Forum d'information, de psychoéducation et d'entraide pour les personnes avec un trouble bipolaire (maniaco-dépression).
Le forum des bipotes  Index du Forum FAQ Rechercher S’enregistrer Connexion

Intestins irritables et troubles bipolaires

 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Le forum des bipotes Index du Forum ->
Questions / Réponses
-> Entraide et soutien...
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
girl anachronism
Bipote Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2011
Messages: 1 126

MessagePosté le: Jeu 31 Mar 2016 - 18:05    Sujet du message: Intestins irritables et troubles bipolaires Répondre en citant

Bonsoir,

Je souffre d'intestins irritables (avec intolérances alimentaires) depuis aussi longtemps que je suis bipolaire. Je me suis d'ailleurs souvent demandée si j'aurais pu éviter la bipolarité si je n'avais pas eu des problèmes de colites.
Depuis, à chaque fois que j'ai des maux de ventre, l'humeur est à la baisse. Mes pires problèmes digestifs coïncident avec mes pires moments dépressifs. Il y aurait un lien entre inflammation de l'intestin et dépression, pour l'instant, j'ai plutôt l'impression que c'est le "cerveau d'en bas" qui mène le danse.

J'ai en partie aussi arrêté mes traitements pour le trouble bipolaire à cause du traitement des colites. Je suis très souvent amenée à prendre du charbon végétal et l'argile blanche qui absorbent les médicaments. C'était un vrai casse-tête, quand on a mal au ventre, on n'a pas vraiment envie d'attendre 3h de distance avec les médicaments pour prendre de l'argile ou du charbon.

Voilà l'arsenal: charbon, argile blanche, silice, probiotiques (en cures), L-glutamine tous les jours (quoique j'ai du mal, pas terrible à boire), huiles essentielles en massage, tisanes digestives (beaucoup !).

Malgré tous mes efforts, je sature car je n'arrive pas à avoir une stabilité digestive et par conséquent, l'humeur n'est pas stable non plus. J'ai l'impression d'avoir plus ou moins tout le temps des maux de ventre, des ballonnements, des nausées,... C'est très pénible à vivre, je suis preneuse de tous les conseils ou pistes pour améliorer les choses.


Pour ceux qui ont des problèmes d'intestins irritables:

- Avez-vous aussi remarqué le lien dépression-inflammation ?
- Quels traitements médicamenteux (ou naturels) prenez-vous pour prévenir les maux de ventre ? et en cas de crise ?
- Pensez-vous que l'on puisse s'en sortir ou est-on condamné à avoir mal au ventre ?
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 31 Mar 2016 - 18:05    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
mepine
Bipote Diamant

Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2012
Messages: 3 840

MessagePosté le: Dim 3 Avr 2016 - 16:53    Sujet du message: Intestins irritables et troubles bipolaires Répondre en citant

Salut girl anachronism,


Mon système digestif me fait également beaucoup souffrir. J'ai continuellement des maux de ventre, ballonnements, etc. On m'a diagnostiqué une colopathie fonctionnelle, suite à des examens il y a une dizaine d'années. A cette époque, j'ai eu une période où je ne pouvais quasiment plus rien avaler. Le gastroenterologue que j'ai consulté voulait écarter une maladie de chron. Il a confirmé que c'était «nerveux». Il m'a prescrit du dogmatil, un neuroleptique qui est effectivement très efficace sur ce genre de symptômes. Malheureusement, en ce moment je ne peux pas le prendre car il ne peut pas être pris avec mon AD, le seroplex. Sinon, au quotidien, je prends du débrida, qui permet d'atténuer les symptômes légers. 


Je pense malheureusement que l'on ne peut pas se débarrasser de ce genre de problème. Personnellement, j'en ai depuis l'enfance. J'essaie juste de manger de petites quantités. Par exemple, je ne prends pas de dessert, sauf occasionnellement au restaurant. Je mange des goûters pour compenser. Je ne sais pas quoi penser de l'intolérance au gluten. Je ne fais pas de régime spécial à ce propos, car je devrais me priver d'aliments que j'aime trop!


