Forum d'information, de psychoéducation et d'entraide pour les personnes avec un trouble bipolaire (maniaco-dépression).
Le forum des bipotes  Index du Forum FAQ Rechercher S’enregistrer Connexion

Traitement et fatigue

 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Le forum des bipotes Index du Forum ->
Questions / Réponses
-> Traitements du trouble bipolaire.
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
BlueLake
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 16 Mar 2016
Messages: 5

MessagePosté le: Lun 21 Mar 2016 - 20:52    Sujet du message: Traitement et fatigue Répondre en citant

Bonsoir à toutes et tous,

Voilà, je vous écris car je rencontre actuellement de grandes difficultés (comme beaucoup de monde ici malheureusement).
J'ai essayé beaucoup de traitements à différentes doses (Zyprexa, Abilify, Xeroquel etc).
Actuellement je suis à 10mg d'Abilify mais j'ai perdu ma pensée "normale", je ne ressens quasiment plus rien. J'étais patiente jusqu'à présent. Mais maintenant me voilà extrêmement fatiguée.... Je suis actuellement en stage et je ne tiens pas du tout le rythme. J'ai revu mon psychiatre qui a augmenté l'abilify pour essayer de retrouver mon mode de pensée et d'affects habituels. Cependant je me demande si cela va réellement jouer un rôle sur ma fatigue intenable.....
Je commence vraiment à désespérer d'être stable un jour, sans rechute, sans effets secondaires....
Avez-vous déjà eu ces problèmes sous Abilify? Mon psy pense que la fatigue vient du traitement, pourtant j'ai eu des choses beaucoup plus fortes que cela....

D'un autre côté , je rame depuis des années avec mes études. Et j'ai vraiment l'impression que je n'y arriverai jamais... Je suis à la limite d'être en arrêt tellement fatiguée (si c'est le cas, je perds mon stage et de ce fait mon année). Avez-vous pu faire des études en étant bipolaire?
J'ai fait la demande RQTH et AAH, dans le doute...... Parfois je me dis que je n'y arriverai vraiment jamais.....
Je suis vraiment fatiguée et usée......

Désolée.... ce n'est pas très intéressant.....
Merci de m'avoir lue
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 21 Mar 2016 - 20:52    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
girl anachronism
Bipote Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2011
Messages: 1 126

MessagePosté le: Lun 21 Mar 2016 - 21:34    Sujet du message: Traitement et fatigue Répondre en citant

Bonsoir BlueLake,

Je viens de lire ta présentation. J'ai eu un démarrage similaire au tien à 16 ans aussi. La différence, c'est que moi je n'ai pas été prise en charge à l'époque. J'ai mis beaucoup de temps à m'en sortir seule et encore aujourd'hui, je garde cette fragilité par rapport à la nourriture.
En ce qui concerne les troubles bipolaires, là aussi, j'ai été diagnostiquée et prise en charge tardivement, à l'âge de 26 ans. Donc j'ai pu effectuer mes études sans avoir de traitements, j'ai été diagnostiquée alors que je travaillais déjà.

ça n'a pas été simple les études en étant bipolaire non soignée. J'avais des moments de grands ralentissements en hiver et des remontées de l'humeur au printemps. Généralement, les examens de mai-juin se passaient mieux que ceux passés en hiver. L'année de la préparation de mon concours a coïncidé avec une de mes pires rechutes. Je passais plus de temps dans mon lit qu'à mon bureau à réviser. Je l'ai réussi malgré tout, mais une des épreuves écrites m'a donnée des sueurs froides: je voyais le temps qui passait et moi, j'étais épuisée, j'avais un mal fou à me concentrer, que c'était dur ! 4h assise alors que l'on a envie de dormir, que l'on n'est pas dans l'épreuve.

Je me suis souvent demandée ce qu'aurait été mon parcours professionnel si j'avais été soignée pour mes troubles bipolaires. J'ai failli consulter un psy l'année de mon concours mais mes parents pensaient que j’exagérais. J'ai découvert le forum des bipotes à cette époque, je me posais de plus en plus de questions mais il a fallu du temps pour sortir du déni et accepter une prise en charge.

Ma réponse ne t'aide pas beaucoup. Je pense que c'est possible de poursuivre ses études, mais c'est plus compliqué.
Pour le traitement, je ne peux pas te répondre, je n'ai jamais pris d'Abilify.

Bonne soirée
Revenir en haut
JoseMiguel
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 15 Déc 2014
Messages: 114

MessagePosté le: Lun 21 Mar 2016 - 21:49    Sujet du message: Traitement et fatigue Répondre en citant

Bonjour Blue Lake.

