Forum d'information, de psychoéducation et d'entraide pour les personnes avec un trouble bipolaire (maniaco-dépression).
Le forum des bipotes  Index du Forum FAQ Rechercher S’enregistrer Connexion

Peur d'aller trop bien
Aller à la page: 1, 2  >
 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Le forum des bipotes Index du Forum ->
Questions / Réponses
-> Entraide et soutien...
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Pazkale
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 07 Fév 2013
Messages: 267

MessagePosté le: Mar 17 Mai 2016 - 17:35    Sujet du message: Peur d'aller trop bien Répondre en citant

Bonjour à vous
depuis 15 jours je déprimais un peu, me sentais molle et sans envie, ne faisais plus mes activités ordinaires. je parlais peu et n'en avais pas envie
et cette nuit insomnie presque totale, endormie à 4h et réveillée (par obligation) à 6h30. j'ai redormi un peu le matin mais ce soir je ne suis pas fatiguée.
ce soir je récupère mes enfants et je suis un vrai moulin à parole, je parle fort, vite et j'ai le cerveau qui mouline.
ma fille m'a dit "maman tu parles trop vite et fort"
et je lui ai dit "tu vois l'humeur qui monte ?" et elle m'a répondu que oui. ( elle a 19 ans mais comprend mal ma maladie)

donc mon angoisse est que dès que je vais mieux, que je suis plus enjouée : est ce que je vais simplement mieux ou est ce l'humeur qui monte ?
ai je le droit de rire sans penser que je passe en phase up ?

j'ai cette peur depuis que je suis soignée pour ma bipolarité : l'angoisse l'aller mieux...."TROP" mieux !!

avez vous ce sentiment.

je vous rassure si ça monte trop je vois mon psy en urgence, sinon j'ai un rdv prévu mardi prochain.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬▬▬▬▬▬▬
 
Pazkale.....avec un Z comme dans banane :-)
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 17 Mai 2016 - 17:35    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
girl anachronism
Bipote Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2011
Messages: 1 126

MessagePosté le: Mar 17 Mai 2016 - 18:19    Sujet du message: Peur d'aller trop bien Répondre en citant

Bonsoir Pazkale,

Oui, ça m'arrive souvent d'avoir peur de rechuter dans l'hypomanie. ça fait d'ailleurs quelques mois que l'hypomanie me nargue sans arriver franchement Razz
Ce que tu as vécu, je l'ai eu aussi à chaque fois que j'avais un manque de sommeil. C'est une alerte mais il ne faut pas paniquer non plus (sinon tu ne vas pas dormir et là, tu vas augmenter tes risques de rechute).
Ce soir, essaye de dormir plus tôt, si besoin avec quelque chose pour t'endormir.

En dehors de cette alerte, tu as le droit d'être en forme, de rire, d'être bruyante aussi, mais là, vu que ça se déclenche après une dette de sommeil et une période basse, je dirais que la vigilance s'impose. Évite tout ce qui pourrait aggraver l'agitation. Normalement, tu devrais retrouver une humeur "normale" d'ici demain ou après-demain. Pour l'instant, de mon côté, j'arrive à empêcher l'hypomanie mais j'avoue qu'au fil des mois, ce genre d'alerte m'épuise. J'espère que tu n'en auras pas d'autres.

Tu peux aussi tenir un journal de l'humeur. Moi ça m'aide à comprendre mes facteurs de rechute et à avoir une vision plus globale des fluctuations. Mais j'avoue que c'est contraignant de noter tous les jours.
Dors bien cette nuit Razz
Revenir en haut
girl anachronism
Bipote Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2011
Messages: 1 126

MessagePosté le: Mar 17 Mai 2016 - 18:28    Sujet du message: Peur d'aller trop bien Répondre en citant

PS: avec le temps, on finit par arriver à faire la différence entre ce qui est tolérable et ce qui est déjà pathologique.
On peut être de très bonne humeur sans être à la frontière de l'hypomanie. On commence à être au bord de l'hypomanie quand on sent que c'est trop. Il y a quelque chose d'irrépressible, d'excessif, une sensation de trop plein (d'énergie, de colère, de bonne humeur,...).
Revenir en haut
Pazkale
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 07 Fév 2013
Messages: 267

MessagePosté le: Mar 17 Mai 2016 - 19:09    Sujet du message: Peur d'aller trop bien Répondre en citant

girl anachronism a écrit:
PS: avec le temps, on finit par arriver à faire la différence entre ce qui est tolérable et ce qui est déjà pathologique.


C'est tout a fait ça, il faut apprendre a reconnaître les signes et je pense que je me connais assez bien.....et là c'est bien l'humeur qui monte. Je bouillone de l'intérieur prête a exploser.

Mais parfois je préférerai rester en phase légèrement depresive plutôt que d'aller bien par peur d'aller trop bien.

Mon sommeil est pertubé depuis ma bipolarité et là le soir j'ai un tranquilisant et un somnifère et je m'endors toujours avec difficultés. J'ai régulièrement des insomnies totales mais avec fatigue le lendemain et grosse sieste.
Aujourd'hui j'ai été active et hyper active en soiree.

Merci de ton écoute et de tes bons conseils
A demain

▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬▬▬▬▬▬▬
 
Pazkale.....avec un Z comme dans banane :-)
Revenir en haut
Pazkale
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 07 Fév 2013
Messages: 267

MessagePosté le: Mer 18 Mai 2016 - 14:36    Sujet du message: Peur d'aller trop bien Répondre en citant

Bonjour
je suis rassurée, j'ai bien dormi (avec mes médocs en doses supérieures) , j'avais du sommeil à rattraper.
je verrai dans la journée si j'ai une poussée d'énergie....quoique j'en ai eu une à midi....j'ai décapé mon four chose que je fait 1 fois par an

pour en revenir au sujet initial, j'ai un dilemme :
- à la fois la nostalgie de ma phase up (la plus forte avant d'être soignée)j'ai vécu 4 mois à 100 à l'heure et des expériences que je ne vivrais plus !
- et aussi la peur d'une nouvelle phase up car la dépression que j'ai eu après a été terrible et suicidaire.
d'où cette peur d'aller "trop" bien

▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬▬▬▬▬▬▬
 
Pazkale.....avec un Z comme dans banane :-)
Revenir en haut
girl anachronism
Bipote Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2011
Messages: 1 126

MessagePosté le: Mer 18 Mai 2016 - 14:55    Sujet du message: Peur d'aller trop bien Répondre en citant

Super si tu as bien dormi ! ça devrait t'aider à te calmer.
Tu m'as fait sourire avec le four, moi aussi quand je commence à faire le four... ça sent le roussi Very Happy

Je suis aussi partagée que toi, j'appréhende la prochaine rechute hypomaniaque (il y en aura forcément une, vu mon âge, je ne suis pas encore candidate à la rémission au long cours) mais en même temps, je garde de bons souvenirs d'une hypomanie particulièrement extatique où tout était extraordinaire.