A bientôt,

▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬▬▬▬▬▬▬
 
Mépine

«Que la force me soit donnée de supporter ce qui ne peut être changé et le courage de changer ce qui peut l'être mais aussi la sagesse de distinguer l'un de l'autre.» Marc Aurèle
Revenir en haut
girl anachronism
Bipote Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2011
Messages: 1 126

MessagePosté le: Dim 3 Avr 2016 - 19:00    Sujet du message: Intestins irritables et troubles bipolaires Répondre en citant

Bonsoir Mépine,

Merci beaucoup pour ta réponse. C'est malheureusement ce que je pensais: on est condamné à avoir des désagréments digestifs à vie.
Quand tu parlais du dogmatil, c'est un neuroleptique qui agit directement sur le système digestif ou indirectement en calmant la nervosité ?

Je suis intolérante au gluten de façon très sévère, même les médicaments contenant du blé me donnent des diarrhées. C'est donc un régime d'éviction très stricte puisque je ne supporte même pas les traces de gluten dans les aliments manufacturés. Malheureusement, les analyses médicales ne révèlent rien. ça peut paraître incroyable mais c'est vrai. Le gastro-entérologue penche pour une hypersensibilité au gluten très forte. Quelle est la frontière entre l'hypersensibilité et l'intolérance ? Chez moi, elle est mince mais n'ayant pas la maladie cœliaque puisque non reconnue officiellement intolérante au gluten, je ne perçois aucune compensation financière pour l'achat des aliments.
Pourtant, je n'ai pas le choix. Je ne peux prendre que des aliments sans traces de gluten et ça coûte horriblement cher.

Je digère aussi très mal les fruits à coques (noix, noisettes,...) mais pas d'allergie, c'est un problème d'intolérance digestive. Je ne digère pas très bien le chocolat, même garanti sans traces de gluten.
C'est très compliqué de se nourrir, je ne vais quasiment jamais au restaurant à cause des problèmes d'intolérance au gluten. J'ai toujours dans mon sac un anti diarrhéique "au cas où".

Comme toi, je préfère manger peu et plus souvent. Pour voir le bon côté des choses, je me dis que ces problèmes digestifs m'ont évité de prendre trop de kilos quand je prenais les traitements pour les troubles bipolaires.
Je ne sais pas si tu digères bien le lait de vache, moi pas vraiment. Je varie les laits et yaourts (brebis, chèvre, soja,...) et limite les produits dérivés du lait de vache.

Les probiotiques aident bien, le gastro-entérologue m'a conseillé d'en prendre en cure. Tu peux toujours essayer, il y en a en sachets, en gélules.
La L-glutamine (ça n'a rien avoir avec le gluten) est bien utile pour relever le seuil d'irritabilité de l'intestin. Le hic, c'est que j'ai lu dans le livre "Manic-depressive illness" de Goodwin & Jamison que la L-glutamine peut induire des hypomanies (listée en tout cas comme substance pouvant engendrer un virage maniaque). J'en prends depuis 6 ans, plus ou moins en continu et je n'ai pas eu de problème (même à haute dose), c'est sans doute une question de sensibilité individuelle. Je devrais en prendre tous les jours, voire plusieurs fois par jour en cas de stress mais j'ai du mal à être assidue. Il faudrait que je change de marque, celle que je prends à un goût pas terrible (arôme réglisse, j'ai horreur de ça).

C'est sûr que plus on est serein et moins on a de maux de ventre. A défaut de pouvoir enrayer les problèmes d'intestin irritable, on peut parvenir au fil des années à mieux savoir ce qui est bon ou pas pour notre digestion. J'ai encore trop de rechutes à mon goût mais avant, c'était bien pire. J'ai eu aussi comme toi une période où je n'arrivais rien à avaler. Depuis, et en particulier depuis l'éviction du gluten, ça va beaucoup mieux mais il y a toujours cet inconfort plus ou moins permanent.

