Forum d'information, de psychoéducation et d'entraide pour les personnes avec un trouble bipolaire (maniaco-dépression).
Le forum des bipotes  Index du Forum FAQ Rechercher S’enregistrer Connexion

J'ai la mémoire qui flanche

 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Le forum des bipotes Index du Forum ->
Questions / Réponses
-> Entraide et soutien...
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
luciel
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 27 Nov 2013
Messages: 344

MessagePosté le: Dim 27 Mar 2016 - 14:51    Sujet du message: J'ai la mémoire qui flanche Répondre en citant

Bonjour à tous,
Cela fait un moment que je ne suis pas venue ici, après l'école et ma licence obtenue mi-décembre, j'étais épuisée et je devais (je dois toujours) me reposer.
Mais une chose m'inquiète. Je crois que j'ai perdu la mémoire immédiate. Jusqu'à mon hospitalisation en avril 2013, j'avais alterné des phases dépressives et hypomaniaques. En avril 2013, j'ai débloqué gravement, - terrible phase maniaque -quinze jours non-stop. Après la clinique, j'étais "out", je ne savais plus faire mes comptes, je faisais des fautes d'orthographe, je ne parlais plus correctement. A force de lectures et de travail, j'ai récupéré les 40 % de facultés intellectuelles que j'avais perdues. Mais de plus en plus, je constate que, si j'ai une excellente mémoire pour les faits anciens, je ne me rappelle plus ce qu'on m'a dit la veille. C'est horrible et ça m'angoisse, je dois faire répéter sans cesse.
- Est-ce le manque d'attention ? Depuis la clinique, j'ai changé, je me protège du monde. Pas de la déprime, je prends soin de moi, plutôt, pour ne pas retourner en clinique et vivre presque normalement.
- OU... Est-ce les médicaments : lithium et Lamictal ?
- OU... Est-ce que mon cerveau a été abimé car on ne m'a diagnostiquée qu'à 48 ans alors que j'ai vécu depuis mes 15 ans en me battant contre les effets de cette maladie en partie neurobiologique ? Il parait aussi que les phases maniaques comme les grandes dépressions (j'en ai eu deux) abiment irrémédiablement le cerveau.

Ma psychiatre l'a constaté et me propose de faire des ateliers de remédiation cognitive. Mais il parait qu'on fait des ateliers d'écriture et je suis écrivain, alors bof...
Pourtant, je lis, j'écris, je regarde des vidéos en anglais et en allemand, langues que je parle.

J'ai peur.

Et vous, vous avez connu ça ? Comment l'avez-vous vécu ? Avez-vous pu y remédier ?
Merci de vos réponses

Lucie

▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬▬▬▬▬▬▬
 
"Est-ce que l'océan Dans ses profondeurs

Possède autant de silence Que j'en ai en moi ?" (Guillevic)
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 27 Mar 2016 - 14:51    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
girl anachronism
Bipote Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2011
Messages: 1 126

MessagePosté le: Dim 27 Mar 2016 - 17:56    Sujet du message: J'ai la mémoire qui flanche Répondre en citant

Bonjour Luciel,

Contente de te retrouver sur le forum ! Je ne suis pas aussi catégorique que toi en disant que les dommages au cerveau sont "irrémédiables".
On a une plasticité cérébrale que l'on n'a pas fini d'explorer, je reste donc convaincue que l'on peut réparer son cerveau.
La preuve, tu as réussi à récupérer des facultés intellectuelles perdues suite à ta phase maniaque.

J'ai aussi tendance à oublier ce touche à la mémoire à court terme, mais je me demande si ce n'est pas un manque d'intérêt ou de concentration plus qu'un réel problème de mémoire. J'ai commencé à apprendre à jouer du piano il y a 6 mois et dès que ma prof me demande d'apprendre un morceau par coeur, je me dis déjà par avance que je n'y arriverai pas... et pourtant, je finis quand même par le savoir par coeur. Il y a aussi un manque de confiance en ses capacités cognitives.

Oui, les dépressions et les manies mettent le cerveau à rude épreuve, mais est-ce que le fait de savoir cela, ne fait pas augmenter le problème ?
J'essaye d'accepter que je ne suis pas performante à l'instant T, moins qu'il y a x années, mais peut-être que dans 1 an, 2 ans ou plus, ça ira mieux.
Je pense que l'essentiel c'est d'entretenir ses facultés intellectuelles, sans se mettre la pression. Lire en français, lire dans une langue étrangère, faire des mots croisés, des puzzles,... qu'importe, le but c'est de se faire plaisir tout en obligeant notre cerveau a s'activer.