Je recadre comme toi dès que ça monte, je l'attends de pied ferme avec le Xeroquel sous le coude mais j'ai toujours cette crainte de céder aux sirènes de l'hypomanie si celle-ci venait à être particulièrement agréable. Pourtant, le prix a payé est très, très cher. Après cette hypomanie idéale (et sans doute idéalisée) j'ai eu une période de dépression extrêmement sévère avec une immense douleur morale.

Est-ce que certaines personnes parviennent à rejeter l'hypomanie avec autant de conviction qu'elles le font envers la dépression ?
Hum... il ne doit y en avoir beaucoup. Mais on va y arriver, on est déjà sur la bonne voie Pazkale
Revenir en haut
Pazkale
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 07 Fév 2013
Messages: 267

MessagePosté le: Mer 18 Mai 2016 - 15:08    Sujet du message: Peur d'aller trop bien Répondre en citant

je vois que l'on a le même sens de l'humour....quand ça va bien 
je connais mes déclencheurs :
- perte de sommeil sans fatigue dans la journée
- parler fort et vite
- écouter la musique à fond en voiture ( très dangereux)
- dépenses excessives ( alors que je suis économe)
là je sais que c'est le début d'une phase hypomaniaque

dans la vidéo que j'ai mis dans le sujet de lizzie http://bipotes.leforum.eu/t18615-Prise-de-conscience.htm#p181665, vers la fin un homme parle de la beauté des arbres qu'il voit et de sa crainte de les voir " trop" beaux !

▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬▬▬▬▬▬▬
 
Pazkale.....avec un Z comme dans banane :-)
Revenir en haut
girl anachronism
Bipote Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2011
Messages: 1 126

MessagePosté le: Mer 18 Mai 2016 - 15:54    Sujet du message: Peur d'aller trop bien Répondre en citant

Pazkale a écrit:

je connais mes déclencheurs :
- perte de sommeil sans fatigue dans la journée
- parler fort et vite
- écouter la musique à fond en voiture ( très dangereux)
- dépenses excessives ( alors que je suis économe)
là je sais que c'est le début d'une phase hypomaniaque


Ce ne sont pas vraiment des déclencheurs, ce sont plutôt les signes d'un début hypomanie. Certains signes que tu cites peuvent se transformer en déclencheurs d'une hypomanie franche car ils aggravent l'agitation (musique trop forte, dépenses qui génèrent des dépenses à la chaîne,...)

Les déclencheurs sont en amont de ces signes:
- le manque de sommeil chronique (là aussi, le manque de sommeil peut ensuite devenir un signe d'hypomanie et un facteur d'aggravation)
- les ruptures de rythme (décalage horaire, changement dans la routine, changement de saison, vacances,...)
- les aléas de la vie (perte d'emploi mais aussi reprise d'un emploi, rupture, deuil,...)
- et bien sûr, les rechutes dépressives ou hypomaniaques sont elles-mêmes facteur de rechute (la maladie s'auto alimente, chaque épisode prépare le terrain du suivant).

Merci pour le partage de la vidéo, je vais regarder ça de suite
Revenir en haut
girl anachronism
Bipote Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2011
Messages: 1 126

MessagePosté le: Mer 18 Mai 2016 - 15:56    Sujet du message: Peur d'aller trop bien Répondre en citant

En parlant de rupture de rythme, je ne sais pas comment tu as vécu tous ces ponts mais moi, je suis paumée.
J'ai horreur de ne pas me repérer dans la semaine et en ce moment, c'est le cas.
Revenir en haut
Pazkale
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 07 Fév 2013
Messages: 267

MessagePosté le: Mer 18 Mai 2016 - 16:10    Sujet du message: Peur d'aller trop bien Répondre en citant

tu as raison ce ne sont pas des déclencheurs mais bien les signes d'une montée d'humeur, qui sans traitement serait devenue une phase maniaque.
je connais mes déclencheurs de dépression, dispute, perte travail (mais je suis en invalidité depuis 3 mois), tout problème quotidien qui peut m'angoisser (argent, enfants etc....)
mais je ne sais pas pourquoi un matin je me réveil  sous pression comme une cocotte minute, à part un dérèglement du sommeil qui est à la fois un symptôme et un déclencheur.
la 1ère question de mon psy tous les mois c'est " alors comment dormez vous ? "

pour répondre à ta question sur les rythmes, je vis aussi assez mal des changements de rythmes, car je vis seule et n'ai pas d'activité. une semaine sur 2 j'ai le rythme avec les enfants ( trajets le matin très tôt et repas à faire) mais le reste de la journée rien ne change.
j'ai essayé le bénévolat pour occuper mes journées sans perturber mes habitudes ( 3 après midi par semaine) mais cela m'a beaucoup fatigué et je m'aperçois que j'ai du mal à m'investir  dans une activité.
je suis stressée si je sais que je vais manger tard parce que mes enfants sont là ou que je dois me lever avant midi car j'ai un rendez vous ( hé oui je dors 14h minimum par nuit !)

nous avons besoin de rythme régulier et de bonne hygiène de vie....pas toujours facile sauf si on vit en hermite

▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬▬▬▬▬▬▬
 
Pazkale.....avec un Z comme dans banane :-)
Revenir en haut
girl anachronism
Bipote Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2011
Messages: 1 126

MessagePosté le: Mer 18 Mai 2016 - 17:15    Sujet du message: Peur d'aller trop bien Répondre en citant

A propos du documentaire, en cliquant, je me suis rendue compte que je l'avais déjà vu. Il était très intéressant, ma famille l'a vu également. ça les a aidé à comprendre la souffrance que nous cause cette maladie.