Est ce que tu as essayé des thymo-régulateurs pures comme traitement (lithium, dépakote , lamictal,...)

Sinon si tu es en étude tu peux demander un ajustement du temps d'examen ou de stage.
(quart temps ou tiers temps)
Je ne sais pas si il faut au préalable passer par la RQTH.

Je te souhaite bon courage.
Pour moi, le traitement avec de l'Abilify m'a été très préjudiciable à 15mg et 20mg.
J'en garde un très mauvais souvenir.


@+
JoseMiguel

▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬▬▬▬▬▬▬
 
Ne pleures pas, tes larmes t'empêchent de voir le soleil
Revenir en haut
BlueLake
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 16 Mar 2016
Messages: 5

MessagePosté le: Mar 22 Mar 2016 - 07:31    Sujet du message: Traitement et fatigue Répondre en citant

Bonjour à tous les deux et merci,

Je suis soignée véritablement depuis trois ans mais les psy ont du mal à me stabiliser ou du moins, à trouver la dose qui n'a pas trop d'effets secondaires. Je ne fais plus de crise type mais je vis mal certains traitements.
En effet, j'ai un thymoregulateur ( lithium après avoir pris depakote et depamide) .
Justement je me posais la question pour les stages, un avis médical suffit-il à faire aménager les horaires ? J'ai reçu l'acceptation de mon dossier mdph en janvier mais on m'a dit que les délais étaient de plus en plus longs...
Quant à l'abilify, je suis l'avis du psy et je verrai bien mais j'avoue que je n'y crois pas des masses. Mais sait-on jamais !
Bonne journée Smile
Revenir en haut
lolo31
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 17 Juin 2015
Messages: 75

MessagePosté le: Mar 22 Mar 2016 - 17:19    Sujet du message: Traitement et fatigue Répondre en citant

Bonjour BlueLake,

J'ai pris de l'Abilify mais ce traitement ne m'a pas convenu non plus. Si je t'écris, c'est pour rebondir sur ta question "avez-vous pu faire des études en étant bipolaire". Je me destinais à un doctorat en psychologie, mais la troisième année arrivant j'ai fais une crise très grave qui m'a conduite aux urgences. De ce fait j'ai dû arrêter mon année. J'ai été hospitalisée, mais avec pour but l'année suivante de refaire une troisième année. Là, à nouveau, une autre crise a pointé le bout de son nez et j'ai dû une nouvelle fois arrêter. L'année suivante, j'ai décidé de laisser tomber la psychologie car le système de la fac, même avec des aménagements, des tiers temps et des cours par correspondance ne suffisaient pas. J'ai alors essayé de trouver un diplôme où les études seraient plus courtes. Je me suis tournée vers le diplôme d'aide soignante, j'ai passé le concours et après l'obtention d'un 19/20 à l'oral, je n'ai tout de même pas été prise. Soit disant que le niveau été haut cette année. Je te laisse deviner combien j'ai été découragée. Par la suite j'ai enchaîné les hospitalisation, j'entame la septième la semaine prochaine. Cependant je vais m'inscrire à la formation de médiathécaire/bibliothécaire e-documentaliste qui dure un an et avec des stages. Le cadre de vie sera plus simple pour moi qui ai fait des études littéraires, qui suit une passionnée de lecture et on va dire que je pense que niveau stress ce doit être assez pépère. Je ne vais d'ailleurs pas tarder à faire en EMT avec Pôle emploi dans une médiathèque à côté de chez moi qui m'a donné son accord pour que je puisse le mener à bien.
Voilà, si tu as des questions n'hésite pas.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬▬▬▬▬▬▬
 
« On a deux vies, et la deuxième commence quand on se rend compte qu’on n’en a qu’une », Confucius.
Revenir en haut
BlueLake
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 16 Mar 2016
Messages: 5

MessagePosté le: Mar 22 Mar 2016 - 20:05    Sujet du message: Traitement et fatigue Répondre en citant

Bonsoir Lolo...