Mais je reconnais que lorsque l'on est dans des périodes basses ou en état de grande fatigue, on est obligé d'accepter le rythme que nous impose notre corps. Je rame pour le piano en ce moment, ça m'horripile parce que je sais que je suis capable, mais là, ce n'est juste pas possible. Alors j'avance au rythme de l'escargot, mais j'avance tout de même. Pour que le cerveau progresse, il faut toujours une petite difficulté supplémentaire et en ça, l'apprentissage d'un instrument de musique est parfait: il y aura toujours un morceau plus difficile, une nouvelle technique, une nouvelle difficulté,...

J'avais lu que la pratique d'un instrument améliorait toujours les facultés cognitives, en plus c'est hyper complet: lecture des notes, sens du rythme, mémoire kinesthésique (=mémoire du toucher ou mémoire musculaire), dissociation des mouvements, synchronisation,... Je démarre tardivement mais ça n'a pas vraiment d'importance, par certains côtés, c'est même mieux car adulte, on a un vécu que les enfants n'ont pas donc côté interprétation, même si c'est très modeste pour l'instant, on est avantagé.

Pas envie de te mettre à la musique pour activer tes neurones Razz ? Je plaisante, mais sérieusement, depuis que j'ai commencé la musique, je trouve que ma pensée est plus fluide.
Revenir en haut
Pazkale
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 07 Fév 2013
Messages: 267

MessagePosté le: Lun 28 Mar 2016 - 13:02    Sujet du message: J'ai la mémoire qui flanche Répondre en citant

Bonjour luciel
Je constate comme toi que j'ai une baisse de mémoire récente, par exemple, je viens de finir un livre et il me faut beaucoup de concentration pour me rappeler de quoi il parle. J'ai aussi repris à la bibliothèque des livres que j'avais lus quelques mois auparavant ( ni la couverture, ni le résumé n'avaient réveillés ma mémoire, c'est juste en les lisant que quelques bribes de l'histoire sont revenus me disant que je les avais déjà lus).
Mon psychiatre me dit que c'est plus un problème de concentration que de mémoire, manque d’implication dans ce que je fais. Pour lui c'est mon cerveau qui papillonne comme en phase hypomaniaque, donc pour lui c'est plus un signe d'humeur qui monte malgré que j'ai l'air larguée !
Je ne t'aide pas , désolée, mais je partage juste mon vécu

▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬▬▬▬▬▬▬
 
Pazkale.....avec un Z comme dans banane :-)
Revenir en haut
luciel
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 27 Nov 2013
Messages: 344

MessagePosté le: Mer 30 Mar 2016 - 15:27    Sujet du message: J'ai la mémoire qui flanche Répondre en citant

Bonjour girl anachronism, c'est cool de te lire. Non, depuis mi-décembre, je ne travaille pas, "ordre de mes psys" et je me repose pour la première fois depuis...1986. Mais je n'arrive pas encore à retrouver totalité mes facultés, c'est vrai. Et je suis très exigeante avec moi-même.
Depuis mi-décembre, je prends le temps d'essayer de faire uniquement des choses qui me font plaisir. J'aurais adoré chanter mais... je fais partie des rares personnes qui n'ont pas d'oreille. ET une voix très rauque bien que je ne fume pas. J'ai du mal à lire des choses ardues, mais peut-être est-ce dû à ma licence, obtenue le 17 décembre ?
Mais bon, j'ai peur parfois. Et si cette maladie, à long terme, nous rendait totalement "gagas" ?

▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬▬▬▬▬▬▬
 
"Est-ce que l'océan Dans ses profondeurs

Possède autant de silence Que j'en ai en moi ?" (Guillevic)
Revenir en haut
poine
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 30 Jan 2016
Messages: 35

MessagePosté le: Jeu 31 Mar 2016 - 15:40    Sujet du message: J'ai la mémoire qui flanche Répondre en citant

Je suis intéressé par cette discussion parce que je suis lourdement pénalisé professionnellement étant prof.
Je viens de me prendre des sales notes administratives et je ne sais pas trop si je peux et si oui comment je dois les contester.
J'ai de vraies pertes de mémoire, par exemple, il m'a fallu des mois pour mémoriser les noms et les visages de mes élèves, c'est très très gênant, et ma tutrice me le reproche.
En plus, elle n'a manifestement aucune expérience de ce que peut être un handicap mental, et donc elle ne peut pas être réceptive à ce que je lui dit et je me suis fait saquer.

Je ne pense pas que la maladie rend gaga quand on voit toutes les personnes âgées atteintes qui continuent de produire de si belles choses.

Ça m'intéresse bien sûr d'avoir les expériences et informations des uns et des autres.