Tu as de la chance d'avoir un psy qui te demande comment tu dors ! Moi j'aimerais beaucoup qu'il me le demande mais il ne l'a jamais fait (ou alors une seule fois mais je ne m'en souviens pas). Le sommeil est vraiment essentiel pour notre stabilité.
Parfois, il n'y a pas de raison apparente au dérèglement du sommeil. J'ai l'impression que la maladie peut très bien se déclencher toute seule.

Dans ton cas, après avoir eu une phase de dépression, tu es en toute logique à risque de repartir à la hausse. Le cycle dépression-normothymie-hypomanie n'est pas figé, on peut avoir plusieurs dépressions entrecoupées de phases normales sans passer par l'hypomanie, mais si tu as un balancement régulier, tu sais à quoi t'attendre.

J'ai lu qu'avec l'âge les facteurs de rechute extérieur tendaient à avoir moins d'impact sur la fréquence des rechutes que lorsque l'on est jeune. Je ne sais pas si c'est parce qu'avec l'âge on a moins de facteurs de risque (à condition que la vie sentimentale, professionnelle, financière etc se stabilise) ou bien, si c'est parce que biologiquement, la maladie évolue.

C'est vraiment complexe comme maladie car il y a sans cesse une interaction entre des facteurs endogènes (facteurs biologiques propres à notre corps) et environnementaux. Mon psy a toujours affirmé que dans mon cas, la part endogène était plus forte que la part environnementale, ce que je niais avec force. A présent, je me demande de plus en plus s'il n'a pas raison.
J'ai eu beaucoup d'alerte d'hypomanie ces derniers temps, comme si la maladie poussait derrière une porte pour essayer de sortir. Il y a eu des moments de stress mais j'ai du mal à croire que des petits incidents sont capables de tant d'effets (d'après la théorie de l'embrasement (ou du "kindling") que tu trouveras sur le forum, c'est possible: un petit stress finit par avoir des conséquences énormes).
Je ne sais pas, mais parfois, j'ai vraiment le sentiment de cohabiter avec une maladie qui essaye de vivre sa vie et que j'essaye de museler autant que possible.
Revenir en haut
Pazkale
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 07 Fév 2013
Messages: 267

MessagePosté le: Jeu 19 Mai 2016 - 14:00    Sujet du message: Peur d'aller trop bien Répondre en citant

bonjour girl anachronism
je ne vois mon psy que pour mon traitement et non pour une thérapie car j'ai ai fait 3 en 15 ans et j'ai donc fait pas mal de ménage avec mes fantômes.
par contre suite à ma grave dépression, voire mon burn out que j'ai fait il y a 2 ans, je vois toutes les semaines un psychologue au CMP avec qui je peux parles de choses plus quotidienne et vider mon sac des choses que j'ai du mal à gérer depuis que je suis malade 2011 bien que je pense que j'étais bipolaire depuis mon divorce en 2006).
mon psy me "surveille" très bien par rapport à mes humeurs et mon sommeil qui n'est toujours pas satisfaisant pour atteindre l'équilibre. comme tu le dis après une grosse dépression, le risque de virer maniaque ou hypo est bien présent et cela me fait peur.

girl anachronism a écrit:


Je ne sais pas, mais parfois, j'ai vraiment le sentiment de cohabiter avec une maladie qui essaye de vivre sa vie et que j'essaye de museler autant que possible.

oui c'est tout à fait ça, j'essaye plutôt de mieux la connaître pour l'apprivoiser

▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬▬▬▬▬▬▬
 
Pazkale.....avec un Z comme dans banane :-)
Revenir en haut
mepine
Bipote Diamant

Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2012
Messages: 3 840

MessagePosté le: Jeu 19 Mai 2016 - 20:45    Sujet du message: Peur d'aller trop bien Répondre en citant

Salut à vous,

Je me reconnais assez dans cette idée de «museler» les crises. Et en particulier, en ce moment, l'hypomanie. Je regrette personnellement la normothymie. J'en ai assez de me réveiller à 5 ou 6 heures, de me contenir toute la journée. Cette énergie débordante ne me correspond pas. Je fais en sorte de dormir convenablement grâce aux hypnotiques : mon psy m'a répété que c'est essentiel, avec ou sans médicament, il faut dormir.

Je me contiens car je ne veux pas que cela se voit, au travail en particulier. J'ai peur de perdre la face, de perdre mon boulot... J'ai peur de la bouffée délirante... Donc je fais en sorte de prendre sur moi, mais comme c'est dur!

▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬▬▬▬▬▬▬
 
Mépine

«Que la force me soit donnée de supporter ce qui ne peut être changé et le courage de changer ce qui peut l'être mais aussi la sagesse de distinguer l'un de l'autre.» Marc Aurèle
Revenir en haut
brunelles
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 06 Nov 2008
Messages: 277

MessagePosté le: Ven 20 Mai 2016 - 08:50    Sujet du message: Peur d'aller trop bien Répondre en citant

Bonjour,

je partage mon grain de sel avec vous.

Pazkale a dit
Citation:
je suis stressée si je sais que je vais manger tard parce que mes enfants sont là ou que je dois me lever avant midi car j'ai un rendez vous ( hé oui je dors 14h minimum par nuit !)


Moi qui essaie de régulariser au maximum mes journée, eh bien c'est exactement ça : dès que qqch bouge un peu (un repas décalé, une visite, une activité prévue mais qui dure plus longtemps,...) alors je stresse. Je m'inquiète d'être perdue dans mon rythme...
C'est pénible pour moi et mon entourage car je deviens stressante pour eux.
Moi je tiens à mon rythme pour lutter contre la dépression chronique, pour me tenir à une vie socialement acceptable.