Bonne soirée et bon courage
Revenir en haut
mepine
Bipote Diamant

Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2012
Messages: 3 840

MessagePosté le: Lun 4 Avr 2016 - 17:41    Sujet du message: Intestins irritables et troubles bipolaires Répondre en citant

Salut,


Je ne sais pas comment agit le dogmatil. On me l'a prescrit bien avant que je sois diagnostiquée bipolaire. On l'a donné également à ma tante, qui a des douleurs au ventre depuis des années, après ses césariennes. Elle m'a dit que sa vie à changé depuis qu'elle le prend quotidiennement. Ce qui est bien, c'est qu'il n'a aucun effet secondaire, il n'amène aucune fatigue. En fait, je sens quand j'en prends que mes crises intestinales s'améliorent très vite, mais en dehors de cela, il n'a aucun effet.


Je ne pense pas avoir d'intolérance au gluten, ni au lait de vache. J'ai remarqué que je ne peux pas manger de grandes quantités, ni multiplier les aliments au cours d'un repas (entrée, plat, dessert, ce n'est pas possible). Je ne supporte pas les plats trop riches ou gras. Malheureusement, j'adore tout ce qui est à base de fromage fondu. Alors, quand je vais au resto, je me demande toujours si je dois être raisonnable ou me faire plaisir. Je suis originaire de Lorraine (comme toi je crois) et j'ai été élevée aux plats à la béchamel et autres, alors je suis adepte de ce type de plat. Mais à présent, je mange plus léger au quotidien, donc mes problèmes sont supportables. Par contre, j'ai eu une période récemment où je n'étais vraiment pas bien, et on m'a refusé le dogmatil, du coup ça a duré un moment. J'ai même dit au psy que j'étais prête à en prendre malgré les risques cardiaques augmentés par l'association au seroplex, mais il n'a rien voulu savoir ;)

▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬▬▬▬▬▬▬
 
Mépine

«Que la force me soit donnée de supporter ce qui ne peut être changé et le courage de changer ce qui peut l'être mais aussi la sagesse de distinguer l'un de l'autre.» Marc Aurèle
Revenir en haut
girl anachronism
Bipote Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2011
Messages: 1 126

MessagePosté le: Lun 4 Avr 2016 - 19:45    Sujet du message: Intestins irritables et troubles bipolaires Répondre en citant

Salut,

Oui, je suis bien originaire de Lorraine, tu as une bonne mémoire Razz J'aime aussi le fromage fondu mais je ne le digère pas du tout.
Comme tu le dis, entre se faire plaisir ou être raisonnable, le choix n'est pas toujours simple. Pour tout ce qui concerne le gluten, pour moi c'est tolérance zéro car j'en ai trop souffert. Par contre, il y a beaucoup d'aliments pour lesquels tout est une question de mesure et parfois, on a bien envie de ne pas se modérer.
Contrôler son humeur, contrôler son alimentation, contrôler ceci, cela... pfff des fois, on a envie de tout envoyer promener et d'être libre ! Malheureusement, le corps sait nous rappeler (rapidement) à l'ordre pour nous remettre dans le rang Mr. Green

Je vais me renseigner auprès de mon psy et mon généraliste pour le dogmatil et me documenter aussi par moi-même car ce médicament semble bien utile !
Le Séroplex, que j'ai aussi eu, a des effets (positifs) sur les intestins irritables, mais à l'arrêt, quel cauchemar ! J'ai entendu dans un documentaire sur les intestins que le syndrome des intestins irritables est lié à une trop grande communication entre le cerveau d'en haut et d'en bas, notamment via la sérotonine.
Et comme les antidépresseurs jouent un rôle dans la régulation de la sérotonine, ils ont aussi une action sur l'activité de l'intestin.

La sérotonine présente dans les intestins correspond à 80% de la sérotonine totale dans l'organisme. Alors je peux te dire que le sevrage de l'antidépresseur a eu un impact non négligeable sur mes intestins irritables il y a 2 ans ! Pourtant, on avait diminué le Séroplex très lentement, mais passer de 5 mg à 0 mg a été une catastrophe. En plus des vertiges et malaises, j'ai eu un ventre énorme le premier mois suivant l'arrêt du médicament. Un transit complètement chamboulé, c'était vraiment très, très, très dur.