Merci pour vos témoignages, courage pour toi Luciel.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬▬▬▬▬▬▬
 
« Ayez les uns pour les autres un amour ardent » 1 Pierre 4,8
Revenir en haut
girl anachronism
Bipote Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2011
Messages: 1 126

MessagePosté le: Jeu 31 Mar 2016 - 16:56    Sujet du message: J'ai la mémoire qui flanche Répondre en citant

C'est aussi une grande crainte chez moi, la peur de perdre mes neurones. Pourtant, il y a une marge entre ce dont on est capable de faire et ce dont on se pense capable de faire.
Lorsque j'ai fait le bilan QI pour savoir si oui ou non j'étais surdouée, j'étais terrifiée, très angoissée de devoir me confronter à moi-mêmes. C'était très éprouvant comme test, ça demande énormément de concentration. J'avais en plein sevrage de l'antidépresseur, j'avais pris des benzodiazépines pour me calmer, j'avais pas dormi,... C'était vraiment pas des conditions idéales. Au bout d'1h45 à enchaîner les tests, j'étais HS et très déçue, pour moi, c'était archi raté. Elle m'a demandé comment je pensais que ça c'était passé, je lui ai répondu: "très, très moyen".

En fin de compte, les résultats étaient quand même en faveur d'une douance. Comme quoi, on peut avoir une perception des choses qui est très différente de la réalité. Néanmoins, mon gros point faible, c'est la mémoire et la concentration. Vu que c'est un problème récurrent chez les bipolaires, j'en déduis que la maladie a minoré les résultats dans certains types de tests.

Et malgré les résultats des tests, je suis comme toi, incapable de lire des trucs ardus. Je n'ai pas lu un roman en entier depuis... hum... un certain temps.
C'est complexe l'intelligence, on peut être capable de faire certaines choses, et être incapables d'en faire d'autres. Sans compter que nos deux pôles, et toutes les variations entre les deux, modifient aussi notre agilité intellectuelle. En dépression, n'importe qui rame, on se sent englué, surdoué ou non surdoué.

J'essaye d'accepter que l'on est inconstant: on est capable du meilleur comme du pire. En ce moment, c'est plutôt le pire que le meilleur mais ça ne sert à rien de lutter. Si le cerveau ralentit, c'est qu'il en a sans doute besoin.
Dans ton cas, reprendre des études, passer des examens, rédiger un mémoire, c'est énorme ! Je ne m'en sentirai absolument ni la force, ni le courage. C'est normal que ton cerveau se mette en vacances.

A propos du chant: j'adorerais chanter mais comme toi, je n'ai pas l'oreille. Ma prof de piano m'a dit que ça peut se travailler en essayant d'ajuster sa voix aux notes sur le piano. J'ai découvert bien tardivement que ma voix était plus grave que je ne le pensais (et comme toi, je ne fume pas).
J'aimerais apprendre mais je suis d'une grande timidité, pas encore prête à intégrer une chorale, et encore moins à avoir un cours de chant en tête-à-tête avec un prof !
ça doit être fantastique de pouvoir exprimer sa douleur (ou sa joie) par le chant et la voix.

Un livre formidable que j'ai lu il y a quelques années sur la voix:
La voix: un univers invisible, d'Anne Karpf, éditions Autrement
http://www.amazon.fr/La-voix-Un-univers-invisible/dp/2746712091

Présentation de l'éditeur:
Si notre reflet dans le miroir nous surprend rarement, pourquoi l'écoute d'un enregistrement de notre voix peut-elle être un véritable choc ? Pourquoi changeons-nous le ton de notre voix selon nos interlocuteurs ? Pourquoi la voix des femmes est-elle devenue plus grave depuis la seconde moitié du XXe siècle ? C'est à toutes ces questions, et à bien d'autres, qu'Anne Karpf répond dans cet ouvrage foisonnant et passionnant, qui traite tour à tour de l'importance de la voix maternelle dans le développement des bébés ou de la puissance évocatrice de voix célèbres, ou bien encore des inquiétudes quant à l'effacement de la parole au profit de modes d'échanges désincarnés. S'impose alors une évidence : aujourd'hui, plus que jamais, la voix est le son le plus important de notre vie, et ses subtilités méritent qu'on leur prête l'oreille...


J'aime bien les essais car on peut picorer les informations, c'est l'idéal quand on manque de concentration.
Bonne fin de journée
Revenir en haut
girl anachronism
Bipote Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2011
Messages: 1 126

MessagePosté le: Jeu 31 Mar 2016 - 17:09    Sujet du message: J'ai la mémoire qui flanche Répondre en citant

PS: pour conclure, peut-être que la maladie agit un peu comme un brouillard dans le cerveau: les capacités intellectuelles sont là mais entravées. Tu vas me dire "pourquoi est-ce que des personnes stables continuent à se sentir limitées par la bipolarité alors que les phases ne sont plus là ?", sans doute parce qu'il y a toujours (ou souvent) des symptômes résiduels qui affectent la mémoire, la concentration et la fluidité de la pensée.