Je n'ai plus vraiment de phases d'hypomanie, je stagne entre le -5 et le 0 depuis ma dernière grosse dépression en 2012.
Et même si ces phases était plutôt "soft", je m'y sentais mieux, avec pleins d'idées, d'énergie et d'envies surtout. Bien sûr, énervée, parlant fort et critiquant beaucoup,
mais dansante, volontaire, et surtout c'est dans ces hypomanies que j'ai fait avancer ma vie,...
Depuis 2012, plus aucun projet, et du coup rien ne bouge car j'étais le moteur de notre couple.

Je n'ai même plus peur de voir un "mini up" arriver... Les seuls jours où j'ai plus d'énergie, tout se gaspille très vite dans les choses que je repousse chaque autre jour,
du genre la pile de linge à repasser, ou le four à récurer lol!!
Mais je comprends vos inquiétudes; quand je sentais le manque de sommeil sans être fatiguée, je savais que j'étais dedans.
Je n'ai pas eu de gros pb comme les dépenses, les comportements à risque, etc... (et d'ailleurs les docs ne me classent plus comme bipo,
bien que je m'y reconnaisse plus que dans la dépression "simple"), mais je me fatiguais moi-même!!! Du coup je pense que j'étais détestable pour les autres.

Compliqué, ces hypomanies où on sent nous-mêmes et énergiques mais qui nous épuisent (ainsi que l'entourage),
qu'on regrette et qui nous effraient... Comme vous dites, il faut se museler. Et dans la dépression comme dans le up, finalement.

brunelles

▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬▬▬▬▬▬▬
 
"la mer n'existe pas..."
Revenir en haut
girl anachronism
Bipote Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2011
Messages: 1 126

MessagePosté le: Ven 20 Mai 2016 - 16:28    Sujet du message: Peur d'aller trop bien Répondre en citant

Bonjour,

@Mépine: je comprends tes inquiétudes vis-à-vis du travail. C'est une de mes grandes hantises: que mes moments euphoriques se remarquent ! J'ai aussi très peur de l'impulsivité qui en découle. Je suis obligée de me canaliser, c'est usant. Pour l'instant, je suis plutôt en mode "dépression masquée" mais je sais que je peux virer à 180° très vite. Je suis un peu plus sereine depuis que j'ai une boîte de Xéroquel de secours, même si j'appréhende le jour où je devrais le prendre (peur des effets secondaires, je n'ai jamais pris ce médicament et ai mal supporter tellement de médicaments que je redoute toute nouvelle molécule).
Tiens bon, ça va finir par se calmer. Et essaye de ne pas trop penser à tes manies passées: plus on angoisse, plus on augmente la tension intérieure et plus l'humeur monte. Au pire, tu es bien suivie et tu as les médicaments pour lutter contre un emballement trop fort.
Revenir en haut
mepine
Bipote Diamant

Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2012
Messages: 3 840

MessagePosté le: Ven 20 Mai 2016 - 19:07    Sujet du message: Peur d'aller trop bien Répondre en citant

Salut girl anachronism, et merci. Je ne peux pas dire que j'angoisse, le xeroquel agissant très bien sur mon anxiété. J'ai plutôt une grande lucidité sur mon état actuel, et la conscience que le masque peut tomber à tout moment. La lutte pour garder mon calme est permanente, que ce soit à coup de cachets ou autres...

Le xeroquel agit différemment sur chacun, mais pour moi c'est un bon médicament. Il m'a enlevé mes angoisses. Il agit dessus dès les plus basses doses, entre 50 et 200. Il calme la manie à plus forte dose: en ce moment je suis à 400. Je conseillerais de le prendre d'abord à petite dose et d'augmenter progressivement. Il a un effet de somnolence, en particulier au début. Donc, je pense que tu ne devrais pas t'inquiéter outre mesure de devoir le prendre en cas de crise.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬▬▬▬▬▬▬
 
Mépine

«Que la force me soit donnée de supporter ce qui ne peut être changé et le courage de changer ce qui peut l'être mais aussi la sagesse de distinguer l'un de l'autre.» Marc Aurèle
Revenir en haut
Pazkale
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 07 Fév 2013
Messages: 267

MessagePosté le: Sam 21 Mai 2016 - 12:36    Sujet du message: Peur d'aller trop bien Répondre en citant

Bonjour à vous
depuis cette fameuse nuit blanche de lundi, mon humeur monte, je suis plus active, bavarde, créative et je sens que la pression monte de l'intérieur.
hier j'essayais d'expliquer cet état à ma mère qui me disait "moi aussi y a des jours où j'ai envie de faire plein de truc et que j'y arrive même !". mais pour un bipolaire c'est multiplié par 10 et surtout avec un sentiment d'être mené par le bout du nez par cette maladie.
depuis mardi j'ai dépensé 100€ de plus que mon budget possible et cet après midi je vais faire les magasins avec 2 de mes filles.....alors que d'habitude je tiens très bien mon budget car j'ai des petits revenus et dans un état normal je me serais refusé ces dépenses. A décathlon j'ai failli m'acheter une nouvelle tente alors que l'ancienne n'est pas encore revendue !!!
je vois mon psy mardi mais je pense qu'il va encore augmenter le xeroquel, déjà augmenté il y à 2 mois.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬▬▬▬▬▬▬
 
Pazkale.....avec un Z comme dans banane :-)
Revenir en haut
Pazkale
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 07 Fév 2013
Messages: 267

MessagePosté le: Dim 22 Mai 2016 - 17:34    Sujet du message: Peur d'aller trop bien Répondre en citant

bonsoir à tous
voilà la lente ascension continue, je me réveille à 7h au lieu de midi, je fais plein de choses et fais des dépenses hors de mon budget.
je prends depuis mardi (1er jour de cette hypomanie) du tercian que mon psy m'avait prescrit lors d'une précédente hypomanie.
le hic c'est elle n'avait duré que 2 semaines mais j'ai eu 4 mois de dépression après Evil or Very Mad
Donc je suis contente d'être active, de refaire la cuisine par exemple mais voilà j'ai peur que ça monte trop haut, le tercian me maintient je pense.

donc faut il espérer rester toujours en humeur moyenne, voire basse pour éviter la manie ??!! et avoir une vie incipide

arriverais je un jour à être "normale" comme j'étais avant (active, sociable etc...) ???

je craque un peu ce soir car j'ai peur de l'avenir

▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬▬▬▬▬▬▬
 
Pazkale.....avec un Z comme dans banane :-)
Revenir en haut
girl anachronism
Bipote Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2011
Messages: 1 126

MessagePosté le: Dim 22 Mai 2016 - 20:20    Sujet du message: Peur d'aller trop bien Répondre en citant

Zut, mon message a disparu ! Me voilà obligée de recommencer...