Si tu devais un jour arrêter l'antidépresseur, essaye de diminuer plus progressivement que moi. Je ne sais pas si une forme buvable existe mais passer de 5 à 0, c'était une trop grande marche. Chacun est différent, mais dans mon cas, bientôt 2 ans après, je n'ai pas encore tout à fait récupérer mon état pré-Séroplex.

Bonne soirée
Revenir en haut
mepine
Bipote Diamant

Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2012
Messages: 3 840

MessagePosté le: Mer 6 Avr 2016 - 18:46    Sujet du message: Intestins irritables et troubles bipolaires Répondre en citant

Coucou!


Oui renseigne-toi sur le dogmatil! On ne sait jamais, il pourra peut-être fonctionner sur toi-aussi. Et vraiment, il ne semble pas avoir d'effets secondaires.


Je viens en fait d'arrêter le seroplex. Je ne le prends pas en continu, en fait, car il me fait virer. Je le prends en période basse, puis je l'arrête progressivement, quand je sens qu'il me fait monter. Pas facile, je me surveille comme le lait sur le feu quand j'en prends, mais il m'aide bien quand ça ne va pas. Pas d'effets de sevrage: il me tape sur le ventre au début, puis ça se calme. Rien à voir avec le xeroquel, avec lequel si j'oublie une prise, je ne dors pas; où avec le stilnox, auquel je suis accoutumée.




▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬▬▬▬▬▬▬
 
Mépine

«Que la force me soit donnée de supporter ce qui ne peut être changé et le courage de changer ce qui peut l'être mais aussi la sagesse de distinguer l'un de l'autre.» Marc Aurèle
Revenir en haut
Robbain
Bipote Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 18 Mai 2012
Messages: 736

MessagePosté le: Mer 27 Juil 2016 - 02:27    Sujet du message: Intestins irritables et troubles bipolaires Répondre en citant

Bonjour à vous deux!

J'ai aussi le diagnostic de colon irritable. J'ai des problèmes de longues dates. Depuis quelques années, je prends des probiotiques. Il s'agit de plusieurs souches dans un même comprimé quotidiennement. Depuis que je prends ça, je n'ai presque plus de problème. J'ai éliminé le blé pendant quelques années t diminué les produits laitiers au minimum.

Je remarque moi-aussi un lien entre douleurs aux intestins et déprime. Plus encore, j'ai des douleurs chroniques suite à un accident et elles sont amplifiées lorsque j'ai des problèmes de maux de ventre. Il est bien documenté que la dépression et la douleur sont très étroitement liées. Il y aurait aussi un lien entre notre microbiote et la santé mentale. Il y a un très beau reportage à ce niveau disponible sur le net: le ventre notre deuxième cerveau. Si vois cherchez sur google, vous tomberez sur ce vidéo.

Bonne chance à vous deux.

Robbaim

▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬▬▬▬▬▬▬
 
Le chemin vers le rétablissement est aussi personnel qu'une empreinte digitale. À chacun de trouver sa voie...avec, parfois les lumières des autres qui forment des points de repère pour ne pas s'y perdre. Le rétablissement est une façon de voyager dans ces méandres parfois un peu compliqués.
Revenir en haut
Mamounette
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 15 Oct 2013
Messages: 320

MessagePosté le: Mer 27 Juil 2016 - 06:42    Sujet du message: Intestins irritables et troubles bipolaires Répondre en citant

Bonjour,

J'ai aussi le problème du colon irritable. Pendant des années, j'ai été soigné avec du Pentasa pour une recto colite hémorragique puis il s'est avéré après une coloscopie qu'il n'y avait pas de RCH.
A l'heure actuelle, je prends de la Trimébutine et du Météospasmyl mais je ne suis pas soulagée avec ce traitement.
Je dois être très vigilante au moment des repas et ce n'est pas facile
Merci Girl anachronism d'avoir ouvert ce post, vous allez certainement m'apporter vos expériences et voir des solutions
Bonne journée
Revenir en haut
vivi28
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 06 Jan 2016
Messages: 42

MessagePosté le: Mer 27 Juil 2016 - 14:45    Sujet du message: Intestins irritables et troubles bipolaires Répondre en citant