Et puis il y a les traitements... quelle est la part des médicaments par rapport à la part de la maladie dans le ralentissement des fonctions cognitives ? Mystère et boule de gomme Question
Revenir en haut
poine
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 30 Jan 2016
Messages: 35

MessagePosté le: Jeu 31 Mar 2016 - 19:24    Sujet du message: J'ai la mémoire qui flanche Répondre en citant

Dans le colloque d'hier, à 2h54, le Dr Masson aborde très brièvement cette question : https://www.youtube.com/watch?v=3tujLX2HsKM
Il renvoie à l'intervention suivante :
À 41min30, Aurélie Raust aborde les questions de cognition et des troubles bipolaires, « De l'évaluation à la la remédiation ».

▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬▬▬▬▬▬▬
 
« Ayez les uns pour les autres un amour ardent » 1 Pierre 4,8
Revenir en haut
luciel
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 27 Nov 2013
Messages: 344

MessagePosté le: Ven 1 Avr 2016 - 15:41    Sujet du message: J'ai la mémoire qui flanche Répondre en citant

Ben, vous dites des choses super intéressantes tous les deux. Merci.
Ma chère girl anachronism (surréaliste, la juxtaposition de ces deux termes, lol), j'ai découvert en fréquentant d'autres bipolaires via un groupe de psychoéducation que beaucoup d'entre nous sont adultes HPI (Haut potentiel intellectuel), ce qui m'a été confirmé par ma psychologue et ma psychiatre, pour ce qui me concerne. Souvent des enfants surdoués avec un parcours professionnel cependant chaotique mais une façon d'appréhender la vie et de réfléchir particulières
Je crois que tout ce que j'ai fait depuis trente ans m'a épuisée, c'est vrai. Sans compter de terribles chocs émotionnels (rupture avec la famille plus de deux ans, voulue par eux à cause de mon homosexualité), stress professionnel, deuils à répétition...
Sans doute que ça joue. Mais si, malgré ma bipolarité type I, je n'ai jamais été internée avant mes 48 ans, c'est grâce à cette énergie. Effectivement, 2015 a été intense. Je fais peu de choses depuis mi-décembre et je me fatigue très vite. Pas physiquement, je fais du sport depuis toujours, mais mentalement. Je crois que ma peur n'a rien à voir avec Alzheimer. Mais je me dis que nos médicaments, qui, déjà, nous causent des soucis physiques parfois (prise de poids, peau et j'en passe) vont aussi nous abîmer la tête. Je prie pour qu'on en trouve d'autres plus performants et moins abrutissants dans les années à venir, puisque la bipolarité semble de plus en plus intéresser les chercheurs, comme tu le soulignais, poine. Merci pour le livre, girl anachronism. Tu vois, en plus, je vis avec quelqu'un qui chante divinement sans se forcer. Grrr

▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬▬▬▬▬▬▬
 
"Est-ce que l'océan Dans ses profondeurs

Possède autant de silence Que j'en ai en moi ?" (Guillevic)
Revenir en haut
girl anachronism
Bipote Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2011
Messages: 1 126

MessagePosté le: Ven 1 Avr 2016 - 17:54    Sujet du message: J'ai la mémoire qui flanche Répondre en citant

Luciel, tu es aussi HPI ! C'est super, j'avais peur d'être la seule à cumuler bipolarité et haut potentiel. Même si c'est pas reconnu comme un handicap, j'en souffre. J'ai commencé une psychothérapie pour ça parce que depuis les résultats, j'ai du mal à accepter que je suis doublement étiquetée. Et puis, il y a le fait de devoir accepter d'être limitée par les troubles bipolaires. Je continue à espérer que stabilisée, je pourrais mieux utiliser mon potentiel, mais la réalité est tout autre. Même stabilisée, je manque de mémoire et de concentration.