@Mépine: j'espère que je le supporterai aussi bien que toi le moment venu. Je te souhaite que ton humeur revienne à son niveau habituel assez vite, c'est pénible de devoir se contrôler, surtout face aux élèves et aux collègues.

@Pazkale: pour l'instant, ton but est de canaliser ton hypomanie. Tant pis pour les dépenses d'hier, ce qui est fait est fait. Dis-toi que ça aurait pu être pire. Je t'admire d'avoir eu le courage de prendre du Tercian aussi vite. Je ne sais pas encore si j'aurais la même démarche que toi une fois dans l'hypomanie jusqu'au cou. Tu as une démarche très positive, plus tes épisodes sont contrôlés, plus la maladie finit par entrer en rémission. ça peut prendre du temps mais ce qui compte, c'est d'être dans la bonne voie, non ?

Les médicaments agissent comme un double plafond pour canaliser les débordements. Certaines personnes préfèrent avoir des plafonds en béton armé par crainte des rechutes mais peuvent souffrir de se sentir dans un étau. Lorsque la maladie est canalisée, un allègement est souvent possible mais dès qu'une rechute (avérée ou supposée) se précise, il faut doser à la hausse pour reprendre le contrôle. Si tu as le sentiment que tes traitements sont trop dosés et t'empêchent d'avoir une démarche active, tu pourras toujours en parler plus tard avec ton psy, mais tout n'est pas lié aux traitements non plus.

La maladie nous façonne, je ne suis pas sûre que l'on puisse revenir à ce que l'on a été avant la maladie ou avant l'aggravation de la maladie. On est différent, ni mieux, ni moins bien. A comparer avec ce que l'on a pu être et ce que l'on est aujourd'hui, on se fait souffrir inutilement. On perd des choses, on en gagne d'autres. Le corps change, le caractère, les amis, la situation professionnelle,... Etre bipolaire, ce n'est pas de tout repos. On aimerait tellement avoir une stabilité en tous points alors même que cette maladie nous contraint à l'adaptation permanente à de nouvelles situations.

Hier après-midi, j'ai fait le bilan comparatif avant/après (véridique ! comme quoi, on est tous tourmenté par les mêmes problèmes) et je me suis rendue compte que je suis à l'opposée de ce que j'ai été il y a 10 ans. C'est déroutant. J'étais mince, j'ai des formes; j'étais tout le temps en dépression, je suis obligée un tempérament devenu hyperthymique; je lisais beaucoup, je n'arrive plus à me concentrer; j'étais économe, je suis devenue sujette aux achats compulsifs;... Je m'arrête sinon je vais y passer la nuit Confused
Revenir en haut
Pazkale
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 07 Fév 2013
Messages: 267

MessagePosté le: Lun 23 Mai 2016 - 08:26    Sujet du message: Peur d'aller trop bien Répondre en citant

Bonjour girl anachronism
tu as toujours un beau et bon discours.
je n'hésite pas à prendre les médicaments que me donne mon psy. depuis 2 ans et 1/2 qu il me traite, j ai du essayer une bonne dizaine de medocs avec des dosages différents et des combinaisons différentes .
donc il m avait donné du tercian lors d un début de crise hypomane.

Donc là je ne vais pas mieux mais je vire hypomane ....mais je me soigne.
Je veux juste ne pas trop baisser en humeur ......je ne survivrai pas à une autre dépression !

Si je compare qui je suis avant et après c'est l'inverse de toi , sauf quand je passe en manie ou. hypomanie .
J' étais joyeuse, active,vivante . depuis ma grosse crise maniaque il y a 5 ans où j' ai été diagnostiquée bipolaire , je suis d'humeur basse voire depressive avec quelques débuts de crises hypo . il y a 2 ans j ai fait un burn out 2 mois après avoir commencé un nouveau boulot . je me suis trouvée au bord du suicide. j ai été hospitalisalisee 2 mois. J ai mis 1 an 1/2 à sortir de cette très profonde dépression et depuis je vivante avec une humeur basse rendant la vie très fade.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬▬▬▬▬▬▬
 
Pazkale.....avec un Z comme dans banane :-)
Revenir en haut
girl anachronism
Bipote Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2011
Messages: 1 126

MessagePosté le: Lun 23 Mai 2016 - 10:12    Sujet du message: Peur d'aller trop bien Répondre en citant

Je me suis rendue compte qu'en matière de santé psychique, tout prenait énoooooooormément de temps. Comme tu le dis, on ne se remet pas d'une crise maniaque en peu de temps, ni d'un burn-out, ni d'une dépression sévère.
1 an et demi pour sortir d'une dépression profonde, ça peut paraître extrêmement long mais en même temps, ça devait être le temps nécessaire pour que tu puisses en sortir.

Après avoir arrêté mon antidépresseur, j'ai eu de terribles angoisses et un syndrome de sevrage prolongé qui a été interminable. Il m'a fallu presque 2 ans pour que mon cerveau retrouve un équilibre et que les symptômes de sevrage disparaissent. Je n'aurais jamais cru qu'il fallait autant de temps. Pourtant, j'ai tout fait pour aller mieux mais au final, j'ai subi le rythme imposé par mon propre corps.

