Forum d'information, de psychoéducation et d'entraide pour les personnes avec un trouble bipolaire (maniaco-dépression).
Le forum des bipotes  Index du Forum FAQ Rechercher S’enregistrer Connexion

chute, rechute, ou "c'est la vie"

 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Le forum des bipotes Index du Forum ->
Questions / Réponses
-> Entraide et soutien...
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
sasmira
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 25 Sep 2013
Messages: 49

MessagePosté le: Dim 3 Avr 2016 - 11:44    Sujet du message: chute, rechute, ou "c'est la vie" Répondre en citant

Bonjour à toutes et à tous,

je ne sais pas par où commencer...

Je ne sais pas si mon attitude actuelle est "normale" ou bien relève d'un rechute (mon mari me dit, pour être souvent passé par là, qu'il s'agit bel et bien d'un down, mais pas complètement en bas, juste en phase de descente).

De mon côté, ayant changé de traitement depuis environ 4 mois car le lithium m'attaquait les reins en plus de ne pas vraiment être efficace, je me sens vraiment "normale" (quoique les hauts me manquent: bienvenue dans la vie de tout le monde, ou presque). Je suis actuellement sous Lamictal et ma psy elle même me dit qu'en plus de 2 ans de consultation c'est la première fois qu'elle me fois stable sur aussi longtemps (4 mois).

Voilà l'histoire rapidement. En novembre 2015, gros conflit avec mon beau-père, conflit latent depuis de nombreuses années mais à chaque fois je prenais sur moi "pour la famille, les enfants...". Mais trop c'est trop et son attitude cette fois-ci est pour moi la goutte d'eau de trop!

Malgré un enregistrement vocal de son attitude et de ses cris envers moi (en bref il m'avait laissé un message juste avant mais pas raccroché de sorte qu'on entend tout ce qu'il me crie), mon mari, à mon sens, n'a pas été à la hauteur. Comme depuis 20 ans. Il a été élevé par un père qui veut tout régenté, qui était patron, qui sait tout sur tout, n'écoute mais répond à tout sur tout...bref, il a appris à ne pas contrarier la bête car c'est beaucoup plus facile et surtout cela ne génère pas de conflit.

Sauf que ce n'est absolument pas mon mode d'éducation (mon père cuisine, fait le ménage...), ni celui que je souhaite transmettre à mes enfants: je leur dit que quand il y a conflit, tout le monde a le droit de se disputer mais l'important est de discuter car souvent on arrange les choses. Mais mon beau-père est une personne qui sait et partant de là n'entend rien, ne peut pas être remis en question (pour l'anecdote, il a appris il y a 2 ans que sa femme avait une liaison depuis 25 ans...mais cela ne le fait pas réfléchir sur son attitude, pas le moins du monde).

Je m'en veux car moi aussi depuis 20 ans j'entretiens mon beau-père dans cette idée qu'il est tout puissant, détenteur de la connaissance... Je le reconnais c'est plus facile. Sauf qu'à travailler sur moi, une tentative de suicide...la quarantaine qui approche...que sais-je, je n'ai plus envie de courber l'échine, plus envie de nuisibles autour de moi. Voilà, j'ai avancé dans ma personnalité...mais pas mon mari. Il est père et mari mais reste toujours le même enfant soumis face à son père. Et j'ai...comment dire, honte qu'il soit une lopette...ce n'est pas ce que j'attends de mon mari.

J'ai des tas d'exemples de situations où son père m'a mise en défaut et où mon mari n'a "pas entendu" alors qu'il était là. Tellement il est habitué à ce comportement... Mais je suis sa femme non? Ne doit-il pas prendre ma défense corps et âme? Quand son père me dit que notre 3ème enfant, de toute manière, je l'ai fait dans le dos de son fils, car lui SAIT que son fils ne voulait pas trois enfants! Qui est-il pour oser dire cela alors que nous avons mis plusieurs mois pour le faire ce petit dernier? Qui est mon mari pour ne rien dire?