Pour le pseudo, ce n'est pas de moi, c'est une chanson que j'adore des Dresden Dolls. La chanson parle d'une fille qui ne fait rien comme tout le monde, qui est toujours en décalage avec les autres,... Une fille maladroite qui se cogne tout le temps,... Comme moi en fait.
Je tends la main pour prendre quelque chose sur mon chevet et je fais tomber un truc par terre. Je suis d'une grande maladresse, j'ai tout le temps des bleus. Il y a toujours quelque chose qui cloche mais depuis qu'une amie m'a dit que c'est ça qui faisait tout mon charme, j'apprends à apprécier ces défauts chroniques.
Voilà la chanson (je prends des cours de piano pour un jour la jouer):
https://www.youtube.com/watch?v=sO5APfKnR50

A 1:16 du clip, une armoire à pharmacie digne d'un(e) bipolaire Mr. Green

"You can tell from the state of my room, that they let me out to soon
And the pills that I ate came a couple of weeks to late"

ça me fait toujours penser à un état maniaque mal pris en charge ces deux vers.


C'est cruel de vivre avec quelqu'un qui sait chanter bien naturellement. Ah, la vie est parfois mal faite Rolling Eyes
Revenir en haut
girl anachronism
Bipote Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2011
Messages: 1 126

MessagePosté le: Ven 1 Avr 2016 - 17:55    Sujet du message: J'ai la mémoire qui flanche Répondre en citant

Ah zut, c'est pas 1'16 mais 1'06 que l'on voit l'armoire à pharmacie. ça ce soit que je suis fatiguée ce soir.
Bonne soirée
Revenir en haut
violette
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 17 Avr 2010
Messages: 43

MessagePosté le: Mer 6 Avr 2016 - 18:19    Sujet du message: mémoire, concentration Répondre en citant

Bonjour à vous,
Moi aussi je suis très intéressée par cette discussion. En ce moment, j'oublie beaucoup de choses, ce que j'ai fait il y a 5 min, 1h... Par exemple, à la maison, je sors du pièce, je ferme la porte et je me demande si j'ai bien éteins la lumière. Alors, je rouvre la porte pour m'en assurer. Je m'épuise à faire les choses car j'ai toujours le doute de savoir si je l'ai fait ou non. Je perds totalement la mémoire. Aussi, je n'arrive pas à me concentrer. On me parle, je suis ailleurs. Ou? Je ne sais pas. Je me surprends à regarder un objet, y rester durant plusieurs minutes sans penser ou penser à quoi? je ne sais pas. J'ai l'impression d'avoir une coquille vide. Je suis une psychothérapie actuellement et je pense que cela bouscule des choses en moi. Est ce pour cela que j'ai une perte de mémoire et de concentration. Ca ne me rassure pas d'être comme cela. Du coup, je m'isole encore et encore. C'est très énervant, je note tout de peur d'oublier, des choses sans importance. Aussi, lorsque je regarde la télé, je n'arrive pas à me concentrer, même si le programme m’intéresse, encore une fois je suis ailleurs, mais ou bon sang??
Enfant, j'ai appris le piano, j'en ai fait durant 10 ans. Cours particuliers, conservatoires. Au bout du compte, j'ai dit à mes parents que je ne souhaitais pas continuer, j'étais dégouté du piano. J'ai compris plus tard que c'était un rêve de maman et non le mien. Il y a quelques années, j'avais très envie de faire du saxophone. A Noël j'ai eu la grande surprise d'avoir un saxophone. Je me suis débrouillée seule, pas mécontente de moi. Depuis, 2 mois je ne joue plus. Je n'ai pas envie d'en jouer de peur d'avoir tout oublier. Ma mémoire me fait défaut en ce moment et j'ai beaucoup de mal à me concentrer. Je ne suis pas à ce que je fais.
Désolée, si je ne suis pas claire. J'ai toujours eu du mal à m'exprimer par écrit ainsi qu'a l'oral. C'est dur, j'ai tendance à me dévaloriser mais en ce moment c'est d'autant plus dur.
Je vous souhaite à tous un bon courage, une bonne continuation.
Revenir en haut
luciel
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 27 Nov 2013
Messages: 344

MessagePosté le: Jeu 7 Avr 2016 - 11:14    Sujet du message: J'ai la mémoire qui flanche Répondre en citant

Bonjour,
Euh girl anachronism, c'est un peu...ouhhh cette chanson. Ca me fait penser aux débuts des Rita Mitsouko. Je suis très très éclectique en matière de musique. En ce moment, j''écoute Jeanne Added, je trouve ça vraiment bon : https://www.youtube.com/watch?v=uyJnIahi9pU