La sensation de vie fade et ton humeur basse chronique sont certainement des symptômes résiduels de ta grosse dépression. Ils peuvent mettre encore du temps à disparaître ou s'estomper plus vite que tu ne le penses. Je suis quelqu'un d'impatient et j'ai beaucoup enragé à devoir attendre, subir sans rien pouvoir faire. On voit les années qui défilent et on se demande quand on va enfin pouvoir vivre pleinement.
La maladie oblige à la patience, mais c'est vraiment dur.
Revenir en haut
Pazkale
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 07 Fév 2013
Messages: 267

MessagePosté le: Lun 23 Mai 2016 - 11:11    Sujet du message: Peur d'aller trop bien Répondre en citant

je suis hélas d'accord avec toi, la maladie nous maltraite et fait trainer le rétablissement.
une dépression qui dure 1 an et 1/2 c'est énorme, tout ce temps perdu que je n'ai pas partagé avec mes enfants
merci pour le temps que tu prends à partager avec nous et te lire est toujours un plaisir tellement tes mots sont justes

▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬▬▬▬▬▬▬
 
Pazkale.....avec un Z comme dans banane :-)
Revenir en haut
girl anachronism
Bipote Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2011
Messages: 1 126

MessagePosté le: Lun 23 Mai 2016 - 13:34    Sujet du message: Peur d'aller trop bien Répondre en citant

Vous êtes plusieurs à dire que mes messages sont pertinents et utiles, j'en suis très flattée mais vous me mettez une sacrée pression en même temps Very Happy
Je viens sur ce forum avec plaisir, vous m'apportez beaucoup par la diversité de vos expériences, aussi bien médicales, professionnelles, sentimentales,... C'est enrichissant de lire les parcours de chacun, on apprend à relativiser ses propres problèmes ou à trouver plus facilement des solutions.

Bon après-midi
Revenir en haut
Pazkale
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 07 Fév 2013
Messages: 267

MessagePosté le: Lun 23 Mai 2016 - 16:29    Sujet du message: Peur d'aller trop bien Répondre en citant

surveilles tes chevilles pour voir si elles gonfles
nos échanges, même virtuels, sont bien réels et nous aident au quotidien.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬▬▬▬▬▬▬
 
Pazkale.....avec un Z comme dans banane :-)
Revenir en haut
mepine
Bipote Diamant

Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2012
Messages: 3 840

MessagePosté le: Lun 23 Mai 2016 - 21:56    Sujet du message: Peur d'aller trop bien Répondre en citant

Salut Pazcale,

J'ai également fait un burn out il y a 4 ans: s'en est suivi un CLD d'un an et demi pendant lequel j'étais plongée dans un état dépressif. Je n'avais plus goût à grand chose, je ne faisais en fait que survivre, un jour après l'autre.

Depuis j'ai repris le travail très progressivement. Je vais mieux, mais le trouble semble avoir évolué. Alors que comme toi, j'étais plus souvent en dépression, maintenant je vire vers le haut. Drôle de maladie, qui ne nous laisse finalement jamais de repos, ou au moins la possibilité de s'habituer à une situation.

Je ne sais pas trop quoi te conseiller, si ce n'est de te surveiller. Peut-être tenir un journal de l'humeur, pour savoir où tu en es chaque jour. Il faudrait également voir si ton ordonnance actuelle convient à ton état, ou s'il faut adapter les traitements ou les dosages.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬▬▬▬▬▬▬
 
Mépine

«Que la force me soit donnée de supporter ce qui ne peut être changé et le courage de changer ce qui peut l'être mais aussi la sagesse de distinguer l'un de l'autre.» Marc Aurèle
Revenir en haut
Pazkale
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 07 Fév 2013
Messages: 267

MessagePosté le: Mar 24 Mai 2016 - 16:57    Sujet du message: Peur d'aller trop bien Répondre en citant

je reviens de chez mon psy qui ne m'a pas trouvée si euphorique que ça et c'est vrai que depuis lundi dernier ça se calme un peu même si je reste beaucoup plus active que d'habitude.
il m'a augmenté le xeroquel de 400 à 600mg car seul un traitement de fond pourra me stabiliser.
le tercian que j'ai pris n'est que temporaire.

finalement j'ai passé une super semaine dernière, en pleine forme et joyeuse, ce qui ne m'était pas arrivé depuis 2 ans !!!
mais l’ambiguïté de la maladie c'est qu'on sait que plus on monte, plus on redescend bas
je veux bien que mon humeur rebaisse un peu mais je ne supporterai pas une grosse dépression de bipolaire, je n'y survivrai pas !!!!

donc je prends mon traitement et je range ma carte bleue, en espérant que ça se calme

▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬▬▬▬▬▬▬
 
Pazkale.....avec un Z comme dans banane :-)
Revenir en haut
brunelles
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 06 Nov 2008
Messages: 277

MessagePosté le: Mar 24 Mai 2016 - 18:05    Sujet du message: Peur d'aller trop bien Répondre en citant

Bonsoir Pazkale,

J'essaie de te suivre même si j'interviens peu; je ne suis pas une habituée des grandes phases up (par contre , les dépressions...).

C'est bien de te conformer à tes prescriptions, de te surveiller et de prendre de quoi juguler une crise!
Combien d'entre nous regardent les boites en se disant "ah je devrais prendre celui-ci, mais..."
Il y a tjs un "mais" : mais je me sens bien en étant si active, mais de toute façon tout le monde se fout de moi,...
Donc c'est déjà une victoire sur toi-même! En plus tu honores tes RDV chez le psy, ça non plus n'est pas facile à tenir quand on dérape.

J'espère que l'augmentation du Xeroquel va t'aider.
Et si tu allais rendre quelque uns de tes achats compulsifs? Ca t'aiderait pour ton budget?

Essaie de ne pas trop penser à la dépression d'après; si on se focalise trop dessus, elle risque peut-être d'être encore plus lourde.
Je lisais encore des articles sur ce forum à propos de la pensée positive, il n'y a que ça de vrai! (ma bonne dame!)

Girl a raison quand elle dit que tout prend un temps... fou (!)
J'ai l'impression que c'est seulement maintenant à presque 40 balais que je commence à essayer de vivre avec ma maladie,
au lieu de me battre contre elle en fermant yeux et oreilles.

