher à ma fille de 10 ans.

Alors quand ça s'est calmé dans ma tête, j'ai pris RDV avec une nouvelle psychologue
(je précise que ça fait un an que je n'ai plus de suivi, je ne sais même plus si je suis bipo car pas d'hypomanie depuis des lustres,
que de la dépression récurrente).
Ce RDV arrive lundi prochain, et je ne sais pas quoi en faire...

Je ne sais pas ce que je veux, je sais que je souffre d'un sentiment d'abandon chronique avec mauvaise estime de moi,
mais je vois aussi que je ne semble pas assez motivée pour changer des choses dans ma vie,
ce qui me boosterait peut être un peu qq tps. Je vois bien qu'à long terme rien ne va s'améliorer franchement,
puisque rien n'est si dramatique dans ma vie.... à part la solitude, la tristesse, l'abandon, l'anxiété sociale.

Je sais aussi que je vais pleurer comme une madeleine car je pleure à la moindre évocation de cette dépression qui m'écrase,
et déjà là je pleure en écrivant ce post.
J'avais d'ailleurs quitté ma thérapeute car chaque semaine je m'écroulais au fond du gouffre et ça devenait trop dur de revivre ce supplice à chaque fois.

Est-ce que ça sert à qqch d'y aller? Comment recommencer une thérapie?

Merci

brunelles

▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬▬▬▬▬▬▬
 
"la mer n'existe pas..."
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 18 Fév 2016 - 15:40    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
girl anachronism
Bipote Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2011
Messages: 1 126

MessagePosté le: Jeu 18 Fév 2016 - 16:25    Sujet du message: Reprendre une psychothérapie Répondre en citant

Bonjour Brunelles,

Et pourquoi ne pas dire à cette nouvelle thérapeute que tu avais arrêté avec la précédente parce que cela générait trop de souffrance ?
Je pense qu'il vaut mieux mettre les pieds dans le plat, parler de toutes tes réticences, ainsi la thérapie pourra commencer sur de bonnes bases.
Ce n'est vraiment pas facile de redémarrer avec quelqu'un que l'on ne connaît pas, mais rappelle-toi que c'est toi qui a le choix de dire ou de ne pas dire.

Généralement, je suis toujours très réservée pendant les deux premiers rendez-vous. Je parle de moi mais je ne me mets pas à nu tant que je n'ai pas cerné la personne. Personne ne t'oblige à accorder ta confiance tout de suite. Tu as le droit de venir juste pour une prise de contact.
Peut-être que tu vas la détester, auquel cas, tu n'auras pas besoin de la voir. Ou au contraire, le courant va tout de suite passer et ce sera le début d'un bout de chemin avec elle.

Ne te mets pas la pression. Vas-y sans y mettre un enjeu trop grand, ça devrait t'aider à prendre du recul.
Et puis si tu pleures, ma foi, il n'y a pas mort d'homme ! ça peut faire du bien de pleurer, même si je te l'accorde, on n'aime pas pleurer devant les autres.
On prend ça à tort pour un signe de faiblesse, alors qu'en fait, il en faut du courage pour se montrer tel que l'on est, sans faire semblant d'aller bien quand on va mal.

Pour terminer, je pense qu'il faudrait que tu sois suivie en parallèle par un médecin, ne serait-ce que ton généraliste car cette femme n'est pas habilitée à prescrire des médicaments ou à décider d'une hospitalisation. Elle pourra te soutenir et t'aider à trouver les ressources en toi pour supporter la dépression mais elle n'est pas qualifiée pour prendre en charge l'aspect médical de la maladie.

Ta souffrance est aussi légitime que celle d'un autre qui aurait plus de malheurs en apparence que toi. Tu as le droit de considérer que tes souffrances sont graves et qu'elles requièrent une attention. Tu en as le droit, de même que tu as le droit de t'estimer bipolaire même si tes hypomanies datent d'il y a longtemps.

Courage !
Revenir en haut
brunelles
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 06 Nov 2008
Messages: 277

MessagePosté le: Jeu 18 Fév 2016 - 19:55    Sujet du message: Reprendre une psychothérapie Répondre en citant

Oui girlanachronism,

il faudrait ne pas se mettre la pression...
Si je ne "lâche" pas un peu le morceau, elle risque de ne pas comprendre ce que je fais là;
si je parle et que je me mets à pleurer, elle va me dire d'aller me faire hospitaliser,
parce que chez moi, pleurer ouvre toutes les portes de la douleur et c'est très difficile de m'arrêter, ou de détourner mon attention,
c'est d'une violence inouie...