Et j'en passe et des meilleures...

Bref, depuis le week-end de Pâques, où j'ai refusé catégoriquement que mon mari emmène les enfants chez ses parents, nous faisons chambre à part. J'ai parlé de divorce avec force et certitude cette fois-ci. Je ne trouve pas normal que mon beau-père, après ce qu'il a fait, continue de voir ses petits-enfants comme si rien ne s'était passé (il les a eus pour leurs anniversaires, pour Noël car je suis trop bonne trop conne). Je n'arrive pas à passer sur cette histoire et le sortir de ma vie (je parle de mon beau-père hein).

Bref ma "haine", "rancoeur"...est montée d'un cran. Je ne sais même plus ce que je ressens pour mon mari. Ai-je vraiment envie de divorcer? Le dialogue est rompu avec mon mari. Nous devions partir avec les enfants pour mes 40 ans dans 15 jours mais là forcément tout est en stand by...

Je ne sais que penser de cette situation...down or not down? Pourquoi cette fois-ci ai-je pété les plombs contre mon beau-père? Pourquoi tant de haine (!!)?

Voilà, je m'en remets à vous chers amis...
Merci de votre attention...
Sasmira
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 3 Avr 2016 - 11:44    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
sasmira
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 25 Sep 2013
Messages: 49

MessagePosté le: Dim 3 Avr 2016 - 11:45    Sujet du message: chute, rechute, ou "c'est la vie" Répondre en citant

Et désolée pour la longueur du texte...j'ai essayé d'"aérer"...!!
Revenir en haut
sasmira
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 25 Sep 2013
Messages: 49

MessagePosté le: Dim 3 Avr 2016 - 12:02    Sujet du message: chute, rechute, ou "c'est la vie" Répondre en citant

Encore moi, petit rebondissement d'il y a 5 mn...mon mari me traite de génitrice de mes enfants...prend entièrement parti pour son père...la merde totale en fait. Marre de tout ça, marre de la vie...c'est toujours comme ça? Toujours gérer des conflits? Sans cesse?
Revenir en haut
girl anachronism
Bipote Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2011
Messages: 1 126

MessagePosté le: Dim 3 Avr 2016 - 13:07    Sujet du message: chute, rechute, ou "c'est la vie" Répondre en citant

Bonjour Sasmira,

Je trouve que ta colère est compréhensible. N'importe qui s'emballerait comme toi je pense.
Tu résumes très bien la situation. Pendant de très nombreuses années, vous arrondissiez les angles mais maintenant, tu n'y arrives plus car tu as évolué. Mais pendant ce temps, ton mari, lui, est resté le même.

On ne peut pas forcer les gens à évoluer, tout au plus, on peut les aider à le faire mais on ne peut pas faire à la place.
Tu pourrais dire à ton mari que toi, tu ne peux plus agir comme avant vis-à-vis de ton beau-père, que la situation a atteint un point de non retour. Lui dire que tu as changé et que ça te fait mal quand lui n'ose pas répondre à son père, que tu aimerais qu'il s'affirme et prenne position.
Vous avez besoin tous les deux, ton mari et toi d'une discussion à cœur ouvert, sans colère ni tension. Mets l'accent sur le fait que toi, ça te fait souffrir et que aimerais qu'il évolue aussi. Demande-lui ce qui le retient de s'affirmer, pourquoi a-t-il peur de son père, que craint-il ?
Demande-lui s'il souhaite changer ou s'il préfère continuer à fermer les yeux.

S'il ne souhaite pas changer, soit tu acceptes que ton mari se soumette à son père et vous trouvez des arrangements pour gérer quand il vient chez vous, soit tu estimes que tu ne peux pas supporter que ton mari soit soumis et comme tu le dis, c'est le divorce à court ou moyen terme.
On ne peut pas vivre avec quelqu'un que l'on méprise mais n'y a-t-il pas moyen d'accepter le caractère passif de ton mari sans mépris ?