Bonjour,

Je n'ai pas le colon irritable mais le premier signe d'alerte de mon état mixte c'est la crise d'angoisse
avec spasmes intestinaux et perturbations du transit! c'est l'horreur!

bon courage,

vivi

▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬▬▬▬▬▬▬
 
vivi
Revenir en haut
fontaine
Bipote Diamant

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mar 2008
Messages: 2 386

MessagePosté le: Mar 9 Aoû 2016 - 06:50    Sujet du message: Intestins irritables et troubles bipolaires Répondre en citant

je me joins à cette chronique car je me sens, au combien, concerné
mon dernier texte sur texte de bipolaire porte sur ce sujet
je suis très souvent malade et angoissé à l'extérieur par l'idée d'être malade
je suis naturellement fragile du colon, les coloscopies n'ont rien révélée
sortir est simplement un exercice éprouvant parfois
j'ai vraiment développé des troubles anxieux pour l'extérieur vers mes 16 ans, dans mon entourage nul ne s'est inquiété et les médecins n'ont pas pensé psy
donc la " bête", les mauvais souvenirs, les phobies se sont développés
je mélange imosel,ultra levure,seresta
j'étais sous xeroquel, mon psy a voulu me balancer sous lithium, un désastre...
bonne journée !
Revenir en haut
mepine
Bipote Diamant

Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2012
Messages: 3 840

MessagePosté le: Mar 4 Oct 2016 - 18:36    Sujet du message: Intestins irritables et troubles bipolaires Répondre en citant

Salut à vous,

Voilà plusieurs semaines que mon système digestif se révolte. Ceci conjugué à une grande fatigue, je suis en arrêt quelques jours... Il m'arrive de rester une journée entière sans rien avaler d'autre que du pain, j'ai perdu 3 kg déjà.
J'avais tenté, sur les conseils d'une masseuse et acupunctrice, d'enlever les produits laitiers de mon alimentation, sans résultat.
Je n'en peux plus de cette situation.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬▬▬▬▬▬▬
 
Mépine

«Que la force me soit donnée de supporter ce qui ne peut être changé et le courage de changer ce qui peut l'être mais aussi la sagesse de distinguer l'un de l'autre.» Marc Aurèle
Revenir en haut
girl anachronism
Bipote Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2011
Messages: 1 126

MessagePosté le: Mar 4 Oct 2016 - 19:50    Sujet du message: Intestins irritables et troubles bipolaires Répondre en citant

Salut Mepine

Je compatis, les douleurs intestinales épuisent. Méfie-toi du pain, ce n'est pas recommandé en cas de crise de colite car ça fermente trop. Les biscottes sont plus digestes. Tu peux aussi tenter d'alléger ta consommation de gluten le temps que la crise passe en variant les céréales (l'avoine est très digeste, sinon opter pour le sarrasin, les pommes de terre,...).
Les probiotiques me font du bien, je ne prends pas ceux avec des fructo-oligosaccharides car je digère mal ce sucre (ballonnements). La souche Rhamnosus est particulièrement indiquée pour les intestins irritables, recommandé par le gastro-entérologue. Personnellement je prends des yaourts k-philus en magasin bio, par cure : 1 par jour pendant 10 jours, c'est très efficace pour équilibrer la flore intestinale.

Soigne-toi bien
Revenir en haut
mepine
Bipote Diamant

Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2012
Messages: 3 840

MessagePosté le: Mar 4 Oct 2016 - 20:39    Sujet du message: Intestins irritables et troubles bipolaires Répondre en citant

Merci pour les conseils girl anachronism,



▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬▬▬▬▬▬▬
 
Mépine

«Que la force me soit donnée de supporter ce qui ne peut être changé et le courage de changer ce qui peut l'être mais aussi la sagesse de distinguer l'un de l'autre.» Marc Aurèle
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 22:15    Sujet du message: Intestins irritables et troubles bipolaires

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Le forum des bipotes Index du Forum ->
Questions / Réponses
-> Entraide et soutien...
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Wikipedia | Psychomedia | Troubles-bipolaires.com | camh.ca - Le trouble bipolaire : Guide d'information | Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group Traduction par : phpBB-fr.com