Evidemment c'est le serpent qui se mord la queue, car c'est douloureux donc je m'enferme,
et moins je parle et plus c'est dur.

Je sais que je devrais aussi reprendre un ttt, mais j'avoue que je n'y suis pas prête.
Trop de psychiatres sans compassion, ou pire, le dernier était aussi déprimé que moi et ne semblait croire à un quelconque intérêt des médicaments qu'il me prescrivait!
Trop de ttt essayés sans résultat, beaucoup d'effets secondaires, et 20 kg bien accrochés...
Et je ne parle pas du coût des consultations en libéral en région parisienne, ayant "épuisé" le CMP dont je dépends.

Et à nouveau j'ai l'air de tout refuser en bloc, je crois que mes peurs et mes blocages ont pris le dessus sur le peu de raison qu'il me reste.

Merci de ta patience à me répondre,
j'espère qu'à force de te/vous lire, il y aura un déclenchement dans ma tête.

brunelles

▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬▬▬▬▬▬▬
 
"la mer n'existe pas..."
Revenir en haut
girl anachronism
Bipote Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2011
Messages: 1 126

MessagePosté le: Jeu 18 Fév 2016 - 20:09    Sujet du message: Reprendre une psychothérapie Répondre en citant

Je sais que la sismothérapie (électrochocs) fait peur mais c'est une solution qui te permettrait de sortir de la dépression sans les effets secondaires d'un traitement médicamenteux.

Si tu es en région parisienne, il y a la maison de santé de Bellevue qui en fait. J'ai rencontré un psy qui y travaillait là-bas, ils sont vraiment compétents. Je n'ai pas personnellement bénéficié de ce type de traitement mais j'ai pu voir les effets positifs du traitement sur des patientes.
Dans le cas de dépression sévère résistante aux médicaments, c'est la meilleure option. (La maison de santé de Bellevue est un établissement conventionné).
Revenir en haut
fontaine
Bipote Diamant

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mar 2008
Messages: 2 386

MessagePosté le: Ven 19 Fév 2016 - 08:08    Sujet du message: Reprendre une psychothérapie Répondre en citant

bonjour brunelles
bonjour girl anachronism
bonjour tous les bipotes
la force des dépressions, leurs longueurs dans le temps m'impressionnent toujours profondément (je passe de l'intoxication médicamenteuse aux délires joyeux dans des laps très courts)
j'ai connu longtemps une période où devant mon psychothérapeute ,je passais la demi heure à pleurer.
cela fait sans doute partie du chemin. Un bon psy sait analyser cette douleur, au fond, c'est sa raison d'être.
le manque d'amour, notamment dans l'enfance laisse des cicatrices très profondes
il faut faire partager tes doutes à ton thérapeute brunelles, raconter ton parcours dans la vie et donc ton suivi médical.
j'espère que tu trouveras un professionnel qui aura les mots, c'est leurs métiers, leurs difficultés, de trouver les mots.Malheureusement, ils ne sont pas tous à la hauteur...Je te souhaite plein de choses...
bonne journée
Revenir en haut
emma16
Bipote Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 17 Jan 2012
Messages: 517

MessagePosté le: Ven 19 Fév 2016 - 15:34    Sujet du message: Reprendre une psychothérapie Répondre en citant

 Bonjour Brunel,
Je trouve qu'il est très difficile de se retrouver face à soi-même, seule à devoir assumer, ce que l'on a fait de sa vie, ce que l'on a pas fait. Finalement je me sens abattue,  il y a toujours la culpabilité, l'incapacité à agir, plus le poids de la dépression. Peut-être n'est-ce pas le moment quand on va vraiment mal  de commencer un travail sur soi. Je ne sais pas trop. Peut-êtreque girl anachronism a  raison pour les électrochocs. Mieux traiter la dépression avant de s'attaquer à ce qui nous structure et nous permettre de mieux faire face ??? J'ai commencé une  psychothérapie il y a deux mois, je me sens un puissante. Je ne comprends finalement pas trop ce que j'ai à faire pour aller mieux, je me sens complètement nulle.
Désolée pour ce post pas très constructif
Bon courage.
Emma  

▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬▬▬▬▬▬▬
 
Emma,
quel est l'essentiel finalement ?
Revenir en haut
brunelles
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 06 Nov 2008
Messages: 277

MessagePosté le: Ven 19 Fév 2016 - 21:37    Sujet du message: Reprendre une psychothérapie Répondre en citant

Bonsoir,

merci pour vos réponses, ça fait si longtemps que je ne peux plus parler à personne!