Pour les HPI, je pense que ça serait bien de faire un post. Mes psys m'ont dit que les bipolaires n'étaient pas forcément HPI et les HPI pas forcément bipolaires mais il y a des choses qui se rejoignent.
Pour les étiquettes, tu sais, moi je suis bipolaire, HPI, je souffre de TOCS et de déréalisation et j'ai une maladie rare (1 sur 25 000 personnes) : les ictus amnésiques. Ma thérapie m'aide bien et je garde mon sens de l'humour. De toute façon, je me suis toujours sentie en décalage, alors un peu plus un peu moins... Bon, je reconnais que la décision d'avoir la RQTH puis l'invalidité catégorie 2, ça m'a pas fait éclater de rire. Mais qu'y puis-je ? J'apprends à vivre autrement, c'est tout. Je veux recommencer à travailler (mi-temps), mais mes recherches ne débuteront pas avant juin. Je suis encore trop fatiguée depuis mon mémoire mi-décembre.
Moi aussi, je suis très maladroite et gaffeuse, il m'arrive toujours des trucs incroyables et j'en ai commencé un recueil de nouvelles.
Pour la mémoire, sujet initial ici : je dois voir une neuropsychologue et sans doute ferai-je des ateliers de remédiation cognitive. Bon, je ne me leurre pas : entre le Lamictal, le lithium et la grosse phase maniaque de quinze jours qu m'a abîmé le cerveau, je ne suis pas certaine de tout retrouver. Mais je tente...

▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬▬▬▬▬▬▬
 
"Est-ce que l'océan Dans ses profondeurs

Possède autant de silence Que j'en ai en moi ?" (Guillevic)
Revenir en haut
girl anachronism
Bipote Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2011
Messages: 1 126

MessagePosté le: Jeu 7 Avr 2016 - 18:18    Sujet du message: J'ai la mémoire qui flanche Répondre en citant

Merci pour le lien, je vais aller écouter tout à l'heure
Je viens de chercher dans mes messages mais je ne retrouve pas, j'étais persuadée que j'avais déjà ouvert le sujet de la douance et des troubles bipolaires.
Si tu souhaites ouvrir un post sur le sujet pour en parler, je te suis.

Tu as eu ta première phase maniaque à quel âge ?
Une de mes craintes est de passer un jour de type II à type I, c'est rare mais c'est possible. En fait, avant le diagnostique HPI, j'étais plus dépressive qu'hypomaniaque. Hormis un virage maniaque sous antidépresseur, mes hypomanies n'étaient pas le problème n°1. J'étais dépressive car je savais que quelque chose n'allait pas, sans savoir dire quoi exactement. J'ai tout envisagé, mis mon flot de pensée incessant sur le compte des troubles dissociatifs.

Le problème, c'est que depuis que j'ai été diagnostiquée HPI, c'est l'inverse: je bouillonne et ne souffre plus de dépressions aussi fortes qu'avant. Un peu comme si j'étais submergée par le revirement de situation. Il a fallu tout reconstruire, tout ce que je pensais était faux (j'étais persuadée que j'avais réussi mes examens et concours grâce à l'hypomanie seule, énorme syndrome de l'imposteur).

J'ai lu dans une étude sur les troubles bipolaires que la personnalité était prédictive des rechutes dépressives ou maniaques. Or, la personnalité des surdoués est d'être dans l'excès. On est trop tout, trop lent, trop rapide, avec un immense besoin de nouveauté, d'être stimulé,... bref, tout ce qu'il ne faut pas pour être un bipolaire stable.

Mon psy craint une hypomanie sévère brutale (ou une manie mais il ne le dit qu'à 1/2 mot de peur que ça la provoque): "explosive", comme lorsque l'on a un trop plein dont on ne sait que faire et qui ne demande qu'à sortir.
Est-ce que tu penses que le fait d'être HPI a conditionné ta bipolarité à être de type I ? Te sens-tu plus vulnérable à avoir des épisodes maniaques que dépressifs ?
Revenir en haut
luciel
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 27 Nov 2013
Messages: 344

MessagePosté le: Sam 9 Avr 2016 - 12:15    Sujet du message: J'ai la mémoire qui flanche Répondre en citant