Tu vas rire mais j'avais exactement le même projet initial que toi.... Au cours de ma deuxième année de psycho j'ai fait une très grave dépression... Je devais reprendre l'année suivante mais j'étais de nouveau à l'hôpital à ce moment là... J'ai moi aussi renoncé à la fac pour ces mêmes raisons. Je pense que comme toi j'avais les capacités intellectuelles suffisantes pour réussir ( mention TB au bac) mais malheureusement la maladie suffit à nous affaiblir à plusieurs niveaux ( concentration, angoisse, système cognitif, stress, déprime etc). Je reprends mes études cette année mais comme je le disais c'est vraiment le rythme 'normal' qui ne me va pas. Je suis très lasse de tout cela. Et ma famille ne semble pas prendre la mesure de mes difficultés...
En tout cas, j'espère sincèrement que tu réussiras à aboutir ta nouvelle formation et que cela te plaira ! Je t'envoie tout mon courage et soutien.
Je sais que c'est dur de renoncer à ses rêves à cause de la maladie...
Revenir en haut
lolo31
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 17 Juin 2015
Messages: 75

MessagePosté le: Mar 22 Mar 2016 - 22:08    Sujet du message: Traitement et fatigue Répondre en citant

Tiens, le hasard fais bien les choses ! Ou plutôt mal car on n'a pas pu avancer tel que nous le souhaitions. Tu reprends tes études à la fac ou bien ailleurs ? Essais de rencontrer le médecin de centre de formation pour demander un aménagement. Qu'est-ce qui t'empêche de le demander ? Au pire ils refuseront, mais je n'y crois pas la moindre seconde.
En as-tu parlé avec ta famille, de tes difficultés ? Penses-tu qu'une nouvelle hospitalisation te ferait du bien ? Si jamais tu reprends la fac, ne crois-tu pas que c'est ce système qui ne te convient pas ? As-tu trouvé des formations ailleurs, en école par exemple ? Ou alors pourquoi ne pas songer à une pause pour te remettre sur pieds, profiter d'une psychothérapie intensive et te remettre d'aplomb au niveau médicamenteux ? Car ça joue énormément avec ton état.
Je te remercie et je te souhaite aussi de tout cœur de réussir ce que tu veux entreprendre. Comme tu l'as dis, j'ai dû renoncer à mon rêve pour un métier possible qui m'intéresse fortement, mais qui ne me passionne pas. C'était la psycho que je voulais...

▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬▬▬▬▬▬▬
 
« On a deux vies, et la deuxième commence quand on se rend compte qu’on n’en a qu’une », Confucius.
Revenir en haut
lavande
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 07 Déc 2015
Messages: 2

MessagePosté le: Ven 8 Avr 2016 - 20:14    Sujet du message: Traitement et fatigue Répondre en citant

Bonsoir BlueLake!

Décidément, on est beaucoup de psychos par ici !

Je sais pas si mon message va t'aider mais moi aussi j'ai été hospitalisée (suite à un accés maniaque) pendant ma 3ème année de psycho. Aujourd'hui j'ai repris la fac avec difficulté : gros problèmes de concentration, hypersomnie... Je n'arrive pas à suivre un cours parce que je m'endors systématiquement. Evidemment, mon stage se déroule très mal. Aujourd'hui je regrète d'avoir repris mes études aussi vite, je crois que je vais tripler ma 3 ème année.
Je suis aussi sous Abilify 10 mg, et mon psy prétend que le traitement n'y est pour rien, pourtant je n'avais pas tous ces symptômes avant la crise.
Bref, tout ça pour dire que c'est vraiment pas simple de faire des études avec cette maladie. Allons à notre rythme. Comme le dit Lolo31, je crois que ça vaut le coup de s'accrocher. Courage !
Revenir en haut
Shanna
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 02 Mar 2016
Messages: 24

MessagePosté le: Mer 13 Avr 2016 - 20:43    Sujet du message: Traitement et fatigue Répondre en citant

Bonsoir BlueLake,

Je suis sous abilify et comme toi au début j'ai galéré.
J'avais TOUS les effets indésirables fréquemment rencontrés.
La grande différence malgré tout entre nous deux et que j'ai le confort d'être actuellement en arrêt maladie
Mais j'étais si mal psychiquement que j'avais fais le choix de tenir les 4 à 6 semaines que mon psychiatre m'avait demander d'observer.
Ils ont tous disparus (mis à part les troubles du transit intestinal) et je me sens vraiment bien.
Je n'ai jamais étais si bien !
Courage, tiens bon !
Donne des nouvelles si tu auras suffisamment d'entrain pour pouvoir le faire.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 15:33    Sujet du message: Traitement et fatigue

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Le forum des bipotes Index du Forum ->
Questions / Réponses
-> Traitements du trouble bipolaire.
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Wikipedia | Psychomedia | Troubles-bipolaires.com | camh.ca - Le trouble bipolaire : Guide d'information | Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group Traduction par : phpBB-fr.com