Girl, oui j'ai déjà songé à la sismo, j'avoue que ça me fait peur, j'ai vraiment peur que ça "grille" certaines capacités à long terme...
En plus je crois que ça se fait sous anesthésie, et je les supporte très mal, ça me met dans des dépressions terribles à chaque fois
(au bout de 5 opérations avec des réveils atroces, je pense que ce ne sont plus des coincidences).
Merci quand même pour l'adresse, je vais essayer de trouver des infos.

Merci Fontaine de m'encourager à accepter ma souffrance comme "légitime". C'est vrai que je me traine le poids du "tu as tout pour être heureuse"
depuis toujours... Et la culpabilité aussi du "mais que voudriez-vous vraiment?" quand je ne sais pas répondre...
J'espère trouver une personne bienveillante, et en même temps je me demande comment elle pourrait me pousser à régir
en étant gentille? J'ai l'impression que j'agis/réagis tjs par rapport à qqn (pour ou contre qqn) au lieu d'agir pour moi.
D'ailleurs plus personne ne met de pressions, donc je n'agis plus depuis longtemps, je reste engluée sur place...
Ma psy ne devait pas être très forte en "analyse de cette douleur" comme tu le dis, car pleurer devant elle pendant les 2/3 de la séance
ne m'a pas aidé du tout pendant toutes ces années.

Bonsoir Emma, c'est vrai qu'on dit tjs qu'il faut soigner la dépression avant de faire une analyse;
mais comment faire quand cette dépression est devenue chronique?
Je lis souvent dans les articles médicaux qu'il faut bien soigner la 1ère dépression
sinon on a tendance à rechuter, encore et encore, et ça se chronicise. Comme mes parents m'ont laissée tomber, là aussi!
J'avais 20 ans la 1ère fois que j'ai tout lâché, et ils ont fait comme si de rien n'était. Ma mère payait les séances chez le psy,
et ça lui donnait bonne conscience. Et comme j'ai fait un virage maniaque avec l'AD (mon 1er AD, seul ttt prescrit à l'époque),
tout le monde a cru que j'allais mieux!
Bref. Moi aussi je me suis souvent sentie nulle en séance, méprisable. Ca devait quand même être en partie le reflet de mon ressenti
vis à vis de mes parents. Deux mois c'est court pour débloquer les choses, il faut être patiente.

J'ai ce RDV lundi, j'essaierai de vous tenir au courant, mais je ne promets rien de rapide,
car si ça me démolit,...

Merci de vos voix, ça fait du bien de vous entendre.

brunelles

▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬▬▬▬▬▬▬
 
"la mer n'existe pas..."
Revenir en haut
girl anachronism
Bipote Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2011
Messages: 1 126

MessagePosté le: Sam 20 Fév 2016 - 10:12    Sujet du message: Reprendre une psychothérapie Répondre en citant

Bonjour Brunelles,

Donne-nous de tes nouvelles quand tu en as envie. Pour la sismothérapie, l'anesthésie est extrêmement brève. En fait, la séances de sismothérapie est très, très courte. ça n'a rien à voir avec une anesthésie pour une opération. Voilà le site de la clinique:
http://www.clinique-bellevue.com/lng_FR_srub_78-ect-electroconvulsivotherap…

Tes parents t'ont fait consulter un psy pour dépression, c'est déjà formidable ! Les miens n'ont pas réagi à ma dépression à 15 ans, ni à mon anorexie un an plus tard. Je ne leur en veux pas, ou plutôt, je ne leur en veux plus. Dans des situations difficiles, on ne réagit pas forcément de la meilleure façon. Je sais au fond de moi que je n'ai rien fait non plus pour les aider à m'aider.

Ta dépression a été prise en charge, c'est juste que ta dépression bipolaire n'a pas été bien prise en charge. Mais ce n'est qu'a posteriori que tu sais que c'était une dépression bipolaire. N'oublie jamais que ce que tu penses d'une situation passée, tu le penses parce que tu as le bénéfice du temps écoulé.