Peut-être qu'il finira par réagir plus tard, lorsqu'il y aura un nouvel incident. Peut-être qu'il n'évoluera jamais, mais dans tous les cas, tu n'y peux pas grand chose.
Ce problème d'affirmation de soi semble être la goutte d'eau qui a fait déborder le vase dans ton couple. Est-ce que par ailleurs vous vous entendez bien ?
Revenir en haut
sasmira
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 25 Sep 2013
Messages: 49

MessagePosté le: Dim 3 Avr 2016 - 13:25    Sujet du message: chute, rechute, ou "c'est la vie" Répondre en citant

Bonjour girl anachronism,

et merci d'avoir pris le temps de me répondre...
tu veux savoir le pire dans tout ça? C'est qu'en 20 ans de vie commune, nous ne nous sommes disputés qu'à cause de son père...vrai de vrai. De grosses disputes je veux dire...

Discuter ne me semble plus possible, il dit que je m'apitoie sur moi-même, que je suis toujours la malheureuse...

Mardi même il a été jusqu'à reprendre dans un mail à mon attention une expression de son père...je lui ai dit d'ailleurs "regarde moi dans les yeux et dis-moi que ce n'est pas ton père qui a dit ça!" Aucune réponse de sa part, ce qui vaut un aveu pour moi. Il n'est prêt à rien pour moi mais à tout sacrifier pour son père.

Il devient méchant avec moi alors que sa colère devrait, à ,mon sens, se retourner contre son père...

J'en ai marre de marre de marre! J'ai aussi trop peur de ma rater et de finir en HP...
Revenir en haut
girl anachronism
Bipote Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2011
Messages: 1 126

MessagePosté le: Dim 3 Avr 2016 - 13:44    Sujet du message: chute, rechute, ou "c'est la vie" Répondre en citant

Je comprends mieux. Et si vous vous sépariez un moment, juste pour voir s'il tient vraiment à toi ?
Je dis ça sans connaître le détail de votre relation mais il semble bien s'accommoder de la situation à ménager la chèvre et le chou. Si vous vous séparez, ne serait-ce qu'une semaine, peut-être qu'il se rendra compte qu'il tient à toi et qu'il devrait faire des efforts et te soutenir.
Est-ce que tu as l'impression qu'il reste avec toi par habitude ou est-ce qu'il a un réel attachement ?
Revenir en haut
Valou77
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 10 Mai 2016
Messages: 2

MessagePosté le: Ven 13 Mai 2016 - 20:52    Sujet du message: chute, rechute, ou "c'est la vie" Répondre en citant

Voilà je post ce message car je suis pas bien pour le moment, en effet depuis le 12 septembre 2015 date de du mariage de ma dernière fille homosexuel, et bien plus rien ne va dans ma vie, j'ai déjà eue deux hospitalisations pour des pensées morbides et je peux vous dire qu'à la maison j'ai ce qu'il faut pour me faire un cocktail detonnant, depuis cette date mes deux filles ne se parlent plus à cause de ma belle fille et j'en souffre au point de ne plus vouloir vivre, je me sens inutile face à cette situation, mes filles m'ont demande ce que je voulais pour la fête des mères et j'ai répondu que je voulais qu'on soit toute réunie, cela fait 7 mois que cela dure j'en ai marre, peut être que si je n'étais plus la elle réfléchirais à ma demande. Je recherche de l'aide avec votre groupe
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 22:10    Sujet du message: chute, rechute, ou "c'est la vie"

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Le forum des bipotes Index du Forum ->
Questions / Réponses
-> Entraide et soutien...
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Wikipedia | Psychomedia | Troubles-bipolaires.com | camh.ca - Le trouble bipolaire : Guide d'information | Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group Traduction par : phpBB-fr.com