Hello,
girl anachronism, on dit qu'on est type I quand on a eu au moins UNE vraie phase manique dans sa vie. Il suffit d'une seule, selon les psychiatres du groupe de psychoéducation de Fernand-Widal. Une seule.
J'ai eu la mienne à 48 ans après une terrible dépression. Du plus loin que je me souvienne, j'ai alterné les hypomanies (j'étais la reine du monde, j'écrivais sans cesse, j'appelais des gens des heures, je couchais avec des dizaines de personnes en quelques mois,etc.) et des dépressions plus ou moins graves. Mais maniaques,non.J'ai compris avec le groupe de psychoéducation ce que c'était : achats compulsifs qui ne nous semblent pas délirants, certitude d'être Dieu alors qu'on est athée, capable de prendre des centaines de photos du même lieu aux mêmes heures pendant une semaine, etc. Moi, ç'a été progressif à la clinique. Ma psychiatre actuelle a demandé mon dossier médical et me l'a lu.En fait, je ne me rendais pas compte. On n'est pas du tout objectif vis-à-vis de soi-même dans ces moments-là. Après la dépression, j'ai commencé à être hypersociable puis dans la séduction puis violente puis délirante. Pendant deux semaines, j'ai affirmé être la meilleure amie de Van Gogh, parler Russe, voir des loups partout et j'en passe... Et puis, je suis revenue au monde. Mais plus jamais la même. Non, rien à voir avec mon HPI, je pense. D'avoir trop tiré sur la corde en refusant de toutes mes forces le terme "bipolaire" depuis des années et en jetant mes traitements. A un moment, ton corps et ta tête ne peuvent plus. Et tu n'as plus le choix, il faut l'accepter.
Sinon, rdv avec une neuropsychologue à Widal le 10 mai. Tests de deux heures pour voir où en sont ma mémoire et ma concentration.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬▬▬▬▬▬▬
 
"Est-ce que l'océan Dans ses profondeurs

Possède autant de silence Que j'en ai en moi ?" (Guillevic)
Revenir en haut
girl anachronism
Bipote Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2011
Messages: 1 126

MessagePosté le: Sam 9 Avr 2016 - 17:09    Sujet du message: J'ai la mémoire qui flanche Répondre en citant

Merci Luciel pour ton message. Donc on peut faire une manie tardivement sans en avoir jamais eu avant.
Ça donne à réfléchir...
Revenir en haut
luciel
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 27 Nov 2013
Messages: 344

MessagePosté le: Sam 9 Avr 2016 - 18:39    Sujet du message: J'ai la mémoire qui flanche Répondre en citant

Tout à fait, pour la phase maniaque. Et en général, c'est tellement "haut" qu'on ne se souvient de rien. C'était mon cas et ce sont les psys et mon entourage qui m'ont raconté, j'étais épouvantée. Depuis, parfois, je suis terrorisée à l'idée que ça revienne, alors j'ai tout mis en place (hygiène de vie,etc.). On peut ne jamais en avoir, cela dit, tu sais. Il suffit d'observer ces règles-là. Sans pour autant croire qu'on a 95 ans :-)

▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬▬▬▬▬▬▬
 
"Est-ce que l'océan Dans ses profondeurs

Possède autant de silence Que j'en ai en moi ?" (Guillevic)
Revenir en haut
girl anachronism
Bipote Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2011
Messages: 1 126

MessagePosté le: Sam 9 Avr 2016 - 19:14    Sujet du message: J'ai la mémoire qui flanche Répondre en citant

Je viens de relire quelques uns de tes anciens messages, tu as été hospitalisée à Meudon, tu en as pensé quoi ? J'avais été hospitalisée à Garches il y a quelques années mais si je devais être à nouveau hospitalisée un jour, je pencherais pour Meudon qui est conventionné. La clinique de Garches et celle de Meudon font partie du même groupe.
Est-ce que c'était calme ? Tu voyais un psy tous les jours ?
Revenir en haut
luciel
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 27 Nov 2013
Messages: 344

MessagePosté le: Lun 11 Avr 2016 - 07:28    Sujet du message: J'ai la mémoire qui flanche Répondre en citant

J'ai été hospitalisée à Meudon deux mois et demi en 2013. C'était très bien et pas cher, sauf si tu prends une chambre seule. Moi, j'étais en chambre double mais on était séparées par un paravent en bois avec une déco. C'était calme et agréable avec un personnel très présent et à l'écoute. Quand j'ai eu ma phase maniaque de quinze jours, ma compagne pouvait sans problème appeler l'infirmière responsable du pavillon pour avoir de mes nouvelles. Je voyais le psychiatre tous les matins et, s'il était en congé, il y avait toujours un remplaçant. J'avais aussi demandé à manger dans ma chambre car je n'étais pas assez bien pour être avec d'autres patients et le pst l'a accepté.
Seul bémol aujourd'hui, c'est la liste d'attente. Ma psychiatre ne me trouvait pas bien et a fait une demande début février, ils m'ont appelée mi-mars car une place venait seulement de se libérer. Evidemment, j'allais bien mieux donc j'ai décliné. Cela dit, ça n'est pas forcément toujours comme ça.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬▬▬▬▬▬▬
 
"Est-ce que l'océan Dans ses profondeurs

Possède autant de silence Que j'en ai en moi ?" (Guillevic)
Revenir en haut
girl anachronism
Bipote Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2011
Messages: 1 126

MessagePosté le: Lun 11 Avr 2016 - 15:22    Sujet du message: J'ai la mémoire qui flanche Répondre en citant