Bon courage pour lundi, et surtout, quoi qu'il arrive, dis-toi que ce n'est pas grave. Ce n'est pas grave si ça se passe mal, que tu pleures, que ceci ou que cela,... Tout ce que tu entreprends t'amène à trouver la bonne prise en charge.
Je crois que c'est une devise Shadock ça.
Revenir en haut
brunelles
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 06 Nov 2008
Messages: 277

MessagePosté le: Mar 23 Fév 2016 - 10:57    Sujet du message: Reprendre une psychothérapie Répondre en citant

Bonjour,

et merci Girl pour la devise Shadock, je les avais oubliés, ceux-là, alors qu'ils sont si lucides!!!

J'ai été au RDV hier et bien sûr je ne sais pas quoi en penser.
Je n'ai pas aimé le lieu, je ne sais pas quoi penser de la personne. Evidemment c'est trop tôt.
Elle me propose un RDV hebdo, 1h, en parlant d'engagement de part et d'autre.
Je dois prendre des notes et réfléchir, elle me fait des compte-rendus.
70€ / semaine, 280€ / mois.
...

Elle a eu l'air surpris de ma souffrance après les séances.
Je n'ai pas réussi à lui parler du pb de l'argent.

Ca me parait trop difficile...

brunelles

▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬▬▬▬▬▬▬
 
"la mer n'existe pas..."
Revenir en haut
girl anachronism
Bipote Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2011
Messages: 1 126

MessagePosté le: Mar 23 Fév 2016 - 13:39    Sujet du message: Reprendre une psychothérapie Répondre en citant

Bonjour Brunelles,

C'est normal que tu ne saches pas quoi en penser après le 1er rendez-vous. Quand on est des réticences, on essaye de ne pas les écouter pour donner encore une chance à la personne. Et inversement, quand on a un avis positif, on a tendance à trop s'emballer et à ne plus être objectif.
Indépendamment de la question financière, qu'est-ce qui t'a plu chez elle ? Qu'est-ce qui ne t'a pas plu ?
La prochaine fois, fais attention à ces deux aspects: est-ce que tes réticences se confirment ou est-ce que ça s'améliore ?

J'avais été voir une psychologue il y a quelques temps. Après le 1er rendez-vous, j'avais un avis mitigé. J'avais l'impression qu'elle était trop dirigiste, un je-ne-sais-quoi qui ne me plaisait pas trop. J'ai quand même voulu lui donner une 2ème chance. Au 2ème rendez-vous, elle s'est montré réellement dirigiste avec des propos tranchés qui m'ont blessée. Peut-être que certains ont besoin de thérapie "électrochocs" moi, ça ne m'a pas plu. Si elle avait été plus "psychologue", elle aurait compris que si on me bouscule, je me braque.

Généralement, il ne faut pas beaucoup de séances pour sentir si ça va coller ou pas. Ces séances sont faites pour que tu te sentes mieux, pas pour que ça te rende malade.

Pour l'aspect financier, 280€/mois c'est beaucoup. Il faut vraiment que tu lui en parles la prochaine fois en lui disant que tes revenus ne te permettent pas de payer cette somme et que tu souhaiterais une remise. Il ne faut pas avoir honte d'en parler. Quand j'avais 800€ par mois en arrêt maladie, une spécialiste qui pratiquait des dépassements ne me les a pas faits pour moi, une autre m'a fait une remise sur des soins non remboursés par la Sécu. Bien sûr, c'était à titre exceptionnel, mais qui ne demande rien n'a rien.

Si elle tient à cette thérapie avec toi et estime que ce serait dommage que tu abandonnes pour des questions d'argent, elle fera un effort. A vous de trouver un arrangement qui soit acceptable pour vous deux.
Si ça ne marche pas, tu pourras essayer avec quelqu'un d'autre (n'oublie pas de demander les honoraires à la prise de rendez-vous au téléphone, il ne faut pas se gêner, après tout on demande bien des devis avant de faire des travaux !).

Quand est ton prochain rendez-vous ?
Revenir en haut
brunelles
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 06 Nov 2008
Messages: 277

MessagePosté le: Mar 23 Fév 2016 - 19:41    Sujet du message: Reprendre une psychothérapie Répondre en citant

Bonsoir Girl,

mon prochain RDV est lundi prochain.