Bon courage, et tiens nous au courant!

brunelles

▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬▬▬▬▬▬▬
 
"la mer n'existe pas..."
Revenir en haut
Pazkale
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 07 Fév 2013
Messages: 267

MessagePosté le: Mar 24 Mai 2016 - 18:45    Sujet du message: Peur d'aller trop bien Répondre en citant

merci brunelles de ton écoute.
je suis aussi plutôt en phase dépressive ou basse depuis le début de ma maladie
j'ai fait des hypomanie avant d'être diagnostiquée et une grosse phase maniaque qui a validé ma bipolarité.
mais depuis cette crise je suis en dépression avec de temps en temps une petite montée d'humeur.
celle que je suis en train de vivre n'a duré qu'une petite semaine car j'ai en effet réagi vite.

mais qu'est ce que c'est bizarre de se coucher dépressive et de se lever en étant le roi du monde

quant à mes achats, c'est hors budget mais pas inutiles, quelques vêtements et de quoi faire de bons repas à mes enfants (ça change des nouilles carbo

▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬▬▬▬▬▬▬
 
Pazkale.....avec un Z comme dans banane :-)
Revenir en haut
brunelles
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 06 Nov 2008
Messages: 277

MessagePosté le: Mer 25 Mai 2016 - 13:58    Sujet du message: Peur d'aller trop bien Répondre en citant

Oui Pazkale,

se coucher avec des idées noires et se lever en se croyant intouchable!!
Ca me parle bien, même si ça fait longtemps! 1001 idées, projets et le plus fort c'est qu'on s'organise pour faire tout ou presque ce qu'on avait prévu!
Quelle déception ensuite de penser que ça n'avait ni sens ni but...

Bon au moins tu as fait des achats utiles; je me souviens d'une histoire contée par le spécialiste des migraines qui me suit,
quand je lui avait parler de bipolarité. Un gars avait soudainement acheté des quantités de tracteurs, puis avait essayé de monter une société d'entretien des terres...
Un vrai fiasco bien sûr, était un pur citadin et dans un bon délire. J'ai une tendresse pour les tracteurs depuis...!

Prends soin de toi,

brunelles

▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬▬▬▬▬▬▬
 
"la mer n'existe pas..."
Revenir en haut
Pazkale
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 07 Fév 2013
Messages: 267

MessagePosté le: Mer 25 Mai 2016 - 17:02    Sujet du message: Peur d'aller trop bien Répondre en citant

merci brunelles
en effet en phase maniaque aïgue, certaines personnes achètent des ferrari, des appartements ou partent faire le tour du monde !!! tant qu'on est pas diagnostiqué bipolaire, on passe pour un schizophrène.

lors d'une phase hypomaniaque, avant d'être diagnostiquée, j'ai acheté en 1 semaine une voiture à 14.000€ (pas de luxe mais au dessus de mes moyens) et un chien de race à 600€ alors que je suis contre le commerce des chiens ça va pas la tête?
bon 5 ans après j'ai toujours la voiture et le chien Very Happy

▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬▬▬▬▬▬▬
 
Pazkale.....avec un Z comme dans banane :-)
Revenir en haut
girl anachronism
Bipote Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2011
Messages: 1 126

MessagePosté le: Mer 25 Mai 2016 - 17:06    Sujet du message: Peur d'aller trop bien Répondre en citant

Coucou Pazkale,

Je suis vraiment contente de lire que ton hypomanie commence à se calmer. Si tes achats n'ont pas été inutiles, ce n'est pas grave.
De mon côté, je suis toujours hyper vigilante. J'ai été très volubile cet après-midi, la faute à une petite nuit de sommeil. Hier soir, j'ai fait du gâteau à 23h !
Mais bon, tant que je n'ai pas la bougeotte et que j'ai des moments où le soufflé retombe, je sais que je ne suis pas dans une hypomanie franche.
Avec le Xeroquel sous le coude, je suis moins anxieuse et étant moins anxieuse, la tension intérieure diminue et le risque de basculer complètement avec. Mais je t'avoue que j'ai hâte de retrouver un rythme de croisière sans avoir à me surveiller sans arrêt.

Et puis qu'est-ce que je peux dire comme bêtises.
Exemple de cet après-midi, ma mère me dit à propos de je-ne-sais-plus quelle mesure politique que c'est "déshabiller Paul pour habiller Jacques" et moi de lui répondre du tac-o-tac: "Oui, et puis après, tout le monde finit quand même en slip". Typiquement hypomaniaque: 1er et 2nd degré mêlés avec un zeste de sous-entendus coquins. Ah, les bipolaires Mr. Green
Revenir en haut
Pazkale
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 07 Fév 2013
Messages: 267

MessagePosté le: Mer 25 Mai 2016 - 17:20    Sujet du message: Peur d'aller trop bien Répondre en citant

girl anachronism a écrit:
Coucou Pazkale,

Je suis vraiment contente de lire que ton hypomanie commence à se calmer. Si tes achats n'ont pas été inutiles, ce n'est pas grave.
De mon côté, je suis toujours hyper vigilante. J'ai été très volubile cet après-midi, la faute à une petite nuit de sommeil. Hier soir, j'ai fait du gâteau à 23h !
Mais bon, tant que je n'ai pas la bougeotte et que j'ai des moments où le soufflé retombe, je sais que je ne suis pas dans une hypomanie franche.
Avec le Xeroquel sous le coude, je suis moins anxieuse et étant moins anxieuse, la tension intérieure diminue et le risque de basculer complètement avec. Mais je t'avoue que j'ai hâte de retrouver un rythme de croisière sans avoir à me surveiller sans arrêt.


comme je te comprends, un peu de calme et de répis, arrêter de se prendre le pouls tout le temps

Citation:

Et puis qu'est-ce que je peux dire comme bêtises.
Exemple de cet après-midi, ma mère me dit à propos de je-ne-sais-plus quelle mesure politique que c'est "déshabiller Paul pour habiller Jacques" et moi de lui répondre du tac-o-tac: "Oui, et puis après, tout le monde finit quand même en slip". Typiquement hypomaniaque: 1er et 2nd degré mêlés avec un zeste de sous-entendus coquins. Ah, les bipolaires Mr. Green


j'ai connu ça et en période hypomane, quand je fais les courses avec mes enfants on fait la course avec le caddie et je lance les produits dedans, mes enfants sont morts de rire
mais avec ma dépression cela fait 2 ans que ça ne m'est pas arrivé !

▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬▬▬▬▬▬▬
 
Pazkale.....avec un Z comme dans banane :-)
Revenir en haut
girl anachronism
Bipote Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2011
Messages: 1 126

MessagePosté le: Mer 25 Mai 2016 - 17:27    Sujet du message: Peur d'aller trop bien Répondre en citant

La course de caddie, ça doit leur laisser de bons souvenirs tout ça Very Happy
Comme quoi, être un parent bipolaire, ça ne traumatise pas forcément les enfants Razz
Revenir en haut
Pazkale
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 07 Fév 2013
Messages: 267

MessagePosté le: Mer 25 Mai 2016 - 17:43    Sujet du message: Peur d'aller trop bien Répondre en citant

girl anachronism a écrit:
La course de caddie, ça doit leur laisser de bons souvenirs tout ça Very Happy
Comme quoi, être un parent bipolaire, ça ne traumatise pas forcément les enfants Razz

Ce sont mes dépressions et hospitalisations qui les ont marqués et ils ont du mal à en parler .
Par contre mes up, c est sur ils adorent ça même quand je fais la course en ville en voiture.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬▬▬▬▬▬▬
 
Pazkale.....avec un Z comme dans banane :-)
Revenir en haut
girl anachronism
Bipote Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2011
Messages: 1 126

MessagePosté le: Mer 25 Mai 2016 - 17:51    Sujet du message: Peur d'aller trop bien Répondre en citant

Oui, je me doute que ce sont les dépressions qui posent problème. Ma mère n'est pas bipolaire mais elle est cyclothymique. Tout n'a pas été rose et je regrette à l'adolescence d'avoir été autant en conflit avec elle. Maintenant que je suis adulte, j'ai beaucoup de compassion pour elle et me dit que ça n'a pas dû être simple de travailler et d'élever des enfants en n'étant pas stable. J'ai choisi de garder les bons souvenirs liés à l'impulsivité de ma mère plutôt que ceux où elle était déprimée et angoissée.
Tes enfants changeront encore leur regard sur toi et la maladie en vieillissant.
Revenir en haut
qwirkle
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 04 Mai 2016
Messages: 24

MessagePosté le: Ven 27 Mai 2016 - 14:36    Sujet du message: Peur d'aller trop bien Répondre en citant

Bonjour!
Eh bien, le four, oui, c'est une constante, on dirait!!!

pour ce qui est du vécu des enfants avec une mère dépressive... je vois bien de quoi il s'agit
ma propre mère a un trouble de l'humeur très prégnant, même si elle a toujours refusé de se faire soigner, nous laissant le soin de la "supporter", dans tous les sens du terme, et plus particulièrement moi, puisque c'est le rôle qui l'a été attribué par mon père et ma grande soeur... Et j'ai longtemps été sous l'emprise de ses humeurs.
Aujourd'hui, elle est âgée, et la seule chose que je sais, c'est que je ne veux pas devenir comme elle...

Qwirkle
Revenir en haut
mayelle
Bipote Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2016
Messages: 33

MessagePosté le: Jeu 2 Juin 2016 - 12:56    Sujet du message: Peur d'aller trop bien Répondre en citant

Idem moi c'est le ménage qui me met la puce à l'oreille. Et mon débit de paroles.
Un jour je voulais juste passer l'aspi dans une chambre. J'ai fini par cirer à la main mes escaliers et lessver les murs. 2h de ménage non stop et meme pas de fatigue.... Surprised
Bon au moins mon hyperactivité est utile dans ces moments là mais bon...

▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬▬▬▬▬▬▬
 
"There's no way to happiness. Hapiness is the way." Buddha.
Revenir en haut
Pazkale
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 07 Fév 2013
Messages: 267

MessagePosté le: Jeu 2 Juin 2016 - 13:05    Sujet du message: Peur d'aller trop bien Répondre en citant

Bonjour
Après une semaine de up je me suis calmée en augmentant le xerokel de 400mg à 600
Mais je guette une descente qui j espère n arrivera pas
J ai bien aimé ce up après 2 ans de dépression!.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬▬▬▬▬▬▬
 
Pazkale.....avec un Z comme dans banane :-)
Revenir en haut
girl anachronism
Bipote Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2011
Messages: 1 126

MessagePosté le: Jeu 2 Juin 2016 - 13:51    Sujet du message: Peur d'aller trop bien Répondre en citant

Bonjour Pazkale,

Ne pense pas trop à l'après, peut-être que la descente ne se traduira "que" par une période de fatigue sans tristesse. De mon côté, c'est ce qui se passe en ce moment, mes journées d'agitation sont suivies de journées de fort ralentissement. Vu que tu as pris du Xeroquel peut-être que tu pourras éviter une rechute vers le bas trop grande.
C'est sûr qu'après 2 ans de dépression, ça a dû changer ton ordinaire cet épisode
Revenir en haut
Pazkale
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 07 Fév 2013
Messages: 267

MessagePosté le: Jeu 2 Juin 2016 - 15:04    Sujet du message: Peur d'aller trop bien Répondre en citant

Merci girl anachronisme
Tu fais le yoyo avec un rythme très rapproché. Ça doit être dur à gérer.
Moi non quoique hier après-midi j'ai eu un coup de blues et de fatigue. Si je suis plus calme j'ai toujours des agitées et plus courte donc la fatigue arrive.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬▬▬▬▬▬▬
 
Pazkale.....avec un Z comme dans banane :-)
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 15:30    Sujet du message: Peur d'aller trop bien

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Le forum des bipotes Index du Forum ->
Questions / Réponses
-> Entraide et soutien...
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Wikipedia | Psychomedia | Troubles-bipolaires.com | camh.ca - Le trouble bipolaire : Guide d'information | Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group Traduction par : phpBB-fr.com