Merci pour ton retour d'expérience. Si j'avais un jour besoin de me faire hospitaliser (on ne sait jamais), je pourrais tenter cette clinique. Comme tu le dis, il y a des délais mais c'est le cas dans beaucoup d'endroits. Parfois, c'est aussi une question de chance.
J'ai deux adresses sur Paris: Garches et Meudon. Me reste encore à trouver une adresse dans l'est de la France, mais j'ai l'impression que c'est le grand désert. Je suis de Lorraine mais j'ai la possibilité d'aller sur Paris avec le TGV. Je l'ai fait pour mon hospitalisation, parfois il ne faut pas hésiter à sortir de sa région s'il n'y a rien chez soi.
Revenir en haut
luciel
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 27 Nov 2013
Messages: 344

MessagePosté le: Mar 12 Avr 2016 - 07:51    Sujet du message: J'ai la mémoire qui flanche Répondre en citant

Je suis d'accord avec toi, il est important pour nous d'être bien soigné(es). Garches, c'est hors de prix et vraiment pas dans mon budget. Il y a aussi Fernand-Widal, qui dépend de Lariboisière aussi, mais ma psy ne voulait pas, c'est à...500 m de chez moi. C'est très bien sinon, et il y a dedans le centre expert bipolaires. Ma psy est l'ancienne dirigeante, j'ai une chance folle, elle connait par coeur notre maladie.
Pour la mémoire sinon : j'ai un truc : les post-it, ou le dictaphone de mon smartphone, voire le mémo. J'ai parfois l'impression que la mémoire me "fuit" alors je trouve des astuces mais ça m'angoisse, j'ai un entretien pour un boulot la semaine prochaine, même si c'est en freelance, j'espère que ça ira ! Je ne suis pas habituée à ça, j'ai toujours eu une mémoire hors normes. Saleté de maladie !!!

▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬▬▬▬▬▬▬
 
"Est-ce que l'océan Dans ses profondeurs

Possède autant de silence Que j'en ai en moi ?" (Guillevic)
Revenir en haut
girl anachronism
Bipote Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2011
Messages: 1 126

MessagePosté le: Mar 12 Avr 2016 - 09:27    Sujet du message: J'ai la mémoire qui flanche Répondre en citant

Oui, Garches est hors de prix mais ceux qui y vont ont des mutuelles qui remboursent quasiment tout Razz
Mais c'est vrai qu'il faut avancer les frais. Ma mutuelle donne une somme "coup dur", je ne sais plus le montant mais ça permet d'avancer une partie.

Ah, les posts-it ! Quelle belle invention ! J'en ai aussi partout. Je note absolument tout, j'ai aussi un micro calepin dans le sac.
Revenir en haut
luciel
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 27 Nov 2013
Messages: 344

MessagePosté le: Mer 13 Avr 2016 - 07:27    Sujet du message: J'ai la mémoire qui flanche Répondre en citant

Dans mes souvenirs, certains patients qui étaient à Meudon m'avaient parlé de ... 800 € par jour à Garches ! Ma mutuelle rembourse à peine 100 € donc, non.
J'ai toujours eu un carnet sur moi pour mes livres : idées, poèmes, etc.
Ma psy hier m'a dit hier que j'avais davantage un trouble de l'attention que des pertes de mémoire. Ben, c'est moi qui suis dans ma tête ! J'en saurai plus le 10 mai après le bilan neuropsychologique.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬▬▬▬▬▬▬
 
"Est-ce que l'océan Dans ses profondeurs

Possède autant de silence Que j'en ai en moi ?" (Guillevic)
Revenir en haut
girl anachronism
Bipote Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2011
Messages: 1 126

MessagePosté le: Mer 13 Avr 2016 - 08:14    Sujet du message: J'ai la mémoire qui flanche Répondre en citant

On t'a mal renseignée, les chambres vont de 375 à 720€. La mienne était à 400€ et quelques. Je ne sais comment ils arrivent à 800€, peut-être qu'ils ont compté des à côtés de type coiffeur, pressing,... Les prestations là sont très chères mais tu peux les éviter en donnant ton linge à quelqu'un de ta famille qui te rend visite. Ma mutuelle rembourse pour la chambre 300€/jour et intégralement les dépassements d'honoraires. Je suis prise en charge pendant 3 mois en psychiatrie.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 22:09    Sujet du message: J'ai la mémoire qui flanche

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Le forum des bipotes Index du Forum ->
Questions / Réponses
-> Entraide et soutien...
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Wikipedia | Psychomedia | Troubles-bipolaires.com | camh.ca - Le trouble bipolaire : Guide d'information | Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group Traduction par : phpBB-fr.com