Parler d'argent est compliqué pour moi, de plus je ne suis pas à plaindre,
mais je fais partie des gens qui n'ont aucune aide sociale, qui paie des impôts sur tout,
et avoir 1 seul enfant ne "rapporte" rien, donc au final, en dehors des courses alimentaires et des factures incompressibles,
il ne me reste rien! (pas de sorties payantes, pas de w/e, pas de resto, à peine 1 semaine de vacances l'été, je ne fais même plus les soldes...)

Je ne sais pas trop ce que j'ai aimé... Je me dis que si je m'arrête là, j'aurai encore fait semblant d'essayer d'aller mieux,
sans vraiment aller jusqu'au bout.
Elle a insisté sur l'engagement du patient, bien sûr elle a senti que je ne suis pas motivée. Par contre elle a l'air de penser que j'attends tout
du thérapeute, alors qu'en fait c'est pire : je n'en attends rien, vu que je suis persuadée qu'on ne peut rien pour moi. (schématiquement)

J'ai eu la désagréable sensation qu'elle m'imposait un autre RDV car elle voyait bien que je n'aurais pas su dire non.
Comme toujours je me suis sentie nulle car comme une petite fille perdue dans un endroit inconnu,
c'est humiliant à chaque fois. Mais bon, c'est mon ressenti, elle n'a pas été "jugeante" je crois.
C'est la 1ère fois que ça dure 1h, c'est pas mal.
Par contre ça me remue tjs autant, je voudrais pouvoir m'enfuir...

brunelles

▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬▬▬▬▬▬▬
 
"la mer n'existe pas..."
Revenir en haut
girl anachronism
Bipote Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2011
Messages: 1 126

MessagePosté le: Mar 23 Fév 2016 - 22:12    Sujet du message: Reprendre une psychothérapie Répondre en citant

Je comprends que tu ne sois pas à l'aise avec l'argent, mais si tu es ric-rac, tu es en droit de le faire. C'est légitime parce que cette thérapie a un coût pour toi, un coût financier, personnel et en terme de temps.
A ce prix, tu es en droit de demander un service de qualité et une bienveillance.
Je ne dis pas qu'il faut devenir imbuvable et se muer en personne sans-gêne Very Happy
C'était juste pour dire que ces personnes fournissent un service, tu es la cliente. Sans "nous" (au sens large), elle n'a plus de travail.

Son travail, c'est de t'aider à retrouver une meilleure estime de toi. J'avais assisté à une réunion sur l'estime de soi et l'affirmation de soi en clinique il y a quelques années avec un psychothérapeute vraiment très bien, M. Michel Naudet.
Il a un site que tu trouveras en tapant son nom et psychologue dans un moteur de recherche.

J'ai trouvé les cours vraiment intéressants. L'estime de soi passe par l'affirmation de soi. En agissant, on s'affirme et en s'affirmant, on a une meilleure estime de soi. C'est un cercle vertueux qui s'auto-alimente. Voilà pourquoi je disais que si le financement des séances te pose problème, c'est légitime que tu en parles.
Si tu as l'impression qu'elle pense que tu es trop attentiste alors que c'est le contraire, tu peux le lui dire.

Au début, c'est vraiment difficile de s'affirmer. Et je t'avoue que lorsque je suis fatiguée ou déprimée, je ne réagis pas quand je le devrais et ensuite je ressasse de façon négative en me disant que je suis passée pour une cruche à cause de tel événement.

Aujourd'hui, je me suis vraiment forcée à retourner chez une personne que je soupçonnais de m'avoir prise pour une c****. J'ai pris mon courage à deux mains, je suis retournée et j'ai protesté sans me mettre en colère. ça n'a pas changé grand chose pour la personne, mais pour moi, c'était important. Je suis ressortie en étant fière de lui avoir montré que je n'avais pas été dupe et qu'on ne me prenait pas pour une imbécile.
Je regrette de n'avoir pas réagi tout de suite et que j'ai perdu du temps à retourner dans la boutique. Enfin, c'est fait. Et puis maintenant, j'irai chez une concurrente

M. Naudet nous avait fait faire des mises en situation. Quelqu'un vous passe sous le nez dans la file de course au supermarché, comment réagissez-vous ?
On discutait des différentes réactions et de celle qui était la plus appropriée. En fait, il faut toujours parler de façon objective et éviter de commencer sa phrase avec un "vous" pour éviter que l'autre se sente agressé.
Réponse: J'étais là avant vous. A dire sans agressivité. On peut bien sûr inclure des témoins qui attesteront de la véracité des propos.
En disant "je" on évite le "vous" et c'est plus objectif, ça fait moins dirigiste.

Je m'entraîne quand on me passe sous le nez, ça marche bien. Sauf qu'une fois, je me suis trompée, la personne était là avant moi (il y avait beaucoup de monde). Je me suis excusée, ça peut arriver de se tromper
Revenir en haut
fontaine
Bipote Diamant

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mar 2008
Messages: 2 386

MessagePosté le: Mer 24 Fév 2016 - 07:58    Sujet du message: Reprendre une psychothérapie Répondre en citant

bonjour brunelle
il ne faut pas hésiter de parler d'argent à ton psychothérapeute, qui est en plus dans la fourchette haute des honoraires en la matière
tu a de l'argent pour l'essentiel, pas pour le superflu, en gros tu es juste.
beaucoup de psy adapte leurs honoraires aux moyens de leurs patients (c'est le cas de ma psychiatre)
girl anachornism a bien souligné qu'il faut un temps minimum pour juger de son psychothérapeute, de la qualité de son travail.
j'ai un peu les neurones ramollos ce matin, donc ma réponse est courte
bonne journée !
Revenir en haut
girl anachronism
Bipote Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2011
Messages: 1 126

MessagePosté le: Mer 24 Fév 2016 - 14:57    Sujet du message: Reprendre une psychothérapie Répondre en citant

Bonjour Brunelles et Fontaine,

Le fait que tu te sois lancée m'a donné le courage de me lancer aussi Razz
Je te dirai ce que j'en pense après le 1er rendez-vous en fin de semaine. Je suis arrivée à un point où je n'arrive plus à décoller le nez de la vitre. On verra si elle peut m'aider à prendre du recul. Jusqu'à présent, je n'ai jamais été très attirée par la psychothérapie (hormis en clinique mais c'était plus une approche collective qu'une psychothérapie, comme je l'ai écrit dans le message précédent).

@Fontaine: il fait beau et pourtant moi aussi j'ai le cerveau ramolli aujourd'hui. Je me sens horriblement fatiguée, envie de rester dans mon coin mais je me force à aller de l'avant, à prendre des rendez-vous... et à devoir y aller. Même stabilisée, je continue à avoir une vie en dents de scie.
Il y a des bons jours, des mauvais jours, des jours en 1/2 teinte.

Du coup, ça me fait penser à un truc qui m'aide et qui pourrait t'aider Brunelles: trouver tous les soirs une raison d'être content de sa journée.
Il y a des jours où la seule victoire est d'avoir fait son lit sans y rester dedans toute la journée, mais aussi des jours où l'on est particulièrement fier d'avoir fait quelque chose que l'on évitait (appels téléphoniques, nettoyage divers,...). C'est important de prendre un petit moment pour se féliciter. On est tellement dur avec soi-même. On passe notre temps à se forcer, se dire "je devrais", "j'aurais dû", "il faut que"... alors que la maladie nous prend déjà pas mal d'énergie.
Je dis ça mais je suis la championne pour me mettre la pression...

Apprendre à être bienveillant avec soi-même, c'est une tâche bien difficile !

Bises
Revenir en haut
brunelles
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 06 Nov 2008
Messages: 277

MessagePosté le: Jeu 25 Fév 2016 - 15:03    Sujet du message: Reprendre une psychothérapie Répondre en citant

Merci pour vos réponse, votre soutien,

ici en région parisienne, et je dirais même plus dans le 92, ce sont les tarifs,
et même si j'arrive à négocier un prix, ça restera très cher au final.
Je crois aussi que ce pb d'argent, ça "m'arrange" bien, je ne dois pas être prête...
Je vais l'appeler pour annuler le RDV.

En tout cas ça m'a fait du bien de pouvoir vous parler,
et ça m'a rappelé de faire, au moins mentalement, mon "carnet de positivité" : chaque jour noter les bonnes choses de la journée.
Vous m'avez aussi redonné envie de livre des ouvrages didactiques.

A bientôt!

brunelles

▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬▬▬▬▬▬▬
 
"la mer n'existe pas..."
Revenir en haut
girl anachronism
Bipote Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2011
Messages: 1 126

MessagePosté le: Jeu 25 Fév 2016 - 16:18    Sujet du message: Reprendre une psychothérapie Répondre en citant

Bonjour Brunelles,

C'est super si on a pu t'aider, ne serait-ce qu'un tout petit peu.
Si tu sens que c'est pas le moment, c'est que c'est pas le moment. Il n'y a pas de culpabilité à avoir, tu le feras quand tu seras prête et peut-être avec une autre thérapeute.

Moi, je démarre demain. J'ai eu du mal à m'endormir cette nuit car je préparais déjà mentalement ce que j'allais dire. J'ai beaucoup de choses à dire et j'ai peur de passer à côté de l'essentiel. Je vais essayer de ne pas y penser à nouveau cette nuit.
J'espère que je ne serai pas déçue, c'est le risque quand on place ses attentes trop haut. Je vous dirai comment ça s'est passé Razz

Bon après-midi !
Revenir en haut
mepine
Bipote Diamant

Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2012
Messages: 3 840

MessagePosté le: Jeu 25 Fév 2016 - 21:51    Sujet du message: Reprendre une psychothérapie Répondre en citant

Salut,


Je pense qu'on sent si le feeling passe avec un psy dès la première séance. Si on n'a pas envie d'y retourner, je ne crois pas que cela serve à grand chose d'insister. Par contre, si tu as ressenti le besoin d'entamer une psychothérapie, il me semble que tu devrais poursuivre la démarche, et tenter ta chance auprès de quelqu'un d'autre.


Par contre, le paiement du psychologue est vraiment un problème. Cela bloque les démarches. J'ai entendu certains dirent que payer montre l'engagement du patient, mais je trouve cela absurde. Je crois que certaines mutuelles prennent désormais en charge quelques séances par an. 


Amicalement,

▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬▬▬▬▬▬▬
 
Mépine

«Que la force me soit donnée de supporter ce qui ne peut être changé et le courage de changer ce qui peut l'être mais aussi la sagesse de distinguer l'un de l'autre.» Marc Aurèle
Revenir en haut
girl anachronism
Bipote Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2011
Messages: 1 126

MessagePosté le: Ven 26 Fév 2016 - 20:56    Sujet du message: Reprendre une psychothérapie Répondre en citant

Bonsoir,

Comme je l'avais promis, je reviens pour parler de cette prise de contact. ça s'est bien passé mais je suis sur les rotules ! C'est vraiment dur émotionnellement. Je suis satisfaite même si j'en ressors un peu sur ma faim. Il faut dire que le temps a passé très vite et je n'ai pas pu dire tout ce que j'aurais voulu dire. Après tout, c'est un 1er rendez-vous, on ne rentre pas dans le détail, j'ai choisi de faire un résumé de tout ce qui me pose problème.
J'espère que cette thérapie sera profitable, on verra aux prochains rendez-vous si les sujets seront assez creusés.
Le contact est bon et je ressors plutôt mieux que moins bien, donc c'est positif !

C'est vrai Mépine que certaines mutuelles remboursent quelques séances. J'ai vérifié pour la mienne et elle ne le fait pas. Mais bon, ça va les séances sont abordables.

Bonne nuit
Revenir en haut
brunelles
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 06 Nov 2008
Messages: 277

MessagePosté le: Mar 1 Mar 2016 - 15:37    Sujet du message: Reprendre une psychothérapie Répondre en citant

Bonjour Girl,

c'est bien de trouver qqn d'intéressant.
J'espère que cette thérapie va être positive!

Je t'embrasse

brunelles

▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬▬▬▬▬▬▬
 
"la mer n'existe pas..."
Revenir en haut
girl anachronism
Bipote Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2011
Messages: 1 126

MessagePosté le: Jeu 3 Mar 2016 - 20:38    Sujet du message: Reprendre une psychothérapie Répondre en citant

Merci Brunelles :-)
Pour l'instant, ça l'est. Je me sens plus sereine de savoir que j'ai un endroit où déverser mon trop-plein d'émotion.
Après, il faudra aussi apprendre à se séparer de cette béquille.
Bises
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 12:47    Sujet du message: Reprendre une psychothérapie

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Le forum des bipotes Index du Forum ->
Questions / Réponses
-> Traitements du trouble bipolaire.
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Wikipedia | Psychomedia | Troubles-bipolaires.com | camh.ca - Le trouble bipolaire : Guide d'information | Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group Traduction par : phpBB-fr.com